Coupe CM, 1/8e | L’AS Seebach s’ouvre les portes des quarts en dominant l’ASC Hinterfeld

A l’occasion des huitièmes de finale de la Coupe Crédit Mutuel (Secteur Wissembourg), l’AS Seebach accueillait l’AC Hinterfeld afin de tenter de s’ouvrir les portes des quarts de finale face à l’actuel 6e de District 3. Après une première période se soldant par un court avantage en faveur des locaux, ces derniers creuser l’écart à deux reprises en seconde période, avant de s’adjuger logiquement l’un des derniers tickets pour les quarts. Résumé de cette rencontre…

AS SEEBACH 1 3
ASC HINTERFELD 1 0

AS Seebach 1 – ASC Hinterfeld 1 | La feuille de match

AS Seebach 1

WENDLING Raphaël – FRISON Arsène, STOETZEL Fabrice, ROTT Stanislas, LOEHR Romain – ANSTAETT Daniel, BAYER IGOR, HAHN Sébastien – STUDY Quentin, HICKEL Yvan, BEYL Enzo
Remplaçants: BARIN Yucel, HAHN Stéphane
Dirigeants: FOELLER Dylan, WENDLING Frédéric
Entraîneur: STUDY Quentin

ASC Hinterfeld 1

KEMPF Régis – DAPP Sébastien, ROEDER Alexandre, DALCY Joël, FLEISCH Thomas – KREISS Jonathan, CALBE Nicolas, BERTRAND Nicolas – AJENOE Sylkk, LEHMANN Thierry, RINGWALD Michaël
Remplaçants: WAMBST Stéphane, JUCHS Dominique, FERNBACH Fabrice
Dirigeant: LOEB Joël
Entraîneur: CALBE Francesco

