Amical | Le Real Schloessel capable de tout et son contraire face à l’AS Hoerdt 4

A l’occasion de sa cinquième rencontre amicale de l’année le FC Real Schloessel offrait l’hospitalité à l’AS Hoerdt 4 avec la ferme intention de ressortir de cette rencontre avec une victoire. Malgré les trois pions d’avance à la mi-temps, les bleus furent finalement défaits à la dernière minute de la partie après une surprenante « remontada » de leurs adversaires qui dominèrent la seconde période des pieds et de la tête. Résumé de la rencontre…

FC REAL SCHLOESSEL 1 3
AS HOERDT 4 4

FC Réal Schloessel 1 – AS Hoerdt 4 | La feuille de match

FC Réal Schloessel 1

LEVEQUE Damien – GLESS Serge, DURAND Gérard, STILTZ Vincent, MULLER Hervé – MORET Gaetan, CHRISTMANN Freddy, FEBWET Gilbert – GEIB Jérémy, RICHARD Grégory, KENNEL Cédric
Remplaçants: BENSLIMANE Meddy, LENTENDU Corentin
Entraîneur: LUDWIG Sébastien

AS Hoerdt 4

MENGUY Sébastien – HEUPEL Cédric, FRAULI Jean-Philippe, KELLER Pascal, NOSAL Eric – CONRAD Christophe, LIENHARD Damien, ECKERT Arnaud – STRIEGEL Franck, ROTH Geoffrey, BOEHM Clément
Remplaçants: MARQUES Ben, LAMASS Nicolas, LEONHARD Julien
Entraîneur: LAVEN Julien

FC Réal Schloessel 1 – AS Hoerdt 4 | Le film du match

A l’occasion de leur cinquième sortie de l’année civile, le FC Réal Schloessel offrait l’hospitalité à l’AS Hoerdt 4 avec la ferme intention de s’adjuger une première victoire après un mois de janvier en demi teinte. Avec la blessure contractée la semaine dernière par Sébastien Ludwig, on notera son remplacement dans la cage locale par Damien Levêque et ce dernier fut obligé de se mettre rapidement dans le bain, notamment sur ce débordement sur le côté droit de Lamass Nicolas qui ponctua sa chevauchée par un centre pour Roth Geoffrey dans l’axe qui reprit le cuir d’une frappe que le portier local accompagna du regard en sortie de but, on jouait la première minute de jeu. Sur le renvoi défensif suivant de la part de Damien Levêque, Geib Jérémy fut à la réception du ballon sur le côté droit avant d’entamer une longue chevauchée dans le couloir en ponctuant cette dernière par un centre en direction de Grégory Richard qui envoya une frappe instantanée bien au-dessus de la cage adverse, on jouait la 3e minute de jeu. Bien plus fringuant que ses coéquipiers du fait de sa jeunesse, Grégory Richard fut victime d’une faute sur l’action suivante au niveau des 20m excentré à droite et c’est Geib Jérémy qui se chargea de botter ce coup franc mais sa tentative échoua directement dans le mur de trois joueurs avant que l’un d’entre-eux ne dégage le ballon, on jouait la 6e minute de jeu. Aux encablures de la 8e minute de jeu, nous revîmes les visiteurs entrain de travailler autour de la surface de réparation locale et ils allaient contraindre leurs adversaires à dégager le ballon en corner, coup de pied de coin qui fut tiré de la droite vers la gauche par Lienhard Damien en direction du premier poteau pour la tête de Roth Geoffrey mais la patte de Gérard Durand traînait par là, ce qui permit aux rouges d’obtenir un second corner qui fut cette fois-ci tiré de la gauche vers la droite par Lienhard Damien au niveau du point de penalty pour Keller Pascal qui commit une faute sur un défenseur. Il fallut attendre la 10e minute de jeu pour voir le compteur but se débloquer pour les bleus par l’intermédiaire de Grégory Richard qui nous gratifia d’un petit festival dans l’axe avec cette traversée de la moitié de terrain adverse balle au pied au cours de laquelle il élimina plusieurs adversaires avant de se présenter face à Menguy Sébastien qu’il élimina d’un coup de rein pour finalement pousser le ballon au fond des filets, 1-0! Désormais dos au mur dans cette partie, l’AS Hoerdt 4 tenta de répondre à l’ouverture du score par l’intermédiaire de Leonhard Julien qui partit en débordement sur le côté droit avant d’émettre un centre dans l’axe pour Roth Geoffrey qui reprit le cuir au-dessus du but de Damien Levêque, on jouait la 18e minute de jeu.

