U18/Excellence | L’entente EVAN s’en tire à bon compte face à l’ASL Robertsau

A l’occasion d’un match en retard comptant pour la 2e journée de championnat en U18/Excellence, l’entente EVAN accueillait l’ASL Strasbourg Robertsau pour une rencontre aux allures de revanche, les Strasbourgeois s’étant imposés sur leurs terres face au leader du groupe le 13 avril dernier (2-0). Après une première période se soldant par un court avantage en faveur des locaux, ces derniers allaient tout mettre en oeuvre pour conserver leur avantage au score tout au long du second acte avant de finir par s’imposer sur le plus petit des scores. Résumé de cette rencontre…

OBERLAUTERBACH/EEVAN 1 1
ASL STRG ROBERTSAU 1 0

Oberlauterbach/Eevan 1 – ASL Strg Robertsau 1 | La feuille de match

Oberlauterbach/Eevan 1

GEBHARD Jurij – NEFF Loïc, DA SILVA Lucas, PFAFF Hugo, WEBER Joris – JUNCKER Bastien, ALBENESIUS Corentin, SAYAH Théo – STROHM Mathieu, SCHELL Kévin, BENNACAR Ilian
Remplaçants: BEILL Hugo, FUSS Kevan, EIDEL Hugo
Dirigeants: SCHELL Laurent, DA SILVA Jose Philippe
Entraîneur: BEILL Valentin

ASL Strg Robertsau 1

RIEDINGER Lucas – MOLITOR Florian, ROTH Noé, BLANSCHE Hugo, DEHBACHI Nathan – BARON Adrien, HANTSCH Augustin, ROTH Axel – DIALLO Mamadou, MEHALAINE Ramy, VIX Gwenael
Remplaçants: CHATELARD Dino, DIDIERLAURENT Lino, KOERCKEL Tom
Dirigeants: MARTIN Serge, ROTH Emmanuel
Entraîneur: WOLFF Lucas

Arbitre: CRIQUI Louison

Oberlauterbach/Eevan 1 – ASL Strg Robertsau 1 | Le résumé du match

A l’occasion d’un match en retard comptant pour la 2e journée de championnat en U18/Excellence, l’entente EVAN accueillait l’ASL Strasbourg Robertsau pour une rencontre aux allures de revanche, les Strasbourgeois s’étant imposés sur leurs terres face au leader du groupe le 13 avril dernier (2-0). C’est dans ce contexte que le coup d’envoi de la rencontre put être donné par Criqui Louison avec, dès la deuxième minute de jeu, une première offensive locale voyant le jour par la droite par l’intermédiaire de Strohm Mathieu, ce dernier déboulant dans le couloir avant d’obtenir un corner face à Roth Noé pour un coup de pied de coin que Da Silva Lucas se chargea de botter de la droite en direction du premier poteau devant lequel un défenseur renvoya le danger bien assez loin de sa zone d’inconfort. Suite au renvoi défensif précédent, les verts et noirs allaient investir la moitié de terrain locale par la droite grâce notamment à Hantsch Augustin, l’ailier débordant dans le couloir afin de se mettre dans de bonnes dispositions pour envoyer un centre en direction du second poteau pour la reprise de Vix Gwenael passant au-dessus de la cible, on jouait la 3e minute de jeu. Après être rentrés dans cette rencontre pied au plancher, les deux équipes allaient ensuite se neutraliser au milieu de terrain pendant quelques minutes avant que les locaux ne tirent leur épingle du jeu par la droite par l’intermédiaire de Neff Loïc, le défenseur y bénéficiant d’une passe en profondeur d’Albenesius Corentin avant de tenter de prendre Roth Axel de vitesse mais en vain, le milieu offensif visiteur poussant le ballon en corner pour un coup de pied de coin que Da Silva Lucas se chargea de botter de la droite en direction du premier poteau à hauteur duquel Roth Noé renvoya le danger en étant suppléé par l’un de ses milieux de terrain, on jouait la 6e minute de jeu. Dans la foulée du renvoi défensif précédent, les visiteurs allaient tout mettre en oeuvre pour transpercer la muraille noire et, après plusieurs minutes de débats intenses marqués de quelques incursions vaines, les ententistes allaient reprendre le jeu à leur compte par la droite grâce à ce bon travail d’Albenesius Corentin amenant l’ailier à se faire sécher par Baron Adrien à hauteur des 25m, ce qui occasionna un coup franc que Da Silva Lucas se chargea de transformer au-dessus d’un mur de deux joueurs et en direction de la niche devant laquelle Riedinger Lucas écarta le ballon des poings avant d’être relayé par l’un de ses défenseurs, on jouait la 9e minute de jeu. Alors qu’on atteignait le premier quart d’heure de jeu, les locaux allaient donner la chasse tous azimuts au porteur du ballon avant qu’une ouverture ne voit le jour par la gauche grâce à cette interception du cuir de Da Silva Lucas précédant une passe en profondeur en faveur d’Albenesius Corentin qui, après s’être débarrassé de son adversaire direct, conclut le mouvement par une frappe des 16m étant parfaitement captée par Riedinger Lucas. Loin de vouloir subir la pression de leurs hôtes, les visiteurs firent mieux que de résister puisqu’ils allaient finir pas poser pas mal de problèmes sur chacune de leurs incursions lancée sur le front de l’attaque à l’image de l’une d’entre-elles initiée sur la droite et obligeant en quelque sorte leurs adversaires à se mettre à la faute à hauteur des 25m, ce qui amena un coup franc que Vix Gwenael se chargea de botter en direction du point de penalty pour la tête de Molitor Florian passant à droite du but de Gebhard Jurij, on jouait la 17e minute de jeu. Voyant leurs adversaires se rapprocher dangereusement de leur but, les hommes de Beill Valentin allaient resserrer les rangs afin de pouvoir sortir de l’ornière pour finalement proposer un assaut par la droite grâce à Schell Kévin, le meneur de jeu se prenant le temps de lever la tête avant de répondre parfaitement à l’appel de Neff Loïc dans le couloir, le défenseur temporisant ensuite un court instant pour finalement glisser le ballon dans le dos des défenseurs pour Strohm Mathieu qui ne se fit pas prier pour expédier une passe à ras-de-terre en direction du premier poteau pour la reprise victorieuse de Bennacar Ilian, on jouait la 19e minute de jeu, 1-0!

