Amical | L’AS Salmbach vainqueur au finish face à l’AS Lembach/Wingen

A l’occasion du dernier match amical du week-end sur les installations du Stade des Turcos, l’AS Lembach/Wingen accueillait l’AS Salmbach pour une première rencontre amicale devant jauger les forces en présence de part et d’autres avant la reprise du championnat intervenant dans tout juste un mois. Après une première période se soldant par un score nul et vierge, il fallut attendre la toute fin de rencontre pour voir les Salmbachois arracher une courte victoire face à des Lembachois ayant vendangés bon nombres d’occasions, notamment lors du second acte. Résumé de cette rencontre…

AS LEMBACH/WINGEN 1 0
AS SALMBACH 1 1

AS Lembach/Wingen 1 – AS Salmbach 1 | La feuille de match

AS Lembach/Wingen 1

KIEFFER Louis – HALTER Bryan, SCHAETZLE Julien, BURGHOLZER Xavier, HELBRINGER Marc – APFEL Tristan, ARTHUR Julien, DRAGUSHA Alfred – BRECHENMACHER David, DUHEM François, IFF Florian
Remplaçants: BAUER Romain, GUTHERTZ Kévin
Entraîneur: DIETZ Jacky

AS Salmbach 1

BOHN Sébastien – SORELLI David, CHRISTMANN Olivier, SCHUNDER Grégory, SORELLI Adrien – GOETZ Quentin, OBERNESSER Julien, HAEUSSLER Gaetan – BATTMANN Ludovic, ISEL Kévin, DOMMANGE Thibault
Remplaçants: MARECHAL Yohan, BOSSERT Luc, HEINTZ Arnaud, ROHE Nicolas, FORSTER Adrien, MARECHAL Mathieu
Entraîneur: FUCHS Yannick

Arbitre: DIETZ Jacky

AS Lembach/Wingen 1 – AS Salmbach 1 | Le résumé du match

A l’occasion du dernier match amical du week-end sur les installations du Stade des Turcos, l’AS Lembach/Wingen accueillait l’AS Salmbach pour une première rencontre amicale devant jauger les forces en présence de part et d’autres avant la reprise du championnat intervenant dans tout juste un mois. C’est dans ce contexte que l’arbitre bénévole donna le coup d’envoi de cette rencontre avec, dès les premières minutes de jeu, une période d’observation s’installant dans l’entre jeu avant que les locaux ne soient les premiers à se mettre en lumière grâce à ce déboulé sur la droite de Dragusha Alfred se concluant par un corner offert par Haeussler Gaetan pour un coup de pied de coin que Halter Bryan se chargea de botter de la droite en direction du premier poteau à hauteur duquel Sorelli Adrien fut le plus prompt pour renvoyer le danger, on jouait la 4e minute de jeu. Quadrillant parfaitement le terrain, les noirs n’eurent aucun mal à remettre le pied sur le ballon grâce notamment à Duhem François, le meneur de jeu débordant sur le côté droit avant d’émettre un centre en direction du second poteau pour la reprise de Bauer Romain quelque peu écrasée qui permit à Schunder Grégory de faire ressortir sa défense de ses derniers retranchements, on jouait la 5e minute de jeu. Après avoir laissés passer l’orage, les bleus purent enfin s’installer dans le camp adverse et, après un très bon service sur la droite en faveur de Haeussler Gaetan, ce dernier envoya Christmann Olivier au charbon dans le couloir avant qu’il ne redresse sa course afin de mettre Sorelli David dans de bonnes dispositions en retrait, ce dernier concluant le mouvement par une frappe étant repoussée par Kieffer Louis avant