District 6 | Le FC Niederlauterbach 2 victorieux face à l’entente Mothern/M. 2

canard

A l’occasion de la première journée de championnat en District 6, le FC Niederlauterbach 2 offrait l’hospitalité à l’entente Mothern/Munchhausen afin de débuter l’exercice par un bon résultat face à des jaunes et bleus semblants à leur portée. Après une première période se soldant par un court avantage en faveur des locaux, ces derniers allaient ajouter deux buts au compteur lors du second acte avant que les visiteurs ne réduisent la marque, les Niederlauterbachois gérant ensuite leur confortable avantage jusqu’au coup de sifflet final. Résumé de cette rencontre…

FC NIEDERLAUTERBACH 2 3
MOTHERN/MUNCHHAUSEN 2 1

FC Niederlauterbach 2 – Mothern/Munchhausen 2 | La feuille de match

FC Niederlauterbach 2

WAGNER Cyril – HINDELANG Thibault, LUTZ Timothée, BURGARD Grégory, KNAUB Alain – BUDEL Loïc, PRAUSE Maximilian, KARCH Sébastien – JOERGER Fabien, SCHALCK Thierry, GUTHANS Nicolas
Remplaçants: ROTH Raphaël, ZERMANN Mathieu
Dirigeants: KREUTZBERGER Angélique, HEINTZELMANN Daniel

Mothern/Munchhausen 2

JACKY Raphaël – HEINRICH Gaël, IFFRIG Alexandre, KNAUB Anthony, KNAUB Arnaud – HERRMANN Mathieu, GERBER Loïc, BENDER Florian – FRITZ David, SCHUCKE Matthieu, MORITZ Anthony
Remplaçants: SCHANN Lucas, ATEUFACK Dominique, KONATE Boulaye
Dirigeant: HEINRICH Flavien
Entraîneur: REFF Sacha

Arbitre: LEFRANC Bernard

FC Niederlauterbach 2 – Mothern/Munchhausen 2 | Le résumé du match

A l’occasion de la première journée de championnat en District 6, le FC Niederlauterbach 2 offrait l’hospitalité à l’entente Mothern/Munchhausen afin de débuter l’exercice par un bon résultat face à des jaunes et bleus semblants à leur portée. C’est dans ce contexte que le coup d’envoi de la rencontre put être donné par Lefranc Bernard avec, dès les premiers instants de la partie, une période d’observation ayant lieu entre les deux formations, ces dernières se jaugeant au milieu de terrain sans pour autant voir la moindre occasion accoucher des premiers débats. Il fallut attendre la 7e minute de jeu pour voir un premier assaut local voir le jour par la droite mais ce fut sans compter sur la patrouille visiteuse, cette dernière se rendant coupable d’une faute à hauteur des 30m, ce qui occasionna un coup franc que Schalck Thierry se chargea de botter au-dessus d’un mur de deux joueurs et en direction de la niche devant laquelle Jacky Raphaël se saisit du cuir sans problème. Suite au dégagement de ce dernier, les deux équipes allaient se neutraliser dans l’entre-jeu avant de voir les jaunes et bleus passer la vitesse suivante sur la gauche mais la défense locale intervint pour y mettre illégalement un terme à hauteur des 35m, ce qui amena un coup franc que Schucke Mathhieu se chargea d’expédier sur la gauche de la surface de réparation, zone dans laquelle un défenseur renvoya le danger en corner pour un coup de pied de coin que Schucke Matthieu se chargea de botter de la droite en direction du point de penalty pour Herrmann Mathieu qui frôla le cuir du bout du crâne avant qu’un défenseur ne renvoie le ballon au second poteau, on jouait la 10e minute de jeu. Quadrillants parfaitement le terrain, les ententistes n’eurent aucun mal à remettre le pied sur le ballon grâce notamment à Fritz David, ce dernier se frayant un chemin dans le couloir gauche avant de pénétrer dans la surface de réparation pour finalement solliciter le portier adverse d’une frappe étant déviée en corner, ce qui laissa place à un coup de pied de coin que Schucke Matthieu se chargea de botter de la gauche en direction du premier poteau à hauteur duquel Knaub Alain écarta le ballon au-delà de la ligne de but pour un nouveau coup de pied de coin que Schucke Matthieu se chargea de botter de la gauche en direction du premier poteau devant lequel Lutz Timothée renvoya le ballon de la tête en étant relayé par l’un de ses compères du milieu de terrain, on jouait la 11e minute de jeu. Alors qu’on atteignait le premier quart d’heure de jeu de cette partie, les rouges ressortirent de leurs derniers retranchements afin d’aller apporter le danger dans le camp adverse et, suite à une série de duels gagnés au milieu de terrain, Budel Loïc parvint à s’échapper sur le côté droit avant d’émettre un centre en direction du second poteau pour Joerger Fabien qui, d’un coup d’oeil, trouva Prause Maximilian au point de penalty, ce dernier n’hésitant pas à reprendre le cuir d’une frappe passant finalement à droite de la cible. Consécutivement au renvoi aux 5.5m précédent, Fritz David hérita du ballon sur la droite avant que l’attaquant ne profite d’un boulevard dans le couloir pour s’y insérer tout en étant talonné par le retour de Lutz Timothée, le défenseur local se rendant finalement coupable d’une faute à hauteur des 25m, ce qui amena un coup franc que Schucke Matthieu se chargea d’envoyer sur la gauche de la surface de réparation, zone dans laquelle Hindelang Thibault renvoya le danger en deux temps hors de sa zone d’inconfort, on jouait la 16e minute de jeu. Dans la foulée du renvoi défensif précédent, les rouges allaient faire ressortir leur bloc afin de contrecarrer la moindre initiative adverse au milieu de terrain et, après d’âpres duels, les jaunes et noirs tirèrent leur épingle du jeu dans l’axe avant que Roth Raphaël ne récupère le cuir en enchaînant par une passe en retrait mal ajustée profitant à Schucke Matthieu, le meneur de jeu visiteur tentant finalement sa chance d’une frappe des 25m passant loin à droite du but de Wagner Cyril, on jouait la 19e minute de jeu.

