Vétérans | L’entente Schleithal/Esrsl corrigée par l’entente Seltz/Esmm

canard

A l’occasion de cette 12e journée de championnat chez les Vétérans, l’entente Schleithal/Esrsl 51 accueillait l’entente Seltz/Esmm 51 pour une rencontre pouvant asseoir un peu plus les verts sur le trône de leader du Groupe D en cas de victoire ce vendredi. Après une première période se soldant par un avantage de deux buts pour les visiteurs, ces derniers parvinrent à l’aggraver en seconde période malgré les deux poteaux en faveur des jaunes et noirs. Résumé de le cette rencontre…

SCHLEITHAL/ESRSL 51 1
SELTZ/ESMM 51 4

Schleithal/Esrsl 51 – Seltz/Esmm 51 | La feuille de match

Schleithal/Esrsl 51

STROHM Jean-Jacques – BEYREUTHER Denis, BRAUN Marc, LUSTIG Gérard, HIEBEL Vincent – KNOBLOCH Marc, BEIL Yves, HEINTZ Jean-Luc – WAGNER Thierry, REICHERT Cédric, BOUDGOUST Rémy
Remplaçants: néant

Seltz/Esmm 51

GERBER Cyrille – GENTES Julien, FERREIRA ALVES Joaquim, BURGER Joël, MARTZOLFF Denis – DECK Mickael, LENGERT Raphaël, JOERGER Alain – JAECKEL Emmanuel, KLEIN Alexandre, FISCHER Philippe
Remplaçants: BEYL Philippe, SARLIN Christophe

Schleithal/Esrsl 51 – Seltz/Esmm 51 | Le résumé du match

A l’occasion de cette 12e journée de championnat chez les Vétérans, l’entente Schleithal/Esrsl 51 accueillait l’entente Seltz/Esmm 51 pour une rencontre devant permettre aux verts de s’asseoir un peu plus sur le trône du Groupe D en attendant que l’entente Riedseltz/Erhors ne rattrape ses matchs en retard. D’une part, nous retrouvions des jaunes et noirs sortants d’un parcours remarquable en Coupe d’Alsace et qui n’avait plus vraiment quelque chose à jouer en championnat et d’un autre côté nous avions des verts ayant réussi une belle performance sur ses terres face à leur principal rival pour le titre lors de la dernière journée. C’est dans ce contexte que le coup d’envoi de la rencontre put être donné par Noe Eric et, après un court round d’observation, les visiteurs furent les premiers à se mettre en lumière grâce à cette très bonne interception du cuir dans l’axe aux 35m de la part de Deck Mickaël qui leva la tête avant de décaler le cuir dans la course de Gentes Julien sur la droite, ce dernier concluant sa chevauchée par un centre en direction du second poteau pour Jaeckel Emmanuel qui, en deux temps, ajusta Strohm Jean-Jacques d’un plat du pied se logeant en pleine lucarne droite du but local, on jouait la 3e minute de jeu, 0-1! Suite à cette ouverture du score, les jaunes et noirs furent les auteurs d’une timide réaction qui conduisit Beil Yves à déborder sur le côté droit avant de se faire reprendre par Ferreira Alves Joaquim, ce dernier pouvant relancer son équipe en passant par Joerger Alain qui allait franchir la ligne médiane avant de servir le cuir en direction de Jaeckel Emmanuel, l’attaquant pouvant ensuite lancer Gentes Julien sur la gauche avant que le défenseur n’expédie une frappe des 16m qui s’envola largement au-dessus du but local, on jouait la 6e minute de jeu. Suite au renvoi aux 5.5m effectué par Strohm Jean-Jacques, ses coéquipiers furent à la réception du cuir dans le rond central par l’intermédiaire de Rémy Boudgoust qi s’emmena le ballon sur quelques mètres avant de répondre parfaitement à l’appel de Beil Yves sur le flanc gauche, ce dernier percutant jusqu’aux confins de ce couloir pour finalement émettre un centre en direction du second poteau devant lequel Gentes Julien écarta le cuir de la tête tout juste au-dessus de son but, ce qui occasionna un coup de pied de coin que Wagner Thierry se chargea de botter de la droite vers la gauche en direction du point de penalty pour Reichert Cédric qui reprit le cuir d’une frappe écrasée qui fut écartée sur sa ligne par Ferreira Alves Joaquim, on jouait la 7e minute de jeu. Consécutivement à cette chaude alerte, les verts allaient s’afférer à contenir la fougue adverse au milieu de terrain pendant quelques minutes avant qu’ils ne se fassent prendre à revers par les jaunes et noirs grâce à cette très belle inspiration de Beil Yves, ce dernier envoyant une passe en profondeur en faveur de Reichert Cédric sur le côté droit avant que le meneur de jeu local ne se défasse d’un défenseur pour finalement émettre une passe en retrait en faveur de Wagner Thierry à l’entrée de la surface de réparation, l’attaquant finissant le travail par un plat du pied imparable, on jouait la 11e minute de jeu, 1-1! Suite à leur engagement, les verts mirent les bouchées doubles en privant littéralement leurs adversaires de ballon et cette domination retrouvée permit à Jaeckel Emmanuel d’adresser une passe lumineuse sur la gauche en faveur de Fischer Philippe qui s’offrit une percée dans ce couloir avant d’envisager un une/deux avec Klein Alexandre, son meneur de jeu lui remettant parfaitement le cuir dans sa course avant qu’il n’envoie un centre en direction du premier poteau au niveau duquel le ballon fut renvoyé par Braun Marc, on jouait la 16e minute de jeu.

