Chal. Réserve 67 | Le FC Seltz 3 chute aux portes des demi face au RC Kintzheim 2

A l’occasion des quarts de finale du Challenge de la Pyramide B, le FC Seltz 3 accueillait les doublures du RC Kintzheim afin de s’adjuger un ticket pour le dernier carré de la compétition face à des adversaires premiers de leur poule en District 7 et qui n’était pas venus en bus pour faire du tourisme. Après une première période se soldant par un court avantage en faveur des locaux (2-1), les visiteurs allaient parvenir à égaliser sur penalty avant que les deux équipes ne se neutralisent jusqu’à la séance de penalty au cours de laquelle les locaux échoueront à deux reprises face à Schneider David pour finalement voir Schmitt Mathieu expédier le RC Kintzheim 2 en demi-finale de la compétition. Résumé de la rencontre…

FC SELTZ 3 2 3
RC KINTZHEIM 2 2 4

FC Seltz 3 – RC Kintzheim 2 | La feuille de match

FC Seltz 3

BAUMANN Emmanuel – LACOMBE Axell, FETTIG Stéphane, WOLFF Loïc, WOLFF Kévin – HOLTZMANN Maxime, WAHL Joan, OESTERLE Kévin – LEHRER Manuel, GROSJEAN Thibaud, RIDANE Nader
Remplaçants: LOEFFLER Geoffrey, GABEL Maxime, ALLAIN Gaël
Dirigeant: GAAB Matthias
Entraîneur: WELTER Thomas

RC Kintzheim 2

SCHNEIDER David – FANACK REBELO Ugo, SICHLER Julien, MOEDER Guillaume, TROTTE Guillaume – FERDJI Mehdi, OUMARI El Fasse, SCHMITT Mathieu – GAUTHIER Kévin, ARMBRUSTER Valentin, KLEINKNECHT Jean-Julien
Remplaçants: KIZIL Emre, FRISSON Florian, CHALON Paul
Dirigeantes: IVOSEVIC Valentina, ZIMMER Sylvie
Entraîneur: JAEGLE Jean-Michel

Arbitre: OHLMANN René

FC Seltz 3 – RC Kintzheim 2 | Le résumé du match

A l’occasion des quarts de finale du Challenge de la Pyramide B, le FC Seltz 3 accueillait les doublures du RC Kintzheim afin de s’adjuger un ticket pour le dernier carré de la compétition face à des adversaires premiers de leur poule en District 7 et qui n’était pas venus en bus pour faire du tourisme. C’est dans ce contexte que le coup d’envoi de la rencontre put être donné par Ohlmann René avec, dès la 3e minute de jeu, un premier assaut local voyant le jour par la gauche avant que la patrouille visiteuse ne vienne faire le ménage dans le couloir en commettant une faute en passant à hauteur des 25m, ce qui occasionna un coup franc que Ridane Nader se chargea de transformer en direction du second poteau à hauteur duquel un défenseur prolongea la trajectoire du cuir en corner, pour un coup de pied de coin que Wahl Joan se chargea de botter de la droite en direction du premier poteau devant lequel Trotte Guillaume veillait au grain et put dégager le danger bien assez loin de sa zone d’inconfort. Suite au renvoi défensif précédent, les deux équipes allaient se neutraliser dans l’entre-jeu pendant quelques minutes, le temps nécessaire aux verts pour envisager une nouvelle offensive dans l’axe grâce à Grosjean Thibaud, ce dernier tentant de passer en force avant de butter sur Trotte Guillaume, ce dernier poussant le ballon en dehors des limites du terrain, ce qui amena un nouveau corner que Wahl Joan se chargea de jouer à la Reimoise sur la droite avec Grosjean Thibaud, le meneur de jeu local ne se faisant pas prier pour expédier un centre en direction du second poteau à hauteur duquel Ridane Nader remisa le ballon devant le but pour Lehrer Manuel qui n’eut plus qu’à pousser le ballon au fond des filets alors que les blancs et rouges réclamaient une position de hors-jeu, on jouait la 8e minute de jeu, 1-0! Désormais au pied du mur, les visiteurs engagèrent avant de monopoliser le ballon au milieu de terrain et, après quelques instant passés à faire courir leurs vis-à-vis, ces derniers allaient durcir leur jeu à l’image de cette intervention d’Oesterle Kévin sur Oumari El Fasse valant un coup franc à hauteur des 40m en faveur des rouges et blancs et c’est Moeder Guillaume qui se chargea de le botter en direction de l’entrée de la surface de réparation pour le renvoi de la tête de Wolff Loïc, on jouait la 10e minute de jeu. Mettant tout en oeuvre pour préserver leur avantage au score malgré les conditions climatiques, les locaux allaient tenter de contrecarrer les initiatives adverses au milieu de terrain mais cela n’empêcha pas aux hommes de Jaegle Jean-Michel de développer une nouvelle action par la droite voyant Gauthier Kévin lancer Oumari El Fasse, l’ailier déboulant dans le couloir avant qu’il n’expédie un centre en direction du second poteau pour la reprise d’Armbruster Valentin étant contrée du dos par Lacombe Axell, on jouait la 13e minute de jeu. Alors qu’on atteignait le premier quart d’heure de jeu, les blancs et rouges demeurèrent à la manoeuvre dans le camp local grâce à cette récupération du cuir dans l’axe de Gauthier Kévin, l’attaquant lançant Armbruster Valentin en profondeur dans l’axe mais le meneur de jeu se fit prendre au piège du hors-jeu à hauteur des 25m. Consécutivement à l’exécution du coup franc indirect, les verts tentèrent de se rapprocher de la cible en multipliant les incursions mais elles furent vaines, la défense visiteuse étant bien en place et pouvant se relancer et, suite à la bonne séquence locale, Kleinknecht Jean-Julien hérita du ballon dans l’axe avant de le distribuer sur la gauche et dans la course de Gauthier Kévin mais l’attaquant confondit vitesse et précipitation et se fit donc prendre en position de hors-jeu à hauteur des 20m, on jouait la 20e minute de jeu.

