Amical | L’US Schleithal domine son sujet face à l’entente Schoenenbourg/M.

A l’occasion de leur cinquième sortie de la trêve hivernale, l’US Schleithal donnait rendez-vous à l’entente Schoenenbourg/Memmelshoffen au Stade des Turcos de Wissembourg. Connaissant pareille mésaventure dans leur championnats respectifs, il était l’heure pour ces deux formations de peaufiner les derniers détails avant la reprise de la compétition intervenant à la mi-mars pour les ententistes et début mars pour l’US Schleithal. Malgré tous les efforts fournis par les hommes de Recht Patrick, ces derniers souffrirent tout au long de la rencontre en finissant par s’incliner sur un large score qui reflète entièrement la physionomie de la partie. Résumé de la rencontre…

US SCHLEITHAL 1 6
ENT SCHOENENBOURG/MEMMELSHOFFEN 1 0

US Schleithal 1 – Schoenenbourg/Esm 1 | La feuille de match

US Schleithal 1

ECKERT Manuel – LIENHARDT Joann, ROEHRIG Yvan, VETTER Marvin, HIEBEL Anthony – JUNG Maxime, LIENHARDT Joey, HIEBEL Steeve – DIETENBECK Steeve, SCHMITT Geoffrey, FISCHER Michel
Remplaçants: NEFF Raphael, CAMOLLI Joël
Entraîneur: CAMOLLI Joël

Schoenenbourg/Esm 1

BLATTNER Bruno – KOCHERT Grégory, EYERMANN Thomas, MOTZ Marco, LENHART Maximilien – MEYER Fabrice, ENGEL Alexandre, RAUCH Baptiste – KOCHERT Luc, CONUECAR Grégory, DANGLER Romain
Remplaçants: EYERMANN Mathias, SUTTEL Vincent, BUHL Florent
Entraîneur: RECHT Patrick

US Schleithal 1 – Schoenenbourg/Esm 1 | Le résumé du match

A l’occasion de son avant-dernière sortie de la trêve hivernale, l’US Schleithal accueillait l’entente Schoenenbourg/Memmelshoffen au Stade des Turcos de Wissembourg. Connaissant les mêmes déboires dans leurs championnats respectifs, ces deux formations prenaient à coeur ce genre de rencontre afin de pouvoir recommencer leur phase retour sur de bonnes bases. N’ayant pas encore commit de faux pas en 2018, les hommes de Joël Camolli se présentaient avec des certitudes face à des rouges qui disputaient leur première rencontre amicale et c’était donc dans ce contexte que les noirs et jaunes furent les premiers à se mettre en lumière avec ce débordement de Schmitt Geoffrey sur le côté droit qui fut ponctué par un centre millimétré qui trouva Dietenbeck Steeve dans l’axe et ce dernier trompa Blattner Bruno d’une frappe pleine de conviction, on jouait la 2e minute de jeu, 1-0! Suite à l’engagement des ententistes, les débats allaient provisoirement se figer au milieu de terrain avant que les locaux ne s’extirpent de l’attroupement pour repartir à l’attaque mais la patrouille rouge annihila cette marche en avant en commettant une faute, ce qui offrit un très bon coup franc plein axe à hauteur des 16m pour Geoffrey Schmitt qui envoya un ballon qui franchit le mur avant d’être écarté tant bien que mal par le portier visiteur qui fut suppléé par un de ses défenseurs pour dégager le danger, on jouait la 9e minute de jeu. Ayant du mal à faire le jeu, les hommes de Recht Patrick allaient à nouveau s’exposer à une offensive locale suite à ce bon service sur Fischer Michel sur le côté droit, ce dernier émettant un passe dans l’axe en direction de Dietenbeck Steeve qui conclut l’action par une frappe des 16m qui échoua au-dessus du but de Blattner Bruno en ayant vraisemblablement été contrée par un défenseur, ce qui occasionna un corner qui fut tiré de la droite vers la gauche par Lienhardt Joey en direction du second poteau au niveau duquel le ballon sortit des limites du terrain pour un renvoi aux 5.5m, on jouait la 13e minute de jeu. Croulant plus que jamais sous la domination locale, les rouges allaient à nouveau devoir concéder un coup franc sur la gauche au niveau des 25m, coup de pied arrêté qui fut tiré par Dietenbeck Steeve au-dessus du mur de deux joueurs avant que le ballon ne soit capté en deux temps par Blattner Bruno, on jouait la 15e minute de jeu. Perdant tous leurs duels dans l’entre-jeu, les visiteurs allaient continuer de courber l’échine bien qu’une faute aux 16m sur le côté gauche vint freiner les ardeurs locales, ce qui occasionna un coup franc qui fut tiré par Geoffrey Schmitt, ce dernier envoyant une frappe enroulée qui franchit aisément le mur de quatre joueurs avant de finir au-dessus de la cage visiteuse, on jouait la 18e minute de jeu. Après un court moment d’accalmie, les noirs et jaunes étaient de retour à l’abordage mais là encore, les visiteurs durent s’en remettre à une faute de la part de Lenhart Maximilien sur Dietenbeck Steeve pour pouvoir se replacer et ce fut Lienhardt Joey qui prit l’initiative de remettre rapidement le ballon en jeu sur Schmitt Geoffrey, ce dernier tentant sa chance des 20m plein axe mais son tir passa à droite du but de Blattner Bruno, on jouait la 23e minute de jeu.

