Amical | La SS Beinheim débute sa préparation estivale par une victoire

A l’occasion de la deuxième journée comptant pour la Fête Sportive du FC Scheibenhard, la SS Beinheim affrontait, samedi dernier, les Allemands du SV Scheibenhardt pour une rencontre sonnant le début de la phase de préparation pour les deux formations. Après une première période se soldant par un avantage de deux buts en faveur des hommes d’Eidel Christian, ces derniers allaient ajouter une nouvelle réalisation en seconde période afin de s’adjuger une victoire confortable face à leurs adversaires du jour. Résumé de cette rencontre…

SV SCHEIBENHARDT 1 0
SS BEINHEIM 1 3

SV Scheibenhardt – SS Beinheim | La feuille de match

SV Scheibenhardt 

KOLLER Sascha – SOEYLER Ibrahim, BRAUN Phillip, KORRANI Alban, BEINHARDT Bledi – DOGAN Abdullah, YAMAN Selim, OSAJ Leutrim – SCHIEDER Max, BLAKAJ Muhamet, VOGEL Jonas
Remplaçants: EHL Tobias, KUSBTIM Ibrahimi, MÜLLER Christian, EHL Florian, ERCAN Ugur, DIBRA Alfred

SS Beinheim

SUTTER Marcel – BARON Maël, HOLOTA Florian, BLANC Lucas, WAGNER Jonas – EKEMBE Lucas, BOUCHBER Ayoub, BEUSHAUSEN John – DIETENBECK Steeve, WEIGEL Maxime, WEKEM Arnaud
Remplaçants: COLZON Victor, VERDIER Nicolas, MEYER Lucas, BECKER Dominique, KLEIN Frédéric, ENGLENDER Benjamin
Entraîneur: EIDEL Christian

SV Scheibenhardt – SS Beinheim | Le résumé du match

A l’occasion de la Fête Sportive du FC Scheibenhard, la SS Beinheim affrontait, ce samedi, le SV Scheibenhardt pour une rencontre sonnant le coup d’envoi de la préparation estivale pour les deux formations. Après s’être séparés sur un match arrêté lors de leur précédente confrontation ayant eu lieu dans le cadre du Challenge Art&Co 2017, les deux équipes prenaient place sur la pelouse du Stade Municipal de Scheibenhard pour le coup d’envoi de la rencontre donné par Lefranc Bernard qui laissa place à un traditionnel round d’observation au cours duquel les deux équipes se neutralisaient dans l’entre-jeu. Il fallut attendre la 9e minute du jeu pour voir un premier bon mouvement à mettre à l’actif des hommes d’Eidel Christian, ces derniers investissant le camp allemand par la gauche grâce à Dietenbeck Steeve, l’attaquant s’enfonçant dans ce couloir avant d’effacer deux défenseurs pour finalement émettre une passe en retrait en direction de Beushausen John, le milieu offensif reprenant le cuir d’un plat du pied faisant mouche, 0-1! Face à des Beinheimois bien en place, les Allemands allaient rapidement perdre le bénéfice de leur engagement avant que leurs adversaires ne fassent tourner le ballon dans l’entre-jeu pour finalement voir Steeve Dietenbeck être idéalement servi en profondeur sur le côté droit avant qu’il n’envoie une frappe des 25m filant largement au-dessus du but de Koller Sascha, on jouait la 11e minute de jeu. Suite au renvoi aux 5.5m effectué par le dernier rempart rouge et noir, ses partenaires mirent le pied sur le ballon avant de tenter de se porter de l’avant mais ce fut sans compter sur la défense française, cette dernière parvenant à renvoyer le danger loin de sa zone d’inconfort et en direction de Weigel Maxime, le meneur de jeu répondant ensuite parfaitement à l’appel en profondeur de Steeve Dietenbeck dans l’axe mais le gardien allemand le devança en se couchant sur le ballon, on jouait la 13e minute de jeu. A peine avions-nous passés le premier quart d’heure de jeu que nous vîmes les protégés d’Eidel Christian réaliser le break suite à un débordement sur le côté droit de la part de Steeve Dietenbeck étant conclut par un centre en direction du point de penalty pour Weigel Maxime, le meneur de jeu reprenant le cuir d’une frappe se logeant victorieusement dans le petit filet gauche du but adverse, 0-2! Loin d’être rassasiés, les verts et noirs continuèrent d’harceler le porteur du ballon et cette stratégie allait s’avérer payante puisque Weigel Maxime allait s’emparer du ballon sur le côté gauche avant de pénétrer dans la surface de réparation pour finalement voir sa tentative de centre en retrait être coupé en corner par Dogan Abdullah pour un coup de pied de coin que Steeve Dietenbeck se chargea de botter de la gauche vers la droite en direction du premier poteau devant lequel Beinhardt Bledi renvoya difficilement le ballon en direction du second poteau pour la frappe de Wekem Arnaud passant à gauche du but allemand, on jouait la 20e minute de jeu. Ayant laissés passer l’orage, les rouges et noirs allaient couper court à l’hégémonie française en investissant la moitié de terrain adverse et, après un très bon service sur la droite en faveur de Schieder Max, ce dernier allait ponctuer sa course par un centre en direction du second poteau au niveau duquel le ballon fut renvoyé par la défense, on jouait la 22e minute de jeu.

