Challenge Art&Co 2018 | Le FC Steinseltz 2 surclasse le FC Hoffen lors de la 1ère journée

A l’occasion du match d’ouverture du Challenge Art&Co 2018 se déroulant sur les installations de l’entente Drachenbronn/Birlenbach, le FC Hoffen affrontait les doublures du FC Steinseltz afin de tenter de tenir bon face à une armada bleue ayant su accrocher son accession en D2 lors de l’ultime journée de championnat. Après une première période se soldant par un large avantage en faveur des hommes de Stieber Pascal (0-6), ces derniers allaient lever le pied lors du second acte avant de s’imposer assez aisément face à des rouges et blancs en phase de rodage. Résumé de cette rencontre…

FC HOFFEN 1 0
FC STEINSELTZ 2 6

FC Hoffen 1 – FC Steinseltz 2 | La feuille de match

FC Hoffen 1

FOUILLOUSE Maxime – SCHEHR Maxime, NIESS Joël, SKODIC Steve, CULLMANN Thomas – FOUILLOUSE Arnaud, GOEHRY Stéphane, JUNCKER Joey – LANG Jacques, HUGUENEL Mathieu, FOUILLOUSE David
Remplaçants: HELLER Sacha, NIESS Marc, VOLKHEIMER Anthony

FC Steinseltz 2

THEILMANN Kévin – IFFRIG Arnaud, SCHAFFNER Olivier, SCHNEIDER Hervé, TREGER Yannick – MEYER Thomas, FRISON François, BURGARD Jonathan – WALTZ Jonathan, HIEBEL Lucas, RINN Antoine
Remplaçants: BURCKHARDT Stéphane, BOEHM Alexis, ECKERT Eric
Entraîneur: STIEBER Pascal

