Challenge Art&Co 2018 | L’AS Salmbach vient à bout de l’AS Lembach/Wingen lors de la séance de penalty

A l’occasion de la quatrième journée du Challenge Art&Co 2018 se déroulant sur les installations de l’entente Drachenbronn/Birlenbach, l’AS Salmbach affrontait l’AS Lembach/Wingen afin de disputer un dernier ticket pour le dernier carré de la compétition. Après une première période se soldant par un score nul et vierge, les deux formations allaient batailler ferme et, malgré les occasions des bleus et blancs lors du second acte, ces dernières allaient se diriger vers la séance de penalty au terme de laquelle les hommes de Yannick Fuchs allaient triompher par 6 buts à 5, ce qui leur permit de s’adjuger une qualification à l’arrachée pour les demi-finale du Challenge. Résumé de cette rencontre…

AS LEMBACH/WINGEN 1 0 5
AS SALMBACH 1 0 6

AS Lembach/Wingen 1 – AS Salmbach | La feuille de match

AS Lembach/Wingen 1

SCHMITT Alexis – WOLFF Anthony, LAGAS Cédric, WALTER Jérôme, BURGHOLZER Xavier – HELBRINGER Marc, DRAGUSHA Alfred, APFEL Tristan – WEUREUTHER Simon, SOMMER Cédric, DRAGUSHA Veton*
Remplaçants: GREINER Cédric, ARTHUR Julien, CHRISTMANN Julien, WOLFF Alain, GUTHERTZ Kévin*
Dirigeant: GARDON Olivier
Entraîneur: DIETZ Jacky

AS Salmbach 1

FINCK Frédéric – OBERNESSER Julien, REEB Jérémie, STRIEBIG Johannes, SORELLI Adrien – GOETZ Quentin, FUCHS Joël, CHRISTMANN Olivier – SORELLI David, GLEIZES Gaël, WEIGEL Thibault
Remplaçants: BOSSERT Luc, MARECHAL Matthieu, FUCHS Yannick
Dirigeant: ROHE Claude
Entraîneur: FUCHS Yannick

Arbitre: PETER Aloyse

*Il est possible que la feuille de match ne soit pas juste en tous points et que les changements de maillots effectués au cours de la rencontre n’aient pas été correctement annotés. Ces erreurs peuvent avoir une influence sur le compte rendu suivant. Merci de me signaler toute remarque à ce sujet.

AS Lembach/Wingen 1 – AS Salmbach | Le résumé du match

A l’occasion de la quatrième journée du Challenge Art&Co 2018 se déroulant sur les installations de l’entente Drachenbronn/Birlenbach, l’AS Salmbach affrontait l’AS Lembach/Wingen afin de disputer un dernier ticket pour le dernier carré de la compétition. C’est dans ce contexte que le coup d’envoi de la rencontre put être donné par Peter Aloyse avec, dès les premiers instants de la partie, une période de domination rouge se mettant en place dans tous les compartiments du jeu et se soldant par une première action sur le côté gauche conduisant les hommes de Dietz Jacky à obtenir un premier corner que Dragusha Veton se chargea de botter de la gauche vers la droite en direction du point de penalty pour la tête de Sommer Cédric étant renvoyée par Quentin Goetz, on jouait la 9e minute de jeu. Restants positionnés dans la moitié de terrain salmbachoise, les rouges n’eurent aucun mal à remettre le pied sur le ballon suite au renvoi défensif précédent et, suite à une offensive menée sur la droite, la défense bleue et blanche fut contrainte de concéder un nouveau corner que Burgholzer Xavier se chargea d’envoyer de la droite vers le premier poteau devant lequel Arthur Julien remisa le cuir sur Burgholzer Xavier, ce dernier expédiant un centre en direction du second poteau à hauteur duquel Frédéric Finck claqua le ballon avant qu’Adrien Sorelli ne puisse donner de l’air à sa défense, on jouait la 10e minute de jeu. Consécutivement au long dégagement du pilier de la défense bleu et blanche, une série de duels eurent lieu dans l’entre-jeu avant que les rouges ne parviennent à reprendre la direction des opérations sur la droite grâce à Burgholzer Xavier, ce dernier répondant ensuite parfaitement à l’appel en profondeur le long de la ligne de touche d’Arthur Julien, l’ailier s’offrant une percée avant que Reeb Jérémie ne se démène pour pousser le ballon en corner pour un coup de pied de coin qui fut envoyé de la droite par Arthur Julien en direction du point de penalty pour la tête défensive d’Adrien Sorelli, on jouait la 13e minute de jeu. Alors qu’on atteignait le premier quart d’heure de jeu, les rouges demeuraient plus que jamais aux avants-postes et, suite un bon mouvement de la paire Dragusha/Weureuther à hauteur des 25m dans l’axe, le premier mit le second dans de bonnes dispositions pour lâcher une frappe étant déviée en corner par Striebig Johannes pour un coup de pied de coin qui fut tiré de la gauche vers la droite par Dragusha Veton en direction du second poteau à hauteur duquel Frédéric Finck put se saisir du cuir. A la 17e minute de jeu, les hommes de Yannick Fuchs rehaussèrent leur niveau de jeu afin de parvenir à sortir de l’ornière et, suite à une récupération du cuir dans l’axe à hauteur des 30m par Olivier Christmann, ce dernier s’avança le cuir avant de répondre parfaitement à l’appel dans le dos des défenseurs sur la droite de la part de Gaël Gleizes, l’attaquant envoyant une frappe instantanée de l’entrée des 16m passant à droite de la cible, on jouait la 17e minute de jeu. Suite au renvoi aux 5.5m effectué par Schmitt Alexis, ses partenaires se heurtèrent à un foyer de résistance au milieu de terrain avant de parvenir à s’extirper de l’attroupement par la droite grâce à Arthur Julien, ce dernier s’engouffrant dans le couloir avant de prolonger le ballon dans la course de Burgholzer Xavier, le défenseur ne se faisant pas prier pour expédier un centre en direction du second poteau pour la tête de Sommer Cédric passant à gauche du but de Finck Frédéric, on jouait la 20e minute de jeu.