Désormais au pied du mur, les Strasbourgeois engagèrent avant de semer un vent de panique dans la défense locale mais cette dernière fit acte de bravoure en repoussant toutes les initiatives adverses avant qu’une ouverture ne voit le jour par la gauche grâce à ce déboulé de Roth Noé aboutissant sur un corner face à Pfaff Hugo pour un coup de pied de coin que Mehalaine Ramy se chargea de botter de la gauche en direction du point de penalty à hauteur duquel Albenesius Corentin enleva le ballon directement dans les pieds de Baron Adrien qui, des 25m plein axe, le reprit d’une frappe étant écartée en corner par Da Silva Lucas pour un coup de pied de coin que Vix Gwenael se chargea de botter de la gauche en direction du second poteau pour la remise en retrait de la tête de Hantsch Julien en direction de Vix Gwenael, l’attaquant perdant ensuite le contrôle du cuir face à Weber Joris avant que le tôlier de la défense locale ne renvoie le danger, on jouait la 22e minute de jeu. Restants campés dans les dernier retranchements locaux, les protégés de Wolff Lucas allaient faire tourner le ballon sur la largeur jusqu’à ce que Dehbachi Nathan n’en hérite sur la gauche avant qu’il se fasse sécher par Sayah Théo à hauteur de la ligne médiane, ce qui occasionna un coup franc que Blansche Hugo se chargea d’exécuter en direction de la meute de joueurs présente au point de penalty au milieu de laquelle un défenseur s’éleva plus haut que tout le monde pour renvoyer le danger, on jouait la 24e minute de jeu. Loin d’être en mesure de ressortir de cette mauvais passe, les locaux allaient continuer à faire le dos rond suite à cette récupération du cuir sur la droite de Dehbachi Nathan précédant un débordement de ce dernier l’amenant à se faire reprendre irrégulièrement par Bennacar Ilian à hauteur des 20m pour un coup franc que Vix Gwenael se chargea de botter au-dessus d’un mur de deux joueurs et en direction du point de penalty à hauteur duquel l’arbitre releva un excès d’engagement de la part d’un assaillant, on jouait la 26e minute de jeu. Dans la foulée de l’exécution du coup franc précédent, la triplette offensive locale essaya de reprendre le contrôle des opérations sur le front de l’attaque mais en vain, les verts et noirs repoussant leurs initiatives jusqu’à ce que le ballon ne revienne dans les pieds de Roth Axel sur la droite, le milieu offensif lançant ensuite Hantsch Augustin en profondeur dans le couloir afin de le voir expédier un centre en direction du premier poteau devant lequel Gebhard Jurij s’empara du ballon sans problème, on jouait la 28e minute de jeu. Consécutivement au dégagement de ce dernier, les visiteurs allaient récupérer le ballon au milieu de terrain avant qu’un décalage sur la droite ne se créé en faveur de Dehbachi Nathan, le défenseur contrôlant le ballon avant de lancer Hantsch Augustin en profondeur dans le couloir, ce dernier débordant avant de conclure sa chevauchée par un centre en direction du second poteau à hauteur duquel Neff Loïc renvoya le danger en deux temps, on jouait la 29e minute de jeu. Alors qu’on atteignait la demi-heure de jeu, les ententistes parvinrent enfin à s’insérer durablement dans la moitié de terrain adverse avant qu’une mauvaise passe de leurs adversaires ne soit interceptée sur la droite par Albenesius Corentin, l’ailier initiant ensuite un une/deux avec Sayah Théo mais la remise de ce dernier fut mal ajustée et ne permit pas à l’instigateur de ce mouvement de redresser le ballon avant qu’il ne sorte au-delà des limites du terrain. Suite au renvoi aux 5.5m exécuté par le dernier rempart visiteur, Dehbachi Nathan récupéra le ballon sur la gauche avant de se heurter à Sayah Théo, le milieu offensif gagnant ensuite son duel avant de s’en aller seul au but pour un tête à tête avec Riedinger Lucas, le portier visiteur repoussant le frappe de l’assaillant sur la gauche de la surface de réparation, zone dans laquelle Bennacar Ilian surgit afin d’émettre une frappe croisée flirtant avec le poteau droit pour finalement mourir en sortie de but, on jouait la 31e minute de jeu. Ayants laissés passer l’orage, les verts et noirs allaient faire une brève apparition dans le camp adverse avant de s’y faire prendre à revers par leurs vis-à-vis, ces dernier s’en remettant à Bennacar Ilian pour apporter le danger sur le flanc gauche avant de le voir se faire faucher par Roth Axel à hauteur des 30m, ce qui occasionna un coup franc que Weber Joris se chargea de botter en direction du second poteau mais sa remise fut trop fuyante et le ballon mourut donc en sortie de but, on jouait la 33e minute de jeu.

