District 5, Gr B | L’Ent. Preuschdorf/L. 2 et l’O. Zinswiller 1 se quittent sur un nul

A l’occasion de la troisième journée de championnat en District 5 (Gr B), les doublures de l’entente Preuschdorf/Langensoultzbach offraient l’hospitalité à l’équipe fanion de l’Olympique Zinswiller afin de s’adjuger leur(s) premier(s) point(s) face à des adversaires en ayant déjà engrangés. Après une première période disputée et au terme de laquelle les deux formations se quittaient avec deux buts dans la musette de part et d’autres, ces dernières se neutralisèrent en seconde période avant de se diriger vers le partage des points. Résumé de cette rencontre…

PREUSCHDORF/L. 2 2
O. ZINSWILLER 1 2

Ent. Preuschdorf/L. 2 – O. Zinswiller 1 | La feuille de match

Ent. Preuschdorf/L. 2

MEHL Lucas – PETER Romain, BECK Michel, STAUB Maxime, WACKER Mickaël – KUNTZ Corentin, ZACHER Quentin, STOLTZ Lucas – WELSCH Michaël, GRISEZ Benjamin, BISCHUNG Emeric
Remplaçants: NUSSBAUM Rémy, THOMANN Alexandre
Entraîneur: BACHMANN Stéphane

O. Zinswiller 1

BROMHORST Kévin – STEINMETZ Jérôme, KAYSER Antoine, FROEHLICH Amaury, HANS Laurent – LACROIX Kévin, HOEHLINGER Lionel, KLEIN Jonathan – GARDINAL Bryan, ROUAULT Geoffrey, WEISSEREINER Axel
Remplaçants: COLIN Quentin, GROSS Benoît, HILT Maxime
Dirigeants: GOUJON Christophe, SICHEL Bertrand
Entraîneur: BECUE Hervé

