U18/Promotion | L’entente EVAN s’adjuge le titre au terme d’un match épique

A l’occasion de la 20e journée de championnat en U18/Promotion, l’entente Oberlauterbach/Eevan 1 offrait l’hospitalité à l’entente Marienthal/Emk avec la ferme intention de s’adjuger le titre dans ce Groupe B au terme de cette rencontre. Après un premier acte se soldant par un score nul (1-1), un coup de pied de réparation victorieux de Weber Joris débloqua la situation à la 57e minute de jeu avant que les hommes de Valentin Beill ne fassent le nécessaire pour préserver ce score jusqu’aux confins du temps additionnel afin de s’adjuger leur montée à l’échelon supérieur. Résumé de cette rencontre…

OBERLAUTERBACH/EEVAN 1 2
MARIENTHAL/EMK 1 1

Oberlauterbach/Eevan 1 – Marienthal/Emk 1 | La feuille de match

Oberlauterbach/Eevan 1

BALL Nathan – FUSS Kevan, BENNACAR Ilian, WEISS Alan, WEBER Joris – HEIDEYER Arnaud, STROHM Mathieu, BEILL Hugo – JUNCKER Bastien, SCHELL Kévin, ALBENESIUS Corentin
Remplaçants: DA SILVA Lucas, NEFF Loïc
Dirigeants: DA SILVA Jose Philippe, SCHELL Laurent
Entraîneur: BEILL Valentin

Marienthal/Emk 1

AKINET Ozcan – HEIT Jeremy, SEILER Axel, REIBEL Lucas, GABEL Aurélien – WIRTH Kenzo, HAMM Louis, DESVAUX Ryan – BEUTEL Théo, BATT Grégory, RIZZO Lilian
Remplaçant: PANZNER David
Dirigeant: LEGRAND Sébastien

