District 7 | L’US Oberlauterbach 4 s’adjuge le derby retour face à l’AS Salmbach 2

canard

A l’occasion de la 14e journée de championnat en District 7, les doublures salmbachoises accueillaient l’US Oberlauterbach 4 pour une rencontre aux allures de derby que les bleus comptaient s’adjuger après la défaite concédée lors de la phase retour face à cette même équipe (3-1). Après une première période se soldant par un court avantage en faveur des visiteurs (1-2), ces derniers allaient concéder l’égalisation avant l’heure de jeu pour finalement prendre le large en inscrivant deux nouvelles réalisations, ce qui leur permit de créer un petit exploit en infériorité numérique face à un adversaire du Top 4. Résumé de cette rencontre...

AS SALMBACH 2 2
US OBERLAUTERBACH 4 4

AS Salmbach 2 – US Oberlauterbach 4 | La feuille de match

AS Salmbach 2

FINCK Frédéric – BOSSERT Luc, FORSTER Adrien, STRIEBIG Johannes, GRAMFORT Kévin – MARGRAFF François, STECK Fabrice, MARECHAL Mathieu – GLEIZES Gaël, MAZERAND David, BRENCKLE Marc
Remplaçant: GAESTEL Jérôme
Dirigeant: MESSSMER Clément
Entraîneur: MESSMER Martial

US Oberlauterbach 4

ENGLENDER Pierre – FRITZ Raphaël, ENGEL Joël, SCHMITTHEISLER Frédéric, STOLTZ Fabien – STOLTZ Florent, SCHELLHORN Aurélien, MARGRAFF Julien – MEYER Marc, MULLER Jonathan, DE ABREU RUI Sergio
Remplaçants: néant
Dirigeants: KAHL Arnaud, BASTIAN Denis
Entraîneur: SCHELLHORN Etienne

Arbitre: MASTIO Richard

AS Salmbach 2 – US Oberlauterbach 4 | Le résumé du match

A l’occasion de la 14e journée de championnat en District 7, les doublures salmbachoises accueillaient l’US Oberlauterbach 4 pour une rencontre aux allures de derby que les bleus comptaient s’adjuger après la défaite concédée lors de la phase retour face à cette même équipe (3-1). C’est dans ce contexte que le coup d’envoi de la rencontre put être donné par Mastio Richard avec, dès les premières minutes de jeu, une période de neutralisation se mettant en place dans l’entre-jeu avant que les « Oranges » ne soient les premiers à se mettre en lumière par la gauche grâce à ce débordement de Meyer Marc étant enrayé irrégulièrement par Margraff François à hauteur des 30m, ce qui occasionna un coup franc que Margraff Julien transforma au-dessus d’un mur de trois joueurs et loin au-dessus du but de Finck Frédéric, on jouait la 10e minute de jeu. Suite au renvoi aux 5.5m exécuté par le gardien local, les visiteurs n’eurent aucun mal à remettre le pied sur le ballon à l’image de cette récupération du cuir sur la droite de Fritz Raphaël précédant une remise dans l’axe étant déviée de la tête par Striebig Johannes directement dans les pieds de Meyer Marc, l’attaquant contournant le portier adverse étant sorti à sa rencontre avant de glisser le ballon au fond des filets, on jouait la 11e minute de jeu, 0-1! Désormais au