U18/Excellence | L’entente EVAN accrochée à domicile par le FC Seltz

A l’occasion de la septième journée de championnat en U18/Excellence, l’entente Oberlauterbach/Eevan offrait l’hospitalité à leurs voisins du FC Seltz pour un derby devant déterminer la suprématie locale. Après une première mi-temps se soldant par un score nul et vierge, il fallut attendre l’entame du dernier quart d’heure pour voir la situation se débloquer en faveur des locaux avant que les visiteurs n’égalisent sur l’engagement suivant, les deux équipes se dirigeant finalement vers le partage des points. Résumé de cette rencontre…

OBERLAUTERBACH/EEVAN 1 1
FC SELTZ 1 1

Oberlauterbach/Eevan 1 – FC Seltz 1 | La feuille de match

Oberlauterbach/Eevan 1

BALL Nathan – FUSS Kevan, DA SILVA Lucas, BENNACAR Ilian, WEBER Joris – JUNCKER Bastien, NEFF Loïc, BEILL Hugo – SAYAH Théo, SCHELL Kévin, ALBENESIUS Corentin
Remplaçants: OZCAN Ozgur, LENZ Gabriel, PFAFF Hugo
Dirigeants: SCHELL Laurent, DA SILVA Jose Philippe
Entraîneur: BEILL Valentin

FC Seltz 1

ROEHRIG Martin – DUMINGER Hugo, URSCH Enzo, STEINER Arthur, WOLF Benjamin – JAMAL Ayoub, TIMMEL Noah, HARADINI Edmond – GISSELBRECHT Alexandre, LE TERRIER Mathys, LERCHER Dario
Remplaçants: PECI Fatlum, KESKIN Koray, STUBER Corentin
Dirigeant: LE TERRIER Arnaud
Entraîneurs: GAAB Markus, WAHL Manuel (A)

Oberlauterbach/Eevan 1 – FC Seltz 1 | Le résumé du match

A l’occasion de la septième journée de championnat en U18/Excellence, l’entente Oberlauterbach/Eevan offrait l’hospitalité à leurs voisins du FC Seltz pour un derby devant déterminer la suprématie locale. C’est dans ce contexte que le coup d’envoi de la rencontre put être donné par Patrick Wiesen avec, dès les premières minutes de jeu, un round d’observation s’installant dans l’entre-jeu et au terme duquel les visiteurs furent les premiers à s’exprimer grâce à cette percussion sur le côté gauche de la part de Timmel Noah, le milieu offensif ayant à peine le temps de franchir la ligne médiane qu’il se fit déstabiliser par Sayah Théo, ce qui occasionna un coup franc que Wolf Benjamin se chargea d’expédier sur la droite de la surface de réparation adverse, secteur dans lequel Da Silva Lucas put renvoyer le danger sous la pression d’un attaquant, on jouait la 4e minute de jeu. Suite au renvoi défensif précédent, les locaux franchirent la ligne médiane par la gauche avant que la patrouille adverse n’y fasse le ménage à hauteur des 40m, ce qui amena un coup franc que Da Silva Lucas se chargea de transformer en direction de l’entrée de la surface de réparation pour la déviation de la tête d’Albenesius Corentin étant mal renvoyée par Duminger