District 4 | L’AS Hunspach 2 inverse la tendance avec la manière face à l’AS Forstfeld

A l’occasion d’un match en retard comptant pour la 6e journée de championnat en District 4 (Gr B), l’AS Hunspach 2 accueillait l’AS Forstfeld afin de tenter de recoller au trio de tête en faveur d’une victoire ce jour, et ce, face à des adversaires distançant la zone rouge de seulement trois points. Après une première période ayant très bien commencée pour les visiteurs, les verts et blancs se révoltèrent en inversant largement la tendance, ces derniers finissant par étrier leurs adversaires du jour sur le score de 7-2. Résumé de cette rencontre…

AS Hunspach 2 – AS Forstfeld 1 | La feuille de match

AS Hunspach 2

SCHWEIGKART David – BILLMANN Cyril, MARZOLF Pierre, REDELSPERGER Thomas, SPIELMANN JACKY – JUNG Sébastien, FRISON Théo, STEINMANN David – ROEHRIG Antoine, BILLMANN Julien, MULLER Julien
Remplaçants: SCHARRENBERGER Vincent, SCHIMPF Thomas, GROSCLAUDE Esteban
Dirigeant: MARZOLF Louis
Entraîneur: JUNG Sébastien

AS Forstfeld 1

RENK Mathieu – GEYER Alexandre, JUNG Lilian, SCHLADENHAUFEN Olivier, BEYNER Julien – BRUDER Marc, HOFFART Mathieu, STURM Alain – JEHAN Gaetan, DURAND Ludovic, LAUTER Stéphane
Remplaçants: ROCHE Louis, SUTTEL Loic
Dirigeants: DURAND Hervé, HUHNE Bruno
Entraîneur: BEILLARD Henry