pied du mur suite au but concédé précédemment, les locaux réagirent en investissant le camp adverse afin de développer une action amenant Gleizes Gaël à être idéalement servi sur le côté gauche avant de le voir débouler dans le couloir afin de se mettre dans de bonnes dispositions pour expédier un centre en direction du second poteau à hauteur duquel la défense renvoya le danger sur la droite et directement dans les pieds de Mazerand David qui ne se fit pas prier pour reprendre le cuir d’une frappe des 16m finissant dans la lucarne gauche du but d’Englender Pierre, on jouait la 13e minute de jeu, 1-1! Alors qu’on atteignait le premier quart d’heure de jeu, les bleus demeuraient en ordre de bataille sur le front de l’attaque avant d’initier un assaut par la droite grâce à Marechal Mathieu, ce dernier d’enfonçant dans le couloir avant d’expédier un centre en direction du second poteau pour la reprise de Gleizes Gaël passant loin à droite de la cible, on jouait la 14e minute de jeu. Dans la foulée de l’exécution du renvoi aux 5.5m précédent, les deux équipes allaient marquer le pas au milieu de terrain pendant un court instant avant de voir les locaux tirer leur épingle du jeu en initiant une offensive sur la droite par l’intermédiaire de Marechal Mathieu, ce dernier déboulant dans le couloir avant d’émettre un centre en direction du second poteau pour Steck Fabrice qui, dos au but, remisa le ballon en retrait dans l’axe pour la frappe de Gleizes Gaël étant contrée par un défenseur avant que Stoltz Fabien ne renvoie le ballon hors de sa zone d’inconfort, on jouait la 17e minute de jeu. Consécutivement au renvoi défensif précédent, les visiteurs allaient mener un contre express aboutissant sur un dégagement raté de Finck Frédéric atterrissant sur la gauche et directement dans les pieds de Margraff Julien avant que ce dernier n’initie un une/deux avec son meneur de jeu qui lui remisa parfaitement le ballon pour finalement le voir prendre le portier local à défaut, on jouait la 18e minute de jeu, 1-2! Suite à leur engagement, les hommes de Messmer Martial allaient se heurter à des adversaires montrant les crocs et déterminés à conserver leur court avantage et, après presque dix minutes passées à se partager la possession de balle dans l’entre-jeu, les bleus allaient pousser leurs vis-à-vis dans leurs derniers retranchements, notamment suite à cette incursion locale menée sur la gauche par Forster Adrien, le défenseur se prenant le temps de lever la tête afin de répondre parfaitement à l’appel de Mazerand David dans l’axe, le meneur de jeu s’y offrant une percée le conduisant à lancer Steck Fabrice par un trou de souris mais ce dernier fut un poil trop court pour espérer couper la trajectoire du ballon avant qu’Englender Pierre ne s’en empare derrière lui, on jouait la 29e minute de jeu.