Consécutivement au renvoi défensif précédent, les Allemands allaient exercer un pressing sur le porteur du ballon au cours duquel les verts et noirs conservèrent la possession du cuir avant que Wekem Arnaud ne soit idéalement servi sur le côté droit, ce dernier poussant son effort jusqu’aux confins de ce couloir avant de se voir offrir un corner qu’il se chargea de botter de la droite vers la gauche en direction du point de penalty pour la tête de Weigel Maxime passant au-dessus du but de Koller Sascha, on jouait la 25e minute de jeu. Suite au renvoi aux 5.5m effectué par ce dernier, les deux formations allaient se neutraliser au milieu de terrain pendant quelques minutes avant qu’une percée de Yaman Selim sur le côté gauche ne soit stoppée irrégulièrement par Meyer Lucas à hauteur des 35m, ce qui occasionna un coup franc que la victime du méfait se chargea de jouer court dans le couloir en faveur de Ugur Ercan mais ce dernier se fit sécher à hauteur des 16m pour un nouveau coup franc que Blakaj Muhamet transforma en direction du premier poteau mais la défense beinheimoise veillait au grain et put renvoyer le danger, on jouait la 31e minute de jeu. Dans la foulée de ce dégagement, les rouges et noirs remirent le pied sur le ballon afin d’enchaîner par une nouvelle offensive qui vit Selim Yaman obtenir un corner que Dogan Abdullah se chargea de botter de la gauche vers la droite en direction du point de penalty à hauteur duquel Wagner Jonas écarta le ballon avec autorité, on jouait la 32e minute de jeu. Ne semblant par vouloir relâcher leurs efforts sur le front de l’attaque, les Allemands allaient faire perdurer leur bonne phase de jeu en parvenant même à obtenir un nouveau corner que Muhamet Blakaj se chargea d’envoyer de la gauche vers la droite en direction du second poteau pour Osaj Leutrim, le milieu défensif remisant le cuir plein axe en faveur de Soeyler Ibrahim, ce dernier reprenant le cuir d’une frappe passant à droite du but d’Englender Benjamin, on jouait la 33e minute de jeu. Consécutivement au renvoi aux 5.5m de ce dernier, des débats de haute lutte eurent lieu au milieu de terrain avant que les rouges et noirs ne profitent d’une perte de balle de l’un de leurs adversaires afin de se porter de l’avant grâce à leur meneur de jeu qui allait s’offrir une percée dans l’axe avant de lancer Max Schieder sur la droite mais l’attaquant se fit surprendre en position de hors-jeu par l’arbitre de la rencontre, on jouait la 36e minute de jeu. Suite à l’exécution de ce coup franc indirect, les verts et noirs firent le nécessaire pour contenir la fougue adverse dans leur propre moitié de terrain avant que Lefranc Bernard ne siffle la fin de cette première période de manière hâtive, notre chronomètre indiquant encore quatre minutes à jouer dans le temps réglementaire.