qu’il ne soit relayé par l’un de ses défenseurs, on jouait la 8e minute de jeu. Après un bref moment d’accalmie au milieu de terrain, les ententistes allaient reprendre la ballon à leurs adversaires avant de se projeter de l’avant par l’intermédiaire de Dragusha Alfred mais faute de solutions, ce dernier dut battre en retraite avant de décaler le ballon à sa droite pour Iff Florian qui contourna la défense afin d’émettre un centre en direction du point de penalty à hauteur duquel Bohn Sébastien enleva le danger d’une main de ferme pour finalement être relayé par l’un de ses coéquipiers, on jouait la 12e minute de jeu. Suite au renvoi défensif précédent, les bleus purent se projeter vers l’avant avant qu’une faute n’intervienne à hauteur des 30m, ce qui occasionna un coup franc que Sorelli Adrien se chargea de botter au-dessus d’un mur de deux joueurs et en direction de la surface de réparation dans laquelle Helbringer Marc renvoya le danger directement dans les pieds de Sorelli Adrien qui reprit le cuir d’une frappe étant contrée par Burgholzer Xavier, on jouait la 13e minute de jeu. Au cours de cette phase de jeu qui voyait les deux formations se rendre coup pour coup, on retrouvait ensuite les locaux à la manoeuvre par l’intermédiaire de Iff Florian, l’attaquant se démenant avec ses armes sur la droite avant d’obtenir un corner face à Obernesser Julien, pour un coup de pied de coin que Halter Bryan se chargea de botter en direction du premier poteau pour la tête de Dragusha Alfred laissant place à un léger cafouillage au terme duquel la défense salmbachoise put se dégager, on jouait la 14e minute de jeu. Alors qu’on atteignait le premier quart d’heure de jeu, les noirs demeuraient dans la moitié de terrain adverse et, suite à un raid solitaire de Duhem François dans l’axe, ce dernier conclut son petit festival par une frappe étant repoussée en corner par Bohn Sébastien pour un coup de pied de coin que l’assaillant se chargea de botter de la gauche en direction du point de penalty à hauteur duquel Dommange Thibaut put donner de l’air aux siens. Dans la foulée de l’incursion locale précédente, les deux formations allaient se livrer un bras de fer dans l’entre-jeu pendant quelques minutes, le temps nécessaire pour les hommes de Dietz Jacky d’entrevoir une fenêtre de tir dans l’axe grâce à Iff Florian, ce dernier s’y offrant une percée avant de décaler le cuir à droite pour Halter Bryan mais ce dernier se fit reprendre irrégulièrement par Yohan Marechal, ce qui occasionna un coup franc que Duhem François se chargea de transformer au-dessus d’un mur de deux joueurs et en direction du second poteau mais sa remise fut trop fuyante et atterrit donc non loin du poteau de corner gauche avant que Dragusha Alfred ne fasse les efforts nécessaires pour récupérer le ballon afin d’émettre une passe en retrait en direction d’Arthur Julien qui, des 20m, reprit le cuir d’une frappe forçant Bohn Sébastien à concéder un corner qu’Arthur Julien se chargea de botter de la gauche en direction du premier poteau devant lequel Sorelli Adrien intervint pour mettre fin à l’action, on jouait la 23e minute de jeu.

