District 2 | L’entente Mothern/M. fait le métier avec sérieux face au FC Weitbruch

A l’occasion d’un match en retard comptant pour la 10e journée de championnat de District 2, l’entente Mothern/Munchhausen offrait l’hospitalité au FC Weitbruch afin de s’adjuger trois points déterminant pour se rapprocher du podium face à des adversaires pouvant les rétrograder d’une place en cas de victoire lors de ce déplacement. Après une première période se soldant par un avantage confortable en faveur des locaux (2-0), ces derniers allaient enfoncer le clou sur penalty lors du second acte, ce qui leur permit de recoller au podium à seulement deux petits points du SC Roeschwoog. Résumé de cette rencontre…

MOTHERN/MUNCHHAUSEN 1 3
FC WEITBRUCH 1 0

Mothern/Munchhausen 1 – FC Weitbruch 1 | La feuille de match

Mothern/Munchhausen 1

SCHMALTZ Simon – WAHL HEYD Loïc, KLEIN Olivier, LEONHARD Raphaël, WEISS Alan – SCHIEHL Evan, BENDER Philippe, EIDEL William – MOOG Alexis, ROFRITSCH Gilles, ZIMMERMANN Franck
Remplaçants: LABORDA David, HEINRICH Gaël
Dirigeants: SCHUCKE Matthieu, BEYER Anthony
Entraîneur: LOISON Nicolas

FC Weitbruch 1

ZIPPER Franck – VOLTZENLOGEL Loïc, BLANCK Julien, FURST Mickaël, FURST Julien – BRAOUET Alexandre, RITTER Antony, RITTER Jean-Christophe – HEINRICH Donovan, BENAICHA Franckie, DIEBOLD Dylan
Remplaçants: HOLLENDER Corentin, DORIVAL Steve, REISCH Maxime
Dirigeants: ZIPPER Pierre, KAPFER Mickaël
Entraîneur: GHENZI Frédéric

Arbitre: HEINRICH Patrice

Mothern/Munchhausen 1 – FC Weitbruch 1 | Le résumé du match

A l’occasion d’un match en retard comptant pour la 10e journée de championnat de District 2, l’entente Mothern/Munchhausen offrait l’hospitalité au FC Weitbruch afin de s’adjuger trois points déterminant pour se rapprocher du podium face à des adversaires pouvant les rétrograder d’une place en cas de victoire lors de ce déplacement. C’est dans ce contexte que le coup d’envoi de la rencontre put être donné par Heinrich Patrice avec, dès la première minute de jeu, une première action locale voyant le jour par la gauche grâce à Bender Philippe, ce dernier lançant Zimmermann Franck en profondeur dans le couloir avant de voir ce dernier redresser légèrement sa course pour finalement expédier une frappe des 16m étant captée par Zipper Franck devant son poteau droit. Suite au dégagement de ce dernier, les deux équipes se livrèrent à un bras de fer au milieu de terrain avant de revoir les locaux à la manoeuvre sur la droite grâce notamment à Moog Alexis, l’attaquant déboulant dans le couloir afin d’émettre un centre en direction du second poteau pour la tête de Bender Philippe passant à gauche de la cible, on jouait la 4e minute de jeu. Quadrillant parfaitement le terrain, les bleus n’eurent aucun mal à remettre le pied sur le ballon suite au renvoi au 5.5m précédent, notamment grâce à Moog Alexis, ce dernier passant la ligne médiane sur la gauche avant de lancer Zimmermann Franck en profondeur devant lui, l’attaquant redressant sa course avant d’émettre une frappe des 16m étant repoussée sur la gauche par le portier visiteur, l’assaillant faisant l’effort de récupérer le cuir avant de s’en faire déposséder par Voltzenlogel Loïc, on jouait la 5e minute de jeu. Ayant laissés passer l’orage, les rouges purent enfin développer leur jeu au milieu de terrain avant de voir Voltzenlogel Loïc hériter du ballon sur la droite, le défenseur se prenant le temps de lever la tête afin de répondre parfaitement à l’appel en profondeur de Heinrich Donovan, ce dernier déboulant dans le couloir afin d’émettre un centre en direction du premier poteau pour Diebold Dylan, l’attaquant tentant une « Madjer » face à Schmaltz Simon mais le portier local ne s’en laissa pas conter en fermant l’angle, le ballon finissant finalement sa course en sortie de but, on jouait la 8e minute de jeu. Consécutivement au renvoi aux 5.5m effectué par le dernier rempart local, ses partenaires firent tourner le ballon sur la largeur avant de construire une action voyant Moog Alexis être le dernier bénéficiaire du ballon sur la droite, l’attaquant faisant le nécessaire pour obtenir un corner face à Furst Julien pour un coup de pied de coin que Zimmermann Franck se chargea de botter de la droite en direction du premier poteau à hauteur duquel le ballon fut renvoyé de la tête par Furst Mickaël sur la droite et directement dans les pieds de Zimmermann Franck qui ne se fit pas prier pour expédier un centre des 20m pour la reprise de Moog Alexis finissant dans les gants de Zipper Franck, on jouait la 11e minute de jeu. Menant la danse dans les derniers retranchements visiteurs, les bleus redoublèrent d’énergie pour trouver une ouverture mais en vain, les défenseurs adverses les contraignant de jouer en retrait pour mieux repartir dans l’axe grâce à cette récupération du cuir de Leonhard Raphaël, ce dernier levant la tête avant de distribuer le ballon sur la droite pour Zimmermann Franck mais le ballon fut trop fuyant et Zipper Franck l’accompagna en sortie de but, on jouait la 13e minute de jeu. Alors qu’on atteignait le premier quart d’heure de jeu, les visiteurs sortirent de l’ornière grâce notamment à Ritter Jean-Christophe, ce dernier lançant Benaicha Franckie en profondeur sur la droite avant qu’il ne se fasse prendre en position de hors-jeu à hauteur des 30m.