Suite au renvoi aux 5.5m effectué par ce dernier, les débats allaient essentiellement s’orienter au milieu de terrain pendant un court instant avant que les visiteurs ne reprennent le contrôle du cuir sur la droite par l’intermédiaire d’Ateufack Dominique, l’ailier tentant ensuite de se défaire de Lutz Timothée dans le couloir mais le défenseur se rendit coupable d’une faute à hauteur des 40m, ce qui occasionna un coup franc que Heinrich Gaël se chargea de botter en direction du point de penalty à hauteur duquel Burgard Grégory renvoya le danger avec autorité, on jouait la 21e minute de jeu. Ressortant ensuite le ballon en ne veillant à ne sauter aucune ligne, les locaux allaient devoir s’en remettre à la paire Budel/Joerger pour tenir le ballon au milieu de terrain sous la pression de leurs adversaires mais cela s’avéra insuffisant puisque les jaunes et noirs allaient parvenir à leur chaparder le ballon par l’intermédiaire de Schucke Matthieu, ce dernier s’emmenant le ballon dans l’axe avant de le décaler sur la droite et dans le course de Heinrich Gaël, le défenseur ne se faisant pas prier pour expédier un centre en direction du second poteau à hauteur duquel Gerber Loïc fut un chouia trop court pour couper la trajectoire du ballon, le cuir mourant finalement en touche sur la gauche, on jouait la 24e minute de jeu. Consécutivement à la remise en jeu précédente, les locaux eurent de multiples difficultés à tenir le ballon sur ce flanc et, suite à une passe mal ajustée dans l’axe, Gerber Loïc en profita pour mettre le pied sur le ballon avant de partir à l’abordage tout en s’excentrant sur la gauche pour finalement songer à remiser le ballon dans l’axe pour Schucke Matthieu mais le meneur de jeu se fit prendre au piège du hors-jeu à hauteur des 20m, on jouait la 26e minute de jeu. Consécutivement à l’exécution du coup franc indirect précédent, des débats de bonne facture eurent lieu au milieu de terrain avant qu’une fenêtre de tir ne s’ouvre sur la gauche en faveur des visiteurs par l’intermédiaire de Fritz David, l’attaquant débordant dans le couloir afin de se mettre dans de bonnes dispositions pour y lancer Gerber Loïc en profondeur, l’ailier n’hésitant pas à reprendre le cuir d’une frappe des 20m passant finalement à gauche de la cible, on jouait la 28e minute de jeu. Restants ancrés dans la moitié de terrain locale, les jaunes et bleus n’allaient rien laisser au hasard en remettant le pied sur le ballon suite au renvoi aux 5.5m précédant, grâce notamment à Moritz Anthony, l’attaquant s’offrant ensuite une percée sur la gauche et, faute de dédoublement dans le couloir, il opta pour un ballon en cloche dans l’axe pour Ateufack Dominique qui, des 16m, tenta une bicyclette retournée mais le ballon passa au-dessus du but de Wagner Cyril, on jouait la 29e minute de jeu. Alors qu’on atteignait la demi-heure de jeu, les ententistes allaient plus que jamais dominer les débats du milieu de terrain à l’image de ce duel gagné par Ateufack Dominique sur la gauche, l’ailier enchaînant ensuite par un débordement le conduisant à se faire faucher Karch Sébastien à hauteur des 25m, ce qui occasionna un coup franc que Moritz Anthony se chargea de botter à droite d’un mur de deux joueurs et en direction du premier poteau devant lequel Wagner Cyril s’imposa en deux temps. Dans la foulée du dégagement de ce dernier, ses partenaires ressortirent de l’ornière en profitant d’une série d’approximations adverses au milieu de terrain, notamment grâce à Burgard Grégory, ce dernier lâchant la caravane dans l’axe avant de se faire déstabiliser par Knaub Anthony à hauteur des 20m, ce qui occasionna un coup franc que Schalck Thierry se chargea de botter en direction de la niche pour l’arrêt au sol de Jacky Raphaël, on jouait la 32e minute de jeu.