Hugo, Wolf Benjamin devant finalement faire l’effort de récupérer le cuir à gauche sous la pression de Bennacar Ilian avant de parvenir à le dégager bien assez loin de sa zone d’inconfort, on jouait la 5e minute de jeu. Après un bref moment d’accalmie dans l’entre-jeu, on retrouvait les ententistes à la manoeuvre sur la gauche grâce à Bennacar Ilian, ce dernier débordant le long de la ligne de touche avant que Wolf Benjamin ne se détende pour écarter le ballon en corner pour un coup de pied de coin que Beill Hugo se chargea de botter en direction du premier poteau pour la tête défensive de Timmel Noah atterrissant en touche sur sa droite pour une remise en jeu ne donnant finalement rien, on jouait la 9e minute de jeu. Faisant en sorte de contrecarrer toute initiatives seltzoises au milieu de terrain, les noirs allaient batailler ferme pour conserver la possession de balle avant qu’une faute de Ursch Enzo sur Albenesius Corentin ne soit signalée à 60m du but visiteur sur la gauche et c’est Weber Joris qui se chargea de le botter en direction d’Albenesius Corentin qui, dos au but à hauteur des 20m, ne put transmettre le ballon à Sayah Théo sur sa droite, Wolf Benjamin pouvant finalement donner de l’air à sa défense en renvoyant le ballon aux avants-postes, on jouait la 12e minute de jeu. Alors qu’on atteignait le premier quart d’heure de jeu, les locaux demeuraient ancrés dans la moitié de terrain adverse, notamment suite à cette action initiée à gauche par Beill Hugo, le milieu offensif lançant Albenesius Corentin en profondeur dans ce même couloir avant qu’il ne pénètre dans la surface de réparation pour finalement émettre une frappe en extension passant au-dessus du but de Roehrig Martin. Suite au renvoi aux 5.5m effectué par ce dernier, ses partenaires eurent du mal à récupérer le cuir dans le rond central face à leurs vis-à-vis montrant les crocs et, au bout d’une série de duels, les locaux purent envisager une nouvelle offensive dans l’axe grâce à Schell Kévin, le meneur de jeu lançant parfaitement Bennacar Ilian dans le dos des défenseurs sur la gauche avant qu’il ne se fasse devancer par la sortie de Roehrig Martin à la limite de sa surface de réparation, on jouait la 17e minute de jeu. Dans la foulée du dégagement du dernier rempart vert et blanc, Haradini Edmond fut à la réception du cuir sur la droite avant de le faire transiter vers Enzo Ursch, ce dernier se défaisant de son vis-à-vis avant de décaler le ballon dans l’axe pour Gisselbrecht Alexandre, le meneur de jeu visiteur ne pouvant pas armer sa frappe alors qu’il se retrouvait encadré par trois défenseurs, on jouait la 18e minute de jeu.