Consécutivement au renvoi défensif de ce dernier, les bleus et blancs allaient faire le nécessaire pour conserver le cuir au milieu de terrain et, suite à une récupération du ballon de la part d’Olivier Christmann sur le flanc droit, ce dernier envoya un bon ballon dans l’axe et dans la course de Sorelli David mais ce dernier se fit devancer par la patrouille adverse avant qu’Olivier Christmann ne fasse les efforts pour mettre le pied sur le ballon afin de le décaler à gauche en faveur de Weigel Thibault qui envoya une frappe étant contrée en corner par un défenseur pour un coup de pied de coin qui fut tiré par Weigel Thibault en direction du point de penalty à hauteur duquel eut lieu un léger cafouillage au terme duquel la charnière centrale lembachoise put renvoyer le danger, on jouait la 22e minute de jeu. Dans la foulée de l’action précédente, les débats allaient considérablement baisser en intensité dans l’entre-jeu pendant une dizaine de minutes au cours desquelles les deux formations allaient se partager la possession de balle avant que les Salmbachois contraignent leur adversaires à battre en retraite, notamment suite à la pression exercée par Sorelli David sur Walter Jérôme, ce dernier tentant de remiser le cuir vers son gardien mais sa passe fut approximative et finit sa course en corner pour un coup de pied de coin qui fut envoyé de la gauche vers la droite par Gleizes Gaël en direction du point de penalty à hauteur duquel Weureuther Simon renvoya le ballon directement dans les pieds de Goetz Quentin qui, des 30m plein axe, tenta une frappe passant à droite de la cible, on jouait la 37e minute de jeu. Suite au renvoi aux 5.5m exécuté par le portier rouge, une belle opposition eut lieu dans le rond central avant que Sommer Cédric ne tire son épingle du jeu en s’offrant une percée dans l’axe avant de parfaitement servir Arthur Julien sur le côté droit, ce dernier s’avançant le ballon avant d’envoyer une frappe des 20m forçant Frédéric Finck à la parade pour écarter le ballon en corner pour un coup de pied de coin étant tiré de la droite vers la gauche par Arthur Julien en direction du second poteau au niveau duquel le ballon fut enlevé d’une main ferme par le portier salmbachois avant qu’il soit suppléé par l’un de ses défenseurs, on jouait la 39e minute de jeu. Alors qu’on rentrait dans les cinq dernières minutes de ce premier acte, les rouges allaient tout entreprendre afin de faire péter le verrou adverse, notamment sur cette percée sur la droite de Dragusha Veton, ce dernier s’avançant le cuir avant d’envoyer une passe en retrait dans l’axe en faveur de son meneur de jeu qui dribbla deux défenseurs avant de conclure le mouvement d’une frappe des 25m passant au-dessus du but de Finck Frédéric, on jouait la 42e minute de jeu. Alors que l’hégémonie rouge semblait perdre de son intensité, les bleus et blancs investirent le camp adverse par la droite avant que Fuchs Joël ne soit à la réception du cuir à hauteur des 16m pour finalement songer à émettre un centre en direction du premier poteau devant lequel Walter Jérôme renvoya le ballon en touche sur le côté droit pour un remise en jeu qui ne donna rien si ce n’est un renvoi aux 5.5m en faveur de Schmitt Alexis, on jouait la 45e minute de jeu. Suite au renvoi défensif précédent, l’arbitre de la rencontre renvoya les 22 acteurs en direction de leurs bancs respectifs pour la pause.