Arbitre: KURTAR Recai

AS Seebach 1 – ASC Hinterfeld 1 | Le résumé du match

A l’occasion des huitièmes de finale de la Coupe Crédit Mutuel (Secteur Wissembourg), l’AS Seebach accueillait l’AC Hinterfeld afin de tenter de s’ouvrir les portes des quarts de finale face à l’actuel 6e de District 3. C’est dans ce contexte que le coup d’envoi de la rencontre put être donné par Kurtar Recai, ce dernier laissant place à une longue période d’observation au terme de laquelle les visiteurs furent les premiers à se mettre en lumière grâce à cette offensive les voyant investir durablement la moitié de terrain adverse avant qu’ils n’y perdent le ballon dans leur fougue, Frison Arsène le renvoyant dans l’axe et directement dans les pieds de Bertrand Nicolas, le milieu offensif servant ensuite Ajenoe Sylkk en profondeur devant lui, l’attaquant dribblant plusieurs adversaires avant de se rendre coupable d’un excès d’engagement sur un défenseur, on jouait la 7e minute de jeu. Suite à l’exécution du coup franc précédent, les deux équipes allaient tour à tour se partager la possession du cuir dans l’entre-jeu avant que, suite à une récupération locale, Stoetzel Fabrice ne perde le ballon face à Ajenoe Sylkk, l’attaquant déboulant ensuite dans le couloir gauche tout en redressant légèrement sa course dans l’axe afin de se mettre dans de bonnes dispositions pour tenter d’armer une frappe mais Stoetzel Fabrice se reprit en lui chipant le ballon à hauteur des 20m, on jouait la 10e minute de jeu. Faisant ensuite ressortir leur bloc défensif, les locaux allaient investir la moitié de terrain adverse en y faisant tourner le ballon jusqu’à ce qu’une ouverture ne voit le jour sur la gauche grâce à cette percée de Hahn Sébastien étant finalement conclue par une passe en retrait dans l’axe en faveur de Stoetzel Fabrice, ce dernier n’hésitant pas à reprendre le cuir d’une frappe des 25m filant directement dans les gants de Kempf Régis, on jouait la 12e minute de jeu. Quadrillant parfaitement le terrain, les verts n’eurent aucun mal à remettre le pied sur le ballon à l’image de cette récupération du cuir dans l’axe de Loehr Romain précédant une passe en profondeur sur la droite en faveur de Stoetzel Fabrice, le défenseur déboulant ensuite dans ce couloir en ponctuant sa course par un centre en direction du premier poteau à hauteur duquel Study Quentin plaça une tête passant largement à droite de la cage adverse, on jouait la 13e minute de jeu. Consécutivement au renvoi aux 5.5m suivant, les bleus allaient se retrousser les manches afin de passer le milieu de terrain sans encombres grâce notamment à ce bon travail d’Ajenoe Sylkk, l’attaquant prenant Stoetzel Fabrice de vitesse dans le couloir droit avant de voir le défenseur revenir sur lui afin de pousser le ballon en corner, cette intervention laissant place à un coup de pied de coin que Calbe Nicolas se chargea de botter de la gauche en direction du point de penalty pour la tête de Fleisch Thomas étant parfaitement captée par Wendling Raphaël, on jouait la 14e minute de jeu. Dans la foulée du dégagement de ce dernier, d’âpres duels allaient avoir lieu au milieu de terrain et, au terme de ces derniers, c’est les hommes de Study Quentin qui en ressortirent vainqueurs avant de voir Bayer Igor être idéalement servi en profondeur sur la droite, ce dernier déboulant dans le couloir afin de se mettre dans de bonnes dispositions pour expédier un centre en direction du premier poteau devant lequel Dally Joël veillait au grain en renvoyant le danger bien assez loin de sa zone d’inconfort, on jouait la 16e minute de jeu. Au cours des minutes suivantes, les débats allaient se rééquilibrer et, malgré une belle opposition proposée par les Hinterfeldois, ces derniers durent se replier en bon ordre suite à cette récupération du cuir sur la droite de Stoetzel Fabrice, le défenseur se l’emmenant sur plusieurs mètres avant d’envoyer Beyl Enzo au charbon plein axe, le jeune attaquant trouvant ensuite Study Quentin en première intention dans la profondeur mais le meneur de jeu se fit prendre en position de hors-jeu à hauteur des 16m, on jouait la 18e minute de jeu.

