Amical | Le FC Seltz domine les Allemands du TuS 08 Schaidt

canard

Les verts du FC Seltz ont démarré concrètement leur préparation hivernale ce mercredi à l’occasion d’un match amical face aux Allemands du TuS 08 Schaidt (Kreisliga-A). Surpris dès la première minute de jeu par un lobe astucieux des 40m de la part de Schmeisser Thomas, les verts rehaussèrent leur niveau de jeu afin d’inverser la tendance pour finalement remporter ce premier rendez-vous de l’année sur le score de 5-2. Résumé de la rencontre…

FC SELTZ 1 5
TUS 08 SCHAIDT 1 2

FC Seltz 1 – TuS 08 Schaidt 1 | La feuille de match

FC Seltz 1

HOERTH Florian – STEINER Romain, KNOBLOCH David, SCHWEIGKART Arnaud, HUCKEL Emmanuel – SCHLADENHAUFEN Jonathan, CORNEILLE Luc, FEIST Tanguy – DA SILVA Kévin, KUHN Morgan, ROESSEL Jordan
Remplaçants: WAHL Florian, MANSOUR Fawaz, JAECKEL Emmanuel
Entraîneur: STURM Claude

TuS 08 Schaidt 1

ZÜCHEL Marcel – RINCK Janosh, RINCK Holger, LIEBEL Kammel, GAAB Kévin – KECHLER Daniel, SCHMEISSER Thomas, KÖBERLEIN Martin – DILLENKOFER Christian, RINNERT Lukas, KOPPE Oliver
Remplaçants: RINCK Nico, RÖDEL Fabian, HUBER Dominik, GÄRTNER Daniel, DEUTSCH Philip
Entraîneur: KECHLER Daniel

FC Seltz 1 – TuS 08 Schaidt 1 | Le film du match

A l’occasion de ce match amical donnant le coup d’envoi concret de la phase de préparation hivernale, les verts du FC Seltz accueillaient les rouges du TuS 08 Schaidt avec la ferme intention de commencer à peaufiner les premiers réglages d’une deuxième partie de saison reprenant son cours dans trois semaines. Malgré toutes les bonnes volontés aperçues au cours de l’échauffement, les débats n’allaient pas tout à fait commencer comme escompté pour les hommes de Claude Sturm avec cet ouverture du score des Allemands dès la première minute de jeu avec ce tir des 45m de Schmeisser Thomas qui finit par lober Hoerth Florian qui avait mal jugé la distance qui le séparait de son but, 0-1! Il faudra attendre la 10e minute de jeu pour voir les locaux revenir au score suite à ce ballon distribué dans le dos des défenseurs par Schladenhaufen Jonathan (*) pour Feist Tanguy (*) qui se fit accrocher dans la surface de réparation occasionnant un penalty qui fut transformé par Huckel Emmanuel en prenant Züchel Marcel à contre pied, 1-1! Désormais lancés à toute vapeur, les verts allaient priver leurs adversaires de ballons en multipliant les offensives, notamment sur l’une d’entre-elles qui vit Da Silva Kévin lancer Kuhn Morgan sur le flanc droit avant que ce dernier ne redresse sa course pour pénétrer dans la surface de réparation pour finalement se présenter face à Züchel Marcel qui remporta son duel alors qu’il avait pris le soin de fermer tous les angles au préalable, on jouait la 12e minute de jeu. A force de mettre la défense visiteuse sous pression, le verrou allait sauter après que Luc Corneille eut profité d’une période de flottement dans la défense adverse avant de saisir sa chance à l’entrée des 16m plein axe et sa frappe croisée fit mouche, on jouait la 14e minute de jeu, 2-1! Irrésistibles au quart d’heure de jeu, les locaux allaient profiter d’un engagement mal négocié par leurs adversaires pour rapidement se porter de l’avant par l’intermédiaire de Schladenhaufen Jonathan qui lança Kuhn Morgan sur le côté gauche et, après quelques enjambées, ce dernier temporisa dos au but pour finalement se décaler le ballon pour expédier une frappe brossée qui loba le gardien avant de finir sa course dans le petit filet droit, on jouait la 15e minute de jeu, 3-1!

Suite au break des verts, les débats allaient se figer au milieu de terrain avec quelques tentatives d’incursions allemandes avortées par le bon positionnement de la charnière centrale. Aux encablures de la 22e minute de jeu, les locaux investirent à nouveau la moitié de terrain adverse avec Kuhn Morgan à la baguette, ce dernier nous gratifiant d’un petit festival dans l’axe en mystifiant trois défenseurs avant de se présenter devant la surface de réparation pour finalement conclure par une frappe qui obligea le gardien adverse à la parade pour enlever le ballon de sa lucarne droite. Un peu plus solides dans tous les compartiments du jeu, les rouges allaient commencer à faire jeu égal avec leurs homologues français, ce qui allait leur permettre de se projeter vers l’avant en se permettant un joli une/deux aux 25m sur le côté gauche entre Rinnert Lukas et Kechler Daniel, ce dernier remisant le ballon dans l’intervalle pour Rinnert Lukas qui mit la pression à Hoerth Florian qui était sorti de son but mais le portier local fut contraint à concéder un corner qui fut tiré de la gauche vers la droite par Kechler Daniel mais le dernier rempart vert s’employa à écarter le danger au second poteau avant d’être suppléé par ses défenseurs, on jouait la 27e minute de jeu. Loin de se contenter de cet avantage au score, les verts n’allaient pas baisser la garde et l’audace de leur triplette offensive allait de nouveau contraindre la défense rouge à courber l’échine mais sur cette action se déroulant à la 32e minute de jeu, les visiteurs allaient devoir remercier leur gardien qui fut coup sur coup confronté tout seul aux frappes de Tanguy Feist et de Schladenhaufen Jonathan et ces deux dernières tentatives allaient être écartées à la manière d’un gardien de handball pour éviter que l’addition ne se corse. Acculés dans leurs derniers retranchements, les rouges profitèrent de la moindre fenêtre de tir pour tenter de réduire la marque, notamment sur cette belle phase de jeu qui vit Rinnert Lukas se faire idéalement servir sur le côté gauche avant d’émettre un centre parfait pour Kechler Daniel au niveau du point de penalty mais ce dernier manqua de reprendre le ballon de la tête, ce loupé profitant finalement à la défense verte qui put se dégager, on jouait la 34e minute de jeu. Après avoir assisté à des débats rythmés avec des occasions allant d’un but à l’autre, la rencontre allait perdre en intensité en se figeant à nouveau autour du rond central jusqu’à la 40e minute de jeu, minute à laquelle Luc Corneille parvint à s’extirper de l’attroupement avant de trouver Schladenhaufen Jonathan en profondeur et ce dernier fut à la conclusion d’une frappe puissante que le gardien allemand prit en pleine tête avant que le cuir ne sorte en dehors des limites du terrain. Après des derniers débats dans l’entre-jeu, l’arbitre de la rencontre renvoya les 22 acteurs à la pause afin de peaufiner les prochaines stratégies à adopter pour faire plier leurs adversaires respectifs.

