District 6, Gr B | L’AS Gambsheim 2 large vainqueur face à l’entente Mothern/M. 2

A l’occasion de la dixième et dernière journée de championnat de cette phase aller en District 6 (Gr B), les doublures de l’entente Mothern/Munchhausen accueillaient les réservistes de l’AS Gambsheim pour une rencontre pouvant permettre aux ententistes de prendre un peu plus le large avec la zone rouge face à des jaunes et noirs devant s’adjuger les trois points pour ne pas perdre contact avec le podium. Après une première période se soldant par un court avantage en faveur des visiteurs, ces derniers allaient faire le break trente secondes après le coup d’envoi du second acte avant d’ajouter une troisième réalisation en toute fin de match, ce qui permit aux Gambsheimois de largement s’imposer au Stade du Rhin. Résumé de cette rencontre…

MOTHERN/MUNCHHAUSEN 2 0
AS GAMBSHEIM 2 3

Mothern/Munchhausen 2 – Gambsheim 2 | La feuille de match

Mothern/Munchhausen 2

GILLES Yannick – IFFRIG Alexandre, HEINRICH Gaël, MEICHEL Stéphane, SCHMITT Samuel – SCHMITT Dominique, KNAUB Arnaud, KNAUB Anthony – GERBER Loïc, ROTFRISCH Gilles, MARIN Cédric
Remplaçants: BURCKER Kévin, FRITZ David, HEINTZ Philippe
Dirigeant: FUCHS Bruno
Entraîneur: HEINRICH Flavien

AS Gambsheim 2

COTTEREAU Colin – GAUGER Jérémy, SCHROEDER Yannick, WAECHTER Nathan, TAGLANG Anthony – SCHOHN Arnaud, BORDES Johann, SCHOHN Vincent – OCAKCI Ali, MALA BAYAYA Didier, CLEMENT Kévin
Remplaçants: HUCK Mathieu, HUGEL Ryan
Dirigeant: COTTEREAU Christophe
Entraîneur: IACAZZI Gian

Arbitre: ATES Caner

Mothern/Munchhausen 2 – Gambsheim 2 | Le résumé du match

A l’occasion de la dixième et dernière journée de championnat de cette phase aller en District 6 (Gr B), les doublures de l’entente Mothern/Munchhausen accueillaient les réservistes de l’AS Gambsheim pour une rencontre pouvant permettre aux ententistes de prendre un peu plus le large avec la zone rouge face à des jaunes et noirs devant s’adjuger les trois points pour ne pas perdre contact avec le podium. C’est dans ce contexte que le coup d’envoi de la rencontre put être donné par Ates Caner avec, dès les premières minutes de jeu, une période d’observation se mettant en place avant que les locaux ne soient les premiers à se mettre en lumière sur le côté gauche grâce notamment à Marin Cédric, ce dernier s’embarquant dans un débordement étant stoppé irrégulièrement par Gauger Jérémy à hauteur des 25m, ce qui occasionna un coup franc que Rotfrisch Gilles se chargea de botter au-dessus d’un mur de deux joueurs et en direction du second poteau mais sa remise fut trop fuyante et finit donc sa course en sortie de but, on jouait la 6e minute de jeu. Suite au renvoi défensif effectué par Cottereau Colin, les deux formations allaient se neutraliser dans l’entre-jeu pendant quelques minutes, le temps