Régionale 3 | Victoire confortable de l’AS Hunspach face à l’ASI Avenir

A l’occasion de cette 17e journée de championnat en Régionale 3, l’AS Hunspach accueillait l’ASI Avenir pour une rencontre de milieu de tableau sans réel enjeu. Après être revenus de la pause avec un court avantage d’un but, les verts et blancs dominèrent la seconde période avant de planter deux nouvelles réalisations dans le temps additionnel de cette partie. Résumé de cette rencontre à rallonge…

AS HUNSPACH 1 3
ASI AVENIR 1 0

AS Hunspach 1 – ASI Avenir 1 | La feuille de match

AS Hunspach 1

BILLMANN Jérôme – ROTT Yann, KREISS Romain, BERINGER Luc, BERINGER Raphaël – GIECK Edgard, MARZOLF Louis, BILLMANN Patrick – WESTERMEYER Marty, ROEHRIG Antoine, JAEGER Adrien
Remplaçants: BILLMANN Simon, FRIEDERICH Yannick
Dirigeant: BILLMANN Jean-Paul
Entraîneurs: BLATTNER Thomas, JUNCKER Hervé

ASI Avenir 1

ARNOLD Romain – MUHLMANN Nicolas, SCHWARTZ Hugo, LEGRAS Yann, BEAUVAIS Sébastien – HARO Julien, PESCE Bruno, SCHMOLZLIN Nicolas – GING Nicolas, FERFACHE Samir, REUTENAUER Christian
Remplaçant: MEUNIER Jérémy
Dirigeants: ARNOLD Jean-Michel, SALING Bernard
Entraîneur: SCHOEPP Frédéric

Arbitres: MUNIER Alexandre (A), PLACE Alexandre (AA1), LEFRANC Bernard (AA2)

AS Hunspach 1 – ASI Avenir 1 | Le résumé du match

A l’occasion de cette 17e journée de championnat en Régionale 3, l’AS Hunspach offrait l’hospitalité à l’ASI Avenir pour une rencontre de milieu de tableau sans réel enjeu. D’un côté nous retrouvions des verts et blancs fiers d’un parcours assez honorable lors de cette phase retour avec trois victoires pour une défaite et en passe d’assurer définitivement le maintien mathématique et d’un autre côté nous avions l’ASI Avenir capables du meilleur comme du pire, notamment avec ses bons matchs réalisés face aux favoris pour la montée. C’est dans ce contexte que le coup d’envoi de la rencontre put être donné avec, dès la deuxième minute de jeu, une première faute sifflée par l’arbitre de la rencontre suite à un accrochage de Marzolf Louis sur Reutenauer Christian à hauteur des 40m plein axe, ce qui occasionna un coup franc que Schmolzlin Nicolas se chargea de jouer court en direction de Reutenauer Christian mais ce dernier fut coupé dans son élan par Kreiss Romain, le défenseur pouvant finalement relancer le ballon. Faisant ensuite jeu égal au milieu de terrain, les deux formations se livrèrent une lutte intense qui vit les visiteurs s’extirper de l’attroupement afin d’investir la moitié de terrain locale par l’intermédiaire de Schmolzlin Nicolas qui lança Ging Nicolas en profondeur sur la droite avant que l’attaquant n’envoie une frappe à mi-hauteur forçant Billmann Jérôme à la parade pour écarter le danger en corner pour un coup de pied de coin qui fut tiré de la droite vers la gauche par Reutenauer Christian en direction du point de penalty à hauteur duquel Beringer Luc renvoya le ballon en corner pour un second essai qui fut cette fois-ci tiré de la gauche vers la droite par Ging Nicolas en direction du premier poteau à hauteur duquel la défense écarta le danger directement dans les pieds de Ferfache Samir qui reprit le cuir d’une frappe qui finit sa course au-dessus du but local, on jouait la 6e minute de jeu. Ayant laissés passer l’orage, les verts et blancs sortirent de l’ornière par l’intermédiaire de Marzolf Louis, ce dernier décalant le ballon sur la droite pour Marty Westermeyer avant que l’attaquant n’obtienne un corner qu’il se chargea de botter de la droite vers la gauche en direction du second poteau pour Billmann Patrick qui reprit le cuir d’une frappe qui fut contrée en touche par un défenseur, on jouait la 8e minute de jeu. Suite à la récupération du cuir par la défense visiteuse, ces derniers tentèrent de poser le jeu en multipliant les passes qui allaient les conduire à se heurter à une belle résistance locale au milieu de terrain pendant quelques minutes avant que Gieck Edgard ne réponde parfaitement à l’appel de Kreiss Romain sur le côté droit, le défenseur partant à toutes enjambées le long de la ligne de touche avant d’obtenir un corner qui fut joué à la Reimoise à gauche par Westermeyer Marty en direction de Roehrig Antoine avant que le meneur de jeu local n’expédie un centre en direction du second poteau au niveau duquel il ne trouva aucun de ses partenaires, le cuir filant finalement en sortie de but, on jouait la 14e minute de jeu. Suite au renvoi aux 5.5m effectué le portier visiteur, les débats allaient se figer dans l’entre-jeu avec une pléiade d’approximations, des appels non aboutis, le tout entrecoupé de quelques petites fautes avant que les verts ne parviennent à trouver une ouverture sur la droite grâce à Westermeyer Marty, ce dernier se faisant finalement devancé par un défenseur qui poussa le ballon en corner pour un coup de pied de coin que l’attaquant se chargea de transformer de la droite vers la gauche en direction du second poteau pour la frappe de Roehrig Antoine qui fut contrée avant que Beringer Raphael ne suive en embuscade pour glisser le ballon au fond des filets, on jouait la 28e minute de jeu, 1-0!