Alors qu’on atteignait la demi-heure de jeu, les bleus demeuraient à la manoeuvre dans le camp adverse à l’image de ce débordement sur la gauche de Gleizes Gaël l’amenant à émettre un centre en retrait pour Steck Fabrice qui, instinctivement, lui remisa dans le dos des défenseurs avant de le voir reprendre le ballon d’une frappe étant parfaitement stoppée par le portier visiteur, on jouait la 31e minute de jeu. Mettant tout en oeuvre pour faire perdurer leur bonne séquence, les doublures salmbachoises allaient exercer un pressing payant sur le porteur du ballon, ce qui permit à Gleizes Gaël d’hériter du ballon sur le flanc gauche, l’attaquant enchaînant par un débordement étant annihilé irrégulièrement par Fritz Raphaël à hauteur des 25m, ce qui amena un coup franc que Mazerand David se chargea de transformer en direction du second poteau pour la reprise de Steck Fabrice étant déviée en corner par un défenseur pour un coup de pied de coin que Mazerand David se chargea de botter tendu devant le but mais sa remise transperça la meute de joueur présente au point de penalty avant de mourir en touche de l’autre côté du terrain, on jouait la 33e minute de jeu. Dans la foulée de la remise en jeu précédente, les locaux combinèrent sur la gauche avant de voir, en dernier lieu, Forster Adrien prendre le meilleur sur son adversaire direct pour finalement émettre un centre en direction du premier poteau pour la reprise de Bossert Luc passant de justesse à gauche du cadre, on jouait la 34e minute de jeu. Ayants laissés passer l’orage, les « Oranges » profitèrent du renvoi défensif de leur gardien pour tenter de reprendre la direction des opérations au milieu de terrain mais leur dessein fut quelque peu mis à mal par un bon foyer de résistance adverse gagnant ses duels avant de permettre à Marechal Mathieu de s’échapper sur la droite pour finalement le voir émettre un centre en direction du second poteau pour la tête de Gleizes Gaël passant à gauche de la cible, on jouait la 36e minute de jeu. Suite au renvoi aux 5.5m effectué par le dernier rempart visiteur, ses partenaires profitèrent des nombreux espaces laissés vacants par leurs adversaires pour s’y faufiler à l’image de cette récupération du cuir de Muller Jonathan précédant une passe lumineuse sur la droite en faveur de Meyer Marc, l’attaquant déboulant sur ce flanc avant d’expédier un centre en direction du point de penalty à hauteur duquel Marechal Mathieu attendait le ballon pour le dégager bien assez loin de sa zone d’inconfort, on jouait la 37e minute de jeu. Consécutivement au renvoi défensif précédent, les deux formations allaient se faire front au milieu de terrain pendant quelques minutes, le temps nécessaire aux bleus pour envisager un nouvel assaut par la gauche se soldant par une touche étant rapidement effectuée par Forster Adrien dans la course de Brenckle Marc qui n’hésita pas à prendre sa chance d’une frappe présomptueuse des 25m passant au-dessus de la cible, on jouait la 41e minute de jeu. Manquant cruellement de réalisme dans les derniers gestes, les locaux allaient faire preuve d’obstination afin de chercher l’égalisation avant la pause à l’image de ce débordement de Bossert Luc sur la droite l’amenant à obtenir un corner face à Schellhorn Aurélien pour un coup de pied de coin que Mazerand David se chargea de botter de la droite en direction du premier poteau devant lequel Stoltz Fabien fut le plus prompt pour renvoyer le danger, on jouait la 43e minute de jeu. Loin de vouloir se contenter de défendre jusqu’à la pause, les oranges et noirs allaient mettre la pression sur le porteur du ballon avant de profiter d’une série d’approximations adverses pour finalement voir Muller Jonathan s’échapper sur le côté droit et émettre un centre en direction du point de penalty à hauteur duquel Striebig François enleva le danger en touche sur le côté droit, on jouait la 45e minute de jeu. Consécutivement à la remise en jeu précédente, de derniers duels eurent lieu dans l’entre-jeu avant que l’arbitre ne renvoie les 22 acteurs aux vestiaires pour la pause.

