Challenge Art&Co 2018 | Un quintuplé de Merck Nicolas contribue à la qualification de l’AS Hunspach pour les demi-finale

A l’occasion de la troisième journée du Challenge Art&Co 2018 se déroulant sur les installations de l’entente Drachenbronn/Birlenbach, l’AS Hunspach affrontait le l’entente Wissembourg/Altenstadt afin de disputer une place pour le dernier carré de la compétition. Après une première période se soldant par un net avantage en faveur des verts (4-0), ces derniers allaient ajouter trois nouvelles réalisations au compteur, ce qui leur permit de s’adjuger une qualification aisée pour les demi-finale du Challenge. Résumé de cette rencontre…

AS HUNSPACH 2 7
ENT WISSEMBOURG/A. 1 0

Hunspach 2 – Wissembourg/A.1 | La feuille de match

Hunspach 2

TREGER Thibaut – WERLY Mathieu, MERCK Nicolas, GIECK Edgard, ERNST David – BILLMANN Fabrice, JUNG Sébastien, SPIELMANN Jacky – GROSCLAUDE Esteban, RENCKERT Julien, MULLER Julien
Remplaçants: SCHULER Alain, JAEGER Adrien, BLATTNER Thomas

Wissembourg/A. 1

THEILMANN Denis – ZIMMERMANN Alexandre, YAZAR Emre, COBAN Abdullah, GRIZAUD Tom – SCHMITT Mathieu, EDOUN Emmanuel, BOUCHBER Jamal – SCHMITT Joris, CAN Murat, ZINSSNER Sébastien
Remplaçants: JUNG Anthony, GUSCHING Jordan
Entraîneur: BENAZOUZ Mohamed

Hunspach 2 – Wissembourg/A. 1 | Le résumé du match

A l’occasion de la troisième journée du Challenge Art&Co 2018 se déroulant sur les installations de l’entente Drachenbronn/Birlenbach, l’AS Hunspach affrontait le l’entente Wissembourg/Altenstadt afin de disputer une place pour le dernier carré de la compétition. C’est dans ce contexte que Peter Aloyse put donner le coup d’envoi de la rencontre avec, dès les premiers instants de la partie, un round d’observation se mettant en place et au cours duquel les deux formations se neutralisèrent dans l’entre-jeu. Il fallut attendre la 6e minute de jeu pour voir une action se développer sur le flanc droit de l’attaque verte avec ce très bon service en faveur de Jung Sébastien, ce dernier débordant dans le couloir avant d’émettre un centre fuyant étant récupéré à gauche aux 16m par Renckert Julien, ce dernier remisant le cuir au premier poteau pour Jung Sébastien qui détourna le ballon en retrait pour la reprise de volée de Julien Muller faisant mouche, 1-0! Consécutivement à leur engagement, les ententistes allaient tenter de réagir en investissant le camp adverse et, au terme d’une courte période de domination, les bleus s’en remirent au talent de Murat Can, ce dernier reprenant le cuir d’une frappe des 30m plein axe passant à gauche de la cible, on jouait la 9e minute de jeu. Suite au renvoi aux 5.5m effectué par le portier vert, ses coéquipiers allaient se heurter à un petit foyer de résistance au milieu de terrain avant de pouvoir envahir le camp adverse par le côté gauche mais ce fut sans compter sur la défense adverse qui, profitant de quelques approximations, put renvoyer le danger à plusieurs reprises. Après une longue période de domination stérile, les Hunspachois allaient parvenir à développer un bon mouvement grâce à ce long ballon envoyé par Werly Mathieu de ses propres 30m en direction de Muller Julien dans l’axe aux 16m, l’attaquant réceptionnant le cuir avant de se défaire de deux défenseurs pour finalement adresser une passe en retrait en direction de Merck Nicolas qui, légèrement excentré à gauche aux 16m, envoya une frappe sèche au fond des filets du but adverse pour le break, on jouait la 23e minute de jeu, 2-0! Ayant désormais le vent en poupe, les verts allaient s’accaparer le cuir avant de le faire circuler entre les lignes avant qu’un décalage sur le côté droit n’intervienne en faveur de Jaeger Adrien, ce dernier initiant un une/deux avec Jung Sébastien avant que ce dernier le parvienne à le mettre dans de bonnes dispositions en profondeur pour lui permettre d’émettre une passe en retrait dans l’axe pour Merck Nicolas qui, des 16m, reprit le cuir d’une frappe imparable, on jouait la 25e minute de jeu, 3-0! Suite à leur engagement, les hommes de Benazouz Mohamed jetèrent toutes leurs forces sur le front de l’attaque notamment par l’intermédiaire de Schmitt Joris, ce dernier déboulant dans le couloir droit avant de ponctuer sa chevauchée par un centre en direction du premier poteau devant lequel un défenseur renvoya le ballon directement dans les pieds de Can Murat qui ne se fit pas prier pour envoyer une frappe étant contrée par une main involontaire de Billmann Fabrice (?) et, malgré les protestations, l’arbitre resta infaillible et laissa le jeu se poursuivre, on jouait la 27e minute de jeu.

