U18/Promotion | Un Hattrick d’Albenesius Corentin remet l’entente Evan sur les rails

canard

A l’occasion de cette 9e journée de championnat chez les U18/Promotion, l’entente EVAN accueillait l’ASL Robertsau pour une rencontre au combien importante pour les hommes de Valentin Beill ayant appris l’échec cuisant du FC Seltz sur les terres de l’Outre-Forêt. Après une opposition héroïque proposée par les Strasbourgeois, les villageois finiront par l’emporter sur le score de 3-1 mais que ce fut compliqué! Résumé de la rencontre…

Oberlauterbach/Eevan 1 – Strg Robertsau ASL 1 | La feuille de match

Oberlauterbach/Eevan 1

BALL Nathan – FUSS Kevan, BENNACAR Ilias, JUNCKER Bastien, WEBER Joris – HEIDEYER Arnaud, SCHOTT Grégory, BEILL Hugo – STROHM Mathieu, SCHELL Kévin, DA SILVA Lucas
Remplaçants: NEFF Loïc, BARISEEL François, ALBENESIUS Corentin
Dirigeant: SCHELL Laurent
Entraîneur: BEILL Valentin

Strg Robertsau ASL 1

SAAD Léon – EDDAHHAK Jawdan, BELTRANELLI Tim, MALZAK Nicolas, COUTURIER Paul – PELAGATTI Alban, BARON Adrien, GUNES Devran – MARTIN Esteban, GONCALLES Max, LIFOLI Shama
Remplaçants: DELARUE Alexandre, ULEGGSSEN Valerio, KOERCKEL Tom
Dirigeants: KOERCKEL Philippe, COUTURIER Fraudi

Oberlauterbach/Eevan – Strg Robertsau ASL1 | Le film du match

A l’occasion de cette 9e journée de championnat chez les U18/Promotion, l’entente EVAN accueillait l’ASL Robertsau sur la pelouse synthétique de Wissembourg. Ayant appris quelques minutes plus tôt le retentissant exploit de l’Outre-Forêt face à l’ogre seltzois, les ententistes se devaient de remporter ce match pour rester au contact dans ce trio de tête. C’est dans ce contexte que les locaux seront les premiers à se mettre en lumière, notamment sur ce débordement de Da Silva Lucas sur le côté gauche qui fut ponctué par un centre vers le point de penalty pour Strohm Matthieu qui laissa échapper le ballon avant que Schott Grégory, en embuscade au second poteau, ne parvienne à reprendre le cuir mais Saad Léon fut à la parade avant que la défense visiteuse ne puisse se dégager, on jouait la 6e minute de jeu.

Loin d’être déterminés à courber l’échine tout au long de la partie, les jeunes joueurs de l’ASL Roberstau parvinrent à se porter de l’avant par l’intermédiaire de Gunes Devran qui envoya une frappe en cloche des 25m plein axe vers la cage de Ball Nathan qui manqua de se faire lober avec le cuir atterrissant juste au-dessus de sa cage à son plus grand soulagement, on jouait la 17e minute de jeu. Suite à ce rappel à l’ordre, les débats se figèrent au milieu de terrain pendant une dizaine de minutes avant que les verts ne commencent à gagner des duels dont l’un d’entre-eux les conduisit à obtenir un corner qui fut tiré de la droite vers la gauche par Gunes Devran mais le cuir sera capté sans trop de difficultés par Ball Nathan au second poteau, on jouait la 27e minute de jeu.

Au cours des cinq dernières minutes du premier acte, les deux équipes se rendirent coups pour coups et c’est les visiteurs qui lancèrent les festivités avec ce coup franc plein axe aux 30m tiré par Lifoli Shama et le portier local put capter le cuir en deux temps alors qu’il était sur la trajectoire du ballon, on jouait la 40e minute de jeu. Quatre petites minutes plus tard, ce fut au tour de Corentin Albenesius de se faire prendre en sandwich à 35m du but visiteur, ce qui occasionna un bon coup franc plein axe qui fut tiré par Weber Joris directement dans le paquet au point de penalty et les verts parvinrent finalement à se dégager sans trop de difficultés, on jouait la 44e minute de jeu.

Après une première mi-temps au cours de laquelle les deux formations se neutralisèrent, Walther Maxime renvoya tout ce petit monde aux vestiaires pour la pause laissant aux deux équipes le temps de peaufiner les prochaines stratégies à adopter afin de faire sauter le verrou dans cette rencontre ultra fermée.

Albenesius Corentin se sublima pour emmener son équipe vers la victoire finale

Contraints de faire la décision dans cette rencontre, les hommes de Valentin Beill redoublèrent d’efforts au retour des vestiaires, ce qui s’illustra par un premier coup de pied de coin tiré de la gauche vers la droite par Beill Hugo vers le deuxième poteau qui ne trouva aucun de ses partenaires avec un ballon qui fut finalement dégagé par la défense visiteuse, on jouait la 48e minute de jeu. Restant campés dans la partie de terrain adverse, les noirs allaient donner du fil à retordre à leurs adversaires, ce qui les obligea à commettre des fautes, notamment à la 50e minute de jeu, ce qui déboucha sur un coup franc qui fut tiré des 35m légèrement excentré à droite par Fuss Kevan et la tentative de ce dernier trouva la tête de Corentin Albenesius au niveau du point de penalty, le coup de boule de l’attaquant étant finalement capté par Saad Léon. Quelque peu dépassés pas l’hégémonie des noirs en ce début de second acte, le jeu des verts allait considérablement se durcir, ce qui occasionna un nouveau coup franc pour les locaux qui fut tiré par Weber Joris à hauteur de la ligne médiane et ce dernier le joua court sur Albenesius Corentin sur le côté gauche qui vint percuter avant d’envoyer un centre mal orienté qui finit sa course en sortie de but, on jouait la 52e minute de jeu. Avec un réalisme au point mort, les locaux allaient s’exposer aux contres des visiteurs et, sur l’un d’entre-eux, Gunes Devran nous gratifia d’une série de dribbles en partant du milieu de terrain avant de finalement créer un décalage sur le côté droit pour Eddahhak Jawdan et ce dernier, en bout de course, expédia un centre millimétré pour Goncalles Max qui, en deux temps, parvint à tromper la vigilance de Ball Nathan pour l’ouverture du score des Strasbourgeois, on jouait la 55e minute de jeu, 0-1!