Les visiteurs concédèrent l’égalisation avant l’heure de jeu avant de prendre le large pour ainsi signer un petit exploit 

De retour sur la pelouse, les deux formations étaient parées pour le coup d’envoi du second acte avec, dès les premiers instants, une période de neutralisation rythmant la rencontre pendant quelques minutes avant que les bleus ne soient les premiers à se mettre en lumière grâce à ce déboulé de Forster Adrien étant annihilé irrégulièrement par De Abreu Rui Sergio à hauteur des 25m, ce qui occasionna un coup franc que Brenckle Marc se chargea de botter directement au-dessus du but d’Englender Pierre, on jouait la 49e minute de jeu. Quadrillant parfaitement le terrain, les locaux n’eurent aucun mal à reprendre la direction des opérations sur la gauche grâce à cette interception de Mazerand David, le meneur de jeu temporisant un court instant avant de répondre parfaitement à l’appel en profondeur de Gleizes Gaël mais l’attaquant se fit prendre en position de hors-jeu à hauteur des 30m, on jouait la 50e minute de jeu. Suite à l’exécution du coup franc indirect précédent, les « oranges » allaient pêcher dans le développement de leur jeu, ce qui permit à leurs vis-à-vis de se remettre dans le sens de la marche en faisant confiance aux multiples talents de Mazerand David, ce dernier s’embarquant pour une longue chevauchée sur la gauche avant d’obtenir un corner face à Schmittheisler Frédéric pour un coup de pied de coin que l’assaillant se chargea de botter de la gauche en direction du point de penalty pour la tête rageuse de Marechal Mathieu se logeant au fond des filets, on jouait la 52e minute de jeu, 2-2! Les pendules étant désormais remises à l’heure, les deux formations s’enlisèrent à nouveau dans un combat du milieu terrain haletant finissant par tourner en faveur des locaux, ces derniers pouvant initier un assaut par la gauche par l’intermédiaire de Mazerand David, ce dernier prenant son adversaire direct de vitesse avant de se faire déstabiliser par la patrouille adverse à hauteur des 30m, ce qui occasionna un coup franc que la victime du méfait se chargea de botter en direction de la niche devant laquelle Englender Pierre repoussa le danger avant qu’il ne soit relayé par Fritz Raphaël, le défenseur écartant le ballon en corner pour un coup de pied de coin que Mazerand David se chargea de jouer en retrait de la droite mais sa remise ne trouva aucun partenaire, la défense locale pouvant finalement renvoyer le danger aux avants-postes, on jouait la 56e minute de jeu. Sentant le vent tourner en leur défaveur, les visiteurs allaient rester cloîtrés dans leurs derniers retranchements, notamment suite à cette offensive initiée dans l’axe par Gleizes Gaël, l’attaquant tentant de passer la charnière centrale en force mais Fritz Raphaël veillait au grain en écartant le ballon en corner pour un coup de pied de coin que Mazerand David se chargea de botter tendu de la droite mais sa remise transperça la meute de joueurs présente devant le but avant que le ballon ne soit récupéré par Brenckle Marc sur la gauche, l’attaquant ne se faisant pas prier pour expédier une frappe des 20m passant au-dessus de la cible, on jouait la 57e minute de jeu. Alors qu’on atteignait l’heure de jeu, les visiteurs sortirent de l’ornière en profitant de la désorganisation adverse, cette dernière faisant les choux gras de Schellhorn Aurélien qui s’offrit une virée dans l’axe avant de servir le ballon pour Meyer Marc, l’attaquant s’offrant un tête à tête avec Finck Frédéric avant de le lober et mettre le ballon de la tête au fond des filets, 2-3! Suite à la dernière prouesse visiteuse, les hommes de Messmer Martial engagèrent avant de tout mettre en oeuvre pour tenter de se créer une bonne opportunité sur le front de l’attaque, notamment suite à cette action groupée contraignant leurs adversaires à concéder un corner que Mazerand David se chargea de botter de la droite en direction du second poteau pour la reprise de Steck Fabrice étant renvoyée par un défenseur, on jouait la 61e minute de jeu. Ayants constatés que leur salut venait d’un contre, les hommes de Schellhorn Etienne profitèrent du renvoi défensif précédent pour tenter de prendre leurs hôtes de vitesse dans l’axe par l’intermédiaire de Muller Jonathan, ce dernier envoyant un bon ballon dans le dos des défenseurs pour Meyer Marc mais l’attaquant se fit prendre au piège du hors-jeu à hauteur des 20m, on jouait la 63e minute de jeu. Suite à l’exécution du coup franc indirect précédent, les bleus allaient se heurter à un bon foyer de résistance au milieu de terrain avant de trouver une fenêtre de tir par la droite grâce à ce débordement de Bossert Luc l’amenant à se faire faucher par Fritz Raphaël à hauteur des 20m, ce qui occasionna un coup franc que Mazerand David se chargea de botter au-dessus du mur et en direction du second poteau pour la reprise ratée de Marechal Mathieu filant dans les airs avant de retomber mais, en voulant s’offrir une deuxième chance, le milieu offensif local se rendit coupable d’une charge sur Englender Pierre, on jouait la 65e minute de jeu.

