U18/Promotion | L’entente « EVAN » au sommet de sa gloire face au FC Seltz

canard

A l’occasion de cette 16e journée de championnat en U18/Promotion, l’entente Oberlauterbach/Eevan accueillait le FC Seltz pour un derby retour tant attendu devant déterminer laquelle de ces deux équipes allait s’adjuger provisoirement la suprématie du Groupe B. Après une première mi-temps au cours de laquelle l’entente EVAN surclassa les verts en leur enfilant pas moins de quatre buts (contre un du côté visiteur), ces derniers baissèrent la garde en concédant une réduction du score avant que ce diable de Corentin Albenesius ne vienne planter un doublé en toute fin de partie. Résumé de cette rencontre…

OBERLAUTERBACH/EEVAN 1 5
FC SELTZ 1 2

Oberlauterbach/Eevan 1 – Seltz 1 | La feuille de match

Oberlauterbach/Eevan 1

BALL Nathan – FUSS Kevan, BENNACAR Ilian, WEISS Alan, WEBER Joris – HEIDEYER Arnaud, NEFF Loïc, BEILL Hugo – STROHM Mathieu, SCHELL Kévin, ALBENESIUS Corentin
Remplaçants: BARISEEL François, DA SILVA Lucas, JUNCKER Bastian
Dirigeants: ALBENESIUS Laurent, DA SILVA Jose Philippe
Entraîneur: BEILL Valentin

Seltz 1

ROEHRIG Martin – WILHELM Anthony, URSCH Enzo, MARMILLOD Nicolas, WOLF Benjamin – ALEXANDRINO Flavio, ROESSEL Jordan, BURRET Samuel – GISSELBRECHT Alexandre, LE TERRIER Mathys, LERCHER Dario
Remplaçants: TIMMEL Noah, BOURDOIS Dimitry, OGE Sebastien
Dirigeants: SCHULER Eric, LE TERRIER Arnaud
Entraîneur: GAAB Markus