Après avoir pas mal cavalés jusqu’alors, les deux formations allaient à présent marquer le pas dans l’entre-jeu, les débats étant entrecoupés de quelques tentatives d’incursions des visiteurs mais, face à une défense locale compacte, ces derniers durent faire preuve d’imagination afin de trouver une ouverture et, à force de patience, cette dernière intervint finalement sur la droite par l’intermédiaire de Chatelard Dino, le nouvel entrant débordant dans le couloir avant de trouver un corner face à Weber Joris pour un coup de pied de coin que Vix Gwenael se chargea de botter rentrant de la droite mais sa remise transperça la meute de joueurs présente devant le but avant de sortir à gauche de la cible, on jouait la 36e minute de jeu. Alors qu’on rentrait dans les cinq dernières minutes de jeu avant la pause, les noirs reprirent la direction des opérations au milieu de terrain grâce notamment à cette récupération du cuir sur la droite d’Albenesius Corentin, ce dernier déboulant dans le couloir avant tenter de passer en force à l’entrée de la surface de réparation mais ce fut sans compter sur Blansche Hugo, le défenseur se rendant coupable d’une faute sur l’assaillant, ce qui amena un coup franc intéressant que Da Silva Lucas se chargea de transformer au-dessus d’un mur de deux joueurs et en direction du point de penalty à hauteur duquel Blansche Hugo renvoya le danger directement dans l’axe et dans les pieds de Schell Kévin qui n’hésita pas un seul instant à émettre une frappe finissant dans les gants de Riedinger Lucas, on jouait la 42e minute de jeu. Au cours de cette séquence qui voyait les deux équipes se projeter d’un but à l’autre, on retrouvait ensuite les verts et noirs en position de force de l’autre côté du terrain grâce à ce bon mouvement initié par Roth Axel dans l’axe, le milieu offensif jouant le ballon à droite et dans la course de Diallo Mamadou qui le prolongea dans le dos des défenseurs pour Roth Noé qui ne se fit pas prier pour expédier un centre en direction du point de penalty à hauteur duquel Weber Joris renvoya le danger sur la gauche de la surface de réparation, zone dans laquelle eut lieu un léger cafouillage profitant finalement à Vix Gwenael, l’attaquant expédiant ensuite un centre en direction du second poteau à hauteur duquel un défenseur local fut le plus prompt pour renvoyer le danger, on jouait la 43e minute de jeu. Suite au renvoi défensif précédent, les visiteurs exercèrent un pressing payant sur le porteur du ballon, ce qui leur permit d’enchaîner par une nouvelle offensive voyant au final Diallo Mamadou obtenir une corner face à Weber Joris pour un coup de pied de coin que l’assaillant se chargea de jouer à la Reimoise de la gauche avec Vix Gwenael qui lui remisa parfaitement le ballon avant qu’il n’expédie un centre en direction du second poteau à hauteur duquel Bennacar Ilian intervint pour renvoyer le danger, on jouait la 44e minute de jeu. Restants acculés dans leur zone d’inconfort, les ententistes allaient continuer à faire le dos rond à l’image de ce nouvel assaut lancé sur la gauche par Diallo Mamadou, l’attaquant s’avançant le ballon avant de l’envoyer en profondeur dans le couloir pour Vix Gwenael, ce dernier expédiant ensuite un centre en direction du premier poteau à hauteur duquel Gebhard Jurij s’imposa avec autorité, on jouait la 45e minute de jeu. Rentrants des deux pieds dans le temps additionnel de ce premier acte, la bonne séquence visiteuse allait perdurer avec cette nouvelle action voyant le jour par la droite des pied de Chatelard Dino, ce dernier déboulant dans le couloir afin d’obtenir un corner face à Pfaff Hugo pour un coup de pied de coin que Vix Gwenael se chargea de botter de la droite en direction du premier poteau à hauteur duquel Weber Joris intervint pour écarter le danger en corner pour un nouveau coup de pied de coin que Vix Gwenael expédia en direction du point de penalty à hauteur duquel Albenesius Corentin renvoya le danger directement dans les pieds de Baron Adrien, le milieu défensif remisant le ballon dans le paquet pour la reprise de Roth Axel passant au-dessus de la cible, on jouait la 46e minute de jeu. Dans la foulée du renvoi aux 5.5m exécuté par le portier local, l’arbitre renvoya les 22 acteurs aux vestiaires pour la pause.