Suite à l’exécution du coup franc indirect précédent, les visiteurs allaient pouvoir repartir de l’avant grâce notamment à Bertrand Nicolas, le milieu offensif interceptant le ballon plein axe avant de s’offrir une courte percée l’amenant à parfaitement servir le cuir en profondeur pour Ajenoe Sylkk mais Wendling Raphaël avait senti le coup et devança l’attaquant à la limite de sa surface de réparation en renvoyant le danger sur sa gauche. Sentant leurs adversaires du jour capables de réaliser un coup, les locaux allaient se ressaisir en monopolisant le ballon dans un premier temps avant de passer la vitesse suivante sur le front de l’attaque, ce qui sema un vent de panique dans la défense visiteuse, cette dernière finissant à se mettre à la faute sur la droite à hauteur des 20m, ce qui occasionna un coup franc que Study Quentin se chargea de botter en direction du premier poteau à hauteur duquel Stoetzel Fabrice plaça une tête s’enfilant victorieusement au ras du poteau droit du but de Kempf Régis, on jouait la 20e minute de jeu, 1-0! Consécutivement à l’engagement des visiteurs, leurs hôtes allaient donner la chasse au porteur du ballon jusqu’à ce qu’ils parviennent à ratisser un bon ballon sur la droite grâce à Stoetzel Fabrice, le défenseur se prenant ensuite le temps de lever la tête afin de distiller un bon ballon sur la droite en faveur de Bayer Igor, ce dernier débordant dans le couloir tout en esquivant deux adversaires avant de décocher une frappe à ras-de-terre des 16m filant à gauche du but adverse, on jouait la 21e minute de jeu. Loin d’avoir abdiqués, les hommes de Calbe Francesco allaient profiter du renvoi aux 5.5m de leur gardien afin de s’offrir un assaut sur la droite grâce à l’insatiable Ajenoe Sylkk, l’attaquant déboulant à toute vitesse dans le couloir avant qu’il ne soit stoppé dans son élan par Anstaett Daniel à hauteur des 30m, ce qui occasionna un coup franc que Calbe Nicolas se chargea de jouer court avec Roeder Alexandre, ce dernier faisant ensuite transiter le ballon vers Fleisch Thomas, le défenseur central envoyant finalement un long ballon vers l’avant en direction de Lehmann Thierry mais le ballon prit de l’effet et mourut donc en sortie de but, on jouait la 22e minute de jeu. Faisant en sorte de demeurer le plus longtemps possible dans la moitié de terrain locale, les bleus allaient exercer un pressing très haut sur le porteur du ballon, ce qui permit à Ajenoe Sylkk de récupérer le ballon sur la droite avant qu’il ne se fasse reprendre irrégulièrement par Frison Arsène à hauteur des 30m, ce qui amena un coup franc que Fleisch Thomas se chargea de botter en direction de la niche adverse devant laquelle Wendling Raphaël s’imposa sans soucis, on jouait la 23e minute de jeu. N’étant pas à l’abri d’une égalisation, les Seebachois allaient à nouveau monopoliser le ballon à tous les étages avant qu’une offensive ne découle de leur maîtrise balle au pied, à l’image de ce débordement sur la droite de Bayer Igor précédant une passe millimétrée dans l’axe en faveur de Loehr Romain, ce dernier ne se faisant pas prier pour expédier une frappe des 20m étant contrée par un défenseur, le ballon revenant finalement vers Study Quentin, le meneur de jeu n’hésitant pas à le reprendre d’une frappe des 20m passant à gauche du but de Kempf Régis, on jouait la 25e minute de jeu. Suite au renvoi aux 5.5m suivant, les débats du milieu de terrain allaient tourner court puisqu’on retrouvait rapidement les verts à la manœuvre sur la droite grâce notamment à Study Quentin, ce dernier profitant d’un boulevard dans le couloir pour y déborder avant que Roeder Alexandre n’intervienne avec trop d’ardeur à hauteur des 16m, ce qui occasionna un coup franc que la victime du méfait se chargea de botter en direction du premier poteau à hauteur duquel un défenseur fut le plus prompt pour renvoyer le danger, on jouait la 26e minute de jeu.