Oberlauterbach/Eevan 1 – Marienthal/Emk 1 | Le résumé du match

A l’occasion de cette 20e journée de championnat en U18/Promotion, l’entente Oberlauterbach/Eevan 1 offrait l’hospitalité à l’entente Marienthal/Emk avec la ferme intention de valider leur montée en Excellence à la faveur d’une victoire ce jour. D’un côté, nous retrouvions des locaux fiers d’un parcours quasi rectiligne avec un seul faux pas au compteur et d’un autre côté on avait des visiteurs parés à faire bloc afin de faire pâlir l’enthousiasme d’un public ayant répondu présent pour l’occasion. C’est dans ce contexte que le coup d’envoi de la rencontre put être donné par Louison Criqui, ce dernier laissant place à une première offensive emmenée par Strohm Mathieu sur le côté droit, l’ailier s’embarquant pour un débordement le conduisant à émettre une centre en direction du second poteau pour la tête d’Albenesius Corentin qui s’inséra dans le petit filet extérieur gauche du but gardé par Akinet Ozcan, on jouait la 1ère minute de jeu. Suite au renvoi aux 5.5m effectué par le portier visiteur, ses coéquipiers éprouvèrent quelques difficultés à s’accaparer le ballon au milieu de terrain et, suite à un duel perdu sur le côté gauche, Bennacar Ilian en profita pour partir à l’abordage dans le couloir avant d’émettre un centre dans l’axe en faveur d’Albenesius Corentin qui, après un renvoi mal négocié par la défense adverse, tenta une bicyclette qui passa au-dessus du but visiteur, on jouait la 2e minute de jeu. Consécutivement à cette très bonne séquence locale, les débats allaient se figer au milieu de terrain avec des rouges et noirs faisant bloc pour contenir la fougue locale bien loin de leur zone d’inconfort mais ce fut sans compter sur l’abnégation de Strohm Mathieu, ce dernier profitant d’une perte de balle de ses adversaires pour filer à toute vapeur sur le côté droit pour finalement se faire rejoindre par Reibel Lucas, le défenseur gagnant son duel en poussant le ballon en corner pour un coup de pied de coin qui fut tiré de la droite vers la gauche par Bennacar Ilian en direction du point de penalty au niveau duquel le ballon fut renvoyé des poings par Akinet Ozcan, on jouait la 11e minute de jeu. A la 13e minute de jeu, les visiteurs sortirent de l’ornière grâce à Desvaux Ryan, ce dernier posant pas mal de problèmes dans le couloir droit et Ilian Bennacar ne put dire le contraire, le défenseur éprouvant à maintes reprises des difficultés dans la relance sous la pression de ce dernier mais en tout état de cause, la défense locale tint bon avant d’entrevoir une fenêtre de tir dans l’axe grâce à cette percée de Beill Hugo qui fut malheureusement annihilée irrégulièrement par Gabel Aurélien à hauteur des 30m, ce qui occasionna un coup franc étant transformé par Fuss Kevan à gauche du mur de trois joueurs avant que Akinet Ozcan ne s’emploie à renvoyer le danger du bout de la jambe en corner pour un coup de pied de coin qui fut tiré de la gauche vers la droite par Hugo Beill en direction du premier poteau au niveau duquel Seiler Axel fut le plus prompt à renvoyer le danger avant que le ballon ne revienne dans les pieds de Da Silva Lucas à hauteur des 25m, le dernier rentrant reprenant le cuir d’une frappe qui passa à droite du but visiteur, on jouait la 18e minute de jeu. Restants campés dans la moitié de terrain visiteuse, les hommes de Valentin Beill n’eurent aucun mal à récupérer le ballon au milieu de terrain suite au renvoi aux 5.5m effectué par Akinet Ozcan et, après un très bon décalage à gauche en faveur d’Albenesius Corentin, ce dernier tenta de contourner la défense avant de se faire sécher par Reibel Lucas à hauteur des 20m pour un coup franc qui fut botté par Hugo Beill au-dessus du mur et directement dans les gants du dernier rempart adverse, on jouait la 19e minute de jeu. L’hégémonie locale allait atteindre son paroxysme à la 22e minute de jeu suite à cette offensive emmenée par Da Silva Lucas sur le côté gauche, ce dernier tentant de s’engouffrer jusqu’aux confins de ce couloir avant de se faire stopper illégalement dans sa course par l’intervention de Reibel Lucas, ce qui occasionna un coup franc à hauteur des 16m le long de la ligne de touche pour Beill Hugo qui envoya le cuir en direction du second poteau au niveau duquel un défenseur coupa sa trajectoire en corner pour un coup de pied de coin qui fut tiré de la droite vers la gauche par Da Silva Lucas en direction du point de penalty au niveau duquel la défense visiteuse éprouva quelques difficultés pour renvoyer le ballon et ce dernier revint dans les pieds de Beill Hugo sur le côté gauche, le milieu offensif évitant la touche pour finalement enchaîner par un centre en direction du second poteau pour Bennacar Ilian qui reprit le cuir d’une frappe étant contrée par la charnière centrale adverse, on jouait la 22e minute de jeu.

