District 8 | L’US Schleithal 3 fait le job face à l’entente Rott/Riedseltz 3

canard

A l’occasion de la dernière journée de championnat en District 8 (Gr C), l’US Schleithal 3 accueillait l’entente Rott/Riedseltz 3 pour une rencontre que les locaux devaient remporter pour espérer finir dauphin du groupe face à des adversaires pouvant prétendre à la même place sans pour autant accéder à l’échelon supérieur, l’équipe 2 de l’entente étant maintenue en District 7. Après une première période se soldant par un score de parité (1-1), les locaux parvinrent à faire le break en seconde période avant de concéder un but au cours des cinq dernières minutes de jeu, ce qui permit aux Schleithalois de s’adjuger une victoire importante pour la seconde place mais aussi pour le classement des meilleurs seconds. Résumé de cette rencontre…

US SCHLEITHAL 3 3
ROTT/RIEDSELTZ 3 2

US Schleithal 3 – Rott/Riedseltz 3 | La feuille de match

US Schleithal 3

STROHM Jean-Jacques – GERTZ Mathieu, PAUL Gaetan, BURCK Jean, REINERT Cyrille – MAETZ Sébastien, BEILL David, JOERGER Quentin – GERTZ Julien, LIENHARDT Kévin, BOUDGOUST Rémy
Remplaçants: LOVERGNE Jérémy, BEILL Yves
Dirigeants: WAGNER Cyril, BRENCKLE Alain

Rott/Riedseltz 3

MIEGER Laurent – KREBS Ludovic, MIEGER Thomas, WURTH Grégory, MATTIEU Jean-François – PFEIFFER Julien, GOKHARMAN Caner, MOSQUERA Quentin – BOUVIER Stéphane, SCHAFFNER Jérôme, BONAMY Xavier
Remplaçants: KNITTEL Sébastien, ROEHRIG Steve, MIEGER Christophe
Dirigeants: MERCK Rémy, MIEGER Bernard, WUST Gilbert

Arbitre: PAGOULATOS Alexandre

US Schleithal 3 – Rott/Riedseltz 3 | Le résumé du match

A l’occasion de la dernière journée de championnat en District 8 (Gr C), l’US Schleithal 3 accueillait l’entente Rott/Riedseltz 3 pour une rencontre que les locaux devaient remporter pour espérer finir dauphin du groupe face à des adversaires pouvant prétendre à la même place sans pour autant accéder à l’échelon supérieur, l’équipe 2 de l’entente étant maintenue en District 7. C’est dans ce contexte que le coup d’envoi de la rencontre put être donné par Pagoulatos Alexandre avec, dès la 3e minute de jeu, une première action visiteuse voyant le jour par la droite grâce à Gokharman Caner, l’ailier franchissant la ligne médiane avant de lancer Bonamy Xavier en profondeur dans le couloir, l’attaquant y débordant tout en redressant sa course dans la surface de réparation pour finalement conclure sa chevauchée par une frappe passant au-dessus du but de Strohm Jean-Jacques. Suite au renvoi aux 5.5m effectué par ce dernier, Lienhardt Kévin allait hériter du ballon sur la droite avant de répondre à l’appel de Boudgoust Rémy dans le couloir, ce dernier y déboulant avant de se mettre dans de bonnes dispositions pour expédier un centre en direction du point de penalty à hauteur duquel Mieger Laurent s’imposa avec brio, on jouait la 4e minute de jeu. Consécutivement au dégagement de ce dernier, ses partenaires allaient récupérer le ballon dans le rond central avant de se heurter à un bon foyer de résistance et, après une lutte acharnée pour la conquête du ballon, les noirs tirèrent leur épingle du jeu par la droite grâce à Lienhardt Kévin, ce dernier ayant à peine le temps de franchir la ligne médiane qu’il se fit reprendre irrégulièrement par Pfeiffer Julien, ce qui occasionna un coup franc que Maetz Sébastien se chargea de botter en direction de l’entrée de la surface de réparation pour la tête de Boudgoust Rémy passant à droite de la cible, on jouait la 6e minute de jeu. Dans la foulée du renvoi aux 5.5m précédent, les deux formations allaient se neutraliser dans l’entre-jeu pendant quelques minutes, le temps nécessaire aux locaux pour envisager un nouvel assaut plein axe par l’intermédiaire de Burck Jean, ce dernier s’y offrant une percée étant stoppée irrégulièrement par Mattieu Jean-François à hauteur des 35m, ce qui amena un coup franc que Lienhardt Kévin se chargea de botter en direction de la gauche de la surface de réparation pour la reprise de Gertz Julien passant au-dessus de la cible, on jouait la 10e minute de jeu. Alors qu’on atteignait progressivement le premier quart d’heure de jeu, les bleus allaient toujours autant éprouver de mal à ressortir de leurs derniers retranchements sous la pression de la triplette offensive adverse, cette dernière parvenant finalement à ratisser un bon ballon par l’intermédiaire de Boudgoust Rémy, l’attaquant profitant ensuite d’un boulevard sur la droite pour s’y insérer avant de se faire sécher par Mieger Thomas à hauteur des 16m pour un coup franc que Lienhardt Kévin se chargea de botter au-dessus d’un mur de deux joueurs et en direction du second poteau pour la tête de Paul Gaetan passant à gauche de la cible. Suite au renvoi aux 5.5m précédent, les deux équipes allaient se donner rendez-vous au milieu de terrain pour un bras de fer inédit au terme duquel les locaux entrevirent une fenêtre de tir par la droite grâce à Joerger Quentin, le milieu offensif déboulant dans le couloir avant de se faire reprendre irrégulièrement par Mosquera Quentin à hauteur des 16m, ce qui occasionna un nouveau coup franc que Lienhardt Kévin se chargea de botter au-dessus d’un mur de deux joueurs et en direction du second poteau à hauteur duquel Mieger Laurent s’imposa de justesse devant un attaquant, on jouait la 19e minute de jeu.