Alors qu’on atteignait la demi-heure de jeu, les verts allaient reprendre le jeu à leur compte en développant une action par l’intermédiaire d’Ernst David, ce dernier pénétrant dans le camp adverse par la gauche avant de lancer son meneur de jeu dans ce même couloir qui, par manque de solution, se retourna avant de songer à envoyer une passe dans l’axe en direction d’Ernst David qui reprit le cuir d’une frappe des 16m finissant à droite de la cible. Quadrillant parfaitement les derniers retranchements bleus, les verts n’eurent aucun mal à récupérer le cuir suite à la relance courte du portier adverse, notamment grâce à l’abnégation de Gieck Edgard, ce dernier s’avançant le cuir dans l’axe avant de le décaler à gauche à hauteur des 25m pour Renckert Julien, le meneur de jeu envoyant un centre initialement prévu à destination de Jung Sébastien au second poteau mais qui fut finalement loupé et atterrit dans les gants de Theilmann Denis au premier poteau, on jouait la 34e minute de jeu. Consécutivement au dégagement du portier bleu, ses coéquipiers parvinrent à s’engouffrer dans le camp adverse grâce à Schmitt Joris, ce dernier s’offrant une percée dans l’axe étant annihilée irrégulièrement à hauteur des 30m par Werly Mathieu, ce qui occasionna un coup franc que Can Murat se chargea de transformer mais sa frappe fila au-dessus du but de Treger Thibaut, on jouait la 35e minute de jeu. Suite au renvoi aux 5.5m effectué par le portier vert, ses partenaires remontèrent le terrain en un rien de temps avant que la défense bleue ne vienne à leur contact et, au terme d’une période de flottement dans la charnière centrale, Jung Sébastien en profita pour émettre un centre en retrait de la droite en faveur de Merck Nicolas qui ne se fit pas prier pour expédier une frappe puissante et hors de portée de Theilmann Denis pour son triplé, on jouait la 37e minute de jeu, 4-0! L’addition de corsant très sérieusement, les bleus laissèrent la direction du jeu à leurs adversaires qui allaient faire preuve d’intelligence en étirant les lignes pour créer des espaces dont l’un d’entre-eux permit à Spielmann Jacky de se faufiler plein axe balle au pied avant d’envoyer un ballon en cloche dans le dos des défenseurs sur la gauche en faveur de son meneur de jeu qui temporisa avant de remiser le cuir dans l’axe pour Julien Muller qui reprit le cuir d’une frappe passant au-dessus du but de Theilmann Denis, on jouait la 41e minute de jeu. Alors qu’on jouait la dernière minute de jeu de cette première période, les verts demeuraient aux avants postes, notamment par l’intermédiaire de Jung Sébastien, ce dernier étant à l’origine d’un une/deux sur le flanc droit avec Gieck Edgard avant que le défenseur ne lui remise parfaitement le cuir dans sa course pour finalement se retrouver avec Grizaud Tom dans les talons, le défenseur parvenant à pousser le ballon en corner pour un coup de pied de coin que Renckert Julien se chargea de botter de la droite vers la gauche en direction du premier poteau à hauteur duquel Billmann Fabrice tenta une tête plongeante totalement loupée avant que la défense bleue ne parvienne à se dégager au second poteau. Consécutivement au renvoi défensif précédent, l’arbitre de la rencontre renvoya les 22 acteurs de la rencontre en direction de leurs bancs respectifs pour la pause.

