District 3 | Le FC Seltz 2 défait à domicile par l’entente Kaltenhouse/Marienthal 2

canard

A l’occasion de la 2e journée de championnat en District 3 (Gr B), les doublures seltzoises accueillaient celles de l’entente Kaltenhouse/Marienthal pour une rencontre que les deux équipes espéraient maîtriser afin de commencer à faire leur nid dans le haut de tableau. Après une première période se soldant par un score de parité (1-1), les ententistes reprirent l’avantage cinq minutes après la pause avant que les verts ne remettent les pendules à l’heure grâce à l’entame des cinq dernières minutes de jeu pour finalement voir les visiteurs arracher définitivement la victoire en fin de rencontre. Résumé de ce match…

FC SELTZ 2 2
KALTENHOUSE/MARIENTHAL 2 3

FC Seltz 2 – Kaltenhouse/Marienthal 2 | La feuille de match

FC Seltz 2

SCHREIBER Robin – KRAEMER Guillaume, MARMILLOD Nicolas, AUNASAMY Kévin, BOGNER David – ALEXANDRINO Flavio, WILHELM Anthony, STEINER Romain – BITZER Kévin, FEIST Lucas, FEIST Tanguy
Remplaçants: CAROLI Fabio, TRICHET Pierre, JAMAL Ayoub
Dirigeant: MARTZOLFF Joseph
Entraîneur: SCHULER Eric

Kaltenhouse/Marienthal 2

OBERGFELL Maxime – SILBER Tom, REIBEL Lucas, HINTENOCH Martin, STEFFEN Jordan – HOELTZEL Florian, SOIRON Ludovic, BALDAUF Kévin – GABEL Aurélien, RICHARD Grégory, GIECK Vincent
Remplaçants: BECHTEL Antoine, RIZZO Lilian, STOCK Yann
Dirigeants: BRUDER Hubert, LABORDA Louis
Entraîneur: LEGRAND Sébastien