Ent. Preuschdorf/L. 2 – O. Zinswiller 1 | Le résumé du match

A l’occasion de la troisième journée de championnat en District 5 (Gr B), les doublures de l’entente Preuschdorf/Langensoultzbach offraient l’hospitalité à l’équipe fanion de l’Olympique Zinswiller afin de s’adjuger leur(s) premier(s) point(s) face à des adversaires en ayant déjà engrangés. C’est dans ce contexte que le coup d’envoi de la rencontre put être donné par Dominique Stenger avec, dès la 3e minute de jeu, une offensive locale voyant le jour grâce à Zacher Quentin, l’ailier s’infiltrant dans l’axe avant de décaler le cuir à droite dans la course de Grisez Benjamin, le meneur de jeu débordant dans ce couloir avant d’émettre un centre sortant en direction du second poteau pour la frappe victorieuse de Bischung Emeric, 1-0! Cueillis à froid, les verts profitèrent de leur engagement pour investir le camp adverse et, suite à une réception du cuir sur la droite de la part de Rouault Geoffrey, ce dernier passa ses vis-à-vis en revue avant d’expédier une frappe des 20m se logeant directement dans les gants de Mehl Lucas, on jouait la 4e minute de jeu. Consécutivement au long dégagement du dernier rempart bleu, ses partenaires purent repartir de l’avant pour un assaut les amenant à obtenir un coup franc à hauteur des 25m plein axe étant joué court par Grisez Benjamin dans la course de Staub Maxime, le défenseur se faufilant plein axe avant de conclure l’action par une frappe des 16m passant à droite du but de Bromhorst Kévin, on jouait la 5e minute de jeu. Après un bref moment d’accalmie dans l’entre-jeu, les verts parvinrent à tirer leur épingle du jeu grâce à leur meneur de jeu, ce dernier s’engouffrant sur la droite avant de se faire faucher par Staub Maxime à hauteur des 30m, ce qui occasionna un coup franc que Klein Jonathan se chargea de jouer sur la droite de la surface de réparation au niveau duquel la patrouille locale fut la plus prompte pour reprendre la possession du cuir avant de se dégager, on jouait la 13e minute de jeu. Alors qu’on atteignait le premier quart d’heure de jeu, les visiteurs demeuraient présents sur le front de l’attaque et, au cours d’une action rondement menée sur la droite, les défenseurs locaux furent contraints de commettre une faute à hauteur des 20m et c’est Hans Laurent qui se chargea de transformer ce coup franc mais sa remise fut renvoyée de la tête par un défenseur avant que les bleus ne puissent tenter de procéder en contre par l’intermédiaire de Welsch Michaël, ce dernier se trouvant parfaitement servi sur la droite avant de s’emmener le ballon pour finalement se faire reprendre irrégulièrement par Froehlich Amaury à hauteur des 25m pour un coup franc que Staub Maxime se chargea de botter en direction du point de penalty pour la tête de Kuntz Corentin passant à gauche de la cible, on jouait la 17e minute de jeu. Restants campés dans le camp visiteur, les bleus firent le pressing sur le porteur du ballon avant que Stoltz Lucas ne s’empare du ballon dans l’axe pour finalement s’offrir une percée étant annihilée par l’intervention irrégulière de Kayser Antoine, ce qui amena un coup franc que Zacher Quentin envoya en direction du poteau gauche devant lequel Klein Jonathan intervint pour renvoyer le ballon de la tête avant d’être suppléé par l’un de ses défenseurs, on jouait la 18e minute de jeu. Etant mis sous pression dans leurs derniers retranchements, les verts continuèrent à faire le dos rond, notamment sur cette action initiée à droite par Kuntz Corentin, ce dernier lançant Bischung Emeric dans le couloir avant que l’attaquant ne se fasse surprendre en position de hors-jeu à hauteur des 16m, on jouait la 19e minute de jeu. Consécutivement à l’exécution du coup franc indirect suivant, les visiteurs envahirent le camp local dans l’axe avant que le ballon n’arrive sur Rouault Geoffrey, le meneur de jeu lançant Weissereiner Axel sur la droite d’une aile de pigeon avant que l’attaquant ne reprenne le cuir d’une frappe des 20m se logeant en pleine lucarne gauche du but de Mehl Lucas, on jouait la 20e minute de jeu, 1-1! Désormais dos à dos, les deux formations allaient ensuite se neutraliser dans l’entre-jeu pendant quelques minutes avant de voir les verts enchaîner par un assaut initié par Klein Jonathan sur le côté droit, ce dernier s’avançant le ballon avant de songer à lancer Gardinal Bryan dans l’axe, l’attaquant se faisant finalement devancer par Peter Romain, le défenseur écartant le cuir en corner pour un coup de pied de coin étant expédié de la droite par Rouault Geoffrey en direction du second poteau pour la reprise de Hoehlinger Lionel étant déviée du pied par le portier local vers son poteau gauche avant que Wacker Mickaël ne pousse accidentellement le ballon au fond de ses propres filets, on jouait la 25e minute de jeu, 1-2!

