District 1 | Défaite frustrante de la SS Weyersheim 2 face à l’US Oberlauterbach 2

A l’occasion de la 19e journée de championnat en District 1 (Gr B), l’US Oberlauterbach 2 accueillait la SS Weyersheim 2 pour une rencontre comptant pour du beurre, les deux équipes ayant déjà assurées leur maintien dans la division. Après une première période se soldant par un avantage confortable en faveur des locaux (2-0), ces derniers allaient concéder une réduction du score à l’entame du second acte avant de gérer leur avantage au score en étant aidés à de nombreuses reprises par leurs montants et barre transversale. Résumé de cette rencontre…

US OBERLAUTERBACH 2 2
SS WEYERSHEIM 2 1

US Oberlauterbach 2 – SS Weyersheim 2 | La feuille de match

US Oberlauterbach 2

SCHOPP Guillaume – BLATT Lucas, KLEIBER Aurélien, RICHARD Tristan, JOERGER Cédric – HEIDEYER Arnaud, KERN Nicolas, WESSBECHER Nicolas – NARCISO Michel, KRAEMER Joan, KRAEMER Loïc
Remplaçants: SCHWARTZ Mike, MULLER Aurélien
Dirigeant: ARTH Christophe
Entraîneur: FRITZ Grégory

SS Weyersheim 2

LUMANN Kévin – DAL PONT Guillaume, SCHOEFFLER Fabrice, PFAADT Maxime, FERRAND Quentin – WAGNER Maxime, NOLD Hervé, CHAMPION Thomas – BRECHENMACHER Nathan, MARTENS Mathieu, DAEFFLER Gaetan
Remplaçants: DAVID Nicolas, DI RUZZA Valentin
Dirigeants: BECK Frédéric, BAUER Jacky
Entraîneur: HINTERAUER Francis

Arbitres: M. NARDUZZI Franscesco assisté de MM. GASS Marc et FRUHAUF Jean-Claude

US Oberlauterbach 2 – SS Weyersheim 2 | Le résumé du match

A l’occasion de la 19e journée de championnat en District 1 (Gr B), l’US Oberlauterbach 2 accueillait la SS Weyersheim 2 pour une rencontre comptant pour du beurre, les deux équipes ayant déjà assurées leur maintien dans la division. C’est dans ce contexte que le coup d’envoi de la rencontre put être donné par Narduzzi Franscesco (Allemagne) avec, dès les premières minutes de jeu, une période d’observation s’installant au milieu de terrain avant que les visiteurs ne soient les premiers à se mettre en lumière grâce à ce débordement sur la droite de Martens Mathieu mais le meneur de jeu se fit reprendre irrégulièrement par Heideyer Arnaud à hauteur des 25m, ce qui occasionna un premier coup franc que Daeffler Gaetan se chargea de botter en direction du second poteau à hauteur duquel aucun de ses partenaires ne fut en mesure de couper la trajectoire du ballon, ce dernier filant en sortie de but, on jouait la 3e minute de jeu. Suite au renvoi aux 5.5m effectué par Schopp Guillaume, ses partenaires allaient récupérer le ballon au milieu de terrain en se heurtant à une bonne résistance adverse dans l’axe avant d’y trouver une fenêtre de tir grâce à Narciso Michel, ce dernier s’extirpant de l’attroupement avant d’envoyer une passe en profondeur dans le couloir droit pour Kraemer Loïc qui ne se fit pas prier pour expédier un centre en direction du point de penalty à hauteur duquel Narciso Michel effleura le ballon de la tête avant de le voir arriver au second poteau pour la reprise de Wessbecher Nicolas filant directement dans les gants de Lumann Kévin, on jouait la 5e minute de jeu. Consécutivement au dégagement de ce dernier, ses coéquipiers menèrent un contre express par la droite grâce à ce déboulé de Nold Hervé aboutissant sur un centre en direction du point de penalty à hauteur duquel Blatt Lucas renvoya le ballon de la tête avant d’être relayé par l’un de ses partenaires du milieu de terrain, on jouait la 6e minute de jeu. Donnant la chasse au porteur du ballon, les bleus allaient parvenir à reprendre la direction des opérations dans l’entre-jeu avant qu’une ouverture ne voit le jour par la droite par l’intermédiaire de Daeffler Gaetan, ce dernier prenant son adversaire direct de vitesse avant d’obtenir un corner face à Kleiber Aurélien pour un coup de pied de coin que Kraemer Loïc se chargea de botter de la droite en direction du premier poteau devant lequel Richard Tristan veillait au grain en pouvant écarter le ballon en touche sur la droite, on jouait la 8e minute de jeu. Après un un début de match démarrant pied au plancher, les deux équipes allaient finalement se neutraliser au milieu de terrain pendant quelques minutes avant de voir les visiteurs prendre le dessus sur leurs hôtes, notamment grâce à Brechenmacher Nathan, ce dernier s’embarquant dans une longue chevauchée dans le couloir gauche tout en redressant sa course légèrement dans l’axe pour finalement répondre parfaitement à l’appel de Daeffler Gaetan sur la droite, l’attaquant n’hésitant pas à émettre un frappe des 16m étant repoussée par le portier local sur la gauche et directement dans les pieds de Brechenmacher Nathan, ce dernier naviguant entre les défenseurs avant que Blatt Lucas ne dégage définitivement le danger, on jouait la 11e minute de jeu.