Voyants qu’ils pouvaient compter sur la fiabilité de leur gardien et sur la combativité de leur ligne défensive, les rouges et noirs allaient tenter de se porter de l’avant mais, sur la tentative de percée sur la gauche de la part de Wirth Kenzo, l’ailier obtint une touche qu’il effectua rapidement dans la course de son meneur de jeu dans le couloir, ce dernier concluant l’action par une frappe des 30m filant tout droit dans les gants de Ball Nathan, on jouait la 25e minute de jeu. Suite au dégagement de ce dernier, ses coéquipiers furent mis dans de bonnes dispositions sur le front de l’attaque grâce notamment à ce très bon contrôle de Schell Kévin dans l’axe, le meneur de jeu se prenant le temps de lever la tête avant de répondre parfaitement à l’appel de Da Silva Lucas dans le couloir gauche, l’attaquant prenant ses vis-à-vis de vitesse pour finalement expédier un centre/tir qui passa largement au-dessus du but visiteur, on jouait la 26e minute de jeu. Ayant déjà pas mal cavalés au cours de la première demi-heure de jeu, les noirs furent contraints de se replier en bon ordre pour défendre dans leurs derniers retranchements et, suite à cette récupération de balle de Beutel Théo dans l’axe, ce dernier lança Desvaux Ryan en profondeur sur le côté gauche, l’attaquant passant ensuite plusieurs défenseurs en revue pour finalement se présenter face à Ball Nathan qu’il élimina d’un crochet avant d’envoyer le ballon au fond des filets, c’est la douche froide, on jouait la 30e minute de jeu, 0-1! Désormais avec le vent en poupe, les hommes de Reibel Joël jouèrent l’esprit libéré et, au cours de cette période d’allégresse, ces derniers allaient contrecarrer les plans adverses au milieu de terrain, notamment consécutivement à cette récupération de balle de Beutel Théo dans l’axe, le meneur de jeu visiteur lançant Gabel Aurélien sur la gauche avant que le milieu défensif ne se fasse prendre en position de hors-jeu par l’arbitre de la rencontre, on jouait la 34e minute de jeu. Loin d’avoir abdiqués au cours de cette première période, les locaux se retroussèrent les manches sur le front de l’attaque, grâce au concours de leurs latéraux qui apportèrent le surnombre dans les couloirs, notamment sur ce débordement sur la droite de la part de Fuss Kevan, ce dernier donnant le meilleur de lui-même avant d’émettre un centre en direction du second poteau pour Strohm Mathieu qui reprit le cuir d’un plat du pied étant repoussé par Akinet Ozcan directement dans la course de Da Silva Lucas qui ne se fit pas prier pour envoyer une frappe qui se logea au fond des filets pour l’égalisation, on jouait la 37e minute de jeu, 1-1! Ayant appris de leurs erreurs suite à l’ouverture du score de leurs adversaires, les locaux firent le nécessaire pour garder le contrôle des opérations dans le camp visiteur, notamment grâce à cette très bonne inspiration de Strohm Mathieu dans l’axe, ce dernier envoyant une passe lumineuse dans le dos des défenseurs à droite en faveur de son meneur de jeu qui conclut l’action d’une frappe qui passa à gauche du but visiteur, on jouait la 40e minute de jeu. Alors que les noirs semblaient plus que jamais en place, ces derniers se firent une belle frayeur suite à cette balle perdue sur le côté gauche par Ilian Bennacar sous la pression du meneur de jeu adverse qui allait ensuite déborder pour finalement adresser un centre en direction du second poteau pour Gabel Aurélien qui reprit le cuir d’une frappe des 16m passant au-dessus du but de Ball Nathan, on jouait la 43e minute de jeu. Alors qu’on jouait la dernière minute du temps réglementaire de cette première période, les hommes de Valentin Beill s’offrirent une dernière offensive grâce à la vivacité de Corentin Albenesius, ce dernier faisant parler son talent en perçant dans l’axe avant de se faire sécher par Reibel Lucas à hauteur des 20m, ce qui occasionna un coup franc en faveur de Da Silva Lucas, l’attaquant tentant d’enrouler une frappe qui passa aisément le mur de quatre joueurs pour finalement échouer au-dessus du but d’Akinet Ozcan, on jouait la 44e minute de jeu. Suite à l’exécution du renvoi aux 5.5m de la part du portier visiteur, de derniers duels eurent lieu au milieu de terrain avant que Louison Criqui ne renvoie les 22 acteurs aux vestiaires pour la pause.

Weber Joris envoya l’EVAN en Excellence en transformant victorieusement un coup de pied de réparation