Arbitre: KAEUFFLING Corentin

FC Hoffen 1 – FC Steinseltz 2 | Le résumé du match

A l’occasion du match d’ouverture du Challenge Art&Co 2018 se déroulant sur les installations de l’entente Drachenbronn/Birlenbach, le FC Hoffen affrontait les doublures du FC Steinseltz afin de tenter de tenir bon face à une armada bleue ayant su accrocher son accession en D2 lors de l’ultime journée de championnat. C’est dans ces conditions que Corentin Kaeuffling put donner le coup d’envoi de la rencontre avec, dès la première minute de jeu, une action emmenée par Schaffner Olivier sur le côté droit, le défenseur envoyant une passe dans le dos des défenseurs en faveur de son meneur de jeu qui fut finalement signalé en position de hors-jeu. Suite à l’exécution du coup franc indirect précédent, les rouges et blancs allaient éprouver des difficultés à rivaliser au milieu de terrain avec leurs adversaires, ces derniers repartant à l’attaque par la droite grâce à Rinn Antoine, l’attaquant envoyant un centre à ras-de-terre en direction du second poteau à hauteur duquel il y eut un léger cafouillage au terme duquel Frison François parvint à tromper la vigilance Maxime Fouillouse en plaçant une frappe imparable au fond des filets, on jouait la 3e minute de jeu, 0-1! Suite à leur engagement, les Hoffenois furent contraint de jouer en retrait sous la pression bleue, cette dernière étant si efficace qu’elle permit à Burgard Jonathan de se faufiler dans le couloir droit avant d’expédier un centre en direction du second poteau pour Waltz Jonathan qui n’eut plus qu’à reprendre le ballon victorieusement sous le regard médusé des défenseurs, on jouait la 4e minute de jeu, 0-2! Consécutivement à ces deux réalisations concédées coup sur coup, les coéquipiers de Skodic Steeve tentèrent de relever la tête mais en vain, la vague bleue déferlant sur la défense rouge et blanche avec notamment ce débordement sur le côté droit de Schaffner Olivier, ce dernier le concluant d’un centre en retrait en direction de Waltz Jonathan, l’attaquant reprenant le cuir d’une frappe des 25m étant captée en deux temps par Maxime Fouillouse, on jouait la 6e minute de jeu. Dans la foulée du dégagement du dernier rempart rouge et blanc, ses coéquipiers n’arrivèrent pas à mettre le pied sur le ballon, bien au contraire puisque les hommes de Stieber Pascal allaient garder la direction des opérations grâce à Rinn Antoine, ce dernier déboulant sur le côté droit avant d’expédier un centre en direction du second poteau pour Frison François qui se prit le temps de contrôler le ballon avant d’ajuster victorieusement le portier adverse, on jouait la 7e minute de jeu, 0-3! Sans laisser le temps de respirer, les bleus allaient rapidement récupérer le cuir suite à l’engagement de leurs vis-à-vis avant qu’un décalage ne se créé sur la gauche en faveur d’Iffrig Arnaud, ce dernier répondant ensuite parfaitement à l’appel en profondeur de Frison François qui fit parler sa vitesse avant de conclure sa chevauchée par une frappe faisant mouche, on jouait la 8e minute de jeu, 0-4! S’attelant à stopper l’hémorragie, les Hoffenois firent rentrer un défenseur d’expérience pour apporter du ciment à leur charnière centrale et cette nouvelle complémentarité leur permit de tenir bon au cours des huit minutes suivantes pendant lesquelles les bleus parvinrent à s’approcher du but qu’à une seule reprise avec ce débordement sur le côté gauche de la part de Frison François se soldant par un centre en direction du premier poteau en faveur de Waltz Jonathan, l’attaquant reprenant le cuir d’une frappe cognant la barre transversale du but de Fouillouse Maxime, on jouait la 12e minute de jeu. Malgré toutes les forces jetées dans la bataille, les rouges et blancs ne purent éviter l’aggravation du score suite à cette action voyant Rinn Antoine trouver un corner sur le côté droit avant que son meneur de jeu ne le tire en direction du second poteau pour la tête de Waltz Jonathan atterrissant dans les pieds de Schaffner Olivier, le défenseur remisant le ballon en retrait en faveur de Rinn Antoine qui reprit le cuir d’une frappe faisant à nouveau trembler les filets du but de Maxime Fouillouse, on jouait la 16e minute de jeu, 0-5! Ne voyant pas le bout du tunnel, les rouges et blancs n’arrivèrent pas à faire le poids en attaque face à une défense bleue à l’évidence très hermétique et cette imperméabilité allait rapidement amener le danger dans la moitié de terrain adverse avec cette passe en retrait en faveur de Schehr Maxime, le libéro cherchant à protéger le ballon pour que son gardien puisse le renvoyer mais en vain, Lucas Hiebel parvenant à chaparder le ballon au défenseur avant de le décaler à droite en faveur de Rinn Antoine, ce dernier n’ayant plus qu’à pousser le cuir dans le but vide, on jouait la 20e minute de jeu, 0-6! Suite à cette avalanche de buts concédés en un temps très réduit, les rouges et blancs n’avaient plus rien à perdre et purent jouer l’esprit libéré en essayant notamment de prendre des risques sur le front de l’attaque et, à cette occasion, ils purent enfin sortir de l’ornière en s’engouffrant dans le camp adverse par la gauche avant que la patrouille bleue n’y vienne faire le ménage, ce qui occasionna un coup franc en faveur de Fouillouse Arnaud, l’ailier le jouant court sur Goehry Stéphane avant que le milieu offensif ne se fasse légèrement bouger par Schaffner Olivier, ce qui amena un coup franc que Fouillouse David se chargea de transformer des 20m mais sa frappe passa largement au-dessus de la cible, on jouait la 23e minute de jeu.