Insatiables dans tout ce qu’ils entreprenaient, les locaux allaient persévérer dans leurs efforts afin de parvenir à confisquer le ballon à leurs adversaires à l’image de Iff Florian, ce dernier ratissant un bon ballon sur la droite avant d’émettre une frappe vicieuse forçant Bohn Sébastien à la parade pour écarter le danger en corner pour un coup de pied de coin que Halter Bryan se chargea de botter de la droite en direction du point de penalty à hauteur duquel eut lieu un cafouillage se soldant finalement par un renvoi aux 5.5m en faveur des visiteurs, on jouait la 24e minute de jeu. Consécutivement au renvoi défensif effectué par le dernier rempart bleu, ses partenaires allaient franchir la ligne médiane par la droite grâce à Sorelli David, ce dernier répondant ensuite à l’appel de Isel Kévin sur la gauche, le meneur de jeu se défaisant de trois défenseurs avant de conclure son petit festival par une frappe filant au-dessus du but adverse, on jouait la 25e minute de jeu. Suite à l’incursion précédente, les deux équipes allaient marquer le pas au milieu de terrain et, après une série de duels indécis, Duhem François profita de l’imprécision d’une passe adverse pour se projeter sur le côté gauche avant de finalement obtenir un corner face à Schunder Grégory pour un coup de pied de coin que l’assaillant se chargea de botter de la gauche en direction du point de penalty à hauteur duquel Sorelli Adrien se foira dans son renvoi, le ballon revenant dans les pieds de Brechenmacher David qui, des 20m, envoya une frappe passant loin au-dessus de la cible, on jouait la 33e minute de jeu. Consécutivement au renvoi aux 5.5m de Bohn Sébastien, une série de maladresses visiteuses redonna le ballon aux noirs, ces derniers pouvant reconstruire une action voyant, en dernier lieu, Halter Bryan hériter du ballon sur le côté droit avant qu’il n’émette un centre en retrait en faveur d’Apfel Tristan qui, des 20m, expédia une frappe finissant dans les gants du portier adverse, on jouait la 35e minute de jeu. Après avoir courbés l’échine au cours des cinq dernières minutes, les bleus allaient commettre une nouvelle boulette dans leurs derniers retranchement, notamment suite à une interception du cuir sur la gauche de la surface de réparation par Sorelli Adrien, ce dernier renvoyant accidentellement le ballon dans l’axe pour Bauer Romain qui ne se fit pas prier pour expédier une frappe passant finalement à droite de la cible, on jouait la 37e minute de jeu. Alors qu’on se dirigeait progressivement vers les cinq dernières minutes de jeu de ce premier acte, les noirs allaient redoubler d’efforts afin de trouver l’ouverture du score avant la pause à l’image de cette remontée de balle de la part de Helbringer Marc, ce dernier initiant ensuite un une/deux avec Duhem François qui lui remit parfaitement afin qu’il lance Brechenmacher David sur la droite, l’ailier concluant le mouvement par une frappe des 20m passant à droite du but de Bohn Sébastien. Après avoir subi la fougue locale, les bleus allaient reprendre confiance en eux en s’offrant une action groupée voyant au final Sorelli Adrien hériter du ballon dans l’axe avant d’émettre une frappe étant déviée sur la gauche par un défenseur et c’est Heintz Arnaud qui réceptionna le cuir avant d’envoyer une frappe étant finalement contrée en corner pour un coup de pied de coin que Goetz Quentin expédia de la droite en direction du second poteau devant lequel Kieffer Louis put se saisir du cuir en extension, on jouait la 42e minute de jeu. Déterminés à demeurer au avants-postes, les bleus allaient exercer un pressing inédit jusqu’alors sur le porteur du ballon, ce qui leur permit de récupérer assez rapidement le ballon, notamment par l’intermédiaire de Heintz Arnaud, ce dernier s’avançant le ballon avant de le décaler à sa gauche pour Obernesser Julien, ce dernier contournant la défense afin d’émettre un centre en direction du premier poteau à hauteur duquel Kieffer Louis capta le ballon sans soucis, on jouait la 43e minute de jeu. Dans la foulée du dégagement de ce dernier, ses coéquipiers allaient être mis sous pression au milieu de terrain face à des adversaires montrant les crocs et non décidés à céder un brin de terrain et c’est dans ce contexte que ces derniers allaient prendre le dessus avant qu’un très bon décalage sur la droite en faveur d’Isel Kévin n’intervienne, ce dernier contournant la défense afin d’expédier un centre en direction du premier poteau pour la reprise de Battmann Ludovic étant contrée par Halter Bryan, on jouait la 44e minute de jeu. Alors qu’on rentrait dans la dernière minute du temps réglementaire de cette première période, les noirs allaient profiter du renvoi défensif précédent afin de prendre leurs vis-à-vis à revers sur un contre express amenant Duhem François à obtenir un corner face à Goetz Quentin pour un coup de pied de coin que Halter Bryan se chargea de botter de la droite en direction du premier poteau pour Dragusha Alfred qui, dos au but, prolongea le cuir en retrait pour la frappe d’Arthur Julien étant repoussée par une défenseur sur la droite et dans les pieds de Halter Bryan qui, face à son adversaire direct, se fit déposséder du ballon. Suite à la remontée de balle suivante, l’arbitre bénévole de la rencontre renvoya les 22 acteurs aux vestiaires pour la pause.

