Amical | Reprise compliquée pour l’US Preuschdorf 2 face au FC Weitbruch 2

A l’occasion de leur première rencontre amicale de la trêve hivernale, les doublures de l’US Preuschdorf accueillaient le FC Weitbruch 2 afin de jauger des forces en présence seulement quelques jours après leur retour à l’entraînement. Après une première période se soldant par un large avantage en faveur des visiteurs (0-3), ces derniers allaient corser l’addition en seconde période en inscrivant un autre but, ce qui permit au FC Weitbruch 2 de s’imposer largement sur leurs hôtes du jour. Résumé de la rencontre…

US PREUSCHDORF 2 0
FC WEITBRUCH 2 4

US Preuschdorf 2 – FC Weitbruch 2 | La feuille de match

US Preuschdorf 2

KASTNER Sacha – PETER Romain, STOLTZ Lucas, WALTHER Valentin, KUNTZ Corentin – LANG Yannick, MARTIN Thibaut, BRUCKER Mike – ROEHRIG Nicolas, TROEHLER Bastien, WACKER Mickaël
Remplaçants: THOMANN Alexandre, LEIFHEIT Jean-François, SCHLENTER Xavier
Entraîneur: THOMANN Alexandre

FC Weitbruch 2

FECHTER Yohan – VOLTZENLOGEL Loïc, BLANCK Julien, KELLER Maxime, FURST Mickaël – SIGAUD Romain, BENACHIA Franckie, KARLESKIND Maxime – HEINRICH Donovan, FAULLUMEL Emmanuel, SCHOTT Florian
Remplaçants: ANDRES Axel, TEMEL Baris, SEITER Mike

Arbitre: CAILLE Thomas

US Preuschdorf 2 – FC Weitbruch 2 | Le résumé du match

A l’occasion de leur première rencontre amicale de la trêve hivernale, les doublures de l’US Preuschdorf accueillaient le FC Weitbruch 2 afin de jauger des forces en présence seulement quelques jours après leur retour à l’entraînement. C’est dans ce contexte que le coup d’envoi put être donné par Caille Thomas avec, dès la deuxième minute de jeu, une première action visiteuse voyant le jour suite à une erreur défensive de Kuntz Corentin, le tôlier de la défense locale concédant un corner que Voltzenlogel Loïc se chargea de botter de la gauche en direction du second poteau pour Heinrich Donovan qui tenta de remiser le ballon vers le point de penalty mais la défense locale veillait au grain et put renvoyer le danger. Suite au renvoi défensif précédent, les Weitbruchois n’allaient pas tarder à remettre le pied sur le ballon par l’intermédiaire de Heinrich Donovan, ce dernier s’avançant le ballon sur plusieurs mètres avant de songer à lancer Blanck Julien en profondeur sur la gauche, ce dernier concluant le mouvement d’une frappe des 16m était aisément captée par Kastner Sacha, on jouait la 3e minute de jeu. Loin de vouloir se satisfaire de ce système d’attaque/défense, les bleus allaient resserrer les rangs afin de contrecarrer la moindre initiative adverse mais, après quelques minutes passées dans cette configuration de jeu, ces derniers