AS Hunspach 2 – AS Forstfeld 1 | Le résumé du match

A l’occasion d’un match en retard comptant pour la 6e journée de championnat en District 4 (Gr B), l’AS Hunspach 2 accueillait l’AS Forstfeld afin de tenter de recoller au trio de tête en faveur d’une victoire ce jour, et ce, face à des adversaires distançant la zone rouge de seulement trois points. C’est dans ce contexte que le coup d’envoi de la rencontre put être donné et, dès la première minute de jeu, les verts et blancs se mirent en lumière en lançant une première incursion par la droite grâce à Frison Théo, ce dernier se mettant dans de bonnes dispositions dans le couloir afin d’expédier un centre en direction du second poteau à hauteur duquel Roehrig Antoine rata malheureusement son contrôle, le ballon filant finalement en sortie de but. Suite au renvoi aux 5.5m effectué par Renk Mathieu, les débats allaient se figer dans l’entre-jeu pendant quelques minutes, le temps nécessaire aux visiteurs pour envisager un assaut sur la droite grâce à cette interception du cuir de Geyer Alexandre précédant une passe en profondeur dans le couloir en faveur de Lauter Stéphane, l’attaquant y faisant parler sa vitesse afin de pouvoir adresser un centre en direction du point de penalty à hauteur duquel Spielmann Jacky veillait au grain pour renvoyer le danger bien assez loin du rectangle, on jouait la 4e minute de jeu. Se heurtant à des adversaires faisant preuve d’envie, les doublures hunspachoises allaient devoir redoubler d’énergie afin de gagner la moitié de terrain adverse avant qu’une situation ne s’offre à eux sur la droite mais ce fut sans compter sur l’intervention de la patrouille adverse, cette dernière se mettant à la faute à hauteur des 20m, ce qui occasionna un coup franc que Steinmann David botta directement dans le mur, Muller Julien suivant ensuite en embuscade afin de reprendre le ballon d’une frappe s’envolant loin au-dessus du but de Renk Mathieu, on jouait la 6e minute de jeu. Mettant tout en œuvre pour demeurer actifs aux avant-postes, les verts et blancs allaient parvenir à pousser leurs adversaires dans leurs derniers retranchements avant de forcer un défenseur à concéder un corner que Muller Julien se chargea de botter de la droite en direction du premier poteau devant lequel Schladenhaufen Olivier renvoya le danger avec autorité, on jouait la 8e minute de jeu. Dans la foulée du renvoi défensif précédent, d’âpres duels allaient animer les secondes suivantes et, grâce au concours de Spielmann Jacky, les locaux allaient pouvoir repartir de l’avant à l’image de cette passe en profondeur lumineuse dans l’axe en faveur de Frison Théo, mais ce dernier se fit malheureusement prendre en position de hors-jeu à hauteur des 25m, on jouait la 9e minute de jeu. Loin de vouloir rester sous domination locale, les hommes de Beillard Henry allaient se ressaisir en commençant par gagner quelques duels au milieu de terrain, ce qui allait les amener à se créer une situation intéressante sur la gauche grâce à ce bon ballon distillé par Durand Ludovic en direction de Jehan Gaetan mais l’attaquant se fit prendre en position de hors-jeu alors qu’il prétendait le contraire, on jouait la 11e minute de jeu. Quadrillant parfaitement le terrain, les noirs n’allaient pas tarder à être à la réception du cuir suite à l’exécution du coup franc indirect précédent, ce qui allait leur permettre de s’offrir un assaut sur la droite grâce à Lauter Stéphane, l’attaquant débordant dans le couloir avant de ponctuer sa course par un centre en direction du point de penalty à hauteur duquel Hoffart Mathieu répondit présent pour glisser le ballon au fond des filets, on jouait la 12e minute de jeu, 0-1! Alors qu’on atteignait le premier quart d’heure de jeu, les hommes de Jung Sébastien allaient nous proposer une réaction d’orgueil sur la droite grâce à cette interception du cuir de ce dernier précédant une passe en profondeur en faveur de Billmann Cyril, ce dernier faisant parler son physique afin de se mettre dans de bonnes dispositions pour expédier un centre en direction du second poteau pour la tête de Billmann Julien passant à gauche de la cage visiteuse. Consécutivement au renvoi aux 5.5m suivant, les débats allaient essentiellement se concentrer au milieu de terrain avant que les visiteurs en ressortent vainqueurs grâce notamment à Hoffart Mathieu, l’ailier profitant d’un boulevard sur la droite pour s’y faufiler avant d’être victime d’une faute face à Redelsperger Thomas à hauteur des 25m, ce qui amena un coup franc que Geyer Alexandre se chargea de botter en direction du second poteau à hauteur duquel aucun de ses partenaires ne fut en mesure de couper la trajectoire du ballon, ce dernier filant directement en sortie de but, on jouait la 16e minute de jeu.