Un quintuplé de Merck Nicolas allait permettre aux verts de s’adjuger une qualification pour le dernier carré de la compétition

De retour sur la pelouse, les deux formations étaient parées pour le coup d’envoi de la seconde période avec, dès la 47e minute de jeu, les bleus à l’attaque par l’intermédiaire de Can Murat, ce dernier s’offrant une percée dans l’axe avant de décaler le ballon à droite en faveur de Edoun Emmanuel, ce dernier concluant le mouvement d’une frappe des 20m passant à gauche du but. Suite à l’exécution du renvoi aux 5.5m par Treger Thibaut, ses partenaires remontèrent le terrain en un rien de temps avant de pousser la défense adverse à concéder un corner que Schuler Alain se chargea de jouer à la Reimoise sur la gauche en direction de Renckert Julien, le meneur de jeu envoyant finalement un centre en direction du premier poteau devant lequel un défenseur écarta le danger directement dans les pieds de Schuler Alain qui, des 20m sur la gauche, envoya une frappe passant à droite de la cible, on jouait la 48e minute de jeu. Après un bref moment d’accalmie dans l’entre-jeu, les bleus parvinrent à tirer leur épingle du jeu avant qu’un décalage se créé sur la droite en faveur de Schmitt Joris, ce dernier poussant son effort jusqu’aux confins de ce couloir afin d’envoyer un centre en direction du second poteau pour Jung Anthony, le nouvel entrant reprenant le cuir d’une frappe passant à droite du but de Treger Thibaut, on jouait la 51e minute de jeu. Au cours de cette phase de jeu qui voyait les deux équipes aller d’un but à l’autre, on retrouvait ensuite les verts à la manoeuvre dans le camp adverse et, suite à une passe en profondeur sur la droite, Jaeger Adrien se retrouva confronté à Jung Anthony, ce dernier ayant finalement le dernier mot en parvenant à contrer le ballon en corner pour un coup de pied de coin étant tiré de la droite vers la gauche par Schuler Alain en direction du point de penalty à hauteur duquel Theilmann Denis s’imposa en patron, on jouait la 53e minute de jeu. Restants positionnés aux avants-postes, les verts allaient faire le pressing sur le porteur du ballon et cette stratégie allait s’avérer payante puisque Muller Julien allait parvenir à reprendre le contrôle du cuir avant de songer à l’écarter à gauche sur Ernst David mais sa passe fut trop appuyée et finit donc sa course en sortie de but, on jouait la 56e minute de jeu. S’insérant dans la durée dans les derniers retranchements adverses, les verts continuèrent à mettre la pression sur la défense bleue, notamment suite à cette percée sur le côté droit de la part de Blattner Thomas, ce dernier levant la tête avant de remiser le cuir en retrait pour Muller Julien qui, des 20m, envoya une frappe étant contrée par Schmitt Mathieu, on jouait la 59e minute de jeu. Alors qu’on atteignait l’heure de jeu, les verts demeuraient plus que jamais à l’attaque grâce à cette récupération du cuir de la part de Gieck Egard, ce dernier lançant Renckert Julien dans l’axe avant que le meneur de jeu ne conclut sa chevauchée par une frappe des 16m cognant la barre transversale avant que Coban Abdullah ne puisse renvoyer le danger.