Jouant à présent avec l’esprit libéré, les bleus allaient tenter de rapidement se mettre à l’abri en cherchant le break et, dans un élan de générosité déployé par le milieu de terrain local, ils allaient finir par acculer leurs adversaires dans leurs derniers vingt-cinq derniers mètres et, sur un débordement à droite de la surface de vérité de la part de Geib Jérémy, ce dernier allait être retardé dans sa course par l’intervention d’un défenseur qui sortit le ballon en corner. Le coup de pied de coin fut tiré de la droite vers la gauche par Vincent Stiltz vers le point de penalty pour Geib Jérémy qui remisa le cuir de la tête pour Grégory Richard, ce dernier envoyant finalement une frappe directement dans les gants de Menguy Sébastien, on jouait la 23e minute de jeu. Sur le renvoi défensif suivant, les rouges allaient éprouver toutes les peines du monde à passer la ligne médiane avec une bonne densité locale au milieu de terrain et c’est dans ce contexte que l’insatiable Grégory Richard fut mit dans de bonnes dispositions sur le côté gauche avant de s’emmener le ballon pour venir percuter dans la surface de réparation adverse pour finalement adresser une passe en retrait pour Cédric Kennel qui fut devancé par Boehm Clément mais ce dernier détourna accidentellement le cuir dans ses propres filets en prenant son gardien à contre pied, on jouait la 24e minute de jeu, 2-0! Suite à l’engagement de l’AS Hoerdt 4, le jeu allait momentanément perdre en intensité avec des débats se concentrant essentiellement autour du rond central et il fallut attendre la 33e minute de jeu pour que les bleus ne parviennent à s’extirper de l’attroupement par l’intermédiaire de Vincent Stiltz qui se fit idéalement servir par Muller Hervé sur le côté droit avant de déborder dans ce même couloir pour finalement adresser un centre au niveau du point de penalty pour Cédric Kennel mais sa reprise finit sa course au-dessus du but de Menguy Sébastien. Suite au renvoi défensif aux 5.5m, les rouges allaient se projeter de l’avant pour tenter d’enrayer la machine adverse par l’intermédiaire de Frauli Jean-Philippe aux 25m à droite qui vit l’appel de Leonhard Julien au niveau du second poteau avant qu’il n’envoie une longue transversale dans sa direction et l’attaquant reprit le cuir d’une frappe instantanée qui s’écrasa sur le poteau gauche du but local avant qu’un défenseur ne puisse dégager le danger, on jouait la 35e minute de jeu. Cette courte réaction laissa la place à un contre emmené par Cédric Kennel qui déborda sur le côté droit avant de ponctuer sa course par un centre millimétré en direction de Geib Jérémy à l’entrée de la surface de réparation et ce dernier temporisa avant d’envoyer une frappe croisée qui laissa Menguy Sébastien pantois, on jouait la 36e minute de jeu, 3-0! Désormais placés sur orbite, les bleus allaient laisser la direction du jeu à leurs adversaires dès leur engagement et, sur une tentative de percussion de Leonhard Julien sur le côté droit, Hervé Muller stoppa irrégulièrement la course de l’attaquant au niveau de l’arrête droite de sa surface de réparation et c’est Lienhard Damien qui se chargea de botter ce coup franc mais sa frappe fut du vrai pain béni pour Damien Levêque qui put s’emparer du ballon au premier poteau, on jouait la 38e minute de jeu. Restants campés dans la moitié de terrain locale, les rouges allaient tenter par tous les moyens de réduire la marque en multipliant les appels et les contre-appels autour de la surface de réparation adverse et sur l’un d’entre-eux, Hervé Muller fut contraint de dévier le ballon en corner, coup de pied de coin qui fut tiré de la gauche vers la droite par Eckert Arnaud en direction du premier poteau au niveau duquel Durand Gérard dévia le ballon vers le point de penalty avant qu’un attroupement se forme pour la conquête du cuir et, sur ce cafouillage, c’est la défense locale qui eut le dernier mot en parvenant à se dégager, on jouait la 42e minute de jeu. Après de dernières velléités offensives de la part des rouges, l’arbitre de la rencontre renvoya les 22 acteurs à la pause pour déguster une boisson chaude offerte par le club.

