Amical | La générosité du Réal Schloessel saluée par l’AS Lembach/Wingen

canard

Dimanche dernier, le Réal Schloessel accueillait l’AS Lembach/Wingen dans le cadre d’une rencontre amicale dans leur bel écrin situé à l’extrémité de la rue du Château Fiat à Haguenau. Toujours à la recherche de leur première victoire cette année, les coéquipiers de Sébastien Ludwig étaient au diapason à l’idée d’affronter les pensionnaires de D2/A mais la générosité de Hervé Conrad aura raison de leur dessein en fin de partie. Résumé de la rencontre…

FC REAL SCHLOESSEL 1 3
AS LEMBACH/WINGEN 1&2 3

FC Réal Schloessel – AS Lembach/Wingen | La feuille de match

FC Réal Schloessel

LUDWIG Sébastien – MASALA Marc, DURAND Gérard, STILTZ Vincent, CONRAD Hervé – FEBWET Gilbert, DELAUNOIS Laurent, KENNEL Cédric – GEIB Jérémy, LEVEQUE Damien, MORET Gaetan
Remplaçants: LENTENDU Corentin, CHRISTMANN Freddy, RICHARD Grégory

AS Lembach/Wingen

KIEFFER Louis – WOLFF Alain, TOUKIA Olewan, ALACAOGLU Ali, TRAUTMANN Kévin – HELBRINGER Marc, KUNTZ Corentin, LAGAS Steve – DRAGUSHA Veton, HALTER Bryan, SOMMER Cédric
Remplaçants: DIDLY Jean-Marc, GUTHERTZ Kévin, GREINER Cédric
Entaîneur/Joueur: DIDLY Jean-Marc

FC Réal Schloessel – AS Lembach/Wingen | Le film du match

A l’occasion de son troisième match amical de l’année civile, le Réal Schloessel accueillait l’AS Lembach/Wingen ce dimanche à 10h00 avec la ferme intention de renouer avec la victoire. Dès le coup d’envoi de la rencontre, nous avons pu observer des bleus entreprenants face à des visiteurs qui accusaient un léger retard à l’allumage. Avec une défense noire tendant à reculer dans leurs derniers retranchements, la sanction n’allait pas tarder à tomber avec l’ouverture du score des locaux suite à ce coup franc des 35m plein axe expédié par Gaetan Moret directement sur Geib Jérémy et ce dernier reprit le ballon de la tête avant que Damien Levêque ne suive en embuscade pour envoyer une frappe victorieuse en première intention, trompant ainsi la vigilance de Kieffer Louis, on jouait la 4e minute de jeu, 1-0! La réponse tenta de se dessiner pour les ententistes, notamment par l’intermédiaire de Dragusha Veton qui fut à la réception d’une passe lumineuse de Sommer Cédric avant que l’attaquant ne lance Halter Bryan dans un trou de souris mais ce dernier envoya une frappe en extension directement dans les gants de Sébastien Ludwig, on jouait la 9e minute de jeu. Restant campés dans la moitié de terrain locale, les hommes de Didly Jean-Marc firent parler leur vivacité sur le flanc gauche de leur attaque avec ce débordement de Halter Bryan ponctué d’une passe pour Sommer Cédric au premier poteau avant que ce dernier, dos au mur, n’envoie une passe en retrait pour Lagas Steve qui conclut l’action d’une frappe à ras-de-terre qui fila à côté du but de Sebastien Ludwig, on jouait la 13e minute de jeu. Non décidés à courber l’échine tout au long des débats, les bleus trouvèrent une fenêtre de tir à la 16e minute grâce à la percée de Geib Jérémy sur le côté droit mais ce dernier se fit reprendre illégalement par un défenseur à l’entrée de la surface de réparation, ce qui offrit un très bon coup franc que la victime de la faute se chargea de botter mais sa tentative fut annihilée par un coup de sifflet de l’arbitre qui repéra les hors-jeu combinés de Damien Levêque et de Cédric Kennel, ce dernier ayant enfilé le ballon au fond des filets du but de Kieffer Louis, on jouait la 16e minute de jeu. Il fallut attendre la 23e minute de jeu pour entrevoir l’égalisation des visiteurs suite à ce débordement de Halter Bryan sur le côté gauche ponctué d’un centre qui trouva Trautmann Kévin dans l’axe et ce dernier tenta sa chance avant d’être contré par la patte de Febwet Gilbert mais Sommer Cédric suivait en embuscade et, en extension, il reprit victorieusement le cuir d’une frappe qui se logea dans le petit filet gauche du but de Sébastien Ludwig, 1-1! Dès l’engagement suivant, le jeu allait se concentrer au milieu de terrain avant que les bleus n’entrevoient un espace sur le côté gauche qui vit Cédric Kennel hériter du ballon avant d’émettre une frappe qui fut déviée par Kieffer Louis en corner. Le coup de pied de coin fut tiré de la gauche vers la droite par Cédric Kennel et Geib Jérémy fut sur le trajectoire du cuir en le reprenant d’une frappe puissante qui obligea Kieffer Louis à la parade pour écarter le ballon au second poteau au niveau duquel Damien Levêque tenta de reprendre le cuir de la tête en vain, le ballon sortit des limites du terrain offrant un renvoi aux 5.5m au portier visiteur, on jouait la 27e minute de jeu.