nécessaire aux visiteurs pour lancer un assaut dans l’axe par l’intermédiaire de Schohn Vincent, ce dernier faussant compagnie à son adversaire direct avant de transmettre le ballon à Clément Kévin, l’attaquant concluant le mouvement par une frappe des 25m finissant sa course à droite du but de Gilles Yannick, on jouait la 9e minute de jeu. Consécutivement au renvoi aux 5.5m effectué par le dernier repart local, les bleus et blancs purent repartir de l’avant grâce à cette réception du cuir de Marin Cédric sur la droite, ce dernier déboulant dans le couloir afin d’expédier un centre en direction du point de penalty pour la reprise de Rotfrisch Gilles passant au-dessus de la cible, on jouait la 10e minute de jeu. Au cours de cette phase de jeu qui voyait les deux équipes passer d’un but à l’autre, on retrouvait ensuite les hommes de Iacazzi Gian à la manoeuvre dans le camp local grâce notamment à Schroeder Yannick, le défenseur remontant le ballon sur la gauche avant de lancer Schohn Arnaud en profondeur dans l’axe, le milieu défensif ne se faisant pas prier pour reprendre le cuir d’une frappe des 20m finissant dans les gants du portier adverse, on jouait la 12e minute de jeu. Après un début de rencontre se déroulant sur un rythme effréné, les débats allaient finalement baisser en intensité dans l’entre-jeu avec des ententistes essayant de faire bloc pour mieux procéder en contre face à des adversaires paraissant assez sûrs de leur sujet et, au terme de plusieurs minutes passées dans cette configuration, les jaunes et noirs repartirent à l’attaque par la gauche grâce à ce bon ratissage de Schroeder Yannick lui permettant de passer la ligne médiane avant de se faire faucher par Knaub Anthony à hauteur des 40m, ce qui amena un coup franc que le tôlier de la défense visiteuse se chargea de botter en direction du second poteau pour la tête de Mala Bayaya Didier étant écartée en corner par Gilles Yannick pour un coup de pied de coin que Mala Bayaya Didier se chargea de botter de la droite vers la gauche en direction du point de penalty à hauteur duquel le portier local capta le ballon sans trop de difficultés, on jouait la 20e minute de jeu. Dans la foulée du dégagement de ce dernier, ses partenaires allaient batailler ferme au milieu de terrain afin de reprendre la direction des opérations dans l’axe grâce à leur meneur de jeu, ce dernier ayant à peine le temps de franchir la ligne médiane qu’il se fit déstabiliser par Schohn Arnaud, ce qui occasionna un coup franc que la victime du méfait se chargea de jouer en profondeur sur la droite en faveur de Marin Cédric, l’attaquant poussant son effort jusqu’aux confins de ce couloir afin d’émettre un centre en direction du point de penalty à hauteur duquel la défense dégagea le ballon en touche sur la droite, on jouait la 23e minute de jeu.

