Vétérans, Gr D | L’AS Hatten 51 s’impose in extremis face à l’entente Schleithal/E2s 51

A l’occasion de la deuxième journée de championnat chez les Vétérans (Gr D), l’AS Hatten 51 accueillait l’entente Schleithal/Seebach afin de tenter de faire fructifier leur récent succès enregistré sur la pelouse de Dalhunden (1-3). Après une première période se soldant par un triste score nul et vierge, les locaux parvinrent à arracher une victoire à la dernière minute du temps réglementaire sur une belle inspiration de Grégory Catherine. Résumé de cette rencontre…

AS HATTEN 51 1
SCHLEITHAL/E2S 51 0

Hatten 51 – Schleithal/E2s 51 | La feuille de match

Hatten 51

REINHARDT Antoine – MENRATH Nicolas, BAUER Joël, ANDRES Kaï, MATUSEVICH Gennady – MEYER Grégory, KOCGOZLU Sadik, BOUROUA Halim – CATHERINE Grégory, VOLLMER Michaël, EISELE Christophe
Remplaçants: DERVILLE Frank, AYDIN Nevzat, BONNET Fabrice
Dirigeant: BURCKBUCHLER Virginie
Entraîneur: PASCALON Jean-Jacques

Schleithal/E2s 51

STROHM Jean-Jacques – LUSTIG Gérard, LACOSTE Yannick, KNOBLOCH Marc, BORDENKIRCHER Stéphane – BOYON Stéphane, BEYL Claude, HEILMANN Yves – BEILL Yves, VETTERHOEFFER Patrice, WAGNER Thierry
Remplaçants: BEYREUTHER Denis, BARIN Yucel
Dirigeant: VETTERHOEFFER Yves

Hatten 51 – Schleithal/E2s 51 | Le résumé du match

A l’occasion de la deuxième journée de championnat chez les Vétérans (Gr D), l’AS Hatten 51 accueillait l’entente Schleithal/Seebach afin de tenter de faire fructifier leur récent succès enregistré sur la pelouse de Dalhunden (1-3). C’est dans ce contexte que le coup d’envoi de la rencontre put être donné par Lefranc Bernard avec, dès les premières minutes du jeu, une domination visiteuse se mettant en place dans le camp local et au terme de laquelle une première action vit le jour suite à ce débordement de Wagner Thierry sur le côté gauche, sa chevauchée étant ponctuée par une passe en retrait en faveur de Beill Yves, ce dernier ne se faisant pas prier pour expédier une frappe des 25m passant à gauche du but de Reinhardt Antoine, on jouait la 4e minute de jeu. Consécutivement au renvoi aux 5.5m précédent, les deux formations se livrèrent bataille au milieu de terrain avant que les locaux n’entrevoient une fenêtre de tir leur permettant de se porter de l’avant pour finalement contraindre la défense adverse à concéder un corner que Catherine Grégory se chargea de botter de la droite vers la gauche et en direction du point de penalty pour la tête de Bouroua Halim étant renvoyée par un défenseur directement dans les pieds de Catherine Grégory qui, de la droite, envoya un centre en direction du point de penalty à hauteur duquel Strohm Jean-Jacques s’imposa en patron, on jouait la 7e minute de jeu. Suite au dégagement du portier visiteur, ses partenaires furent à la réception du cuir au milieu de terrain avant qu’un décalage sur la droite en faveur de Vetterhoeffer Patrice n’intervienne, le meneur de jeu jaune et noir s’avançant le ballon en repiquant sa course dans l’axe pour finalement se faire faucher par Vollmer Michaël à hauteur des 30m, ce qui occasionna un coup franc que Boyon Stéphane se chargea de transformer au-dessus d’un mur de trois joueurs et au-dessus du but adverse, on jouait la 8e minute de jeu. Au cours de cette phase de jeu qui voyait les deux équipes se rendre coup pour coup, on retrouvait ensuite les locaux à la manoeuvre dans le camp visiteur grâce à Vollmer Michaël, ce dernier s’engouffrant dans l’axe avant de lancer Catherine Grégory sur le côté droit mais l’attaquant fut surpris en position de hors-jeu à hauteur des 30m, on jouait la 9e minute de jeu. Après un bref moment d’accalmie autour du rond central, les jaunes et noirs enchaînèrent par un assaut, ce dernier naissant sur le côté droit grâce à Beyl Claude, l’ailier lançant Boyon Stéphane devant lui, le milieu défensif s’emmenant le ballon pour finalement émettre un centre en direction du premier poteau devant lequel Bauer Joël écarta le ballon en corner pour un coup de pied de coin que Wagner Thierry expédia de la droite en direction du premier poteau à hauteur duquel la défense locale fut la plus prompte pour renvoyer le danger, on jouait la 12e minute de jeu.

