D3/A, Gr B | L’US Surbourg se hisse sur le podium à l’issue de cette 10e journée

canard

A l’occasion d’un match en retard comptant pour la 10e journée de championnat en D3/A, l’US Surbourg offrait l’hospitalité aux doublures de l’entente Preuschdorf/Langensoultzbach avec en ligne de mire, une place provisoire sur le podium du Groupe B à la faveur d’une victoire des jaunes et noirs ce jour. Après une première mi-temps se soldant sur un court avantage des locaux, la seconde période fut un long chemin de croix pour des bleus qui allaient encaisser deux nouvelles réalisation pour finalement enregistrer leur douzième revers de la saison. Résumé de cette rencontre…

SURBOURG 1 3
PREUSCHDORF/LANGENSOULTZBACH 2 0

Surbourg 1 – Preuschdorf/Langensoultzbach 2 | La feuille de match

Surbourg 1

DEMANGE David – SCHWENTZEL Damien, GOETTMANN Guillaume, WOLHELM Guillaume, LEONHARD Florian – MIOR Romain, OTT Erwan, MULLER Guillaume – JUNG Brice, HEMMERLE Mathieu, JUNG Steven
Remplaçants: HORRENBERGER Franck, KUHN Geoffrey, LEONHARD Eric
Dirigeants: KOELLER Christian, FRANK David
Entraîneur: LEONHARD Thierry

Preuschdorf/Langensoultzbach 2

GUILLAUME Quentin – PETER Romain, YVON Valentin, WALTER Valentin, WACKER Mickaël – BECK Michel, BRUCKER Cédric, MARTIN Michel – KNOERY Stéphane, LEHMANN Antoine, WENDLING Geoffrey
Remplaçants: BRUCKER Mike, LEIFHEIT Jean-François
Dirigeants: KELLER Kévin, ROESSLER Alain
Entraîneur: ROESSLER Christian

