U18/Promotion | Le FCSK 06 surclasse l’EMMS au Stade du Rhin

A l’occasion d’un match en retard comptant pour la 8e journée de championnat en U18/Promotion, l’entente EMMS offrait l’hospitalité au FCSK 06 avec la ferme intention de tenir tête à des adversaires pouvant encore viser le haut de tableau si les résultats étaient amenés à demeurer positifs jusqu’au clap de fin de saison. Après une première période se soldant par un avantage confortable en faveur des visiteurs (0-3), ces derniers allaient parvenir à ajouter une nouvelle réalisation en toute fin de partie, ce qui leur permit de largement s’imposer face à des ententistes flirtant plus que jamais avec la relégation. Résumé de cette rencontre…

MUNCHHAUSEN/EMMS 1 0
STRG FCSK 06 1 4

Munchhausen/Emms 1 – FCSK 06 1 | La feuille de match

Munchhausen/Emms 1

PIGNATELLI Luca – LOUX Yanis, VOGEL Guillaume, ERHARD Adrien, RAUSCHER Maxime – GILLES David, TROADEC Erwan, ZERR Thomas – QEKAJ Roni, SCHNEIDER Romain, KOLHEB Antonin
Remplaçants: LATT Ryan, FOELL Lucas, ARTNER Nicolas
Dirigeants: SCHUCKE Matthieu, RAUSCHER Yannick
Entraîneur: HEINRICH Flavien

FCSK 06 1

MACHKOUR Jad – BSAR Mohamed Amine, HARUTYUNYAN Hovhannes, YILMAZ Mustafa, CHAFRA Younes – JALAL Salah Eddine, KIRI Mohamed, ES SADKI Yacine – FALLOUCH Ouassim, HOVHANNISYAN Hayk, TOUMI Bechir
Remplaçants: ERDOGMUS Okan, BOUABDELLAH Ilyes
Entraîneur: HAJJI Ibrahim, SAID Jalel Eddine

Arbitre: KAZAK Ismail

Munchhausen/Emms 1 – FCSK 06 1 | Le résumé du match

A l’occasion d’un match en retard comptant pour la 8e journée de championnat en U18/Promotion, l’entente EMMS offrait l’hospitalité au FCSK 06 avec la ferme intention de tenir tête à des adversaires pouvant encore viser le haut de tableau si les résultats étaient amenés à demeurer positifs jusqu’au clap de fin de saison. C’est dans ce contexte que le coup d’envoi de la rencontre put être donné par Kazak Ismail avec, dès les premiers instants de la partie, une domination visiteuse s’installant dans l’entre-jeu avant que l’une de leurs premières incursions ne sème un vent de panique dans la défense, Erhard Adrien étant contraint de jouer le ballon en retrait vers son gardien mais sa passe ne fut pas assez appuyée, ce qui permit à Fallouch Ouassim de couper la trajectoire du cuir avant de pénétrer dans la surface de réparation par la droite pour finalement émettre une frappe croisée s’insérant dans le petit filet gauche, on jouait la 2e minute de jeu, 0-1! Accusant le coup suite à cet ouverture du score hâtive, les jaunes et bleus allaient continuer de subir la fougue adverse pendant quelques minutes avant d’être en mesure de sortir de l’ornière par la droite en menant un assaut structuré par l’intermédiaire de Schneider Romain, le meneur de jeu déboulant dans le couloir avant de se faire reprendre irrégulièrement par la patrouille visiteuse à hauteur des 20m, ce qui occasionna un premier coup franc que Troadec Erwan se chargea de transformer en direction du second poteau à hauteur duquel Machkour Jad écarta le ballon en corner pour un coup de pied de coin que Troadec Erwan se chargea de botter de la gauche en direction du point de penalty pour Rauscher Maxime qui, étant couvert par un défenseur, décala le ballon à sa gauche pour Qekaj Roni qui, dos au but, tenta d’expédier une frappe à l’aveugle étant finalement captée par le portier visiteur, on jouait la 9e minute de jeu. Suite au dégagement de ce dernier, les deux formations allaient se faire front au milieu de terrain pendant un court instant avant que les ententistes ne profitent d’une série d’approximations de leurs adversaires afin de lancer une offensive par la droite grâce à Schneider Romain, le meneur de jeu déboulant dans le couloir pour finalement obtenir un corner face à Yilmaz Mustafa pour un coup de pied de coin que Troadec Erwan se chargea de botter de la droite en direction du premier poteau pour la tête de Qekaj Roni étant écartée en corner par Machkour Jad pour un nouvel essai de Troadec Erwan de la droite en direction du premier poteau devant lequel Harutyunyan Hovhannes veillait au grain pour renvoyer le danger, on jouait la 12e minute de jeu. Alors qu’on atteignait la premier quart d’heure de jeu, les noirs allaient reprendre la direction des opérations dans l’axe par l’intermédiaire de Fallouch Ouassim, ce dernier s’y offrant ensuite une percée étant tuée dans l’oeuf par Qekaj Roni à hauteur des 35m, ce qui amena un coup franc que Yilmaz Mustafa se chargea de transformer et sa frappe fut déviée en corner par le mur pour un coup de pied de coin que Hovhannisyan Hayk se chargea de botter de la gauche et directement au-dessus du but de Pignatelli Luca. Consécutivement au renvoi aux 5.5m précédent, les locaux n’allaient pas peser lourd face à des adversaires montrant les crocs, ces derniers remettant rapidement le pied sur le ballon avant de profiter d’un boulevard sur la droite par l’intermédiaire de Fallouch Ouassim, l’attaquant débordant dans le couloir avant d’émettre un centre étant coupé en corner par Erhard Adrien pour un coup de pied de coin que Hovhannisyan Hayk se chargea de botter de la droite en direction du premier poteau à hauteur duquel Qekaj Roni renvoya le danger bien assez loin de sa zone d’inconfort, on jouait la 16e minute de jeu.