Suite à l’engagement des visiteurs, ces derniers allaient rapidement perdre la possession du cuir au profit des verts et blancs qui allaient initier une action qui les conduisit à obtenir un nouveau corner qui fut tiré de la droite vers la gauche par Marty Westermeyer en direction du second poteau à hauteur duquel le ballon fut renvoyé par un défenseur et Gieck Edgard manqua de peu de reprendre le cuir dans une position favorable, on jouait la 29e minute de jeu. Ne parvenant plus à franchir la ligne médiane, les bleus allaient continuer à subir en périphérie de leur surface de réparation avant que Beauvais Sébastien ne parvienne à renvoyer le danger mais ce fut sans compter sur la détermination de Billmann Patrick qui intercepta le cuir avant de lancer Roehrig Antoine dans l’axe, ce dernier concluant l’action d’une frappe des 20m qui passa au-dessus du but d’Arnold Romain, on jouait la 31e minute de jeu. Suite au renvoi aux 5.5m exécuté par le gardien visiteur, le ballon allait être récupéré au niveau de la ligne médiane par Roehrig Antoine avant que Westermeyer Marty ne se fasse servir sur le côté droit, ce dernier s’emmenant le ballon sur quelques mètres pour finalement s’essayer sur une frappe des 16m qui fut captée sans soucis par Arnold Romain devant son poteau gauche, on jouait la 32e minute de jeu. Le dernier rempart visiteur effectua une relance courte en direction de Legras Yann sur la gauche avant que le défenseur ne tente de lancer Ferfache Samir le long de la ligne de touche mais le ballon ne lui parvint pas et les verts purent repartir de l’avant grâce à Marzolf Louis, ce dernier adressant une très bonne passe dans l’axe en faveur de Roehrig Antoine mais le meneur de jeu local fut signalé en position de hors jeu par l’arbitre assistant, on jouait la 34e minute de jeu. Suite à ce coup franc indirect effectué par Beauvais Sébastien, Reutenauer Christian tenta de conserver le ballon alors qu’il était entouré de trois défenseurs mais l’attaquant se fit chaparder le ballon par Roehrig Antoine, ce dernier remontant sa moitié de terrain par la gauche avant qu’il ne lève la tête pour adresser une passe lumineuse dans le dos des défenseurs en direction de Jaeger Adrien mais l’attaquant fut signalé en position de hors-jeu par l’arbitre assistant, on jouait la 36e minute de jeu. Le coup franc indirect précédent permit aux bleus d’investir le camp local mais l’offensive voulue par Pesce Bruno dans l’axe fut sans substance et le ballon revint en possession des verts et blancs par l’intermédiaire de Roehrig Antoine qui fit le nécessaire pour franchir la ligne médiane avant de temporiser pour finalement décaler le ballon à droite pour Billmann Patrick qui envoya une frappe des 25m qui passa à gauche du but visiteur, on jouait la 39e minute de jeu. A deux minutes du terme de cette première période, les verts s’offrirent une dernière offensive par l’intermédiaire de Louis Marzolf, ce dernier décalant le ballon sur Westermeyer Marty et l’attaquant obtint finalement un corner qu’il se chargea de tirer de la droite vers la gauche en direction du premier poteau à hauteur duquel le ballon fut renvoyé par la défense visiteuse, on jouait la 43e minute de jeu. Suite à ce renvoi défensif, de derniers débats eurent lieu au milieu de terrain avant que Munier Alexandre ne renvoie les 22 acteurs aux vestiaires pour la pause.