Malgré les occasions salmbachoises gâchées, les deux formations allaient se diriger vers la séance de penalty

De retour sur la pelouse, les deux formations étaient parées pour le coup d’envoi du second acte avec, dès la 48e minute de jeu, une offensive emmenée sur la droite par Weureuther Simon, ce dernier déboulant dans le couloir afin d’envoyer un centre en direction du second poteau pour Helbringer Marc qui remisa instantanément le cuir à gauche en faveur d’Arthur Julien, l’ailier ne se faisant pas prier pour envoyer une frappe finissant dans les gants de Finck Frédéric. Loin de se contenter de cette domination adverse, les Salmbachois allaient reprendre les choses en main au milieu de terrain grâce à ce bon décalage sur la gauche en faveur de Gleizes Gaël, le meneur de jeu s’emmenant le ballon dans le couloir avant de songer à envoyer une passe en retrait pour Christmann Olivier qui, des 20m plein axe, envoya une frappe mourant sur le montant droit du but de Schmitt Alexis, on jouait la 52e minute de jeu. Suite à la grosse occasion précédente, les bleus et blancs allaient retrouver confiance et ce retour aux affaires leur permit d’offrir une opposition remarquable au milieu de terrain eu cours des quatre minutes suivantes au terme desquelles les rouges parvinrent tout de même à profiter des espaces laissés vacants pour s’y faufiler, notamment grâce à Helbringer Marc, ce dernier lançant finalement Arthur Julien plein axe avant que l’attaquant n’envoie une frappe des 16m finissant dans les gants de Finck Frédéric, on jouait la 56e minute de jeu. Suite au dégagement de ce dernier, une série de duels eut lieu au milieu de terrain avant que les rouges ne parviennent à tirer leur épingle du jeu grâce à ce débordement sur le côté droit de la part de Christmann Julien, l’ailier poussant son effort jusqu’aux confins de ce couloir avant d’obtenir un corner face à Sorelli Adrien pour un coup de pied de coin qui fut tiré de la droite vers la gauche par Christmann Julien en direction du point de penalty au niveau duquel Finck Frédéric écarta le ballon des poings, on jouait la 58e minute de jeu. Alors qu’on atteignait l’heure de jeu, les rouges demeuraient plus que jamais à l’attaque notamment grâce à Helbringer Marc, ce dernier enfonçant la défense dans l’axe avant de contraindre Goetz Quentin de concéder un corner qui fut tiré de la droite vers la gauche par Gutherz Kévin en direction du premier poteau devant lequel Sorelli Adrien renvoya le danger. Après un bref moment d’accalmie dans l’entre-jeu au cours duquel les deux formations s’échangèrent la possession du cuir, les hommes de Dietz Jacky reprirent la direction des opération dans le camp adverse grâce à cette percée à droite de Christmann Julien, ce dernier lançant ensuite Apfel Tristan dans l’axe avant que le milieu offensif ne tente sa chance des 30m mais le cuir passa au-dessus de la cible, on jouait la 67e minute de jeu. Trois minutes plus tard, les bleus et blancs sortirent de l’ornière grâce à un bon mouvement dans l’axe conduisant Goetz Quentin à obtenir un corner que Weigel Thibault se chargea de jouer à la Reimoise sur la gauche en faveur de Sorelli Adrien, ce dernier envoyant un centre en direction du premier poteau à hauteur duquel la défense renvoya le ballon directement dans les pieds d’Obernesser Julien, le défenseur reprenant le cuir d’une frappe trop enlevée pour inquiéter Schmitt Alexis, on jouait la 70e minute de jeu.