allaient être contraints de jouer en retrait sous la pression de leurs vis-à-vis avant qu’une erreur d’appréciation de la part de Walther Valentin ne permette à Benachia Franckie de récupérer le ballon sur la droite afin de lancer Heinrich Donovan dans le dos des défenseurs dans l’axe mais Kastner Sacha anticipa parfaitement le mouvement et put intercepter le ballon avant qu’il ne parvienne à son destinataire, on jouait la 8e minute de jeu. Dans la foulée du dégagement de ce dernier, ses partenaires récupérèrent le ballon au milieu de terrain avant qu’il s’y emmêlent les crayons, Sigaud Romain pouvant repartir à l’assaut par la gauche et, après une course de quelques mètres, le milieu défensif tenta de lancer Schott Florian en profondeur dans la surface de réparation mais sa passe fut un chouia trop appuyée et le ballon mourut donc en sortie de but, on jouait la 9e minute de jeu. Acculés dans leurs derniers retranchements, les locaux allaient continuer de subir la fougue de leurs adversaires et, exaspérés par leur domination, ils allaient commencer à durcir leur jeu à l’image de l’intervention de Kuntz Corentin sur Faullumel Emmanuel à l’extrême limite de la surface de réparation qui valut un coup franc que Sigaud Romain se chargea de botter au-dessus d’un mur de deux joueurs et en direction du second poteau à hauteur duquel la défense renvoya le danger sur la droite pour la reprise de Voltzenlogel Loïc étant boxée des poings avant qu’il ne soit relayé par l’un de ses défenseurs, on jouait la 11e minute de jeu. A force de persévérance sur le front de l’attaque, les visiteurs allaient enfin parvenir à ouvrir le score à la 12e minute de jeu grâce à cette action initiée sur la droite par Sigaud Romain, ce dernier se défaisant de son adversaire direct avant de parfaitement servir le cuir pour Heinrich Donovan, ce dernier s’emmenant le ballon jusqu’à émettre une frappe des 16m étant repoussée par Kastner Sacha avant que Faullumel Emmanuel ne surgisse au second poteau pour pousser le ballon au fond du but vide, 0-1! Désormais dos au mur, les locaux allaient profiter de leur engagement pour s’insérer dans le camp adverse mais, en manquant d’inspiration dans la circulation de balle, ces derniers allaient devoir battre en retraite  jusqu’à ce que le ballon revienne à Kastner Sacha qui loupa quelque peu son dégagement, le ballon arrivant directement dans les pieds de Benachia Franckie sur la droite, l’ailier se défaisant de Walther Valentin avant d’émettre un centre des 20m en direction du second poteau pour la frappe victorieuse de Heinrich Donovan étant invalidée par l’arbitre pour un hors-jeu justement signalé, on jouait la 14e minute de jeu.

