Amical | L’US Schleithal obtient le match nul face au SC Offenburg

A l’occasion de la deuxième journée comptant pour la Fête Sportive du FC Scheibenhard, l’US Schleithal affrontait, samedi dernier, les Allemands du SC Offenburg pour une rencontre sonnant le début de la phase de préparation pour les deux formations. Après une première période se soldant par un avantage de deux buts en faveur des hommes de Camolli Joël, ces derniers allaient allaient concéder un match nul suite à une très bonne entame de seconde période de leurs adversaires du jour. Résumé de cette rencontre…

US SCHLEITHAL 1 2
SC OFFENBURG 1 2

US Schleithal 1 – SC Offenburg 1 | La feuille de match

US Schleithal 1

STEINER Donovan – JOST Gauthier, LIENHARDT Johann, VETTER Marvin, HIEBEL Anthony – HIEBEL Steeve, HEMMERLE Julien, GABRIEL GARCIA Nicolas – CASPAR Jérémy, SCHMITT Geoffrey, LIENHARDT Joey
Remplaçants: KLEIN Kenny, NEFF Raphaël
Entraîneur: CAMOLLI Joël

SC Offenburg 1

JERGER Gino – VOYETIC Mio, MERKEL Sascha, KRAUSE Baldaner, GRUNNER Robert – BLESSING Steve, BAYER Tonio, KEMPF Daniel – RODAS Philipp, SCHENGES-KAHN Keskin, BERG Mario
Remplaçant: PLEGER Misha
Entraîneur: NEZIROV Serkan

US Schleithal 1 – SC Offenburg 1 | La feuille de match

A l’occasion de la deuxième journée comptant pour la Fête Sportive du FC Scheibenhard, l’US Schleithal affrontait, en fin d’après-midi de samedi, les Allemands du SC Offenburg pour une rencontre sonnant le début de la phase de préparation pour les deux équipes. C’est donc sans un seul entraînement dans les chaussettes que les deux formations étaient parées pour le coup d’envoi de la rencontre donné par Celalettin Metiner et, dès les premiers instants de la partie, les noirs et jaunes s’accaparèrent le cuir avant de se créer une première action grâce à cette très belle inspiration de Schmitt Geoffrey, ce dernier lançant Caspar Jérémy sur le côté gauche avant que l’attaquant ne parvienne à tromper le portier adverse d’une frappe pleine de spontanéité, on jouait la 4e minute de jeu, 1-0! D’ors et déjà dos au mur, les Allemands profitèrent de leur engagement pour investir le camp adverse sans toutefois inquiéter leurs vis-à-vis et, suite à une perte de balle dans l’entre-jeu, ces derniers allaient être contraints de se replier en bon ordre pour défendre leur but suite à cette remontée de balle de Hiebel Anthony, la tôlier de la défense schleithaloise lançant ensuite parfaitement Caspar Jérémy dans l’axe avant que l’arbitre ne relève une position de hors-jeu de l’attaquant à hauteur des 30m, on jouait la 10e minute de jeu. Suite à l’exécution de ce coup franc indirect, les deux équipes allaient se neutraliser dans l’entre-jeu pendant quelques minutes avant que Schmitt Geoffrey ne parvienne à s’extirper des duels au milieu terrain pour s’offrir un raid solitaire plein axe qui le conduisit à émettre une frappe des 25m passant largement au-dessus du but de Jerger Gino, on jouait la 20e minute de jeu. Ayant laissés passer l’orage, les blancs et noirs sortirent de l’ornière grâce à l’abnégation de Berg Mario, ce dernier s’enfonçant dans le couloir droit avant que l’attaquant ne voit sa frappe coupée en corner par Gabriel Garcia Nicolas pour un coup de pied de coin qui fut tiré de la gauche vers la droite par Bayer Tonio mais sa tentative fut trop fuyante et la défense noire et jaune put se dégager, on jouait la 23e minute de jeu. Exerçant un pressing assez haut, les blancs et noirs parvinrent à remettre le pied sur le ballon à hauteur des 40m avant qu’ils ne tentent de se porter de l’avant mais ce fut sans compter sur la patrouille schleithaloise, cette dernière commettant une faute à hauteur des 20m, ce qui occasionna un coup franc que Bayer Tonio se chargea de transformer au-dessus d’un mur de cinq joueurs et au-dessus du but de Steiner Donovan, on jouait la 24e minute de jeu. Suite au renvoi aux 5.5m exécuté par le dernier rempart noir et jaune, les deux équipes allait se livrer bataille autour du rond central pour finalement voir les Allemands s’extirper de l’attroupement par l’intermédiaire de Bayer Tonio, ce dernier s’échappant sur le côté droit avant d’adresser un centre en direction du point de penalty à hauteur duquel un cafouillage eut lieu et, au terme de ce dernier, Krause Baldaner rata sa reprise au second poteau et le ballon finit sa course en sortie de but, on jouait la 27e minute de jeu.