Dans la foulée du renvoi défensif précédent, les bleus allaient tenter de procéder en contre mais, face au bon repli de leurs adversaires, ces derniers allaient se retrouver dépourvus de solutions et durent jouer le ballon en retrait afin de mieux construire une action voyant Calbe Nicolas être idéalement servi dans la profondeur sur la droite, l’ailier déboulant le long de la ligne de touche avant que Frison Arsène ne vienne à son contact pour concéder un corner que l’assaillant se chargea de botter de la droite en direction du point de penalty à hauteur duquel Fleisch Thomas plaça une tête passant au-dessus du but adverse, on jouait la 28e minute de jeu. Consécutivement au renvoi aux 5.5m suivant, les bleus n’allaient pas ménager leurs efforts sur le front de l’attaque en se jetant sur tous les ballons comme des morts de faim à l’image de ce bon pressing d’Ajenoe Silkk aboutissant par un ratissage du ballon sur la gauche lui permettant de s’offrir une percée dans le couloir l’amenant à distribuer le ballon dans l’axe en faveur de Juchs Dominique, ce dernier voyant finalement Frison Arsène intervenir afin de renvoyer le ballon en touche sur la droite, on jouait la 29e minute de jeu. Alors qu’on atteignait la demi-heure de jeu, les locaux allaient se remettre dans le sens de la marche grâce notamment à Study Quentin, ce dernier s’offrant une embardée dans le couloir droit avant de ponctuer sa course par un centre en direction du point de penalty à hauteur duquel Beyl Enzo reprit le cuir d’une frappe passant à gauche de la cible. Au cours des cinq minutes suivantes, les deux équipes allaient se neutraliser dans l’entre-jeu avant que les bleus ne parviennent à tirer leur épingle du jeu sur la gauche grâce à cette interception du cuir d’Ajenoe Sylkk, l’attaquant débordant dans le couloir avant de repiquer dans l’axe afin de se mettre dans de bonnes dispositions pour lancer Calbe Nicolas en profondeur sur la droite mais sa passe fut trop appuyée et l’ailier accompagna donc le ballon en sortie de but, on jouait la 36e minute de jeu. Rentrantes dans les cinq dernières minutes de jeu de ce premier acte, les deux formations allaient se faire front au milieu de terrain avant qu’une faute de Hahn Sébastien sur Dalcy Joël ne soit signalée sur la gauche à hauteur de la ligne médiane, ce qui occasionna un coup franc que Fleisch Thomas se chargea de botter en direction du rectangle dans lequel Roeder Alexandre récupéra le cuir de la tête avant de perdre la possession du cuir face à Frison Arsène, ce dernier initiant ensuite un contre sur la gauche le voyant distribuer le ballon en profondeur le long de la ligne de touche en faveur de Study Quentin, le meneur de jeu poussant son effort jusqu’aux confins de ce couloir avant de ponctuer sa chevauchée par un centre tendu en direction du second poteau à hauteur duquel Fleisch Thomas renvoya le danger bien assez loin de sa zone d’inconfort, on jouait la 41e minute de jeu. Dans la foulée de l’intervention défensive précédente, les bleus allaient à leur tour partir en contre grâce à cette récupération du cuir dans l’axe de Bertrand Nicolas, le milieu offensif le distribuant ensuite sur la droite pour Ajenoe Sylkk, l’attaquant s’emmenant le ballon jusqu’aux 16m à hauteur desquels il décocha une frappe étant captée sans problème par Wendling Raphaël, on jouait la 42e minute de jeu. Consécutivement au dégagement du dernier rempart local, Hahn Sébastien hérita du ballon sur la droite avant qu’il ne réponde parfaitement à l’appel en profondeur de Loehr Romain, ce dernier déboulant ensuite dans le couloir tout en levant la tête afin de trouver Anstaett Daniel dans l’axe, l’ailier ne se faisant pas prier pour expédier une frappe des 20m passant finalement au-dessus du but de Kempf Régis, on jouait la 43e minute de jeu. Au cours des dernières minutes de jeu de cette première période, les deux équipes allaient s’enliser dans une série de duels au milieu de terrain avant que l’arbitre ne renvoie les 22 acteurs aux vestiaires pour la pause.

Les verts allaient faire le break peu avant l’heure de jeu avant qu’un missile de Rott Stanislas se logeant en pleine lunette gauche ne scelle définitivement le large succès des Seebachois

