District 6 | L’AS Seebach 2 s’adjuge un premier succès face au FC Geudertheim 2

canard

A l’occasion de la troisième journée de championnat en District 6, l’AS Seebach 2 accueillait le FC Geudertheim 2 pour une rencontre que les Seebachois comptaient bien négocier afin d’enfin lancer leur saison, et ce, face à des adversaires n’ayant pas encore enregistrés le moindre échec depuis la reprise. Après une première période se soldant par un court avantage en faveur des locaux, ces derniers allaient prendre le large en seconde période en ajoutant deux buts au compteur pour finalement voir leurs adversaires réduire la marque à deux reprises, ce qui n’empêcha pas les jaunes et noirs de s’adjuger une première victoire cette saison. Résumé de cette rencontre…

AS SEEBACH 2 3
FC GEUDERTHEIM 2 2

AS Seebach 2 – FC Geudertheim 2 | La feuille de match

AS Seebach 2

ROHE Yves – BECKER Jean-Philippe, BRUNCK Etienne, STOETZEL Fabrice, STEMPFEL Matthieu – KELLER Arthur, FOELLER Dylan, HAUCK Timothée – BAYER Igor, HERRMANN Romain, CLAUSS Louis
Remplaçant: ELEFTERIOU Simon
Dirigeante: STEINBRUNN Manon
Entraîneur: STAUB Matthieu

FC Geudertheim 2

JESPERE Guillaume – CROUVEZIER Jimmy, MECKES Mike, DORVAL Tanguy, MEISSNER Julien – STEINMETZ Yannick, MARQUES Benjamin, OSTERTAG Sylvain – BATT Lucas, BEAUFORT Cédric, SCHNEIDER Loïc
Remplaçants: CADET Grégoire, BORNERT Bryan, FABRO Andy
Dirigeant: PEREIRA Dominique
Entraîneur: DINIS Eric