Dans la foulée de l’exécution du coup franc indirect précédent, les visiteurs exercèrent un pressing payant sur le porteur du ballon puisqu’on les retrouvait en situation d’attaque par la droite avant qu’ils n’obtiennent un corner que Gauthier Kévin se chargea de botter de la droite en direction du second poteau pour la tête de Kleinknecht Jean-Julien passant à gauche de la cible, on jouait la 21e minute de jeu. Suite au renvoi aux 5.5m effectué par Baumann Emmanuel, ses partenaires allaient tenter de mener un contre express voyant Holtzmann Maxime lancer Wahl Joan en profondeur sur la droite mais l’ailier se fit prendre en position de hors-jeu à hauteur des 25m, on jouait la 22e minute de jeu. Le coup franc indirect précédent laissa place à une série de duel au milieu de terrain au terme de laquelle les blancs et rouges finirent par reprendre le dessus sur leurs hôtes, notamment grâce à Gauthier Kévin, ce dernier profitant d’un boulevard sur la gauche pour s’y faufiler avant de se faire reprendre irrégulièrement par Wolff Loïc à hauteur des 25m, ce qui occasionna un coup franc que Fanack Rebelo Ugo se chargea de botter au-dessus d’un mur de deux joueurs et en direction du second poteau à hauteur duquel Ridane Nader dévia le ballon vers son gardien qui put s’en saisir, on jouait la 24e minute de jeu. Consécutivement au dégagement de ce dernier, ses adversaires n’eurent aucun mal à remettre le pied sur le ballon sur le côté droit grâce notamment à Ferdji Mehdi, ce dernier débordant dans le couloir avant de ponctuer sa course par un centre en direction du second poteau à hauteur duquel la défense locale renvoya le ballon directement dans les pieds d’Armbruster Valentin qui ne se fit pas prier pour prendre sa chance d’une frappe quasi à bout portant étant captée avec brio par Baumann Emmanuel, on jouait la 25e minute de jeu. Suite au dégagement de ce dernier, Grosjean Thibaud hérita du ballon sur la droite avant de remonter une partie du terrain le long de la ligne de touche mais, à peine eut-il le temps de passer la ligne médiane qu’il se fit déstabiliser par Ferdji Mehdi, ce qui occasionna un coup franc que Wolff Loïc se chargea de botter des 40m sur la gauche à hauteur des 20m pour Ridane Nader qui, faute de solutions dans la surface de réparation, remisa le cuir en retrait dans l’axe pour la frappe de Grosjean Thibaud passant loin au-dessus du cadre, on jouait la 27e minute de jeu. Alors qu’on atteignait progressivement la demi-heure de jeu, les visiteurs reprirent le jeu à leur compte et, suite à un assaut initié sur la gauche par Sichler Julien, Gauthier Kévin fut idéalement servi en profondeur avant de s’essayer d’une frappe des 25m passant à droite de la cible. Dans la foulée du renvoi aux 5.5m effectué par le portier local, les blancs et rouges allaient ratisser un ballon sur la droite à hauteur de la ligne médiane par l’intermédiaire de Kleinknecht Jean-Julien, ce dernier ne se faisant pas prier pour répondre parfaitement à l’appel dans la profondeur de Gauthier Kévin qui partit pour une longue chevauchée l’amenant à lober Baumann Emmanuel avant que Oumari El Fasse ne suive en embuscade au second poteau pour placer une tête victorieuse pour l’égalisation, on jouait la 31e minute de jeu, 1-1! Dans la foulée de l’engagement des locaux, ces derniers se retroussèrent les manches afin de lancer un assaut des pieds de Holtzmann Maxime, ce dernier levant la tête afin de mettre Ridane Nader dans de bonnes dispositions sur la gauche, l’attaquant s’offrant une percée dans le couloir avant de pénétrer dans la surface de réparation pour finalement émettre un plat du pied victorieux s’insérant entre le gardien visiteur et son poteau droit, on jouait la 32e minute de jeu, 2-1!