Surbourg 1 – Preuschdorf/Langensoultzbach 2 | Le résumé du match

A l’occasion d’un match en retard comptant pour la 10e journée de championnat en D3/A, l’US Surbourg accueillait les doublures de l’entente Preuschdorf/Langensoultzbach avec en ligne de mire, une place provisoire sur le podium du Groupe B. Fiers de trois victoires en autant de matchs officiels disputés depuis l’entame de la deuxième partie de saison, les jaunes et noirs se présentaient en position de force dans leur antre face à la lanterne rouge du groupe ayant remporté qu’une seule rencontre cette saison et qui comptait sur un miracle ce jour pour espérer réaliser un coup. C’est dans ce contexte que le coup d’envoi de la rencontre put être donné par Roth Stéphane avec, dès la première minute de jeu, une incursion emmenée par Jung Steven dans l’axe, ce dernier répondant parfaitement à l’appel en profondeur de Ott Ewan sur la droite mais la passe fut trop fuyante et mourut en sortie de but. Suite au renvoi aux 5.5m effectué par Walter Valentin, les visiteurs éprouvèrent quelques difficultés à franchir la ligne médiane face à la belle résistance proposée par les locaux au milieu de terrain et, suite à un très bon décalage à droite en faveur de Jung Brice, ce dernier s’engouffra aux confins de ce couloir avant d’émettre un centre en direction du premier poteau pour Hemmerle Mathieu qui reprit le cuir d’une frappe passant à gauche du but visiteur, on jouait la 3e minute de jeu. Suite au renvoi défensif suivant, l’hégémonie locale allait suivre son cours avec un récupération du cuir de la part de Hemmerle Mathieu au niveau de la ligne médiane avant que ce dernier le lance Jung Brice en profondeur sur le côté droit mais l’offensive emmenée par ce dernier se solda par un corner qui fut tiré de la droite vers la gauche par Hemmerle Mathieu en direction du second poteau au niveau duquel il ne trouva aucun partenaire, le ballon sortant finalement en touche de l’autre côté du terrain, on jouait la 4e minute de jeu. Suite à un bref moment d’accalmie au cours duquel les bleus parvinrent à investir la moitié de terrain adverse, on retrouvait les jaunes et noirs à l’attaque par l’intermédiaire de Jung Steven, ce dernier débordant sur le côté gauche avant d’obtenir un nouveau corner qu’il se chargea de botter de la gauche vers la droite en direction du premier poteau au niveau duquel Peter Romain renvoya le cuir en touche, on jouait la 8e minute de jeu. Consécutivement à cette remise en jeu, les bleus parvinrent à reprendre le contrôle du cuir avant de butter sur la défense locale qui allait faire circuler le ballon dans l’entre-jeu avant d’initier une nouvelle offensive dans le camp visiteur mais la défense bleu effectua un rapide repli défensif afin de l’annihiler en offrant un corner à leurs hôtes pour un coup de pied de coin qui fut tiré de la gauche vers la droite par Jung Steven en direction du premier poteau à hauteur duquel le ballon fut écarté par Peter Romain avant qu’Ott Ewan ne suive en embuscade et ne reprenne le cuir d’une frappe qui passa à gauche du but de Guillaume Quentin, on jouait la 14e minute de jeu. Au quart d’heure de jeu, les visiteurs sortirent de l’ornière par l’intermédiaire de Knoery Stéphane, ce dernier tentant de déborder sur le côté gauche avant de se faire reprendre irrégulièrement par la patrouille locale à hauteur des 35m, ce qui occasionna un coup franc que Martin Michel se chargea de botter en direction de la surface de réparation adverse devant laquelle le cuir fut renvoyé de la tête par Muller Guillaume. Restants campés dans la moitié de terrain locale, les bleus tentèrent de contrecarrer l’envie de leurs vis-à-vis en durcissant leur jeu, ce qui permit à Brucker Cédric de s’emparer du cuir au niveau de la ligne médiane avant de nous gratifier d’une percée sur le côté gauche qui fut ponctuée d’une frappe des 30m passant au-dessus du but de Demange David, on jouait la 18e minute de jeu. Passée cette timide réaction de la part des hommes de Roessler Christian, les jaunes et noirs purent reprendre leur marche en avant qui les conduisit en périphérie de la surface de réparation adverse avant que Wacker Mickaël ne commette une faute sur Jung Brice à hauteur des 25m sur le côté gauche, ce qui occasionna un coup franc que Hemmerle Mathieu botta au-dessus du mur de trois joueurs et au-dessus du but de Guillaume Quentin, on jouait la 20e minute de jeu. Suite au renvoi aux 5.5m exécuté par le tôlier de la défense bleue, les locaux furent à la réception du ballon au milieu de terrain avant que Jung Steven (?) ne se fasse sécher à hauteur des 35m sur le côté droit, ce qui offrit un nouveau coup de pied arrêté en faveur de Leonhard Florian, ce dernier tentant d’envoyer un ballon dans la meute de joueurs présente au point de penalty mais le ballon passa au travers avant de surprendre le portier visiteur qui regarda le ballon se glisser au fond de ses filets, on jouait la 21e minute de jeu, 1-0! Suite à leur engagement, les visiteurs eurent quelques difficultés à se trouver et ces tergiversations profitèrent finalement à Jung Brice, ce dernier s’échappant sur le côté droit avant de se faire rejoindre par Walter Valentin, le défenseur poussant le cuir en corner pour un coup de pied de coin qui fut tiré de la droite vers la gauche par Jung Brice en direction du second poteau pour son meneur de jeu qui loupa sa reprise, cette dernière se transformant en chandelle qui atterrit en touche avant que l’arbitre ne signale au préalable une position de hors jeu de Jung Brice, on jouait la 23e minute de jeu.