Suite à l’exécution du coup franc indirect précédent, les locaux se prirent le temps de construire une action voyant le ballon passer de joueurs en joueurs avant que Schiehl Evan en hérite sur la gauche, le milieu défensif se l’emmenant sur plusieurs mètres avant de se faire faucher par Ritter Jean-Christophe à hauteur des 30m, ce qui occasionna un coup franc que Leonhard Raphaël se chargea de transformer au-dessus d’un mur de deux joueurs et en direction de l’entrée de la surface de réparation pour le renvoi défensif de Ritter Anthony atterrissant directement dans les pieds de Rofritsch Gilles, le meneur de jeu tentant sa chance d’une frappe des 25m passant loin à gauche de la cible, on jouait la 17e minute de jeu. Dans la foulée du renvoi aux 5.5m effectué par Zipper Franck, ses partenaires allaient parvenir à mettre le pied sur le ballon sur le flanc droit grâce à Ritter Antony, l’ailier déboulant dans le couloir avant de glisser le ballon en profondeur et dans la course de Heinrich Donovan qui n’hésita pas un instant à émettre un frappe étant repoussée avec brio par Schmaltz Simon, ce qui occasionna un léger cafouillage au terme duquel la défense locale put se dégager, on jouait la 18e minute de jeu. Consécutivement au renvoi défensif précédent, les deux formations allaient se neutraliser dans l’entre-jeu pendant quelques minutes, le temps nécessaire pour les bleus d’élaborer un nouvel assaut par la gauche grâce à Bender Philippe, ce dernier tentant de s’avancer le ballon dans le couloir avant de se faire reprendre irrégulièrement par Ritter Jean-Christophe à hauteur des 30m, ce qui amena un coup franc que Rofritsch Gilles se chargea de botter en direction du point de penalty à hauteur duquel Blanck Julien renvoya le ballon sur la gauche, zone dans laquelle Zimmermann Franck récupéra le ballon afin d’émettre un centre en direction du premier poteau devant lequel Zipper Franck s’imposa en patron, on jouait la 23e minute de jeu. Restants campés dans la moitié de terrain locale, les locaux allaient exercer un pressing payant sur le porteur du ballon à l’image de ce très bon ratissage de Moog Alexis sur la droite, ce dernier déboulant ensuite dans le couloir pour finalement se faire faucher par Blanck Julien à hauteur des 16m pour un coup franc que Leonhard Raphaël se chargea de transformer au-dessus d’un mur de deux joueurs et en direction du second poteau pour la tête de Bender Philippe étant repoussée par Zipper Franck avant qu’il ne soit relayé par l’un de ses défenseurs, on jouait la 25e minute de jeu. Tentant ensuite de procéder en contre, les rouges butèrent sur une défense locale compacte et déterminée à défendre sa zone, quitte à faire preuve de rudesse à l’image de cette intervention de Wahl Heyd Loïc sur Diebold Dylan sur la gauche occasionnant un coup franc que Benaicha Franckie se chargea de botter des 20m en direction du point de penalty à hauteur duquel Weiss Alan enleva le danger directement dans l’axe pour la frappe des 25m de Braouet Alexandre étant contrée par Eidel William, on jouait la 27e minute de jeu. Suite à cette première frayeur notable en faveur des visiteurs, les bleus ressortirent le ballon hors de leurs derniers retranchements afin de se porter rapidement de l’avant, notamment grâce à cette récupération du cuir de Rofritsch Gilles, ce dernier s’offrant une percée dans l’axe l’amenant à servir convenablement Zimmermann Franck sur sa gauche, l’attaquant pénétrant dans la surface de réparation avant d’éliminer le portier adverse pour finalement émettre une passe au second poteau pour Moog Alexis qui n’eut plus qu’à pousser le ballon au fond des filets, on jouait la 29e minute de jeu, 1-0!