Consécutivement au renvoi défensif précédent, les verts et blancs allaient faire bloc au milieu de terrain afin de parvenir à faire le siège du camp local et, suite à un léger accroc sur la droite à hauteur des 40m, ils allaient obtenir un coup franc qu’Enzo Ursch allait se charger de botter en direction de l’entrée de la surface de réparation à hauteur de laquelle Gisselbrecht Alexandre récupéra le cuir de la tête avant d’en perdre sa possession sous la pression de deux défenseurs, Weber Joris se mêlant finalement à lutte pour renvoyer le danger avec virilité, on jouait la 19e minute de jeu. Ayants retrouvés du poil de la bête, les Seltzois n’eurent aucun mal à récupérer le ballon dans leur propre moitié de terrain afin d’envisager un nouvel assaut par la gauche grâce à Jamal Ayoub, ce dernier se défaisant de deux défenseurs en redressant sa course dans l’axe avant d’initier un une/deux avec Haradini Edmond mais le milieu défensif se heurta à deux défenseurs qui parvinrent à bloquer ses intentions alors qu’il s’apprêtait à armer une frappe à hauteur des 16m, Weber Joris venant sur les entre-faits pour apporter son expertise afin de dégager le ballon, on jouait la 20e minute de jeu. Suite à la chaude alerte précédente, les ententistes purent s’offrir un bol d’air frais sur le front de l’attaque grâce à Albenesius Corentin, ce dernier se faisant reprendre irrégulièrement sur la gauche par la patrouille locale, ce qui occasionna un coup franc à hauteur des 30m que Hugo Beill se chargea de botter en direction du premier poteau pour Albenesius Corentin mais l’attaquant se fit prendre en position de hors-jeu, on jouait la 22e minute de jeu. Suite à l’exécution du coup franc indirect précédent, les verts et blancs allaient tenter de trouver une ouverture sur le front de l’attaque mais ce fut sans compter sur la défense adverse, cette dernière se mettant à la faute par l’intermédiaire de Schell Kévin, le meneur de jeu local reprenant irrégulièrement Lercher Dario à hauteur des 25m plein axe pour un coup franc que Gisselbrecht Alexandre se chargea de transformer en envoyant une frappe étant déviée par un mur de quatre joueurs avant qu’Ayoub Jamal ne manque de peu de reprendre le cuir alors qu’il se retrouvait seul face à Ball Nathan, on jouait la 24e minute de jeu. Dans la foulée du dégagement du dernier rempart local, les visiteurs allaient garder la maîtrise du ballon au milieu de terrain avant qu’une faute n’intervienne à droite à hauteur de la ligne médiane, ce qui amena un coup franc que Steiner Arthur se chargea de botter en direction du premier poteau pour Gisselbrecht Alexandre, le meneur de jeu devançant la sortie de Ball Nathan en reprenant le cuir de la tête avant qu’un léger cafouillage n’ait lieu à hauteur du point de penalty et au terme duquel Albenesius Corentin put renvoyer le ballon bien assez loin de ses derniers retranchements, on jouait la 25e minute de jeu. Les visiteurs se rapprochant dangereusement de la cible, les ententistes décidèrent de se retrousser les manches afin de sortir de cette mauvaise passe en profitant du renvoi défensif précédent pour sortir de leur moitié de terrain par la droite avant d’obtenir une touche à 30m du poteau de corner pour une remise en jeu que Fuss Kevan se chargea d’effectuer en direction d’Albenesius Corentin, l’attaquant contournant la défense afin d’expédier un centre à ras-de-terre en direction du second poteau à hauteur duquel Beill Hugo fut un chouia trop court pour couper la trajectoire du ballon face à Lercher Dario, ce dernier faisant en sorte d’accompagner le ballon en touche sur sa droite pour une nouvelle remise en jeu qui fut mal exploitée par les locaux et permettant finalement à la défense visiteuse de se donner de l’air, on jouait la 27e minute de jeu.

