Super Vétérans, Gr F | L’AS Hatten 62 inflige un premier revers à l’ASP Gundershoffen 61

A l’occasion de cette 7e et dernière journée de la phase aller chez les Super Vétérans, L’AS Hatten 62 (5e) offrait l’hospitalité à l’ASP Gundershoffen 61 (1er). Après une première mi-temps qui aura vu les deux formations se neutraliser, les jaunes et noirs devront s’en remettre à un éclair de génie de Matusevich Gennaady pour s’adjuger la victoire finale bien que les visiteurs n’aient pas démerités. Résumé de la rencontre…

Hatten 62 – Gundershoffen 61 | La feuille de match

Hatten 62

HEINEMANN Yves – KELLER José, CAILLE Hervé, MATUSEVICH Gennaady – DUPONTEIL Francis, SCHNEIDER Daniel – WEBER Denis, BRENCKLE Raphael
Remplaçants: VERMON Franck, KUNTZ Simon, BALL Laurent, FORSTER Christian

Gundershoffen 61

PALMER Patrick – WALTER Christian, KLEIN Vincent, SCHUPP Nicolas – SUSS Charles, BERSIER Pierre – PASBECQ Didier, KOENIG Philippe
Remplaçant: BECK Bruno
Absents: ARTZ Michel, SCHOCH Philippe

Hatten 62 – Gundershoffen 61 | Le film du match

A l’occasion du baisser de rideau de la phase aller chez les Super Vétérans, l’AS Hatten 62 accueillait le leader du groupe F en l’occurrence l’ASP Gundershoffen 61 sous une pluie battante qui augurait une rencontre compliquée pour les seize acteurs. Malgré ces conditions automnales, les jaunes et noirs seront les premiers à se montrer dangereux dès la 2e minute de jeu avec ce décalage de Brenckle Raphael sur la gauche en direction de Duponteil Francis et ce dernier, après avoir percuté sur ce même côté, vint adresser une frappe qui viendra embrasser la barre transversale du but adverse avant de finir sa course en sortie de but.

Après les débuts tonitruants des locaux, le jeu allait se stabiliser au milieu de terrain avant de s’orienter de but en but pendant un bon quart d’heure de jeu et, aux encablures de la 20e minute, les jaunes et noirs allaient obtenir un bon coup franc plein axe à hauteur des 20m et c’est Schneider Daniel qui s’essaya à cet exercice et son missile à mi-hauteur fut renvoyé à la manière d’un handballeur par Palmer Patrick qui put s’en remettre à sa défense pour dégager le danger. Quelques cinq minutes plus tard, un nouveau coup franc pour les locaux viendra mettre sous pression les leaders du groupe et il fut à nouveau botté par Schneider Daniel légèrement excentré à droite aux 16m et Palmer Patrick fut de nouveau à la parade de la jambe droite pour éviter l’ouverture du score.

En toute fin de première mi-temps, les jaunes et noirs obtinrent un coup de pied de coin qui fut tiré de la gauche vers la droite par Weber Denis et, au deuxième poteau, Schneider Daniel viendra couper la trajectoire du ballon par une tête piquée avant que le cuir ne heurte la barre transversale de Palmer Patrick. Ce dernier coup de pied arrêté constitua l’occasion la plus franche des locaux sur l’ensemble du premier acte. Sur le renvoi défensif, Robert Farber renvoya les joueurs au vestiaire pour la mi-temps sur ce score nul et vierge de 0-0!