Alors qu’on atteignait le premier quart d’heure de jeu, les « Oranges » ressortirent de l’ornière par la gauche grâce à Narciso Michel, ce dernier poussant un coup de rein dans ce couloir pour finalement obtenir un corner face à Pfaadt Maxime pour un coup de pied de coin que Kraemer Joan se chargea de botter de la gauche en direction du second poteau pour la tête de Muller Aurélien étant repoussée par Lumann Kévin directement dans les pieds de Kleiber Aurélien, le défenseur n’ayant plus qu’à pousser le ballon au fond des filets, 1-0! Désormais au pied du mur, les visiteurs profitèrent de leur engagement pour investir le camp adverse avant d’y faire tourner le ballon sur la largeur jusqu’à entrevoir une fenêtre de tir par la droite grâce à Daeffler Gaetan, l’attaquant débordant dans le couloir avant de se faire faucher par Richard Tristan à hauteur des 20m, ce qui amena un coup franc que la victime du méfait se chargea de botter au-dessus d’un mur de deux joueurs et en direction du premier poteau devant lequel Schopp Guillaume écarta le danger en corner pour un coup de pied de coin que Daeffler Gaetan se chargea de botter de la droite mais sa remise atterrit directement dans le petit filet extérieur droit, on jouait la 18e minute de jeu. Consécutivement au renvoi aux 5.5m exécuté par Schopp Guillaume, les locaux purent se remettre dans le sens de la marche grâce à cette remontée de balle de Kraemer Joan dans l’axe précédant une passe lumineuse sur la droite et dans la course de Kraemer Loïc, ce denier déboulant dans le couloir avant de redresser sa course pour émettre une frappe des 16m passant loin au-dessus de la cible, on jouait la 19e minute de jeu. Restants campés dans les derniers retranchements adverses, les locaux allaient tout mettre en oeuvre pour trouver une ouverture mais, face à des adversaires dressant un double rideau défensif, la tâche n’allait pas s’avérer facile mais, à force de persévérance, ils y parvinrent tout de même par l’intermédiaire de Blatt Lucas, ce dernier débordant sur la droite avant d’obtenir une touche qu’il se chargea d’effectuer rapidement en direction de Kraemer Joan qui, faute de solutions à proximité, choisit plutôt d’expédier un long ballon sur l’aile opposée pour Kleiber Aurélien, ce dernier le contrôlant avant d’émettre un centre en direction du second poteau pour la reprise victorieuse de Kraemer Loïc, on jouait la 21e minute de jeu, 2-0! Faisant preuve d’orgueil, les doublures Weyersheimoises profitèrent de leur engagement pour envahir le camp adverse avant d’y travailler la défense tous azimuts pour finalement voir Ferrand Quentin hériter du ballon dans l’axe, le tôlier de la défense visiteuse s’avançant le ballon sur quelques mètres afin de parfaitement servir Schoeffler Fabrice sur la droite et dans le dos des défenseurs mais ce dernier se fit prendre en position de hors-jeu à hauteur des 25m, on jouait la 24e minute de jeu. Alors qu’on atteignait la demi-heure de jeu, les bleus se retrouvaient à la manoeuvre dans le camp local grâce notamment à Dal Pont Guillaume, le défenseur jouant des coudes sur la droite avec Muller Aurélien pour finalement obtenir un corner que Brechenmacher Nathan se chargea de botter de la droite en direction du point de penalty à hauteur duquel Joerger Cédric écarta le ballon en corner pour un nouveau coup de pied de coin que Brechenmacher Nathan se chargea cette-fois de botter en direction du premier poteau devant lequel Muller Aurélien renvoya définitivement le danger. Après s’est déjà bien dépensés depuis le coup d’envoi de la rencontre, les deux équipes allaient à présent lever le pied dans l’entre-jeu en se partageant tour à tour la possession du cuir sans pour autant voir une occasion franche accoucher des quelques incursions sporadiques.