Dans la foulée du renvoi défensif précédent s’en suivit une longue période de neutralisation dans l’entre-jeu, cette dernière prenant un terme à la 22e minute de jeu grâce à cette action visiteuse sur la droite les amenant à obtenir un corner que Wagner Thierry se chargea de botter de la droite en direction du point de penalty au niveau duquel Andres Kaï renvoya le ballon de la tête avant d’être relayé par l’un de ses compères de l’arrière-garde. Ne parvenant plus à ressortir de l’ornière proprement, les blancs et noirs allaient faire le dos rond, notamment suite à cette action menée sur la droite par Beyl Claude, ce dernier poussant son effort dans le couloir avant de se faire faucher par Eisele Christophe à hauteur des 25m le long de la ligne de touche, ce qui occasionna un coup franc que Boyon Stéphane se chargea d’expédier en direction du second poteau pour la tête mal orientée de Beill Yves étant renvoyée en deux temps par Matusevich Gennady, on jouait la 26e minute de jeu. Consécutivement au renvoi défensif du tôlier de la défense locale, Vollmer Michaël récupéra la possession du cuir à hauteur des 40 derniers mètres, le meneur de jeu local enchaînant par un raid l’emmenant jusqu’à la surface de réparation adverse dans laquelle il fut confronté à trois défenseurs avant que Strohm Jean-Jacques ne puisse cueillir le cuir, on jouait la 27e minute de jeu. Quadrillant parfaitement la moitié de terrain visiteuse, les blancs et noirs n’eurent aucun mal de reprendre la direction des opérations dans l’axe grâce à Aydin Nevzat, ce dernier se prenant le temps de lever la tête avant de lancer Kocgozlu Sadik dans l’intervalle à droite, l’ailier expédiant un centre en direction du premier poteau à hauteur duquel un défenseur veillait au grain pour parvenir à dégager le danger, on jouait la 28e minute de jeu. Suite au renvoi défensif de ce dernier, Wagner Thierry ne tarda pas à récupérer le cuir sur la droite avant de lancer Beill Yves dans l’axe, l’attaquant voyant deux défenseurs converger vers lui avant de manquer de temps pour exploiter le ballon dans les meilleures conditions, sa frappe passant finalement largement à gauche de la cible, on jouait la 29e minute de jeu. Consécutivement au renvoi aux 5.5m précédent, les débats allaient se figer autour du rond central pendant quelques minutes, le temps nécessaire aux locaux pour repartir de l’avant grâce à Matusevich Gennady, ce dernier récupérant le cuir à hauteur de ses propres 35m pour finalement l’envoyer à gauche en faveur de Catherine Grégory, l’attaquant débordant pour finalement émettre un centre en direction du second poteau à hauteur duquel il y eut un carambolage, le portier tentant de s’imposer dans les airs alors que Heilmann Yves et un assaillant convoitait le ballon au même endroit, on jouait la dernière minute du temps réglementaire de cette première période. Au cours des soins apportés aux trois joueurs restés au sol, l’arbitre de la rencontre mit un terme au premier acte.