Temps: Chaud
Arbitre: WAHL Eric

Oberlauterbach/Eevan 1 – Seltz 1 | Le résumé du match

A l’occasion de cette 16e journée de championnat en U18/Promotion, l’entente Oberlauterbach/Eevan accueillait le FC Seltz pour le derby retour devant servir à apporter quelques clarifications en tête du Groupe B. Enchaînant les victoires les unes après les autres, il restait aux hommes de Valentin Beill à battre leur bête noire seltzoise afin de se laisser de la marge de manoeuvre jusqu’à la fin de la saison. Quant aux verts, il leur fallait au minimum glaner un match nul pour espérer passer devant le leader actuel dans l’optique d’un grand chelem jusqu’au 9 juin prochain. C’est dans ce contexte qu’Eric Wahl put donner le coup d’envoi de cette rencontre avec les ententistes à la manoeuvre dans le camp visiteur et, au bout de cette première offensive, les verts furent contraints de concéder un corner qui fut tiré de la gauche vers la droite par Hugo Beill en direction du second poteau pour la tête victorieuse de Fuss Kevan qui était alors libre de tout marquage, on jouait la 3e minute de jeu 1-0! Quelque peu débordés par l’envie locale, les Seltzois furent acculés, dès leur engagement, dans leurs derniers retranchement suite à une perte de balle dans l’entre-jeu qui profita à Neff Loïc sur le côté droit avant que ce dernier ne s’enfonce dans le couloir pour finalement adresser une passe en retrait pour Schell Kévin qui, des 16m, reprit le cuir d’un plat du pied instantané qui flirta avec le poteau gauche du but de Roehrig Martin, on jouait la 4e minute de jeu. Suite au renvoi aux 5.5m du portier visiteur, les verts allaient mettre le pied sur le ballon à hauteur de la ligne médiane avant d’investir la moitié de terrain locale mais la patrouille noire rôdait par là avant de commettre une faute sur Alexandrino Flavio à hauteur des 35m plein axe, ce qui occasionna un coup franc que Roessel Jordan se chargea de transformer d’une longue balle qui loba Ball Nathan en retombant rapidement sur son but pour l’égalisation des verts, on jouait la 6e minute de jeu, 1-1! Revigorés par le petit exploit de leur capitaine, les hommes de Markus Gaab profitèrent de l’engagement de leurs hôtes pour ensuite leur chaparder le ballon par l’intermédiaire de Jordan Roessel sur la droite, ce dernier remisant le cuir dans l’axe pour Alexandrino Flavio qui se heurta à une intervention rugueuse de Beill Hugo, ce qui occasionna un nouveau coup de pied arrêté en faveur du Capitaine vert mais, ce coup-ci, Ball Nathan ne se laissa pas prendre une seconde fois au piège en étant sur la trajectoire du ballon, on jouait la 9e minute de jeu. Suite au dégagement du portier local, les débats allaient essentiellement se situer dans l’entre-jeu avant que la défense verte ne stoppe une percussion d’Albenesius Corentin dans l’axe pour finalement amorcer un contre par l’intermédiaire de Marmillod Nicolas, ce dernier lançant Le Terrier Mathys sur le côté gauche avant que l’attaquant ne se fasse reprendre irrégulièrement par Fuss Kevan à hauteur des 25m, ce qui offrit un coup franc en faveur d’Alexandrino Flavio qui envoya un long ballon en direction du second poteau pour Wilhelm Anthony qui reprit le cuir d’un plat du pied passant au-dessus du but de Ball Nathan, on jouait la 13e minute de jeu. Ayant laissés passer l’orage, les noirs profitèrent du renvoi aux 5.5m de leur gardien pour investir le camp adverse par l’intermédiaire de Strohm Mathieu qui fit les efforts nécessaires pour s’extirper du marquage de son vis-à-vis avant de servir le cuir sur Albenesius Corentin afin d’envisager un une/deux qui fut bien exécuté avant qu’il n’envoie un centre en direction du point de penalty pour la tête de Bennacar Ilian qui passa au-dessus du but de Roehrig Martin, on jouait la 15e minute de jeu. Suite au renvoi défensif du dernier rempart vert, les locaux furent à la réception du cuir dans le rond central avant de le jouer sur la largeur et, à cette occasion, Ursch Enzo fit un pressing trop engagé sur Strohm Mathieu, ce dernier s’écroulant avant que l’arbitre n’accorde un coup franc en faveur des noirs et c’est Fuss Kevan qui se chargea de le tirer en direction du but visiteur, ce qui força Martin Roehrig à claquer le ballon au-dessus de son but pour un corner qui fut joué à la Reimoise sur la gauche par Hugo Beill en direction de Bennacar Ilian qui lui remisa le cuir avant que le milieu de terrain n’expédie une frappe des 16m qui trompa la vigilance de Roehrig Martin, on jouait la 17e minute de jeu, 2-1!