Suite à l’exécution de ce coup franc indirect, les deux formations allaient se neutraliser dans l’entre-jeu pendant quelques minutes, le temps nécessaire aux visiteurs pour initier un nouvel assaut par la droite grâce à Faullumel Emmanuel, le meneur de jeu déboulant dans le couloir avant de pénétrer dans la surface de réparation pour finalement s’y faire déstabiliser par Walther Valentin, ce qui occasionna un penalty que Heinrich Donovan se chargea d’envoyer au fond des filets pour le break, on jouait la 17e minute de jeu, 0-2! Accusant quelque peu le coup après ce nouveau but encaissé, les bleus laissèrent la direction du jeu à leurs adversaires, notamment suite à cette perte de balle de Stoltz Lucas sur le côté droit, la possession du cuir revenant à Benachia Franckie, l’ailier s’avançant ensuite le ballon avant de répondre à l’appel dans l’axe de Heinrich Donovan mais l’attaquant se fit prendre au piège du hors-jeu à hauteur des 16m, on jouait la 19e minute de jeu. Dans l’exécution du coup de pied arrêté précédent, les locaux purent enfin développer une première action construite dans la moitié de terrain adverse avant d’obtenir un coup franc à hauteur des 35m sur le côté gauche et c’est Walther Valentin qui se chargea de le transformer en direction du point de penalty pour la tête manquée de Troehler Bastien filant à droite de la surface de réparation pour le renvoi défensif de l’arrière garde Weitbruchoise, on jouait la 20e minute de jeu. Après une bref moment d’accalmie au milieu de terrain, les blancs purent repartir de l’avant grâce notamment à Schott Florian, ce dernier déboulant dans le couloir gauche avant d’obtenir un corner face à Peter Romain pour un coup de pied de coin que l’assaillant se chargea de jouer à la Reimoise de la gauche en direction de Karleskind Maxime, ce dernier lui remisant pour qu’il expédie un centre qui atterrit dans les pieds d’un défenseur qui ne se fit pas prier pour renvoyer le danger, on jouait la 24e minute de jeu. Consécutivement au renvoi défensif précédent, les locaux allaient progressivement retrouver leurs marques sur le front de l’attaque, notamment suite à cette récupération du cuir sur la gauche de la part de Wacker Mickaël, ce dernier levant la tête afin de mieux servir Schlenter Xavier devant lui, l’attaquant déviant le ballon de la tête sur sa gauche et dans la course de Roehrig Nicolas qui n’hésita pas un seul instant à expédier un centre en direction du premier poteau devant lequel Fechter Yohan repoussa le ballon dans l’axe pour la reprise de Wacker Mickaël passant finalement à droite de la cible, on jouait la 27e minute de jeu. Dans la foulée du renvoi aux 5.5m effectué par le dernier rempart visiteur, ses partenaires allaient pouvoir progresser en contre grâce à cette récupération de Voltzenlogel Loïc sur la droite précédant une passe lumineuse dans l’axe en faveur de Sigaud Romain qui, des 20m, tenta sa chance d’une frappe passant au-dessus de la cage de Kastner Sacha, on jouait la 28e minute de jeu. Alors qu’on atteignait la demi-heure de jeu, les blancs se retrouvaient plus que jamais à la manoeuvre dans le camp adverse, notamment grâce à cette remontée de balle de la part de Faullumel Emmanuel, ce dernier lançant ensuite Benachia Franckie en profondeur sur le côté droit avant qu’il n’expédie un centre en direction du second poteau pour Schott Florian qui, étant trop court pour reprendre le ballon, obtint finalement une touche pour une remise en jeu étant finalement renvoyée par la défense locale. Tentants de faire bloc face à la domination de leurs vis-à-vis, les bleus allaient ressortir de leurs derniers retranchements afin d’éloigner le danger de leur but mais ce fut sans compter sur le côté insatiable de leurs adversaires, ces derniers ratissant tous les ballons au milieu de terrain à l’image du bon travail effectué par Sigaud Romain, le milieu défensif chipant le ballon dans le rond central avant de lancer Benachia Franckie sur le côté droit, l’ailier débordant jusqu’à être en mesure d’adresser un centre en direction du second poteau pour la reprise de Schott Florian étant trop enlevée pour inquiéter Kastner Sacha, on jouait la 32e minute de jeu.