Après avoir vendangés en seconde période les ententistes se firent avoir en toute fin de partie

De retour sur la pelouse, les deux formations étaient parées pour le coup d’envoi du second acte avec, dès les premières minutes de jeu, une période de neutralisation ayant lieu au milieu de terrain avant que les noirs ne tirent leur épingle du jeu dans l’axe grâce notamment à Dragusha Alfred, ce dernier s’avançant le ballon sur quelques mètres avant de parfaitement le servir sur la gauche en faveur de Guthertz Kévin, l’ailier poussant son effort dans le couloir avant d’obtenir un corner face à Marechal Yohan pour un coup de pied de coin que l’assaillant se chargea de botter de la gauche en direction du second poteau pour Arthur Julien qui tenta de remiser le ballon dans l’axe mais sa passe transperça la meute de joueur présente devant le but avant que le ballon ne revienne dans les pieds de Guthertz Kévin qui remisa le ballon dans le paquet mais la défense salmbachoise renvoya le danger bien assez loin de sa zone d »inconfort, on jouait la 50e minute de jeu. Après un court moment d’accalmie dans l’entre-jeu au cours duquel les deux formations se partagèrent la possession de balle, il fallut un éclair de génie de Iff Florian pour sortir balle au pied de l’attroupement avant de lancer Dragusha Alfred sur le côté gauche, ce dernier s’emmenant le ballon sur quelques mètres avant de décocher une frappe des 16m passant au-dessus de la cible, on jouait la 52e minute de jeu. Commençant timidement à développer un début de réaction, les bleus allaient faire reculer leurs adversaires dans leurs derniers retranchements afin d’aller titiller les défenseurs mais, encore une fois, un manque de coordination allait mettre un terme à cette révolte, ce qui fit le jeu des ententistes, ces dernier repartant à l’assaut de la moitié de terrain adverse et, au terme d’une action groupée mettant à mal l’arrière-garde visiteuse, cette dernière fut contrainte à concéder un corner que Guthertz Kévin se chargea de transformer de la gauche en direction du point de penalty à hauteur duquel Bohn Sébastien repoussa le ballon des poings sur la droite et directement dans les pieds de Halter Bryan qui, des 20m, expédia une frappe trop enlevée pour espérer accrocher le cadre, on jouait la 55e minute de jeu. Plutôt que de sauter des lignes pour espérer regagner le camp adverse un peu plus vite, les bleus profitèrent de la relance courte de leur gardien pour remonter le terrain en multipliant les passes mais, encore une fois, une erreur de transmission de la part de Haeussler Gaetan permit à Dragusha Alfred de récupérer le ballon sur la gauche avant de jouer le ballon sur la largeur en direction de Guthertz Kévin, ce dernier contrôlant le cuir avant de songer à émettre une frappe passant au-dessus de la cible, on jouait la 56e minute de jeu. Continuant à être acculées dans leurs derniers retranchements, les bleus allaient subir une nouvelle déferlante emmenée dans l’axe par Halter Bryan, ce dernier se prenant le temps de chercher une solution avant de trouver Duhem François à sa droite, ce dernier n’hésitant pas un seul instant à reprendre le cuir d’une frappe passant à droite de la cible, on jouait la 57e minute de jeu. Irrésistibles sur le front de l’attaque, les noirs allaient persévérer dans leur harcèlement du porteur du ballon et, encore une fois, ce pressing allait payer puisqu’il allait conduire Duhem François à récupérer le ballon dans l’axe avant de lancer Arthur Julien sur la droite, l’ailier s’emmenant le ballon sur plusieurs mètres avant de tenter sa chance d’une frappe des 16m étant écartée en corner par Bohn Sébastien pour un coup de pied de coin que Halter Bryan se chargea de botter en direction du premier poteau pour Brechenmacher David qui, dos au but, lui remisa le ballon de la tête afin qu’il émette un centre en direction du premier poteau pour le renvoi défensif d’Obernesser Julien, on jouait la 58e minute de jeu. Alors qu’on passait l’heure de jeu, les noirs faisaient plus que jamais le siège des derniers 20m adverses, notamment par l’intermédiaire de Helbringer Marc, ce dernier lançant Duhem François sur le côté droit avant que le meneur de jeu n’élimine le gardien et ne se heurte au retour de Schunder Grégory, le défenseur renvoyant le ballon en corner pour un coup de pied de coin que Halter Bryan se chargea de tirer de la droite en direction du premier poteau à hauteur duquel Goetz Quentin écarta le danger. Offrants peu de répit à leurs adversaires, les ententistes allaient continuer de faire preuve de mordant et, à force de mettre la pression sur le porteur du ballon, Duhem François allait profiter d’une mauvaise passe dans l’axe afin de lancer devant lui Iff Florian, ce dernier ne se faisant pas prier pour expédier une frappe des 20m étant repoussée difficilement par Bohn Sébastien, ce dernier devant s’employer non loin de son poteau gauche pour écarter une seconde fois le ballon pour éviter qu’il rentre au fond de ses filet mais, lors de son entreprise, Guthertz Kévin se rendit coupable d’une charge sur le gardien, on jouait la 63e minute de jeu.