Faisant en sorte de demeurer aux avants-postes, les rouges allaient donner la chasse au porteur du ballon, ce qui leur permit de finalement récupérer le possession du cuir sur la gauche par l’intermédiaire de Joerger Fabien, l’attaquant tentant d’entamer un débordement le long de la ligne de touche mais ce fut sans compter sur Knaub Anthony, le défenseur se rendant coupable d’une faute sur l’assaillant à hauteur des 40m, ce qui occasionna un coup franc que Burgard Grégory se chargea de jouer en profondeur dans le couloir pour Joerger Franck, ce dernier n’hésitant pas à émettre un centre en direction de l’entrée de la surface de réparation à hauteur de laquelle il ne trouva aucun partenaires, Herrmann Mathieu pouvant dégager le ballon hors de sa zone d’inconfort, on jouait la 34e minute de jeu. Rentrantes dans les dix dernières minutes de jeu de ce premier acte, les deux équipes allaient se retrouver dans l’entre-jeu pour des débats finissant par tourner à l’avantage des locaux, Schalck Thierry sortant de l’attroupement dans l’axe avant de parfaitement servir le ballon devant lui pour sa triplette offensive qui s’emmêla les crayons quant à la finition face au but de Jacky Raphaël. Déterminés à regagner les vestiaires en tête, les rouges allaient se jeter sur tous les ballons et, après avoir exercé un pressing payant sur le porteur du ballon, Joerger Fabien s’offrit une percée sur la gauche se concluant par un corner face à Knaub Arnaud, pour un coup de pied de coin que Karch Sébastien se chargea de botter de la gauche en direction du premier poteau à hauteur duquel Knaub Arnaud renvoya le ballon en direction du point de penalty à hauteur duquel Budel Loïc foira son contrôle sous la pression d’un défenseur, on jouait la 37e minute de jeu. Ayants laissés passer l’orage, les ententistes allaient pouvoir faire ressortir leur bloc afin d’élaborer une offensive voyant Moritz Anthony s’échapper dans le couloir droit avant de le voir se faire dédoubler par Ateufack Dominique qui, ainsi servi, ne se fit pas prier pour expédier un centre en direction du second poteau pour Fritz David mais sa remise fut trop fuyante et le ballon mourut en sortie de but, on jouait la 39e minute de jeu. Suite au renvoi aux 5.5m effectué par le dernier rempart local, Schalck Olivier fut à la réception du cuir dans l’axe avant qu’il ne réponde parfaitement à l’appel de Joerger Fabien sur la droite, ce dernier déboulant ensuite dans le couloir afin de se mettre dans de bonnes dispositions pour expédier un centre en direction du point de penalty à hauteur duquel le 11 local envoya le ballon sur la barre transversale pour finalement voir Roth Raphaël reprendre le cuir d’une tête s’enfilant au fond des filets pour l’ouverture du score, on jouait la 40e minute de jeu, 1-0! Consécutivement à l’engagement des ententistes, ces derniers se retroussèrent les manches afin de pouvoir investir le camp adverse avant de tenter de trouver une ouverture et, après un court instant passé à cette tâche, ce fut chose faite dans l’axe grâce notamment à Herrmann Mathieu, le milieu défensif tentant de passer en force mais ce fut sans compter sur Karch Sébastien, ce dernier se rendant coupable d’une faute sur l’assaillant à hauteur des 16m, ce qui occasionna un bon coup franc que la victime du méfait se chargea de botter en direction de la niche pour l’arrêt de Wagner Cyril, on jouait la 43e minute de jeu. Loin de vouloir demeurer sous pression avant la pause, les rouges profitèrent du dégagement de leur gardien pour apporter le danger sur le front de l’attaque à l’image de cette récupération du cuir sur la droite de Roth Raphaël précédant un débordement dans le couloir l’amenant à obtenir un corner face à Bender Florian pour un coup de pied de coin que Karch Sébastien se chargea de botter de la droite en direction du premier poteau à hauteur duquel eut lieu un léger cafouillage au terme duquel la défense visiteuse put se donner de l’air en parvenant à ressortir le ballon, on jouait la 45e minute de jeu. Dans la foulée de l’action précédente, Bernard Lefranc renvoya les 22 acteurs aux vestiaires pour la pause.