Arbitre: PAGOULATOS Alexandre

FC Seltz 2 – Kaltenhouse/Marienthal 2 | Le résumé du match

A l’occasion de la 2e journée de championnat en District 3 (Gr B), les doublures seltzoises accueillaient celles de l’entente Kaltenhouse/Marienthal pour une rencontre que les deux équipes espéraient maîtriser afin de commencer à faire leur nid dans le haut de tableau. C’est dans ce contexte que le coup d’envoi de la rencontre put être donné par Pagoulatos Alexandre avec, dès les 1ère minute de jeu, une première action collective visiteuse voyant le jour dans la moitié de terrain locale et au terme de laquelle l’arrière garde verte fut contrainte de concéder un corner, pour un coup de pied de coin que Baldauf Kévin se chargea de botter de la droite en direction du point de penalty pour Gieck Vincent, l’attaquant remisant le ballon en retrait mais sa combinaison ne fut pas comprise par ses partenaires, un défenseur pouvant finalement renvoyer le danger bien assez loin de sa zone d’inconfort. Suite au renvoi défensif précédent, les locaux allaient procéder en contre par l’intermédiaire de Feist Lucas, ce dernier étant à la réception du cuir au milieu de terrain avant de se prendre le temps de lever la tête pour parfaitement répondre à l’appel en profondeur de Feist Tanguy, l’attaquant s’avançant le ballon jusqu’aux 16m pour finalement décocher une frappe filant directement dans les gants d’Obergfell Maxime, on jouait la 2e minute de jeu. Quadrillants parfaitement le terrain, les doublures seltzoises n’eurent aucun mal à remettre le pied sur le ballon grâce notamment à Kraemer Guillaume, le défenseur ne tardant pas à lancer Wilhelm Anthony en profondeur sur la droite, l’ailier débordant dans le couloir tout en redressant légèrement sa course dans l’axe avant de songer à expédier une frappe des 20m finissant au-dessus de la cage adverse, on jouait la 3e minute de jeu. Consécutivement au renvoi aux 5.5m précédent, les deux équipes allaient se neutraliser un court instant au milieu de terrain avant que les verts ne parviennent à tirer leur épingle du jeu par la droite grâce notamment à Wilhelm Anthony, ce dernier profitant d’un boulevard sur le flanc droit pour y déborder tout en ayant Hoeltzel Florian dans les talons, le milieu défensif visiteur finissant par rattraper l’assaillant pour ensuite le voir pousser le ballon en corner, pour un coup de pied de coin que Feist Lucas se chargea de botter en direction du point de penalty à hauteur duquel Obergfell Maxime se déploya pour enlever le danger d’une main ferme en étant relayé par l’un de ses défenseurs, on jouait la 5e minute de jeu. Ayants laissés passer l’orage, les hommes de Legrand Sébastien allaient pouvoir ressortir de l’ornière grâce à cette remontée de balle dans l’axe de Steffen Jordan précédant une passe millimétrée sur la droite et dans la course de Gabel Aurélien, l’attaquant n’hésitant pas à expédier un centre en bout de course atterrissant directement dans le petit filet extérieur, on jouait la 7e minute de jeu. Restants campés dans le camp local, les visiteurs donnèrent la chasse au porteur du ballon suite au renvoi aux 5.5m précédent, ce qui leur permit de reprendre le contrôle du cuir grâce à Richard Grégory, le meneur de jeu s’en allant balle au pied dans le couloir gauche avant de trouver un corner face à Aunasamy Kévin, pour un coup de pied de coin que Gabel Aurélien se chargea de botter de la gauche en direction du second poteau pour la tête de Gieck Vincent passant à droite de la cible, on jouait la 8e minute de jeu. Dans la foulée de l’exécution du renvoi aux 5.5m précédent, les débats allaient se réorienter au milieu de terrain pendant quelques minutes, le temps nécessaire aux verts pour ressortir vainqueurs des duels par l’intermédiaire de Feist Tanguy, ce dernier s’offrant ensuite une percée dans l’axe lui permettant de répondre à l’appel sur la droite de Wilhelm Anthony, l’ailier contournant son adversaire direct avant de lui remettre sous forme de centre à ras-de-terre mais la passe fut trop fuyante, la défense visiteuse récupérant le ballon sur la gauche avant de l’expédier aux avants-postes, on jouait la 10e minute de jeu.