De retour sur la pelouse, les deux formations étaient parées pour le coup d’envoi du second acte avec, dès la 48e minute de jeu, une première action locale se développant sur la droite grâce notamment à Bertrand Nicolas, le milieu offensif prenant un défenseur de vitesse dans le couloir avant de songer à émettre un centre en direction de la niche devant laquelle Wendling Raphaël écarta le ballon au second poteau à hauteur duquel Stoetzel Fabrice le relaya en dégageant le danger bien assez loin de son but. Au cours des minutes suivantes, les deux équipes allaient se faire front au milieu de terrain avant que ce soit au tour des locaux de partir à l’attaque dans l’axe grâce à cette récupération du cuir de Bayer Igor précédant une percée de ce dernier l’amenant à la conclure par une frappe étant contrée par un défenseur, Study Quentin réceptionnant ensuite le cuir sur la droite afin de le reprendre d’une frappe étant déviée en corner par Fleisch Thomas, ce qui occasionna un coup de pied de coin que Hickel Yvan se chargea de botter rentrant de la droite, ce qui força Kempf Régis à enlever le ballon des poings en direction d’Anstaett Daniel, ce dernier ne se faisant pas prier pour expédier une frappe passant largement au-dessus de la cage adverse, on jouait la 50e minute de jeu. Suite au renvoi aux 5.5m suivant, les bleus allaient investir la moitié de terrain adverse pendant un court instant, le temps nécessaire aux verts pour reprendre possession du cuir sur la gauche grâce notamment à Rott Stanislas, ce dernier se prenant le temps de lever la tête avant de répondre parfaitement à l’appel en profondeur de Hickel Yvan dans le couloir, l’attaquant concluant ensuite sa chevauchée par une frappe des 20m passant finalement au-dessus du but de Kempf Régis, on jouait la 52e minute de jeu. Dans la foulée du renvoi aux 5.5m suivant, les visiteurs allaient mener un assaut express sur la gauche grâce à cette réception du cuir de Calbe Nicolas précédant une passe en profondeur lumineuse en faveur de Roeder Alexandre, le défenseur poussant son effort jusqu’aux confins de ce couloir avant d’expédier un centre en direction du premier poteau à hauteur duquel Wendling Raphaël put se saisir du cuir sans soucis, on jouait la 53e minute de jeu. Au cours de cette séquence voyant les deux équipes se projeter d’un but à l’autre, on retrouvait ensuite les verts à la manœuvre sur la droite grâce notamment à Bayer Igor, ce dernier déboulant le long de la ligne de touche avant qu’il ne se fasse stopper irrégulièrement dans sa progression à hauteur des 25m par Roeder Alexandre, ce qui occasionna un coup franc que Study Quentin se chargea de jouer rapidement dans la profondeur en direction de Loehr Romain, ce dernier concluant sa course par un centre en direction du point de penalty à hauteur duquel un défenseur renvoya le danger avec autorité, on jouait la 54e minute de jeu. Consécutivement au renvoi défensif précédent, les deux équipes allaient se neutraliser dans l’entrejeu avant que les Seebachois ne décident de passer la vitesse suivante sur la droite grâce à ce bon ratissage de Hahn Sébastien précédant un débordement de ce dernier dans le couloir se soldant par un centre en direction du second poteau à hauteur duquel Study Quentin contrôla le cuir avant de l’enfiler victorieusement entre le portier adverse et son poteau droit, on jouait la 57e minute de jeu, 2-0! Ayant su faire le break, les verts allaient ensuite lever le pied à tous les étages, ce qui laissa la liberté à leurs adversaires de développer un peu de jeu sans pour autant les voir se procurer une franche occasion et, après quelques minutes passées dans ce statu quo, les locaux firent confiance à Loehr Romain pour initier un assaut dans le couloir gauche, ce dernier y débordant avant de songer à lancer Beyl Enzo en profondeur dans l’axe mais l’attaquant se fit prendre en position de hors-jeu à hauteur des 16m, on jouait la 63e minute de jeu.