Galvanisés par leur avantage au score, les noirs n’allaient pas faiblir dans leurs efforts, ce qui allait finir par agacer la défense locale à l’image de ce débordement sur la droite de Jehan Gaetan étant annihilé irrégulièrement par Marzolf Pierre à hauteur des 25m, ce qui occasionna un coup franc que Beyner Julien se chargea de jouer dans l’axe mais, suite à une mésentente entre deux de ses partenaires, la défense verte et blanche put se donner de l’air, on jouait la 18e minute de jeu. Suite au renvoi défensif précédent, les locaux allaient tenter de prendre le jeu à leur compte mais face à une défense adverse bien en place, ces derniers allaient éprouver quelques difficultés à se rapprocher du rectangle et, suite à une balle perdue sur la gauche, Jung Lilian put ressortir le ballon jusqu’à ce qu’il ne lève la tête afin de répondre à l’appel en profondeur de Hoffart Mathieu qui, ainsi servi, arma une frappe des 20m étant finalement stoppée devant son poteau droit par Schweigkart David, on jouait la 20e minute de jeu. Dans la foulée du dégagement du dernier rempart local, ses partenaires allaient se retrousser les manches à tous les étages afin de regagner les 25m adverses dans lesquels leurs vis-à-vis allaient concéder un corner dans la douleur, ce qui laissa place à un coup de pied de coin que Frison Théo se chargea de botter de la droite en direction du premier poteau devant lequel un défenseur renvoya le danger de la tête en étant relayé par l’un de ses compères de l’arrière-garde, Spielmann Jacky interceptant ensuite le ballon aux 30m avant de le remiser dans le paquet mais Renk Mathieu intervint à la limite de sa surface de réparation pour dégager le ballon, on jouait la 21e minute de jeu. Consécutivement à l’intervention du portier visiteur, les deux équipes allaient se faire front dans l’entrejeu pendant un court instant avant que les noirs n’entrevoient une fenêtre de tir dans l’axe grâce à cette interception du cuir de Jehan Gaetan précédant une percée de sa part l’amenant à distiller une passe lumineuse sur sa gauche en faveur de Durand Ludovic qui, des 20m, reprit le cuir d’une frappe en cloche heurtant la barre transversale avant que Schweigkart David ne s’en saisisse pour dégager le ballon sur la droite et directement dans les pieds de Hoffart Mathieu, l’ailier débordant dans le couloir tout en redressant sa course dans la surface de réparation pour enfin le voir décocher une frappe croisée trouvant victorieusement le petit filet gauche, on jouait la 23e minute de jeu, 0-2! Dans la foulée de l’engagement suivant, les locaux allaient sonner l’heure de la révolte grâce à ce débordement sur la gauche de Muller Julien précédant un centre rentrant étant coupé victorieusement par Billmann Julien, 1-2! La rencontre s’emballant ensuite à tous les étages, on sentait les noirs quelque peu dépassés par les événements, ce qui permit aux verts et blancs de poser leur jeu dans la moitié de terrain adverse et, après quelques instants passés à trouver une ouverture, ce fut chose faite grâce à ce bon décalage sur la droite en faveur de Billmann Julien précédant une passe dans l’axe en faveur de Roehrig Antoine, l’attaquant pénétrant ensuite dans la surface de réparation avant d’armer une frappe passant à droite du cadre, on jouait la 25e minute de jeu. Ne ménageant pas leurs efforts déployés sur le front de l’attaque, les hunspachois n’allaient pas tarder à remettre le pied sur le ballon grâce notamment au concours de Spielmann Jacky, le défenseur central se prenant le temps de lever la tête afin d’expédier un bon ballon sur la droite en faveur de Frison Théo, l’attaquant se défaisant de son adversaire direct avant de décocher une frappe tendue des 20m étant captée en deux temps par Renk Mathieu, on jouait la 26e minute de jeu. Mettant tout en œuvre pour prendre en étau leurs adversaires dans leur propre moitié de terrain, les débats autour du rond central allaient tourner court puisqu’on retrouvait les locaux à la manœuvre grâce à Steinmann David, ce dernier évoluant sur la gauche avant de remiser le ballon dans l’axe en faveur de Muller Julien qui, instinctivement, servit parfaitement le cuir en profondeur sur la droite pour Frison Théo mais Renk Mathieu devança l’assaillant avec brio, on jouait la 28e minute de jeu.

