U18/Promotion | L’entente EVAN s’impose face à l’entente Preuschdorf/Evasauer

canard

A l’occasion d’un match en retard comptant pour la 7e journée de championnat en U18/Promotion, l’entente Oberlauterbach/Eevan offrait l’hospitalité à l’entente Preuschdorf/Evasauer pour une rencontre capitale pouvant amener les hommes de Valentin Beill à jouer le titre la semaine prochaine à la faveur d’une victoire ce jour. Après une première période se soldant par un avantage d’un but en faveur des locaux, ces derniers se reprirent en seconde période et finirent donc par venir à bout de leurs adversaires en ajoutant trois nouvelles réalisations au compteur. Résumé de cette rencontre…

OBERLAUTERBACH/EEVAN 1 5
PREUSCHDORF/EVASAUER 1 1

Oberlauterbach/Eevan 1 – Preuschdorf/Evasauer 1 | La feuille de match

Oberlauterbach/Eevan 1

BALL Nathan – FUSS Kevan, DA SILVA Lucas, WEISS Alan, WEBER Joris – JUNCKER Bastien, NEFF Loïc, HEIDEYER Arnaud – ALBENESIUS Corentin, SCHELL Kévin, BARISEEL François
Remplaçants: BENNACAR Ilian, STROHM Mathieu, BEILL Hugo
Dirigeants: SCHELL Laurent, DA SILVA Jose Philippe
Entraîneur: BEILL Valentin

Preuschdorf/Evasauer 1

IACOBUCCI Xavier – EYERMANN Tom, BERTRAND Fabien, BUSCH William, SCHMITT Lucas – WERNERT Axel, ZACHER Jordan, JUNOD Gaetan – BAUER Romain, KORNETZKY Kévin, HARTMANN Thibaut
Remplaçants: HEIMLICH Alexis, FISCHER Corentin, DALCY Joël
Dirigeant: BUSCH Michel
Entraîneur: AMRHEIN Damien

Oberlauterbach/Eevan 1 – Preuschdorf/Evasauer 1 | Le résumé du match

A l’occasion d’un match en retard comptant pour la 7e journée de championnat en U18/Promotion, l’entente Oberlauterbach/Eevan offrait l’hospitalité à l’entente Preuschdorf/Evasauer avec la ferme intention de s’adjuger une victoire qui leur permettrait de jouer le titre à domicile samedi prochain face à l’entente Kaltenhouse/Marienthal. D’une part, nous retrouvions des locaux restants sur une série de victoires qui perdure depuis le 4 novembre, date à laquelle les hommes de Valentin Beill avait perdu leur match face aux Seltzois et, d’autre part, nous avions des visiteurs ayant enregistrés dix résultats positifs sur l’ensemble des treize matchs disputés depuis la reprise, ce qui ne constituait pas un vilain adversaire sur le papier. C’est dans ce contexte que Beyl Claude put donner le coup d’envoi de la rencontre qui laissa place à un round d’observation de quelques minutes au cours duquel les visiteurs allaient démontrer qu’ils ne s’étaient pas déplacés la fleur au fusil en essayant d’investir durablement la moitié de terrain locale avant de se faire prendre à revers par l’indéboulonnable Corentin Albenesius, l’attaquant s’offrant un débordement sur le côté droit avant de voir sa chevauchée anéantie par l’intervention d’un défenseur, ce dernier coupant le ballon en corner pour un coup de pied de coin qui fut tiré de la droite vers la gauche par Da Silva Lucas en direction du second poteau à hauteur duquel Corentin Albenesius se rendit coupable d’une main suite à son contrôle, on jouait la 5e minute de jeu. Consécutivement à l’exécution du coup franc indirect précédent par le portier visiteur, ses partenaires eurent quelques difficultés à reprendre le contrôle du cuir au milieu de terrain et, sous la pression de la triplette offensive adverse, les bleus durent s’en remettre à reculer dans leurs derniers retranchements afin de défendre leur but et, suite à une percée plein axe de la part de Bariseel François, ce dernier se fit reprendre irrégulièrement par Wernert Axel à hauteur des 25m, ce qui occasionna un coup franc que Fuss Kevan se chargea de transformer mais sa tentative échoua à droite du but visiteur, on jouait la 7e minute de jeu. Ayant laissés passer l’orage, les hommes d’Amrhein Damien s’attachèrent à contenir la fougue adverse assez loin de leur zone d’inconfort en imposant un pressing sur le porteur du ballon pendant quelques minutes avant que leur abnégation ne soit récompensée par une récupération du cuir de la part de leur meneur de jeu qui tenta de percer le bloc défensif local dans l’axe avant de se faire sécher par Weiss Alan à hauteur des 30m pour un coup franc que Bertrand Fabien se chargea de botter en direction du poteau gauche à hauteur duquel Zacher Jordan reprit le cuir d’une frappe qui échoua dans le petit filet extérieur gauche du but de Ball Nathan, on jouait la 14e minute de jeu. Suite au renvoi aux 5.5m effectué par le portier local, ses coéquipiers furent à la réception du cuir dans le rond central avant de se heurter à une belle résistance de leurs adversaires et, au terme de ces derniers, les locaux finirent par entrevoir une fenêtre de tir par l’intermédiaire de Bariseel François, l’attaquant profitant d’un boulevard sur le côté gauche pour s’y engouffrer avant de se faire sécher à hauteur des 25m, ce qui occasionna un nouveau coup franc légèrement excentré sur le côté gauche en faveur de Da Silva Lucas qui envoya un long ballon en direction du second poteau devant lequel Bertrand Fabien renvoya le ballon directement dans les pieds de Bastien Juncker aux 16m, le milieu défensif ne se laissant pas prier pour décocher une frappe qui fut renvoyée tant bien que mal sur sa ligne par Wernert Axel et le ballon fut récupéré sur la gauche aux 25m par Heideyer Arnaud avant que le milieu offensif ne lance Albenesius Corentin dans le dos des défenseurs, ce dernier finissant le travail par une frappe qui fut malencontreusement déviée par un défenseur au fond de ses propres filets, on jouait la 19e minute de jeu, 1-0!