Réalistes au retour des vestiaires, les locaux allaient prendre le large avant que Herrmann Mathieu ne rende l’addition plus légère

De retour sur la pelouse, les deux formations étaient parées pour le coup d’envoi du second acte avec, dès la 48e minute de jeu, une première action visiteuse voyant le jour sur la gauche par l’intermédiaire de Ateufack Dominique, ce dernier s’offrant une percée dans le couloir avant de songer à émettre une passe dans l’axe pour Gerber Loïc qui tenta sa chance d’une frappe étant déviée en corner par Knaub Alain pour un coup de pied de coin que Moritz Anthony se chargea de botter de la droite en direction du point de penalty à hauteur duquel l’un de ses compères se rendit coupable d’un excès d’engagement sur un défenseur. Suite à l’exécution du coup franc précédent, les jaunes et bleus n’eurent aucun mal à remettre le pied sur le ballon grâce à cette réception du cuir sur la droite par l’intermédiaire de Moritz Anthony, l’attaquant s’emmenant le ballon dans le couloir avant d’envisager un une/deux avec Heinrich Gaël, le défenseur lui remisant parfaitement le ballon dans sa course afin qu’il soit mit dans de bonnes dispositions pour expédier un centre en direction du premier poteau pour la tête de Konate Boulaye passant à gauche de la cible, on jouait la 49e minute de jeu. Dans la foulée de l’exécution du renvoi aux 5.5m précédent, les deux équipes allaient se faire front dans l’entre-jeu pendant plusieurs minutes avant qu’un nouvel assaut visiteur ne soit initié sur la droite par Schucke Matthieu, le meneur de jeu contournant la défense adverse avant d’obtenir un corner face à Lutz Timothée, ce qui laissa place à un coup de pied de coin que l’assaillant se chargea de botter de la droite en direction du point de penalty à hauteur duquel un défenseur sauta plus haut que tout le monde pour renvoyer le danger dans l’axe et directement dans les pieds de Knaub Anthony, ce dernier ne se faisant pas prier pour reprendre le cuir d’une frappe étant stoppée non sans difficultés par Wagner Cyril, on jouait la 55e minute de jeu. Faisant le nécessaire pour conserver leur court avantage au score, les rouges allaient resserrer les rangs afin de contenir la fougue adverse mais cette stratégie s’avéra vite insuffisante à l’image de ce ballon perdu sur la droite profitant à Gerber Loïc, l’ailier s’emmenant le ballon dans le couloir avant d’y répondre à l’appel de Heinrich Gaël, le défenseur tentant de se défaire de son adversaire direct mais le duel accoucha sur un corner pour un coup de pied de coin que Gerber Loïc se chargea de jouer en retrait de la droite pour Konate Boulaye qui rata son contrôle avant qu’un défenseur ne renvoie le ballon hors de sa zone d’inconfort, on jouait la 58e minute de jeu. Restants acculés dans leurs derniers 30m, les locaux allaient à nouveau devoir subir une déferlante adverse emmenée par Gerber Loïc sur la droite, l’ailier déboulant le long de la ligne de touche avant de transmettre le ballon devant lui pour Heinrich Gaël qui ne se fit pas prier pour expédier un centre en direction du second poteau pour la tête de Ateufack Dominique finissant dans les gants de Wagner Cyril, on jouait la 59e minute de jeu. Alors qu’on atteignait l’heure de jeu, les rouges demeuraient acculés dans leurs derniers retranchements face à des adversaires cherchant l’égalisation par tous les moyens à l’image de ce bon travail de Ateufack Dominique sur la gauche, ce dernier naviguant entre deux défenseurs avant de se faire sécher par Hindelang Thibault à l’angle de la surface de réparation, ce qui occasionna un coup franc que Schucke Mathieu se chargea de botter au-dessus d’un mur de trois joueurs et en direction de la niche pour l’arrêt en deux temps de Wagner Cyril.