Dans la foulée du renvoi défensif précédent, les deux formations allaient se livrer un bras de fer au milieu de terrain avant que les noirs ne soient en mesure de s’offrir un nouvel assaut par la gauche mais ce fut sans compter sur la patrouille locale, cette dernière faisant le ménage dans le couloir en commettant une faute en passant à hauteur des 40m, ce qui occasionna un coup franc que Yilmaz Mustafa se chargea de botter en direction de la droite de la surface de réparation pour la tête de Kiri Mohamed atterrissant au point de penalty pour la reprise de la tête de Hovhannisyan Hayk filant directement dans les gants de Pignatelli Luca, on jouait la 18e minute de jeu. Quadrillant parfaitement le terrain, les Strasbourgois n’allaient éprouver aucun mal à récupérer le cuir au milieu de terrain avant de le faire tourner entre leurs lignes, quitte à jouer le ballon en retrait pour leur gardien, ce dernier le renvoyant le ballon aux avants postes afin de permettre à Fallouch Ouassim de déborder sur le côté droit avant de le voir expédier une transversale sur la gauche pour Kiri Mohamed qui contrôla le ballon aux 16m avant de pénétrer dans la surface de réparation pour se heurter à la sortie de Pignatelli Luca mais Hovhannisyan Hayk était en embuscade afin de reprendre le cuir d’une frappe filant au fond des filets, on jouait la 20e minute de jeu, 0-2! Ayant fait le break, les visiteurs continuèrent à profiter des largesses défensives de leurs hôtes pour faire le siège de leurs derniers retranchements et suite à un assaut sur la droite de Fallouch Ouassim, ce dernier obtint un corner face à Erhard Adrien pour un coup de pied de coin que Hovhannisyan Hayk se chargea de jouer à la Reimoise avec Kiri Mohamed, l’ailier perdant finalement la possession du cuir sous la pression des défenseurs, on jouait la 21e minute de jeu. Loin de vouloir demeurer sous pression dans leur moitié de terrain, les jaunes et bleus allaient se retrousser les manches afin de créer le danger dans le camp adverse et, suite à une offensive groupée menée sur la droite, ces derniers allaient obtenir un coup franc à hauteur des 30m et c’est Troadec Erwan qui se chargea de le botter en direction du premier poteau à hauteur duquel Qekaj Roni fut pris en position de hors-jeu, on jouait la 22e minute de jeu. Suite à l’exécution du coup franc indirect précédent, les deux équipes allaient se neutraliser dans l’entre-jeu même si les visiteurs se montraient bien plus entreprenant que leurs vis-à-vis et, de fil en aiguille, les hommes de Hajji Ibrahim allaient pousser leurs adversaires dans leurs derniers 20m jusqu’à les contraindre à concéder un corner que Fallouch Ouassim se chargea de botter de la droite en direction du point de penalty à hauteur duquel Zerr Thomas renvoya le danger sur la gauche de la surface de réparation, zone dans laquelle Troadec Erwan s’en sortit plutôt pas mal en concédant une touche face à la pression de son adversaire direct, on jouait la 28e minute de jeu. Consécutivement à la remise en jeu précédente, les noirs allaient perdre la possession du cuir avant de voir Kolheb Antonin sonner l’heure de la révolte sur le flanc droit, ce dernier ayant à peine le temps de franchir la ligne médiane qu’il se fit sécher par Harutyunyan Hovhannes, ce qui amena un coup franc que Troadec Erwan se chargea de transformer en direction des 16m à hauteur desquels Machkour Jad fit le déplacement express pour s’emparer du ballon, on jouait la 29e minute de jeu. Alors qu’on atteignait la demi-heure de jeu, on retrouvait les Strasbourgeois en position de force par la gauche grâce à ce déboulé de Harutyunyan Hovhannes dans le couloir, le défenseur se faisant couper irrégulièrement dans son élan par l’intervention rugueuse de Kolheb Antonin à hauteur des 20m pour un coup franc que Fallouch Ouassim se chargea de transformer d’une frappe enroulée finissant sa course à gauche de la cible.