Consécutivement à l’exécution de ce coup de pied arrêté, les bleus allaient faire bloc au milieu de terrain afin de contrecarrer la moindre offensive adverse et, après quelques minutes passées dans cette configuration de jeu, ils durent tout de même battre en retraite suite à cette récupération de balle de Dragusha Alfred, le milieu offensif lançant Guthertz Kévin sur sa gauche avant que ce dernier se fasse prendre en position de hors-jeu à hauteur des 20m, on jouait la 69e minute de jeu. Loin d’afficher un brin de révolte, les bleus allaient une énième fois se faire avoir sur une passe mal ajustée profitant à Halter Bryan, ce dernier foirant son renvoi défensif avant que Sorelli David ne fasse les efforts pour récupérer le ballon dans l’axe afin de tenter sa chance d’une frappe des 20m finissant dans les gants de Kieffer Louis, on jouait la 70e minute de jeu. Ayant frôlés la correctionnelle sur l’une de leurs rares erreurs de jugement, les noirs allaient profiter du dégagement de leur gardien afin de passer la ligne médiane par la droite grâce notamment à Arthur Julien, ce dernier déboulant sur le flanc droit avant d’émettre un centre en direction du point de penalty à hauteur duquel Sorelli Adrien accompagna le ballon vers son gardien, on jouait la 71e minute de jeu. Dans la foulée du renvoi défensif exécuté par Bohn Sébastien, les bleus allaient s’offrir un moment de répit au milieu de terrain avant de revoir l’appétit adverse reprendre le dessus sur eux et, après une action groupée rondement menée, l’arrière-garde visiteuse concéda un nouveau corner que Dragusha Alfred se chargea de botter de la gauche en direction du point de penalty à hauteur duquel Haeussler Gaetan renvoya le danger plein axe et directement dans les pieds de Halter Bryan qui n’hésita pas à décocher une frappe des 25m passant loin au-dessus du but adverse, on jouait la 73e minute de jeu. Alors qu’on rentrait dans le dernier quart d’heure de jeu, les bleus sortirent à nouveau de leur tanière par la gauche grâce notamment au coup de rein de Sorelli David, ce dernier se défaisant de son adversaire direct avant de songer à lancer son meneur de jeu dans l’axe mais ce dernier fut pris en position de hors-jeu à hauteur des 30m. Suite à l’exécution de ce coup franc indirect, les deux formations allaient faire jeu égal au milieu de terrain pendant quelques instants, le temps nécessaire aux noirs de mettre une nouvelle offensive en route sur le côté droit par l’intermédiaire de Dragusha Alfred, ce dernier forçant ensuite Schunder Grégory à concéder un corner que Duhem François se chargea de botter de la droite en direction du point de penalty à hauteur duquel Rohe Nicolas enleva le danger sur la gauche et directement dans les pieds de Halter Bryan qui ne se fit pas prier pour expédier une frappe passant au-dessus du but de Bohn Sébastien, on jouait la 78e minute de jeu. Ayant déjà bien cavalés tout au long de la partie, les premiers signes de fatigue n’allaient pas tarder à se faire voir chez les locaux, ces dernier tendant tout doucement à laisser les bleus diriger un peu les débats au milieu de terrain et, après plusieurs minutes de relâchement, les ententistes se ressaisirent afin de mettre le pied sur le ballon et c’est ce qu’ils firent par l’intermédiaire de Guthertz Kévin, ce dernier s’emmenant ensuite le ballon dans l’axe avant de le prolonger pour Arthur Julien qui, en une touche de balle, le décala sur la droite et dans la course de Dragusha Alfred, le milieu offensif pénétrant dans la surface de réparation avant d’émettre une frappe ne choppant à nouvelle fois pas le cadre à un instant crucial de la partie, on jouait la 83e minute de jeu. Il fallut attendre la 85e minute de jeu pour enfin voir la rencontre se débloquer et, contre toute attente, c’est bel et bien les Salmbachois qui ouvrirent le score grâce à ce déboulé sur la gauche de la part de Haeussler Gaetan, ce dernier poussant son effort jusqu’aux confins du couloir afin d’émettre un centre tendu devant le but pour Isel Kévin, le meneur de jeu ne manquant pas de pousser le ballon au fond des filets, on jouait la 85e minute de jeu, 0-1! Accusant sérieusement le coup après ce hold-up en cours, les ententistes allaient s’offrir une dernière réaction d’orgueil à la 88e minute de jeu suite à cette récupération du ballon de la part de Dragusha Alfred, ce dernier s’enfonçant dans l’axe avant de décaler le ballon sur la droite en faveur de Guthertz Kévin, l’attaquant pénétrant dans la surface de réparation afin de mettre toute son application sur une frappe qui finalement passa à droite de la cible, on jouait la 88e minute de jeu. Gérant du mieux que ce peu cette fin de partie, les visiteurs allaient contenir la fougue adverse au milieu de terrain jusqu’au coup de sifflet final de Dietz Jacky mettant fin à une rencontre à l’issue presque improbable puisque c’est bel et bien les hommes de Yannick Fuchs qui s’imposèrent sur le plus petit des scores face à l’AS Lembach/Wingen!

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.