Après une seconde période assez disputée, les ententistes finirent par s’imposer sur le plus petit des scores

De retour sur la pelouse, les deux formations étaient parées pour le coup d’envoi du second acte avec, dès les premières minutes de jeu, une période de neutralisation ayant lieu dans l’entre-jeu avant que les visiteurs ne soient les premiers à se mettre en lumière par la droite grâce à ce débordement de Chatelard Dino l’amenant à devoir rebrousser chemin aux 16m pour finalement le voir remiser le cuir en retait pour la frappe des 25m de Koerckel Tom finissant dans les gants de Gebhard Jurij, on jouait la 48e minute de jeu. Suite au dégagement de ce dernier, les débats allaient essentiellement se dérouler au milieu de terrain, zone de jeu dans laquelle les deux formations se livrèrent une lutte intense au terme de laquelle les protégés de Beill Valentin sortirent leur épingle du jeu par l’intermédiaire de Strohm Mathieu, ce dernier profitant d’un boulevard sur la droite pour s’y insérer avant de prolonger le ballon dans la course d’Albenesius Corentin, l’ailier ne se faisant pas prier pour expédier un centre en direction du premier poteau devant lequel Dehbachi Nathan écarta le danger en corner pour un coup de pied de coin que Da Silva Lucas se chargea de jouer à la Reimoise de la droite avec Schell Kévin qui, des 16m, expédia une frappe passant de peu à côté du poteau gauche, on jouait la 55e minute de jeu. Consécutivement au renvoi aux 5.5m effectué par Riedinger Lucas, les deux équipes se retrouvèrent au milieu de terrain pour un bras de fer intense au terme duquel les ententistes s’extirpèrent de l’attroupement en passant par l’aile gauche par l’intermédiaire d’Albenesius Corentin, l’ailier faisant ensuite en sorte d’obtenir un corner face à Blansche Hugo pour un coup de pied de coin que Da Silva se chargea de jouer à la Reimoise de la gauche avec Albenesius Corentin qui lui remisa parfaitement le ballon afin qu’il expédie un centre en direction du premier poteau à hauteur duquel Koerckel Tom dégagea le danger bien assez loin de sa zone d’inconfort, on jouait la 58e minute de jeu. Alors qu’on atteignait l’heure de jeu, les noirs allaient conserver la maîtrise du ballon aux avants-postes avant de voir Albenesius profiter d’un moment de flottement dans la défense adverse pour la contourner par la gauche afin de pénétrer dans la surface de réparation pour finalement s’y faire accrocher par Dehbachi Nathan, ce qui occasionna un penalty que Weber Joris se chargea d’exécuter mais Riedinger Lucas plongea du bon côté pour repousser sa frappe avant que l’un de ses défenseurs ne renvoie le ballon en corner pour un coup de pied de coin que Da Silva Lucas se chargea de botter de la droite en direction du premier poteau devant lequel un défenseur renvoya le danger directement dans les pieds de Strohm Mathieu qui n’hésita pas à reprendre le cuir d’une frappe des 16m étant finalement repoussée par le portier visiteur. Dominant ensuite les débats dans tous les compartiments du jeu, les locaux allaient parvenir à s’offrir un nouvel assaut par la gauche grâce à cette interception du cuir de Juncker Bastien précédant un débordement l’amenant à se faire faucher par Molitor Florian à hauteur des 25m pour un coup franc que Da Silva Lucas se chargea de jouer court avec Albenesius Corentin, ce dernier nous faisant ensuite sa « spéciale » en naviguant entre les défenseurs afin de finalement obtenir un corner face à Vix Gwenael pour un coup de pied de coin que Da Silva Lucas se chargea de botter de la gauche en direction du premier poteau pour la déviation d’Albenesius Corentin en direction du second poteau devant lequel un défenseur renvoya le danger, on jouait la 62e minute de jeu.