Suite au renvoi défensif précédent, les jaunes et noirs allaient rapidement remonter le terrain en sautant des lignes avant que le ballon ne parvienne sur la droite dans la course de Reichert Cédric, ce dernier se retrouvant confronté à Gentes Julien, le défenseur visiteur gagnant son duel en partie en poussant le ballon en corner pour un coup de pied de coin qui fut tiré par Wagner Thierry en direction du premier poteau devant lequel Boudgoust Rémy tenta de reprendre le cuir d’une frappe du plat du pied qui finit sa course à droite du but de Gerber Cyrille, on jouait la 17e minute de jeu. Indéboulonnables au milieu de terrain, les verts profitèrent d’un bon renvoi défensif de leur gardien pour s’emparer du cuir assez facilement dans le rond central par l’intermédiaire de Joerger Alain, ce dernier parvenant à se retourner afin de s’offrir une percée dans l’axe qui le vit, en définitive, adresser une passe en direction de Fischer Philippe sur le côté droit, l’attaquant faisant preuve de vivacité sur son flanc droit avant d’émettre un centre en direction du second poteau pour Jaeckel Emmanuel qui fut un poil trop court pour reprendre le cuir de la tête, on jouait la 19e minute de jeu. A peine étions nous rentrés dans le dernier quart d’heure de jeu dans ce premier acte, les premiers signes de fébrilité firent leur apparition dans les rangs jaunes et noirs et cette passe en retrait de Beyreuther Denis en direction de Hiebel Vincent en fut la parfaite illustration, le tôlier de la défense locale éprouvant des difficultés dans sa relance, ce qui allait être bénéfique pour Jaeckel Emmanuel, l’attaquant parvenant à lui chaparder le ballon avant qu’il ne se heurte au retour express de Braun Marc, le défenseur poussant le ballon en corner pour un coup de pied de coin qui fut tiré de la gauche vers la droite par Fischer Philippe en direction du premier poteau au niveau duquel Gerber Cyrille put s’emparer tranquillement du ballon, on jouait la 23e minute de jeu. Consécutivement au dégagement du portier visiteur, les débats allaient considérablement baisser en intensité au milieu de terrain avec une pléiade d’approximations dans la transmission de balle de part et d’autres mais il fallut finalement toute l’abnégation de Philippe Fischer pour fausser compagnie à tout ce petit monde en tentant un raid solitaire dans l’axe sur vingt mètres avant de parfaitement lancer Jaeckel Emmanuel dans le dos des défenseurs sur la gauche pour finalement voir l’attaquant émettre un centre en direction du deuxième poteau pour Alexandre Klein qui, en deux temps, reprit le ballon d’un plat du pied qui se glissa entre Jean-Jacques Strohm et son poteau gauche, on jouait la 31e minute de jeu, 1-2! Retombant dans leurs travers, les jaunes et noirs durent se replier en bon ordre pour défendre leur but suite à un engagement assez mal négocié et, suite à une interception du cuir de la part de Joerger Alain au niveau des 35m, ce dernier répondit parfaitement à l’appel de Lengert Raphaël sur le côté droit, l’ailier droit fixant son vis-à-vis avant d’émettre un centre à ras-de-terre qui passa devant le but local avant que Fischer Philippe ne récupère le cuir avant d’émettre une frappe à l’aveugle qui fila dans la lucarne gauche du but local, on jouait la 33e minute de jeu, 1-3! Alors qu’on jouait la dernière minute du temps réglementaire de cette première période, Braun Marc fut à l’origine d’un très bon mouvement sur le côté gauche à hauteur des 40m, le défenseur se retournant avant d’émettre une passe dans l’intervalle pour Beyreuther Denis qui s’emmena le ballon avant d’émettre un centre en bout de course en direction du second poteau pour la tête de Beil Yves qui passa de justesse au-dessus du but de Gerber Cyrille. Suite au renvoi aux 5.5m exécuté par le portier visiteur, l’arbitre de la rencontre renvoya les deux formations vers leurs bancs respectifs pour la pause.

