CE CM U18 | Logique respectée entre le FC Seltz et l’entente Scheibenhard/Emms

A l’occasion de ces 16èmes de finale de la Coupe d’Encouragement Crédit Mutuel dans la catégorie U18, le FC Seltz offrait l’hospitalité à l’entente Scheibenhard/Emms qui avait réussi la prouesse d’éliminer l’entente de l’Outre-Forêt au tour précédent. Malgré toutes les forces jetées dans la bataille, l’aventure des ententistes s’arrêta à ce stade de la compétition face à des verts bien plus véloces qu’eux. Résumé de la rencontre…

SELTZ 1 4
SCHEIBENHARD/EMMS 1 0

Seltz 1 – Scheibenhard/Emms 1 | La feuille de match

Seltz 1

FORTHOFFER Alexis – URSCH Enzo, BOURDOIS Dimitry, MARMILLOD Nicolas, WOLF Benjamin – ALEXANDRINO Flavio, LERCHER Dario, STEINER Arthur – BURRET Samuel, GISSELBRECHT Alexandre, OGE Sebastien
Remplaçants: WILHELM Anthony, LE TERRIER Mathys, JUND Hugo
Dirigeant: SCHULER Eric
Entraîneur: GAAB Markus

Scheibenhard/Emms 1

GILLES Yannick – QEKAJ Roni, VOGEL Guillaume, ENGLENDER Léo, RAUSCHER Maxime – TROADEC Yannik, SCHNEIDER Romain, ZERR Thomas – HARADINI Edmond, HARADINI Edison, ERHARD Adrien
Remplaçants: DELABY Corentin, DELANOE Ilies, PRAUSE Maximilian
Dirigeant: HEINRICH Flavien
Entraîneur: RAUSCHER Yannick

Seltz 1 – Scheibenhard/Emms 1 | Le résumé de la rencontre

A l’occasion de ces 16èmes de finale de la Coupe d’Encouragement U18, le FC Seltz (Promotion) accueillait l’entente Scheibenhard/Emms 1 (A), ces derniers s’étant mis en tête de tenter de rééditer leur précédent exploit face à une équipe de pareil niveau. Même si les visiteurs étaient en ordre de bataille pour lutter contre une équipe de l’échelon supérieur, cela n’empêcha pas les blancs et verts de prendre d’emblée l’ascendant avec ce premier débordement sur le côté droit de Wilhelm Anthony, ce dernier ponctuant sa chevauchée par un centre qui fut coupé en corner au premier poteau par le retour express de Vogel Guillaume, cette intervention laissant place à un coup de pied de coin joué à la Reimoise par Gisselbrecht Alexandre en direction de Lercher Dario avant que ce dernier ne remise le ballon dans le paquet au point de penalty au niveau duquel le ballon fut dégagé par les ententistes, on jouait la 4e minute de jeu. Suite à ce renvoi défensif, les bleus affichèrent une véritable détermination dans le rond central afin de contrecarrer les velléités adverses mais ces derniers perdirent le ballon sur le côté gauche et c’est Ursch Enzo qui profita de l’aubaine pour se projeter de l’avant en débordant le long de la ligne de touche pour finalement expédier un centre qui fut sortit au-delà de la ligne de but par un défenseur, ce qui occasionna un nouveau corner qui fut tiré de la gauche vers la droite par Gisselbrecht Alexandre en direction du premier poteau à hauteur duquel le ballon fut mal renvoyé par la défense avant que Gisselbrecht Alexandre ne remise le ballon dans l’axe pour Wolf Benjamin qui reprit le cuir d’une frappe des 20m trompant la vigilance de Gilles Yannick, ce dernier étant totalement masqué, on jouait la 10e minute de jeu, 1-0! Désormais récompensés des efforts fournis depuis le coup d’envoi, les verts allaient profiter du moment pour tenter de dérouler leur meilleur jeu mais ce fut sans compter sur la défense adverse qui allait faire le nécessaire pour éviter de boire la tasse en repoussant une offensive locale en corner, coup de pied de coin qui fut tiré de la droite vers la gauche par Gisselbrecht Alexandre en direction du second poteau au niveau duquel le ballon fut directement dégagé par la défense sur Alexandrino Flavio et ce dernier manqua totalement le ballon sur sa tentative de frappe, on jouait la 12e minute de jeu. Il fallut attendre la 17e minute de jeu pour voir les visiteurs sortir de l’ornière avec cette première incursion à droite de Schneider Romain qui fut malheureusement annihilé par une intervention irrégulière d’un joueur local qui offrit un coup franc à Qekaj Roni, ce dernier envoyant un ballon en direction de la surface de réparation adverse dans laquelle le ballon fut dévié de la tête par Wilhelm Anthony directement dans les pieds de Haradini Edison dont la frappe fut finalement déviée en corner pour un coup de pied de coin tiré de la droite vers la gauche par Haradini Edmond en direction du premier poteau pour la tête rageuse de Erhard Adrien qui fut captée sans difficultés par Forthoffer Alexis. Sur le dégagement défensif du portier local, les blancs et verts amorcèrent un contre au cours duquel ils se retrouvèrent rapidement en périphérie de la surface de réparation adverse avant d’obtenir un corner suite au retour des défenseurs bleus. Le coup de pied de coin fut tiré de la gauche vers la droite par Gisselbrecht Alexandre en direction du deuxième poteau pour Oge Sébastien qui reprit le cuir d’une frappe qui fut déviée par le dos d’un défenseur qui fit l’effort d’obtenir un renvoi aux 5.5m sous la pression de l’attaquant. Sous les encouragement émanant de leur banc de touche, les visiteurs allaient ensuite investir la moitié de terrain adverse par l’intermédiaire de Vogel Guillaume qui, en ayant profité d’une mauvaise passe locale dans l’entre-jeu, nous gratifia d’un petit raid solitaire qu’il conclut d’une frappe des 25m qui finit sa course directement dans les gants de Forthoffer Alexis, on jouait la 20e minute de jeu. Sentant qu’ils n’étaient pas à l’abri d’une petite surprise avant la mi-temps, les hommes de Gaab Markus passèrent à la vitesse supérieure, notamment avec cette chevauchée de Wilhelm Anthony sur le côté droit qui fut ponctuée par un centre pour Steiner Arthur, ce dernier reprenant le cuir d’une frappe des 20m qui fut finalement dégagée de la tête par Qekaj Roni, on jouait la 27e minute de jeu.