De retour sur la pelouse, les deux formations étaient parées pour le coup d’envoi de la deuxième période avec, dès la 46e minute de jeu, une offensive emmenée à droite par Da Silva Lucas, ce dernier s’embarquant dans une longue chevauchée qui l’amena à se faire faucher par la patrouille visiteuse à hauteur des 20m, ce qui occasionna un coup franc que la victime du méfait se chargea de transformer au-dessus du mur et en direction du second poteau pour la tête de Strohm Mathieu qui passa à gauche du but d’Akinet Ozcan. Se donnant les moyens nécessaires pour prendre l’avantage, les noirs firent le pressing sur le porteur du ballon dans le camp visiteur et ce travail fut récompensé par la récupération du cuir de la part de Corentin Albenesius, ce dernier répondant ensuite parfaitement à l’appel de Strohm Mathieu sur le côté droit avant que ce dernier n’émette un centre en direction du point de penalty en faveur d’Albenesius Corentin qui reprit le cuir d’une frappe qui fut repoussée par le portier visiteur avant que le ballon ne revienne dans la course de Schell Kévin, le meneur de jeu local concluant cette phase de jeu par une frappe qui fut renvoyée en deux temps par la défense visiteuse, on jouait la 50e minute de jeu. Suite au renvoi défensif précédent, les rouges et noirs tentèrent de franchir la ligne médiane mais ce fut sans compter sur l’arrière garde locale, cette dernière bataillant ferme dans l’axe avant de prendre leurs vis-à-vis à revers et, suite à une passe en profondeur lumineuse en faveur de Corentin Albenesius dans l’axe, ce dernier partit seul à l’abordage en étant talonné de près par Reibel Lucas, le défenseur central séchant l’attaquant en dernier lieu à l’entrée de la surface de réparation, ce qui lui valut un second carton jaune synonyme d’exclusion de l’aire de jeu et sa sortie précéda un coup franc intéressant en faveur de Da Silva Lucas qui le transforma d’une frappe enroulée qui contourna le mur de quatre joueurs par la gauche avant de heurter l’extérieur du poteau gauche du but visiteur pour finalement filer en sortie de but, on jouait la 54e minute de jeu. Plus que jamais focalisés sur l’attaque, les locaux furent à la réception du renvoi aux 5.5m du gardien adverse à hauteur des 40m avant qu’une série de duels n’aboutisse par une récupération de balle de la part de Schell Kévin, ce dernier tentant une percussion sur le côté droit pour finalement être stoppé illégalement dans sa course par Hamm Louis à hauteur des 30m, ce qui occasionna un coup franc que Weber Joris se chargea de jouer court et rapidement en faveur de Beill Hugo dans l’intervalle à droite, le milieu offensif concluant le mouvement par un centre en direction du second poteau à hauteur duquel la défense visiteuse fut la plus prompte pour renvoyer le danger, on jouait la 56e minute de jeu. Accusant sérieusement le coup après l’expulsion du tôlier de leur defense, les rouges et noirs furent incapables de tenir tête à leurs adversaires au milieu de terrain, ces derniers profitant de quelques maladresses pour repartir de l’avant grâce à Albenesius Corentin dans l’axe, l’attaquant tentant de mettre ensuite Neff Loïc dans de bonnes conditions aux 16m avant que ce dernier ne se fasse pousser dans le dos par Rizzo Lilian dans la surface de réparation et l’arbitre de la rencontre n’hésita pas un seul instant à désigner le point de penalty au grand soulagement de toute l’assistance qui dut retenir son souffle lorsque Weber Joris s’élança pour finalement envoyer le cuir au fond des filets sous la clameur d’un public soulagé de voir leurs protégés prendre l’avantage dans un match si compliqué, on jouait la 57e minute de jeu, 2-1! Désormais en tête, les locaux allaient s’afférer afin de maintenir la pression sur leurs adversaires, notamment suite à ce raid solitaire sur la gauche de la part d’Albenesius Corentin dont la chevauchée fut coupée en corner par l’intervention de Seiler Axel pour un coup de pied de coin qui fut joué court par Weber Joris sur Strohm Mathieu avant que ce dernier n’émette finalement un centre en direction du premier poteau pour la tête d’Albenesius Corentin qui passa au-dessus du but visiteur, on jouait l’heure de jeu. A la 64e minute de jeu, les rouges et noirs sortirent de l’ornière grâce à cette remontée de balle de Rizzo Lilian dans l’axe, ce dernier répondant ensuite parfaitement à l’appel en profondeur sur la droite de la part de son meneur de jeu qui se heurta à la sortie du portier local à la limite de sa surface de réparation, ce dernier pouvant finalement se saisir du ballon sans trop de difficultés. Suite à la relance du dernier rempart local, ses coéquipiers furent à la réception du cuir dans le rond central avant qu’il ne se heurte à un foyer de résistance dans l’axe pour finalement revenir sur leurs pas et relancer le cuir sur Fuss Kevan, ce dernier le remisant sur Bennacar Ilian qui s’avança ensuite le ballon sur quelques mètres sur le côté gauche pour finalement lancer Beill Hugo en profondeur, le milieu offensif partant à toutes enjambées en direction de la surface de réparation adverse avant de voir sa frappe déviée en corner par un défenseur pour un coup de pied de coin qu’il se chargea de botter de la gauche vers la droite en direction du point de penalty à hauteur duquel aucun de ses partenaires ne put couper la trajectoire du ballon et la défense récupéra le cuir au second poteau avant qu’une petite faute ne soit signalée par l’arbitre en faveur d’un défenseur, on jouait la 66e minute de jeu. Consécutivement à l’exécution de ce coup franc, les noirs n’eurent aucun mal à récupérer le ballon dans leur propre moitié de terrain par l’intermédiaire de Fuss Kevan, le défenseur ne se faisant pas prier pour idéalement servir Corentin Albenesius sur la droite, l’attaquant se défaisant de ses vis-à-vis pour finalement conclure son périple par une frappe des 16m étant captée par Akinet Ozcan devant son poteau gauche, on jouait la 67e minute de jeu. Suite au dégagement du portier visiteur, Schell Kévin nous gratifia d’un contrôle orienté à hauteur de la ligne médiane sur la gauche avant de satisfaire l’appel de Fuss Kevan sur le côté droit, ce dernier filant ensuite à toute vapeur vers la surface de réparation dans laquelle il conclut l’action d’une frappe embrassant le petit filet extérieur du but visiteur, on jouait la 68e minute de jeu. Consécutivement au renvoi aux 5.5m exécuté par Akinet Ozcan, ses partenaires furent à la réception du cuir à hauteur des 40m avant que la patrouille locale ne se rende coupable d’un petit excès d’engagement qui laissa place à un coup franc que Desvaux Ryan se chargea de botter en direction de Wirth Kenzo sur le flanc droit, ce dernier se prenant le temps de lever la tête pour servir Gabel Aurélien mais le milieu défensif se fit devancer par Weber Joris, le tôlier de la défense locale pouvant finalement dégager le cuir proprement vers l’avant, on jouait la 69e minute de jeu.