Il fallut attendre la 38e minute de jeu pour voir les visiteurs profiter d’une perte de balle de Kraemer Joan dans l’axe face à Daeffler Gaetan, l’attaquant s’offrant ensuite un raid solitaire l’amenant à se présenter face à Schopp Guillaume étant sorti à sa rencontre avant qu’il n’expédie une frappe étant repoussée par le portier local sur sa droite et directement dans les pieds de Champion Thomas qui, lui aussi, buta sur le dernier rempart local avant que la défense orange ne parvienne à renvoyer définitivement le danger hors de sa base, on jouait la 38e minute de jeu. Rentrants dans les cinq dernières minutes de jeu de ce premier acte, les deux formations allaient se donner rendez-vous au milieu de terrain afin de se livrer un court bras de fer finissant par tourner à l’avantage des visiteurs par l’intermédiaire de Champion Thomas, le milieu offensif partant à l’abordage sur la gauche avant de se faire faucher par Wessbecher Nicolas à hauteur des 20m, ce qui occasionna un coup franc que Martens Mathieu se chargea de botter en direction de la niche pour l’arrêt de Schopp Guillaume. Dans la foulée du dégagement de ce dernier, les bleus allaient faire le nécessaire pour remettre le pied sur le ballon grâce notamment à Pfaadt Maxime, ce dernier passant la ligne médiane sur la droite avant de parfaitement répondre à l’appel de Dal Pont Guillaume, le défenseur poussant son effort jusqu’aux confins de ce couloir afin d’expédier un centre tendu étant écarté en corner par la défense pour un coup de pied de coin que Nold Hervé se chargea de botter de la droite en direction du premier poteau à hauteur duquel Richard Tristan intervint pour renvoyer le ballon en corner pour un nouveau coup de pied de coin étant cette fois joué à la Reimoise de la gauche par Nold Hervé avec Champion Thomas qui n’hésita pas à expédier un centre en direction du second poteau mais sa remise fut trop fuyante, ce qui nécessita l’effort de Martens Mathieu pour aller récupérer le ballon non loin du poteau de corner afin de réexpédier un centre en direction du second poteau devant lequel Joerger Cédric fut le plus prompt pour renvoyer le danger, on jouait la 42e minute de jeu. Prenants plus que jamais leurs hôtes en tenaille dans leurs derniers 20m, les bleus accentuèrent leur pression avant de trouver une ouverture par la droite grâce à Brechenmacher Nathan, l’attaquant contournant la défense avant d’expédier un centre en direction du second poteau à hauteur duquel Di Ruzza Valentin enfila le ballon au fond des filets mais l’arbitre avait signalé une position de hors-jeu au préalable, on jouait la 44e minute de jeu. Alors qu’on rentrait dans le temps additionnel de cette première période, les hommes de Hinterauer Francis allaient continuer leur pressing sur le porteur du ballon avant que Wagner Maxime n’intercepte une passe mal dosée dans l’axe, ce dernier enchaînant par une percée l’amenant à se faire faucher par Narciso Michel à hauteur des 25m, ce qui amena un coup franc que Kraemer Joan se chargea de botter en direction de l’entrée de la surface de réparation devant laquelle Narciso Michel dévia le ballon sur la gauche de la surface, zone dans laquelle Champion Thomas chercha le ballon avant d’émettre un centre en direction du second poteau pour la reprise de Wagner Maxime passant à droite de la cible, on jouait la 46e minute de jeu. Restants acculés dans leurs derniers retranchements, les hommes de Fritz Grégory allaient à nouveau devoir faire le dos rond suite à cette récupération du cuir sur la droite de Nold Hervé précédant une passe lumineuse en faveur de Martens Mathieu, ce dernier déboulant ensuite dans le couloir en redressant sa course dans la surface de réparation afin d’émettre une frappe étant repoussée par Schopp Guillaume directement dans les pieds de Dal Pont Guillaume qui, en première intention, reprit le cuir d’une frappe heurtant la transversale avant que Martens Mathieu ne lui emboîte le pas en envoyant une frappe heurtant cette fois-ci le poteau droit pour finalement voir Narciso Michel écarter le danger tout juste avant que l’arbitre ne renvoie les 22 acteurs aux vestiaires pour la pause.