Au cours des trois minutes suivantes, les débats allaient baisser en intensité dans l’entre-jeu avant que les verts ne profitent d’une série d’approximations adverses pour reprendre la direction des opérations sur la droite grâce à cette interception du cuir de Marmillod Nicolas suivie d’une passe en profondeur le long de la ligne de touche dpour Wilhelm Anthony, l’ailier ponctuant ensuite sa chevauchée par un centre en retrait en direction de Feist Tanguy qui, des 16m, reprit le cuir d’une frappe étant contrée par un défenseur à hauteur du point de penalty, on jouait la 13e minute de jeu. Suite au renvoi défensif précédent, les deux formations allaient se neutraliser jusqu’à la 21e minute de jeu, moment choisi par les visiteurs pour envisager un assaut dans l’axe voyant, en dernier lieu, Baldauf Kévin s’y offrir une percée avant que Aunasamy Kévin n’intervienne pour renvoyer le ballon en corner, pour un coup de pied de coin que l’assaillant se chargea de botter de la droite en direction du second poteau pour la tête de Gieck Vincent passant au-dessus de la cible. Consécutivement au renvoi aux 5.5m précédent, les débats allaient se réorienter au milieu de terrain pendant quelques instants avant que les blancs et bleus n’entrevoient une fenêtre de tir dans l’axe grâce à cette passe en profondeur de Gabel Aurélien dans la course de Hoeltzel Florian, ce dernier s’avançant le ballon sur quelques mètres avant de songer à le décaler sur la gauche pour Gieck Vincent, l’attaquant obtenant ensuite une touche, pour une remise en jeu étant rapidement effectué par ce dernier en direction de la surface de réparation pour Hoeltzel Florian qui, dos au but, parvint à se retourner pour finalement enchaîner par une frappe trouvant le petit filet extérieur gauche, on jouait la 23e minute de jeu. Faisant ensuite le nécessaire pour contenir la fougue visiteuse assez loin de leur but, les doublures seltzoises allaient pouvoir réinvestir la moitié de terrain adverse grâce notamment à Bitzer Kévin, le meneur de jeu s’offrant une percée dans l’axe l’amenant à décaler le ballon sur la gauche pour Marmillod Nicolas, le défenseur tentant de prendre Reibel Lucas de vitesse mais en vain, le défenseur concédant un corner que Feist Lucas se chargea de botter de la gauche en direction du premier poteau pour la reprise de Aunasamy Kévin étant stoppée avec brio par Obergfell Maxime, on jouait la 26e minute de jeu. Donnants ensuite la chasse au porteur du ballon, les hommes de Schuler Eric allaient rapidement reprendre le contrôle du cuir sur la droite par l’intermédiaire de Wilhelm Anthony, l’ailier profitant d’un boulevard dans le couloir pour y déborder avant de songer à émettre une passe en retrait pour Feist Tanguy qui, des 20m plein axe, reprit le cuir d’une frappe passant au-dessus du but de Obergfell Maxime, on jouait la 27e minute de jeu. Alors qu’on atteignait la demi-heure de jeu, les blancs et bleus allaient progressivement reprendre les choses en main dans tous les compartiments du jeu, ce qui leur permit d’envisager un nouvelle offensive par la droite grâce au concours de Reibel Lucas, le défenseur lançant Hoeltzel Florian en profondeur dans le couloir afin de le mettre dans de bonnes disposition pour ensuite le voir expédier un centre en direction du premier poteau à hauteur duquel Aunasamy Kévin écarta le danger en corner, pour un coup de pied de coin que Baldauf Kévin se chargea de botter de la droite en direction du premier poteau pour la déviation de Gieck Vincent en direction du second poteau à hauteur duquel un défenseur renvoya le danger sur la gauche et directement dans les pieds de Steffen Jordan, ce dernier temporisant un court instant pour enfin le voir décaler le ballon dans l’axe pour Hintenoch Martin, le défenseur répondant ensuite à l’appel de Gieck Vincent dans la surface de réparation avant de voir l’attaquant reprendre le cuir d’une frappe ne laissant aucune chance à Schreiber Cédric, 0-1!