Après une seconde période à l’image de la première, les bleus sombrèrent au cours du temps additionnel

De retour sur la pelouse après la pause, les deux formations étaient parées pour le coup d’envoi du second acte et, dès les premières minutes de jeu, les bleus firent le pressing sur le porteur du ballon avant d’obtenir une faute suite à un accrochage de la part de Gieck Edgard sur Reutenauer Christian à hauteur des 30m sur la gauche, ce qui occasionna un coup franc que la victime du méfait se chargea de botter en direction de l’entrée de la surface devant laquelle Beringer Raphaël dégagea le danger, on jouait la 49e minute de jeu. Suite à ce renvoi défensif, les débats allaient s’intensifier au milieu de terrain pendant quelques minutes avant que les visiteurs n’entrevoient une fenêtre de tir par l’intermédiaire de Reutenauer Christian, ce dernier s’emmenant le ballon sur le côté droit avant de se faire faucher par la patrouille locale pour un nouveau coup de pied arrêté qu’il se chargea de tirer des 20m directement dans le mur de quatre joueurs avant que le ballon ne soit renvoyé au deuxième poteau par Rott Yann, on jouait la 56e minute de jeu. Continuant sur leur lancée, les bleus allaient récupérer le cuir dans leur moitié de terrain avant de réinvestir le camp adverse par l’intermédiaire de Ging Nicolas, ce dernier adressant une passe dans l’axe en direction de Reutenauer Christian qui se fit désarçonner à hauteur des 20m, ce qui occasionna un coup franc qu’il se chargea de transformer au-dessus du mur et au-dessus du but de Billmann Jérôme, on jouait la 57e minute de jeu. A l’heure de jeu, les verts et blancs parvinrent à sortir de l’ornière en investissant la moitié de terrain visiteuse pour une offensive au bout de laquelle ils obtinrent un corner qui fut tiré de la droite vers la gauche par Billmann Simon en direction du second poteau au niveau duquel le ballon fut dégagé par la défense directement dans les pieds de Martzolf Louis au niveau des 30m, ce dernier concluant cette phase de jeu par une frappe présomptueuse qui finit sa course au-dessus du but d’Arnold Romain. Ayant durablement reprit les choses en main, les locaux allaient rester campés aux avants-postes et, après une série d’approximations devant leur surface de réparation, les bleus perdirent le contrôle du ballon avant que Billmann Simon ne le récupère aux 30m pour finalement envoyer une frappe qui fut relâchée par le portier visiteur avant qu’un défenseur ne dégage le ballon en touche sur le côté droit. Suite à cette remise en jeu, Billmann Patrick fut à la réception du cuir avant d’expédier un centre en direction de Beringer Raphaël qui, des 25m sur la gauche, reprit le cuir d’une frappe qui passa loin à gauche du but d’Arnold Romain, on jouait la 63e minute de jeu. Suite au renvoi aux 5.5m de la part du portier visiteur, les bleus allaient parvenir à franchir la ligne médiane par l’intermédiaire de Reutenauer Christian qui s’engouffra dans le couloir gauche avant de se faire reprendre illégalement par Beringer Raphael, ce qui offrit un coup franc qui fut joué court par Schmolzlin Nicolas en direction de Reutenauer Christian qui lui remit dans l’intervalle avant que le milieu offensif n’expédie un centre en direction de Meunier Jérémy mais Billmann Jérôme fut sur la trajectoire du ballon avant qu’il ne parvienne au nouvel entrant, on jouait la 65e minute de jeu. Suite au dégagement du portier local, les bleus contrôlèrent le ballon sur la droite par l’intermédiaire de Legras Yann, ce dernier s’emmenant le cuir avant de lancer Haro Julien dans l’axe, le milieu défensif concluant l’action d’une frappe des 20m qui fut contrée par Billmann Jérôme avant qu’un léger cafouillage ne laisse place à un plongeon du portier local qui lui permit de s’emparer du cuir, on jouait la 66e minute de jeu.