Suite au dégagement de ce dernier, ses partenaires allaient éprouver quelques difficultés à retrouver l’allant qui faisait leur force au cours des vingt premières minutes de jeu, ce qui profita à leurs hôtes, ces derniers parvenant à ratisser le ballon sur la droite grâce notamment aux efforts fournis par Muller Julien, l’attaquant tentant ensuite de passer en force dans le couloir avant de finir par obtenir un corner face à Geyer Alexandre, ce qui laissa place à un coup de pied de coin que l’assaillant se chargea de botter sortant de la gauche en direction de l’entrée de la surface de réparation à hauteur de laquelle Spielmann Jacky remisa le ballon dans le paquet de la tête mais la charnière centrale adverse veillait au grain en renvoyant le danger bien assez loin de sa zone d’inconfort, on jouait la 29e minute de jeu. Alors qu’on atteignait la demi-heure de jeu, les visiteurs allaient rehausser leur niveau de jeu, ce qui se traduisit par une incursion de Hoffart Mathieu dans l’axe précédant un bon décalage sur la droite en faveur de Jehan Gaetan qui, des 16m, reprit le cuir d’une frappe finissant directement sa course dans les gants de Schweickart David. Consécutivement au dégagement de ce dernier, ses coéquipiers allaient profiter des nombreux espaces laissés vacants pour investir le camp forstfeldois grâce à cette percée de Roehrig Antoine dans l’axe laissant place à une passe en profondeur en faveur de Muller Julien mais l’attaquant se fit prendre au piège du hors-jeu à hauteur des 16m, on jouait la 32e minute de jeu. Dans la foulée de l’exécution du coup franc indirect précédent, les noirs allaient investir le camp adverse pendant un court instant avant de devoir battre progressivement en retraite sous la pression de leurs hôtes, ces derniers gagnant les duels du milieu de terrain avant que Billmann Julien ne soit en mesure de distribuer le ballon sur la gauche en faveur de Roehrig Antoine, ce dernier déboulant dans le couloir en ponctuant sa course par un centre en direction du premier poteau à hauteur duquel Schladenhaufen Olivier coupa la trajectoire du cuir en corner, ce qui laissa place à un coup de pied de coin que Roehrig Antoine se chargea de botter en direction du point de penalty à hauteur duquel Spielmann Jacky effleura le ballon avant qu’il ne file sur la droite de la surface de réparation et directement dans les pieds de Steinmann David, ce dernier remisant ensuite le cuir en retrait sur Jung Sébastien, le coach local obtenant finalement une touche étant rapidement effectuée sur l’un de ses défenseurs qui décala le ballon dans l’axe pour Steinmann David, le milieu offensif tentant ensuite sa chance d’une frappe des 25m étant repoussée en corner par le portier visiteur, ce qui laissa place à un coup de pied de coin que Muller Julien joua à la Rémoise avec Marzolf Pierre, le défenseur lui remisant instantanément afin qu’il émette un centre étant victorieusement reprit par Steinmann David à hauteur du point de penalty, on jouait la 34e minute de jeu, 2-2! Désormais au coude à coude, les visiteurs allaient accuser le coup pendant quelques instants et les verts et blancs allaient en profiter pour accentuer leur pression jusqu’à obtenir un nouveau corner que Frison Théo se chargea de botter rentrant de la droite et Steinmann David surgit pour placer un coup de tête ne laissant aucune chance à Renk Mathieu, on jouait la 36e minute de jeu, 3-2! Ayant pris les commandes de cette rencontre, les locaux allaient avant tout s’atteler à ne pas laisser d’espaces à leurs adversaires et, après cinq minutes passées à gérer leur avantage au score, la troupe à Jung Sébastien allaient parvenir à développer une nouvelle action suite à cette récupération du cuir de Spielmann Jacky précédant une passe en profondeur dans l’axe en faveur de Billmann Julien, le meneur de jeu décalant ensuite le ballon sur sa droite pour Frison Théo, ce dernier n’hésitant pas à reprendre le cuir d’une frappe passant loin au-dessus de la cage adverse, on jouait la 41e minute de jeu. Suite au renvoi aux 5.5m suivant, les Hunspachois n’allaient avoir aucun mal à reprendre possession du cuir tout en élaborant un nouvel assaut sur la gauche grâce à Roehrig Antoine, l’attaquant se frayant un chemin dans le couloir avant de songer à émettre une passe dans l’axe en faveur de Muller Julien, ce dernier prolongeant ensuite le ballon sur sa droite pour Billmann Cyril qui, des 20m, le reprit d’une frappe filant tout droit dans les gants de Renk Mathieu, on jouait la 42e minute de jeu. Consécutivement au dégagement de ce dernier, le ballon fut récupéré par Frison Théo sur la droite, l’ailier ne se faisant pas prier pour déborder dans le couloir en ponctuant sa course par un centre en direction du premier poteau pour la reprise de Billmann Julien s’insérant au fond des filets, 4-2! En pleine bourre en cette fin de première période, les verts et blancs allaient continuer de dominer les débats jusqu’à l’entame des arrêts de jeu, moment choisi par Steinmann David pour lancer un nouvel assaut dans l’axe, le milieu offensif naviguant entre ses vis-à-vis de pousser le ballon devant lui pour Frison Théo, ce dernier pénétrant ensuite dans la surface de réparation afin d’y décocher une frappe passant finalement au-dessus de la cage adverse, on jouait la 46e minute de jeu. Dans la foulée du renvoi aux 5.5m suivant, l’arbitre renvoya les 22 acteurs aux vestiaires pour la pause.