Dans la foulée de l’engagement des locaux, ces derniers allaient tenter de proposer une réponse à l’ouverture du score précédente à l’image de cette percée dans l’axe de Feist Tanguy étant ponctuée par un décalage sur la droite et dans la course de Wilhelm Anthony mais l’ailier se fit prendre en position de hors-jeu à hauteur des 20m, on jouait la 31e minute de jeu. Suite à l’exécution du coup franc indirect précédent, les deux équipes allaient se faire front au milieu de terrain avant que les débats ne tournent finalement à l’avantage des locaux grâce à Feist Tanguy, ce dernier tentant de s’échapper sur le flanc gauche mais ce fut sans compter sur Silber Tom, le défenseur se rendant coupable d’une faute sur l’assaillant à hauteur des 40m, ce qui occasionna un coup franc que Bitzer Kévin se chargea de botter en direction de l’entrée de la surface de réparation devant laquelle Hintenoch Martin renvoya le danger de la tête en étant relayé par l’un de ses milieux de terrain, on jouait la 35e minute de jeu. Ne relâchant pas leurs efforts sur le front de l’attaque, les Seltzois allaient se jeter sur tous les ballons comme des morts de faim, ce qui allait s’avérer bénéfique puisqu’ils allaient remettre le pied sur le ballon par l’intermédiaire de Feist Tanguy, l’attaquant faussant compagnie à son adversaire direct dans l’axe avant de s’offrir une longue chevauchée l’amenant à pousser le ballon dans un trou de souris pour Wilhelm Anthony, l’ailier reprenant ensuite le cuir d’une frappe faisant mouche, on jouait la 36e minute de jeu, 1-1! Désormais dos à dos, les deux équipes allaient faire le nécessaire pour défendre leurs acquis, quitte à s’enliser dans des duels n’aboutissant à rien de concret et, après quelques minutes passées dans l’indécision, les visiteurs passèrent la vitesse suivante, ce qui leur permit de troubler la quiétude de leurs adversaires, grâce notamment à cette réception du cuir sur la gauche de Soiron Ludovic précédant un débordement de ce dernier le long de la ligne de touche en étant talonné par Alexandrino Flavio, le milieu défensif local parvenant finalement à écarter le ballon en corner pour un coup de pied de coin que l’assaillant se chargea de botter en direction du premier poteau pour la reprise de Baldauf Kévin étant déviée en corner par Marmillod Nicolas, ce qui amena un nouveau coup de pied de coin étant cette fois tiré en retrait de la droite par Baldauf Kévin en direction de Gieck Vincent qui, des 16m, tenta de remiser le ballon vers le poteau droit devant lequel un défenseur renvoya le danger à la hâte, on jouait la 44e minute de jeu. Consécutivement au renvoi aux 5.5m précédent, les verts allaient donner tout ce qu’ils avaient encore dans les pieds afin de faire la différence avant la pause à l’image de cette débauche d’énergie dans l’axe de Bitzer Kévin l’amenant à trouver Wilhelm Anthony sur sa gauche, ce dernier reprenant le cuir d’une frappe forçant Obergfell Maxime à se déployer pour écarter le ballon en corner, pour un coup de pied de coin que Feist Lucas se chargea de botter de la droite en direction du second poteau à hauteur duquel Gieck Vincent écarta le ballon dans l’axe et directement dans les pieds d’Aunasamy Kévin, le défenseur reprenant le cuir d’une d’une frappe à ras-de-terre heurtant le poteau gauche avant que Baldauf Kévin n’écarte le ballon en corner, pour un coup de pied de coin que Feist Lucas se chargea de jouer à la Reimoise de la gauche avec Bitzer Kévin, le meneur de jeu lui remisant ensuite le ballon mais il en perdit ensuite la possession sous la pression d’un défenseur adverse, on jouait la 45e minute de jeu. Rentrants désormais dans les arrêts de jeu de ce premier acte, les verts allaient se permettre un dernier assaut par l’intermédiaire de Steiner Romain, le milieu offensif interceptant le cuir dans l’axe avant de le voir répondre parfaitement à l’appel en profondeur de Feist Tanguy, ce dernier contrôlant le ballon aux 20m pour finalement enchaîner par une frappe filant à gauche du but d’Obergfell Maxime. Dans la foulée de l’exécution du renvoi aux 5.5m précédent, de derniers duels eurent lieu au milieu de terrain avant que l’arbitre ne renvoie les 22 acteurs aux vestiaires pour la pause.