Suite au renvoi défensif de Billmann Jérôme, Beringer Raphaël fut à la réception du cuir avant de lancer Friederich Yannick sur le côté droit, ce dernier entamant une longue chevauchée sur plus de 40m avant de la ponctuer par un centre en direction du second poteau au niveau duquel il ne trouva aucun partenaires, on jouait la 69e minute de jeu. Au cours de cette phase de jeu qui voyaient les deux équipes se rendre coups pour coups, on retrouvait ensuite les visiteurs à la manoeuvre dans le camp local par l’intermédiaire de Pesce Bruno, ce dernier débordant sur le côté droit avant d’expédier un centre qui fut dévié tant bien que mal par le portier local vers le second poteau au niveau duquel Westermeyer Marty dégagea le danger, on jouait la 71e minute de jeu. Suite à cette incursion visiteuse, les bleus remontèrent le terrain en un rien de temps avant que le ballon ne parvienne dans les pieds de Billmann Simon sur le côté gauche, ce dernier envoyant finalement un centre en direction de Westermeyer Marty mais Legras Yann s’inséra sur la trajectoire du ballon pour le dégager avant qu’il ne parvienne à l’attaquant, on jouait la 73e minute de jeu. Restants campés dans les derniers 40m adverses, les verts et blancs parvinrent à reprendre le contrôle du ballon à hauteur de la ligne médiane avant qu’un décalage sur Jaeger Adrien ne se créé sur le côté droit, ce dernier s’enfonçant dans ce couloir avoir de voir sa course coupée par le retour de Legras Yann, le défenseur poussant finalement le ballon en corner pour un coup de pied de coin qui fut tiré de la droite vers la gauche par Billmann Simon en direction du second poteau pour la tête de Westermeyer Marty qui fut capté sans soucis par Arnold Romain, on jouait la 74e minute de jeu. Alors qu’on venait à peine de rentrer dans le dernier quart d’heure de jeu, les bleus se retrouvaient à l’attaque par l’intermédiaire de Reutenauer Christian mais ce dernier se fit à nouveau reprendre irrégulièrement par la patrouille locale, ce qui occasionna un coup franc qui fut tiré des 25m dans l’axe par Haro Julien en direction de la surface de réparation pour Schwartz Hugo qui se rendit coupable d’une faute sur Beringer Luc. Suite à ce coup franc, les débats allaient se figer au milieu de terrain avant que Pesce Bruno ne s’extirpe de l’attroupement sur le côté gauche avant de se faire rattraper par Friederich Yannick qui commit une faute à hauteur des 30m pour un coup franc qui fut joué court par Reutenauer Christian en direction de Haro Julien mais ce dernier fut trop court et Gieck Edgard put initier un contre avant qu’il ne se fasse stopper au-milieu de terrain, on jouait la 80e minute de jeu. Tentant de contenir la hargne adverse dans leur propre camp, les verts allaient persévérer dans leur efforts et cette abnégation permit à Rott Yann de récupérer le cuir sur le côté droit avant de déborder le long de la ligne de touche pour finalement émettre un centre en direction du second poteau pour Billmann Simon qui ne put armer sa frappe sous la pression des défenseurs, on jouait la 85e minute de jeu. Alors qu’on rentrait dans les arrêts de jeu, la pression des verts allait se faire de plus en plus intense et, suite à un décalage de Martzolf Louis sur Rott Yann sur le côté droit, le défenseur s’enfonça dans le couloir avant d’émettre un centre en direction du point de penalty pour la tête victorieuse de Billmann Simon on jouait la 93e minute de jeu, 2-0! N’étant plus du tout dans le coup, les bleus laissèrent la direction du jeu à leurs hôtes qui allaient initier une dernière offensive par l’intermédiaire de Billmann Simon qui, sur le côté gauche, adressa une passe en direction de Rott Yann qui se heurta à la sortie du gardien local avant de remporter son duel d’un coup de patte qui fit trembler les filets, on jouait la 94e minute de jeu, 3-0 score final!

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.