Après avoir été passeur, Steeve Dietenbeck ira de son petit coup de patte pour sceller la victoire de son équipe

Après une courte pause en périphérie du terrain, les deux équipes revinrent sur la pelouse pour le coup d’envoi du second acte avec des Beinheimois à la manoeuvre dans le camp adverse par l’intermédiaire de Becker Dominique, ce dernier s’engouffrant sur le côté gauche avant se faire prendre en sandwich par les deux frères Ehl, ce qui occasionna un coup franc que Bouchber Ayoub se chargea de transformer des 25m en direction du premier poteau devant lequel la défense écarta le danger bien assez loin de sa zone d’inconfort, on jouait la 49e minute de jeu. Privant les Allemands de ballons sur le front de l’attaque, les hommes d’Eidel Christian conservèrent la direction des opérations grâce à Florian Holota, ce dernier lançant Meyer Lucas sur le côté droit avant qu’il ne déborde dans ce couloir pour finalement envoyer une frappe à ras-de-terre étant captée par Koller Sascha, on jouait la 51e minute de jeu. Faisant le siège de la moitié de terrain allemande, les verts et noirs allaient remettre le pied sur le ballon suite au dégagement du gardien adverse par l’intermédiaire de Verdier Nicolas, ce dernier tentant de franchir la ligne médiane sur la gauche avant de se faire faucher par Ibrahimi Kusbtim, ce qui amena un coup franc qui fut joué court par Blanc Lucas en direction de Holota Florian, ce dernier envoyant Meyer Lucas au charbon sur le côté gauche, l’attaquant tentant d’envoyer une passe en retrait pour l’un de ses compères de l’attaque mais la défense adverse avait bien suivi la petite affaire et put se dégager, on jouait la 53e minute de jeu. Le ballon n’allant pas trop loin, les verts et noirs purent élaborer un nouveau mouvement par l’intermédiaire de Holota Florian, ce dernier tentant de déborder sur le côté gauche avant de se faire déstabiliser par Jonas Vogel pour un coup franc que Bouchber Ayoub se chargea de transformer sous forme d’une longue transversale en direction de Baron Maël mais ce dernier perdit la possession du cuir sous la pression d’un défenseur, on jouait la 54e minute de jeu. Ayant fait le dos rond depuis le début de la seconde période, les rouges et noirs parvinrent enfin à franchir la ligne médiane grâce à ce long ballon en profondeur sur la droite envoyé en faveur de Christian Müller, l’attaquant poussant son effort jusqu’aux confins de ce couloir avant de voir Blanc Lucas pousser le cuir en corner pour un coup de pied de coin qui fut botté de la droite vers la gauche par Abdullah Dogan en direction du premier poteau devant lequel le ballon fut renvoyé en touche par Becker Dominique, on jouait la 55e minute de jeu. Restants positionnés aux avants-postes, les rouges et noirs n’allaient pas tarder à reprendre la direction des opérations grâce à Dogan Abdullah, ce dernier s’enfonçant dans l’axe avant de répondre parfaitement à l’appel sur le côté droit de Ibrahimi Kusbtim, ce dernier envoyant finalement un centre en direction du premier poteau à hauteur duquel Sutter Marcel put s’emparer du cuir sans soucis, on jouait la 58e minute de jeu. Alors qu’on franchissait l’heure de jeu, les verts et noirs se retrouvaient à nouveau dans de bonnes dispositions sur le front de l’attaque grâce à cette récupération du cuir de Beushausen John sur le côté gauche, le milieu offensif s’emmenant le ballon sur quelques mètres avant de repiquer sa course dans l’axe pour finalement lancer Ekembe Lucas sur le côté droit, le milieu défensif envoyant une frappe que Koller Sascha écarta en corner pour un coup de pied de coin que Steeve Dietenbeck se chargea d’envoyer de la gauche vers la droite en direction du second poteau à hauteur duquel Maxime Weigel se rendit coupable d’une main. Consécutivement au coup franc précédent étant joué court par le portier allemand en direction de l’un de ses défenseurs, ce dernier tenta de distribuer le cuir intelligemment en passant par son aile gauche mais ce fut sans compter sur Lauter Florian, ce dernier coupant court à ce mouvement en remisant le cuir en retrait pour le tôlier de sa défense qui ne tarda pas à lancer Steeve Dietenbeck sur le côté gauche, ce dernier s’emmenant le ballon dans ce couloir pour finalement redresser sa course le long de la ligne de but avant de voir Christian Müller faire les efforts nécessaires pour pousser le ballon en corner pour un coup de pied de coin que l’attaquant se chargea de botter de la gauche vers la droite en direction du second poteau au niveau duquel un défenseur allemand renvoya le ballon en touche de l’autre côté du terrain, on jouait la 66e minute de jeu.