Après un second acte accroché, les ententistes finirent par s’imposer au finish 

De retour sur la pelouse, les deux formations étaient parées pour le coup d’envoi du second acte avec, dès ses premiers instants, une période de neutralisation ayant lieu dans l’entre-jeu et au terme de laquelle les verts furent les premiers à se mettre en lumière grâce à cette action collective mettant la défense adverse à la faute sur la droite à hauteur des 20m, ce qui occasionna un coup franc que Feist Lucas se chargea de botter dans le paquet au milieu duquel un défenseur renvoya le ballon dans l’axe et directement dans les pieds de Steiner Romain, ce dernier ne se faisant pas prier pour le reprendre d’une frappe des 16m passant finalement au-dessus de la cible, on jouait la 49e minute de jeu. Quadrillants parfaitement le terrain, les locaux n’eurent aucun mal à remettre le pied sur le ballon suite au renvoi aux 5.5m précédent, grâce notamment à Aunasamy Kévin, le défenseur passant la ligne médiane sur la droite avant de songer à lancer Feist Tanguy dans l’axe, l’attaquant contrôlant le ballon aux 25m pour ensuite le voir le distribuer en profondeur sur la droite pour Wilhelm Anthony, l’ailier ayant à peine le temps de se l’accaparer qu’il se fit prendre en position de hors-jeu à hauteur des 16m, on jouait la 50e minute de jeu. Ayants laissés passer l’orage, les blancs et bleus se remirent dans le droit chemin grâce notamment à cette réception du cuir sur la gauche de Gabel Aurélien, l’attaquant s’avançant le ballon sur quelques mètres avant de le transmettre à Richard Grégory, le meneur de jeu n’hésitant pas à reprendre le cuir d’une frappe puissante des 16m ne laissant aucune chance à Schreiber Cédric, on jouait la 51e minute de jeu, 1-2! Désormais au pied du mur, les verts allaient profiter de leur engagement pour investir durablement le camp adverse mais, face à des adversaires galvanisé par leur récent exploit offensif, la tâche allait être compliquée et, après quelques instants passés à chercher une ouverture, ce fut chose faite sur la droite grâce à ce très bon décalage d’Alexandrino Flavio en faveur de Wilhelm Anthony, l’ailier s’avançant le ballon dans le couloir pour enfin le voir pénétrer dans la surface de réparation dans laquelle il expédia une frappe à bout portant étant captée tel un gardien de handball par Obergfell Maxime, on jouait la 53e minute de jeu. Suite à l’action précédente, les débats allaient essentiellement se concentrer dans l’entre-jeu pendant quelques minutes, le temps nécessaire pour les visiteurs de ressortir vainqueurs des duels par l’intermédiaire de Rizzo Lilian, ce dernier s’engouffrant ensuite dans le couloir gauche avant de se faire reprendre irrégulièrement par Caroli Fabio à hauteur des 35m, ce qui occasionna un coup franc que la victime du méfait se chargea de botter au-dessus d’un mur de deux joueurs et en direction du point de penalty pour la tête de Steffen Jordan passant à gauche de la cible, on jouait la 57e minute de jeu. Alors qu’on atteignait progressivement l’heure de jeu, les verts allaient reprendre de l’assurance au milieu de terrain, ce qui leur permit de se réinsérer dans la moitié de terrain adverse sans encombres, à l’image de ce débordement de Jamal Ayoub sur la gauche débouchant par une faute de Silber Tom à hauteur des 35m, ce qui occasionna un coup franc que Trichet Pierre se chargea de botter en direction de l’entrée de la surface de réparation pour Feist Lucas, l’attaquant temporisant un court instant avant de remiser le cuir en retrait pour Kraemer Guillaume mais le défenseur écrasa trop sa frappe, ce qui permit à la défense visiteuse de renvoyer le danger, on jouait la 61e minute de jeu. Au cours de cette phase de jeu voyant les deux équipes se projeter d’un but à l’autre, on retrouvait ensuite les visiteurs à l’attaque grâce à cette remontée de balle de Steffen Jordan précédant un très bon décalage sur la gauche en faveur de Gabel Aurélien, l’attaquant contournant son adversaire direct avant d’expédier un centre en retrait en direction de Stock Yann qui, des 16m, reprit le cuir d’une frappe passant loin au-dessus du but de Schreiber Cédric, on jouait la 62e minute de jeu.