Le Réal Schloessel capable de tout et de son contraire en l’espace d’un quart d’heure

De retour sur la pelouse après une pause conviviale, on sentait les rouges de l’AS Hoerdt 4 remontés comme des coucous et prêts à relever le challenge en seconde période. On pourra tout s’imaginer avec les évènements à venir mais en tout cas tout porte à croire que dans le thé servi aux visiteurs, il y avait un petit supplément donnant du peps car dès le coup d’envoi de la seconde période, les rouges allaient priver littéralement leurs adversaires de ballons en prenant le soin d’investir leur moitié de terrain et, à la 50e minute de jeu, les hommes de Laven Julien furent récompensés de tous leurs efforts à l’occasion d’un corner qui fut tiré de la gauche vers la droite par Eckert Arnaud en direction du second poteau au niveau duquel Marques Ben reprit victorieusement le cuir d’une frappe en force qui vint se loger en pleine lucarne gauche du but local, 3-1! Suite à l’engagement suivant, les bleus allaient rapidement se faire reprendre le cuir avant d’être contraints de reculer sous la domination irrésistible des rouges et, sur une de leurs phases offensives, Nosal Eric fut idéalement servi sur le côté droit au niveau des 25m avant d’avancer balle au pied pour finalement envoyer une frappe pure qui vint se loger dans le petit filet gauche du but de Damien Levêque, on jouait la 53e minute de jeu, 3-2! Loin d’afficher le même visage que celui entrevu lors du premier round, les locaux allaient tout de même finir par sortir de l’ornière par l’intermédiaire de Cédric Kennel qui dribbla plusieurs joueurs sur son côté droit avant d’émettre un centre en direction de Grégory Richard mais ce dernier ne put armer sa frappe étant entouré d’une foule de défenseurs, arrière garde qui eut finalement raison de l’attaquant en remportant leur confrontation, ce qui leur permit de se dégager sereinement, on jouait la 62e minute de jeu. Suite à ce renvoi défensif, le jeu allait provisoirement se fixer au milieu de terrain avant que les rouges ne s’extirpent de l’attroupement pour mettre Leonhard Julien dans de bonnes dispositions à l’entrée de la surface avant que ce dernier n’envoie une frappe qui fut contrée par la défense locale directement dans les pieds d’Eckert Arnaud qui reprit le cuir d’une frappe qui passa à gauche du but de Damien Levêque, on jouait la 66e minute de jeu.

Aux encablures de la 70e minute de jeu, les locaux allaient s’en remettre à la fougue de Grégory Richard pour espérer ralentir la marche en avant de leurs adversaires et, sur une des rares offensives des bleus, il allait se défaire de son vis-à-vis aux 30m sur le côté droit avant de nous gratifier d’une longue chevauchée qui fut ponctuée par une passe en retrait dans l’axe pour Geib Jérémy qui reprit le cuir d’une frappe qui échoua dans les gants de Menguy Sébastien, on jouait la 69e minute de jeu. entre la 70e et la 80e minute de jeu, les débats allaient se figer au milieu de terrain avant que les rouges ne trouvent une ouverture sur le côté droit par l’intermédiaire de Striegel Franck à 25m du but adverse et ce dernier vit l’appel de Nosal Eric qu’il servit dans l’intervalle et l’attaquant envoya une frappe qui vint mourir dans le petit filet gauche du but local pour l’égalisation, on jouait la 82e minute de jeu, 3-3! Un peu dans leurs petits souliers, les bleus allaient sévèrement accuser le coup avec ce scénario qui ne cesse de se répéter au fil des matchs disputés mais malgré le « non-match » proposé lors de la deuxième mi-temps par les locaux, rien ne laissait présager le mauvais film que les visiteurs allaient tourner en toute fin de partie… En effet, sur la toute dernière action de la rencontre à mettre à l’actif des rouges, Lamass Nicolas fut à la réception d’une passe en profondeur de la part de Leonhard Julien avant de pénétrer dans la surface en étant talonné par Durand Gérard mais ce dernier, en voulant protéger la sortie du ballon en dehors des limites du terrain, chuta et Lamass Nicolas put récupérer le cuir pour finalement envoyer une frappe à bout portant que Damien Levêque repoussa directement dans ses pieds et l’attaquant ne manqua pas le coche une deuxième fois en crucifiant le portier local qui ne put rééditer son premier exploit, on jouait la 90e minute de jeu, 3-4 score final!

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.