Arrivés à la demi-heure de jeu, on retrouvait enfin les hommes de Joël Camolli à la manoeuvre dans le camp adverse par l’intermédiaire de Lienhardt Johann, le défenseur répondant ensuite parfaitement à l’appel de Jost Gauthier sur le côté droit avant que ce dernier n’expédie une frappe échouant à droite du but de Jerger Gino. Consécutivement au renvoi aux 5.5m effectué par le portier allemand, les deux équipes allaient se neutraliser dans l’entre-jeu avant qu’une nouvelle offensive ne voit le jour dans le camp français suite à un coup franc effectué rapidement sur le côté gauche en faveur de Berg Mario, le milieu offensif s’offrant une percée dans l’axe qui le conduisit à émettre une frappe des 20m que Steiner Donovan arrêta en deux temps, on jouait la 35e minute de jeu. Suite au dégagement de ce dernier, ses coéquipiers reprirent leur marche en avant sans rencontrer de grand résistance et, après une offensive emmenée par Lienhardt Joey sur le côté droit, ce dernier allait obtenir un corner qu’il se chargea de botter de la droite vers la gauche en direction du point de penalty pour la tête de Schmitt Geoffrey étant renvoyée par un défenseur au second poteau, on jouait la 37e minute de jeu. Au cours de cette phase de jeu qui voyait les deux équipes se rendre coup pour coup, on retrouvait ensuite les Allemands à la manoeuvre dans la moitié de terrain adverse grâce à Rodas Philipp, ce dernier s’engouffrant dans le couloir droit avant que la patrouille française n’y fasse le ménage, ce qui amena un coup franc à hauteur des 25m en faveur de Bayer Tonio, l’attaquant envoyant un long ballon en direction du second poteau pour la tête de Berg Mario étant écartée en corner par la défense noire et jaune pour un coup de pied de coin qui fut tiré de la gauche vers la droite par Bayer Tonio en direction de l’entrée de la surface de réparation pour le renvoi défensif d’Anthony Hiebel, on jouait la 41e minute de jeu. Suite à cette chaude alerte sur le but de Steiner Donovan, les Schleithalois allaient élever leur niveau de jeu pour apporter le danger dans le camp allemand et en 2/3 passes, ils se retrouvèrent dans les derniers retranchements adverses grâce à Schmitt Geoffrey, ce dernier tentant de percer la défense plein axe avant de se faire sécher par Merkel Sascha à hauteur des 35m pour un coup franc que Lienhardt Joey se chargea de transformer en direction du poteau gauche pour la tête de Hiebel Steeve tapant l’intérieur de la barre transversale avant de franchir la la ligne de but sans que l’arbitre ne s’en aperçoive, Anthony Hiebel suivant en embuscade pour ensuite pousser le ballon au fond des filets, validant ainsi le break de son équipe, on jouait la 43e minute de jeu, 2-0! Consécutivement à l’engagement des blancs et noirs, de derniers duels eurent lieu autour du rond central avant que l’arbitre de la rencontre ne renvoie les 22 acteurs au niveau de leurs bancs pour la pause.