Suite au dégagement de ce dernier, les deux formations allaient s’enliser dans des débats de bonne facture au milieu de terrain avant qu’ils ne tournent à l’avantage des ententistes, ces derniers voyants Gerber Loïc s’échapper sur le côté gauche en étant talonné par Karch Sébastien, le milieu offensif local se rendant finalement coupable d’une faute sur l’assaillant à hauteur des 30m, ce qui occasionna un coup franc que Bender Florian se chargea de botter en direction du premier poteau pour Konate Boulaye qui, dos au mur et sous pression d’un défenseur, fut contraint de s’excentrer sur la gauche afin d’obtenir une touche, on jouait la 62e minute de jeu. Suite à la remise en jeu précédente, les jaunes et bleus allaient travailler leurs adversaires sur la largeur avant d’obtenir un corner que Gerber Loïc se chargea de botter de la droite en direction du premier poteau pour la tête de Konate Boulaye étant renvoyée par Budel Loïc sur la gauche et directement dans les pieds de Gerber Loïc qui remisa instantanément le ballon en direction du premier poteau pour la déviation de la tête de Konate Boulaye en direction du point de penalty à hauteur duquel Knaub Anthony se rendit coupable d’une faute sur Karch Sébastien, ce qui permit aux locaux de s’offrir un bol d’air frais, on jouait la 63e minute de jeu. Tentants ensuite de faire ressortir leur bloc, les locaux allaient rapidement devoir faire six pas en arrière suite à cette récupération du cuir sur la droite de Konate Boulaye, l’attaquant débordant ensuite dans le couloir avant de se faire faucher par Knaub Alain à hauteur des 30m, ce qui occasionna un coup franc que Bender Florian se chargea de botter au-dessus d’un mur de deux joueurs et en direction du premier poteau à hauteur duquel Wagner Cyril put se saisir du cuir en deux temps, on jouait la 64e minute de jeu. Consécutivement au dégagement de ce dernier, les deux équipes allaient se disputer la possession du cuir au milieu de terrain avant que les rouges ne parviennent à tirer leur épingle du jeu par la droite grâce à Joerger Fabien, l’attaquant se défaisant de son adversaire direct avant de distribuer le ballon dans le couloir pour Roth Raphaël qui, en bout de course, remisa le cuir en retrait pour Hindelang Thibault, le défenseur expédiant un centre en direction du second poteau pour la tête de Zermann Mathieu échouant à droite de la cible, on jouait la 66e minute de jeu. Faisant en sorte de demeurer dans le camp visiteur, les locaux allaient donner la chasse au porteur du ballon, ce qui allait s’avérer efficace puisqu’ils allaient pouvoir lancer un assaut grâce à cette récupération de Budel Loïc, le milieu défensif profitant ensuite d’un espace dans l’axe pour s’y insérer avant de se faire sécher par Knaub Arnaud à hauteur de 25m, ce qui occasionna un coup franc que les locaux jouèrent à deux, Grégory Burgard décalant légèrement le ballon pour la frappe tendue de Karch Sébastien filant directement dans le petit filet gauche, on jouait la 67e minute de jeu, 2-0! Ayant su faire le break un peu contre le cours du jeu, les rouges allaient s’atteler à défendre cet avantage en contrecarrant la moindre initiative adverse et, au fur et à mesure de l’évolution des débats, ils parvinrent à profiter d’une série de maladresses adverses sur la droite pour envisager un nouvel assaut par l’intermédiaire de Joerger Fabien, l’attaquant déboulant dans le couloir avant d’expédier un centre en direction du second poteau pour la tête victorieuse de Zermann Mathieu, on jouait la 70e minute de jeu, 3-0!