Arbitre: ATES Caner

AS Seebach 2 – FC Geudertheim 2 | Le résumé du match

A l’occasion de la troisième journée de championnat en District 6, l’AS Seebach 2 accueillait le FC Geudertheim 2 pour une rencontre que les Seebachois comptaient bien négocier afin d’enfin lancer leur saison, et ce, face à des adversaires n’ayant pas encore enregistrés le moindre échec depuis la reprise. C’est dans ce contexte que le coup d’envoi de la rencontre put être donné par Ates Caner avec, dès la deuxième minute de jeu, une première action visiteuse voyant le jour par la droite grâce notamment au concours de Meckes Mike, le défenseur débordant dans le couloir avant d’obtenir un corner face à Clauss Louis, pour un coup de pied de coin que Beaufort Cédric se chargea de botter de la droite en direction du point de penalty à hauteur duquel Brunck Etienne renvoya le danger en étant relayé par l’un de ses milieux de terrain. Suite au renvoi défensif précédent, les jaunes et noirs allaient procéder en contre mais ce dernier fut annihilé sur la droite par la récupération du cuir de Steinmetz Yannick, le milieu défensif visiteur tardant à renvoyer le danger sous la pression de Bayer Igor avant que l’assaillant ne gagne son duel pour enfin le voir tenter sa chance d’une frappe croisée des 16m finissant sa course à gauche du but de Jespere Guillaume, on jouait la 3e minute de jeu. Consécutivement au renvoi aux 5.5m effectué par le portier visiteur, les deux formations allaient se neutraliser dans l’entre-jeu pendant quelques minutes, le temps nécessaire aux visiteurs pour envisager un nouvel assaut par la gauche grâce notamment à Crouvezier Jimmy, le défenseur se faisant idéalement servir dans le couloir avant d’y déborder en ponctuant sa course par un centre en direction du second poteau à hauteur duquel un défenseur dévia le ballon en corner, pour un coup de pied de coin que Beaufort Cédric se chargea de botter de la droite en direction du second poteau pour la tête défensive de Stempfel Matthieu, on jouait la 5e minute de jeu. Dans la foulée du renvoi défensif précédent, les locaux menèrent une action expresse grâce à cette récupération du cuir sur la droite de Hauck Timothée précédant un débordement de ce dernier dans le couloir et, après une course de plusieurs mètres, le milieu offensif glissa le ballon dans un trou de souris pour Bayer Igor, l’attaquant n’ayant plus qu’à ajuster Jespere Guillaume d’une frappe trouvant le petit filet gauche, on jouait la 6e minute de jeu, 1-0! Désormais au pied du mur, les hommes de Dinis Eric allaient profiter de leurs engagement pour investir durablement la moitié de terrain adverse mais, face à des hôtes comptant défendre coûte que coûte leur avantage au score, les débats allaient s’avérer très compliqués et, après les avoir travaillés sur la largeur, les verts et noirs finirent par trouver une ouverture par la droite grâce à ce déboulé de Beaufort Cédric l’amenant à expédier un centre en direction de l’entrée de la surface de réparation pour la reprise de Schneider Loïc étant renvoyée en deux temps par la défense locale, on jouait la 12e minute de jeu. Au cours des dix minutes suivantes, les débats allaient tendre à se rééquilibrer au milieu de terrain avant que les visiteurs ne parviennent à sortir vainqueurs des débats par l’intermédiaire de Beaufort Cédric, le meneur de jeu se désaxant sur la droite avant de répondre parfaitement à l’appel de Marques Benjamin mais la transmission de balle manqua de timing, l’ailier se faisant finalement prendre en position de hors-jeu à hauteur des 20m, on jouait la 22e minute de jeu. Suite à l’exécution du coup franc indirect précédent, les jaunes et noirs n’allaient pas peser lourd dans la moitié de terrain adverse puisqu’ils allaient rapidement y perdre le ballon, ce dernier arrivant ensuite dans les pieds de Beaufort Cédric sur la droite avant de le voir s’offrir une percée dans le couloir l’amenant à décaler le ballon dans l’axe pour Batt Lucas qui, des 16m, reprit le cuir d’une frappe puissante passant à gauche de la cage adverse, on jouait la 23e minute de jeu. Consécutivement au renvoi aux 5.5m précédent, les jaunes et noirs allaient être à la réception du cuir dans le rond central par l’intermédiaire de Brunck Etienne, ce dernier passant ensuite la ligne médiane afin de lancer Herrmann Romain en profondeur dans l’axe, le meneur de jeu local se frayant un chemin dans la masse avant de décocher une frappe des 16m filant tout droit dans les gants de Jespere Guillaume, on jouait la 24e minute de jeu. Au cours de cette séquence qui voyait les deux équipes se propulser d’un but à l’autre, ce fut à nouveau au tour des visiteurs de se montrer dangereux sur le front de l’attaque grâce à un long dégagement de leur gardien permettant à Schneider Loïc de se retrouver dans de bonnes dispositions sur la gauche pour récupérer le cuir avant de tenter de contourner la défense mais ce fut sans compter sur Becker Jean-Philippe, le défenseur local écartant le danger en corner, pour un coup de pied de coin que Beaufort Cédric se chargea de botter de la gauche en direction du point de penalty à hauteur duquel un défenseur renvoya le danger bien assez loin de sa zone d’inconfort, on jouait la 25e minute de jeu.