Alors qu’on atteignait la demi-heure de jeu, les noirs demeuraient au pressing du porteur du ballon et c’est dans ce contexte qu’Ayoub Jamal perdit la possession du cuir à hauteur de la ligne médiane sur la droite face à la pression de Sayah Théo, l’attaquant déboulant ensuite sur le flanc droit avant de servir Schell Kévin dans l’axe, le meneur de jeu local reprenant le cuir d’une frappe étant claquée en corner par Roehrig Martin pour un coup de pied de coin étant envoyée de la droite par Beill Hugo en direction du second poteau pour la tête de Sayah Théo étant directement renvoyée par un défenseur dans les pieds de Neff Loïc qui reprit le cuir d’une frappe passant largement au-dessus du but adverse. Suite à cette chaude alerte sur le but visiteur, les deux formations allaient ensuite se neutraliser dans l’entre-jeu pendant quelques minutes avant de revoir les noirs à la manoeuvre grâce notamment à Juncker Bastien, ce dernier levant la tête afin de parfaitement lancer Neff Loïc sur la droite mais l’ailier se fit talonner par Le Terrier Mathys avant que l’attaquant visiteur ne prenne le dessus en poussant le ballon en touche à droite pour une remise en jeu n’étant pas correctement exploitée par les locaux, on jouait la 36e minute de jeu. Consécutivement au renvoi défensif précédent, les verts et blancs allaient remonter le terrain en un rien de temps et, suite à un bon mouvement sur le côté gauche, Le Terrier Mathys fut mis dans de bonnes dispositions afin d’adresser un centre en direction du point de penalty à hauteur duquel Weber Joris écarta le ballon en corner sous la pression de Gisselbrecht Alexandre pour un coup de pied de coin étant tiré de la droite par le meneur de jeu visiteur en direction du premier poteau à hauteur duquel le ballon fut renvoyé par la défense locale, on jouait la 37e minute de jeu. Alors qu’on rentrait dans les cinq dernières minutes de jeu de cette première période, les hommes de Markus Gaab tentèrent de faire la décision avant la mi-temps suite à cette action voyant le jour des pieds de Dario Lercher sur la droite à hauteur de la ligne médiane, ce dernier envoyant une longue transversale sur la gauche pour Le Terrier Mathys, l’attaquant débordant dans ce couloir en étant talonné par Fuss Kevan, le défenseur parvenant finalement à pousser le ballon en corner pour un coup de pied de coin qu’Enzo Ursch se chargea de botter de la gauche en direction du second poteau à hauteur duquel personne ne parvint à reprendre le ballon, ce dernier filant en sortie de but. Suite au renvoi aux 5.5m effectué par Ball Nathan, les deux équipes se livrèrent un combat acharné au milieu de terrain avant que les locaux ne parviennent à tirer leur épingle du jeu grâce à Juncker Bastien, ce dernier s’avançant le ballon avant de lancer Bennacar Ilian en profondeur dans l’axe mais le défenseur se fit devancer par Roehrig Martin, le gardien visiteur se prenant un coup en passant, ce qui occasionna un coup franc que Wolf Benjamin se chargea de botter vers l’avant sans pour autant voir l’un de ses attaquants faire la différence face à une défense noire évoluant à 35m de son but, on jouait la 44e minute de jeu. Bataillant ferme pour regagner la possession du ballon, les verts allaient parvenir à leurs fins grâce notamment à cette récupération du cuir d’Enzo Ursch, ce dernier débordant ensuite sur le côté droit avant d’expédier un centre en direction du second poteau pour Le Terrier Mathys se retrouvant aux prises avec Neff Loïc, ce dernier poussant le ballon en corner pour un coup de pied de coin que Gisselbrecht Alexandre expédia de la gauche en direction du point de penalty à hauteur duquel Weber Joris répondit présent pour renvoyer le danger de la tête avant d’être suppléé par l’un de ses milieux de terrain, on jouait la 45e minute de jeu. Consécutivement à cette dernière action, l’arbitre de la rencontre renvoya les 22 acteurs en direction de leurs bancs respectifs pour la pause.