Faisant des pieds et de la tête pour contenir la fougue visiteuse assez loin de leur but, les ententistes allaient parvenir à tirer leur épingle du jeu dans l’axe grâce à l’abnégation de Qekaj Roni, ce dernier essayant de fausser compagnie à Harutyunyan Hovhannes avant d’obtenir une faute à hauteur des 40m, ce qui amena un coup franc que Troadec Erwan se chargea de botter en direction du poteau droit pour Erhard Adrien (?) qui, en deux temps, plaça une tête étant finalement captée par Machkour Jad, on jouait la 34e minute de jeu. Après les quelques mots d’amour glissés sur le duel précédent, l’entraîneur strasbourgeois demanda des explications quant au langage utilisé contre ses joueurs avec trop de véhémence et ce dernier se fit expédier derrière la main courante par l’arbitre alors que son interrogation était louable, on jouait la 35e minute de jeu. Faisant fi de l’environnement, les deux formations se retrouvèrent sur le flanc droit pour une touche effectuée par Bsar Mohamed Amine, ce dernier trouvant Fellouch Ouassim le long de la ligne de touche avant de le voir obtenir un corner face au retour de Rauscher Maxime pour un coup de pied de coin que Hovhannisyan Hayk se chargea de botter rentrant de la droite pour la tête à bout portant de Kiri Mohamed forçant Pignatelli à un arrêt reflex pour éviter que l’addition ne se corse, on jouait la 36e minute de jeu. Rentrants désormais dans les cinq dernières minutes de jeu de cette première période, les débats allaient essentiellement se situer dans le camp local grâce à cette période de domination visiteuse donnant du travail à leurs vis-à-vis à l’image de ce débordement sur la gauche de Fallouch Ouassim étant annihilé irrégulièrement par Schneider Romain à hauteur des 35m et occasionnant un coup franc que Chafra Younes se chargea de botter en direction du premier poteau à hauteur duquel Es Sadki Yacine se fit sécher par un défenseur sans que l’arbitre ne bronche, le ballon filant finalement en sortie de but. Remontés comme des coucous suite à l’accumulation des mauvaises décisions prises par l’arbitre, les noirs allaient faire abstraction de tout ceci afin de se concentrer sur leur jeu, ce dernier s’orientant sur la gauche, couloir dans lequel un assaut eut lieu avant que Schneider Romain ne se sacrifie afin d’y mettre un terme à hauteur des 16m pour un coup franc que Erdogmus Okan se chargea de botter en direction de la niche pour la tête rageuse de Bsar Mohamed Amine faisant mouche, le défenseur ne manquant pas de chambrer ses adversaires dans sa célébration, on jouait la 41e minute de jeu, 0-3! Ne profitant pas bien longtemps de leurs engagement, les ententistes durent rapidement battre en retraite suite à cette offensive voyant le jour par la gauche des pieds de Toumi Bechir, ce dernier déboulant dans le couloir avant de se faire bousculer par Rauscher Maxime à hauteur des 25m, ce qui amena un coup franc que Erdogmus Okan se chargea de botter en direction du premier poteau à hauteur duquel Pignatelli Luca se troua avant de voir Rauscher Maxime renvoyer le danger en touche sur sa droite, on jouait la 42e minute de jeu. Faisant une excellente entrée en jeu, Erdogmus Okan permit à son équipe de demeurer dans la moitié de terrain adverse en nous gratifiant d’un petit festival dans l’axe lui donnant l’occasion, en dernier lieu, de se défaire de Qekaj Roni avant d’enchaîner par une frappe présomptueuse des 25m passant à droite de la cible, on jouait la 43e minute de jeu. Rentrants désormais dans le temps additionnel de ce premier acte, les locaux se permirent un dernier assaut par la droite grâce à ce déboulé de Kolheb Antonin se soldant par une faute de Harutyunyan Hovhannes à hauteur des 25m, ce qui occasionna un coup franc que Troadec Erwan se chargea de botter directement au-dessus du but de Machkour Jad, on jouait la 47e minute de jeu. Suite au renvoi défensif du portier visiteur, de derniers duels eurent lieu au milieu de terrain avant que l’arbitre ne renvoie les 22 acteurs aux vestiaires pour la pause.