Alors qu’on atteignait la demi-heure de jeu, les locaux demeuraient aux commandes dans le camp adverse grâce notamment à cette remontée de balle sur la droite de Wahl Heyd Loïc, ce dernier lançant ensuite Moog Alexis en profondeur le long de la ligne de touche avant de le voir rebrousser chemin afin de transmettre le ballon à Rofritsch Gilles qui ne se fit pas prier pour expédier un centre en direction du second poteau pour la reprise de Zimmermann Franck passant à gauche de la cible, on jouait la 32e minute de jeu. Après un bref moment d’accalmie au milieu de terrain voyant les deux équipes se disputer la possession du cuir, les rouges réussirent à prendre le dessus sur leurs hôtes en investissant leur camp par la gauche grâce à Blanck Julien, ce dernier répondant ensuite parfaitement à l’appel en profondeur de Ritter Anthony sur la droite mais ce dernier se fit prendre en position de hors-jeu à hauteur des 20m, on jouait la 36e minute de jeu. Dans la foulée de l’exécution du coup franc indirect précédent, les bleus allaient reprendre le contrôle des opérations en faisant tourner le ballon entre ses lignes avant qu’une faute n’intervienne sur la droite à hauteur de la ligne médiane suite à une intervention rugueuse de Braouet Alexandre sur Eidel William, ce qui occasionna un coup franc que Leonhard Raphaël se chargea de jouer court le long de la ligne de touche pour Wahl Heyd Loïc, ce dernier prolongeant la trajectoire du cuir dans la course de Moog Alexis qui, en bout de course, adressa un centre en direction du point de penalty à hauteur duquel Bender Philippe enfila le ballon au fond des filets, on jouait la 40e minute de jeu, 2-0! Accusant le coup suite au break concédé, les hommes de Ghenzi Frédéric ne se démobilisèrent pas pour autant à l’image de cette récupération du cuir de Blanck Julien sur la gauche, ce dernier s’emmenant le ballon dans le couloir avant de le décaler à sa gauche et dans la course de Heinrich Donovan qui expédia un centre en direction du point de penalty à hauteur duquel la défense renvoya le danger dans l’axe et directement dans les pieds de Benaicha Franckie qui, des 25m, reprit le cuir d’une frappe passant loin à gauche du but, on jouait la 41e minute de jeu. Suite au renvoi aux 5.5m exécuté par Schmaltz Simon, ses coéquipiers remontèrent le terrain en veillant à ne pas sauter de lignes avant de se confronter à un foyer de résistance au milieu de terrain et, après un tête à tête houleux, la patrouille visiteuse se rendit coupable d’une faute à hauteur de la ligne médiane, ce qui amena un coup franc que Leonhard Raphaël se chargea de jouer sur la droite pour Eidel William, le milieu offensif s’enfonçant dans le couloir avant d’émettre un centre en direction du premier poteau pour Moog Alexis devant lequel Zipper Franck s’imposa en enlevant le ballon avant qu’il puisse le reprendre, on jouait la 42e minute de jeu. Alors qu’on atteignait progressivement la dernière minute de jeu de ce premier acte, les rouges s’offrirent une dernière opportunité des pieds de Voltzenlogel Loïc, le défenseur parvenant à se faufiler dans l’axe avant de se faire reprendre irrégulièrement par Rofritsch Gilles à hauteur des 35m, ce qui amena un coup franc que Ritter Jean-Christophe se chargea de botter en direction du poteau droit devant lequel Schmaltz Simon s’imposa. Consécutivement au dégagement du portier local, de derniers duels eurent lieu dans le rond central avant que Heinrich Patrice ne renvoie les 22 acteurs aux vestiaires pour la pause.