Suite à l’exécution du coup franc indirect précédent, les bleus allaient lancer un assaut sur la gauche avant que l’action ne soit interrompue par l’arbitre, ce dernier répondant aux contestations de Loehr Romain par un coup franc indirect en sa défaveur à hauteur des 30m et c’est Bertrand Nicolas qui se chargea de le botter en direction de l’entrée de la surface de réparation à hauteur de laquelle Anstaett Daniel renvoya le danger de la tête, on jouait la 64e minute de jeu. Consécutivement au renvoi défensif précédent, les deux équipes allaient s’engager dans une lutte sans partage au milieu de terrain et, après d’âpres duels, les bleus finirent par en ressortir vainqueurs grâce à cette mauvaise passe sur la droite de Frison Arsène étant interceptée par Lehmann Thierry, ce qui permit au meneur de jeu de lancer Ajenoe Sylkk en profondeur devant lui, l’attaquant concluant le mouvement par une frappe des 20m passant finalement au-dessus du but local, on jouait la 66e minute de jeu. Dans la foulée du renvoi aux 5.5m suivant, Barin Yucel hérita du ballon sur la droite avant qu’il ne se fasse dédoubler par Loehr Romain, ce dernier étant ensuite parfaitement servi en profondeur dans le couloir avant de le voir pénétrer dans la surface de réparation dans laquelle il envoya le ballon vers le second poteau à hauteur duquel Beyl Enzo enfila le ballon au fond des filets alors qu’il était libre de tout marquage mais l’arbitre releva une position de hors-jeu du jeune attaquant, on jouait la 67e minute de jeu. Profitant de la confusion adverse suite au but invalidé, les bleus allaient être à la réception du ballon dans le rond central suite au coup franc indirect précédent avant qu’ils ne s’organisent afin de parfaitement servir le cuir en faveur de Ajenoe Sylkk, l’attaquant s’emmenant ensuite le ballon plein axe pour ensuite le voir le décaler sur la droite en faveur de Bertrand Nicolas, le milieu offensif n’hésitant pas à prendre sa chance d’une frappe des 16m finissant dans les gants de Wendling Raphaël. Donnant ensuite la chasse au porteur du ballon, les hommes de Calbe Francesco allaient donner du fil à retordre à leurs adversaires pendant quelques minutes, le temps nécessaire pour reprendre possession du cuir dans l’axe grâce notamment à leur attaquant vedette, ce dernier s’offrant ensuite une percée dans l’axe avant de se retrouver dos au but, ce qui le força à jouer le ballon en retrait pour Bertrand Nicolas, le milieu offensif n’hésitant pas à le reprendre d’une frappe des 20m s’envolant largement au-dessus du but adverse, on jouait la 70e minute de jeu. Consécutivement au renvoi aux 5.5m suivant, les deux équipes allaient se donner le change au milieu de terrain avant que les verts n’entrevoient une fenêtre de tir sur la droite grâce à Beyl Enzo, ce dernier servant parfaitement Bayer Igor dans le couloir avant de le voir déborder jusqu’aux 20m à hauteur desquels il envoya un long ballon en direction de la gauche du rectangle pour Hickel Yvan, l’attaquant ne se faisant pas prier pour reprendre le cuir d’une frappe passant finalement à gauche de la cage adverse, on jouait la 72e minute de jeu. Alors qu’on atteignait le dernier quart d’heure de jeu, les verts allaient dominer les débats jusqu’à se retrouver en position de force sur le front de l’attaque grâce notamment à Beyl Enzo, l’attaquant ayant à peine le temps de franchir la ligne médiane sur la gauche qu’il se fit déstabiliser par Calbe Nicolas, ce qui occasionna un coup franc que Hickel Yvan se chargea de botter en direction du rectangle dans lequel Kreiss Jonathan écarta le danger de la tête en corner, cette intervention laissant place à un coup de pied de coin que Hickel Yvan se chargea de botter de la droite en direction du second poteau à hauteur duquel un défenseur renvoya le danger sur la droite et directement dans les pieds de Hickel Yvan, ce dernier n’hésitant pas à remiser le ballon dans le paquet au milieu duquel Kempf Régis s’imposa avec brio.