A l’entame du dernier quart d’heure de jeu de cette première mi-temps, les visiteurs étaient à la manoeuvre autour du rond central pour tenter de faire la décision avant la pause et, dans ce contexte, le bon développement de la triplette offensive noire obligea Durand Gérard à commettre une faute sur Trautmann Kévin à hauteur des 20m plein axe et c’est Ali Alacaoglu qui se chargea de le botter mais sa frappe enroulée fut trop enlevée pour inquiéter le dernier rempart local, on jouait la 30e minute de jeu. Sur le dégagement de Ludwig Sébastien, Grégory Richard hérita du ballon avant de filer dans le couloir droit en ponctuant sa chevauchée par un centre vers le second poteau pour Geib Jérémy mais la défense noire fut la plus prompt à écarter le danger directement dans les pieds de Grégory Richard qui remisa à nouvelle fois dans le paquet pour Geib qui fut cette fois-ci lobé avant que le cuir ne revienne dans les pieds de Cédric Kennel et ce dernier mystifia un défenseur adverse pour finalement décocher une frappe qui finit sa course à côté du but de Kieffer Louis, on jouait la 31e minute de jeu. Après des débats de haute lutte dans l’entre-jeu, Gregory Richard tira son épingle du jeu en s’offrant un débordement sur le côté droit suivi d’un centre pour Geib Jérémy au niveau du second poteau et ce dernier décocha une frappe qui vint heurter le haut de la barre transversale avant de sortir des limites du terrain, on jouait la 37e minute de jeu. Sur le renvoi défensif de Kieffer Louis, Cédric Kennel récupéra le cuir au niveau du rond central avant de percuter dans l’axe mais Lagas Steve, qui suivait cette petite affaire, fut victime d’un choc avec l’attaquant, contact au cours duquel son arcade sourcilière fut touchée par le bout de la chaussure du joueur local, ce qui le força à quitter prématurément ses partenaires afin que les premiers soins puissent lui être administrés le long de la ligne de touche, on jouait la 38e minute de jeu. Ayant perdu l’un de leur piliers, les visiteurs allaient laisser la possession de balle à leurs adversaires au cours des cinq dernières minutes de jeu et, sur l’une de leurs dernières offensives, Cédric Kennel se fit accrocher par Kuntz Corentin sur le côté gauche aux 25m, ce qui offrit une bonne opportunité aux bleus de reprendre l’avantage et ce coup de pied arrêté fut tiré par Gaetan Moret mais sa tentative fut du vrai pain béni pour Kieffer Louis qui s’empara du cuir sans forcer son talent, on jouait la 42e minute de jeu. Au cours de l’ultime minute du temps additionnel de ce premier round, les bleus obtinrent un dernier coup de pied de coin qui fut tiré de la droite vers la gauche par Geib Jérémy au niveau du point de penalty pour Gaetan Moret qui expédia une frappe qui troua les nuages. C’est sur ce renvoi aux 5.5m suivant que l’arbitre de la rencontre renvoya les 22 acteurs à la pause autour du traditionnel thé servi gracieusement par les bénévoles du club local.