La SS Weyersheim réduisit la marque à l’entame du second acte avant de cruellement manquer de chance face au but adverse

De retour sur la pelouse, les deux formations étaient parées pour le coup d’envoi du second acte avec, dès la 46e minute de jeu, un premier assaut visiteur voyant le jour par la droite des pieds de Dal Pont Guillaume, ce dernier passant la ligne médiane avant de lancer Di Ruzza Valentin en profondeur dans le couloir, ce dernier s’emmenant le ballon jusqu’à être en mesure d’expédier un centre en direction du premier poteau à hauteur duquel Richard Tristan dégagea le danger bien assez loin de sa zone d’inconfort. Quadrillants parfaitement le terrain, les visiteurs n’eurent aucun mal à remettre le pied sur le ballon suite au renvoi défensif précédent, grâce notamment à Martens Mathieu, le meneur de jeu s’offrant ensuite une percée sur la gauche l’amenant à obtenir un corner face à Heideyer Arnaud pour un coup de pied de coin que l’assaillant se chargea de botter de la gauche en direction du premier poteau à hauteur duquel eut lieu un cafouillage au terme duquel une faute en faveur des locaux fut relevée par l’arbitre, on jouait la 47e minute de jeu. A force de persévérance sur le front de l’attaque, les bleus parvinrent à réduire la marque suite à ce corner obtenu par Brechenmacher Nathan et étant botté tendu de la gauche par ce dernier et, dans l’axe, Nold Hervé parvint à pousser le ballon au fond des filets alors qu’il était pourtant bien encadré par deux défenseurs, on jouait la 50e minute de jeu, 2-1! Revigorés par cette réduction du score, les Weyersheimois donnèrent à présent la chasse au porteur du ballon avant de le récupérer dans l’axe par l’intermédiaire de Dal Pont Guillaume, le défenseur se l’avançant sur plusieurs mètres pour finalement le transmettre devant lui pour Champion Thomas, le milieu offensif répondant ensuite parfaitement à l’appel sur la droite de Di Ruzza Valentin, l’ailier se faisant finalement prendre au piège du hors-jeu à hauteur des 20m, on jouait la 51e minute de jeu. Suite à l’exécution du coup franc indirect précédent, les « Oranges » allaient sortir de l’ornière par la gauche grâce à cette percée de Kraemer Loïc l’amenant à se faire sécher par Dal Pont Guillaume à hauteur des 20m pour un coup franc que Kleiber Aurélien se chargea de botter en direction du point de penalty à hauteur duquel Pfaadt Maxime dégagea le danger, on jouait la 54e minute de jeu. Au cours des minutes suivantes, les deux équipes se firent front au milieu de terrain avant que les locaux ne parviennent à tirer leur épingle du jeu par la droite grâce à Schwartz Mike, le nouvel entrant tentant de prendre Nold Hervé de vitesse mais en vain, l’ailier se rendant coupable d’une faute à hauteur des 40m occasionnant un coup franc que Joerger Cédric se chargea d’expédier en direction du second poteau à hauteur duquel Muller Aurélien redressa la trajectoire du ballon de la tête en direction du point de penalty à hauteur duquel la défense visiteuse put se donner de l’air en renvoyant le danger, on jouait la 57e minute de jeu. Alors qu’on atteignait l’heure de jeu, les doublures weyersheimoises reprirent le jeu à leur compte en monopolisant le ballon dans la moitié de terrain adverse avant que Wagner Maxime n’en hérite sur la gauche, le milieu défensif débordant dans le couloir avant de se faire reprendre irrégulièrement par Heideyer Arnaud, ce qui amena un coup franc que Brechenmacher Nathan se chargea de botter en direction de la niche devant laquelle Schopp Guillaume capta le ballon sans soucis, on jouait la 62e minute de jeu. Dans la foulée du dégagement de ce dernier, les débats allaient se concentrer au milieu de terrain pendant quelques minutes, le temps nécessaire aux bleus pour envisager une nouvelle offensive voyant Brechenmacher Nathan débouler sur le côté droit avant qu’il n’obtienne un corner face à Richard Tristan pour un coup de pied de coin que l’assaillant se chargea de botter de la droite en direction du premier poteau devant lequel Richard Tristan renvoya le ballon sur la droite et directement dans les pieds de Brechenmacher Nathan qui ne se fit pas prier pour expédier un centre rentrant en direction du second poteau mais le ballon échoua finalement au-dessus du cadre, on jouait la 64e minute de jeu.