Catherine Grégory libéra tout un peuple à la toute dernière minute du temps réglementaire

De retour sur la pelouse, les deux formations étaient parées pour le coup d’envoi du second acte avec, dès la 37e minute de jeu, une offensive menée par les visiteurs dans l’axe grâce à Beill Yves, ce dernier franchissant la ligne médiane avant de lancer Wagner Thierry en profondeur sur le côté gauche, l’attaquant concluant l’action par une frappe des 16m passant à gauche du but de Reinhardt Antoine. Restants campés dans les derniers retranchements locaux, les jaunes et noirs n’eurent aucun mal à récupérer le ballon sur la droite grâce à Boutahri Abdeslam, ce dernier lançant Beill Yves dans le couloir avant que l’attaquant n’envoie une frappe des 20m étant écartée en corner par le portier adverse pour un coup de pied de coin étant tiré de la droite par Boutahri Abdeslam en direction du premier poteau pour Wagner Thierry qui remisa instantanément le cuir en retrait pour Beill Yves qui ne se fit pas prier pour expédier une frappe des 20m passant au-dessus de la cible, on jouait la 38e minute de jeu. Suite à l’exécution du renvoi aux 5.5m précédent, les ententistes remirent le pied sur le ballon sur la droite grâce à Beill Yves, l’attaquant lançant Wagner Thierry dans l’axe mais ce dernier se fit surprendre en position de hors-jeu à hauteur des 35m, on jouait la 39e minute de jeu. Dans la foulée de ce coup franc indirect, les jaunes et noirs bataillèrent pour reprendre le ballon à leurs adversaires, notamment grâce à Heilmann Yves, le milieu offensif s’avançant ensuite le ballon dans l’axe avant de le prolonger dans le dos des défenseurs pour Beyl Claude mais ce dernier se fit surprendre en position de hors-jeu alors qu’il prétendait ne pas l’être, on jouait la 40e minute de jeu. Ayants laissés passer l’orage, les blancs et noirs sortirent de l’ornière par la gauche avant que la patrouille visiteuse n’y vienne faire le ménage à hauteur des 30m, ce qui occasionna un coup franc que Catherine Grégory se chargea d’expédier en direction du premier poteau pour la tête de Vollmer Michaël étant captée en extension par Strohm Jean-Jacques, on jouait la 42e minute de jeu. Suite au dégagement de ce dernier, les locaux firent le nécessaire pour exercer un pressing assez haut sur le porteur du ballon et cette stratégie allait s’avérer payante puisqu’ils allaient parvenir à reprendre le jeu à leur compte grâce à Bouroua Halim, ce dernier se prenant le temps de lever la tête avant de lancer Catherine Grégory sur le côté droit mais l’attaquant se fit signaler en position de hors-jeu à hauteur des 25m, on jouait la 43e minute de jeu. Décidés à ne pas laisser leurs hôtes s’installer durablement dans leur moitié de terrain, les visiteurs profitèrent du coup franc indirect précédent pour investir le camp adverse par la droite grâce à Abdeslam Boutahri, l’ailier débordant dans le couloir avant d’expédier une centre en retrait en direction de Beyl Claude qui, en extension, tenta de reprendre le cuir d’une frappe passant à gauche du but de Reinhardt Antoine, on jouait la 44e minute de jeu. Consécutivement au renvoi aux 5.5m effectué par le dernier rempart local, les débats allaient baisser en intensité au milieu de terrain pendant quelques minutes avant de revoir les blancs et noirs à la manoeuvre dans l’axe grâce à Bouroua Halim, le milieu offensif lançant Bauer Joël sur le côté gauche, le défenseur poussant son effort jusqu’aux confins de ce couloir afin d’expédier un centre en direction du premier poteau à hauteur duquel un défenseur adverse renvoya le ballon bien assez loin de sa zone d’inconfort, on jouait la 47e minute de jeu. Alors qu’on atteignait la 50e minute de jeu, les locaux demeuraient à l’attaque dans les derniers retranchements adverses grâce à Catherine Grégory, l’attaquant s’échappant le long de la ligne de touche sur la gauche avant de se faire reprendre irrégulièrement par Knobloch Marc à hauteur des 25m, ce qui amena un coup franc que la victime du méfait se chargea de transformer au-dessus d’un mur de trois joueurs et en direction de la niche devant laquelle sa frappe trouva les gants de Strohm Jean-Jacques.