Albenesius Corentin débloqua la situation avant que Le Terrier Mathys ne lui réponde sur l’engagement suivant

De retour sur la pelouse, les deux formations étaient parées pour le coup d’envoi du second acte avec, dès les premières minutes de jeu, une période de neutralisation voyant le jour entre deux équipes décidées à ne rien lâcher et, au terme de combats inédits jusqu’alors, les noirs allaient initier une action par l’intermédiaire de Beill Hugo, ce dernier se défaisant de deux défenseurs dans l’axe avant d’émettre une passe dans le dos des défenseurs en faveur de Neff Loïc mais Roehrig Matin avait bien anticipé le mouvement et put devancer l’assaillant à la limite de sa surface de réparation, on jouait la 51e minute de jeu. Suite au dégagement du portier visiteur, les verts allaient tenter de s’insérer dans la durée dans le camp adverse mais ce fut sans compter sur leurs vis-à-vis, ces derniers parvenant à reprendre le jeu à leur compte avant d’obtenir une touche sur la gauche à 20m du poteau de corner et c’est Da Silva Lucas qui se chargea d’effectuer la remise en jeu pour Sayah Théo, l’attaquant prolongeant le cuir dans l’axe pour Beill Hugo qui ne se fit pas prier pour expédier une frappe étant contrée par un défenseur sur la droite de la surface de réparation, zone dans laquelle Fuss Kevan surgit pour reprendre le cuir d’une frappe étant contrée en corner par un défenseur pour un coup de pied de coin étant tiré sortant de la droite par Sayah Théo en direction de Juncker Bastien, le milieu défensif reprenant le cuir d’une frappe étant captée par Roehrig Martin, on jouait la 54e minute de jeu. Dans la foulée du renvoi défensif du dernier rempart visiteur, le ballon allait être disputé comme jamais dans l’entre-jeu avant que les verts n’entrevoient une fenêtre de tir par la gauche grâce à Le Terrier Mathys, ce dernier envoyant un long ballon vers l’avant pour Gisselbrecht Alexandre qui, dos au but, parvint à trouver Keskin Koray en profondeur sur la gauche mais Pfaff Hugo avait bien suivi la petite affaire et put écarter le danger en touche pour une remise en jeu étant finalement mal exploitée par les verts et blancs, on jouait la 58e minute de jeu. Alors qu’on atteignait l’heure de jeu, les visiteurs reprirent la direction des opérations grâce notamment à Ursch Enzo, ce dernier envoyant un long ballon vers l’avant en faveur de Gisselbrecht Alexandre, le meneur de jeu se défaisant de son vis-à-vis avant d’expédier une frappe étant trop écrasée pour espérer tromper Ball Nathan. Consécutivement au dégagement du gardien local, ses partenaires allaient tenter d’apporter le danger dans le camp adverse mais, face à une défense verte et blanche bien en place, la tâche allait s’avérer difficile et, au terme d’une lutte acharnée, les visiteurs prirent le meilleur sur leurs hôtes dans l’axe grâce à Lercher Dario, ce dernier franchissant la ligne médiane avant de lancer Ursch Enzo sur la droite, le défenseur se heurtant à Da Silva Lucas mais le défenseur se rendit coupable d’une faute de main à hauteur des 25m, ce qui occasionna un coup franc que Gisselbrecht Alexandre se chargea d’expédier directement dans les gants de Ball Nathan, on jouait la 66e minute de jeu. Suite au long dégagement du dernier rempart local, les noirs purent initier une offensive sur la droite grâce à Schell Kévin, ce dernier déboulant dans le couloir afin de servir Ozcan Ozgur dans l’axe, le nouvel entrant transmettant instantanément le cuir pour Hugo Beill qui ne se fit pas prier pour tenter sa chance d’une frappe des 25m filant largement au-dessus de la cible, on jouait la 67e minute de jeu. Dans la foulée du renvoi aux 5.5m effectué par Roehrig Martin, ses coéquipiers furent à la réception du cuir au milieu de terrain avant d’envisager un assaut par la droite mais la patrouille adverse fit le ménage dans ce couloir, ce qui amena un coup franc que Duminger Hugo se chargea de transformer en direction de l’entrée de la surface de réparation pour la tête défensive d’Albenesius Corentin, on jouait la 68e minute de jeu. Suite au renvoi défensif précédent, les deux équipes allaient se neutraliser dans l’entre-jeu pendant quelques minutes avant que les locaux n’obtiennent une touche sur la droite à hauteur de la ligne médiane pour un remise en jeu qui fut rapidement effectuée par Fuss Kevan en direction de Sayah Théo, ce dernier entamant un raid solitaire étant conclu par une frappe des 16m étant claquée en corner par Roehrig Martin pour un coup de pied de coin qui fut tiré de la droite par Sayah Théo en direction du second poteau mais se remise fut trop fuyante et, malgré les efforts d’Albenesius Corentin, les verts et blancs purent ressortir de leurs derniers retranchements, on jouait la 74e minute de jeu.