Plus que jamais ancrés dans une domination sans écueil, les jaunes et noirs persévérèrent sur le front de l’attaque grâce aux talents conjugués des deux frères Jung qui furent à nouvel fois à l’origine d’une offensive qui vit Hemmerle Mathieu être à la réception du cuir sur la droite avant de s’emmener le ballon pour finalement conclure le mouvement par une frappe des 20m que Guillaume Quentin repoussa tant bien que mal au second poteau pour la tête d’Ott Ewan qui fut renvoyée par la défense visiteuse, on jouait la 25e minute de jeu. Alors qu’on rentrait dans le dernier quart d’heure de jeu de ce premier acte, on retrouvait les bleus en possession du cuir au niveau de la ligne médiane avant qu’une faute ne vienne annihiler leur marche en avant, ce qui occasionna un coup franc sur la droite en faveur de Wacker Mickaël, le défenseur envoyant un long ballon en direction de la surface de réparation devant laquelle il fut dégagé par Leonhard Florian directement dans la course de Jung Steven qui organisa un contre qui le vit partir seul dans l’axe avant de se retrouver confronté au retour des défenseurs pour finalement tenter sa chance d’une frappe des 20m qui échoua à droite du but visiteur. Suite au renvoi aux 5.5m effectué par Guillaume Quentin, les bleus remontèrent le terrain en prenant soin de griller aucune étape avant qu’il ne se fassent stopper irrégulièrement par la patrouille locale sur la gauche à hauteur des 20m pour un coup franc qui fut envoyé dans la boite par Martin Michel mais le ballon fut renvoyé par un défenseur directement dans les pieds de Brucker Cédric qui s’essaya sur une frappe des 20m passant finalement au-dessus du but de Demange David, on jouait la 32e minute de jeu. Ayant laissés passer l’orage, les jaunes et noirs purent repartir de l’avant en profitant du long renvoi défensif avant de voir Jung Brice s’échapper sur le côté droit pour une course de 30m qui le conduisit à émettre un centre en direction du point de penalty pour Hemmerle Mathieu qui reprit le cuir d’un plat du pied qui passa à gauche du but visiteur, on jouait la 33e minute de jeu. Consécutivement au renvoi défensif effectué par Walter Valentin, les débats allaient provisoirement se figer au milieu de terrain et, à l’issue de ces derniers, Jung Steven se détacha de l’attroupement afin de s’offrir un raid solitaire sur le côté gauche pour finalement voir sa chevauchée compromise par le retour d’un défenseur qui poussa la ballon en corner pour un coup de pied de coin qui fut tiré de la gauche vers la droite par Hemmerle Mathieu en direction du premier poteau devant lequel Beck Michel écarta le ballon au-delà des limites du terrain pour un nouvel essai de la gauche de la part du meneur de jeu local qui envoya un ballon en direction du premier poteau pour Ott Ewan qui reprit le cuir d’une frappe qui fut contrée par un défenseur avant d’être définitivement écartée, on jouait la 36e minute de jeu. Malgré le système d’attaque/défense qui s’était mis en place depuis quelques minutes déjà, les bleus défendaient avec vaillance, notamment sur ce débordement de Jung Brice sur le côté gauche au cours duquel Walter Valentin intervint pour annihiler l’offensive de l’attaquant en taclant le ballon en corner pour un coup de pied de coin qui fut envoyé de la droite vers la gauche par Jung Brice en direction du point de penalty à hauteur duquel le ballon fut renvoyé par la défense directement dans les pieds de Goettmann Guillaume qui tenta une frappe finissant au-dessus du but de Guillaume Quentin, on jouait la 38e minute de jeu. Alors qu’on rentrait dans les cinq dernières minutes de jeu de ce premier acte, les bleus se retroussèrent les manches afin de gagner les vestiaires avec un score de parité mais ce fut sans compter sur Ott Ewan, ce dernier se rendant coupable d’une faute sur Martin Michel à hauteur des 25m sur la gauche, ce qui occasionna un coup franc qui fut transformé par Knoery Stéphane en direction du point de penalty au niveau duquel le ballon fut dégagé avec virilité par Wilhelm Pierre. En réponse à cette offensive, les jaunes et noirs investirent la moitié de terrain adverse par l’intermédiaire de Jung Steven, ce dernier levant la tête avant de lancer Ott Ewan sur la droite, l’assaillant s’engageant pour une course de 30m qu’il ponctua d’une frappe des 20m qui fila directement dans les gants de Guillaume Quentin, on jouait la 42e minute de jeu. A peine étions nous rentrés dans la dernière minute de jeu de cette première période qu’une faute violente du portier visiteur sur Jung Brice eut lieu au niveau des 25m sur la droite, l’attaquant étant partit seul à l’abordage avant que Guillaume Quentin ne tente de tacler le ballon non sans embarquer l’attaquant local. Après pas mal de discussions, le gardien visiteur prit un carton jaune et, après une altercation verbale entre Wacker Mickaël et Jung Steven, tous deux firent sanctionnés d’une exclusion temporaire, on jouait la 44e minute de jeu. Suite à l’exécution de ce coup franc de la part de Leonhard Florian, Guillaume Quentin parvint à capter le cuir en deux temps avant de le dégager tout juste avant le coup de sifflet de l’arbitre renvoyant les 22 acteurs à la pause.