Loin d’afficher un sentiment de révolte comme celui entrevu lors du début de cette rencontre, les verts allaient rapidement perdre l’avantage de leur engagement sous la pression locale avant de s’en remettre à la solidité de leur défense pour écarter un danger émanant des pieds de Beill Hugo mais ce renvoi défensif arriva directement dans ceux d’Albenesius Corentin qui, de la ligne médiane, lança Strohm Mathieu en profondeur sur le côté droit et, alors qu’il était talonné par le retour de Wolf Benjamin, l’attaquant obtint finalement un corner qui fut tiré de la droite vers la gauche par Bennacar Ilian en direction du premier poteau à hauteur duquel Hugo Beill reprit le cuir d’une frappe finissant sa course dans les gants de Roehrig Martin, on jouait la 19e minute de jeu. Suite au dégagement du gardien visiteur, le jeu allait provisoirement se figer au milieu de terrain avec des duels de haute lutte au bout desquels Albenesius Corentin parvint à s’échapper sur le côté gauche avant d’être reprit irrégulièrement par Wilhelm Anthony, ce qui occasionna un coup franc à hauteur des 25m que Hugo Beill se chargea de botter d’une frappe enroulée qui loba Roehrig Martin avant que le cuir ne finisse dans le petit filet gauche du but visiteur pour le break, on jouait la 24e minute de jeu, 3-1! Quelques peu abasourdis par la tournure des évènements, les verts effectuèrent leur engagement avant de perdre le contrôle du ballon sur le côté gauche suite à une interception d’Albenesius Corentin, ce dernier s’emmenant ensuite le ballon pour un débordement qui le conduisit jusqu’à l’entrée de la surface de réparation visiteuse devant laquelle il se fit sécher par Wolf Benjamin, ce qui occasionna un coup de pied arrêté que Beill Hugo se chargea de jouer court dans l’intervalle en direction de Weiss Alan qui se rendit coupable d’une charge sur Roehrig Martin, on jouait la 25e minute de jeu. Suite à ce coup franc indirect, les verts tentèrent d’investir durablement le camp adverse mais ce fut sans compter sur la défense qui allait contribuer à prendre tout ce petit monde à revers en renvoyant le ballon dans les pieds de Strohm Mathieu qui allait entamer une course sur le côté droit au bout de laquelle il se fit reprendre irrégulièrement par Roessel Jordan à hauteur des 20m, ce qui offrit une nouvelle opportunité sur coup de pied arrêté pour Beill Hugo qui envoya le cuir en direction du premier poteau à hauteur duquel Weiss Alan fut confronté à la sortie du gardien et suite à leur contact, les deux joueurs restèrent au sol pendant quelques minutes, on jouait la demi-heure de jeu. Poussés par leur public, les noirs allaient accentuer la pression exercée sur leurs adversaires en faisant le pressing sur le porteur du ballon et cette stratégie allait s’avérer payante puisque les verts allaient rapidement être submergés par la vaillance des attaquant locaux, ce qui les contraignit à se mettre à la faute, notamment sur cette percée de Strohm Mathieu sur le côté gauche qui fut annihilé illégalement par Wilhelm Anthony pour un coup franc qui fut tiré par Weiss Alan en direction des 16m à hauteur desquels Marmillod Nicolas dégagea le danger, on jouait la 33e minute de jeu. Consécutivement à ce renvoi défensif, les verts parvinrent à reprendre provisoirement le contrôle du ballon dans le camp local avant de se démener pour trouver une ouverture mais rien n’y faisait, les noirs pouvant reprendre leur marche en avant qui amena Strohm Mathieu à déborder sur le côté gauche en étant talonné par Wolf Benjamin, l’attaquant abandonnant finalement le ballon en faveur d’Albenesius Corentin qui, d’un crochet astucieux, se défit du marquage de Marmillod Nicolas dans la surface de réparation avant d’expédier une frappe en force qui prit Roehrig Martin au dépourvu, on jouait la 37e minute de jeu, 4-1! Accusant sérieusement le coup après cette nouvelle réalisation de leurs hôtes, les hommes de Markus Gaab leur laissèrent la direction des débats, ce qui permit aux noirs de facilement développer une nouvelle offensive par l’intermédiaire de Corentin Albenesius que personne ne parvint à cadenasser, pas même Alexandrino Flavio, le milieu défensif étant contraint de commettre une faute sur l’attaquant à hauteur des 30m sur le côté gauche et c’est Beill Hugo qui se chargea de le jouer court dans le couloir en faveur de Bennacar Ilian qui se défit du marquage de Wilhelm Anthony avant d’envoyer un centre en direction du point de penalty à hauteur duquel Hugo Beill reprit le cuir d’une frappe qui passa au-dessus du but visiteur, on jouait la 40e minute de jeu. Alors qu’on jouait la dernière minute du temps réglementaire de cette première période, les verts s’offrirent un dernier envahissement du camp adverse au cours duquel ils obtinrent un faute sur le côté gauche pour un coup franc qui fut transformé par Roessel Jordan d’une frappe qui passa de justesse au-dessus du but de Ball Nathan. Suite au renvoi aux 5.5m du portier local, de derniers duels eurent lieu au milieu de terrain avant qu’Eric Wahl ne siffle la fin du premier acte sur ce score fleuve de 4-1!

Les verts réduisirent le score avant qu’Albenesius Corentin ne les crucifient une cinquième fois en fin de partie