Suite à leur engagement, les visiteurs tentèrent d’investir la moitié de terrain adverse mais, dans l’incapacité de se trouver sur le front de l’attaque, les bleus durent s’en remettre à jouer à reculons et, suite à une passe en retrait en faveur de Schmitt Lucas, le tôlier de la défense visiteuse tergiversa un peu trop face au pressing de son adversaire direct et dut finalement se résoudre à émettre une passe en catastrophe en faveur de Busch William qui vit sa tentative de dégagement des 40m être contrée par Albenesius Corentin, l’attaquant partant finalement vers le but adverse en étant talonné par le défenseur fautif avant de fixer le gardien visiteur pour finalement choisir l’option d’un lobe astucieux qui finit tout doucement au fond des filets du but de Iacobucci Xavier, on jouait la 24e minute de jeu, 2-0! Accusant sérieusement le coup après le break de leurs hôtes, les bleus durent s’en remettre à reculer en bon ordre pour éviter à l’addition de se corser et ce repli défensif fut du vrai pain béni pour Albénésius Corentin, ce dernier s’engouffrant dans le couloir gauche avant de répondre parfaitement à l’appel de Schell Kévin sur le côté droit, le meneur de jeu local lançant ensuite Neff Loïc dans le dos des défenseurs avant que Wernert Axel ne s’arrache pour couper le ballon en touche, on jouait la 28e minute de jeu. Consécutivement à cette remise en jeu mal exploitée par les noirs, les visiteurs purent se dégager avant que les débats ne se figent au milieu de terrain pendant quelques minutes pour finalement revoir les locaux sur le front de l’attaque par l’intermédiaire d’Albenesius Corentin, l’attaquant se défiant de deux défenseurs avant de se faire sécher par Junod Gaetan tout juste à l’entrée des 16m, ce qui occasionna un coup franc que Fuss Kevan tira directement dans le mur pour finalement voir Da Silva Lucas suivre en embuscade pour reprendre le cuir d’une frappe qui fut contrée par Bertrand Fabien, on jouait la 33e minute de jeu. Cette très belle phase de jeu proposée par les locaux laissa place à un début de domination des visiteurs qui firent le nécessaire pour mettre la pression à leurs adversaires dans leurs derniers retranchements et cette stratégie allait s’avérer payante mais le manque d’expérience de la triplette offensive visiteuse empêcha les diverses actions d’aboutir. Il fallut attendre la 40e minute de jeu pour voir un bon mouvement des bleus sur le côté droit au bout duquel ils obtinrent un corner qui fut tiré de la droite vers la gauche par Bertrand Fabien en direction du second poteau pour la tête rageuse de Zacher Jordan qui cogna le poteau gauche avant de finir sa course au fond des filets, 2-1! Quelque peu piqués dans leur orgueil, les noirs profitèrent de leur engagement pour partir à l’abordage sur le flanc droit par l’intermédiaire de Fuss Kevan, ce dernier se prenant le temps de lever la tête avant d’envoyer une passe en faveur de Neff Loïc qui enchaîna par un débordement qui le conduisit à redresser sa course dans l’axe afin d’envisager un une/deux avec Albenesius Corentin qui lui remisa parfaitement le cuir dans le dos des défenseurs avant que l’ailier droit ne perde son duel face à Iacobucci Xavier, on jouait la 42e minute de jeu. Suite au renvoi défensif de Schmitt Lucas, les deux formations allaient se neutraliser dans l’entre-jeu jusqu’à ce que l’arbitre de la rencontre ne renvoie les 22 acteurs aux vestiaires pour la pause.