Un éclair de génie de Matusevich Gennaady scella la victoire des locaux

Avec son statut de leader invaincu du Groupe F, l’ASP Gundershoffen se devait de réaliser quelques bons coups afin de s’octroyer un bon résultat pour finir sa campagne aller. Dans ce contexte, les bleus allaient rehausser leur niveau de jeu dès l’entame du second acte et c’est Klein Vincent qui lança la révolte notamment avec ce débordement sur le côté droit ponctué d’un centre au cordeau qui passa devant le but de Heinemann avant de trouver les pieds de Schupp Nicolas au deuxième poteau et ce dernier repris le cuir d’un plat du pied qui contraint le portier local à s’employer du bout de la jambe pour écarter le danger, on jouait la 33e minute de jeu. Quelque peu bousculés, les jaunes et noirs essayeront de sortir de l’ornière mais leurs offensives furent annihilées soit par Palmer qui était tout aussi impérial qu’Heinemann, soit par une défense bien compacte qui ne laissait rien passer. Aussi, dans ces conditions, les visiteurs n’allaient pas tarder à s’offrir une nouvelle opportunité à l’initiative de Bersier Pierre sur le côté gauche qui lança Koenig Philippe dans l’axe mais Heinemann avait suivi la petite affaire et il s’interposa devant l’attaquant alors que ce dernier s’était retourné pour tenter d’armer une frappe, on jouait la 40e minute de jeu.

Passé ces deux alertes, les jaunes et noirs allaient se retrousser les manches en parvenant à s’extirper de cette mauvaise en gagnant des duels au milieu de terrain, ce qui allait profiter à Schneider Daniel et ses comparses du front de l’attaque et, sur un débordement sur le côté gauche de Vermon Franck, ce dernier se fit accrocher, ce qui occasionna un coup franc que « Dany » se chargea de botter vers le point de penalty pour trouver la tête de Vermon mais son coup de boule fut trop enlevé pour espérer inquiéter Palmer Patrick, on jouait la 43e minute de jeu. Suite au renvoi défensif des visiteurs, ces derniers allaient investir les derniers retranchements locaux pour tenter de faire la décision sans toutefois parvenir à faire péter le verrou adverse… Pire encore, à force de travailler autour de la surface de réparation locale sans trouver d’ouvertures, les attaquants bleus allaient être pris à revers suite à l’interception du ballon par Matusevich Gennaady qui partit en contre avant d’adresser une passe sur le côté gauche pour Vermon Franck qui lui remisa le cuir dans l’axe avant que le défenseur n’adresse une frappe puissante à mi-hauteur qui trompa Palmer Patrick pour l’ouverture du score, on jouait la 49e minute de jeu, 1-0!

De retour en état de grâce, les jaunes et noirs allaient redoubler d’efforts pour tenter de faire le break afin de se mettre définitivement à l’abri en comptant sur les excellents états de service de Schneider Daniel qui allait récupérer le cuir devant sa défense et, après une chevauchée de quelques mètres, il allait décaler Vermon Franck sur la droite avant que ce dernier ne percute sur son côté pour finalement envoyer une frappe qui viendra heurter le poteau droit du but de Palmer, on jouait la 53e minute de jeu. En toute fin de partie, les visiteurs auront une chance en or d’arracher le match nul avec un débordement sur le côté droit de Klein Vincent ponctué d’une passe dans l’axe qui passa lentement devant le but de Heinemann avant que Schupp Nicolas ne parvienne à se défaire de son défenseur pour finalement émettre une frappe qui ne trouva pas le cadre alors que le but était grand ouvert, on jouait la 59e minute de jeu, 1-0 score final!

Sur l’ensemble de la rencontre, le match nul n’aurait pas été immérité pour des bleus qui enregistrent ce jour leur premier revers de la saison face à des jaunes et noirs ayant fait preuve de mordant et d’abnégation malgré les montants et poteaux trouvés sur leur route. Au terme de cette phase aller dans le Groupe F, l’AS Hatten 62 se retrouve provisoirement à la 3e place et leurs adversaires du jour demeurent à la première place. Néanmoins, le match en retard opposant l’ASC Marienthal 61 à l’AS Reichstett 61 le 24 novembre prochain pourrait bouleverser ce classement, notamment si Reichstett parvenait à l’emporter, ce qui rétrograderait l’AS Hatten 62 à la 4e place.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.