Consécutivement à l’exécution du coup franc indirect précédent, les deux équipes allaient se neutraliser dans l’entre-jeu pendant un court instant avant de revoir les visiteurs à la manoeuvre sur le front de l’attaque grâce à cette interception du cuir de Meyer Marc dans l’axe, l’attaquant temporisant avant de répondre à l’appel sur la gauche de Margraff Julien, ce dernier ayant à peine le temps de contrôler le ballon qu’il se fit prendre en position de hors-jeu, on jouait la 68e minute de jeu. Voyant les minutes s’égrener inexorablement, les bleus allaient tenter de rehausser leur niveau de jeu mais, face à des adversaires déterminés à conserver leur avantage au score, la tâche ne fut pas aisée et, à force d’abnégation, ils allaient s’en remettre à l’opportunisme de Gramfort Kévin pour déborder sur la droite avant qu’il obtienne un corner face à De Abreu Rui Sergio pour un coup de pied de coin que Mazerand David se chargea de botter de la droite en direction du point de penalty à hauteur duquel aucun de ses partenaires ne fut en mesure de couper la trajectoire du cuir, ce dernier filant au second poteau, zone dans laquelle un défenseur renvoya le danger, on jouait la 74e minute de jeu. Alors qu’on rentrait dans le dernier quart d’heure de jeu de cette partie, les locaux allaient continuer à mettre la pression sur la défense adverse à l’image de ce déboulé sur la gauche de Mazerand David étant ponctué par un centre étant renvoyé par la défense visiteuse à hauteur du point de penalty, Dans la foulée du renvoi défensif précédent, Gleizes Gaël allait ratisser un ballon dans les pieds de Margraff Julien sur la droite avant de s’offrir une percée le long de la ligne de touche le conduisant à obtenir un corner face au retour de Schellhorn Aurélien pour un coup de pied de coin que Mazerand David se chargea de botter de la droite en direction du second poteau pour la reprise de Steck Fabrice étant déviée en corner par un défenseur pour un nouveau coup de pied de coin étant cette fois tiré rentrant de la gauche par Gleizes Gaël en direction du second poteau mais sa remise fut trop fuyante et mourut donc en sortie de but, on jouait la 77e minute de jeu. Rentrants désormais dans les dix dernières minutes de cette partie, les deux formations demeuraient dans un système d’attaque/défense avec les bleus à la baguette, ces derniers s’en remettant à leur meneur de jeu pour apporter le danger par la gauche avant de le voir émettre un centre en direction du premier poteau devant lequel Stoltz Fabien renvoya le ballon bien assez loin de sa zone d’inconfort. Vraiment pas vernis dans tous ce qu’ils entreprirent, les bleus allaient malgré tout continuer à camper dans la moitié de terrain adverse et, de fil en aiguille, ils allaient finir par développer une action par la droite par l’intermédiaire de Gleizes Gaël, ce dernier déboulant dans le couloir avant de se faire faucher par Engel Joël à hauteur des 20m, ce qui occasionna un coup franc que Mazerand David se chargea de botter en direction du point de penalty à hauteur duquel Englender Pierre enleva le ballon sur la gauche pour la reprise de Marechal Mathieu étant renvoyée tant bien que mal par la défense, on jouait la 82e minute de jeu. La domination locale atteignit son paroxysme à la 86e minute de jeu suite à ce bon mouvement initié dans dans l’axe par Marechal Mathieu, le milieu offensif s’y avançant le ballon avant de songer à le décaler sur la droite et dans le course de Forster Adrien, le défenseur ne se faisant pas prier pour expédier un centre filant directement dans le petit filet extérieur droit du but visiteur. Après avoir été héroïques en tenant la baraque jusqu’alors, les visiteurs profitèrent du renvoi aux 5.5m effectué par Stoltz Florent pour investir le camp adverse par la gauche grâce à Margraff Julien, le milieu offensif répondant ensuite parfaitement à l’appel en profondeur de De Abreu Rui Sergio, l’attaquant poussant son effort jusqu’aux confins de ce couloir pour finalement émettre un centre en direction du premier poteau à hauteur duquel Finck Frédéric s’imposa avec autorité, on jouait la 88e minute de jeu. Restants campés dans la moitié de terrain locale, les hommes de Fritz Raphaël allaient donner la chasse au porteur du ballon, ce qui permit à Margraff Julien d’hériter du ballon sur la gauche avant de déborder pour finalement se faire faucher par Marechal Mathieu à hauteur des 25m, ce qui occasionna un coup franc que Stoltz Fabien se chargea de transformer en direction du point de penalty à hauteur duquel Marechal Mathieu écarta le danger de la tête en corner pour un coup de pied de coin que Margraff Julien (?) se chargea de botter de la gauche en direction du premier poteau devant lequel Gramfort Kévin dévia le ballon sur la droite et directement dans les pieds de Meyer Marc qui, en première intention, glissa le ballon dans le dos des défenseurs pour De Abreu Rui Sergio, l’attaquant se faisant finalement déstabiliser par Margraff François dans la surface de réparation et Mastio Richard n’hésita pas à désigner le point de penalty pour un coup de pied de réparation que Margraff Julien transforma victorieusement en prenant Finck Frédéric à contre pied, on jouait la 89e minute de jeu, 2-4 score final!




Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.