Consécutivement au renvoi aux 5.5m de la part de Theilmann Kévin, les bleus purent réinvestir le camp adverse par la gauche grâce à Waltz Jonathan, ce dernier déboulant dans le couloir avant d’émettre un centre dans le dos des défenseurs et en direction de Rinn Antoine, l’attaquant se faisant finalement surprendre en position de hors-jeu par l’arbitre de la rencontre, on jouait la 24e minute de jeu. Après un bref moment d’accalmie dans l’entre-jeu, on retrouvait les Steinseltzois à l’attaque quatre minutes plus tard grâce à Schaffner Olivier, le défenseur s’engouffrant sur le côté droit avant de lancer son meneur de jeu dans l’axe, ce dernier reprenant le cuir d’une frappe instantanée forçant Maxime Fouillouse à renvoyer le danger du bout du pied en étant suppléé par Fouillouse Arnaud, on jouait la 28e minute de jeu. Etant débordés de toutes parts, les rouges et blancs continuèrent à courber l’échine dans leurs derniers retranchements notamment suite à ce bon mouvement orchestré par Hiebel Lucas plein axe, le meneur de jeu s’avançant le ballon avant de répondre favorablement à l’appel de Frison Antoine dans l’intervalle mais ce dernier se rendit coupable d’une main à hauteur des 25m, on jouait la 29e minute de jeu. Alors qu’on atteignait l’heure de jeu, les rouges et blancs purent enfin s’offrir un bol d’air frais en parvenant à faire ressortir leur bloc défensif, ce qui favorisa une offensive initiée sur le côté gauche par Huguenel Mathieu, ce dernier envoyant Goehry Stéphane au charbon dans le dos des défenseurs sur la droite avant que le milieu offensif ne se fasse surprendre en position de hors-jeu. Restants positionnés assez haut, les pensionnaires de D5 purent assez aisément remettre le pied sur le ballon grâce à leur meneur de jeu, ce dernier s’offrant une percée sur le côté gauche avant de tenter de lancer Heller Sacha en profondeur devant lui mais le ballon fut renvoyé par la défense dans les pieds de Goehry Stéphane, le milieu offensif s’essayant finalement sur une frappe des 30m passant à droite du but de Theilmann Kévin, on jouait la 31e minute de jeu. Prenants progressivement de l’assurance, les rouges et blancs allaient accentuer leurs efforts sur le front de l’attaque et cette stratégie allait s’avérer payante puisqu’il allaient finir par obtenir un bon coup franc sur le côté droit à hauteur des 35m et c’est Lang Jacques qui se chargea de le transformer en direction du point de penalty à hauteur duquel un défenseur renvoya le ballon de la tête directement dans les pieds de Heller Sacha qui se fit pas prier pour décocher une frappe filant tout droit dans les gants de Theilmann Kévin, on jouait la 32e minute de jeu. Cette période de domination sans égale de la part des rouges et blancs atteignit son paroxysme à la 33e minute de jeu grâce à cette nouvelle offensive développée sur la droite et se soldant par un nouveau coup franc à hauteur des 35m étant botté par Niess Joël en direction du but adverse devant lequel Theilmann Kévin fut le plus prompt pour renvoyer le ballon des poings. Dans la foulée, les