Un but d’anthologie de Erdogmus Okan en toute fin de partie finit par achever les ententistes

De retour sur la pelouse, les deux formations étaient parées pour le coup d’envoi du second acte avec, dès les premières minutes de jeu, des débats tournant progressivement en faveur des visiteurs, ces derniers investissant la moitié de terrain adverse avant de multiplier les incursions, toutes étant finalement vaines face à des jaunes et bleus faisant preuve d’héroïsme. A la 50e minute de jeu, les ententistes allaient enfin parvenir à se sortir de cette mauvaise passe en profitant d’une série d’approximations adverses pour finalement voir Schneider Romain déborder sur le côté gauche avant qu’il ne redresse sa course dans la surface de réparation dans laquelle Yilmaz Mustafa intervint avec vigueur sur l’assaillant mais, encore une fois, l’arbitre ne broncha pas. Suite au renvoi aux 5.5m effectué par Machkour Jad, les deux formations allaient se retrouver au milieu de terrain pour un bras de fer inédit au terme duquel on revit les ententistes à la manoeuvre dans l’axe avant de contraindre leurs adversaires à concéder un corner que Troadec Erwan se chargea de botter de la droite en direction du second poteau à hauteur duquel Vogel Guillaume foira sa reprise avant de voir Yilmaz Mustafa renvoyer le danger, on jouait la 52e minute de jeu. Consécutivement au renvoi défensif précédent, les deux équipes allaient s’enliser dans une période de neutralisation au milieu de terrain pendant quelques minutes, le temps nécessaire aux noirs pour repartir à l’assaut dans l’axe grâce à une très bonne combinaison impliquant Toumi Bechir et Harutyunyan Hovhannes, ce dernier se retrouvant parfaitement servi aux 16m avant de temporiser pour finalement expédier une frappe étant captée sans soucis par Pignatelli Luca, on jouait la 61e minute de jeu. Dans la foulée du dégagement du dernier rempart local, les deux formations allaient se faire front au milieu de terrain pendant quelques minutes avant que les jaunes et bleus ne profitent d’une fenêtre de tir par la gauche grâce à cette remontée de balle de Vogel Guillaume, ce dernier obtenant finalement une touche à hauteur des 16m pour une remise en jeu qu’il effectua rapidement dans l’axe pour Qekaj Roni qui, des 25m, s’essaya d’une frappe présomptueuse passant à gauche de la cible, on jouait la 67e minute de jeu. Suite à cette courte séquence locale, les Strasbourgeois profitèrent du renvoi aux 5.5m de leur gardien afin de réinvestir le camp adverse par la droite grâce notamment à Erdogmus Okan, ce dernier déboulant dans le couloir avant de se faire reprendre irrégulièrement par Rauscher Maxime à hauteur des 16m, ce qui occasionna un coup franc que la victime du méfait se chargea de botter directement dans la niche pour l’arrêt au sol de Pignatelli Luca, on jouait la 69e minute de jeu. Consécutivement au dégagement de ce dernier, les deux équipes allaient marquer le pas au milieu de terrain pendant quelques minutes, le temps nécessaire aux noirs pour élaborer un nouvel assaut par la droite par l’intermédiaire de Fallouch Ouassim, l’attaquant contournant la défense locale avant d’émettre un centre en direction du point de penalty à hauteur duquel Hovhannisyan Hayk fut un chouia trop court pour reprendre le cuir, Harutyunyan Hovhannes faisant ensuite l’effort pour le récupérer sur la gauche avant de remiser le cuir dans le paquet pour finalement voir le portier local s’interposer, on jouait la 74e minute de jeu.