La domination des noirs et jaunes atteignit son paroxysme à la 24e minute de jeu à l’occasion d’un corner qui fut tiré de la gauche vers la droite par Dietenbeck Steeve en direction du second poteau au niveau duquel Fischer Michel reprit victorieusement le ballon d’une tête croisée qui vint mourir dans le petit filet gauche du but visiteur pour le break, 2-0! Il fallut attendre l’entame du dernier quart d’heure de jeu de cette première mi-temps pour voir les rouges sortir de l’ornière et, suite à une touche offensive sur le côté droit, Meyer Fabrice fut à la réception du cuir avant d’émettre une frappe des 25m qui passa au-dessus du but d’Eckert Manuel. Passés cette timide réaction, les rouges allaient retomber dans leurs travers en étant contraints de reculer dans leurs derniers retranchements dans lesquels Engel Alexandre dut commettre une faute sur Dietenbeck Steeve tout juste à l’entrée de la surface, ce qui occasionna un très bon coup franc pour Geoffrey Schmitt qui envoya un ballon vers le second poteau au niveau duquel il trouva Lienhardt Joey qui fut signalé à juste titre en position de hors-jeu par Corentin Kaeufling, on jouait la 33e minute de jeu. Jusqu’alors acculés à défendre, les hommes de Recht Patrick allaient entrevoir un coin de ciel bleu dans ce match à sens unique avec cette attaque rondement menée par leur triplette offensive qui vit les défenseurs locaux écarter le ballon en corner, coup de pied de coin qui fut tiré de la droite vers la gauche par Rauch Baptiste en direction du premier poteau au niveau duquel Lenhart Maximilien tenta une volée mais le ballon fut trop fuyant et arriva finalement dans les pieds de Motz Marco au second poteau au niveau duquel il se retrouva confronté à Lienhardt Joann mais le défenseur gagna son duel en récupérant un renvoi aux 5.5m, on jouait la 37e minute de jeu. Suite au renvoi défensif d’Eckert Manuel, les débats allaient se figer au milieu de terrain pendant quelques minutes avant que les noirs et jaunes ne profitent d’un espace laissé vacant sur le côté gauche par l’intermédiaire de Fischer Michel qui s’y faufila avant d’enchaîner par un débordement le long de la ligne de touche pour finalement adresser une passe en retrait lumineuse pour Geoffrey Schmitt qui, du point de penalty, envoya une frappe qui percuta la barre transversale alors que le but était grand ouvert, on jouait la 44e minute de jeu. Sur le renvoi défensif des visiteurs, Corentin Kaeuffling renvoya les 22 acteurs aux vestiaires pour la pause.

Au retour des vestiaires, l’hégémonie noire et jaune allait finalement faire plier leurs adversaires