En un quart d’heure, les Allemands allait refaire leur retard afin de se diriger vers un match nul

Sortants sans doute d’une causerie digne des grands rendez-vous, les blancs et noirs revinrent sur la pelouse avant leurs adversaires en faisant état d’une détermination à toute épreuve tout juste avant le coup d’envoi du second acte donné par Celalettin Metiner et, dès la 46e minute de jeu, les Allemands allaient investir le camp adverse grâce à Pleger Misha, ce dernier répondant parfaitement à l’appel de Blessing Steve sur le côté gauche avant que l’attaquant n’émettre un centre en direction du second poteau au niveau duquel il ne trouva aucun partenaire, la défense noire et jaune pouvant finalement se dégager. Evoluant désormais avec un double rideau défensif resserré, les blancs et noirs allaient poser pas mal de problèmes à la triplette offensive schleithaloise au cours des minutes suivantes avant qu’ils ne reprennent la possession du cuir pour finalement voir Blessing Steve être idéalement servi sur le côté droit avant que l’attaquant n’expédie un centre en direction du second poteau pour la tête victorieuse de Bayer Tonio, on jouait la 50e minute de jeu, 2-1! Avec la ferme intention de mettre rapidement un terme à la domination allemande, les hommes de Joël Camolli sortirent du piège dressé par leurs adversaires en profitant de leur engagement, ce dernier permettant à Caspar Jérémy de sonner la révolte sur le côté droit mais l’attaquant se fit stopper irrégulièrement par Merkel Sascha à hauteur des 20m, ce qui occasionna un coup franc que Lienhardt Joey se chargea de transformer au-dessus du mur de deux joueurs et en direction du second poteau au niveau duquel Jost Gauthier amena le cuir au point de penalty d’une tête permettant à Anthony Hiebel de reprendre le cuir d’un coup de boule finissant dans les gants de Jerger Gino, on jouait la 52e minute de jeu. Consécutivement au dégagement du gardien allemand, ses partenaires remontèrent le terrain avant de se heurter à un foyer de résistance à hauteur des 25m avant que la patrouille noire et jaune ne commette une faute, ce qui occasionna un coup franc que Kempf Daniel se chargea de botter en direction du premier poteau pour Blessing Steve qui, dos au but, tenta de remiser le ballon au second poteau pour Bayer Tonio mais le cuir ne lui parvint pas et la défense put se dégager, on jouait la 54e minute de jeu. Continuant de harceler le porteur du ballon, les blancs et noirs remirent le pied sur le ballon à hauteur des 40m grâce à Rodas Philipp, ce dernier s’échappant ensuite sur le côté droit avant d’adresser un centre en direction du second poteau pour Bayer Tonio qui reprit le cuir d’un plat du pied finissant au-dessus du but de Steiner Donovan, on jouait la 55e minute de jeu. Loin de vouloir courber l’échine jusqu’au terme de la rencontre, les noirs et jaunes alaient profiter du renvoi défensif de leur gardien pour se projeter dans le camp adverse grâce à Anthony Hiebel, ce dernier lançant parfaitement Caspar Jérémy sur le côté droit avant que l’attaquant ne se défasse de deux défenseurs pour finalement terminer son festival par une frappe des 25m finissant sa course à gauche du but de Jerger Gino, on jouait la 59e minute de jeu. Alors qu’on franchissait l’heure de jeu, les blancs et noirs se retrouvaient à l’attaque par l’intermédiaire de Pleger Misha, ce dernier débordant sur le côté gauche avant d’adresser un centre en direction du premier poteau pour Rodas Philipp, le milieu de terrain allemand prolongeant le ballon jusqu’à Blessing Steve qui, libre de tout marquage, ajusta Steiner Donovan d’une frappe se logeant dans le petit filet droit, 2-2! Désormais dos à dos, les noirs et jaunes allaient tenter d’apporter une réaction probante à ce retour en état de grâce de leurs adversaires, notamment suite à ce débordement sur le côté droit de Lienhardt Joey, l’attaquant se faisant talonner par Pleger Misha avant que ce dernier ne parvienne à pousser le ballon en corner pour un coup de pied de coin que Lienhardt Joey se chargea de botter de la droite vers la gauche en direction du second poteau à hauteur duquel une petite faute de Geoffrey Schmitt sur Krause Baldaner fut signalée par l’arbitre de la rencontre, on jouait la 66e minute de jeu.