Suite au renvoi défensif de ce dernier, ses coéquipiers profitèrent des nombreux espaces laissés vacants dans le camp visiteur pour s’y faufiler et, suite à un bon service à gauche en faveur de Roehrig Nicolas, ce dernier expédia un centre en direction du premier poteau à hauteur duquel Fechter Yohan se déploya pour capter le ballon, on jouait la 33e minute de jeu. Dans la foulée de son dégagement, Faullumel Emmanuel fut à la réception du cuir sur la gauche avant de se l’avancer pour ainsi le servir parfaitement dans l’axe pour Heinrich Donovan, l’attaquant fixant son adversaire direct avant de songer à expédier une frappe des 20m étant captée par Kastner Sacha devant son poteau droit, on jouait la 34e minute de jeu. Quadrillant parfaitement le terrain, les blancs n’eurent aucun mal à remettre le pied sur le ballon suite au renvoi du portier adverse avant qu’une faute de Lang Yannick sur Sigaud Romain n’intervienne sur la droite à hauteur des 30m, ce qui amena un coup franc que Furst Mickaël se chargea de botter en direction du second poteau pour la tête de Heinrich Donovan forçant Kastner Sacha à la parade pour renvoyer le danger avant qu’Andres Axel ne suive en embuscade mais le nouvel entrant perdit le ballon sous la pression d’un défenseur, on jouait la 36e minute de jeu. La trêve offensive fut de courte durée puisque, encore une fois, les blancs allait réussir à reprendre le contrôle du ballon à hauteur des 35m dans l’axe par l’intermédiaire de Temel Baris, ce dernier tentant une percée avant d’être reprit irrégulièrement par Lang Yannick à hauteur des 25m, ce qui occasionna un coup franc que Heinrich Donovan se chargea de transformer au-dessus d’un mur de trois joueurs et en direction du poteau gauche devant lequel Kastner Sacha s’empara du ballon sans difficultés, on jouait la 37e minute de jeu. Croulant sous les assauts incessants de leurs adversaires, les bleus allaient à nouvelle fois s’incliner suite à cette récupération du cuir de la part de Schott Florian sur la gauche précédant une passe lumineuse en faveur de Heinrich Donovan qui, des 16m, ne se fit pas prier pour reprendre le cuir d’une frappe trompant la vigilance du malheureux portier local, on jouait la 38e minute de jeu, 0-3! Dans la foulée de leur engagement, les locaux allaient faire preuve d’orgueil en investissant le camp visiteur dans l’axe avant de contraindre leurs vis-à-vis à concéder une coup franc à hauteur des 35m et c’est Wacker Mickaël qui se chargea de le jouer court en direction de Roehrig Nicolas qui, des 20m, expédia une frappe passant à gauche de la cible, on jouait la 39e minute de jeu. Après leur courte séquence offensive, les bleus vont devoir battre en retraite sur cette offensive menée dans l’axe par Heinrich Donovan, ce dernier bouclant sa course par une frappe étant renvoyée en corner par Kastner Sacha pour un coup de pied de coin que Sigaud Romain se chargea de botter de la gauche en direction du second poteau devant lequel Martin Thibaut renvoya le danger directement dans les pieds de Temel Baris qui vit sa reprise être contrée par la défense avant que celle-ci ne puisse se donner de l’air, on jouait la 40e minute de jeu. N’ayant pas encore rendu les armes, les locaux firent en sorte de mettre provisoirement un terme à l’hégémonie adverse en s’appliquant dans la transmission du ballon, ce qui permit à Lang Yannick d’en hériter dans de bonnes conditions avant de le distribuer devant lui pour Troehler Bastien qui, des 20m, conclut le mouvement d’une frappe finissant dans les gants de Fechter Yohan, on jouait la 43e minute de jeu. Voulant demeurer le plus longtemps dans le camp adverse, les locaux allait exercer un pressing payant sur le porteur du ballon à l’image de ce ratissage effectué par Roehrig Nicolas sur le côté droit, ce dernier se prenant ensuite le temps de lever la tête afin de lancer Troehler Bastien dans l’axe, l’attaquant se retrouvant rapidement encerclé par deux défenseurs avant de perdre la possession du ballon, on jouait la 45e minute de jeu. Ne parvenant pas à s’extirper de l’étreinte bleue, les visiteurs allaient éprouver quelques difficultés à sortir de leurs derniers retranchements et, suite à une récupération du cuir sur la droite de la part de Martin Thibaut, ce dernier se fit reprendre irrégulièrement à hauteur de la ligne médiane par Blanck Julien, ce qui amena un coup franc que Wacker Mickaël se chargea de jouer court mais sa passe fut approximative et profita donc à Keller Maxime, ce dernier jouant le ballon dans la largeur pour Schott Florian mais la remise fut trop fuyante et le ballon mourut en touche, on jouait la 47e minute de jeu.