Les locaux enfoncèrent le clou à dix minutes du terme afin de s’adjuger une nette victoire sur leurs adversaires du jour

De retour sur la pelouse, les deux formations étaient parées pour le coup d’envoi du second acte avec, dès les premières minutes de jeu, une période de neutralisation voyant le jour dans l’entre-jeu avant que les bleus ne bénéficient d’une touche sur la droite que Wahl Heyd Loïc se chargea d’effectuer en direction de la surface de réparation pour Bender Philippe avant qu’un léger cafouillage ait lieu, Zimmermann Franck apportant son soutien dans l’attroupement pour finalement voir la défense renvoyer le danger bien assez loin de sa zone d’inconfort, on jouait la 49e minute de jeu. Suite au renvoi défensif précédent, les bleus allaient faire le nécessaire pour remettre le pied sur le ballon à l’image de cette récupération de balle sur la gauche de Wahl Heyd Loïc, ce dernier déboulant ensuite dans le couloir afin d’émettre un centre en direction du second poteau à hauteur duquel Rofritsch Gilles fut un poil trop court pour reprendre le ballon, un défenseur renvoyant le danger sur la droite et directement dans les pieds de Zimmermann Franck qui ne se fit pas prier pour tenter sa chance d’une frappe des 20m passant à droite de la cible, on jouait la 51e minute de jeu. Après un bref moment d’accalmie au milieu de terrain au cours duquel les rouges tentèrent de s’insérer dans la durée dans la moitié de terrain adverse, les locaux reprirent la direction des opérations sur la droite grâce à Wahl Heyd Loïc, ce dernier se prenant le temps de lever la tête afin de répondre parfaitement à l’appel en profondeur de Moog Alexis mais l’attaquant se fit prendre en position de hors-jeu à hauteur des 20m, on jouait la 55e minute de jeu. Consécutivement à l’exécution du coup franc indirect précédent, les visiteurs ressortirent temporairement de leurs derniers retranchements avant de se faire prendre à revers par la gauche grâce à Moog Alexis, l’attaquant déboulant dans le couloir pour finalement se faire reprendre irrégulièrement par Furst Mickaël à l’extrême limite de la surface de réparation, ce qui occasionna un coup franc que Rofritsch Gilles se chargea de botter tendu devant le but mais aucun de ses partenaires ne fut en mesure de couper la trajectoire du ballon, ce dernier finissant sa course au second poteau à hauteur duquel un défenseur écarta le danger en corner pour un coup de pied de coin que Zimmermann Franck se chargea de botter de la droite en direction du premier poteau à hauteur duquel une poussette sur un défenseur fut relevé, ce qui offrit un coup franc aux visiteurs leur permettant de se donner de l’air, on jouait la 59e minute de jeu. Alors qu’on atteignait l’heure de jeu, les rouges sortirent de l’ornière dans l’axe grâce notamment à Ritter Jean-Christophe, ce dernier tentant une percée dans l’axe avant de se faire reprendre irrégulièrement par Schiehl Evan à hauteur des 40m, ce qui amena un coup franc que la victime du méfait se chargea de jouer sur la droite et dans la course de Voltzenlogel Loïc, le défenseur se retrouvant dépourvu de solution devant lui avant de remiser le ballon en retrait pour Ritter Jean-Christophe, le milieu offensif devant à son tour repasser par Furst Julien pour finalement voir le tôlier de la défense visiteuse lancer Ritter Antony sur la gauche, l’ailier tentant de se défaire de son adversaire direct avant d’obtenir une touche qu’il joua rapidement dans la course de Reisch Maxime mais le ballon finit sa course au-delà des limites du terrain.