Suite au dégagement de ce dernier, ses partenaires allaient procéder en contre par l’intermédiaire de Calbe Nicolas, ce dernier réceptionnant le cuir dans l’axe avant de s’y offrir une percée au terme de laquelle Frison Arsène répondit présent pour annihiler l’action en cours mais le ballon revint dans les pieds de Wambst Stéphane qui, des 20m, le reprit d’une frappe passant loin à droite du but adverse, on jouait la 76e minute de jeu. Au cours des cinq minutes suivantes, les locaux allaient gérer leur avantage face à des bleus ne lâchant rien, et ce, jusqu’à ce qu’ils parviennent à repartir à l’attaque sur la droite grâce notamment à Study Quentin, le meneur de jeu profitant d’un boulevard dans le couloir pour s’y insérer avant qu’il ne décale le ballon dans l’axe pour Hahn Sébastien qui, en première intention, servit Enzo Beyl à l’entrée de la surface de réparation, l’attaquant n’hésitant pas à tenter sa chance d’une frappe étant repoussée par le portier local, le ballon revenant dans l’axe vers Rott Stanislas qui, des 25m, décocha une frappe puissante se logeant en pleine lucarne gauche, on jouait la 81e minute de jeu, 3-0! Suite à l’engagement des visiteurs, c’est des verts quasiment assurés de la qualification que l’on retrouvait à faire le pressing sur le porteur du ballon et, après quelques instants passés à ce faire, Hahn Stéphane intercepta le ballon dans l’axe avant de répondre à l’appel en profondeur sur la droite de Hickel Yvan, l’attaquant prenant son adversaire de vitesse dans le couloir pour ensuite le voir remiser le cuir dans l’axe pour Study Quentin qui, des 20m, le reprit d’une frappe passant finalement à droite du but de Kempf Régis, on jouait la 83e minute de jeu. Rentrantes dans les cinq dernières minutes de jeu, les deux formations allaient ensuite se retrouver dans la moitié de terrain locale pour une série de duels finissants rapidement par tourner en faveur des verts, ces derniers faisant ainsi reculer leurs adversaires dans leurs derniers retranchements avant que le défenseur central adverse ne récupère le cuir à hauteur des 25m, ce dernier tentant ensuite de distribuer le ballon sur son aile gauche mais Bayer Igor coupa cette transmission afin d’enchaîner par un centre en direction de l’entrée de la surface de réparation à hauteur de laquelle Beyl Enzo reprit le cuir d’une frappe étant contrée par un défenseur, le ballon revenant en fin de compte sur la gauche et directement dans les pieds de Study Quentin, le meneur de jeu n’hésitant pas à expédier une frappe passant au-dessus du but adverse, on jouait la 86e minute de jeu. Consécutivement au renvoi aux 5.5m suivant, les bleus allaient faire ressortir leur bloc afin de mieux apporter le danger dans l’axe grâce notamment à cette percée de Wambst Stéphane se soldant par une faute de Beyl Enzo à hauteur des 25m occasionnant un coup franc que Fleisch Thomas se chargea de botter directement au-dessus du but de Wendling Raphaël, on jouait la 87e minute de jeu. Faisant ensuite en sorte demeurer dans le camp local, les visiteurs allaient se jeter sur tous les ballons, ce qui favorisa une récupération du cuir sur la gauche de Calbe Nicolas, ce dernier ayant été, au préalable, lancé dans ce couloir avant de le voir remiser le ballon en retrait de la tête vers Bertrand Nicolas qui, arrivé lancé aux 25m, reprit le cuir d’une frappe passant au-dessus de la cage adverse, on jouait la 88e minute de jeu. Alors qu’on atteignait les arrêts de jeu de ce second acte, les locaux se permirent une dernière action voyant Hickel Yvan hériter du ballon sur la gauche avant qu’il ne lance Study Quentin dans le couloir, le meneur de jeu envoyant ensuite un long ballon sur la droite pour Bayer Igor, ce dernier devant faire l’effort pour le récupérer non loin du poteau de corner afin de le remiser en direction du premier poteau à hauteur duquel un défenseur renvoya définitivement le danger face au pressing de Loehr Romain, on jouait la 91e minute de jeu. Dans la foulée du renvoi défensif précédent, l’arbitre mit un terme à la rencontre en scellant ainsi la qualification de l’AS Seebach décrochée face à l’ASC Hinterfeld sur ce score de 3-0!



Soyez le premier à commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.