Voulant demeurer le plus longtemps possible dans cette spirale positive, les visiteurs firent bloc au milieu de terrain pour contenir leurs adversaires bien assez loin de leurs derniers retranchements et cette stratégie allait leur permettre de reprendre la direction des opérations dans l’axe avant qu’un décalage ne se créé sur la gauche en faveur de Hoehlinger Lionel, ce dernier débordant dans ce couloir avant d’obtenir un corner face à Peter Romain pour un coup de pied de coin que l’assaillant se chargea de botter en direction du premier poteau pour Gardinal Bryan qui, dos au but, perdit le ballon, ce dernier étant finalement renvoyé par la défense bleue, on jouait la 29e minute de jeu. Alors qu’on atteignait la demi-heure de jeu, les locaux sortirent de l’ornière grâce à la paire Stoltz/Welsch, ces derniers mettant les défenseurs adverses à rude épreuve avant d’obtenir un coup franc à hauteur des 30m dans l’axe et c’est Stoltz Lucas qui se chargea de le transformer directement dans la niche en forçant Bromhorst Kévin à s’employer pour écarter le ballon en corner pour un coup de pied de coin étant tiré de la droite par Bischung Emeric en direction du second poteau pour la tête de Grisez Benjamin étant difficilement écartée par un défenseur avant que le portier visiteur ne puisse se saisir du cuir dans les airs. Suite à cette chaude alerte sur le but de Bromhorst Kévin, les débats allaient se figer au milieu de terrain pendant quelques minutes avant que les locaux n’enchaînent par une nouvelle offensive menée dans l’axe par Welsch Michaël, l’attaquant répondant ensuite parfaitement à l’appel de Zacher Quentin en profondeur devant lui, l’ailier concluant le mouvement par une frappe des 16m se logeant dans les gants du gardien adverse, on jouait la 36e minute de jeu. Consécutivement au dégagement du dernier rempart vert, ses coéquipiers furent à la réception du cuir dans la camp adverse grâce à Gardinal Bryan, ce dernier débordant sur le côté droit avant d’émettre un centre en retrait pour son meneur de jeu qui, des 20m, reprit le cuir d’une frappe rasant le poteau gauche avant de mourir en sortie de but, on jouait la 37e minute de jeu. Suite à l’exécution du renvoi aux 5.5m précédent, les bleus allaient tenter de procéder en contre notamment grâce à l’abnégation de Zacher Quentin, ce dernier s’enfonçant dans l’axe avant de se faire faucher par le retour de Lacroix Kévin, ce qui occasionna un coup franc que Welsch Michaël se chargea de botter directement dans la niche mais Bromhorst Kévin anticipa mal la trajectoire du ballon, ce dernier finissant finalement au fond de ses filets, on jouait la 38e minute de jeu, 2-2! Revigorés par cette égalisation, les locaux allaient empêcher toute entreprise adverse dans leur moitié de terrain avant de lancer un assaut dans l’axe au terme duquel la patrouille adverse se rendit coupable d’une faute à hauteur des 30m pour un coup franc que Staub Maxime se chargea de botter en direction du point de penalty pour la déviation de la tête de Zacher Quentin en faveur de Bischung Emeric sur la gauche, l’attaquant reprenant le cuir d’une frappe passant au-dessus du but de Bromhorst Kévin, on jouait la 40e minute de jeu. Tentant de calmer la hargne de leurs hôtes, les hommes de Becue Hervé allaient sortir de leurs derniers retranchements afin d’investir le camp adverse par la gauche pour finalement voir Hoehlinger Lionel s’échapper dans le couloir pour un débordement l’amenant à émettre un centre en direction du premier poteau devant lequel Wacker Mickaël écarta le ballon en corner pour un coup de pied de coin étant tiré de la gauche par Gardinal Bryan en direction du point de penalty à hauteur duquel Staub Maxime écarta le ballon bien assez loin de sa zone d’inconfort, on jouait la 43e minute de jeu. Consécutivement au renvoi défensif précédent, les deux formations allaient se neutraliser au milieu de terrain avant que l’arbitre ne renvoie les 22 acteurs aux vestiaires pour la pause.

Malgré les nombreuses occasions de part et d’autres lors du second acte, les deux équipes obtinrent le partage des points