Suite au renvoi aux 5.5m effectué pr Schmaltz Simon, ses partenaires s’accaparèrent le ballon au milieu de terrain avant d’envisager un assaut sur la droite par l’intermédiaire de Eidel William, le milieu offensif lançant Zimmermann Franck en profondeur dans le couloir avant que ce dernier ne temporise et remette le ballon en retrait pour Eidel William qui obtint un corner face à Furst Mickaël pour un coup de pied de coin que Zimmermann Franck se chargea de botter de la droite en direction du point de penalty à hauteur duquel Zipper Franck s’imposa en patron, on jouait la 62e minute de jeu. Dans la foulée du dégagement du dernier rempart visiteur, les deux équipes se firent face au milieu de terrain pendant quelques minutes, le temps nécessaire aux locaux pour élaborer une nouvelle offensive dans l’axe grâce à cette récupération du cuir de Schiehl Evan, le milieu défensif lançant Laborda David sur la gauche, ce dernier passant plusieurs défenseurs en revue avant de tenter sa chance d’une frappe des 16m étant renvoyée par Voltzenlogel Loïc sur la gauche et directement dans les pieds de Klein Olivier qui, des 25m, envoya une frappe passant largement à droite de la cible, on jouait la 65e minute de jeu. Quadrillant parfaitement le terrain, les hommes de Loison Nicolas n’eurent aucun mal à remettre le pied sur le ballon suite au renvoi aux 5.5m précédent, notamment grâce à Zimmermann Franck, l’attaquant s’emmenant le ballon sur le flanc droit avant de se faire reprendre irrégulièrement par Reisch Maxime à hauteur des 20m, ce qui occasionna un coup franc que la victime du méfait se chargea de jouer court dans l’axe et en direction de Rofritsch Gilles, ce dernier lançant ensuite Wahl Heyd Loïc sur la gauche avant de le voir débouler et conclure le mouvement par une frappe finissant dans le petit filet extérieur gauche du but de Zipper Franck, on jouait la 66e minute de jeu. Dans la foulée de l’exécution du renvoi aux 5.5m précédent, les rouges franchirent la ligne médiane avant de faire tourner le ballon au milieu de terrain sous la pression de leurs adversaires et, après une lutte de tous les instants dans ce secteur de jeu, Hollender Corentin hérita du ballon dans l’axe avant de tenter une percée étant finalement annihilée irrégulièrement à hauteur des 30m par Rofritsch Gilles, ce qui amena un coup franc que Ritter Jean-Christophe se chargea de botter au-dessus d’un mur de deux joueurs et en direction du poteau gauche devant lequel un défenseur veillait au grain et put renvoyer le danger, on jouait la 68e minute de jeu. Ressortant proprement de leurs derniers retranchements, les bleus rehaussèrent leur niveau de jeu afin de trouver une ouverture sur le front de l’attaque mais ce fut sans compter sur Hollender Corentin, ce dernier se rendant coupable d’une faute sur Rofritsch Gilles sur la gauche à hauteur des 16m pour un coup franc que Leonhard Raphaël se chargea de botter en direction du point de penalty à hauteur duquel Furst Julien écarta le danger en étant suppléé par l’un de ses milieux de terrain, on jouait la 70e minute de jeu. Alors qu’on atteignait progressivement le dernier quart d’heure de jeu de cette partie, les visiteurs parvinrent à s’offrir une offensive dans le camp adverse à l’initiative de Braouet Alexandre, ce dernier lançant Ritter Jean-Christophe dans l’axe avant de le voir s’y offrir une percée pour finalement obtenir un corner face à Wahl Heyd Loïc pour un coup de pied de coin que l’assaillant se chargea de botter de la gauche mais sa remise atterrit directement dans le petit filet extérieur. Consécutivement au renvoi aux 5.5m effectué par le gardien local, les deux équipes allaient se neutraliser pendant quelques minutes au milieu de terrain avant de revoir les bleus en position de force dans la moitié de terrain adverse et, suite à une action rondement menée, Zimmermann Franck fut à la réception du cuir dans la surface de réparation avant de s’y faire accrocher par Voltzenlogel Loïc (?), ce qui occasionna un penalty que la victime du méfait se chargea de transformer victorieusement, on jouait la 80e minute de jeu, 3-0!