Consécutivement au dégagement de ce dernier, les deux formations allaient se neutraliser dans l’entre-jeu pendant quelques minutes avant que les jaunes et noirs ne profitent d’une fenêtre de tir sur la gauche grâce à Boutahri Abdeslam, ce dernier tentant de passer en force sur le côté droit avant de se faire déstabiliser par Menrath Nicolas, ce qui occasionna un coup franc à hauteur des 40m que Bordenkircher Stéphane se chargea de jouer court en faveur de Boutahri Abdeslam, ce dernier ayant à peine le temps de se retourner qu’il fut à nouveau victime d’une faute à hauteur des 25m pour un coup franc qu’il se chargea de botter en direction du second poteau mais sa remise fut trop fuyante pour espérer être coupée par l’un de ses coéquipiers, on jouait la 55e minute de jeu. Suite à l’exécution du renvoi aux 5.5m précédent, les locaux s’en remirent à la paire Bouroua/Catherine pour apporter le danger dans le camp adverse, notamment sur cette passe lumineuse du premier en direction du second sur la gauche, l’attaquant s’arrachant pour s’accaparer le cuir mais la remise fut trop fuyante et sortit donc au-delà des limites du terrain, on jouait la 57e minute de jeu. Alors qu’on rentrait dans les dix dernières minutes de jeu de cette partie, les jaunes et noirs tentèrent de s’insérer durablement dans la moitié de terrain adverse afin de tenter d’y faire la différence, notamment grâce à cette touche obtenue sur la gauche et jouée rapidement par Beill Yves, la remise de ce dernier trouvant Boyon Stéphane à hauteur des 35m, le milieu défensif prolongeant le cuir dans la course de Wagner Thierry qui, des 16m, reprit le cuir d’une frappe trouvant l’extérieur du petit filet gauche du but de Reinhardt Antoine. Suite au renvoi défensif précédent, une série de duels eut lieu au milieu de terrain avant que Heilmann Yves ne parvienne à tirer son épingle du jeu pour finalement lancer Beill Yves en profondeur sur le côté gauche, l’attaquant concluant l’action d’une frappe des 20m passant à gauche du but local, on jouait la 62e minute de jeu. Etant quelque peu débordés de toutes part, les blancs et noirs continuèrent à faire le dos rond sur l’action suivante voyant Wagner Thierry s’échapper sur le côté gauche avant qu’il ne se fasse faucher par Andres Kaï à hauteur des 30m pour un coup franc que Bordenkircher Stéphane joua court avec Boyon Stéphane, le milieu défensif s’emmenant le ballon sur quelques mètres le long de la ligne de touche avant d’expédier un centre en direction du second poteau au niveau duquel Andres Kaï veillait au grain en pouvant renvoyer le danger de la tête, on jouait la 64e minute de jeu. Etant hermétiques en défense, les locaux prirent de l’assurance et purent donc repartir de l’avant avant de se heurter à une bonne résistance visiteuse au milieu de terrain pour finalement voir Andres Kaï fausser compagnie à ses vis-à-vis pour finalement servir idéalement Catherine Grégory en profondeur dans l’axe, l’attaquant se désaxant sur la droite avant de conclure le mouvement par une frappe croisée des 16m se logeant victorieusement dans le petit filet gauche du but de Strohm Jean-Jacques, on jouait la 68e minute de jeu, 1-0! Alors qu’on rentrait dans la dernière minute de jeu du temps réglementaire, les visiteurs tentèrent le tout pour le tout sur le front de l’attaque grâce à cet assaut orchestré par Knobloch Marc dans l’axe, ce dernier décalant ensuite le cuir à gauche en direction de Beyl Claude, l’ailier concluant le mouvement d’une frappe des 20m étant enlevée du pied par Reinhardt Antoine avant qu’il ne soit suppléé par Andres Kaï. Gérant leur court avantage au score au cours du temps additionnel, les blancs et noirs parvinrent même à se créer une dernière occasion grâce à cette percée dans l’axe de Catherine Grégory suivie d’une passe sur la gauche en faveur de son meneur de jeu qui partit pour un débordement l’amenant à émettre un centre en bout de course en direction du second poteau à hauteur duquel Catherine Grégory fut trop court pour reprendre le cuir, ce dernier sortant finalement en touche de l’autre côté du terrain. Suite à cette dernière action, Bernard Lefranc mit un terme à la rencontre en scellant ainsi la victoire de l’AS Hatten sur le plus petit des scores, cette dernière leur permettant, au terme de la deuxième journée de championnat, de se placer seul en tête du Groupe D.



Soyez le premier à commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.