Ayant déjà pas mal oeuvrés sur le front de l’attaque, les locaux se contentèrent de gérer leur courte avance au milieu de terrain mais, suite à une perte de balle sur la gauche, la triplette offensive adverse se déploya avant que la patrouille noire n’intervienne pour remettre de l’ordre dans ce couloir et l’arbitre releva une faute à hauteur des 30m pour un coup franc que Beutel Théo se chargea de transformer en direction du point de penalty où l’arbitre intervint pour accorder un coup franc en faveur de la défense locale suite à cette charge de Desvaux Ryan sur Ball Nathan, on jouait la 70e minute de jeu. Suite à l’exécution de ce coup franc, une série de duels eut lieu dans le rond central avant que l’un d’entre-eux ne finisse par sourire aux visiteurs avec cette perte de balle de Schell Kévin en faveur de Beutel Théo, ce dernier envoyant le ballon vers Panzner David qui lança finalement Gabel Aurélien sur le côté gauche, le milieu défensif visiteur concluant sa chevauchée par un centre en direction du second poteau au niveau duquel Ball Nathan s’imposa dans les airs pour s’emparer du ballon, on jouait la 72e minute de jeu. Alors qu’on atteignait le dernier quart d’heure de jeu, les locaux se retrouvaient à la manoeuvre dans le camp visiteur par l’intermédiaire d’Albenesius Corentin, l’attaquant faisant le nécessaire dans l’axe pour obtenir un corner de la part de Panzner David pour un coup de pied de coin qui fut tiré sortant de la droite vers la gauche par Bennacar Ilian en direction des 25m au second poteau en faveur de Beill Hugo, ce dernier ratant finalement sa reprise de volée avant de faire l’effort de récupérer le ballon mais le milieu offensif local se fit sécher à cette occasion par son vis-à-vis, ce qui occasionna un coup franc à hauteur des 30m que Da Silva Lucas se chargea de botter en direction du point de penalty pour la tête de Fuss Kevan passant au-dessus du but visiteur. Suite au renvoi aux 5.5m effectué par le dernier rempart visiteur, les noirs furent à la réception du cuir dans l’axe par l’intermédiaire d’Albenesius Corentin, ce dernier lançant quasi instantanément Neff Loïc en profondeur sur le côté droit mais l’ailier fut finalement signalé en position de hors-jeu par l’arbitre, on jouait la 76e minute de jeu. Après un bref moment d’accalmie, les rouges et noirs durent à nouveau reculer en bon ordre pour défendre leur but suite à cette remontée de balle de Fuss Kévan sur le côté droit, ce dernier répondant ensuite parfaitement à l’appel d’Albenesius Corentin dans le couloir, l’attaquant fixant son vis-à-vis avant de trop ouvrir son plat du pied, le ballon filant à droite du but d’Akinet Ozcan, on jouait la 79e minute de jeu. Ne parvenant plus à franchir la ligne médiane, les rouges et noirs allaient se contenter de contenir la fougue adverse au milieu de terrain avant qu’une fenêtre de tir ne s’ouvre sur la droite en faveur de Fuss Kévan, ce dernier parvenant à s’accaparer le cuir avant d’envoyer une longue transversale à gauche en faveur de Bennacar Ilian qui contrôla le ballon pour finalement le décaler dans l’axe dans la course de Beill Hugo, le milieu offensif reprenant le cuir d’une frappe qui força Akinet Ozcan à s’employer pour dévier le ballon au-dessus de sa barre pour un coup de pied de coin qui fut tiré de la gauche vers la droite par Beill Hugo en direction du second poteau à hauteur duquel Fuss Kévan récupéra le cuir avant de le remiser dans l’axe pour Hugo Beill qui décocha une frappe étant déviée par un défenseur directement dans les pieds de Bennacar Ilian qui se permit d’éliminer deux défenseurs avant