De retour sur la pelouse, les deux formations étaient parées pour le coup d’envoi du second acte avec, dès la première minute de jeu, une première offensive menée par les locaux sur la droite grâce à Grisez Benjamin, ce dernier s’engouffrant le long de la ligne de touche avant de se faire faucher par Hans Laurent à hauteur des 30m, ce qui occasionna un coup franc que la victime du méfait se chargea de transformer en direction du point de penalty pour la tête de Nussbaum Remy passant de peu à gauche du but de Bromhorst Kévin. Suite à l’exécution du renvoi aux 5.5m précédent, les deux formations allaient faire jeu égal au milieu de terrain avant que les verts ne parviennent à trouver une fenêtre de tir sur la gauche grâce à ce bon décalage en faveur de Hoehlinger Lionel, ce dernier partant à l’abordage dans le couloir avant de se faire faucher à la limite de la surface de réparation par Peter Romain, ce qui amena un coup franc que la victime de la faute se chargea de botter en direction du second poteau au niveau duquel la défense locale put se donner de l’air, on jouait la 50e minute de jeu. Faisant en sorte de contenir toutes les bonnes volontés locales au milieu de terrain, les visiteurs allaient parvenir à s’offrir un nouvelle offensive sur la gauche grâce à Hoehlinger Lionel, l’ailier débordant avant d’émettre un centre en direction du second poteau pour Weissereiner Axel qui rata son contrôle avant que le ballon ne file en sortie de but, on jouait la 54e minute de jeu. Ayant laissés passer l’orage, les bleus purent sortir de l’ornière en passant par le flanc gauche grâce à Nussbaum Remy, ce dernier obtenant une touche qu’il joua rapidement en direction de Bischung Emeric, l’attaquant essayant d’initier un une/deux avec le nouvel entrant avant qu’il ne se fasse finalement prendre en position de hors-jeu à hauteur des 16m par l’arbitre de la rencontre, on jouait la 58e minute de jeu. Consécutivement à l’exécution de ce coup franc indirect, les verts repartirent de l’avant avant, qu’en dernier lieu, Steinmetz Jérôme n’hérite du ballon sur la droite, couloir dans lequel il tenta de contourner la défense adverse avant de se faire reprendre irrégulièrement par Bischung Emeric, ce qui amena un coup franc que Klein Jonathan se chargea de transformer en direction du second poteau à hauteur duquel la défense bleue fut la plus prompte pour renvoyer le danger bien assez loin de sa zone critique, on jouait la 59e minute de jeu. Alors qu’on atteignait l’heure de jeu, les verts demeuraient dans la moitié de terrain locale et, suite à une récupération du cuir de Hoehlinger Lionel sur la gauche, ce dernier leva la tête avant de répondre parfaitement à l’appel de Weissereiner Axel dans le dos des défenseurs, l’attaquant concluant l’action par une frappe passant de peu au-dessus de la lucarne droite du but de Mehl Lucas. La domination visiteuse du moment n’allait pas s’arrêter en si bon chemin puisqu’ils n’allaient rien laisser au hasard sur la gauche grâce à l’application de Hoehlinger Lionel, ce dernier lançant instantanément Klein Jonathan dans l’axe, le milieu offensif envoyant finalement une frappe des 25m étant captée par Mehl Lucas, on jouait la 62e minute de jeu. Suite au dégagement du portier local, ses coéquipiers firent le nécessaire pour reprendre la possession du cuir pour ainsi lancer une offensive sur la droite avant que la patrouille adverse n’y vienne faire le ménage, ce qui occasionna un coup franc que Grisez Benjamin se chargea de transformer au-dessus du mur de trois joueurs et en direction du second poteau à hauteur duquel Wacker Mickaël fut un poil trop court pour reprendre le cuir avant qu’il ne sorte au-delà des limites du terrain, on jouait la 63e minute de jeu. Suite au renvoi défensif suivant, les deux formations allaient se neutraliser dans l’entre-jeu pendant un peu moins de dix minutes avant que les verts n’obtiennent une touche sur la droite que Steinmetz Jérôme joua rapidement en direction de Hilt Maxime, ce dernier débordant avant d’expédier un centre en direction du premier poteau devant lequel un défenseur renvoya le danger de la tête avant d’être suppléé par l’un de ses coéquipiers de l’arrière-garde, on jouait la 72e minute de jeu.