Sur leur lancée, les blancs et verts allaient demeurer dans les derniers 25m adverses et, ne parvenant pas à se trouver en jeu court, ils finirent par s’en remettre à un exploit personnel de Burret Samuel, ce dernier expédiant une frappe des 16m qui finit sa course au-dessus du but de Gilles Yannick, on jouait la 28e minute de jeu. L’abnégation des locaux finit par porter ses fruits avec le break qui intervint à la 29e minute de jeu suite à ce festival technique de Lercher Dario sur le côté gauche qui le conduisit à passer en revue trois défenseurs avant de finir le travail par une frappe à ras-de-terre finissant sa course dans le petit filet droit du but visiteur, on jouait la 29e minute de jeu, 2-0! Négociant mal leur engagement, les visiteurs allaient être contraints de reculer sous la pression locale et cette épreuve allait les amener à offrir un corner à Gisselbrecht Alexandre sur le côté gauche, ce dernier envoyant le ballon en direction du point de penalty pour la tête de Wolf Benjamin qui fut captée par le portier visiteur, on jouait la 30e minute de jeu. Suite au dégagement de Gilles Yannick, Wilhelm Anthony allait récupérer le ballon sur le côté droit avant de se l’emmener le long de la ligne de touche pour finir sa chevauchée par un centre en direction du deuxième poteau au niveau duquel Ursch Enzo reprit le cuir de la tête et, alors que le gardien adverse était à deux doigts de se faire lober, il le ballon du bout des gants avant que le ballon ne revienne dans les pieds de Troadec Yannik qui put dégager le danger, on jouait la 32e minute de jeu. Demeurant toujours sous pression, les bleus allaient encore se faire dépasser sur le côté droit avec cette incursion de Wilhelm Anthony qui fut ponctué d’un énième centre en direction du second poteau pour Gisselbrecht Alexandre qui reprit le cuir d’une frappe se logeant dans les gants de Gilles Yannick, on jouait la 33e minute de jeu. Tentant de trouver des solutions pour sortir de l’impasse, les bleus trouvèrent une touche à 30m de leur but sur le côté gauche et, au bout de deux essais consécutifs de la part de Vogel Guillaume, ces derniers perdirent leur avantage suite à la récupération de Lercher Dario qui se fit finalement reprendre illégalement par Qekaj Roni, ce qui occasionna un coup franc aux 20m qui fut tiré par Gisselbrecht Alexandre en direction du point de penalty au niveau duquel la défense put renvoyer le danger loin de ses bases, on jouait la 37e minute de jeu. A peine étions-nous rentrés dans les cinq dernières minutes de jeu qu’on retrouvait plus que jamais les locaux à la manoeuvre autour de la surface de réparation adverse et, sur une tentative de percée d’Ursch Enzo sur le côté gauche, ce dernier obtint un corner qui fut tiré de la gauche vers la droite par Gisselbrecht Alexandre en direction du point de penalty mais sa remise profita à la défense qui put se relancer proprement en trouvant sa triplette offensive dans l’axe qui fut bien relayée par Schneider Romain sur le côté droit, ce dernier s’emmenant le ballon avant de finir sa course par une frappe des 25m qui passa loin à droite du but de Forthoffer Alexis, on jouait la 41e minute de jeu. Suite au renvoi aux 5.5m du portier local, les deux équipes allaient provisoirement se neutraliser au milieu de terrain avant que les blancs et verts ne profitent d’une fenêtre de tir pour se projeter de l’avant mais il fallut un bon retour des défenseurs pour couper le ballon en corner pour un dernier coup de pied de coin tiré de la gauche vers la droite par Gisselbrecht Alexandre en direction du point de penalty pour Lercher Dario qui, en extension, remisa le ballon au second poteau sur Wilhelm Anthony, ce dernier tentant d’émettre un centre au cordeau devant le but mais sa remise mourut à gauche du but de Gilles Yannick, on jouait la 44e minute de jeu. Suite au renvoi aux 5.5m suivant, Valentin Herber renvoya les 22 acteurs aux vestiaires pour la mi-temps.