Les conditions climatiques de dimanche dernier rendant le jeu de plus en plus compliqué sous la plus battante, les deux équipes allaient éprouver quelques difficultés pour développer la moindre action et il fallut donc attendre la 28e minute de jeu pour voir les locaux tirer leur épingle du jeu dans l’axe grâce à Rotfrisch Gilles, ce dernier tentant de passer en force dans l’axe avant d’obtenir un corner face à Schohn Arnaud pour un coup de pied de coin que l’assaillant se chargea de botter de la droite en direction du point de penalty pour le renvoi d’un défenseur sur la gauche et directement dans les pieds de Schmitt Dominique qui, des 20m, remisa le ballon au point de penalty à hauteur duquel Cottereau Colin put se saisir du ballon. Alors qu’on atteignait la demi-heure de jeu, les visiteurs reprirent la direction des opérations par la gauche grâce notamment à Clément Kévin, ce dernier débordant dans le couloir avant de ponctuer sa course par un centre en direction du second poteau à hauteur duquel un défenseur renvoya le ballon dans l’axe et directement dans les pieds de Ocakci Ali qui, des 16m, reprit le cuir d’une frappe finissant dans le petit filet droit du but local, 0-1! Désormais au pied du mur, les ententistes ne baissèrent pas la tête pour autant en essayant de contenir la fougue adverse bien assez loin de leurs derniers retranchements et, après une série de duels tous aussi accrochés les uns que les autres, Marin Cédric parvint à entrevoir une fenêtre de tir l’amenant à distribuer le ballon sur la droite en faveur de Gerber Loïc, l’attaquant fixant son vis-à-vis avant d’expédier une frappe des 20m étant repoussée par le gardien visiteur sur la gauche et directement dans les pieds de Marin Cédric qui, des 25m, reprit le cuir d’une frappe étant à nouvelle fois renvoyée par le rempart jaune et noir pour finalement voir Rotfrisch Gilles se rendre coupable d’une faute sur le côté droit, on jouait la 35e minute de jeu. Vraiment pas vernis au cours de cette première période, les locaux durent se replier en bon ordre afin de défendre leur but suite à cette récupération du cuir de la part de Bordes Johann dans l’axe, ce dernier prolongeant le cuir devant lui pour Clément Kévin qui n’hésita pas un seul instant à le reprendre d’une frappe des 20m étant parfaitement captée par Gilles Yannick, on jouait la 37e minute de jeu. Quadrillant parfaitement le terrain, les locaux récupérèrent le ballon au milieu de terrain grâce à Schmitt Samuel avant que ce dernier ne lance Rotfrisch Gilles devant lui, l’attaquant expédiant une frappe des 16m finissant à gauche du but, on jouait la 38e minute de jeu. Alors qu’on rentrait dans les cinq dernières minutes de cette première période, les bleus et blancs profitèrent des espaces laissés vacants au milieu de terrain afin de s’y faufiler, pour finalement voir Rotfrisch Gilles se faire sécher à hauteur des 30m, ce qui occasionna un coup franc que Schmitt Samuel se chargea de botter en direction du point de penalty pour Meichel Stéphane qui, dos au but, décala le ballon sur Knaub Anthony avant que ce dernier ne reprenne le ballon d’une frappe étant stoppée par Cottereau Colin. Ayants laissés passer l’orage, les doublures gambsheimoises repartirent de l’avant grâce à Bordes Johann, l’ailier s’avançant le ballon sur la droite avant de lancer Clément Kévin dans l’axe, ce dernier reprenant le cuir d’une frappe des 20m finissant dans les gants du portier local, on jouait la 41e minute de jeu. Après un bref moment d’accalmie dans l’entre-jeu, on retrouvait les hommes de Heinrich Flavien à la manoeuvre dans la moitié de terrain visiteuse grâce à ce déboulé de Gerber Loïc dans le couloir gauche se soldant par un centre en direction du premier poteau pour la reprise de Rotfrisch Gilles passant malheureusement à gauche de la cible, on jouait la 44e minute de jeu. Suite au renvoi défensif effectué par le portier visiteur, de derniers duels eurent lieu au milieu de terrain avant que l’arbitre ne renvoie les 22 acteurs aux vestiaires pour la pause.