Suite au contre suivant, les bleus remontèrent le terrain en un rien de temps avant que Nussbaum Rémy ne se trouve idéalement servi dans l’axe pour finalement s’offrir une percée au bout de laquelle Hilt Maxime se rendit coupable d’une faute à 20m de la cible, ce qui amena un coup franc que Kuntz Corentin se chargea de transformer directement dans le mur de quatre joueurs avant que Grisez Benjamin ne tente sa chance à droite d’une frappe des 20m passant à gauche du but visiteur, on jouait la 73e minute de jeu. Alors qu’on atteignait le dernier quart d’heure de la partie, les verts profitèrent d’une série d’approximations de leurs vis-à-vis dans l’axe pour envisager une offensive, notamment grâce à Gross Benoït, ce dernier s’offrant une percée dans l’axe avant de songer à rebrousser chemin puis à émettre une passe pour Hoehlinger Lionel, l’ailier ne se faisant pas prier pour expédier une frappe passant au-dessus du but de Mehl Lucas. Quadrillant parfaitement le terrain, les verts n’eurent aucun mal à récupérer le cuir suite au renvoi défensif précédent avant que Rouault Geoffrey ne s’offre un percée sur la gauche pour finalement se faire sécher par son vis-à-vis à hauteur des 20m, ce qui occasionna un coup franc que la victime du méfait se chargea de botter au-dessus d’un mur de deux joueurs et loin au-dessus de la cible, on jouait la 77e minute de jeu. Loin de laisser l’entière direction du jeu à leurs adversaires du jour, les locaux repartirent de l’avant grâce notamment à leur meneur de jeu, ce dernier fixant ses vis-à-vis dans l’axe avant de parfaitement servir Zacher Quentin devant lui, l’ailier s’ouvrant une brèche pour finalement se présenter face à Bromhorst Kévin devant lequel il expédia une frappe en force passant au-dessus de la cible, on jouait la 78e minute de jeu. A l’entame des dix dernières minutes de jeu, les bleus demeuraient dans la camp visiteur entrain de faire le siège des derniers retranchements adverses et, suite à un bon décalage à gauche en faveur de Zacher Quentin, ce dernier se fit reprendre irrégulièrement par Hilt Maxime, ce qui occasionna un coup franc à l’entrée de la surface de réparation que Grisez Benjamin se chargea de jouer en deux temps avec Staub Maxime, le défenseur envoyant finalement une frappe passant au-dessus de la lucarne droite. Consécutivement au renvoi aux 5.5m effectué par le dernier rempart vert, ses coéquipiers se heurtèrent à une bonne résistance au milieu de terrain avant qu’un espace vacant ne s’offre à eux sur le côté gauche grâce à Gross Benoît, ce dernier faisant parler sa fraîcheur pour finalement contraindre Peter Romain à concéder un corner que Hoehlinger Lionel se chargea de botter de la gauche en direction de son meneur de jeu sur la droite aux 16m, ce dernier reprenant le cuir d’une frappe étant écartée en corner devant le poteau droit par Beck Michel pour un nouveau coup de pied de coin qui fut cette fois tiré de la droite par Rouault Geoffrey en direction du premier poteau au niveau duquel un défenseur renvoya le danger bien assez loin de sa zone d’inconfort, on jouait la 83e minute de jeu. Au cours de cette phase de jeu qui voyaient les deux équipes se rendre coup pour coup, on retrouvait ensuite les locaux à la manoeuvre dans le camp adverse grâce notamment à Bischung Emeric, ce dernier s’excentrant à gauche avant de se faire sécher par le retour de Steinmetz Jérôme à hauteur des 20m pour un coup franc que Grisez Benjamin se chargea d’exécuter au-dessus du mur de deux joueurs et en direction du point de penalty à hauteur duquel le ballon fut renvoyé par Hans Laurent, on jouait la 86e minute de jeu. Alors qu’on rentrait dans la dernière minute du temps réglementaire de cette partie, les bleus tentèrent le tout pour le tout suite à cette récupération du cuir de Zacher Quentin dans l’axe, ce dernier répondant ensuite parfaitement à l’appel de Grisez Benjamin sur le côté droit, le meneur de jeu local envoyant quasi instantanément une passe lumineuse dans le dos des défenseurs en faveur de Nussbaum Rémy qui fut un poil trop court pour empêcher au ballon de filer en sortie de but, on jouait la 89e minute de jeu. Réclamant un corner, un joueur local écopa d’un carton jaune avant que l’arbitre ne siffle la fin des débats sur ce score de parité de 2-2!

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.