Les verts aggravèrent la situation en fin de partie afin de s’adjuger une victoire probante

De retour sur la pelouse après une courte pause, les deux formations étaient parées pour le coup d’envoi du second acte avec, dès la 37e minute de jeu, une offensive initiée par Beyreuther Denis sur le côté gauche, ce dernier envoyant une passe dans le couloir en direction de Knobloch Marc qui allait temporiser avant de lancer Boudgoust Rémy dans l’axe, ce dernier répondant parfaitement à l’appel de Beil Yves dans l’intervalle sur le côté droit, l’attaquant s’emmenant le ballon sur quelques mètres pour finalement envoyer une frappe qui cogna le poteau droit du but de Gerber Cyrille avant que la défense ne parvienne à dégager le danger. Etant rentrés tambour battant dans cette deuxième période, les jaunes et noirs restèrent positionnés dans le camp visiteur et, suite au renvoi défensif précédent, ils n’allaient donc pas tarder à remettre le pied sur le ballon par l’intermédiaire de Wagner Thierry, ce dernier n’ayant pas le temps d’amorcer une offensive suite à cette faute de Ferreira Alves Joaquim à hauteur des 35m plein axe, ce qui occasionna un coup franc que Hiebel Vincent se chargea de jouer en profondeur sur le côté droit en faveur de Boudgoust Rémy qui s’enfonça jusqu’à la ligne de but avant d’envoyer un centre en direction du premier poteau au niveau duquel le ballon fut renvoyé avec virilité par Deck Mickaël, on jouait la 38e minute de jeu. Ayant laissés passer l’orage, les verts purent à nouveau développer leur jeu sur le front de l’attaque, notamment suite à l’interception du cuir de la part de Jaeckel Emmanuel dans l’axe à hauteur des 35m, ce dernier envoyant une passe dans le dos des défenseurs et dans la course de Sarlin Christophe avant que le nouvel entrant n’envoie un centre en retrait en direction du premier poteau à hauteur duquel Alain Joerger reprit le cuir d’un plat du pied à ras-de-terre qui rasa le poteau gauche du but de Strohm Jean-Jacques, on jouait la 39e minute de jeu. Suite au renvoi aux 5.5m effectué par le portier local, les débats allaient faire rage au milieu de terrain mais la série d’approximations de la part des locaux finira par profiter aux visiteurs, notamment grâce à cette interception du cuir de la part de Klein Alexandre plein axe, le meneur de jeu visiteur s’offrant ensuite une percée qui fut annihilée par l’excès d’engagement de Reichert Cédric, ce qui précéda un coup franc à hauteur des 35m en faveur de Joerger Alain qui le joua court en direction de Deck Mickaël, ce dernier s’emmenant le ballon sur plusieurs mètres avant d’envoyer le ballon en direction de Jaeckel Emmanuel qui se retrouva encerclé avant que la défense locale ne parvienne à se dégager, on jouait la 43e minute de jeu. Consécutivement au renvoi défensif précédent, les verts furent contraint de jouer en reculant sous la pression de la triplette offensive jaune et noirs et, suite à une passe en retrait de Joerger Alain en direction de Deck Mickaël, ce dernier foira sa relance et c’est Beil Yves qui en profita à hauteur des 35m, l’attaquant levant la tête afin de tenter une frappe qui fut repoussée par le portier visiteur avant qu’il ne soit suppléé par un de ses défenseurs, on jouait la 44e minute de jeu. Après cette chaude alerte, les débats allaient se figer au milieu de terrain pendant quelques minutes avant que les jaunes et noirs ne parviennent à tirer leur épingle du jeu grâce à la vivacité de Boudgoust Rémy, ce dernier s’échappant sur le côté droit avant d’envisager un une/deux avec Wagner Thierry, son compère de l’attaque lui remisant parfaitement le cuir avant qu’il ne temporise pour finalement répondre à l’appel de Knobloch Marc qui réceptionna le cuir dans l’axe avant d’envoyer une frappe écrasée des 20m qui passa à gauche du but visiteur, on jouait la 48e minute de jeu. Suite au renvoi défensif de Gerber Cyrille, ses partenaires allaient se heurter à une belle résistance au milieu de terrain avant de s’exposer à une nouvelle offensive initiée par Braun Marc, le défenseur s’offrant une percée plein axe avant d’être reprit illégalement par le retour express de Ferreira Alves Joaquim, ce qui occasionna un coup franc à hauteur des 20m que Wagner Thierry se chargea de transformer au-dessus du mur de six joueurs et tout juste au-dessus du but de Gerber Cyrille, on jouait la 52e minute de jeu.