Solides à l’arrière, les locaux firent en sorte de contenir la fougue adverse au milieu de terrain avant de devoir reculer sous la pression constante de leurs vis-à-vis, ces derniers misant sur Champion Thomas pour apporter le danger sur la droite, ce dernier s’avançant le ballon sur quelques mètres avant de parfaitement le servir pour Brechenmacher Nathan qui n’hésita pas à expédier un centre en direction du second poteau à hauteur duquel Di Ruzza Valentin fut un poil trop court pour espérer couper la trajectoire du ballon, ce dernier filant finalement en sortie de but, on jouait la 68e minute de jeu. Suite au renvoi aux 5.5m précédent, les visiteurs ne laissèrent guère de place aux doutes au milieu de terrain en se jetant sur tous les ballons comme des morts de faim à l’image de cette interception du cuir de Brechenmacher Nathan précédant une passe en profondeur dans la course de Dal Pont Guillaume, ce dernier redressant sa course dans la surface de réparation afin d’émettre un centre/tir heurtant l’extérieur du poteau droit avant que le ballon ne sorte des limites du terrain, on jouait la 69e minute de jeu. La bonne séquence visiteuse atteignit son paroxysme à la 71e minute de jeu suite à ce débordement sur la droite de Nold Hervé précédant un centre des 20m en direction du second poteau pour la tête de Di Ruzza Valentin passant à gauche de la cible, on jouait la 72e minute de jeu. Consécutivement au renvoi aux 5.5m exécuté par Schopp Guillaume, ses partenaires purent enfin réinvestir la moitié de terrain adverse par l’intermédiaire de Muller Aurélien, ce dernier ayant à peine le temps de franchir la ligne médiane qu’il se fit reprendre irrégulièrement par Nold Hervé, ce qui occasionna un coup franc que la victime du méfait se chargea de jouer rapidement le long de la ligne de touche pour Kleiber Aurélien, le défenseur débordant dans le couloir avant d’émettre un centre en direction du premier poteau à hauteur duquel Lumann Kévin écarta le danger face à Wessbecher Nicolas alors que milieu offensif local se rendait coupable au même instant d’une charge sur ce dernier, ce qui permit au portier visiteur d’obtenir un coup franc, on jouait la 73e minute de jeu. Alors qu’on rentrait dans le dernier quart d’heure de cette rencontre, les locaux allaient demeurer présents dans le camp visiteur avant qu’une mauvaise transmission de balle à hauteur des 25m ne profite à Kern Nicolas, ce dernier essayant ensuite un lobe sur Lumann Kévin qui contraint le portier visiteur à se détendre en arrière pour claquer le ballon au-dessus de son but pour un corner que Kraemer Joan se chargea de botter de la gauche en direction du second poteau pour Muller Aurélien qui, dos au but, remisa le ballon en retrait pour la frappe de Wessbecher Nicolas passant à gauche de la cible. Dans la foulée du renvoi aux 5.5m effectué par Lumann Kévin, les bleus ratissèrent un bon ballon à hauteur des 40m par l’intermédiaire de Ferrand Quentin avant qu’il ne le distribue dans l’axe pour David Nicolas qui, des 16m, expédia une frappe étant trop enlevée pour qu’elle n’accroche le cadre, on jouait la 76e minute de jeu. Faisant en sorte de s’installer durablement dans la moitié de terrain locale, les bleus allaient dominer les débats avant qu’une ouverture ne voit le jour par la droite grâce à Nold Hervé, l’ailier lançant David Nicolas en profondeur dans le couloir avant de le voir émettre un centre en direction du point de penalty à hauteur duquel Joerger Cédric enleva le ballon dans l’axe et directement dans les pieds de Martens Mathieu qui temporisa un court instant avant de distribuer le ballon sur la droite et dans le dos des défenseurs pour Champion Thomas qui le reprit d’une frappe passant loin au-dessus de la cible, on jouait la 77e minute de jeu. Ayants laissés passer l’orage, les hommes de Fritz Grégory purent se remettre dans le sens de la marche avant qu’un assaut ne soit lancé sur le flanc gauche par l’intermédiaire de Kern Nicolas, l’ailier s’avançant le ballon dans le couloir avant de lancer Muller Aurélien en profondeur afin que l’attaquant ne se mette dans de bonnes dispositions pour émettre un centre en direction du point de penalty à hauteur duquel Ferrand Quentin dégagea le ballon bien assez loin de sa zone d’inconfort, on jouait la 79e minute de jeu.