Loin d’être rassasiés, les locaux allaient continuer sur leur lancée en enfilant trois nouveaux buts au cours du second acte

De retour sur la pelouse, les deux formations étaient parées pour le coup d’envoi du second acte avec, dès la 49e minute de jeu, une première action locale se développant dans l’axe grâce à cette récupération du cuir de Jung Sébastien précédant une percée de ce dernier l’amenant à décaler le ballon sur sa gauche pour Billmann Julien, ce dernier pénétrant ensuite dans la surface de réparation afin d’y décocher une frappe étant parfaitement captée par Renk Mathieu. Suite au dégagement du dernier rempart visiteur, ses partenaires allaient se heurter à des adversaires faisant preuve de mordant à l’image de cette interception du cuir de Billmann Cyril sur la droite, le défenseur profitant d’un boulevard dans le couloir pour s’y faufiler tout en levant la tête afin de distribuer le ballon dans l’axe pour Billmann Julien qui, dos au but, remisa le cuir en retrait pour Roehrig Antoine, l’attaquant n’hésitant pas à le reprendre d’une frappe des 20m filant au-dessus de la cage adverse, on jouait la 50e minute de jeu. Après un départ canon des locaux, les débats allaient finir par se figer au milieu de terrain pendant quelques minutes, le temps nécessaire aux visiteurs de se retrousser les manches afin de proposer une incursion sur la gauche grâce à Lauter Stéphane, ce dernier tentant de déborder le long de la ligne de touche mais ce fut sans compter sur Spielmann Jacky, le défenseur central commettant une faute sur l’assaillant à hauteur des 30m, ce qui occasionna un coup franc que Hoffart Mathieu se chargea de botter en direction de l’entrée de la surface de réparation à hauteur de laquelle Sturm Alain se rendit coupable d’un excès d’engagement sur Spielmann Jacky, on jouait la 53e minute de jeu. N’ayant plus rien à perdre dans cette partie, les Forstfeldois allaient resserrer les rangs afin de contenir la fougue adverse au milieu de terrain et, après d’âpres duels, les verts et blancs allaient pouvoir repartir de l’avant malgré tout grâce notamment à Frison Théo, l’ailier déboulant dans le couloir droit avant de se faire reprendre irrégulièrement par Hoffart Mathieu non loin du poteau de corner, ce qui occasionna un coup franc que Muller Julien se chargea de botter en direction de l’entrée de la surface de réparation à hauteur de laquelle Roche Louis fut le plus prompt pour renvoyer le danger bien assez loin de son but, on jouait la 55e minute de jeu. Quadrillant parfaitement le terrain, les locaux n’allaient pas tarder à reprendre possession du cuir grâce notamment à Muller Julien, ce dernier réceptionnant le ballon sur la droite avant de déborder dans le couloir afin de se mettre dans de bonnes dispositions pour d’expédier un centre en direction du second poteau à hauteur duquel Steinmann David rôdait pour enfiler le ballon au fond des filets, 5-2! Se sentant désormais à l’abri du moindre retour de leurs adversaires, les doublures hunspachoises allaient lever le pied pendant un court instant, ce qui permit aux noirs de s’exprimer sur le front de l’attaque, ces derniers semant un léger vent de panique dans la défense locale avant que Schweickart David n’apporte son concours en partant à l’aventure hors de son rectangle pour dégager le danger, Roehrig Antoine tentant ensuite de prendre tout le monde à revers en étant à la réception du cuir mais ce fut sans compter sur l’intervention de l’arbitre signalant une position de hors-jeu de l’attaquant, on jouait la 57e minute de jeu. Alors qu’on atteignait progressivement la demi-heure de jeu, les débats allaient baisser en intensité avec des visiteurs s’attelant à limiter la casse face à des adversaires galvanisés par la tournure de la rencontre, ces derniers n’hésitant pas à continuer de mettre la pression sur une défense noire aux aguets et, suite à une incursion dans l’axe de Marzolf Pierre, Lauter Stéphane intervint en se rendant coupable d’une faute sur l’assaillant à hauteur des 35m, ce qui occasionna un coup franc que Steinmann David se chargea de botter en direction du poteau droit devant lequel Billmann Julien plaça une tête alors qu’une position de hors-jeu avait été relevée au préalable, on jouait la 62e minute de jeu.