Dans la foulée du dégagement du dernier rempart visiteur, ses équipiers parvinrent enfin à sortir de l’ornière par la droite avant de mener un assaut dans le couloir mais la patrouille locale y fit le ménage en commettant une faute en passant à hauteur des 20m, ce qui amena un coup franc que Bouvier Stéphane (?) se chargea de botter en direction du second poteau pour Schaffner Jérôme qui, en une touche de balle, remisa le ballon dans l’axe pour Mosquera Quentin, ce dernier se faisant finalement prendre en position de hors-jeu, on jouait la 20e minute de jeu. N’ayant pas encore eut beaucoup de boulot dans leurs derniers retranchements, les locaux allaient se retrouver débordés de toute part suite à l’exécution du coup franc indirect précédent et, suite à un ballon abandonné dans l’axe par Reinert Cyrille, Bouvier Stéphane en profita pour se l’accaparer afin d’expédier une frappe puissante heurtant le dessous de la barre transversale puis l’arrière du dos de Strohm Jean-Jacques avant que le ballon ne finisse au fond des filets, on jouait la 21e minute de jeu, 0-1! Quelque peu dépassés par les événements, les noirs n’allaient pas profiter bien longtemps de leur engagement puisqu’on retrouvait déjà leurs adversaires à la manoeuvre dans l’axe avant qu’une faute en leur faveur n’intervienne à hauteur des 25m, ce qui amena un coup franc que Bouvier Stéphane se chargea de botter au-dessus d’un mur de trois joueurs et directement au-dessus de la cage de Strohm Jean-Jacques, on jouait la 22e minute de jeu. Consécutivement au renvoi aux 5.5m effectué par le portier local, ses partenaires de jeu allaient tout mettre en oeuvre au milieu de terrain pour contrecarrer la moindre initiative adverse avant qu’un très bon décalage sur la droite n’intervienne en faveur de Boudgoust Rémy, l’attaquant débordant dans le couloir tout en se faisant talonner par Mieger Thomas, le défenseur se rendant finalement coupable d’une faute sur l’assaillant à l’extrême limite de la surface de réparation, ce qui amena un très bon coup franc que Lienhardt Kévin se chargea de botter en direction du second poteau à hauteur duquel Mieger Laurent renvoya le danger des poings sur la gauche avant que l’un de ses défenseurs ne parvienne à obtenir une touche, on jouait la 25e minute de jeu. Alors qu’on franchissait progressivement la demi-heure de jeu, les Schleithalois allaient reprendre la direction des opérations dans tous les secteurs du jeu avant de contraindre la défense adverse à jouer le ballon en retrait vers son gardien, ce dernier loupant totalement son dégagement, Lienhardt Kévin interceptant finalement le cuir dans l’axe afin de répondre parfaitement à l’appel de Maetz Sébastien sur sa droite, le milieu défensif reprenant le cuir d’une frappe puissante retombant dans la lucarne gauche du but adverse pour l’égalisation! Dans la foulée de l’engagement des visiteurs, les débats allaient s’équilibrer au milieu de terrain pendant quelques minutes avant que les locaux ne parviennent à prendre le meilleur sur leurs adversaires du jour par l’intermédiaire de Lovergne Jérémy, ce dernier lançant ensuite Lienhardt Kévin en profondeur dans l’axe mais cet enchaînement manqua de timing, le meneur de jeu se faisant prendre en position de hors-jeu à hauteur des 25m, on jouait la 35e minute de jeu. Consécutivement à l’exécution du coup franc indirect précédent, les deux équipes allaient se livrer une série de duels tous aussi stériles les uns que les autres et, après presque dix minutes passées dans cette séquence, les bleus parvinrent à s’offrir un assaut dans l’axe voyant Bonamy Xavier répondre à l’appel de Bouvier Stéphane, l’attaquant naviguant entre ses vis-à-vis avant de se mettre dans de bonnes dispositions pour expédier une frappe étant contrée par Reinert Cyrille, Mosquera Quentin suivant en embuscade pour reprendre le cuir d’une frappe étant trop enlevée pour qu’elle accroche le cadre, on jouait la 44e minute de jeu. Suite à l’action précédente, les deux équipes allaient se retrouver au milieu de terrain pour s’y disputer le ballon pendant un court instant avant que Pagoulatos Alexandre ne renvoie les deux formations en direction de leurs bancs respectifs pour la pause.