De retour sur la pelouse du Stade Municipal d’Oberlauterbach, les deux formations étaient parées pour le coup d’envoi du second acte avec, dès la 46e minute de jeu, une première offensive emmenée par Albenesius Corentin sur le côté gauche, ce dernier débordant le long de la ligne de touche avant de se faire faucher par Marmillod Nicolas à hauteur des 16m, ce qui occasionna un coup franc qui fut tiré par Heideyer Arnaud en direction du premier poteau devant lequel le ballon fut écarté des poings par le portier visiteur. La domination des locaux atteignit son paroxysme à la 47e minute de jeu suite à cette percée de Bariseel François sur le côté droit, ce dernier se faisant sécher à hauteur des 20m par Wolf Benjamin avant que l’arbitre n’accorde un coup franc en faveur des noirs et c’est Beill Hugo qui se chargea de le botter mais sa tentative fut renvoyé par le mur de trois joueurs avant que les verts ne tentent d’initier un contre qui marqua un temps d’arrêt au milieu de terrain, on jouait la 47e minute de jeu. Ayant trois buts à remonter, les hommes de Markus Gaab rehaussèrent leur niveau de jeu et ce retour aux affaires allait contraindre les locaux à reculer dans leur moitié de terrain et, sur cette offensive emmenée par Wilhelm Anthony sur le côté droit, les verts obtinrent un corner qui fut tiré de la droite vers la gauche par Roessel Jordan en direction du premier poteau pour Oge Sebastien qui, dos au but, remisa le cuir sur Timmel Noah qui reprit le cuir d’une frappe qui força Ball Nathan à nous gratifier d’une parade de grande classe pour écarter le ballon en corner pour un second essai du Capitaine visiteur de la droite mais ce coup-ci, sa tentative fut renvoyée par la défense locale, on jouait la 54e minute de jeu. Suite à ce renvoi défensif, les noirs allaient s’attacher pendant dix minutes à contenir la hargne visiteuse au milieu de terrain avant que les verts n’entrevoient une fenêtre de tir qui vit Wilhelm Anthony décaler le ballon en direction de Roessel Jordan sur la droite, ce dernier s’offrant un petit festival qui fut ponctué par un centre étant contré en corner par Weiss Alan pour un coup de pied de coin qui fut tiré de la droite vers la gauche par Roessel Jordan et, suite à cette remise, Beill Hugo toucha le ballon de la main dans la surface de réparation, ce qui n’échappa pas à l’arbitre qui désigna le point de penalty pour un coup de pied de réparation que Roessel Jordan se chargea de parfaitement transformer en enfilant le ballon au fond des filets d’une frappe en force, on jouait la 65e minute de jeu, 4-2! Revigorés par leur retour en état de grâce, les verts ne s’arrêtèrent pas en si bon chemin en privant leurs adversaires de ballon avant que Wilhelm Anthony ne tente de s’échapper sur le côté droit mais ce fut sans compter sur Bennacar Ilian qui commit une faute sur le défenseur à hauteur de la ligne médiane, ce qui occasionna un coup franc que Marmillod Nicolas se chargea de botter en direction de la surface de réparation adverse dans laquelle le ballon fut renvoyé avec autorité par Weiss Alan, on jouait la 68e minute de jeu. Débordés de toutes parts, les noirs furent contraints et forcés de concéder une nouvelle faute à la 69e minute de jeu lorsque Burret Samuel tenta de déborder sur le côté droit avant de se faire bousculer par Fuss Kevan et c’est Jordan Roessel qui se chargea de botter ce coup franc en direction du premier poteau à hauteur duquel le ballon fut écarté par Ball Nathan avant que le portier local ne se fasse bousculer par Lercher Dario, faute pour laquelle Eric Wahl accorda un coup franc à la défense. Suite à l’exécution de ce dernier, les verts récupérèrent le cuir au milieu de terrain avant que Wilhelm Anthony ne s’offre une percée sur la droite qui le vit se défaire de deux défenseurs pour finalement conclure sa chevauchée par une frappe des 20m qui fila au-dessus du but local, on jouait la 70e minute de jeu.