L’hégémonie visiteuse allait perdurer et elle fut couronnée d’une nouvelle réalisation à l’entame du dernier quart d’heure de jeu

Après avoir subis la fougue retrouvée des bleus au cours des cinq minutes précédentes, les visiteurs allaient enfin parvenir à s’extraire de cette mauvaise dynamique grâce à cette remontée de balle de Sigaud Romain lui permettant de lancer Seiter Mike dans l’axe avant que ce dernier ne songe à prolonger le cuir sur sa droite pour Schott Florian qui se fit tâcler le ballon par Peter Romain mais qui parvint tout de même à le récupérer sur la gauche avant d’émettre un centre en direction du second poteau mais sa remise fut mal dosée et finit sa course en touche de l’autre côté du terrain, on jouait la 48e minute de jeu. Retombants dans leurs travers, les Preuschdorfois allaient être pris en tenaille dans leurs derniers trente mètres, notamment sur cette action initiée par Schott Florian sur la droite, ce dernier s’avançant le ballon sur quelques mètres avant de songer à le transmettre dans l’axe pour Andres Axel qui le prolongea sur la gauche pour Heinrich Donovan, l’attaquant déboulant dans le couloir afin de se mettre dans de bonnes dispositions pour émettre un centre en direction du second poteau à hauteur duquel Schott Florian obtint un corner face à Kastner Sacha et c’est Schott Florian qui se chargea de le botter rentrant de la droite pour le renvoi des poings du portier local qui fut ensuite relayé par Schlenter Xavier, on jouait la 51e minute de jeu. Suite au renvoi défensif précédent, les bleus allaient pouvoir souffler pendant deux minutes, le temps pour Stoltz Lucas de commettre une bourde dans l’axe en appuyant mal une passe, ce qui profita à Heinrich Donovan qui, des 20m, tenta sa chance d’une frappe étant captée en deux temps par Kastner Sacha, on jouait la 53e minute de jeu. Ne répondant désormais plus présents sur les duels, les doublures locales allaient faire le dos rond, notamment sur cette action emmenée sur la gauche par Heinrich Donovan, ce dernier distribuant le ballon dans l’axe pour Benachia Franckie qui ne se fit pas prier pour s’essayer d’une frappe des 25m passant de justesse au-dessus de la barre transversale du but local, on jouait la 55e minute de jeu. Suite au renvoi aux 5.5m effectué par le dernier rempart local, ses partenaires allaient s’emmêler les pinceaux au milieu de terrain avant que le ballon ne transite sur la droite pour Benachia Franckie, l’ailier s’avançant le ballon avant de le décaler dans l’axe pour Heinrich Donovan qui, sous la pression d’un défenseur, expédia une frappe finissant sur le petit filet supérieur du but de Kastner Sacha, on jouait la 56e minute de jeu. Insatiables sur le front de l’attaque, les blancs n’allaient pas se priver de rester dans leur bonne dynamique en continuant de confisquer le ballon à leurs adversaires grâce notamment à l’abnégation de Temel Baris, ce dernier se défaisant de son adversaire direct sur la droite avant de pousser le ballon dans l’axe pour Heinrich Donovan qui, en deux touches de balles, lança Seiter Mike en profondeur sur la droite avant que l’attaquant n’obtienne un corner face à Stoltz Lucas et c’est Schott Florian qui se chargea de le botter de la droite en direction du premier poteau devant lequel un défenseur lui offrit une seconde chance pour un coup de pied de coin étant cette fois expédié au second poteau pour la tête de Benachia Franckie cognant le poteau gauche du but local avant que Kastner Sacha ne puisse s’en saisir, on jouait la 58e minute de jeu. Alors qu’on atteignait l’heure de jeu, les visiteurs allaient demeurer aux avants-postes afin de venir chatouiller des défenseurs adverses aux abois, notamment suite à cette récupération du cuir sur la droite d’Andres Axel, ce dernier s’avançant le ballon dans le couloir pour finalement lancer Heinrich Donovan dans le dos des défenseur, l’attaquant concluant le mouvement par une frappe des 20m étant repoussée par Kastner Sacha sur la gauche pour Schott Florian qui fut pris en position de hors-jeu. Suite à l’exécution du coup franc indirect précédent, le ballon n’arriva pas bien loin puisque les blancs purent le récupérer avant la ligne médiane grâce notamment à Schott Florian, ce dernier déboulant dans le couloir gauche avant d’obtenir un corner face à Peter Romain pour un coup de pied de coin que l’assaillant se chargea de botter de la gauche en direction du point de penalty à hauteur duquel Wacker Mickaël écarta le danger directement dans les pieds de Blanck Julien qui ne se fit pas prier pour expédier une frappe à bout portant heurtant le poteau gauche avant qu’un cafouillage n’ait lieu en périphérie de la surface de réparation locale et, au terme d’une lutte sans partage, Schott Florian s’en extirpa afin de décocher une frappe passant au-dessus de la cible, on jouait la 62e minute de jeu.