Contraints d’enregistrer une victoire, les locaux allaient parvenir à faire le break avant de concéder une réalisation en toute fin de partie

De retour sur la pelouse, les deux formations étaient parées pour le coup d’envoi du second acte avec, dès les premières minutes du jeu, une période de neutralisation ayant lieu au milieu de terrain avant que les locaux ne soient les premiers à se mettre en lumière sur la droite par l’intermédiaire de Boudgoust Rémy, l’attaquant déboulant dans le couloir afin d’expédier un centre en direction du second poteau pour la reprise de Beill David faisant mouche, on jouait la 48e minute de jeu, 2-1! Suite à l’engagement des visiteurs, ces derniers allaient investir le camp adverse par la droite grâce notamment à Bonamy Xavier, ce dernier étant idéalement servi dans le couloir avant de se faire faucher dans son élan par Reinert Cyrille, ce qui occasionna un coup franc que Gokharman Caner se chargea de botter en direction de la niche pour l’arrêt en extension de Strohm Jean-Jacques, on jouait la 49e minute de jeu. Après un début de second acte se jouant sur un rythme effréné, les deux équipes allaient à présent marquer le pas dans l’entre-jeu, les noirs faisant le nécessaire pour préserver leur avantage face à des bleus n’ayants pas dits leur dernier mot à l’image de cet assaut initié sur la gauche par Bonamy Xavier, l’attaquant débordant dans le couloir en ponctuant sa chevauchée par un centre en direction du second poteau à hauteur duquel Burck Jean renvoya le danger bien assez loin de sa zone d’inconfort, on jouait la 52e minute de jeu. Voyant leurs adversaires se rapprocher dangereusement de leur but, les locaux mirent tout en oeuvre pour contenir les initiatives adverses au milieu de terrain et, après plusieurs minutes passées dans cette séquence, ils finirent par prendre le dessus sur leurs vis-à-vis par l’intermédiaire de Boudgoust Rémy, ce dernier s’extirpant de l’attroupement dans l’axe avant de se faire reprendre irrégulièrement par Mosquera Quentin à hauteur des 30m, ce qui occasionna un coup franc que Lienhardt Kévin se chargea de botter au-dessus d’un mur de deux joueurs et en direction du point de penalty à hauteur duquel Gokharman Caner renvoya le danger sur la gauche et directement dans les pieds de Beill David, l’ailier expédiant ensuite un centre en direction du point de penalty à hauteur duquel un défenseur renvoya définitivement le danger, on jouait la 58e minute de jeu. Alors qu’on franchissait l’heure de jeu, les noirs demeuraient à la manoeuvre dans le camp visiteur avant de semer un vent de panique dans la défense adverse, l’arrière-garde bleue étant contrainte de concéder un corner que Lovergne Jérémy se chargea de botter de la droite en direction du premier poteau devant lequel Mattieu Jean-François fut le plus prompt pour renvoyer de danger bien assez loin de son but.