Un cadeau de dernière minute signé Hervé Conrad mit finalement tout le monde d’accord

De retour sur la pelouse pour la seconde période, le jeu pouvait reprendre son cours et les premiers duels allaient se concentrer autour du rond central avant que les bleus ne puissent s’extirper de l’attroupement pour se porter vers l’avant notamment par l’intermédiaire de Jérémy Geib qui se fit reprendre illégalement par Ali Alcaoglu, ce qui occasionna un coup franc aux 25m plein axe qui fut tiré par Laurent Delaunois mais sa tentative fut loin d’être cadrée et offrit finalement un renvoi aux 5.5m à Kieffer Louis, on jouait la 49e minute de jeu. Loin de nous avoir dévoilés toute l’étendue de leur potentiel, les noirs allaient profiter du dégagement défensif précédent pour à leur tour se porter dans la moitié de terrain adverse grâce à ce débordement sur le coté gauche de la part de Kuntz Corentin qui parvint à redresser sa course pour ainsi pénétrer dans la surface de réparation avant d’émettre une passe pour Dragusha Veton et ce dernier, dos au but, remisa le cuir sur Halter Bryan qui venait lancé et ce dernier prit sa chance d’une frappe qui passa à gauche du but de Sébastien Ludwig, on jouait la 50e minute de jeu. Demeurant dans le camp adverse, les noirs allaient éprouver quelques difficultés dans les dernières passes, ce qui allait contribuer à exaspérer les latéraux en mal de ballons. Il fallut attendre la 57e minute de jeu pour que les visiteurs puissent mettre à contribution le portier local notamment sur cette frappe de Kuntz Corentin aux 20m plein axe et Sebastien Ludwig nous gratifia d’une belle envolée pour écarter le ballon en corner, coup de pied de coin qui fut tiré de la droite vers la gauche par Ali Alacaoglu mais sa tentative fut renvoyée au premier poteau par Laurent Delaunois. Loin d’être à l’abri d’un coup du sort, les bleus s’en remirent aux talents de leurs attaquants pour tenter de faire basculer la rencontre en leur faveur mais un peu comme à l’image du match précédent, ils éprouvaient un mal fou dans la finition et cette action emmenée par Geib Jérémy à l’entrée de la surface avant qu’il ne distille un bijou de passe dans le dos des défenseurs pour Damien Levêque qui eut la lucidité d’éliminer le gardien adverse avant d’en manquer cruellement quand il s’agissait de redresser le ballon dans le but vide, en fut l’illustration parfaite, on jouait la 59e minute de jeu. Au manque de réalisme des bleus, on rajoutera le manque de veine face à un très bon gardien visiteur suite à ce léger cafouillage aux abords de la surface de réparation des ententistes dont Jérémy Geib finit par avoir le dernier mot en faisant parler son physique avant de trouver une ouverture pour Gaetan Moret qui se retourna pour frapper au but forçant Kieffer Louis à la parade pour écarter le danger en corner qui ne donna rien, on joutait la 61e minute de jeu. Sur le renvoi défensif consécutif à la dernière action locale, Halter Bryan fut mis dans de bonnes dispositions sur le côté droit avant d’expédier un très bon centre vers le point de penalty au niveau duquel Dragusha Veton plaça une tête qui passa au-dessus du but de Sébastien Ludwig, on jouait la 62e minute de jeu. Au cours de cette phase de jeu qui voyait les actions passer d’un but à l’autre, les locaux se retrouvèrent une nouvelle fois dans les derniers 25m adverses avant que Gaetan Moret  ne se fasse reprendre illégalement par la patrouille noire, ce qui offrit un très bon coup de pied arrêté que la victime de la faute se chargea de tirer au niveau du point de penalty pour Damien Levêque qui fut à la détente pour placer une tête victorieuse dans le petit filet gauche de Kieffer Louis, on jouait la 65e minute de jeu, 2-1!