L’hégémonie visiteuse atteignit son paroxysme à la 63e minute de jeu grâce à cette récupération du ballon de Heinrich Donovan dans l’axe précédant un raid solitaire l’amenant à buter sur Kastner Sacha, le portier local écartant le danger en corner pour un coup de pied de coin que Schott Florian se chargea de botter de la gauche en direction du second poteau pour Andres Axel qui, sous la pression de deux défenseurs, perdit la possession du ballon, on jouait la 63e minute de jeu. Consécutivement au renvoi défensif précédent, les bleus allaient enfin pouvoir entrevoir un coin de ciel bleu sur le front de l’attaque grâce à la remontée de balle de Lang Yannick lui permettant de se mettre dans de bonnes dispositions pour parfaitement servir Roehrig Nicolas devant lui mais le ballon fut coupé en touche à gauche par un défenseur étant revenu à toutes enjambées, on jouait la 64e minute de jeu. Ne profitant pas de la remise en jeu précédente, les locaux durent se replier en bon ordre suite à cette récupération du cuir sur la droite de la part de Seiter Mike, ce dernier levant la tête avant de parfaitement servir Benachia Franckie dans le couloir, l’ailier déboulant afin d’émettre un centre en direction du second poteau à hauteur duquel Schott Florian fut un poil trop court pour couper la trajectoire du ballon, ce dernier mourant finalement en sortie de but, on jouait la 65e minute de jeu. Suite au renvoi aux 5.5m exécuté par Kastner Sacha, une série de duels eut lieu au milieu de terrain avant que Furst Mickaël ne parvienne à se détacher de l’attroupement afin d’aller titiller la défense adverse et, au bout d’une course de vingt mètres sur la gauche, il obtint un corner face à Kuntz Corentin et c’est Schott Florian qui se chargea de le botter en direction du second poteau mais sa remise passa dans le dos de Seiter Mike, ce dernier faisant ensuite en sorte d’obtenir une touche mais la remise en jeu ne donna finalement rien, on jouait la 66e minute de jeu. Loin d’afficher le moindre sentiment de révolte, les bleus restèrent ancrés dans leur moitié de terrain et c’est dans ce contexte que les visiteurs allaient reprendre la direction des opérations sur la gauche grâce à Seiter Mike, ce dernier franchissant la ligne médiane avant de lancer Faullumel Emmanuel dans l’axe, le meneur de jeu prolongeant instantanément le ballon sur la droite et dans la course de Benachia Franckie qui n’hésita pas un seul instant à décocher une frappe étant contrée par un défenseur, on jouait la 68e minute de jeu. Profitants de quelques espaces laissés vacants, les locaux purent envisager de franchir la ligne médiane par l’intermédiaire de Wacker Mickaël, ce dernier se frayant un chemin dans l’axe avant de lancer Roehrig Nicolas devant lui, l’attaquant expédiant finalement une frappe passant au-dessus de la niche de Fechter Yohan, on jouait la 70e minute de jeu. Ayant laissés passer l’orage, les blancs allaient à nouveau pouvoir se déployer sur le front de l’attaque grâce notamment à Seiter Mike, ce dernier s’enfonçant dans le couloir gauche avant de devoir rebrousser chemin pour finalement adresser une passe en retrait pour Benachia Franckie qui, des 20m, envoya une frappe passant au-dessus de la cible, on jouait la 73e minute de jeu. Alors qu’on atteignait le dernier quart d’heure de jeu de cette partie, les hommes de Thomann Alexandre se lancèrent dans un baroud d’honneur, grâce notamment à Roehrig Nicolas, l’attaquant profitant d’une mésentente adverse dans l’axe pour lancer Schlenter Xavier sur la gauche, l’ailier s’offrant une longue chevauchée l’amenant à défier le portier adverse mais sa frappe fut repoussée tant bien que mal par Fechter Yohan avant que l’un de ses défenseurs ne dégage le ballon. Redoublant d’énergie aux avants-postes, les bleus allaient exercer un pressing efficace sur le porteur du ballon puisque, dans la précipitation, Temel Baris allait se rendre coupable d’une passe mal ajustée profitant à Roehrig Nicolas dans l’axe, ce dernier mettant ensuite Troehler Bastien dans de bonnes dispositions sur la droite avant que l’attaquant ne pénètre dans la surface pour expédier une frappe échouant à droite de la cible, on jouait la 76e minute de jeu. Suite au renvoi aux 5.5m effectué par Fechter Yohan, les locaux allaient à nouvelle fois faire bloc au milieu de terrain afin de contrecarrer les manoeuvres adverses et, suite à une récupération de balle sur la gauche de la part de Leifheit Jean-François, ce dernier contourna la défense adverse afin d’adresser un centre en direction du premier poteau à hauteur duquel un défenseur veillait au grain et put renvoyer le danger, on jouait la 77e minute de jeu. Consécutivement au renvoi défensif précédent, les blancs allaient mener un contre express par l’intermédiaire de leur meneur de jeu, ce dernier lançant Heinrich Donovan en profondeur dans l’axe, l’attaquant fixant le portier adverse étant sorti de sa cage avant de le contourner pour finalement glisser le ballon au fond des filets, on jouait la 78e minute de jeu, 0-4!