Après avoir joué à se faire peur, les verts allaient se contenter de gérer leur avance confortable

Revenus de la pause remontés comme des coucous, les Allemands du TuS 08 Schaidt allaient prendre les choses en main en rehaussant considérablement leur niveau de jeu avec les quelques changements effectués avant la reprise. Avec cet élan de fraîcheur leur ayant fait cruellement défaut en première mi-temps, les débats allait s’équilibrer et le rapport de force allait s’inverser au cours du premier quart d’heure de jeu de cette deuxième mi-temps. Au cours de cette éphemère épopée, les rouges parvinrent à obtenir un coup franc à la 50e minute de jeu à hauteur des 25m plein axe qui fut tiré par Schmeisser Thomas mais Knobloch David fut sur la trajectoire pour essayer tant bien que mal d’écarter le danger avant d’être suppléé avec fermeté par un de ses compères de la défense. Le coup de force des visiteurs n’allait pas s’arrêter en si bon chemin avec des verts contraint à dévier le ballon en corner sur une nouvelle incursion adverse, coup de pied de coin qui fut tiré de la gauche vers la droite par Kechler Daniel au niveau du point de penalty pour la tête de Schmeisser Thomas mais son coup de boule fut mal ajusté et passa au-dessus de la cage de Hoerth Florian, on jouait la 52e minute de jeu. A force de faire douter leurs adversaires, les Allemands allaient à nouveau obtenir une très bonne opportunité sur coup franc aux 20m plein axe que Schmeisser Thomas prit l’initiative de tirer et sa frappe enroulée trouva la lucarne gauche du portier local pour la réduction du score, on jouait la 59e minute de jeu, 3-2!

Ne parvenant plus à se trouver sur le front de l’attaque en rajoutant les premiers signes de fatigue au tableau, les verts allaient laisser la possession de balle à leurs adversaires en s’en remettant à leur défense qui allait s’avérer être la plus prompt à récupérer les ballons pour mieux les redistribuer mais le très bon positionnement de leurs adversaires ne permit pas aux locaux de trouver la moindre ouverture dans l’axe et sur les côtés et ils allaient régulièrement reperdre le ballon au bénéfice des latéraux adverses qui firent preuve de vivacité quand il s’agissait de se porter à l’attaque, notamment à la 63e minute de jeu avec ce débordement de Rinck Nico sur le côté droit qui fut ponctué d’un centre millimétré pour la tête de Rinck Janosh mais la barre transversale sauva les verts de l’égalisation. Jouant de malchance dans leur finition, les Allemands furent dépités quand leur gardien, impeccable jusque-là dans ce qu’il faisait, manqua totalement un dégagement suite à une passe en retrait au niveau de ses 5.5m, ce qui profita à Da Silva Kévin qui suivait en embuscade avant d’enrouler instantanément une frappe qui finit sa course dans le petit filet gauche de Züchel Marcel, on jouait la 70e minute de jeu, 4-2! Accusant le coup après le break de leurs adversaires, le jeu des rouges allait réduire en intensité, ce qui n’allait pas déplaire à des verts qui eurent tout le luxe de construire avec un peu plus d’application leurs actions et, sur un contre mené par Schladenhaufen Jonathan, ce dernier se fit faucher par deux défenseurs à l’entrée de la surface de réparation, ce qui occasionna un très bon coup franc plein axe que Huckel Emmanuel prit l’initiative de tirer à ras-de-terre, éliminant ainsi le mur qui avait sauté pour finalement surprendre le gardien visiteur qui était resté vissé sur ses appuis, la messe fut dite, on jouait la 74e minute de jeu, 5-2 score final!

Après cette première rencontre de la phase de préparation, les verts se préparent déjà pour leur prochain déplacement du côté de Molsheim ce dimanche 28 janvier à 15h00. Ce prochain rendez-vous sera sans nul doute d’un tout autre niveau que celui-ci…

(*) Le passeur et la victime de la faute ayant conduit au penalty pour les verts (10e) sont susceptibles de ne pas avoir été clairement identifiés car je ne suivais pas vraiment l’action au même moment. Veuillez me signaler tout erreur pour pouvoir rectifier le tir.



Soyez le premier à commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.