Alors qu’on atteignait progressivement la demi-heure de jeu, les débats allaient se figer au milieu de terrain pendant quelques minutes et, au terme d’une lutte acharnée pour la conquête du ballon, les jaunes et noirs parvinrent à tirer leur épingle du jeu grâce à Bayer Igor, l’attaquant se détachant de l’attroupement dans l’axe avant de distribuer le ballon en profondeur sur la droite en faveur d’Elefteriou Simon, ce dernier n’hésitant pas à émettre un centre en direction du premier poteau devant lequel Jespere Guillaume s’imposa en patron, on jouait la 31e minute de jeu. Dans la foulée du dégagement de ce dernier, les locaux allaient se contenter de contenir toute initiative adverse au milieu de terrain avant que les verts et noirs n’entrevoient une fenêtre de tir sur la droite par l’intermédiaire d’Ostertag Sylvain, ce dernier se dépatouillant comme il put pour finalement le voir obtenir un corner face à Herrmann Romain, pour un coup de pied de coin que Beaufort Cédric se chargea de botter de la droite en direction du point de penalty pour la tête de Schneider Loïc passant à gauche du but de Rohe Yves, on jouait la 34e minute de jeu. Restants campés aux avants-postes, les doublures geudertheimoises allaient donner la chasse au porteur du ballon, ce qui allait leur être finalement bénéfique puisqu’ils purent reprendre la direction des opérations sur la droite grâce à ce bon ratissage de Batt Lucas précédant un débordement aboutissant par un corner face à Keller Arthur, pour un coup de pied de coin que Beaufort Cédric se chargea de botter de la droite en direction du second poteau pour la tête de Batt Lucas passant à gauche de la cible, on jouait la 36e minute de jeu. Dans la foulée du renvoi aux 5.5m effectué par le dernier rempart local, les débats allaient baisser en intensité dans l’entre-jeu jusqu’à la 39e minute de jeu, moment choisi par les locaux pour lancer un assaut par la droite grâce notamment à Keller Arthur, le milieu défensif ayant à peine le temps d’envisager un débordement dans le couloir qu’il se fit reprendre irrégulièrement par Schneider Loïc à hauteur des 40m, ce qui occasionna un coup franc que Stoetzel Fabrice se chargea de botter en direction de la droite de la surface de réparation, zone dans laquelle eut lieu un cafouillage au terme duquel Herrmann Romain put s’en extraire afin d’expédier un centre tendu devant la niche sollicitant l’intervention de Jespere Guillaume, le portier visiteur écartant le ballon en corner, ce qui laissa place à un coup de pied de coin que Bayer Igor se chargea de botter en retrait de la gauche mais sa combinaison ne fut pas comprise par ses partenaires, la défense en profitant pour dégager le ballon assez loin de son but. Rentrantes ensuite dans les cinq dernières minutes de jeu de ce premier acte, les deux équipes allaient se faire front dans l’entre-jeu pendant un court instant avant que les verts et noirs ne parviennent à s’extirper de l’attroupement sur la droite par l’intermédiaire de Schneider Loic, l’attaquant profitant d’un boulevard dans le couloir pour s’y échapper avant que Stoetzel Fabrice ne se rende coupable d’une faute sur l’assaillant à hauteur des 25m, ce qui amena un coup franc que Beaufort Cédric se chargea de botter en direction de la gauche de la surface de réparation mais sa remise fut trop fuyante, le ballon filant finalement en touche sur la gauche, on jouait la 41e minute de jeu. Voyants leurs adversaires se rapprocher dangereusement de leur but, les hommes de Staub Matthieu allaient faire en sorte de faire ressortir leur bloc afin de dresser une véritable muraille au milieu de terrain face à des adversaires déterminés à ne pas en rester là et, de fil en aiguille des minutes qui s’égrenaient, les doublures seebachoises allaient prendre le dessus sur leurs vis-à-vis à l’image de cette percée de Herrmann Romain sur la droite l’amenant à parfaitement servir le ballon pour Bayer Igor, l’attaquant se prenant le temps de lever la tête afin de distribuer le ballon dans les pieds de Clauss Louis, l’attaquant ne se faisant pas prier pour reprendre le cuir d’une frappe des 16m passant au-dessus du but de Jespere Guillaume, on jouait la 45e minute de jeu. Suite au renvoi aux 5.5m précédent, de dernier duels animèrent la fin de cette première période avant que l’arbitre ne renvoie les 22 acteurs aux vestiaires pour la pause.

Après un premier acte solide, les locaux allaient prendre le large avant de se faire peur au cours du dernier quart d’heure de jeu