La domination locale fut récompensée par deux nouvelles réalisations des frères Jung au cours du second acte

De retour sur la pelouse, les deux formations étaient parées pour le coup d’envoi du second acte avec, dès les premiers instants, des débats de haute lutte qui allaient vite sourire aux locaux avec cette percée de Hemmerle Mathieu plein axe qui fut stoppée par une main de la part de Martin Michel à hauteur des 20m, ce qui occasionna un coup franc que le meneur de jeu local se chargea de botter directement dans le mur de cinq joueurs avant que le ballon ne lui revienne pour finalement conclure l’action d’une frappe qui fut captée en deux temps par Guillaume Quentin, on jouait la 48e minute de jeu. Suite au renvoi aux 5.5m effectué par le portier visiteur, ses partenaires furent à la réception du cuir au milieu de terrain avant de se heurter à une très belle résistance de leurs vis-à-vis pendant quelques minutes avant qu’une nouvelle offensive ne voit le jour grâce à une récupération du cuir de la part de Hemmerle Mathieu dans sa propre moitié de terrain, ce dernier n’ayant même pas le temps de se retourner avant de se faire sécher par Brucker Mike pour un coup franc qui fut finalement joué court par Leonhard Florian en direction de Horrenberger Franck, ce dernier lançant Ott Ewan devant lui avant que l’ailier droit n’envoie un long ballon en direction de la surface de réparation dans laquelle le ballon fut renvoyé par la défense bleue, on jouait la 51e minute de jeu. Suite à ce renvoi défensif, les visiteurs posèrent le ballon afin de partir de l’avant et, au cours de leur remontée de balle, un décalage sur la droite en faveur de Brucker Mike se créa avant que ce dernier ne se fasse reprendre illégalement par la patrouille locale pour un coup franc qui fut botté des 30m par Walter Valentin en direction du premier poteau devant lequel Hemmerle Mathieu écarta le danger directement dans la course de Jung Brice qui amorça un contre qui fut annihilé par la présence de Walter Valentin, le défenseur visiteur envoyant finalement le ballon en touche, on jouait la 54e minute de jeu. Alors que la menace locale se faisait de plus en plus pressante sur le bloc défensif adverse, Jung Brice profita de quelques secondes de flottement de la défense adverse pour lancer Jung Steven en profondeur sur le côté droit, l’attaquant reprenant le cuir d’une frappe placée ne laissant aucune chance à Guillaume Quentin, on jouait la 56e minute de jeu, 2-0! Suite à leur engagement, les hommes de Roessler Christian ne baissèrent pas la tête en tentant d’investir la moitié de terrain locale par l’intermédiaire de Brucker Mike, ce dernier s’emmenant le ballon sur la droite avant de se faire reprendre illégalement par Mior Romain, ce qui occasionna un coup franc à hauteur des 25m que Walter Valentin se chargea de transformer en direction du premier poteau à hauteur duquel un défenseur s’éleva plus haut que tout le monde pour renvoyer le ballon de la tête, on jouait la 58e minute de jeu. Suite à ce renvoi défensif, les bleus allaient offrir une belle opposition face à des jaunes et noirs semblant se contenter de ces deux but d’avance et, au bout de deux minutes de lutte intense, il fallut une nouvelle prouesse de Jung Brice pour s’extirper de cet attroupement en tentant de déborder sur le côté gauche avant de se faire accrocher par Wacker Mickaël à hauteur des 25m et l’arbitre accorda sans hésiter un coup franc que la victime du méfait se chargea de botter en direction du point de penalty au niveau duquel le ballon fut dégagé par Beck Michel, on jouait la 62e minute de jeu.