bleus reprirent la direction des opérations en procédant par un contre qui amena Rinn Antoine à émettre une frappe plein axe étant écartée par Fouillouse Maxime directement dans la course de Hiebel Lucas qui, de la gauche envoya une frappe étant contrée du dos par Niess Marc, on jouait la 34e minute de jeu. Après une bref moment d’accalmie au milieu de terrain au cours duquel les deux équipes se livrèrent des duels de haute lutte, les bleus parvinrent à tirer leur épingle du jeu par l’intermédiaire de leur meneur de jeu, ce dernier s’offrant une percée plein axe avant de contraindre Juncker Joey à concéder un corner qui fut tiré de la droite vers la gauche par Hiebel Lucas en direction du second poteau pour Meyer Thomas qui se rendit coupable d’une faute, on jouait la 38e minute de jeu. Alors qu’on rentrait dans les cinq dernières minutes de jeu de ce premier acte, les bleus faisaient le siège des derniers retranchements adverses et cette pression allait forcer la défense rouge et blanche à pousser le ballon en corner pour un coup de pied de coin étant joué à la Reimoise à gauche par Hiebel Lucas en direction de Waltz Jonathan, ce dernier lui remisant le cuir afin que le meneur de jeu n’envoie un centre en direction du second poteau pour la frappe de Meyer Thomas forçant Fouillouse Maxime à écarter le ballon en corner pour un nouveau coup de pied de coin qui fut cette fois tiré de la droite vers la gauche par Hiebel Lucas en direction du premier poteau devant lequel la défense fut la plus prompte pour renvoyer le danger. Suite au renvoi défensif précédent, les hommes de Stieber Pascal furent à la réception du cuir au milieu de terrain par l’intermédiaire de Hiebel Lucas, ce dernier perçant dans l’axe avant de décaler le ballon sur la droite en faveur de Frison François, l’ailier poussant son effort jusqu’aux confins de ce couloir afin d’émettre un centre en direction du point de penalty par la frappe de Waltz Jonathan étant captée par Fouillouse Maxime, on jouait la 42e minute de jeu. Loin d’accepter cette situation d’attaque/défense, les Hoffenois tentèrent de sortir de l’étreinte mais en vain, Meyer Thomas commettant une faute sur Fouillouse Arnaud à 60m de la cible, ce qui occasionna un coup franc étant joué court par Skodic Steeve en direction de Cullmann Thomas, ce dernier perdant la possession du ballon sous la pression de son vis-à-vis, on jouait la 43e minute de jeu. Faisant en sorte de contenir la fougue adverse assez loin de leur but, les rouges et blancs allaient faire bloc au milieu de terrain avant qu’une faute n’intervienne sur Skodic Steeve, le défenseur se faisant déstabiliser par Rinn Antoine à 60m de la cible pour un coup franc étant botté par Niess Marc et, après une succession de passes à 25m du but adverse, ses coéquipiers perdirent le contrôle du ballon, on jouait la 44e minute de jeu. Consécutivement à la récupération précédente des bleus, de derniers duels eurent lieu au milieu de terrain avant que l’arbitre de la rencontre ne renvoie les 22 acteurs à leurs bancs respectifs pour la pause.