Etant débordés de toutes parts, les bleus durent se résigner à faire le dos rond, notamment sur cette action emmenée dans l’axe par Blattner Thomas, ce dernier lançant Renckert Julien sur le côté gauche avant qu’il ne songe à envoyer une frappe des 20m étant écartée en corner par Theilmann Denis pour un coup de pied de coin étant tiré de la droite vers la gauche par Schuler Alain en direction du premier poteau pour la tête de Grosclaude Esteban étant difficilement repoussée par Schmitt Mathieu avant qu’un cafouillage n’ait lieu et au terme duquel la défense bleue put se donner de l’air, on jouait la 63e minute de jeu. Consécutivement au renvoi défensif précédent, les ententistes purent investir le camp adverse et, après une action rondement menée qui vit Can Murat être confronté au retour d’Ernst David, le défenseur n’eut d’autre choix que de concéder un corner que Bouchber Jamal se chargea de botter de la droite vers la gauche en direction du point de penalty à hauteur duquel les verts purent renvoyer le danger, on jouait la 64e minute de jeu. Profitant de la désorganisation adverse, les verts partirent en contre grâce à Blattner Thomas, ce dernier s’engouffrant dans le couloir gauche avant d’émettre une passe dans l’axe en faveur de Schuler Alain qui, des 30m, reprit le cuir d’une frappe passant à gauche du but adverse, on jouait la 65e minute de jeu. Le rythme de cette partie ne semblant pas désamplifier, les verts continrent leurs adversaires dans le rond central avant d’enchaîner par une offensive voyant Grosclaude Esteban s’échapper sur le côté droit avant de se faire faucher par Coban Abdullah à hauteur des 25m, ce qui occasionna un coup franc que Muller Julien se chargea de jouer vite et court en direction de Blattner Thomas, ce dernier répondant ensuite parfaitement à l’appel de Muller Julien dans l’intervalle avant que l’attaquant ne tente de remiser le cuir au point de penalty mais la défense bleue veillait au grain et put renvoyer le danger, on jouait la 67e minute de jeu. Dans la foulée du renvoi défensif précédent, les bleus allaient parvenir à sortir de l’ornière grâce à Yazar Emre, ce dernier partant à toute allure sur le flanc droit avant de remiser le cuir en retrait pour son meneur de jeu qui, des 20m, reprit le cuir d’une frappe finissant dans les gants de Treger Thibaut, on jouait la 69e minute de jeu. Après avoir pas mal cavalés jusqu’à là, les débats allaient considérablement perdre en intensité dans l’entre-jeu pendant quelques minutes avant qu’un nouvel assaut ne soit lancé par les verts et au terme duquel ils allaient pousser la défense adverse à concéder un corner que Muller Julien se chargea de botter de la droite vers la gauche en direction du point de penalty pour la tête de Gieck Edgard passant au-dessus de la cible, on jouait la 74e minute de jeu. Alors qu’on atteignait le dernier quart d’heure de jeu, les verts demeuraient plus que jamais campés aux avants postes, ce qui allait favoriser une nouvelle situation intéressante sur la droite grâce à la très belle inspiration de Schuler Alain, ce dernier lançant Merck Nicolas sur la gauche avant que le goléador vert ne se fasse surprendre en position de hors-jeu. Ne voyant plus qu’une seule équipe sur le terrain, les vagues d’assaut allaient continuer de se succéder notamment grâce à cette récupération du cuir sur le côté gauche de la part de Blattner Thomas, ce dernier lançant instinctivement son meneur de jeu dans l’axe avant que celui-ci conclut le mouvement d’une frappe des 25m finissant dans les gants de Theilmann Denis, on jouait la 78e minute de jeu.