Au cours des dix minutes suivantes, les deux formations allaient se neutraliser dans l’entre-jeu sans toutefois apercevoir une once de révolte dans les rangs bleus, bien au contraire puisque les jaunes et noirs allaient à nouveau développer un bon mouvement par l’intermédiaire de Hemmerle Mathieu, ce dernier déboulant sur le côté droit avant d’obtenir un corner grâce au retour express de Wendling Geoffrey et c’est Jung Steven qui se chargea de le transformer de la droite vers la gauche en direction du point de penalty en faveur de Mior Romain qui n’arriva pas à armer sa frappe sous la pression de Wacker Mickaël, on jouait la 68e minute de jeu. Accusant sérieusement le coup depuis le break adverse, les bleus allaient fatalement laisser la direction du jeu à leurs hôtes et c’est l’insatiable Jung Brice qui en profita sur le côté gauche pour initier une action qui le vit déborder le long de la ligne de touche avant de tenter de repiquer dans l’axe mais l’attaquant se fit sécher par un défenseur à hauteur des 20m, ce qui occasionna un coup franc que la victime du méfait se chargea de tirer en envoyant une frappe brossée s’insérant en pleine lucarne droite du but visiteur, on jouait la 70e minute de jeu, 3-0! Ayant désormais fait l’essentiel pour se diriger vers une victoire probante, les jaunes et noirs levèrent le pied en prenant soin de faire tourner l’effectif au cours des dix minutes suivantes mais, face à des adversaires étant dégoûtés par la tournure des événements, il fut aisé pour Hemmerle Mathieu de profiter d’un espace laissé vacant sur le côté gauche afin de s’y faufiler en débordant le long de la ligne de touche avant d’émettre un centre en direction du point de penalty pour Muller Guillaume qui reprit le cuir d’une frappe passant à gauche du but de Guillaume Quentin, on jouait la 79e minute de jeu. Après avoir pas mal galopés tout au long de la rencontre, les jaunes et noirs se contentèrent de contenir les bleus au milieu de terrain, et ce, jusqu’à la 84e minute de jeu lorsqu’un décalage se créa à droite en faveur de Ott Ewan, ce dernier débordant jusqu’aux confins du couloir avant d’émettre un centre en direction du premier poteau pour la reprise de son meneur de jeu passant à gauche du but visiteur. Alors qu’on jouait la dernière minute du temps réglementaire, les jaunes et noirs profitèrent de la moindre opportunité pour aller titiller les défenseurs adverses, notamment avec cette percée d’Ott Ewan sur le côté droit qui le mit aux prises avec Brucker Cédric, ce dernier parvenant in-extremis à écarter le ballon en corner pour un coup de pied de coin que Jung Brice se chargea de botter en direction du premier poteau au niveau duquel le ballon fut contrée par un défenseur pour un nouvel essai qui, cette fois, filera au second poteau au niveau duquel Walter Valentin renvoya le ballon en dehors des limites du terrain pour un troisième corner de rang qui fut tiré de la gauche vers la droite par Horrenberger Franck en direction du point de penalty au niveau duquel un cafouillage eut lieu avant que la défense ne parvienne à se dégager définitivement. Au bout du temps additionnel annoncé par l’arbitre de la rencontre, les jaunes et noirs s’offrirent une dernière offensive par l’intermédiaire de Hemmerle Mathieu, ce dernier s’emmenant le ballon sur la gauche avant de répondre parfaitement à l’appel d’Ott Ewan dans l’axe, ce dernier ne pouvant conclure l’action suite à une position de hors-jeu. Suite à ce coup franc indirect effectué par Wacker Mickaël, l’arbitre de la rencontre mit fin à la partie avec cette large victoire des hommes de Leonhard Thierry qui leur permet de demeurer, à l’issue de cette 10e journée, à la troisième place du Groupe B.



Soyez le premier à commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.