Accusants le coup suite au réalisme de leurs hôtes du jour, les jaunes et bleus engagèrent avant de progresser dans la moitié de terrain adverse mais, face à des adversaires montrant les crocs, la tâche allait s’avérer ardue mais suite à un très bon décalage sur la droite en faveur de Ateufack Dominique, ce dernier s’offrit un débordement dans le couloir avant d’émettre une passe en retrait en faveur de Konate Boulaye qui n’hésita pas à reprendre le cuir d’une frappe des 16m heurtant le poteau gauche, on jouait la 72e minute de jeu. Dans la foulée du renvoi défensif précédent, les visiteurs allaient pousser leurs hôtes dans leurs derniers retranchements suite à cette récupération du cuir dans l’axe de Gerber Loïc précédant une passe en profondeur devant lui pour Herrmann Mathieu qui ne se fit pas prier pour expédier une frappe filant directement dans le petit filet droit, on jouait la 73e minute de jeu, 3-1! Alors qu’on rentrait dans le dernier quart d’heure de jeu de cette partie, les hommes de Reff Sacha allaient pousser sur le front de l’attaque afin de faire douter leurs adversaires et, suite à un débordement de Schann Lucas sur la gauche, ce dernier allait se prendre le temps de lever la tête pour enfin servir Konate Boulaye dans l’axe, l’attaquant reprenant le cuir d’une frappe des 20m finissant dans les gants de Wagner Cyril. Suite au dégagement de ce dernier, ses partenaires allaient pêcher dans la récupération, ce qui favorisa un nouvel assaut visiteur sur la gauche grâce à cette récupération du cuir de Knaub Anthony, le défenseur slalomant ensuite entre trois défenseurs avant qu’il ne décale le cuir dans l’axe pour Schucke Matthieu qui prolongea la trajectoire du cuir sur la droite pour Gerber Loïc qui ne se fit pas prier pour reprendre le cuir d’une frappe des 16m passant loin au-dessus de la cible, on jouait la 76e minute de jeu. Consécutivement au renvoi aux 5.5m précédent, Ateufack Dominique récupéra le ballon sur la droite avant de débouler dans le couloir tout en étant talonné par Budel Loïc, le milieu défensif local se rendant ensuite coupable d’une faute sur l’assaillant à hauteur des 20m, ce qui occasionna un coup franc que la victime du méfait se chargea de botter en direction du premier poteau à hauteur duquel Wagner Cyril sortit de son but pour intercepter le cuir, on jouait la 77e minute de jeu. Rentrantes progressivement dans les dix dernières minutes de jeu de cette partie, les deux formations allaient se retrouver pour un face à face au milieu de terrain avant que les rouges ne parviennent enfin à retourner à l’attaque par la gauche grâce à Budel Loïc, ce dernier temporisant un court instant avant de répondre à l’appel en profondeur de Gerber Loïc, l’ailier s’emmenant le ballon sur plusieurs mètres avant de ponctuer sa course par un centre en direction du second poteau à hauteur duquel Zermann Mathieu reprit le cuir d’une frappe passant au-dessus de la cible, on jouait la 81e minute de jeu. Quadrillants parfaitement le terrain, les locaux n’eurent aucun mal à remettre le pied sur le ballon suite au renvoi aux 5.5m précédent, notamment grâce à Burgard Grégory, ce dernier passant la ligne médiane avant de lancer Zermann Mathieu en profondeur dans l’axe mais l’attaquant se fit prendre en position de hors-jeu à hauteur des 30m, on jouait la 82e minute de jeu. Retombants ensuite dans leurs travers, les rouges allaient laisser la libre entreprise à leurs adversaires, ce qui leur permit de développer un action sur la gauche par l’intermédiaire de Moritz Anthony, l’attaquant débordant dans le couloir avant de se faire sécher par Guthans Nicolas à hauteur des 35m, ce qui occasionna un coup franc que Gerber Loïc se chargea de botter en direction du premier poteau pour la tête de Moritz Anthony finissant finalement sa course en touche sur la droite, on jouait la 85e minute de jeu. Gérant leur confortable avantage au score, les locaux allaient se contenter de faire bloc à l’arrière mais leurs adversaires allaient finalement trouver une ouverture grâce à cette balle perdue dans la surface de réparation par Lutz Timothée précédant une interception du cuir de Ateufack Dominique, l’attaquant se poussant ensuite le ballon jusqu’à la ligne de but pour enfin le voir expédier un centre en direction du premier poteau devant lequel Wagner Cyril se coucha sur le ballon, on jouait la 88e minute de jeu. Suite au dégagement de ce dernier, de derniers duels eurent lieu au milieu de terrain avant que Lefranc Bernard ne mette un terme à la rencontre en scellant ainsi la très bonne opération comptable du FC Niederlauterbach 2, ces derniers s’imposant face à l’entente Mothern/Munchhausen 2 sur ce score de 3-1!

Soyez le premier à commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.