De retour sur la pelouse, les deux formations étaient parées pour le coup d’envoi du second acte avec, dès la 48e minute de jeu, une première action visiteuse voyant le jour par la gauche grâce à ce débordement de Meissner Julien étant conclu par un centre rentrant heurtant le poteau droit avant de voir Schneider Loïc suivre en embuscade pour reprendre le ballon d’une frappe passant finalement à gauche de la cible. Après ce départ canon des visiteurs, les deux équipes allaient ensuite se neutraliser dans l’entre-jeu pendant quelques minutes, le temps nécessaire aux verts et noirs pour repartir à l’attaque par la gauche mais ce fut sans compter sur la patrouille adverse, cette dernière se mettant à la faute à hauteur des 25m, ce qui occasionna un coup franc que Meissner Julien se chargea de botter en direction de l’entrée de la surface de réparation à hauteur de laquelle Becker Jean-Philippe renvoya le danger bien assez loin de son but, on jouait la 51e minute de jeu. Exerçant un pressing assez haut sur le porteur du ballon, les hommes de Dinis Eric n’allaient pas tarder à reprendre le contrôle du cuir dans l’axe grâce notamment à Cadet Grégoire, ce dernier se défaisant du marquage de son adversaire direct avant de décaler le ballon sur la droite pour Marques Benjamin, l’ailier déboulant le long de la ligne de touche en ponctuant sa chevauchée par un centre en direction du premier poteau à hauteur duquel un défenseur veillait au grain en renvoyant le danger sur son aile gauche, on jouait la 52e minute de jeu. Incapables de ressortir de leurs derniers retranchements, les jaunes et noirs allaient continuer à faire le dos rond sous la pression de leurs adversaires, cette dernière s’illustrant par une nouvelle offensive arrivant par la gauche mais, encore une fois, la patrouille locale se rendit coupable d’une faute à hauteur des 25m, ce qui amena un nouveau coup franc que Meissner Julien se chargea de botter en direction de l’entrée de la surface de réparation à hauteur de laquelle Stempfel Matthieu renvoya le ballon dans l’axe et directement dans les pieds de Beaufort Cédric, le meneur de jeu reprenant le cuir d’une frappe des 30m étant contrée puis renvoyée par un défenseur, on jouait la 54e minute de jeu. Suite au renvoi défensif précédent, les visiteurs allaient exercer un pressing payant sur le porteur du ballon, ce qui allait favoriser un nouvel assaut grâce notamment à cette récupération du cuir sur la gauche de Cadet Grégoire, ce dernier enchaînant par un déboulé dans le couloir le conduisant à obtenir un corner face à Stoetzel Fabrice, pour un coup de pied de coin que l’assaillant se chargea de botter tendu de la gauche mais sa remise transperça la meute de joueurs présente au point de penalty avant que Clauss Louis ne récupère le ballon sur la droite afin de le dégager bien assez loin de sa zone d’inconfort, on jouait la 55e minute de jeu. Ayants laissés passer l’orage, les jaunes et noirs allaient progressivement reprendre les choses en main au milieu de terrain avant qu’ils n’y profitent d’une fenêtre de tir dans l’axe par l’intermédiaire de Bayer Igor, l’attaquant profitant d’un boulevard pour s’y offrir une percée le conduisant à décaler le ballon sur sa droite pour Brunck Etienne, le défenseur n’hésitant pas à remiser le ballon dans la surface de réparation pour Herrmann Romain, le meneur de jeu reprenant ensuite le cuir d’une frappe faisant mouche, on jouait la 59e minute de jeu, 2-0! Désormais sur un petit nuage suite au break réalisé précédemment, les jaunes et noirs n’allaient pas baisser la garde pour autant en resserrant les lignes, ce qui allait rendre les initiatives adverses compliquées et, de fil en aiguille, les locaux allaient finir par reprendre la direction des opérations à tous les étages, ce qui favorisa une offensive sur la gauche étant menée par Bayer Igor, l’attaquant s’engouffrant dans le couloir avant de décaler le ballon dans l’axe pour Clauss Louis qui pénétra dans la surface de réparation avant d’émettre une frappe étant relâchée par Jespere Guillaume pour finalement voir l’assaillant se rendre coupable d’une excès d’engagement sur le portier visiteur, on jouait la 64e minute de jeu. Affichant un visage conquérant, les doublures seebachoises allaient prendre confiance dans toutes leurs entreprises, ce qui allait finir par mettre le doute dans les rangs adverses et c’est dans ce contexte qu’un nouvel assaut local put se développer sur la gauche par l’intermédiaire de Clauss Louis, l’attaquant déboulant dans le couloir avant de se faire reprendre irrégulièrement par Bornert Bryan à hauteur des 20m, ce qui occasionna un coup franc que Keller Arthur se chargea de botter au-dessus du mur et en direction de la masse de joueurs présente devant le but au milieu de laquelle un défenseur fut le plus prompt pour renvoyer le danger bien assez loin de son but, on jouait la 67e minute de jeu. Faisant ensuite en sorte de contrecarrer la moindre initiative adverse au milieu de terrain, les hommes de Staub Matthieu allaient rapidement ressortir des duels du milieu de terrain en faisant confiance à Herrmann Romain, le meneur de jeu s’avançant le ballon dans l’axe avant de répondre parfaitement à l’appel de Bayer Igor devant lui, ce dernier décalant légèrement le ballon à sa droite pour la frappe de Clauss Louis heurtant l’intérieur du poteau gauche avant que le ballon ne meure dans le petit filet droit, on jouait la 69e minute de jeu, 3-0! Voyants la rencontre totalement leur échapper, les verts et noirs profitèrent de leur engagement pour investir la moitié de terrain adverse grâce notamment à Schneider Loïc, l’attaquant s’offrant une percée dans l’axe avant de le voir tenter sa chance d’une frappe étant contrée par un défenseur, le ballon revenant sur la droite et directement dans les pieds de Bornert Bryan qui, des 25m, le reprit d’une frappe tendue passant au-dessus du but de Rohe Yves, on jouait la 70e minute de jeu.