Les Hoffenois reprirent confiance en eux et parvinrent à se procurer quelques occasions lors du second acte

De retour sur la pelouse, les deux formations étaient parées pour le coup d’envoi du second acte avec, dès les premières minutes de jeu, une neutralisation des deux équipes dans l’entre-jeu avant que les bleus ne parviennent à percer le bloc défensif adverse dans l’axe grâce à Meyer Thomas, ce dernier levant la tête avant de lancer Burckhardt Stéphane devant lui, le nouvel entrant envoyant finalement une frappe des 25m finissant dans les gants de Volkheimer Anthony, on jouait la 50e minute de jeu. Suite à la relance du portier rouge et blanc, Huguenel Mathieu fut idéalement servi sur le côté gauche avant de lancer Fouillouse David dans l’axe, ce dernier s’essayant sur une frappe étant contrée par la défense avant que le ballon ne revienne dans les pieds de Huguenel Mathieu, le meneur de jeu reprenant le cuir d’une frappe étant captée par Theilmann Kévin, on jouait la 53e minute de jeu. Consécutivement au dégagement de ce dernier, ses partenaires récupérèrent le cuir au milieu de terrain avant qu’un décalage ne se créé sur la droite en faveur de Burgard Jonathan, le milieu offensif lançant Frison François dans le couloir pour finalement voir l’ailier adresser un centre en retrait pour Burckhardt Stéphane qui, des 20m, tenta sa chance d’une frappe étant renvoyée par la défense directement dans les pieds de Schneider Hervé, le défenseur reprenant le cuir d’une frappe des 30m étant à nouveau renvoyée par la défense, on jouait la 55e minute de jeu. Restants campés dans le camp adverse, les hommes de Stieber Pascal exercèrent un pressing efficace sur le porteur du ballon, ce qui allait leur permettre d’envisager une nouvelle offensive par l’intermédiaire de Rinn Antoine, ce dernier s’offrant une percée plein axe avant de se faire déstabiliser par Skodic Steeve à hauteur des 25m pour un coup franc qui fut tiré par Frison François directement dans le mur de cinq joueurs avant que l’ailier ne retente sa chance d’une frappe étant captée par Volkheimer Anthony devant son poteau gauche, on jouait la 57e minute de jeu. Alors qu’on atteignait l’heure de jeu, les rouges sortirent de l’ornière grâce à cette interception de Schehr Maxime, le défenseur s’avançant le ballon avant d’envoyer une passe dans l’axe en faveur de son meneur de jeu qui, instinctivement, lança Goehry Stéphane sur le côté droit mais le milieu offensif fut signalé en position de hors-jeu par l’arbitre de la rencontre. Prenants de plus en plus d’assurance sur le front de l’attaque, les rouges et blancs allaient faire le nécessaire pour reprendre possession du cuir au milieu de terrain grâce à Goehry Stéphane, le milieu offensif émettant une passe lumineuse sur la gauche en faveur de Cullmann Thomas mais ce dernier se fit lui aussi surprendre en position de hors-jeu, on jouait la 61e minute de jeu. Ces deux échecs successifs étant passés, les coéquipiers de Skodic Steeve durent se replier en bon ordre pour défendre leur but sur cette offensive emmenée par Burckhardt Stéphane sur le côté droit et se soldant par une passe en retrait dans l’axe en faveur de Treger Yannick qui, des 25m, ne se fit pas prier pour expédier une frappe finissant dans les gants de Volkheimer Anthony, on jouait la 62e minute de jeu. Ayant repris la direction des opérations, les bleus s’insérèrent dans la durée dans les derniers retranchements adverses et cette suprématie retrouvée leur permit d’obtenir un corner qui fut tiré de la droite par Hiebel Lucas en direction du point de penalty à hauteur duquel le ballon fut enlevé par le portier rouge et blanc avant que ce dernier ne soit suppléé par Juncker Joey, on jouait la 64e minute de jeu. Suite au renvoi défensif précédent, une série de duels eurent lieu au milieu de terrain avant que les Hoffenois ne parviennent à tirer leur épingle du jeu grâce à Huguenel Mathieu, ce dernier s’extirpant de l’attroupement afin de lancer Goehry Stéphane sur la droite, le milieu offensif poussant son effort jusqu’aux confins de ce couloir afin d’émettre un centre pour Lang Jacques, l’attaquant obtenant finalement un corner qui fut tiré de la droite vers la gauche par Goehry Stéphane en direction du point de penalty à hauteur duquel un charge sur le gardien adverse fut relevée, on jouait la 67e minute de jeu. Suite à l’exécution de ce coup franc, les bleus franchirent la ligne médiane avant qu’un décalage ne se créé sur la gauche en faveur de Waltz Jonathan, l’attaquant s’embarquant pour une longue chevauchée le conduisant à émettre une frappe lobant Volkheimer Anthony avant que Juncker Joey ne parvienne à renvoyer le danger in-extremis, on jouait la 68e minute de jeu.