La causerie du côté local fut suivi d’effets au cours du premier quart d’heure de jeu de ce second acte

De retour sur la pelouse, les deux formations étaient parées pour le coup d’envoi du second acte avec, dès la première minute de jeu, une domination locale se mettant en place et permettant à Da Silva Lucas de s’offrir un petit festival sur la gauche qui l’amena à se défaire de trois défenseurs avant d’émettre un centre à ras-de-terre en direction d’Albenesius Corentin qui, seul au point de penalty, trouva le moyen de reprendre le ballon d’un plat du pied filant au-dessus du but visiteur, on jouait la 47e minute de jeu. Consécutivement au renvoi aux 5.5m effectué par Iacobucci Xavier, ses coéquipiers furent à la réception du cuir au milieu de terrain sans toutefois parvenir à enchaîner par un bon mouvement dans le camp adverse, bien au contraire puisque c’est les locaux qui parvinrent à s’extraire de l’attroupement afin d’investir la moitié de terrain visiteuse par l’intermédiaire de Bannacar Ilian, ce dernier s’offrant un raid solitaire sur la gauche avant de se faire sécher par Junod Gaetan à hauteur des 20m, ce qui occasionna un coup franc que Da Silva Lucas se chargea de transformer et sa tentative trompa le portier visiteur qui se retrouvait masqué par la masse de joueurs présente devant lui, on jouait la 50e minute de jeu, 3-1! Suite à leur engagement, les bleus allaient redoubler d’énergie sur le front de l’attaque afin d’accrocher leurs hôtes mais, suite à cette percée dans l’axe de la part de Fischer Corentin, ce dernier se fit reprendre irrégulièrement par Bennacar Ilian à hauteur des 35m pour un coup franc qui fut envoyé dans la boîte par Bertrand Fabien mais le ballon fut finalement enlevé de la tête par Bastien Juncker au second poteau mais Zacher Jordan suivait en embuscade et put tenter sa chance d’une frappe qui fut contrée par Da Silva Lucas, on jouait la 52e minute de jeu. Suite à ce renvoi défensif, les débats allaient se concentrer dans l’entre-jeu pendant quelques minutes avant de revoir les locaux à la manoeuvre dans le camp adverse par l’intermédiaire de Corentin Albenesius, ce dernier se faufilant plein axe avant de décaler le ballon à droite en faveur de Fuss Kevan, le défenseur émettant finalement un centre à ras-de-terre en direction du premier poteau pour Strohm Mathieu qui reprit le cuir d’un plat du pied qui s’inséra victorieusement entre Iacobucci Xavier et son poteau gauche, on jouait la 58e minute de jeu, 4-1! Alors qu’on atteignait l’heure de jeu, l’hégémonie locale prit un peu plus d’importance suite au dégoût de l’équipe adverse face au réalisme des noirs et c’est dans ce contexte que des espaces allaient se créer tous azimuts, notamment grâce à cette très bonne passe en faveur de Da Silva Lucas sur le côté droit, ce dernier enchaînant par un débordement qui fut ponctué par un centre à ras-de-terre qui passa devant le but avant de croiser la route d’Albenesius Corentin qui ne se fit pas prier pour reprendre victorieusement le cuir d’un plat du pied imparable, 5-1! Consécutivement à leur engagement, les visiteurs tentèrent d’investir le camp local par l’intermédiaire de Heimlich Alexis, ce dernier ayant à peine le temps de franchir la ligne médiane avant de se faire reprendre irrégulièrement par Schell Kévin à hauteur des 40m sur la droite, ce qui occasionna un coup franc en faveur de Schmitt Lucas, le tôlier de la défense visiteuse expédiant un long ballon en direction de la surface de réparation dans laquelle Ball Nathan s’imposa pour capter le ballon, on jouait la 63e minute de jeu. Suite au dégagement du portier local, les deux équipes allaient se neutraliser autour du rond central pendant cinq minutes avant qu’Albenesius Corentin ne tente une percée dans l’axe qui fut annihilée illégalement par Busch William à hauteur des 25m pour un coup franc que Bennacar Ilian se chargea de botter directement dans le mur avant que le meneur de jeu local ne récupère la possession du cuir sur la droite et ne soit lui aussi séché par Bertrand Fabien pour un coup franc qui fut rapidement joué par la victime du méfait sur Strohm Mathieu qui obtint finalement un corner qui fut tiré de la droite vers la gauche par Da Silva Lucas en direction du premier poteau à hauteur duquel le ballon fut dévié au second poteau par Zacher Jordan, le ballon filant tout droit en corner à gauche du but visiteur et, contre toute attente, l’arbitre de la rencontre accorda un renvoi aux 5.5m à Iacobucci Xavier, on jouait la 68e minute de jeu.