Insatiables sur le front de l’attaque, les locaux allaient profiter de cette période de flottement dans la défense adverse pour continuer à la travailler dans la largeur jusqu’au moment où Joerger Quentin hérita du ballon sur la gauche avant qu’il n’initie un une/deux avec Beill David, ce dernier lui remisant parfaitement le ballon dans sa course avant qu’il ne soit en mesure d’expédier un centre en direction du premier poteau à hauteur duquel Mieger Laurent put s’emparer du ballon sans soucis, on jouait la 62e minute de jeu. Consécutivement au dégagement de ce dernier, ses partenaires allaient tenter de s’insérer durablement dans le camp adverse mais ce fut pas du tout du goût de leurs vis-à-vis, ces derniers repoussant leur moindre initiative jusqu’à ce qu’ils se retrouvent en position de force dans l’axe par l’intermédiaire de Joerger Quentin, le milieu offensif s’y offrant une percée l’amenant à se faire faucher à hauteur des 20m, ce qui occasionna un coup franc que Beill Yves se chargea de botter d’une frappe transperçant le mur de quatre joueurs avant que le ballon ne finisse dans le petit filet gauche, on jouait la 66e minute de jeu, 3-1! Ayant désormais fait le plus dur, les Schleithalois n’allaient toutefois pas baisser le pied et, après une lutte sans partage dans l’entre-jeu, ces derniers tirèrent leur épingle du jeu sur la gauche par l’intermédiaire de Beill David, l’ailier déboulant le long de la ligne de touche avant de se faire faucher par Knittel Sébastien à hauteur des 16m, ce qui amena un coup franc que Paul Gaetan se chargea de jouer court pour Beill David, ce dernier prolongeant la trajectoire du cuir pour Beill Yves qui ne se fit pas prier pour expédier une frappe étant contrée par un défenseur, on jouait la 70e minute de jeu. Loin de vouloir rester recroquevillés dans leurs derniers retranchements jusqu’au coup de sifflet final, les bleus allaient profiter du renvoi défensif précédent afin d’investir la moitié de terrain adverse par la gauche avant que la patrouille noire n’y vienne faire le ménage en commettant une faute en passant, ce qui occasionna un coup franc que Mattieu Jean-François se chargea de botter directement dans la niche pour l’arrêt de Strohm Jean-Jacques, on jouait la 72e minute de jeu. Dans la foulée du dégagement de ce dernier, les visiteurs allaient donner la chasse au porteur du ballon avant que Gokharman Caner n’intercepte le cuir sur la droite pour finalement enchaîner par une passe en profondeur dans l’axe en faveur de Mosquera Quentin, le milieu offensif concluant le mouvement par une frappe des 20m étant captée sans problème par le portier local, on jouait la 73e minute de jeu. Alors qu’on rentrait dans le dernier quart d’heure de jeu de cette partie, la défense locale allait continuer à être soumise à rude épreuve suite à ce nouvel assaut initié par Gokharman Caner sur la droite, ce dernier temporisant un court instant avant de répondre parfaitement à l’appel dans le couloir de Bouvier Stéphane, l’attaquant n’hésitant pas à émettre un centre en direction du second poteau pour la reprise de Mieger Christophe étant contrée par un défenseur.