Alors qu’on atteignait le dernier quart d’heure de jeu de cette partie, les visiteurs allaient pousser leurs hôtes dans leurs derniers retranchements, notamment suite à cette récupération du cuir de Batt Lucas dans l’axe suivie d’une percée dans l’axe l’amenant à se faire faucher par Keller Arthur à hauteur des 30m, ce qui occasionna un coup franc que Beaufort Cédric se chargea de botter en direction de l’entrée de la surface de réparation à hauteur de laquelle Keller Arthur se déploya pour écarter le ballon de la tête, le ballon arrivant ensuite directement dans les pieds de Beaufort Cédric à hauteur des 20m, le meneur de jeu visiteur n’hésitant pas à le reprendre d’une frappe passant finalement à gauche de la cible. Consécutivement au renvoi aux 5.5m précédent, les visiteurs allaient se jeter sur tous les ballons avant que Marques Benjamin ne parviennent à intercepter le cuir sur la droite avant d’entamer une chevauchée dans le couloir étant finalement conclue par un centre en direction du premier poteau à hauteur duquel Batt Lucas loupa son contrôle, ce qui profita à son adversaire direct qui put renvoyer le danger aux avants-postes, on jouait la 77e minute de jeu. A force d’abnégation sur le front de l’attaque, les verts et noirs allaient parvenir à réduire la marque suite à cette récupération du cuir de Meissner Julien sur la droite, le défenseur s’avançant le ballon sur quelques mètres en repiquant sa course dans l’axe avant d’émettre une passe en profondeur sur la droite pour Beaufort Cédric, ce dernier déboulant dans le couloir afin de se mettre dans de bonnes dispositions pour expédier un centre en direction du premier poteau pour la reprise victorieuse de Schneider Loïc, on jouait la 78e minute de jeu, 3-1! Sentants le vent tourner en leur faveur, les visiteurs firent le pressing sur le porteur du ballon dès l’engagement de leurs vis-à-vis avant qu’une série de duels au milieu de terrain ne finisse par tourner en leur faveur, grâce notamment à Bornert Bryan, ce dernier étant idéalement servi en profondeur sur la droite avant de le voir émettre un centre en retrait dans l’axe pour Beaufort Cédric qui, des 16m, reprit le cuir d’une frappe passant au-dessus de la cage adverse, on jouait la 80e minute de jeu. Dans la foulée de l’exécution du renvoi aux 5.5m précédent, les jaunes et noirs tentèrent de conserver le ballon dans l’entre-jeu avant qu’ils ne se fassent prendre à revers par la droite grâce à cette remontée de balle de Bornert Bryan précédant un centre en direction du point de penalty pour la tête victorieuse de Schneider Loïc, on jouait la 82e minute de jeu, 3-2! La « Remontada » commençant à se dessiner, les verts et noirs allaient accentuer leur pression sur les défenseurs adverses à l’image de cet assaut initié dans l’axe par Beaufort Cédric, le meneur de jeu s’y avançant le ballon afin de le glisser en profondeur pour Batt Lucas, l’attaquant pénétrant dans la surface de réparation pour finalement le voir reprendre le cuir d’une frappe étant repoussée par Rohe Yves avant qu’il ne soit relayé par Becker Jean-Philippe, on jouait la 83e minute de jeu. Rentrantes dans les cinq dernières minutes de jeu de cette rencontre, les deux équipes allaient se faire front au milieu de terrain pendant quelques instants avant que les visiteurs n’entrevoient une fenêtre de tir