Les bleus n’étant plus vraiment dans le coup, les noirs purent développer leur jeu sans rencontrer une grand résistance sur leur route et, suite à une percée sur le côté droit de la part de Strohm Mathieu, ce dernier obtint une touche à 30m du poteau de corner et c’est Fuss Kevan qui effectua la remise en jeu en direction de Strohm Mathieu, ce dernier enchaînant par un une/deux avec Fuss Kevan avant de tenter d’expédier un centre qui fut finalement coupé en corner par Busch William pour un coup de pied de coin qui fut tiré rentrant de la droite vers la gauche par Da Silva Lucas mais sa tentative finit sa course au-dessus du but visiteur, on jouait la 70e minute de jeu. Suite au renvoi aux 5.5m exécuté par le portier visiteur, les débats allaient provisoirement se figer au milieu de terrain avant que Dalcy Joël n’hérite du ballon à la limite du hors-jeu sur le côté droit, l’attaquant remportant son duel l’opposant à Weber Joris avant d’envoyer une passe dans l’axe en faveur de Fischer Corentin, ce dernier se retrouvant confronté à Weiss Alan qui, devant sa surface de réparation, remporta son duel pour finalement dégager le danger loin de sa zone d’inconfort, on jouait la 74e minute de jeu. Alors qu’on rentrait dans le dernier quart d’heure de jeu de cette partie, les noirs étaient plus que jamais à la manoeuvre dans le camp adverse, notamment grâce aux prouesses techniques d’Albenesius Corentin, ce dernier se faisant talonner par Junod Gaetan avant que le milieu offensif ne commette une faute à hauteur des 35m, ce qui occasionna un coup franc que Da Silva Lucas se chargea de transformer dans le paquet au point de penalty mais Busch William sauta plus haut que tout le monde pour écarter le danger en corner pour un coup de pied de coin qui fut tiré de la droite vers la gauche par Da Silva Lucas en direction du second poteau pour Strohm Mathieu qui tenta une reprise de volée étant contrée par la défense visiteuse. Dans la foulée, les noirs purent reprendre le contrôle du cuir au milieu de terrain avant de temporise, faute de solutions sur le front de l’attaque, jusqu’à ce qu’une fenêtre de tir ne s’ouvre sur la droite en faveur de Fuss Kevan, ce dernier s’embarquant dans un débordement qu’il conclut d’un centre en direction du point de penalty pour Albenesius Corentin qui vit sa reprise être contrée en corner par le dos de Hartmann Thibaut pour un coup de pied de coin qui fut tiré de la droite vers la gauche par Da Silva Lucas en direction du point de penalty pour la tête de Weiss Alan qui passa au-dessus du but visiteur, on jouait la 79e minute de jeu. Au bout de leurs efforts, les joueurs des deux formations furent les auteurs d’une série d’approximations dans tous les compartiments du jeu, ce qui allait contribuer à rendre le jeu moins léché mais malgré tout, les noirs trouvèrent les ressources nécessaires pour contenir les velléités adverses dans leur propre camp, notamment suite à ce bon travail de Strohm Mathieu sur le côté gauche, ce dernier s’emmenant le ballon avant de se faire déstabiliser à hauteur des 25m par Wernert Axel, ce qui occasionna un coup franc qui fut joué court par Fuss Kevan dans le dos des défenseurs en faveur de Da Silva Lucas qui vit le milieu défensif adverse lui couper le ballon en corner pour un coup de pied de coin qui fut tiré de la gauche vers la droite par Da Silva Lucas en direction du premier poteau au niveau duquel le ballon fut renvoyé par Busch William, on jouait la 83e minute de jeu. Suite au renvoi défensif précédent, les deux formations allaient livrer bataille dans le rond central pendant quelques minutes avant de voir les bleus rendre les armes, la maîtrise du ballon revenant finalement à Bennacar Ilian, ce dernier s’offrant un débordement sur le côté gauche avant de voir sa chevauchée être coupée en corner par Schmitt Lucas pour un coup de pied de coin qui fut tiré de la gauche vers la droite par Bennacar Ilian mais sa tentative passa derrière le but visiteur, on jouait la 88e minute de jeu. Consécutivement au renvoi aux 5.5m effectué par Iacobucci Xavier, de dernier débats eurent lieu dans l’entre-jeu avant que Beyl Claude ne mette fin à la rencontre, ce qui scella la victoire de l’entente « EVAN » sur le score de 5-1!

Soyez le premier à commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.