Restants positionnés assez hauts, les Schleithalois n’eurent aucun mal à remettre le pied sur le ballon suite au coup franc précédent grâce à Klein Kenny, ce dernier perçant ensuite plein axe avant de décaler le cuir sur le côté gauche pour Caspar Jérémy, l’attaquant ne se faisant pas prier pour expédier une frappe des 25m passant à droite du but de Jerger Gino, on jouait la 68e minute de jeu. Consécutivement au renvoi aux 5.5m effectué par le portier allemand, les deux formations allaient se neutraliser dans l’entre-jeu pendant cinq minutes avant que les blancs et noirs n’initient une action dans le camp adverse grâce à la paire Blessing/Bayer, cette dernière s’échangeant le ballon avant qu’un décalage ne se créé sur la gauche pour Krause Baldaner, l’ailier envoyant finalement un centre en direction du point de penalty pour la reprise de Bayer Tonio passant largement au-dessus du but de Steiner Donovan, on jouait la 74e minute de jeu. Alors qu’on rentrait dans le dernier quart d’heure de jeu, les noirs et jaunes reprirent la direction des opérations en profitant du renvoi défensif de leur gardien et, suite à un débordement sur la gauche de la part de Lienhardt Joey, ce dernier se vit talloné par le retour de Voyetic Mio, le défenseur parvenant finalement à pousser le ballon en corner pour un coup de pied de coin qui fut botté de la gauche vers la droite par Joey Lienhardt en direction du point de penalty à hauteur duquel Voyetic Mio renvoya le cuir bien assez loin de sa zone d’inconfort. Gérant leur match nul, les Allemands allaient récupérer la possession du cuir au milieu de terrain afin de le faire tourner pendant quelques minutes avant qu’une perte de balle ne permettre aux noirs et jaunes de repartir à l’attaque par l’intermédiaire de Joey Lienhardt, ce dernier s’offrant une percée plein axe pour finalement se faire faucher par Bayer Tonio à hauteur des 25m, ce qui occasionna un très bon coup franc que la victime du méfait se chargea de botter en direction du poteau gauche au niveau duquel Kempf Daniel écarta le ballon en corner pour un coup de pied de coin qui fut tiré de la gauche vers la droite par Hiebel Steeve en direction du premier poteau à hauteur duquel Kempf Daniel renvoya le danger, on jouait la 79e minute de jeu. Suite au renvoi défensif précédent, les blancs et noirs allaient tenter d’étirer les lignes afin de mieux se faufiler dans les espaces et cette stratégie allait s’avérer payante puisque Bayer Tonio allait être à l’origine d’un bon mouvement qui vit Berg Mario hériter du ballon en profondeur sur le côté gauche avant de conclure l’action d’une frappe filant au-dessus du but de Steiner Donovan, on jouait la 83e minute de jeu. Suite au renvoi aux 5.5m effectué par ce dernier, ses coéquipiers furent à la réception du cuir dans le rond central par l’intermédiaire de Hiebel Anthony qui, plein axe, envoya Joey Lienhardt au charbon sur le côté gauche, ce dernier poussant son effort jusqu’à l’entrée de la surface de réparation avant de décocher une frappe finissant sa course dans les gants de Jerger Gino, on jouait la 85e minute de jeu. Alors que les noirs et jaunes semblait défendre parfaitement ce match nul, ils s’offrirent une belle frayeur à la 88e minute de jeu suite à ce débordement de Kempf Daniel sur le côté gauche qu’il conclut d’un centre en direction du point de penalty à hauteur duquel Anthony Hiebel s’imposa en patron pour écarter le ballon en corner pour un coup de pied de coin qui fut tiré de la gauche vers la droite par Berg Mario en direction du second poteau pour la reprise de Voyetic Mio passant à droite du but de Steiner Donovan. Consécutivement au renvoi aux 5.5m du portier noir et jaune, de derniers duels eurent lieu dans l’entre-jeu avant que Celalettin Metiner ne siffle la fin de la rencontre sur ce score de 2-2 semblant assez logique compte tenu de la prestation des deux équipes.

Soyez le premier à commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.