De retour après une pause salutaire pour les deux équipes compte tenu de la fraîcheur ambiante, les noirs et jaunes allaient redémarrer de plus belle en obtenant d’emblée un corner qui fut tiré de la gauche vers la droite par Dietenbeck Steeve en direction du second poteau au niveau duquel un défenseur fut contraint de concéder un nouveau corner qui fut cette fois-ci tiré de l’autre côté par Lienhardt Joey mais sa remise fut dégagée par Suttel Vincent au premier poteau, on jouait la 46e minute de jeu. Alors que les rouges peinaient plus que jamais à passer le milieu de terrain, les hommes de Joël Camolli allaient accentuer leur pression par l’intermédiaire de Schmitt Geoffrey qui fit quelques enjambées balle au pied sur le côté droit avant de servir Dietenbeck Steeve dans l’axe et ce dernier s’emmèna le ballon pour finalement conclure l’action d’une frappe des 16m qui vint se loger au fond des filets de Blattner Bruno, on jouait la 49e minute de jeu, 3-0! Sur l’engagement des visiteurs, ces derniers se firent prendre en tenaille par la vivacité des milieux de terrain adverses qui allaient rapidement se retrouver en périphérie de la surface de réparation des visiteurs et la défense rouge fut contrainte de concéder un corner, coup de pied de coin qui fut tiré de la gauche vers la droite par Dietenbeck Steeve en direction du premier poteau au niveau duquel la défense put se donner de l’air, on jouait la 50e minute de jeu. Insatiables dans tout ce qu’ils entreprenaient, les locaux restèrent campés dans la moitié de terrain adverse en multipliant les enchaînements dont l’un d’entre-eux conduisit Fischer Michel à déborder sur le côté gauche avant qu’il ne ponctue sa course par un centre en direction du point de penalty au niveau duquel le ballon fut déviée de la poitrine par Rauch Baptiste en faveur de son gardien, on jouait la 53e minute de jeu. Continuant par la suite à agir tel un rouleau compresseur, les noirs et jaunes allaient se faire stopper par une faute de Suttel Vincent sur Lienhardt Joey aux 25m excentrée à gauche, ce qui occasionna un coup franc que Geoffrey Schmitt joua court en lançant Lienhardt Joann en profondeur le long de la ligne de touche avant que ce dernier ne redresse sa course pour finalement conclure cette phase de jeu par une frappe qui passa au-dessus du but de Blattner Bruno, on jouait la 56e minute de jeu. A peine avions nous passé l’heure de jeu que nous vîmes les rouges sortir de leur moitié de terrain par l’intermédiaire de Buhl Florent qui, des 40m excentré à gauche, expédia une longue transversale en direction de Kochert Luc à droite aux 20m et ce dernier tenta sa chance d’une frappe qui passa au-dessus du but d’Eckert Manuel.

Cette réaction visiteuse fut de courte durée puisqu’on retrouva dans la foulée les noirs et jaunes à la charge sur le but d’en face et ces derniers se heurtèrent au retour défensif de la charnière centrale qui écarta le ballon en corner, coup de pied de coin qui fut joué à la reimoise par Dietenbeck Steeve en direction de Lienhardt Joey qui enchaîna par une passe pour Hiebel Steeve qui envoya un ballon dans le paquet mais le cuir fut dégagé par Rauch Baptiste au niveau du point de penalty, on jouait la 66e minute de jeu. Loin d’être sereins en défense, les rouges se firent peur lorsqu’Eyermann Mathias rata sa passe en retrait pour son gardien, ce manqué profitant à Dietenbeck Steeve qui, au niveau des 16m, décocha une frappe mais le ballon passa au-dessus du but de Blattner Bruno, on jouait la 68e minute de jeu. Sur ce renvoi au 5.5m, le milieu de terrain rouge allait essayer de gagner le duel du milieu de terrain mais en vain puisque le ballon revint dans les pieds de Dietenbeck Steeve sur le côté gauche avant que ce dernier ne vit l’appel de Camolli Joel dans l’axe et ce dernier, libre de tout marquage, vint crocheter le portier visiteur avant d’enfiler le ballon au fond des filets, on jouait la 72e minute de jeu, 4-0! L’addition allait se corser cinq minutes plus tard suite à ce débordement de Schmitt Geoffrey sur le côté droit qui fut ponctué par une passe en retrait en direction de Dietenbeck Steeve qui conclut cette action par une frappe victorieuse qui laissa Blattner Bruno perplexe, 5-0! Avec le moral au plus bas, les rouges allaient définitivement laisser la direction du jeu à leurs adversaires sans tenter de répliquer mais cette stratégie fit les choux gras de leurs adversaires qui allait profiter de l’expédition malheureuse de Blattner Bruno qui, loin de ses cages, loupa son dégagement et le ballon revint rapidement dans les pieds de Schmitt Geoffrey qui envoya une frappe victorieuse des 40m alors que le gardien était encore sur le chemin du retour, on jouait la 79e minute de jeu, 6-0 score final!

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.