Une action d’école permit aux visiteurs de faire le break trente secondes après le coup d’envoi du second acte

De retour sur la pelouse, les deux formations étaient parées pour le coup d’envoi du second acte avec, dès les premières secondes de jeu, les visiteurs à la manoeuvre dans le camp local grâce à Schohn Arnaud, ce dernier s’avançant le ballon dans l’axe avant de se heurter à trois défenseur, ce qui l’obligea à jouer le cuir en retrait pour Schohn Vincent, ce dernier lançant Clément Kévin dans le dos des défenseurs avant qu’il n’expédie une frappe se logeant en pleine lunette droite du but local, on jouait la 46e minute de jeu, 0-2! Accusant le coup suite à cette nouvelle réalisation encaissée, les locaux allaient tout de même s’ateler à contenir la fougue adverse au milieu de terrain et, à force de persévérance, ils allaient parvenir à initier une offensive par l’intermédiaire de Heinrich Gaël, ce dernier s’avançant le ballon sur le côté gauche avant de lancer Rotfrisch Gilles en profondeur dans le couloir, ce dernier s’embarquant dans un débordement l’amenant à le conclure d’une frappe des 20m étant trop enlevée pour espérer accrocher le cadre, on jouait la 50e minute de jeu. Suite au renvoi défensif effectué par Cottereau Colin, les deux équipes allaient se neutraliser dans l’entre-jeu pendant quelques minutes avant que les visiteurs ne parviennent à remettre le pied sur le ballon grâce à Schroeder Yannick, ce dernier profitant d’un boulevard sur le côté gauche pour s’y faufiler avant de se faire faucher par Knaub Anthony à hauteur des 25m, ce qui occasionna un coup franc que le tôlier de la défense jaune et noire expédia au-dessus du mur et en direction du premier poteau à hauteur duquel Heinrich Gaël renvoya le danger bien assez loin de ses derniers retranchements, on jouait la 56e minute de jeu. Atteignant progressivement l’heure de jeu, les deux équipes allaient se retrouver pour un face à face au milieu de terrain et, après d’âpres duels, les jaunes et noirs tirèrent leur épingle du jeu par la droite grâce notamment à Schohn Vincent, ce dernier ayant à peine le temps de passer la ligne médiane qu’il se fit accrocher par Knaub Arnaud pour un coup franc que la pièce maîtresse de l’arrière-garde visiteuse se chargea de botter des 40m et en direction du point de penalty pour la tête de Hugel Ryan étant écartée au-dessus de son but par Gilles Yannick, ce qui amena un corner que Ocakci Ali se chargea de botter de la droite en direction du point de penalty à hauteur duquel Schmitt Samuel renvoya directement le danger dans les pieds de Waechter Nathan qui, entouré de trois défenseurs, ne put reprendre le ballon dans de bonnes conditions, la défense locale pouvant le ressortir non sans difficulté. Consécutivement à l’action précédente, les deux formations allaient se retrouver au milieu de terrain pour se livrer bataille pendant un court instant avant que les bleus ne puissent s’organiser sur le front de l’attaque afin d’obtenir un coup franc que Rotfrisch Gilles se chargea de botter directement dans le mur de quatre joueurs avant que l’un d’entre-eux ne puisse renvoyer le danger, on jouait la 64e minute de jeu. Quadrillant parfaitement le terrain, les bleus et blancs n’allaient pas tarder à récupérer le ballon sur la gauche avant qu’une série de duels ne finisse par sourire à Marin Cédric, l’attaquant s’échappant ensuite dans ce couloir pour finalement expédier un centre en direction du second poteau pour Gerber Loïc, l’attaquant obtenant un corner face à son adversaire direct pour un coup de pied de coin que Burcker Kévin se chargea d’expédier de la droite en direction du point de penalty à hauteur duquel un défenseur enleva le ballon directement dans les pieds de Knaub Anthony qui, des 25m, le reprit d’une frappe étant contrée par la défense visiteuse, on jouait la 66e minute de jeu. Faisant en sorte de demeurer durablement dans le camp adverse, les ententistes allaient exercer un pressing payant sur le porteur du ballon puisqu’ils allaient parvenir à le récupérer par l’intermédiaire de Marin Cédric, l’attaquant s’engouffrant ensuite dans le couloir gauche pour finalement se faire sécher par Huck Mathieu, ce qui occasionna un coup franc que Knaub Arnaud se chargea de jouer rapidement avec Marin Cédric mais un défenseur avait bien anticipé et put dégager le ballon aux avants-postes, on jouait la 68e minute de jeu. La bonne séquence locale allait atteindre son paroxysme à la 70e minute de jeu grâce notamment à ce bon mouvement voyant Burcker Kévin être idéalement servi sur la droite avant de songer à émettre un centre en direction du premier poteau pour la reprise de Rotfrisch Gilles filant au-dessus du but. Suite au renvoi aux 5.5m effectué par le dernier rempart visiteur, les jaunes et noirs allaient ressortir de l’ornière dans l’axe grâce à Ocakci Ali, ce dernier s’offrant ensuite une percée dans l’axe avant de se faire reprendre irrégulièrement par Knaub Arnaud à hauteur des 30m, ce qui amena un coup franc que le tôlier de la défense visiteuse se chargea de transformer au-dessus du mur et au-dessus du but de Gilles Yannick, on jouait la 72e minute de jeu.