de commettre une faute sur le portier visiteur à hauteur du point de penalty, on jouait la 81e minute de jeu. Alors qu’on rentrait de plein pied dans les cinq dernières minutes de jeu, la tension était à son comble avec des visiteurs croyant encore à l’égalisation face à des noirs faisant preuve de prudence pour éviter le pire et à ce jeu là, c’est bel et bien les hommes de Valentin Beill qui tirèrent leur épingle du jeu, notamment grâce à cette récupération de balle de la part d’Albénésius Corentin sur le côté droit, ce dernier envoyant finalement Da Silva Lucas au charbon dans l’axe mais Akinet Ozcan anticipa parfaitement ce mouvement et put devancer l’attaquant en s’emparant du cuir. Résolus à rester dans cette très bonne dynamique devant leur public, les noirs furent à la réception du dégagement du portier visiteur au niveau de la ligne médiane par l’intermédiaire de Fuss Kévan, ce dernier s’embarquant ensuite dans un débordement sur le côté droit qui le conduisit à émettre un centre en direction du second poteau en direction de Neff Loïc qui, dos au but, se retourna avant d’enchaîner par une frappe échouant à gauche du but visiteur, on jouait la 86e minute de jeu. A un instant de la partie où tout semblait sourire aux locaux, les rouges et noirs profitèrent des espaces laissés vacants par leurs hôtes pour s’y faufiler et, suite à une bon mouvement initié par Beutel Théo dans l’axe, ce dernier fut en mesure de lancer Gabel Aurélien sur la droite avant que le milieu défensif ne se heurte au portier local qui resta au sol en réclamant quelques soins, on jouait la 87e minute de jeu. Après cette petit coupure, l’entrain des visiteurs allait laisser place à une nouvelle offensive emmenée par Neff Loïc sur la droite, ce dernier s’engouffrant jusqu’aux confins de ce couloir avant d’émettre une passe en retrait en faveur de Strohm Mathieu qui reprit le cuir d’une frappe qui força Akinet Ozcan à la parade pour écarter le ballon en corner pour un coup de pied de coin qui fut tiré de la droite vers la gauche par Bennacar Ilian en direction du second poteau pour Fuss Kevan qui, dos au but, remisa le cuir en retrait pour Strohm Mathieu qui conclut ce mouvement d’une frappe qui fut contrée par un défenseur avant qu’il ne soit suppléé par un de ses compères de la charnière centrale, on jouait la 91e minute de jeu. Suite à ce renvoi défensif en catastrophe, les locaux remirent le couvert sur le front de l’attaque grâce à l’abnégation de Strohm Mathieu, ce dernier levant la tête avant de lancer Bennacar Ilian en profondeur sur la gauche, le défenseur se faisant finalement surprendre en position de hors-jeu par l’arbitre de la rencontre, on jouait la 92e minute de jeu. Alors qu’on jouait les dernières secondes du temps additionnel de cette rencontre, les rouges et noirs allaient offrir une nouvelle frayeur aux locaux suite à cette faute de main relevée par l’arbitre à hauteur des 35m en faveur des visiteurs et c’est Desvaux Ryan qui se chargea de transformer ce coup franc au-dessus du mur de trois joueurs et en direction du poteau droit à hauteur duquel il fallut toute la concentration de Beill Hugo pour renvoyer le ballon de la tête tout juste avant le coup de sifflet final de Louison Criqui sacrant l’entente Oberlauterbach/Eevan championne du Groupe B en U18/Promotion devant un public ravi de la performance de leurs jeunes protégés face à une entente Marienthal/Kaltenhouse qui n’aura pas déméritée au cours d’une rencontre qui restera gravée encore quelques temps dans les têtes des hommes de Valentin Beill.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.