Ayant su apporter une réponse rapide et appropriée suite à l’égalisation précédente, les verts allaient faire en sorte de ne plus s’offrir de telle frayeur, quitte à renforcer du mieux que ce peu le secteur défensif mais, en évoluant avec un vent capricieux, les débats allaient être hachés par une pléiade d’approximations amenant les deux équipes à se neutraliser pendant quelques minutes avant que les visiteurs ne lancent un assaut par la gauche les amenant à obtenir un corner que Gauthier Kévin se chargea de botter de la gauche en direction du point de penalty à hauteur duquel l’arbitre cru bon et juste d’accorder un penalty en faveur des Kintzheimois mais, après une période de doutes légitimes, il revint sur sa décision, une faute de main étant commise par Ferdji Mehdi et non pas par un joueur local, la remise en jeu profitant finalement à Baumann Emmanuel qui put expédier ce coup franc aux avants-postes alors que le banc visiteur demandait des explications au préalable, on jouait la 35e minute de jeu. Ayant échappés de peu à une probable égalisation, les locaux se retinrent cet avertissement sans frais avant de tout mettre en oeuvre pour contenir la fougue visiteuse assez loin de leurs derniers retranchements et, de fil en aiguille, ils purent s’offrir un envahissement du camp local dans l’axe étant emmené par Holtzmann Maxime, ce dernier y partant pour une percée en solitaire l’amenant à se faire faucher à hauteur des 25m par Ferdji Mehdi pour un coup franc que la victime du méfait se chargea de transformer d’une frappe brossée étant trop enlevée pour espérer accrocher le cadre, on jouait la 39e minute de jeu. Rentrants à présent dans les cinq dernières minutes de jeu de ce premier acte, les deux équipes allaient se livrer à un bras de fer au milieu de terrain avant que les visiteurs ne parviennent à tirer leur épingle du jeu en profitant d’un espace laissé vacant sur la gauche, Ferdji Mehdi tentant de s’y faufiler pour finalement se faire reprendre irrégulièrement par Wahl Joan à hauteur des 35m, ce qui amena un coup franc que Armbruster Valentin se chargea de botter au-dessus d’un mur de deux joueurs et en direction du second poteau pour Trotte Guillaume, le tôlier de la défense visiteuse faisant les efforts pour récupérer le ballon avant de le remiser devant le poteau gauche pour la reprise de Gauthier Kevin passant à gauche de la cible alors que le but semblait grand ouvert, on jouait la 41e minute de jeu. Essayant par tous les moyens d’arracher l’égalisation avant le retour aux vestiaires, les blancs et rouges ne laissèrent guère de place aux doutes en misant tout sur l’attaque et, en faisant preuve d’abnégation, les verts furent complètement dépassés par les événements et ces derniers furent contraint de battre en retraite avant de concéder un corner que Gauthier Kévin se chargea de botter de la gauche en direction du second poteau pour la tête de Trotte Guillaume passant au-dessus de la cible, on jouait la 42e minute de jeu. Consécutivement au renvoi aux 5.5m effectué par le portier local, les verts perdirent rapidement le contrôle du ballon sur la droite sous la pression de leurs adversaires et Ferdji Mehdi en profita pour débouler dans le couloir droit avant d’adresser un centre des 20m en direction du second poteau pour la tête de Schmitt Mathieu passant au-dessus de la cible, on jouait la 43e minute de jeu. Voyant les visiteurs se rapprocher dangereusement de leur cage, les verts s’organisèrent afin de contrecarrer leurs initiatives et, suite à une offensive lancée dans l’axe par Oesterle Kévin, ce dernier se fit stopper dans son élan par Moeder Guillaume à hauteur des 40m, ce qui occasionna un coup franc que Wolff Loïc se chargea de jouer en profondeur sur la gauche en faveur de Ridane Nader, l’attaquant s’emmenant le ballon sur plusieurs mètres avant de songer à le remiser en retrait pour Fettig Stéphane qui, en une touche de balle transmit le cuir vers Holtzmann Maxime, le milieu défensif le prolongeant dans l’axe pour Oesterle Kévin qui conclut le mouvement par une frappe des 25m finissant dans les gants de Schneider David, on jouait la 45e minute de jeu. Suite au dégagement du dernier rempart visiteur, de derniers duels eurent lieu au milieu de terrain avant que Ohlmann René ne renvoie les 22 acteurs aux vestiaires pour la pause.