Loin de vouloir demeurer dans ce système d’attaque/défense tout au long du second acte, les hommes de Wolff Lucas allaient faire sortir le bloc afin de contenir la fougue adverse au milieu de terrain et, au terme d’une séquence voyant les verts et noirs chercher une ouverture, les ententistes purent repartir de l’avant grâce à cette récupération de balle dans l’axe de Juncker Bastien l’amenant à lancer Albenesius Corentin en profondeur sur la gauche, ce dernier temporisant ensuite à l’entrée des 16m pour finalement répondre à l’appel dans le dos des défenseurs de Bennacar Ilian, l’attaquant expédiant ensuite un centre devant le but pour l’arrêt de Riedinger Lucas, on jouait la 68e minute de jeu. Ne laissant plus de places aux doutes au milieu de terrain, les locaux n’eurent aucun mal à reprendre possession du cuir suite au dégagement précédent avant de voir Albenesius Corentin se défaire de son adversaire direct à hauteur de la ligne médiane afin d’enchaîner par un débordement l’amenant à se faire faucher par Molitor Florian à l’extrême limite de la surface de réparation, ce qui occasionna un très bon coup franc que Da Silva Lucas se chargea de botter au-dessus d’un mur de deux joueurs et en direction du premier poteau devant lequel Roth Axel veillait au grain en pouvant renvoyer le danger, on jouait la 70e minute de jeu. Faisant ensuite en sorte de regagner la moitié de terrain adverse, les Strasbourgois enchaînèrent par une courte séquence les voyants prendre des initiatives sur la droite sans pour autant voir quelque chose de concret ressortir de leurs efforts, bien au contraire puisque ces derniers durent battre en retraite suite à cette récupération du cuir de Neff Loïc sur la droite précédant un débordement l’amenant à se faire faucher par Roth Axel à hauteur des 25m, ce qui occasionna un coup franc que Da Silva Lucas se chargea de botter au-dessus d’un mur de deux joueurs et en direction de l’entrée dans la surface de réparation à hauteur de laquelle Blansche Hugo renvoya le danger bien assez loin de sa zone d’inconfort, on jouait la 74e minute de jeu. Alors qu’on rentrait dans le dernier quart d’heure de jeu de cette partie, la domination locale était toujours au rendez-vous et, suite à une action se développant sur la gauche, les ententistes obtinrent une touche que Da Silva Lucas se chargea de rapidement effectuer dans la course d’Albenesius Corentin qui ne se fit pas prier pour expédier une frappe des 16m finissant directement dans les gants de Riedinger Lucas. Après avoir laissés passer l’orage, les visiteurs purent enfin ressortir de l’ornière par la droite grâce à cette récupération du cuir de Diallo Mamadou précédent une passe en profondeur dans le couloir en faveur de Hantsch Augustin amenant l’ailier à émettre un centre en direction du premier poteau forçant Gebhard Jurij à intervenir sous la pression d’un attaquant avant de voir Da Silva écarter le danger sur l’aile droite, on jouait la 78e minute de jeu. Rentrants désormais dans les dix dernières minutes de jeu de cette partie, les verts et noirs demeuraient ancrés aux avants postes en donnant la chasse au porteur du ballon jusqu’à ce qu’ils parviennent à intercepter le cuir pour ensuite obtenir un corner que Roth Axel se chargea de botter de la gauche en direction du premier poteau devant lequel Weber Joris donna de l’air à sa défense en dégageant le ballon.