Dans la foulée de cette belle frayeur sur le but hoffenois, les débats allaient baisser en intensité dans l’entre-jeu au cours des cinq minutes suivantes avant que les bleus ne parviennent à réinvestir la moitié de terrain rouge et blanche grâce à Schaffner Olivier, le défenseur lançant Jonathan Waltz en profondeur sur le côté gauche avant que l’attaquant ne déborde pour finalement envoyer un centre sur le but, ce qui força Volkheimer Anthony à s’employer pour écarter le ballon en corner pour un coup de pied de coin qui fut tiré de la droite vers la gauche par Hiebel Lucas en direction du premier poteau devant lequel Niess Marc poussa le ballon au-delà des limites du terrain pour un second essai étant cette fois-ci tiré par Frison François en direction du second poteau pour la reprise de Iffrig Arnaud étant repoussée par le portier adverse directement dans les pieds de Burckhardt Stéphane qui reprit le cuir d’une frappe passant à gauche du but de Volkheimer Anthony, on jouait la 72e minute de jeu. Alors qu’on rentrait dans le dernier quart d’heure de jeu de cette partie, les rouges et blancs parvinrent à s’offrir un bol d’air frais en parvenant à ressortir de leurs derniers retranchements et, au terme d’une action rondement menée dans le camp adverse, Fouillouse Arnaud fut mit dans de bonnes dispositions sur le côté gauche afin d’émettre un centre millimétré au second poteau pour Lang Jacques qui nous gratifia d’une reprise de volée étant repoussée sur son poteau gauche par Theilmann Kévin avant que le ballon ne sortie au-delà des limites du terrain pour un coup de pied de coin que Goehry Stéphane se chargea de transformer de la droite en direction du point de penalty à hauteur duquel le portier bleu put capter le ballon. Suite à cette chaude alerte sur leur but, les bleus reprirent les choses en main par l’intermédiaire de Schneider Hervé qui, de la droite, adressa une passe à Waltz Jonathan, l’attaquant répondant ensuite parfaitement à l’appel en profondeur plein axe de Burckhardt Stéphane, l’attaquant reprenant le cuir d’une frappe des 25m passant à gauche du but de Volkheimer Anthony, on jouait la 77e minute de jeu. Quadrillant parfaitement le terrain, les Steinseltzois n’eurent aucun mal à récupérer le contrôle du cuir dans le rond central suite au renvoi aux 5.5m du portier adverse mais, face à la résistance des rouges et blancs, ils durent s’armer de patience pour développer une action permettant à Hiebel Lucas d’obtenir un corner face à Skodic Steeve qu’il se chargea de transformer de la gauche en direction du point de penalty à hauteur duquel Volkheimer Anthony s’employa pour prolonger la trajectoire du cuir en corner pour un coup de pied de coin étant envoyé de la droite par Frison François en direction du point de penalty au niveau duquel le ballon fut dégagé en deux temps par le portier rouge et blanc, on jouait la 80e minute de jeu. Alors qu’on rentrait dans les cinq dernières minutes de jeu, les bleus demeuraient plus que jamais à l’attaque grâce notamment à Waltz Jonathan, ce dernier poussant son effort sur le côté gauche jusqu’à obtenir un corner face à Skodic Steeve pour un coup de pied de coin que Hiebel Lucas se chargea de tirer de la gauche vers la droite mais sa tentative fut trop fuyante et sortit en touche de l’autre côté du terrain. Laissant la direction du jeu aux pensionnaires de D2, les rouges et blancs allaient se contenter de faire le dos au rond face aux vagues d’attaque successives dont la suivante fut emmenée par Hiebel Lucas sur le côté gauche, l’attaquant débordant avant d’émettre un centre étant écarté en corner par Juncker Joey pour un coup de pied de coin qui fut tiré de la droite vers la gauche par Frison François en direction du point de penalty pour Juncker Joey qui, de la tête, envoya le cuir dans les gants de son gardien, on jouait la 88e minute de jeu. L’hégémonie bleue allait connaitre son épilogue à la 89e minute de jeu grâce à ce très bon service dans le dos des défenseurs en faveur de Burckhardt Stéphane, ce dernier étant finalement talonné par Skodic Steeve, le défenseur parvenant à contrer le ballon en corner pour un coup de pied de coin qui fut envoyé de la droite vers la gauche par Frison François en direction du point de penalty pour la tête de Treger Yannick passant au-dessus du but de Volkheimer Anthony. Suite au renvoi aux 5.5m du portier rouge et blanc, de derniers duels eurent lieu au milieu de terrain avant que Kaeuffling Corentin ne siffle la fin de la rencontre, cette dernière se soldant par une large victoire des hommes de Stieber Pascal sur le score de 0-6!



Soyez le premier à commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.