Les visiteurs égalisèrent sur penalty avant d’emmener leurs hôtes à la séance de penalty

De retour sur la pelouse, les deux formations étaient parées pour le coup d’envoi du second acte avec, dès les premières minutes de jeu, une période de neutralisation laissant place, quatre minutes plus tard, à une première incursion locale menée à droite par Oesterle Kévin, ce dernier déboulant dans le couloir pour finalement se faire reprendre irrégulièrement par Gauthier Kévin à hauteur des 25m, ce qui occasionna un coup franc que Holtzmann Maxime se chargea de transformer directement dans la niche pour l’arrêt de Schneider David. Suite au dégagement du dernier rempart visiteur, les deux formations allaient se neutraliser pendant quelques minutes, le temps nécessaire aux verts pour reprendre le dessus sur leurs adversaires par l’intermédiaire de Holtzmann Maxime, ce dernier héritant du ballon sur la gauche avant de lancer Wahl Joan en profondeur dans l’axe mais, gêné par Schmitt Mathieu, il ne put reprendre le ballon dans de bonnes conditions, ce dernier filant finalement dans les gants de Schneider David, on jouait la 53e minute de jeu. Ayant laissés passer l’orage, les blancs et rouges purent ressortir de l’ornière afin d’aller mettre la pression sur les défenseurs adverses et, suite à une action rondement menée sur la droite, la patrouille verte vint faire le ménage dans le couloir à hauteur des 20m en commettant une faute en passant, ce qui occasionna un coup franc que Schmitt Mathieu se chargea de transformer à droite d’un mur de quatre joueurs et en direction de la niche devant laquelle Baumann Emmanuel se déploya pour écarter le ballon en corner pour un coup de pied de coin que Gauthier Kévin se chargea de botter de la droite en direction du premier poteau pour Ferdji Mehdi mais ce dernier passa au travers, le ballon continuant sa course au second poteau à hauteur duquel un défenseur écarta le danger en corner pour un coup de pied de coin que Armbruster Valentin expédia de la gauche en direction du point de penalty pour la tête de Schmitt Mathieu passant à droite de la cible, on jouait la 55e minute de jeu. Quadrillant parfaitement le terrain, les visiteurs n’eurent aucun mal à remettre le pied sur le ballon suite au renvoi aux 5.5m précédent et, consécutivement à une incursion menée sur la gauche, ils obtinrent un nouveau coup franc à hauteur des 30m que Gauthier Kévin se chargea de botter vers la droite de la surface de réparation, zone dans laquelle Lacombe Axell put intervenir pour renvoyer le danger de la tête, on jouait la 56e minute de jeu. Suite au renvoi défensif précédent, les verts ressortirent le ballon de leurs derniers retranchements avant de se heurter à un bon foyer de résistance dans l’axe, et au terme d’une série de duels au milieu de terrain, les Kintzheimois en ressortirent vainqueurs afin de lancer un nouvel assaut par la droite grâce notamment à Armbruster Valentin, ce dernier s’offrant une percée dans le couloir en étant talonné par Fettig Stéphane, le défenseur parvenant à revenir sur l’assaillant avant de le faucher à hauteur des 25m, ce qui amena un coup franc que la victime du méfait se chargea de transformer en direction du second poteau mais sa remise fut trop fuyante et mourut donc en sortie de but, on jouait la 58e minute de jeu. Alors qu’on franchissait l’heure de jeu, les verts reprirent la direction des opérations sur la droite grâce à Oesterle Kévin, le milieu offensif débordant dans le couloir avant de se faire reprendre irrégulièrement par Kizil Emre à hauteur des 20m, ce qui occasionna un coup franc que Ridane Nader se chargea de transformer au-dessus d’un mur d’un joueur et en direction de la niche pour l’arrêt de Schneider David. Dans la foulée du dégagement du portier visiteur, les deux équipes allaient se livrer d’âpres duels dans l’entre-jeu et, au terme de ces derniers, on retrouvait les hommes de Jaegle Jean-Michel à l’offensive par la gauche grâce notamment à Armbruster Valentin, ce dernier faisant en sorte d’obtenir un corner face à Wolff Loïc pour un coup de pied de coin que Gauthier Kévin se chargea de botter de la gauche en direction du premier poteau à hauteur duquel Lacombe Axell écarta le danger de la tête directement dans les pieds de Fanack Rebelo Ugo qui reprit le cuir d’une frappe quelque peu dévissée mourant en touche sur la gauche, on jouait la 66e minute de jeu. Faisant désormais le siège des derniers retranchements adverses, les visiteurs allaient redoubler d’ingéniosité pour tenter de trouver une ouverture et, après trois minutes passées dans cette configuration de jeu, Kleinknecht Jean-Julien hérita du ballon sur la droite à hauteur des 20m avant de tenter de passer en force dans la surface de réparation et Wolff Kévin se rendit coupable d’une faute stupide sur l’assaillant dans la surface de réparation, ce qui occasionna un penalty que Gauthier Kévin se chargea de transformer victorieusement alors que Baumann Emmanuel était parti du bon côté, on jouait la 69e minute de jeu, 2-2! Ayant refait leur retard, c’est des blancs et rouges revigorés qui faisaient face à des verts quelque peu timorés et passants exceptionnellement à côté de leur sujet et, après un bras de fer intensif au milieu de terrain, les visiteurs prirent le dessus sur leurs hôtes grâce à ce duel gagné par Fanack Rebelo Ugo sur la gauche, ce dernier lançant ensuite Gauthier Kévin dans le couloir pour ensuite le voir passer en revue trois défenseurs avant de conclure son festival par une frappe passant loin à droite de la cible, on jouait la 74e minute de jeu.