Dans la foulée de l’exécution du coup franc indirect suivant, les hommes de Beillard Henry allaient procéder en contre grâce à cette réception du cuir dans l’axe de Jehan Gaetan précédant une passe en profondeur lumineuse en faveur de Lauter Stéphane, l’attaquant décochant ensuite une frappe des 16m finissant directement dans les gants de Schweickart David. Suite au dégagement de ce dernier, les deux formations allaient se donner rendez-vous au milieu de terrain pour y disputer le ballon pendant quelques minutes, le temps nécessaire aux visiteurs pour repartir de l’avant par l’intermédiaire de Lauter Stéphane, l’attaquant s’échappant sur le côté gauche avant de songer à émettre une passe à sa droite pour Bruder Marc qui, des 16m, reprit le cuir d’une frappe étant détournée en corner par un défenseur, ce qui laissa place à un coup de pied de coin que Jehan Gaetan se chargea de botter de la droite en direction du second poteau à hauteur duquel Lauter Stéphane fit l’effort de récupérer le ballon pour ensuite le remiser en retrait pour Roche Louis qui, sous la pression d’un adversaire, concéda une touche, on jouait la 64e minute de jeu. Consécutivement à la remise en jeu suivante, les verts et blancs firent ressortir leur bloc afin de mieux s’installer dans la moitié de terrain adverse dans laquelle ils allaient parvenir à développer une action voyant Muller Julien déborder dans le couloir droit avant qu’il ne se fasse stopper irrégulièrement dans sa progression par Durand Ludovic à hauteur des 25m, ce qui occasionna un coup franc que la victime du méfait se chargea de botter en direction du second poteau pour la tête de Frison Théo trouvant les gants de Renk Mathieu, on jouait la 65e minute de jeu. Quadrillant parfaitement le terrain, les locaux n’allaient pas tarder à remettre le pied sur le ballon suite au dégagement du portier adverse, notamment grâce à Steinmann David, ce dernier temporisant un court instant jusqu’à répondre à l’appel en profondeur sur la gauche de Frison Théo, l’ailier s’emmenant ensuite le ballon jusqu’aux 16m desquels il décocha une frappe passant à droite de la cage de Renk Mathieu, on jouait la 66e minute de jeu. Suite au renvoi aux 5.5m du dernier rempart visiteur, ses partenaires allaient mener un assaut express sur la droite grâce à Lauter Stéphane, ce dernier s’enfonçant dans ce couloir avant de songer à émettre une passe en retrait en faveur de Jehan Gaetan qui, des 16m, reprit le cuir d’une frappe passant loin au-dessus de la cible, on jouait la 67e minute de jeu. Au cours des six minutes suivantes, les deux équipes allaient se neutraliser à tous les étages jusqu’à ce que les verts et blancs ne reprennent progressivement le jeu à leur compte, ce qui allait leur permettre de lancer une nouvelle offensive par l’intermédiaire de Frison Théo, ce dernier déboulant sur le droite avant de tenter sa chance d’une frappe étant détournée en corner par Roche Louis, ce qui laissa place à un coup de pied de coin que Muller Julien se chargea de botter de la droite en direction du point de penalty à hauteur duquel Beyner Julien veillait au grain en renvoyant le danger bien assez loin de sa zone d’inconfort, on jouait la 73e minute de jeu. Alors qu’on atteignait le dernier quart d’heure de jeu de cette partie, les visiteurs allaient avoir l’occasion de développer un peu de jeu sur le front de l’attaque à l’image de cette action étant initiée par Bruder Marc, ce dernier interceptant le ballon ans l’axe avant qu’il ne répondre à l’appel sur la gauche de Suttel Loïc, l’attaquant passant ensuite trois défenseurs en revue avant de buter sur Spielmann Jacky, le défenseur central renvoyant ensuite proprement le ballon.