Quadrillant parfaitement les derniers retranchements adverses, les bleus et blancs n’eurent aucun mal à récupérer la possession du cuir avant de pousser leurs adversaires à concéder un corner que Gleizes Gaël se chargea de botter de la droite vers la gauche en direction du second poteau à hauteur duquel le ballon fut enlevé du bout des gants par Schmitt Alexis avant qu’il ne soit suppléé par l’un de ses défenseurs qui renvoya le ballon directement dans les pieds d’Obernesser Julien qui, des 20m sur la gauche, reprit le cuir d’une frappe passant au-dessus de la cible, on jouait la 72e minute de jeu. Ayant laissés passer l’orage, les rouges reprirent les choses en main en investissant la moitié de terrain adverse dans l’axe grâce à Arthur Julien, ce dernier faisant le nécessaire pour obtenir un corner face à Maréchal Mathieu pour un coup de pied de coin que Greiner Cédric se chargea d’envoyer de la gauche en direction du second poteau à hauteur duquel le ballon fut enlevé de la tête par Fuchs Joël, on jouait la 74e minute de jeu. Alors qu’on atteignait le dernier quart d’heure de jeu de cette partie, les rouges demeuraient menaçant dans les derniers 25m adverses, notamment sur ce débordement sur la droite de la part d’Arthur Julien, l’attaquant envoyant finalement un centre en retrait en direction de Gutherz Kévin qui, des 20m, envoya une frappe finissant sa course à droite du but de Frédéric Finck. La fatigue commençant à faire son apparition sur le terrain, les débats allaient baisser en intensité au milieu de terrain avant que les bleus et blancs ne parviennent à lancer un assaut emmené par Goetz Quentin, ce dernier n’hésitant pas à envoyer une frappe des 35m étant déviée en corner par Gutherz Kévin pour un coup de pied de coin étant envoyé de la gauche vers la droite par Christmann Olivier en direction du second poteau pour la reprise de Fuchs Yannick atterrissant sur le poteau droit avant que Schmitt Alexis puisse se saisir du cuir, on jouait la 79e minute de jeu. Suite à cette chaude alerte, les deux équipes allaient se neutraliser au milieu de terrain avant que les rouges ne profitent d’une récupération du cuir de la part de Wolff Anthony pour voir le défenseur obtenir un corner face à Adrien Sorelli pour un coup de pied de coin qui fut tiré de la gauche vers la droite par Greiner Cédric en direction du second poteau à hauteur duquel Finck Frédéric renvoya le danger d’une main ferme. Consécutivement au renvoi défensif précédent, les bleus et blancs se heurtèrent à un foyer de résistance dans l’axe avant que Sorelli David ne parvienne à se défaire du marquage de son vis-à-vis pour s’offrir une percée dans l’axe pour finalement décaler le cuir à droite en faveur de Weigel Thibault qui envoya un centre en direction du point de penalty à hauteur duquel la défense rouge fut la plus prompte pour renvoyer le danger, on jouait la 88e minute de jeu. Alors qu’on atteignait la dernière minute du temps réglementaire, les bleus et blancs eurent une occasion en or pour faire la décision suite à ce débordement sur le côté gauche de la part de Weigel Thibault étant ponctué par un centre en direction du second poteau pour Goetz Quentin qui, alors seul face au gardien adverse, foira carrément sa frappe et Schmitt Alexis fut tout heureux de pouvoir récupérer le cuir autrement qu’au fond de ses filets. Consécutivement à cette dernière action, Aloyse Peter mit un terme à la rencontre, ce qui laissa place à une séance de penalty qui allait s’avérer plus indécise que jamais.

AS Lembach/Wingen 1 – AS Salmbach | La séance de penalty

TIREUR AS LEMBACH/W. RES TIREUR AS SALMBACH RES
1 HELBRINGER Marc
1 GLEIZES Gaël
X
2 LAGAS Cédric
X
2 SORELLI Adrien
X
3 DRAGUSHA Veton
3 WEIGEL Thibault
4 APFEL Tristan 4 FUCHS Yannick
5 BURGHOLZER Xavier X 5 SORELLI David
6 WEUREUTHER Simon 6 MARECHAL Matthieu
7 DRAGUSHA Alfred 7 FUCHS Joël
8 WOLFF Alain X 8 REEB Jérémie



Soyez le premier à commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.