par la droite grâce notamment à Meissner Julien, ce dernier se défaisant de son adversaire direct tout en repiquant légèrement sa course dans l’axe pour finalement le voir émettre une passe en profondeur sur la droite en faveur de Beaufort Cédric qui, des 20m, reprit le cuir d’une frappe passant loin au-dessus du but de Rohe Yves. Suite au renvoi aux 5.5m effectué par le dernier rempart local, ses coéquipiers furent à la réception du cuir dans le rond central par l’intermédiaire de Bayer Igor, l’attaquant parvenant ensuite à se retourner afin de pouvoir parfaitement lancer Clauss Louis en profondeur dans l’axe, ce dernier s’emmenant le ballon jusqu’aux 16m pour finalement se retrouver nez à nez avec le portier adverse qui remporta son duel en obtenant le gain d’une faute suite à l’excès d’engagement de son vis-à-vis, on jouait la 86e minute de jeu. Consécutivement à l’exécution du coup franc précédent, les débats allaient s’orienter dans la moitié de terrain locale avec des verts et noirs déterminés à aller chercher l’égalisation face à des jaunes et noirs défendant corps et bien leurs acquis et, après des duels intenses, les hommes de Dinis Eric trouvèrent une ouverture sur la droite grâce à cette passe lumineuse de Marques Benjamin en faveur de Schneider Loic, l’attaquant s’emmenant le ballon jusqu’aux 16m à hauteur desquels il se heurta à la sortie de Rohe Yves, le portier local dégageant le ballon en touche sur la droite, on jouait la 88e minute de jeu. Dans la foulée de l’exécution de la remise en jeu précédente, l’arrière-garde locale parvint à récupérer la possession du cuir avant de le renvoyer aux avants-postes pour Bayer Igor, l’attaquant s’avançant le ballon dans l’axe afin d’enchaîner par un décalage sur la droite en faveur de Foeller Dylan, l’ailier déboulant dans le couloir afin de se mettre dans de bonnes dispositions pour expédier un centre rentrant passant directement au-dessus du but de Jespere Guillaume, on jouait la 89e minute de jeu. Alors qu’on rentrait à présent dans les arrêts de jeu, les verts et noirs allaient abattre leurs dernières cartes en monopolisant le ballon au milieu de terrain avant qu’un décalage sur la droite n’intervienne en faveur de Bornert Bryan, ce dernier tentant de se frayer un chemin dans la masse avant de contraindre Stoetzel Fabrice à concéder un corner, pour un coup de pied de coin que Cadet Grégoire se chargea de botter en direction du point de penalty à hauteur duquel Rohe Yves enleva difficilement le ballon, ce qui amena un cafouillage au terme duquel le ballon revint sur la droite de la surface de réparation et directement dans les pieds de Schneider Loïc, l’attaquant se prenant le temps de lever la tête avant d’expédier un centre à ras-de-terre en direction du second poteau devant lequel Batt Lucas ne put couper la trajectoire du cuir, le ballon finissant sa course en sortie de but, on jouait la 91e minute de jeu. Suite à cette dernière frayeur sur le but local, Rohe Yves expédia un renvoi aux 5.5m vers le milieu de terrain, zone de jeu dans laquelle de derniers duels eurent lieu avant que Ates Caner ne mette un terme à la rencontre en scellant ainsi la première victoire des doublures seebachoises décrochée avec brio face aux dauphins du groupe sur ce score de 3-2!




Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.