Prenants leurs adversaires en tenaille, les verts et noirs allaient laisser très peu de chances aux Allemands de franchir la ligne médiane, notamment suite à cette très bonne interception du cuir de Meyer Lucas à hauteur de la ligne médiane, ce dernier envoyant finalement un long ballon vers l’avant en direction de Beushausen John, ce dernier envoyant un centre de la droite vers la gauche en direction de son meneur de jeu qui, plein axe, se fit descendre par un défenseur dans la surface de réparation sans toutefois obtenir de penalty, on jouait la 68e minute de jeu. Après un court moment d’accalmie au milieu de terrain, l’hégémonie beinheimoise poursuivit son cours grâce notamment à cette très belle inspiration sur la droite de la part de Meyer Lucas, ce dernier lançant Dietenbeck Steeve plein axe avant que l’attaquant ne voit sa frappe écarté par le portier adverse alors qu’il se présentait seul face à lui, on jouait la 73e minute de jeu. Alors qu’on rentrait dans le dernier quart d’heure de jeu de cette partie, les verts et noirs demeuraient plus que jamais à la manoeuvre dans le camp adverse grâce à Steeve Dietenbeck, ce dernier débordant sur le flanc droit avant d’émettre une passe en retrait en direction du point de penalty pour Weigel Maxime, le meneur de jeu reprenant le cuir d’une frappe finissant au-dessus du but de Koller Sascha. La domination française allait atteindre son paroxysme à la 77e minute de jeu avec cette action initiée par Wagner Jonas, ce dernier lançant Meyer Lucas qui s’emmena le ballon sur quelques mètres avant de conclure le mouvement par une frappe passant à droite de la mire. Suite au renvoi aux 5.5m effectué par le dernier rempart rouge et noir, Ibrahim Soeyler fut à la réception du cuir avant de lancer instinctivement Ibrahimi Kusbtim sur le côté gauche, ce dernier tentant de déborder dans ce couloir pour finalement songer à envoyer une frappe des 30m finissant dans les gants de Sutter Marcel, on jouait la 81e minute de jeu. Ratant quelque peu son dégagement, le portier français rendit le cuir à ses adversaires, ces derniers allant en faire un bon usage dans l’axe grâce à Abdullah Dogan, le milieu défensif lançant Jonas Vogel sur le côté droit avant que l’attaquant n’expédie un centre en direction du point de penalty à hauteur duquel Sutter Marcel s’imposa pour capter le ballon, on jouait la 82e minute de jeu. Consécutivement au long dégagement de ce dernier, Dietenbeck Steeve prit la défense adverse à revers avant de finir par tromper le gardien adverse en envoyant une frappe limpide dans le petit filet droit, on jouait la 83e minute de jeu, 0-3! Alors qu’on rentrait dans les cinq dernières minutes de jeu, les verts et noirs allaient se permettre une dernière offensive grâce à l’abnégation de Beushausen John, ce dernier répondant parfaitement à l’appel de Dietenbeck Steeve sur le côté droit avant que l’attaquant n’envoie un centre en direction du second poteau pour Bouchber Ayoub qui reprit le cuir d’une frappe échouant à gauche du but adverse. Suite au renvoi aux 5.5m effectué par Koller Sascha, les rouges et noirs tentèrent un baroud d’honneur grâce à la vélocité de Abdullah Dogan mais sa course fut stoppée par l’intervention de Meyer Lucas, ce dernier poussant finalement le ballon en corner pour un coup de pied de coin que Abdullah Dogan se chargea de botter de la gauche vers la droite en direction du premier poteau au niveau duquel le ballon fut renvoyé par la défense française, on jouait la 88e minute. Suite à ce dernier sursaut allemand, de derniers duels eurent lieu au milieu de terrain avant que Lefranc Bernard ne mette un terme à la rencontre sur ce score de 0-3!



Soyez le premier à commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.