Alors qu’on atteignait le dernier quart d’heure de jeu, les débats allaient s’intensifier au milieu de terrain et, au terme d’une série de duels intenses, les locaux purent s’échapper de cet attroupement grâce notamment à Da Silva Lucas, le défenseur s’avançant le ballon avant de lancer Beill Hugo sur la gauche aux 30m, le milieu offensif contrôlant le ballon afin de fausser compagnie à deux défenseurs avant de remiser le cuir dans l’axe aux 16m et, dans la confusion la plus totale, Albenesius Corentin fit preuve d’opportunisme en trouvant une fenêtre de tir pour tromper Roehrig Martin d’un petit coup de patte à ras-de-terre mourant au fond des filets, on jouait la 77e minute de jeu, 1-0! Désormais dos au mur, les hommes de Markus Gaab allaient profiter de leur engagement pour investir le camp local par la droite grâce notamment à Lercher Dario, ce dernier s’avançant le ballon dans ce couloir afin de parfaitement le distribuer vers Le Terrier Mathys, ce dernier prenant deux défenseurs de vitesse pour finalement envoyer un centre rentrant tapant la base du poteau gauche avant de finir sa course au fond des filets du but de Ball Nathan, on jouait la 78e minute de jeu, 1-1! Pensants avoir fait le plus dur, les locaux durent à nouveau tout miser sur l’attaque et c’est dans ce contexte que Beill Hugo allait récupérer le ballon à hauteur de la ligne médiane sur la gauche afin d’expédier un long ballon en direction de l’entrée de la surface de réparation adverse devant laquelle Sayah Théo contrôla le ballon pour finalement expédier une frappe étant renvoyée en touche par Duminger Hugo, on jouait la 81e minute de jeu. Etant décidées à ne rien lâcher face à l’adversité, les deux formations allaient ensuite se neutraliser au milieu de terrain pendant quelques minutes avant que Gisselbrecht Alexandre ne tente de s’échapper plein axe mais ce fut sans compter sur Hugo Beill, le milieu offensif local le déstabilisant à hauteur des 40m, ce qui occasionna un coup franc que la victime du méfait se chargea de botter directement dans les gants de Ball Nathan, on jouait la 84e minute de jeu. Alors qu’on rentrait dans les cinq dernières minutes de jeu, les verts demeuraient présents sur le front de l’attaque grâce notamment à Keskin Koray, ce dernier déboulant dans le couloir gauche afin d’émettre un centre des 20m dans le dos des défenseurs en faveur de Gisselbrecht Alexandre mais, suite à un mauvais contrôle de ce dernier, Ball Nathan put se coucher sur le ballon. A la 88e minute de jeu, ce fut au tour des locaux à se montrer menaçant dans le camp visiteur, notamment grâce à cette percée sur la gauche de la part d’Albenesius Corentin mais l’attaquant se fit reprendre irrégulièrement par Steiner Arthur à hauteur des 25m et cette faute fut assortie d’un second carton jaune synonyme de rouge pour le malheureux défenseur et, après quelques secondes passées à attendre que ce dernier ne daigne à sortir du terrain, Da Silva Lucas exécuta le coup de pied arrêté en direction du second poteau pour Beill Hugo qui trébucha face à Wolf Benjamin, le ballon filant finalement en sortie de but. Restants positionnés assez haut, les locaux n’eurent aucun mal à récupérer le cuir suite au renvoi aux 5.5m du portier adverse, notamment grâce à Fuss Kevan, ce dernier débordant sur le côté droit avant d’envoyer un centre en direction du point de penalty pour Albenesius Corentin, ce dernier ayant à peine le temps de contrôler le cuir qu’il se fit prendre en position de hors-jeu alors qu’il prétendait ne pas l’être, on jouait la 89e minute de jeu. Jouant la dernière minute du temps réglementaire, les verts et blancs allaient profiter du coup franc indirect précédent pour investir les derniers retranchements adverses dans l’axe grâce à Keskin Koray, ce dernier se défaisant de Da Silva Lucas avant de lancer Gisselbrecht Alexandre en profondeur sur la gauche, le meneur de jeu débordant dans ce couloir avant de pénétrer dans la surface de réparation pour finalement conclure sa chevauchée par une frappe passant au-dessus du but local. Consécutivement au renvoi aux 5.5m effectué par Ball Nathan, les noirs s’offrirent un dernier assaut par la droite avant qu’un coup franc ne leur soit accordé à hauteur des 35m et c’est Fuss Kevan qui se chargea de le botter en direction du but pour la claquette au-dessus de son but de la part de Roehrig Martin amenant un corner étant tiré de la droite par Hugo Beill en direction du point de penalty à hauteur duquel le portier visiteur écarta le danger sur sa droite et directement dans les pieds de Da Silva Lucas, le défenseur tentant finalement sa chance d’une frappe des 16m cognant le haut de la barre transversale avant de mourir en sortie de but, on jouait la 92e minute de jeu. Suite à cette chaude alerte, Patrick Wiesen mit un terme à la rencontre sur ce score de parité permettant aux ententistes de rester aux commandes du groupe et aux Seltzois de demeurer à la position de premier non-relégable à l’issue de cette septième journée de championnat.



Soyez le premier à commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.