Dans la foulée de l’exécution du renvoi aux 5.5m précédent, les visiteurs allaient exercer un pressing très haut sur le porteur du ballon, ce qui allait leur permettre de reprendre la direction des opérations dans l’axe par l’intermédiaire de Stock Yann, ce dernier ratissant un bon ballon avant de s’y offrir une percée étant annihilée irrégulièrement par Caroli Fabio à hauteur des 25m, ce qui amena un coup franc que Rizzo Lilian se chargea de botter en direction du poteau gauche à hauteur duquel Schreiber Cédric écarta le danger des poings avant que le ballon ne revienne dans les pieds de Gabel Aurélien, l’attaquant s’essayant d’une frappe des 20m étant déviée par un défenseur en direction du poteau gauche à hauteur duquel Gieck Vincent plaça une tête passant finalement au-dessus du but adverse, on jouait la 64e minute de jeu. Au cours des minutes suivantes, les deux équipes allaient se partager la possession du cuir au milieu de terrain et, après des duels plus indécis les uns que les autres, les hommes de Legrand Sébastien parvinrent à s’extraire de l’attroupement grâce notamment à Rizzo Lilian, ce dernier déboulant dans le couloir avec Caroli Fabio dans les talons, ce dernier se rendant finalement coupable d’une faute sur l’assaillant à hauteur des 25m, ce qui occasionna un coup franc que la victime du méfait se chargea de botter à gauche d’un mur de trois joueurs et le ballon transperça la meute de joueurs présente devant le but avant qu’un défenseur local ne soit en mesure de renvoyer le danger sur la gauche, on jouait la 70e minute de jeu. Suite au renvoi défensif précédent, les locaux procédèrent en contre grâce à cette remontée de balle dans l’axe d’Alexandrino Flavio précédant un bon décalage sur la droite en faveur de Jamal Ayoub, ce dernier s’avançant le ballon dans le couloir avant d’expédier une passe en retrait en direction de Caroli Fabio qui, des 20m, reprit le cuir d’une frappe passant à gauche du but d’Obergfell Maxime, on jouait la 71e minute de jeu. Donnants le meilleur d’eux mêmes sur le front de l’attaque, les hommes de Schuler Eric allaient exercer un pressing très haut sur le porteur du ballon, ce qui allait finalement leur permettre de l’intercepter sur la gauche par l’intermédiaire de Trichet Pierre, ce dernier profitant ensuite d’un boulevard pour y déborder pour enfin le voir se faire reprendre irrégulièrement par Bechtel Antoine à hauteur des 25m, ce qui occasionna un coup franc que Bogner David se chargea de botter en direction du second poteau à hauteur duquel un défenseur veillait au grain en pouvant renvoyer le danger assez loin de son but, on jouait la 73e minute de jeu. Alors qu’on rentrait dans le dernier quart d’heure de jeu de cette partie, les visiteurs allaient se ressaisir afin de conserver leur maigre avantage et, après une série de duels sporadiques au milieu de terrain, ces derniers allaient pouvoir apporter le danger dans l’axe grâce à Steffen Jordan, le défenseur central s’emmenant le ballon sur plusieurs mètres avant de le voir décaler le ballon sur la droite et dans la course de Gieck Vincent qui, à peine eut-il le temps de contrôler le ballon aux 20m, se fit prendre en position de hors-jeu, on jouait la 77e minute de jeu. Consécutivement à l’exécution du coup franc indirect précédent, les débats allaient se figer dans l’entre-jeu pendant quelques instants avant que les locaux ne profitent d’une fenêtre de tir sur la droite grâce à cette passe millimétrée de Bitzer Kévin en direction de Feist Tanguy, ce dernier déboulant ensuite dans le couloir en ponctuant sa course par un centre en direction du point de penalty pour la reprise de Wilhelm Anthony passant à gauche de la cible, on jouait la 79e minute de jeu. Se contentant ensuite de défendre sous l’impulsion locale, les blancs et bleus allaient se retrouver de plus en plus acculés dans leurs derniers retranchements, ce qui allait fatalement amener un nouvel assaut seltzois voyant Feist Tanguy être idéalement servi sur la gauche avant de le voir déborder dans le couloir afin de se mettre dans de bonnes dispositions pour expédier une centre étant reprit victorieusement par Jamal Ayoub, on jouait la 84e minute de jeu, 2-2! Suite à l’engagement des visiteurs, les deux formations allaient veiller à défendre leurs acquis pendant quelques minutes avant que les hommes de Legrand Sébastien ne reprennent la direction du cuir dans la moitié de terrain locale, ces dernier se transcendant ensuite pour trouver une ouverture mais, sur une incursion menée sur la gauche, la patrouille intervint dans le couloir en commettant une faute en passant à hauteur des 25m, ce qui occasionna un coup franc que Gieck Vincent se chargea de botter en direction du point de penalty à hauteur duquel Steffen Jordan fit preuve d’opportunisme en profitant de la passivité des défenseurs pour placer une reprise trompant Schreiber Cédric, on jouait la 88e minute de jeu, 2-3 score final!

Soyez le premier à commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.