Persévérants sur le front de l’attaque, les verts continuèrent à prendre en étau leurs adversaires en multipliant les appels, notamment sur l’un d’entre-eux qui conduisit Da Silva Lucas à repousser un assaut de Bourdois Dimitry en touche à 10m du poteau de corner gauche, l’attaquant remettant rapidement le ballon en jeu sur Burret Samuel qui allait finir par obtenir un corner face à Fuss Kevan pour un coup de pied qui fut tiré de la gauche vers la droite par Jordan Roessel en direction du point de penalty pour la tête de Marmillod Nicolas qui passa au-dessus du but local, on jouait la 72e minute de jeu. Alors qu’on rentrait dans le dernier quart d’heure de jeu, on retrouvait les verts plus que jamais à l’attaque par l’intermédiaire de Jordan Roessel qui déborda sur le côté droit avant de se faire faucher par Bennacar Ilian à hauteur des 30m, ce qui occasionna un énième coup franc que Wilhelm Anthony se chargea de botter en direction du second poteau pour Burret Samuel qui perdit son duel face à Weiss Alan, le capitaine local pouvant finalement dégager le danger. Suite à ce renvoi défensif, les noirs sortirent de l’ornière par l’intermédiaire d’Albenesius Corentin qui, après avoir tout juste passé la ligne médiane sur le côté gauche, se fit sécher par Le Terrier Mathys à hauteur des 40m et l’arbitre accorda un coup franc aux locaux que Beill Hugo se chargea de jouer rapidement en direction de Bennacar Ilian, le défenseur débordant le long de la ligne de touche avant d’adresser un centre en retrait en direction d’Albenesius Corentin qui reprit instantanément le cuir d’une frappe qui fut contrée par Marmillod Nicolas, on jouait la 76e minute de jeu. Suite à l’offensive locale précédente, les débats allaient être repoussés au milieu de terrain pendant quelques minutes avant qu’une fenêtre de tir ne s’ouvre en faveur de Gisselbrecht Alexandre, ce dernier répondant parfaitement à l’appel dans l’axe d’Oge Sébastien avant que le nouvel entrant ne se heurte à la sortie de Ball Nathan qui avait bien anticipé, on jouait la 80e minute de jeu. Sur le dégagement suivant du portier local, Albenesius Corentin récupéra le cuir dans l’axe à hauteur de la ligne médiane avant de tenter une percée sur le côté gauche au cours de laquelle il se fit talonner par Gisselbrecht Alexandre qui, au bout de son effort, fut contraint de concéder une faute sur l’attaquant et c’est Beill Hugo qui se chargea de transformer ce coup franc des 20m sur la gauche en direction du but visiteur mais sa tentative fut captée au premier poteau par Roehrig Martin, on jouait la 81e minute de jeu. Suite au renvoi défensif du portier visiteur, Da Silva fut à la réception du cuir dans sa propre moitié de terrain avant d’envoyer un long ballon en direction d’Albenesius Corentin sur la gauche, ce dernier s’emmenant le cuir avant qu’il ne se heurte à l’intervention de Wilhelm Anthony qui parvint à repousser le danger en touche avant que la remise en jeu ne soit rapidement jouée par Albenesius Corentin en direction de Bariseel François qui s’essaya d’une frappe qui passa au-dessus du but visiteur, on jouait la 82e minute de jeu. Ayant pas mal cavalés aux cours de cette deuxième période, les verts commençaient à donner des signes de fatigue et les noirs profitèrent de cet instant de faiblesse de leurs adversaires pour lancer une offensive par l’intermédiaire de Neff Loïc qui intercepta le cuir suite à une mauvaise passe de Bourdois Dimitry avant de lancer Bariseel François qui s’offrit un raid solitaire sur le côté droit avant que Roehrig Martin ne vienne à sa rencontre à l’extrême limite de sa surface de réparation pour capter sa frappe en deux temps, on jouait la 84e minute de jeu. Alors qu’on était rentrés dans les cinq dernières minutes de jeu, les noirs se retrouvaient à l’attaque par l’intermédiaire d’Albenesius Corentin mais ce dernier fut contraint de revenir sur ses pas avant de se faire faucher à hauteur de la ligne médiane par Marmillod Nicolas, ce qui occasionna un coup franc que Weber Joris se chargea de tirer en direction de la surface de réparation adverse dans laquelle le ballon fut renvoyé par Marmillod Nicolas directement dans les pieds de Strohm Mathieu qui fut à la conclusion de cette action d’une frappe qui passa à gauche du but de Roehrig Martin. A la dernière minute du temps réglementaire, Bariseel François fut à l’initiative d’une action sur le côté gauche qui le vit adresser une passe lumineuse en direction d’Albenesius Corentin à l’entrée de la surface de réparation et l’attaquant s’offrit un petit festival qui le vit éliminer deux défenseurs avant d’envoyer une frappe croisée qui finit sa course dans le petit filet gauche du but visiteur, 5-2 score final!

Soyez le premier à commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.