Alors qu’on rentrait dans le dernier quart d’heure de jeu de cette partie, les verts reprirent du poil de la bête en faisant ressortir le bloc pour mieux s’insérer dans le camp adverse, notamment grâce à Wahl Joan, ce dernier débordant sur le côté droit afin d’expédier un centre en direction du point de penalty à hauteur duquel Moeder Guillaume renvoya le danger directement dans les pieds de Ridane Nader qui, des 16m, reprit le cuir d’une frappe passant à gauche de la cible. Consécutivement au renvoi aux 5.5m exécuté par Schneider David, Kleinknecht Jean-Julien récupéra le ballon dans le rond central avant de lancer Chalon Paul en profondeur devant lui, le nouvel entrant se défaisant de son adversaire direct avant de glisser le ballon dans l’axe pour Gauthier Kévin qui ne se fit pas prier pour expédier une frappe finissant dans les gants de Baumann Emmanuel, on jouait la 77e minute de jeu. Après plusieurs minutes d’arrêt de jeu suite à la sérieuse blessure de Chalon Paul (?) contractée en retombant au sol dans sa transmission de balle, le jeu pouvait reprendre par ce dégagement du portier local laissant place à une courte période de neutralisation dans l’entre-jeu et, après une série de duels inédite jusqu’alors, les blancs et rouges parvinrent à s’extirper de l’attroupement par la gauche grâce à Oumari El Fasse, l’ailier distribuant ensuite le ballon dans l’axe pour Gauthier Kévin avant que l’attaquant ne glisse le ballon dans l’intervalle à gauche pour son meneur de jeu qui se fit prendre en position de hors-jeu à hauteur des 20m, on jouait la 80e minute de jeu. Bien organisés au milieu de terrain, les blancs et rouges firent bloc pour contenir le retour de leurs adversaires avant de saisir une opportunité sur la gauche grâce à Armbruster Valentin, ce dernier s’emmenant le ballon sur quelques mètres avant de lancer Gauthier Kévin en profondeur dans le dos des défenseurs, l’attaquant pénétrant dans la surface de réparation avant d’expédier une frappe étant repoussée par Baumann Emmanuel mais l’assaillant se rendit coupable d’un excès d’engagement sur son action et le portier local put remettre son équipe en selle en bénéficiant d’un coup franc, on jouait la 82e minute de jeu. Alors qu’on rentrait dans les cinq dernières minutes de cette partie, les verts allaient se retrousser les manches afin de s’éviter la séance de loterie à l’image de ce débordement sur la gauche de Gabel Maxime étant stoppé net par Kleinknecht Jean-Julien à hauteur des 25m, ce qui occasionna un coup franc que Holtzmann Maxime se chargea de botter au-dessus d’un mur de trois joueurs et de justesse à droite du cadre. Restants campés dans la moitié de terrain visiteuse, les verts allaient exercer un pressing payant sur le porteur du ballon puisque suite à un ratissage de Ridane Nader sur la droite, ce dernier s’emmena le ballon dans le couloir avant de le remiser en retrait dans