Suite au renvoi aux 5.5m exécuté par le gardien visiteur, Joerger Alain fut à la réception du cuir à hauteur de ses propres 40m avant de s’avancer le ballon pour finalement se voir couper dans son élan par Lustig Gérard, ce qui amena un coup franc à hauteur de la ligne médiane que la victime du méfait se chargea de jouer court en faveur de Jaeckel Emmanuel qui se retourna avant d’envoyer Klein Alexandre au charbon plein axe, le meneur de jeu vert tentant finalement sa chance d’une frappe des 25m qui finit sa course à droite du but de Strohm Jean-Jacques, on jouait la 53e minute de jeu. Après un court moment d’accalmie dans les échanges au milieu de terrain, les verts repartirent de plus belle, notamment grâce à la grande forme d’Emmanuel Jaeckel, ce dernier s’embarquant dans un débordement sur le côté droit au cours duquel il effaça deux défenseurs avant d’envoyer un centre un ras de terre en direction du second poteau mais il fallut la très bonne lecture de jeu de la part de Strohm Jean-Jacques pour lui permettre de couper la trajectoire du cuir au premier poteau en se couchant sur le ballon, on jouait la 56e minute de jeu. Consécutivement au dégagement du gardien local, les deux formations allaient se neutraliser dans l’entre-jeu avant que Joerger Alain ne tente d’amorcer une offensive dans le camp adverse, le milieu offensif se faisant finalement retarder dans son entreprise par une faute grossière de la part de Knobloch Marc et la victime de ce méfait se chargea de jouer ce coup franc rapidement en faveur de Jaeckel Emmanuel, ce dernier prenant la direction du but en étant talonné par Beyreuther Denis avant de voir sa frappe désespérée être contrée par Hiebel Vincent, on jouait la 59e minute de jeu. Alors qu’on était rentrés dans les dix dernières minutes de jeu dans cette partie qu’on retrouvait les verts plus que jamais à la manoeuvre sur le front de l’attaque mais ce fut sans compter sur l’obstination de leurs vis-à-vis, ces derniers faisant en sorte de contrecarrer la moindre offensive afin de procéder en contre et, suite à l’un d’entre-eux, les jaunes et noirs se firent prendre à revers avec, à l’origine, une faute non sifflée sur Boudgoust Rémy, cette petite erreur arbitrale profitant finalement à Lengert Raphaël, l’ailier droit répondant parfaitement à l’appel en profondeur de Jaeckel Emmanuel sur le côté droit avant que l’attaquant ne fasse parler sa puissance pour aller fixer le gardien avant d’envoyer une frappe en force faisant trembler les filets du but du but local, on jouait la 65e minute de jeu, 1-4! N’ayant plus grand chose à perdre dans cette partie, les jaunes et noirs profitèrent de leur engagement pour investir la moitié de terrain adverse par l’intermédiaire de Reichert Cédric, ce dernier s’offrant une percée plein axe avant de décaler le cuir sur la droite en direction de Beil Yves qui se retrouva aux prises avec Ferreira Alves Joaquim avant d’envoyer un centre à ras-de-terre en direction du second poteau à hauteur duquel Boudgoust Rémy reprit le cuir d’un plat du pied qui heurta le poteau gauche avant que le ballon ne revienne dans les pieds de Wagner Thierry, l’attaquant tentant sa chance d’une frappe qui fut repoussée par Gerber Cyrille, on jouait la 67e minute de jeu. Voulant demeurer sur une bonne phase de jeu, les jaunes et noirs pressèrent le porteur du ballon et cette stratégie allait s’avérer payante puisque Boudgoust Rémy parvint à reprendre le cuir dans les pieds de Beyl Philippe avant que le défenseur ne commette une faute à hauteur des 25m sur le côté gauche pour un coup franc qui fut tiré par la victime du méfait en direction du second poteau à hauteur duquel Gerber Cyrille s’employa pour s’emparer du ballon, on jouait la 68e minute de jeu. Suite au dégagement du portier visiteur, de derniers duels eurent lieu au milieu de terrain avant que Noe Eric ne siffle la fin des débats, scellant ainsi la nette victoire des Seltzois sur le score de 1-4!



Soyez le premier à commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.