Le courage des bleus ne suffit pas à contrecarrer l’hégémonie locale

A l’image d’une première période à sens unique, le début du second acte débuta sous le même schéma, à savoir avec les locaux à la manoeuvre dans la moitié de terrain visiteuse et, sur leur première offensive, ces derniers obtinrent un corner qui fut tiré de la droite vers la gauche par Gisselbrecht Alexandre en direction du point de penalty pour Bourdois Dimitry mais Gilles Yannick put s’insérer sur la trajectoire du ballon avant que le nouvel entrant n’arme sa frappe, on jouait la 46e minute de jeu. Le coaching de Markus Gaab allait s’avérer payant à la 49e minute de jeu suite à ce bon travail d’Oge Sebastien sur le côté droit, ce dernier s’emmenant le ballon avant d’émettre un centre en direction du second poteau pour Bourdois Dimitry qui reprit victorieusement le cuir d’un plat du pied qui laissa Gilles Yannick scotché sur ses appuis, 3-0! N’ayant plus grand chose à perdre dans cette partie, les bleus allaient tenter de profiter de leur engagement pour s’insérer dans la moitié de terrain adverse par l’intermédiaire de Zerr Thomas qui lança Prause Maximilian en profondeur sur le côté gauche et ce dernier ne parvint pas à être assez rapide pour éviter au ballon de sortir au-delà de la ligne de but, on jouait la 51e minute de jeu. Suite au renvoi aux 5.5m de la part de Forthoffer Alexis, le ballon fut contrôlé par Oge Sebastien dans l’axe, ce dernier tentant de s’emmener le ballon en direction du but mais il fut reprit illégalement par la patrouille bleue à hauteur des 16m, ce qui occasionna un coup franc qui fut tiré par Jund Hugo mais sa frappe enroulée finit sa course au-dessus du but de Gilles Yannick, on jouait la 52e minute de jeu. Profitant d’un bref moment d’accalmie dans l’entre-jeu, les bleus parvinrent à se porter de l’avant par l’intermédiaire de Prause Maximilian qui déborda sur le côté gauche avant d’émettre un centre en direction du premier poteau mais Marmillod Nicolas veillait au grain et put renvoyer le danger hors de sa surface, on jouait la 54e minute de jeu. Au cours de cette phase de jeu qui voyait les deux équipes se transporter d’un but à l’autre, on retrouvait les blancs et verts à la manoeuvre à 40m du but visiteur sur le côté droit par l’intermédiaire de Gisselbrecht Alexandre, ce dernier s’offrant quelques enjambées balle au pied avant de remiser le cuir dans l’axe pour Bourdois Dimitri qui envoya une frappe passant au-dessus du but visiteur, on jouait la 57e minute de jeu. Restants campés dans le camp bleu, les Seltzois récupérèrent le cuir au niveau de la ligne médiane à gauche par l’intermédiaire d’Ursch Enzo qui tenta de partir à l’abordage dans le couloir avant que Qekaj Roni ne lui tire le maillot pour le déstabiliser, ce qui occasionna un nouveau coup franc au niveau des 16m et ce coup de pied arrêté fut expédié par Gisselbrecht Alexandre en direction du second poteau pour Oge Sebastien, ce dernier reprenant le cuir d’une frappe qui fut captée sans trop de soucis par le portier visiteur, on jouait la 59e minute de jeu. A l’heure de jeu, les locaux allaient corser l’addition suite à ce bon mouvement initié par Oge Sébastien sur le côté droit, ce dernier se défaisant de son vis-à-vis avant d’enchaîner par un centre en direction du premier poteau au niveau duquel Bourdois Dimitry dévia victorieusement la trajectoire du ballon dans le petit filet gauche du but local, 4-0!