Peu de temps après son entrée en jeu, l’entraîneur/joueur de l’AS Lembach/Wingen se mit en lumière grâce à ce débordement le long de la ligne de but qui lui permit d’émettre une passe à ras-de-terre en direction du premier poteau pour Dragusha Veton qui devança la sortie du portier adverse et, après avoir esquivé cette intervention par un contrôle du cuir parfait, le meneur de jeu noir redressa le ballon dans l’axe en prenant le soin d’éviter le retour défensif de Durand Gérard avant de glisser le ballon dans le but vide pour l’égalisation, on jouait la 68e minute de jeu, 2-2! En état de grâce, Dragusha Veton ne s’arrêta pas en si bon chemin en nous gratifiant d’un petit festival dans la surface de réparation adverse avant de se heurter à la sortie de Sebastien Ludwig qu’il contourna et, du bout du pied, il tenta de s’emmener le ballon pour poursuivre son action mais le ballon prit un peu de vitesse, avant qu’il ne heurte le poteau gauche du but local pour finalement être dégagé en catastrophe par un défenseur, on jouait la 71e minute de jeu. Après avoir évité la catastrophe, les bleus allaient serrer les dents et ils finirent par entrevoir un coin de ciel bleu avec cet éclair de génie de Gaetan Moret qui réalisa un coup du sombrero sur un défenseur adverse avant que le ballon ne profite à Geib Jérémy qui partit à toutes enjambées en direction du but adverse avant d’être confronté à la sortie de Kieffer Louis qu’il contourna par la gauche pour finalement glisser le ballon dans le but vide, on jouait la 75e minute de jeu, 3-2! A six minutes de la fin du temps réglementaire, le Real Schloessel eut une occasion en or pour définitivement tuer le match après ce véritable caviar distillé par Gaetan Moret sur Grégory Richard qui, alors seul face au but, reprit le cuir d’une frappe trop enlevée pour inquiéter Kieffer Louis, on jouait la 84e minute de jeu. Au lieu de concrétiser leurs occasions, les locaux allaient s’exposer dangereusement aux attaques tranchantes adverses mais il faudra une intervention illégale de Damien Levêque sur Trautmann Kévin pour éviter toute nouvelle désillusion. Ali Alacaoglu prit l’initiative de transformer ce coup de pied arrêté des 30m plein axe mais sa tentative croisa la tête défensive de Laurent Delaunois, on jouait la 85e minute de jeu. Trois petites minutes plus tard, ce fut au tour des locaux d’obtenir un coup franc suite à une faute d’Ali Alacaoglu sur Grégory Richard aux 20m excentré à gauche et c’est Damien Levêque qui prit l’initiative de le tirer mais sa frappe enroulée fut contrée par le mur avant que le ballon ne revienne dans les pieds de Gregory Richard et ce dernier enchaîna par une frappe croisée qui passa à droite du but de Kieffer Louis. Après s’être rendus coups pour coups en cette fin de partie, la générosité du Réal Schloessel vint s’inviter aux débats sur la pelouse notamment grâce à ce débordement de Kuntz Corentin sur le flanc gauche ponctué d’un centre en cloche en direction du point de penalty mais le malheureux Hervé Conrad inscrit un CSC en coupant le cuir dans ses propres filets malgré le plongeon désespéré de Sébastien Ludwig, on jouait la dernière seconde de la partie, 3-3 score final!

Le week-end prochain, le Réal Schloessel accueillera l’Etoile Sportive de Wolfisheim (D3/A) à 10h00. Autant dire que ce prochain rendez-vous devrait pouvoir sonner l’heure de la révolte pour les haguenoviens qui demeurent toujours à la recherche de leur première victoire cette année.



Soyez le premier à commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.