Dans la foulée du renvoi défensif de ce dernier, Meichel Stéphane hérita du ballon sur la droite avant de se l’avancer pour finalement se rendre coupable d’une mauvaise passe profitant à Bordes Johann, ce dernier lançant ensuite Schohn Vincent dans l’axe, ce dernier n’hésitant pas un seul instant à expédier une frappe des 20m passant à droite de la cible, on jouait la 73e minute de jeu. Alors qu’on atteignait le dernier quart d’heure de jeu de cette partie, les bleus et blancs remirent le pied sur le ballon au milieu de terrain avant qu’un très bon décalage à gauche n’intervienne en faveur de Marin Cédric, ce dernier remontant la moitié de terrain adverse pour finalement obtenir un corner face à Schohn Arnaud pour un coup de pied de coin que Rotfrisch Gilles joua à la Reimoise de la gauche pour Marin Cédric, ce dernier faisant en sorte d’obtenir un nouveau corner que Rotfrisch Gilles joua à nouvelle fois à la Reimoise en direction de Marin Cédric, ce dernier lui remisant afin qu’il expédie un centre en direction du premier poteau à hauteur duquel la défense jaune et noire renvoya le danger. Suite au renvoi défensif précédent, les locaux allaient se replier en ordre dispersé, ce qui permit aux Gambsheimois d’investir le camp local dans l’axe avant que Knaub Anthony ne tente de renvoyer le danger mais ce fut sans compter sur Bordes Johann, ce dernier récupérant ce mauvais renvoi pour finalement tenter sa chance d’une frappe des 20m étant écartée en corner par Gilles David pour un coup de pied de coin que Taglang Anthony se chargea de botter de la gauche en direction du point de penalty à hauteur duquel Gerber Loïc fut victime d’une faute de la part de l’un de l’assaillant, on jouait la 78e minute de jeu. Restants campés dans la moitié de terrain visiteuse, les jaunes et noirs n’allaient pas tarder à reprendre le dessus sur leurs hôtes grâce notamment à Hugel Ryan, ce dernier se prenant le temps de lever la tête afin de lancer Clément Kévin sur la gauche avant que l’attaquant ne reprenne le cuir d’une frappe des 20m étant stoppée par le portier local, on jouait la 79e minute de jeu. Dans la foulée du dégagement de ce dernier, ses coéquipiers tentèrent de faire bloc au milieu de terrain afin de contrecarrer la moindre initiative adverse mais en vain, les hommes de Iacazzi Gian parvenant à s’extirper de l’attroupement par la droite grâce à Hugel Ryan, ce dernier lançant ensuite Clément Kévin dans le couloir mais l’attaquant fut signalé en position de hors-jeu à hauteur des 25m, on jouait la 81e minute de jeu. Après cette bonne séquence visiteuse, les ententistes allaient enfin sortir la tête de l’eau en initiant une action groupée les amenant à obtenir un corner que Burcker Kévin se chargea de botter de la droite en direction du point de penalty pour le renvoi défensif de Bordes Johann, on jouait la 83e minute de jeu. Après un bref moment d’accalmie au milieu de terrain au cours duquel les deux équipes se livrèrent un combat inédit jusqu’alors, les visiteurs tirèrent leur épingle du jeu par la gauche grâce à Schohn Vincent, le milieu offensif débordant dans le couloir avant de se faire faucher par Iffrig Alexandre à hauteur des 20m, ce qui amena un coup franc que Schohn Arnaud se chargea de botter au-dessus d’un mur de trois joueurs et en direction du premier poteau à hauteur duquel un défenseur renvoya le ballon malencontreusement dans les pieds de Clément Kévin qui ne se fit pas prier pour tromper Gilles David d’une frappe à ras-de-terre, on jouait la 87e minute de jeu, 0-3! Ayant vraisemblablement donné le coup de grâce à leurs hôtes, les jaunes et noirs n’eurent aucun mal à s’accaparer le ballon dès l’engagement adverse avant de voir Clément Kévin en hériter sur la gauche pour finalement expédier une passe transversale en direction de Bordes Johann qui, seul face au but, expédia une frappe des 16m passant de peu à gauche du but local, on jouait la 88e minute de jeu. Alors qu’on rentrait des deux pieds dans le temps additionnel de cette seconde période, les visiteurs profitèrent d’une action adverse avortée avant de faire confiance à Bordes Johann pour remonter une bonne partie du terrain afin de lancer Hugel Ryan sur la droite, ce dernier trouvant instinctivement Clément Kévin sur la gauche, l’attaquant concluant le mouvement par une frappe des 16m finissant dans les gants de Gilles Yannick, on jouait la 91e minute de jeu. Dans la foulée du dégagement de ce dernier, les bleus et blancs tentèrent un dernier baroud d’honneur dans le camp adverse et, au terme d’une action rondement menée sur la droite, ces derniers allaient obtenir un dernier corner que Marin Cédric se chargea de botter de la droite en direction du premier poteau au niveau duquel la défense visiteuse renvoya le ballon tout juste avant le coup de sifflet final d’Ates Caner scellant la large victoire des Gambsheimois sur ce score de 0-3 face à des adversaires ayant cruellement manqué de chance, notamment en première période!

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.