La messe semblant être dite, les visiteurs laissèrent l’entière direction du jeu à leurs adversaires et se contentèrent de limiter la casse en durcissant leur interventions, notamment sur ce débordement de Lercher Dario qui fut annihilé avec virilité par Qekaj Roni à hauteur des 16m, ce qui offrit un coup franc aux locaux et ce fut Gisselbrecht Alexandre qui se chargea de le botter en direction du second poteau à hauteur duquel Zerr Thomas dégagea difficilement le ballon, ce manqué profitant finalement à Oge Sebastien qui suivait en embuscade avant d’envoyer une frappe qui passa au-dessus du but visiteur, on jouait la 68e minute de jeu. Suite au dégagement de Gilles Yannick, les bleus parvinrent enfin à franchir la ligne médiane mais leur offensive s’arrêta à auteur des 35m avec une touche effectuée par Delaby Corentin mais Ursch Enzo parvint à reprendre le cuir de la tête avant que ses coéquipiers ne partent en contre sur le côté droit et après une rapide remontée de balle de la part de Wilhelm Anthony, ce dernier conclut l’action par une frappe qui passa au-dessus du but visiteur, on jouait la 70e minute de jeu. A l’entame du dernier quart d’heure de jeu, on retrouvait les bleus à la manoeuvre dans le rond central par l’intermédiaire de Haradini Edison, ce dernier tentant de traverser la moitié de terrain adverse avant de se retrouver entouré par trois défenseurs qui parvinrent à récupérer le cuir à hauteur de leurs 20m avant de lancer Jund Hugo sur le côté gauche et, après un chevauchée de 30m, ce dernier se fit faucher à l’entrée de la surface de réparation visiteuse, ce qui occasionna un coup franc qui fut transformé par Gisselbrecht Alexandre en direction du second poteau au niveau duquel Haradini Edison put écarter le danger, on jouait la 76e minute de jeu. A partir de la 80e minute de jeu, les bleus tentèrent un baroud d’honneur dans la moitié de terrain locale en commençant par cette incursion de Haradini Edison dans l’axe qui fut stoppé irrégulièrement par Oge Sebastien à hauteur des 25m, ce qui occasionna un coup franc pour Zerr Thomas, ce dernier expédiant une frappe enroulée qui finit sa course au-dessus du but de Forthoffer Alexis. Restants campés dans les derniers 30m adverses, les hommes de Yannick Rauscher allaient continuer de contenir les ardeurs de leurs hôtes et, sur une percée de Delaby Corentin sur le côté droit, ce dernier obtint une touche qu’il joua rapidement sur Zerr Thomas qui se défit de deux défenseurs avant d’envoyer une frappe qui fut malheureusement contrée par le dos d’un défenseur, on jouait la 84e minute de jeu. Suite à cette bonne phase de jeu des visiteurs, le jeu allait se figer au milieu de terrain avant que Haradini Edison ne profite d’une erreur technique adverse pour se projeter de l’avant en voyant l’appel de Prause Maximilian qu’il tenta de lancer dans le dos des défenseurs mais Forthoffer Alexis, qui avait bien anticipé, put s’emparer du ballon avant que l’attaquant ne puisse le réceptionner, on jouait la 89e minute de jeu. Dans les ultimes moments de la rencontre, les bleus eurent une dernière occasion pour « sauver l’honneur » avec ce débordement de Prause Corentin sur le côté gauche qui fut ponctué par un centre en direction du premier poteau pour Vogel Guillaume qui fut trop court pour couper la trajectoire du ballon, le cuir finissant finalement sa course en touche de l’autre côté du terrain. C’est sur cette dernière action que Valentin Herber siffla la fin de la partie avec cette qualification du FC Seltz sur le score sans appel de 4-0.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.