Suite au renvoi défensif précédent, les deux équipes allaient se donner rendez-vous au milieu de terrain pour un bras de fer finissant par tourner à l’avantage des visiteurs par l’intermédiaire de Champion Thomas, ce dernier sortant de l’attroupement par la gauche avant d’adresser une longue transversale sur la droite pour Dal Pont Guillaume, le défenseur prenant son adversaire direct de vitesse avant d’émettre un centre en direction du premier poteau pour la reprise de Di Ruzza Valentin filant au-dessus de la cage adverse, on jouait la 82e minute de jeu. Restants bien positionnés dans le camp local, les bleus empêchèrent leurs adversaires de ressortir de leurs derniers retranchements, ce qui leur permit de rapidement reprendre la direction des opérations sur la droite par l’intermédiaire de Nold Hervé, l’ailier s’avançant le ballon sur plusieurs mètres avant de le prolonger dans le couloir pour David Nicolas qui n’hésita pas à émettre un centre en direction du premier poteau à hauteur duquel Richard Tristan dégagea le danger, on jouait la 83e minute de jeu. Alors qu’on rentrait dans les cinq dernières minutes de jeu, les « Oranges » allaient tout mettre en oeuvre dans l’entre-jeu pour contrecarrer les initiatives adverses en parvenant même à partir à l’offensive sur la gauche grâce à cette récupération du cuir de Kraemer Joan précédant une passe en profondeur en faveur de Narciso Michel mais l’attaquant se fit prendre en position de hors-jeu à hauteur des 25m, on jouait la 86e minute de jeu. Après cette dernière apparition locale dans la moitié de terrain visiteuse, la fin de match fut dominée intégralement par les bleus à l’image de cet assaut mené sur la gauche permettant à Pfaadt Maxime d’être idéalement servi en profondeur dans le couloir avant de le voir émettre un centre en direction du second poteau pour la reprise de David Nicolas cognant le poteau gauche avant que le ballon ne revienne dans les pieds de Wagner Maxime, le milieu défensif le reprenant d’une frappe étant contrée par Joerger Cédric, on jouait la 88e minute de jeu. Poussant plus que jamais leurs adversaires dans leurs derniers retranchements, les visiteurs allaient travailler la défense dans la largeur avant d’entrevoir une fenêtre de tir par la gauche grâce à ce débordement de Daeffler Gaetan se soldant par un corner face à Richard Tristan pour un coup de pied de coin que l’assaillant se chargea de botter de la gauche en direction du premier poteau pour la tête de Wagner Maxime finissant dans les gants de Schopp Guillaume, on jouait la 90e minute de jeu. Rentrants désormais des deux pieds dans le temps additionnel de cette seconde période, les hommes de Hinterauer Francis allaient ratisser un nouveau ballon sur la droite par l’intermédiaire de Dal Pont Guillaume avant que ce dernier n’obtienne une touche qu’il effectua rapidement pour son meneur de jeu qui prit la direction du but avant de buter sur Schopp Guillaume, le portier local écartant le ballon en corner pour un coup de pied de coin que l’assaillant se chargea de botter de la droite en direction du premier poteau à hauteur duquel Narciso Michel écarta le danger, on jouait la 91e minute de jeu. Ne voyant pas comment ils allaient parvenir à égaliser avec cette malchance qu’ils traînaient comme un boulet depuis le début de la partie, les visiteurs rivalisèrent d’ingéniosité afin d’être en mesure de lancer un assaut dans l’axe par l’intermédiaire de Wagner Maxime, ce dernier choisissant de passer en force mais ce fut sans compter sur Blatt Lucas, le défenseur se rendant coupable d’une faute sur lui à hauteur des 20m, ce qui occasionna un très bon coup franc que Daeffler Gaetan se chargea de botter au-dessus d’un mur de trois joueurs et directement au-dessus du cadre, on jouait la 92e minute de jeu. Suite au renvoi aux 5.5m effectué par Schopp Guillaume, de derniers duels eurent lieu dans l’entre-jeu avant que Narduzzi Franscesco ne mette un terme à la rencontre en scellant ainsi la victoire de l’US Oberlauterbach 2 face à la SS Weyersheim 2 sur ce score de 2-1!

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.