Donnant ensuite le meilleur d’eux-même afin de récupérer la possession du cuir, les visiteurs purent se l’accaparer dans l’axe suite à une transmission de balle étant interceptée par Mehalaine Ramy, ce dernier enchaînant par une percée l’amenant à se faire faucher par Schell Kévin à hauteur des 25m, ce qui occasionna un coup franc que Koerckel Tom se chargea de jouer court sur la droite et dans la course de Hantsch Augustin, l’ailier n’hésitant pas à émettre un centre en direction du second poteau à hauteur duquel eut lieu un léger cafouillage au terme duquel la défense locale put se dégager, on jouait la 82e minute de jeu. Voyants leurs adversaires se rapprocher dangereusement de leur but, les ententistes se retroussèrent les manches afin de reprendre le jeu à leur compte et, au terme d’une lutte acharnée au milieu de terrain, ils trouvèrent une ouverture par la droite grâce à ce très bon décalage en faveur de Pfaff Hugo l’amenant à se faire sécher par Baron Adrien à hauteur des 20m pour un coup franc que Da Silva Lucas se chargea de botter au-dessus d’un mur de trois joueurs et en direction du premier poteau devant lequel Albenesius Corentin fut, à juste titre, signalé en position de hors-jeu, on jouait la 87e minute de jeu. Dans la foulée de l’exécution du coup franc indirect précédent, les visiteurs allaient mener un dernier baroud d’honneur dans le camp adverse en faisant confiance à Diallo Mamadou, l’attaquant déboulant dans le couloir gauche avant de se faire reprendre irrégulièrement par Schell Kévin à hauteur des 20m, ce qui occasionna un très bon coup franc que Koerckel Tom se chargea d’exécuter au-dessus d’un mur de trois joueurs et en direction du premier poteau pour la tête de Baron Adrien passant fort heureusement au-dessus de la cible, on jouait la 89e minute de jeu. Etant passés à deux doigts de la catastrophe, les noirs ne s’imaginèrent pas un seul instant que le prochain assaut lancé par leurs vis-à-vis allait déboucher sur une situation quasi similaire à l’image de ce débordement de Diallo Mamadou sur la droite étant à nouveau annihilé irrégulièrement par Schell Kévin à hauteur des 16m pour un coup franc que Koerckel Tom se chargea de transformer au-dessus d’un mur de deux joueurs et directement dans les gants de Gebhard Jurij au plus grand soulagement du banc local, on jouait la 91e minute de jeu. Consécutivement à ce dernier sursaut visiteur, les locaux profitèrent du dégagement de leur gardien pour investir la moitié de terrain adverse par la droite grâce à Schell Kévin, le meneur de jeu ayant à coeur de se racheter des frayeurs procurées au public en tentant de franchir la ligne médiane avant de se faire faucher par Didierlaurent Lino, ce qui occasionna un coup franc que Weber Joris se chargea de botter en direction des 16m à hauteur desquels Albenesius Corentin se fit descendre par Dehbachi Nathan, ce qui précéda un coup franc que Strohm Mathieu se chargea de botter au-dessus d’un mur de cinq joueurs et directement au-dessus de la cible, on jouait la 93e minute de jeu. Suite au renvoi aux 5.5m exécuté par Riedinger Lucas, Louison Criqui mit fin à la rencontre en scellant ainsi la courte victoire de l’entente EVAN sur l’ASL Strasbourg Robertsau permettant aux ententistes de prendre sept point d’avance avec un match de moins sur leurs dauphins geispolsheimois.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.