Suite au renvoi défensif précédent, les bleus allaient tout mettre en oeuvre pour reprendre le contrôle du cuir et, après quelques minutes passées à presser leurs adversaires, c’est ce qu’ils firent par l’intermédiaire de Schaffner Jérôme, le meneur de jeu lançant ensuite Gokharman Caner en profondeur sur la droite avant de le voir émettre un centre en direction du premier poteau devant lequel Strohm Jean-Jacques s’imposa avec brio, on jouait la 78e minute de jeu. N’étant pas à l’abri de deux coups d’éclat au cours des dix dernières minutes de jeu, les noirs allaient faire ressortir leur bloc afin de contenir la fougue adverse assez loin de leur but mais en vain puisque leurs adversaires allaient faire le nécessaire pour repartir de l’avant par l’intermédiaire de Bouvier Stéphane, l’attaquant s’engouffrant sur la gauche avant de décaler le ballon dans l’axe pour Roehrig Steve, le nouvel entrant s’y frayant un chemin pour finalement conclure le mouvement par une frappe étant renvoyée par Reinert Cyrille, on jouait la 83e minute de jeu. Se pliant en quatre en défense pour conserver leur confortable avantage, les locaux allaient à nouveau devoir faire le dos rond suite à cette offensive visiteuse menée sur la gauche et aboutissant par un coup franc à hauteur des 20m que Pfeiffer Julien se chargea de botter au-dessus d’un mur de quatre joueurs et en direction du second poteau pour Wurth Grégory qui frôla le cuir du bout du crâne avant qu’il ne file à droite de la cible, on jouait la 85e minute de jeu. A force d’abnégation dans toutes leurs entreprises, les visiteurs parvinrent enfin à réduire la marque suite à cette action emmenée dans l’axe par Bouvier Stéphane, l’attaquant s’y offrant une percée avant de décaler le cuir sur la gauche pour Pfeiffer Julien, le milieu défensif pénétrant dans la surface de réparation afin de reprendre le cuir d’une frappe faisant mouche, on jouait la 87e minute de jeu, 3-2! Le match nul ne suffisant pas pour espérer conserver la seconde place du classement de ce Groupe C, les noirs allaient jouer à se faire peur en se laissant dominer par leurs adversaires, ces derniers exerçant un pressing assez agressif sur le porteur du ballon avant de parvenir à semer la panique dans la défense adverse à l’image de cette main de Gertz Mathieu intervenant plein axe à 25m de la cible, cette dernière occasionnant un très bon coup franc que Mattieu Jean-François se chargea de botter au-dessus d’un mur de trois joueurs et en direction du poteau gauche à hauteur duquel Strohm Jean-Jacques se déploya pour éviter l’incident de parcours, on jouait la 89e minute de jeu. Alors qu’on jouait la dernière minute du temps réglementaire, les bleus demeuraient à la manoeuvre dans les derniers retranchements adverses et, après un bon travail sur la largeur, les bleus trouvèrent une ouverture sur la droite par l’intermédiaire de Knittel Sébastien, ce dernier déboulant sur la droite avant d’expédier un centre en direction du point de penalty à hauteur duquel Strohm Jean-Jacques s’imposa en patron. Dans la foulée du dégagement du dernier rempart local, de derniers duels eurent lieu au milieu de terrain avant que Pagoulatos Alexandre ne mette un terme à la rencontre au plus grand soulagement des joueurs locaux, ces derniers s’imposant face à leur poursuivant direct sur ce score de 3-2 pour finalement conserver leur place de dauphin du groupe à l’issue d’une saison 2018/2019, cette dernière finissant en apothéose pour les noirs, ces derniers pouvant prétendre à la montée suivant le classement des meilleurs seconds de District 8.




Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.