Désormais à l’abri de toute mauvaise surprise, les locaux allaient lever le pied dès l’engagement de leurs adversaires et se contentèrent de gérer leur avantage au score pendant les cinq minutes suivantes avant qu’une opportunité ne s’offre à eux par la gauche grâce à cette réception du ballon de Bender Philippe, l’ailier lançant ensuite Moog Alexis devant lui, l’attaquant passant en revue deux défenseurs avant de devoir remiser le cuir en retrait pour Bender Philippe qui n’hésita pas à émettre un centre en direction du second poteau mais sa remise ne trouva aucun partenaire sur sa trajectoire, le ballon finissant donc en sortie de but, on jouait la 85e minute de jeu. Suite au renvoi aux 5.5m effectué par Zipper Franck, ses partenaires s’insérèrent dans le camp adverse afin d’y mener un baroud d’honneur, notamment grâce à cette réception du cuir sur la gauche de la part de Braouet Alexandre, ce dernier lançant Ritter Jean-Christophe devant lui avant de le voir émettre une passe sur sa droite et dans la course de Diebold Dylan qui, dans son engagement excessif, se rendit coupable d’une faute sur Leonhard Raphaël, le colosse restant au sol un instant avant de se relever, on jouait la 87e minute de jeu. Dans la foulée de l’exécution du coup franc précédent, les rouges allaient faire bloc au milieu de terrain, ce qui leur permit de contenir la fougue adverse dans ce secteur de jeu avant qu’ils ne parviennent à tirer leur épingle du jeu sur la gauche grâce à Ritter Jean-Christophe, ce dernier déboulant dans le couloir avant de se faire reprendre irrégulièrement par Rofritsch Gilles à hauteur des 25m, ce qui amena un coup franc que la victime du méfait se chargea de transformer au-dessus d’un mur de deux joueurs et en direction du point de penalty à hauteur duquel Klein Olivier sauta plus haut que tout le monde pour enlever le danger, on jouait la 88e minute de jeu. Voulant demeurer dans cette bonne dynamique, les rouges continuèrent à harceler le porteur du ballon, ce qui leur permit de remettre rapidement le pied sur le ballon à l’image de ce bon ratissage dans l’axe de la part de Dorival Steve, ce dernier aillant à peine le temps de franchir la ligne médiane qu’il se fit reprendre irrégulièrement par Eidel William pour un coup franc que Furst Mickaël se chargea d’exécuter en direction du poteau droit devant lequel Schmaltz Simon intervint pour s’emparer du ballon, on jouait la 89e minute de jeu. Alors qu’on jouait la dernière minute du temps réglementaire, les bleus reprirent la direction des opérations dans l’axe grâce à Weiss Alan, le tôlier de la défense locale y lançant Moog Alexis en profondeur avant que l’attaquant ne se fasse prendre en position de hors jeu à hauteur des 30m, ce qui valut un coup franc indirect pour Furst Julien, ce dernier envoyant un ballon sur l’aile gauche sans pour autant voir l’un de ses partenaires bénéficier du ballon. Rentrants dans le temps additionnel de cette rencontre, les deux équipes allaient se livrer un bras de fer au milieu de terrain pendant quelques instants, le temps nécessaire aux bleus d’imaginer un nouvel assaut dans l’axe initié par Laborda David, ce dernier tentant de mettre Moog Alexis dans de bonnes dispositions dans l’axe mais le timing ne fut pas bon et l’attaquant se fit prendre en position de hors-jeu à hauteur des 35m. Consécutivement à l’exécution du coup franc indirect précédent, un cafouillage eut lieu à l’entrée de la surface de réparation sur la gauche et, au terme d’une lutte acharnée, Benaicha Franckie ressortit de l’attroupement avant d’enchaîner par une frappe passant à droite du but. Dans la foulée du renvoi aux 5.5m suivant, Heinrich Patrice siffla la fin de la rencontre en scellant ainsi la victoire de l’entente Mothern/Munchhausen sur le FC Weitbruch sur ce score de 3-0!

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.