Consécutivement au renvoi défensif précédent, un statu quo entre les deux équipes allait s’installer dans l’entre-jeu pendant quelques minutes avant que les doublures hunspachoises ne soient en mesure de lancer un assaut dans l’axe grâce au duo Schimpf/Grosclaude, le premier initiant un une/deux avec le second qui lui remit parfaitement le ballon dans les pieds afin qu’il puisse le décaler sur la gauche en faveur de Frison Théo, ce dernier finissant par se faire sécher à hauteur des 16m, ce qui occasionna un coup franc que Muller Julien se chargea de botter directement au-dessus du but de Renk Mathieu, on jouait la 78e minute de jeu. Dans la foulée du renvoi aux 5.5m effectué par ce dernier, une série de duels allait avoir lieu au milieu de terrain avant que les locaux en ressortent vainqueurs grâce notamment à Frison Théo, l’ailier déboulant ensuite dans le couloir gauche tout en redressant sa course dans la surface de réparation pour enfin le voir obtenir un corner face à Hoffart Mathieu, ce qui laissa place à un coup de pied de coin que l’assaillant se chargea de botter de la gauche en direction du premier poteau devant lequel Hoffart Mathieu renvoya le danger directement dans les pieds de Frison Théo, ce dernier ne se faisant pas prier pour expédier un centre en direction du premier poteau pour la tête de Billmann Cyril passant finalement au-dessus de la cage adverse, on jouait la 79e minute de jeu. Au cours des cinq minutes suivantes, les noirs allaient se remobiliser afin de ne pas demeurer sous pression mais malgré tous les efforts fournis, cela n’empêcha pas leurs adversaires de revenir à la charge sur la droite grâce notamment à Grosclaude Esteban, ce dernier se faufilant dans ce couloir jusqu’à ce qu’une intervention illégale de Jung Lilian n’intervienne à hauteur des 20m, ce qui occasionna un coup franc que Billmann Cyril se chargea de botter en direction du second poteau pour Steinmann David mais le milieu offensif se fit prendre en position de hors-jeu, on jouait la 84e minute de jeu. Suite à l’exécution du coup franc indirect précédent, les verts et blancs furent à la réception du cuir sur la gauche grâce à Schimpf Thomas, ce dernier pénétrant ensuite dans la surface de réparation en prenant soin d’éliminer le portier adverse pour finalement glisser le ballon au fond des filets, 6-2! Rentrant dans les cinq dernières minutes du temps réglementaire, on ne voyait vraiment plus qu’une seule équipe sur le terrain et, lassés par la domination de leurs hôtes, les Forstfeldois allaient muscler leurs interventions à l’image de ce petit festival de Billmann Julien l’amenant à passer en revue deux défenseurs tout en pénétrant dans la surface de réparation pour ensuite s’y faire déstabiliser par Geyer Alexandre, ce qui occasionna un penalty que Billmann Cyril se chargea de transformer victorieusement, on jouait la 86e minute de jeu, 7-2! Avec la force du désespoir, les visiteurs allaient profiter de leur engagement afin de développer une action notable grâce à cette percée de Suttel Loïc dans l’axe aboutissant sur un bon décalage sur la gauche en faveur de Lauter Stéphane, l’attaquant déboulant ensuite dans le couloir en ponctuant sa course par un centre en direction du second poteau pour la reprise de Durand Ludovic passant finalement à droite du but de Schweickart David, on jouait la 87e minute de jeu. Au cours des minutes suivantes, les noirs allaient laisser la libre entreprise à leurs adversaires, ces derniers ne se faisant pas prier pour franchir la ligne médiane sur la droite par l’intermédiaire de Billmann Cyril, le défenseur lançant ensuite Jung Sébastien en profondeur dans le couloir, le coach local ne parvenant pas à redresser le ballon, ce dernier mourant finalement en sortie de but, on jouait la 89e minute de jeu. Consécutivement au renvoi aux 5.5m effectué par le portier visiteur, le ballon revint dans les pieds de Schimpf Thomas, ce dernier se permettant une dernière percée dans l’axe avant de songer à décaler le cuir sur la droite en faveur de Billmann Cyril, le défenseur n’hésitant pas à expédier un centre tendu en direction du second poteau à hauteur duquel aucun de ses partenaires ne fut en mesure de couper la trajectoire du ballon, ce dernier filant directement en sortie de but. Dans la foulée du renvoi aux 5.5m suivant, l’arbitre mit un terme à la rencontre en scellant ainsi la large victoire des doublures hunspachoises sur l’AS Forstfeld, les deux équipes se quittant sur ce score sans appel de 7-2!



Soyez le premier à commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.