Suite au dégagement du portier bleu, ses partenaires purent enfin repasser la ligne médiane avant qu’un décalage en faveur de Can Murat ne se créé sur la gauche mais l’attaquant se heurta à Werly Mathieu, ce dernier commettant une faute sur son vis-à-vis à hauteur des 25m, ce qui occasionna un coup franc que Schmitt Joris se chargea de transformer mais sa tentative finit dans le mur de trois joueurs, on jouait la 79e minute de jeu. Retrouvant de la confiance sur le front de l’attaque, les ententistes gardèrent la possession du cuir, ce qui permit à Yazar Emre d’être servi sur le côté droit avant de lancer Can Murat plein axe, le meneur de jeu étant finalement signalé en position de hors-jeu à hauteur des 30m, on jouait la 80e minute de jeu. Après cette timide réaction bleue, les verts reprirent la direction des opération dans la moitié de terrain adverse, notamment suite à cette récupération du cuir de la part de Blattner Thomas, ce dernier s’offrant une percée plein axe avant se heurter à une intervention irrégulière de Coban Abdullah à hauteur des 20m pour un coup franc que Muller Julien se chargea de botter directement dans le mur avant que le ballon ne revienne dans le pieds de Julien Muller, ce dernier feintant une frappe afin de décaler Schuler Alain dans l’intervalle sur la droite, l’ailier adressant finalement un centre pour la tête de Gieck Edgard étant déviée en corner par un défenseur pour un coup de pied de coin étant tiré de la gauche vers la droite par Renckert Julien en direction du point de penalty à hauteur duquel le danger fut définitivement écarté par Coban Abdullah, on jouait la 81e minute de jeu. Alors qu’on rentrait dans les cinq dernières minutes de la partie, les bleus se créèrent une situation intéressante sur le front de l’attaque grâce à cette très belle inspiration de Yazar Emre, ce dernier répondant parfaitement à l’appel de Can Murat dans l’axe avant que son meneur de jeu ne reprenne le cuir d’une frappe des 20m rasant la lucarne droite du but de Treger Thibaut. Restants positionnés aux avants postes, les ententistes allaient batailler ferme pour récupérer la possession du cuir avant qu’un assaut soit donné sur la défense adverse, cette dernière concédant un corner que Murat Can se chargea de botter de la droite vers la gauche en direction du second poteau à hauteur duquel le cuir fut récupéré par la défense avant qu’un contre ne voit le jour et ne permette à Renckert Julien de se retrouver idéalement servi sur le côté gauche pour finalement envoyer un centre en direction du second poteau en faveur de Blattner Thomas qui enchaîna contrôle et dribble pour finalement expédier le cuir dans le petit filet gauche du but adverse, on jouait la 87e minute de jeu, 5-0! Accusant sérieusement le coup, les bleus ne semblait plus imposer quoi que ce soit sur le front de l’attaque, laissant ainsi tout le luxe à leurs adversaires de composer à leur guise dans l’entre-jeu, ce qui leur permit fatalement d’initier une nouvelle offensive grâce à Merck Nicolas, ce dernier lançant Blattner Thomas dans le couloir gauche avant que ce dernier ne lui remise le cuir dans l’axe afin de lui permettre d’inscrire un quadruplé en lobant victorieusement le portier adverse, on jouait la 88e minute de jeu, 6-0! Alors qu’on jouait la dernière minute du temps réglementaire de cette partie, les verts se permirent un dernier mouvement dans les derniers retranchements adverses grâce à ce débordement sur la droite de la part de Muller Julien, ce dernier ponctuant sa chevauchée par un centre en retrait pour Merck Nicolas qui, des 20m reprit le cuir d’une frappe laissant Theilmann Denis pantois, on jouait la 89e minute de jeu, 7-0! Suite à cette dernière démonstration verte, l’arbitre de la rencontre siffla la fin des débats avec cette nette qualification de l’AS Hunspach 2 pour les demi-finale de la compétition sur ce score sans appel de 7-0!

Soyez le premier à commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.