Désormais le dos au mur, les ententistes étant piqués dans leur orgueil allaient reprendre le contrôle du cuir face à des verts résolus à défendre corps et âme leur avantage au score durement acquis. C’est donc face à des guerriers que les noirs allaient tenter de faire sauter leur verrou et c’est par l’intermédiaire de Corentin Albenesius que les prémices de la révolte se firent sentir, ce dernier débordant sur le côté gauche avant de ponctuer sa chevauchée par un centre qui vint mourir au second poteau sans qu’il ne puisse trouver ses partenaires, ce qui fut du pain béni pour la défense visiteuse qui pu tranquillement se dégager, on jouait la 63e minute de jeu. Résolus à confisquer le ballon à leurs adversaires, les ententistes allaient persévérer dans leurs offensives, ce qui allait conduire Bennacar Ilias à créer un décalage sur le côté gauche pour Beill Hugo qui obtint un corner qu’il se chargea lui-même de tirer mais son coup de pied de coin fut à nouveau dégagé par la défense adverse, on jouait la 65e minute de jeu. La pression exercée par les noirs sera finalement couronnée de succès à la 73e minute de jeu avec ce petit exploit personnel de Corentin Albenesius qui, après avoir éliminé quelques adversaires par des crochets, vint terminer son festival par une frappe à ras-de-terre qui vint se loger dans le petit filet gauche de Saad Léon pour l’égalisation des ententistes.

Enfin récompensés de tous leurs efforts et n’étant pas à l’abri d’un nouvel éclair de génie de la part des visiteurs, les noirs allaient rester positionnés dans la partie de terrain adverse avec une ligne défensive locale évoluant à 35-40m de son but, cette stratégie laissant peu de chances au verts. Ainsi pris dans l’étau, l’ASL Robertsau allait considérablement se recroqueviller dans leurs derniers retranchements et c’est dans ce contexte que les occasion de but allaient s’enchaîner, à commencer par celle d’Albenesius Corentin qui manqua l’immanquable suite à une touche de Da Silva Lucas sur le côté gauche à 20m du poteau de corner dont il réceptionna la relance et, à cinq mètres du but de Saad Léon, il émit une frappe qui passa de justesse à côté du but visiteur, on jouait la 75e minute de jeu. En pleine bourre depuis son but égalisateur, Corentin Albenesius s’essaya sur une frappe des 20m légèrement excentré à droite mais sa tentative passa au-dessus du but adverse, on jouait la 77e minute de jeu. Quatre minutes plus tard, l’insatiable Albenesius Corentin fut à la réception d’une touche envoyée par Da Silva Lucas sur le coté gauche avant de centrer instantanément vers le deuxième poteau au niveau duquel Neff Loïc fut à la réception du cuir d’une frappe qui passa au-dessus du but de Saad Léon, on jouait la 81e minute de jeu. Malgré toutes les forces jetées dans la bataille, les locaux se firent rappeler à l’ordre sur ce débordement de Delarue Alexandre sur le côté droit qui ponctua sa chevauchée par un centre pour Gunes Devran qui reprit le cuir au-dessus du but de Ball Nathan pour le plus grand soulagement du banc local, on jouait la 86e minute de jeu.

Se dirigeant tout droit vers un match nul, les noirs allaient à nouveau s’exposer au panache des joueurs de la Robertsau avec ce petit festival de Lifoli Shama qui nous gratifia d’une course entrecoupée de dribbles et de crochets avant qu’il prenne à lui tout seul toute la défense à revers en ayant même l’occasion d’être tout proche de finir le travail mais Ball Nathan fut le plus prompt à remporter son duel pour éviter une nouvelle déconvenue à son équipe, on jouait la 87e minute de jeu. Sur le renvoi défensif consécutif à cette chaude alerte sur le but local, les noirs se porteront rapidement dans la partie de terrain adverse avant qu’Albenesius Corentin n’hérite du ballon à 20m du but visiteur et ce dernier émit un lobe qui trompa le portier visiteur, le banc et les suiveurs pouvaient exulter, on jouait la 88e minute de jeu, 2-1! Réclamant de manière véhémente une position de hors-jeu de Corentin Albenesius sur son but, le juge de touche visiteur se fit expulser derrière la main courante par l’arbitre qui en avait assez de l’entente vociférer le long de la ligne de touche. Alors qu’on se dirigeait vers une victoire dans la douleur, Da Silva Lucas chaparda le ballon dans les pieds de Pelagatti Alban sur le flanc gauche de l’attaque locale avant de lancer Bariseel François dans l’axe qui émit un ballon dans l’intervalle à droite pour Corentin Albenesius et ce dernier vint offrir le break à son équipe par une frappe puissante qui crucifia Saad Léon, on jouait la 92e minute de jeu, 3-1 score final!

Lors de la prochaine journée de championnat se jouant ce samedi, l’entente Oberlauterbach/Eevan se déplacera du côté de Marienthal à 14h30 tandis que l’ASL Robertsau accueillera le FC Schweighouse/s/Moder à 14h00.

Soyez le premier à commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.