Dans la foulée de leur engagement, les locaux allaient se projeter dans le camp adverse par la gauche grâce à Schlenter Xavier, ce dernier crochetant son vis-à-vis afin d’idéalement lancer Roehrig Nicolas dans l’axe, l’attaquant s’emmenant le ballon avant de songer à émettre une frappe des 16m face à laquelle Fechter Yohan se détendit pour l’arrêter du bout des gants, on jouait la 79e minute de jeu. Suite au dégagement du dernier rempart visiteur, les deux équipes allaient se neutraliser dans l’entre-jeu pendant quelques minutes, le temps nécessaire aux Weitbruchois de repartir à l’attaque par l’intermédiaire de Faullumel Emmanuel, le meneur de jeu se faufilant dans le couloir gauche afin de parfaitement servir Benachia Franckie devant lui, l’ailier passant trois défenseurs en revue avant de décocher une frappe étant repoussée sur la droite de la surface de réparation par Kastner Sacha avant que Stoltz Lucas ne foire son dégagement, Heinrich Donovan profitant de ce manqué pour expédier une frappe des 16m passant finalement au-dessus de la cible, on jouait la 83e minute de jeu. Restants campés dans le camp local, les blancs allaient prendre l’équipe adverse en étau dans leurs derniers 30m et, après une énième perte de balle sur le côté droit, les bleus allaient s’exposer à un débordement de Voltzenlogel Loïc mais il fut rapidement botté en touche par le patron défensif de ce couloir pour une remise en jeu effectuée par l’assaillant en direction de Sigaud Romain qui, des 20m, tenta sa chance d’une frappe étant repoussé en corner par Kastner Sacha pour un coup de pied de coin que Faullumel Emmanuel se chargea de botter de la droite en direction du point de penalty pour Heinrich Donovan qui n’eut pas le temps d’armer sa frappe sous la pression d’un défenseur, on jouait la 85e minute de jeu. Quadrillant parfaitement le terrain, les visiteurs n’eurent aucun mal à reprendre la direction des opération dans l’axe grâce notamment à Faullumel Emmanuel, le meneur de jeu se prenant le temps de lever la tête afin de parfaitement répondre à l’appel d’Andres Axel sur le côté droit mais ce dernier se fit prendre au piège du hors-jeu à hauteur des 25m, on jouait la 87e minute de jeu. Ne parvenant désormais plus à ressortir de leur moitié de terrain, les bleus allaient continuer de courber l’échine, notamment suite à cette récupération du cuir de la part de Furst Mickaël sur le côté gauche, ce dernier choisissant de lancer son meneur de jeu en profondeur dans le couloir avant de le voir s’essayer d’une frappe des 20m étant trop enlevée pour accrocher le cadre, on jouait la 88e minute de jeu. Dans la foulée du renvoi défensif effectué par le portier local, une série de duels eut lieu non loin du rond central avant que Wacker Mickaël ne perde le contrôle du cuir sur la gauche, ce qui permit à Andres Axel de s’en emparer afin de lancer son meneur de jeu en profondeur dans le couloir, ce dernier concluant sa chevauchée par un centre en direction du premier poteau mais sa remise fut finalement accompagnée en sortie de but par Kastner Sacha, on jouait la 89e minute de jeu. Alors qu’on rentrait dans la dernière minute du temps réglementaire, les visiteurs allaient accentuer leur pression sur le porteur du ballon et, encore une fois, les bleus allaient être contraints de battre en retraite, notamment suite à cette récupération de balle de Furst Mickaël sur le côté droit, le tôlier de la défense blanche lançant ensuite son latéral droit en profondeur le long de la ligne de touche, ce dernier se retrouvant rapidement encadré par la patrouille locale avant de songer à distribuer le ballon dans l’axe vers Heinrich Donovan qui expédia une frappe s’écrasant sur le poteau gauche du but local. La rencontre tirant vraisemblablement à sa fin, les visiteurs s’offrirent une dernière offensive par la droite grâce à Karleskind Maxime, ce dernier lançant l’infatigable Heinrich Donovan dans le couloir afin qu’il réponde à l’appel dans le dos des défenseurs d’Andres Axel, l’ailier ne se faisant pas prier pour expédier un centre en direction du second poteau mais sa remise fut trop fuyante mais, malgré tout, Heinrich Donovan parvint à récupérer le ballon sur la gauche et, après avoir passé en revue deux défenseurs, il poussa le ballon en retrait pour Seiter Mike qui s’essaya d’une frappe passant au-dessus de la cible, on jouait la 91e minute de jeu. Suite au renvoi aux 5.5m effectué par Kastner Sacha, de derniers duels eurent lieu au milieu de terrain avant que Caille Thomas ne mette un terme à la rencontre en scellant la large victoire des doublures weitbruchoises sur celles de l’US Preuschdorf sur ce score de 0-4!

Remarque: Le match s’est déroulé au format 3x30mn, je me suis permis de l’harmoniser au format classique 2x45mn, ce qui dans le fond ne change rien.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.