l’axe pour Holtzmann Maxime, ce dernier décalant ensuite le ballon sur la gauche et dans la course de Lehrer Manuel, l’attaquant reprenant le cuir d’une frappe heurtant la barre transversale avant de voir un défenseur renvoyer le danger en catastrophe, on jouait la 86e minute de jeu. Dans la foulée du renvoi aux 5.5m effectué sur la droite par Schneider David, ses partenaires tentèrent de s’insérer dans le camp adverse mais en vain, Lehrer Manuel intervenant pour retarder leur avancée en contrant un ballon en touche et, prétextant que la remise en jeu lui revenait, il eut des discussions avec l’arbitre lui valant une exclusion temporaire de l’aire de jeu à un instant crucial de la rencontre, on jouait la 87e minute de jeu. Evoluant désormais à dix contre onze, les verts ne perdirent par leur objectif de vue en menant un assaut par la gauche grâce à Holtzmann Maxime, ce dernier tentant de s’offrir une percée dans le couloir mais ce fut sans compter sur Oumari El Fasse, l’ailier se rendant coupable d’une faute tactique à hauteur de la ligne médiane, ce qui amena un coup franc que Wolff Kévin se chargea de botter sur la droite et dans la course de Lacombe Axell, ce dernier étant trop court pour reprendre le cuir avant qu’il ne finisse en sortie de but, on jouait la 89e minute de jeu. Rentrants dans la dernière minute du temps réglementaire, les deux équipes allaient se faire face au milieu de terrain avant que les visiteurs ne se procurent une dernière opportunité suite à cette percée dans l’axe de Schmitt Mathieu suivie d’un très bon décalage sur la gauche et dans la course de Gauthier Kévin, l’attaquant se prenant le temps de lever la tête afin de parfaitement servir Armbruster Valentin dans l’axe et dans le dos des défenseurs mais le meneur de jeu se fit prendre au piège du hors-jeu à hauteur des 25m. Suite à l’exécution du coup franc indirect précédent, l’arbitre siffla la fin des débats, ce qui laissa place à la séance de tirs-au-but.

FC Seltz 3 – RC Kintzheim 2 | La séance de penalty

Tireur local RES Tireur visiteur RES
1 ALLAIN Gaël
1 ARMBRUSTER Valentin
X
2 HOLTZMANN Maxime
2 FERDJI Mehdi
3 WAHL Joan
3 KLEINKNECHT Jean-Julien
4 OESTERLE Kévin X 4 GAUTHIER Kévin
5 RIDANE Nader X 5 SCHMITT Mathieu

Schmitt Mathieu envoya le RC Kintzheim 2 en demi-finale du Challenge en transformant le dernier penalty après que Schneider David ait été à la parade sur les deux derniers tirs adverses, les deux équipes se quittant donc sur le score de 2-2 (3-4 tab). A l’occasion du dernier carré de la compétition, les rouges et blancs feront le déplacement du côté du quartier du Neuhof pour y affronter leur équipe 4 pour une place en finale. Quant aux verts, ils auront à coeur de poursuivre leur hégémonie en championnat afin de s’adjuger la montée à l’étage supérieur bien avant le clap de fin de cette saison.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.