Alors qu’on rentrait dans le dernier quart d’heure de jeu de cette partie, les visiteurs allaient faire le siège de la moitié de terrain local, ce dernier s’illustrant par un débordement de Fallouch Ouassim sur la droite se soldant par une faute de Erhard Adrien à hauteur des 25m pour un coup franc étant rapidement joué par Erdogmus Okan sur la droite et dans le course de Kiri Mohamed qui pénétra dans la surface de réparation afin d’émettre une frappe finissant dans le petit filet droit du but de Pignatelli Luca, on jouait la 78e minute de jeu. Insatiables sur le front de l’attaque, les Strasbourgeois allaient continuer de prendre en étau leurs adversaires dans leurs derniers 20m à l’image de ce bon travail effectué sur la gauche par Fallouch Ouassim, ce dernier donnant le tournis à trois défenseurs avant de remiser le cuir en retrait pour Bouabdellah Ilyes qui, des 25m, expédia une frappe en cloche retombant de justesse au-dessus du but local, on jouait la 79e minute de jeu. Rentrants dans les dix dernières minutes de jeu de cette partie, les hommes du duo Hajji/Said allaient profiter des faiblesses de leurs vis-à-vis afin de s’offrir une nouvelle offensive sur la droite avant que la patrouille locale n’y fasse le ménage en concédant un coup franc en passant à hauteur des 30m, ce qui occasionna un coup franc que Erdogmus Okan se chargea de botter au-dessus d’un mur de deux joueurs et en direction du premier poteau devant lequel Pignatelli Luca put se saisir du ballon. Dans la foulée du dégagement de ce dernier, ses partenaires ne pesèrent pas lourd face à des adversaires montrant les crocs et parvenant à reprendre possession du cuir par la droite avant d’obtenir une touche à hauteur des 40m pour une remise en jeu profitant à Fallouch Ouassim, ce dernier répondant ensuite parfaitement à l’appel en profondeur sur la droite de Kiri Mohamed, l’ailier n’hésitant pas à expédier un centre en direction du second poteau pour la tête de Harutyunyan Hovhannes étant renvoyée par Rauscher Maxime, on jouait la 84e minute de jeu. Alors qu’on rentrait dans les cinq dernières minutes de jeu, l’hégémonie visiteuse allaient encore s’illustrer par cette récupération du cuir dans l’axe d’Erdogmus Okan, ce dernier s’y avançant le ballon avant de répondre à l’appel devant lui de Harutyunyan Hovhannes, ce dernier tentant de s’emmener le ballon avant de voir Pignatelli Luca le devancer à la limite de sa surface de réparation. Loin de vouloir continuer de subir les vagues successives, les jaunes et bleus allaient tenter un dernier baroud d’honneur dans le camp adverse en l’investissant par la droite grâce notamment à Latt Ryan, ce dernier débordant dans le couloir avant d’expédier un long ballon vers la gauche de la surface de réparation pour Schneider Romain mais Yilmaz Mustafa dévia la trajectoire du cuir du bout du crâne vers son gardien, on jouait la 88e minute de jeu. Consécutivement au dégagement de ce dernier, les noirs allaient rapidement regagner la moitié de terrain locale avant de faire tourner le ballon entre leurs lignes afin de voir Erdogmus Okan en hériter sur la droite avant qu’il puisse entamer un festival de dribbles lui permettant de passer en revue trois défenseurs tout en pénétrant dans la surface de réparation pour finalement le voir expédier une frappe atterrissant dans le petit filet gauche du but local, on jouait la 90e minute de jeu, 0-4 score final!

Munchhausen/Emms 1 – FCSK 06 1 | Images associées

 

 

 

 

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.