Coupe Grand Est | L’AS Hunspach échoue de peu face au FCE Schirrhein

canard

A l’occasion du 3e tour de la Coupe Grand Est, l’AS Hunspach (R3) accueillait le FCE Schirrhein (R1) pour une rencontre au cours de laquelle les locaux comptaient créer l’exploit afin de poursuivre leur aventure le plus longtemps possible dans cette compétition. Après une première période se soldant par un court avantage en faveur des visiteurs (1-2), les verts allaient parvenir à égaliser à l’entame du dernier quart d’heure de jeu avant que Schirck Jason n’offre définitivement la qualification aux Schirrheinois. Résumé de cette rencontre…

AS HUNSPACH 1 2
FCE SCHIRRHEIN 1 3

AS Hunspach 1 – FCE Schirrhein 1 | La feuille de match

AS Hunspach 1

MEISSEL Pascal – ROTT Yann, WOLFF Alexandre, BERINGER Luc, BERINGER Raphaël – BILLMANN Patrick, WESTERMEYER Marty, MARZOLF Louis – BILLMANN Franck, BILLMANN Julien, HINNEWINKEL Antoine
Remplaçants: BILLMANN Fabrice, BILLMANN Simon, ROEHRIG Antoine
Dirigeant: BILLMANN Jean-Paul
Entraîneur: ROEHRIG Antoine

FCE Schirrhein 1

CANNET Denis – GUTHMULLER Quentin, BRENNER Julien, MARCHAL Lucas, DILLMANN VON BONN Alexandre – EDER Mickaël, FONTAINE Yann, KOCH Mickaël – MORITZ Yannis, GIAGNORIO Andréa, GRANMASSON Mathieu
Remplaçants: PERRIOT Anthony, KORNETZKY Kévin, SCHIRCK Jason
Dirigeant: DILLINGER Pierre
Entraîneur: VOLLMAR Jérôme
Assistant: NEDJAI Salim

Arbitres: M HAILOUI Bouchaib assisté de MM ALVES Ricardo et ALTER Yohann

AS Hunspach 1 – FCE Schirrhein 1 | Le résumé du match

A l’occasion du 3e tour de la Coupe Grand Est, l’AS Hunspach (R3) accueillait le FCE Schirrhein (R1) pour une rencontre au cours de laquelle les locaux comptaient créer l’exploit afin de poursuivre leur aventure le plus longtemps possible dans cette compétition. C’est dans ce contexte que le coup d’envoi de la rencontre put être donné par Hailoui Bouchaib avec, dès la deuxième minute de jeu, une première action visiteuse voyant le jour dans l’axe par l’intermédiaire de Granmasson Mathieu, ce dernier se frayant un chemin dans la masse avant de décaler le ballon sur la gauche en faveur de Koch Mickaël, ce dernier déboulant dans le couloir avant qu’il n’obtienne un corner, pour un coup de pied de coin que Giagnorio Andréa se chargea de botter en retrait de la gauche en direction de l’entrée de la surface de réparation à hauteur de laquelle Westermeyer Marty renvoya le ballon de la tête en étant relayé par l’un de ses attaquants. Suite à cette première incursion visiteuse, les deux équipes allaient ensuite se neutraliser dans l’entre-jeu pendant quelques minutes, le temps nécessaire aux bleus pour repartir à l’attaque par la droite grâce à Eder Mickaël, ce dernier faussant compagnie à son adversaire direct dans le couloir avant de distribuer le ballon dans l’axe pour Giagnorio Andréa, le meneur de jeu prolongeant la trajectoire du cuir sur sa gauche en direction de Granmasson Mathieu, l’attaquant débordant dans ce couloir avant de se mettre dans de bonnes dispositions pour expédier un centre tendu transperçant la meute de joueurs présente devant le but pour enfin voir un défenseur récupérer le ballon sur la droite afin de le renvoyer bien assez loin de sa zone d’inconfort, on jouait la 6e minute de jeu. Consécutivement à la relance précédente, les verts allaient pouvoir se remettre dans le sens de la marche par l’intermédiaire de Hinnewinkel Antoine, l’attaquant débordant dans le couloir droit avant de se faire stopper irrégulièrement dans son élan par Eder Mickaël à hauteur des 30m, ce qui occasionna un coup franc que Marzolf Louis se chargea de botter en direction de l’entrée de la surface de réparation à hauteur duquel un défenseur fut le plus prompt pour renvoyer le danger, on jouait la 7e minute de jeu. Dans la foulée du renvoi défensif précédent, les débats allaient s’orienter essentiellement au milieu de terrain, zone de jeu dans laquelle les deux équipes allaient se livrer d’âpres duels finissant par tourner en faveur des visiteurs grâce à ce bon ratissage de Giagnorio Andréa dans les pieds de Beringer Luc sur la droite, le meneur de jeu débordant ensuite dans le couloir avant de ponctuer sa course par un centre en direction du point de penalty pour la reprise de Granmasson Mathieu ne laissant aucune chance à Meissel Pascal, on jouait la 11e minute de jeu, 0-1! Suite à l’engagement des locaux, les débats allaient faire rage au milieu de terrain avant que les visiteurs n’entrevoient une fenêtre de tir sur la gauche grâce à ce déboulé de Koch Mickaël se concluant par un centre en direction du point de penalty à hauteur duquel Meissel Pascal enleva le danger directement sur Giagnorio Andréa, ce dernier ne se faisant pas prier pour pousser le ballon au fond des filets mais l’arbitre refusa d’accorder ce but en signalant, au préalable, une faute du meneur de jeu visiteur sur le portier local, on jouait la 13e minute de jeu. Consécutivement à l’exécution du coup franc indirect précédent, les locaux se projetèrent de l’avant grâce à cette remontée de balle de Beringer Luc précédant une passe en profondeur sur la gauche en faveur de Billmann Patrick, l’attaquant ayant à peine le temps de contrôler le ballon qu’il se fit prendre en position de hors-jeu à hauteur des 16m, on jouait la 14e minute de jeu. Dans la foulée de l’exécution du coup franc indirect précédent, les verts allaient donner la chasse au porteur du ballon, ce qui allait être bénéfique puisqu’ils allaient rapidement parvenir à remettre le pied sur le ballon avant de lancer une action collective sur la droite amenant Eder Mickaël à se rendre coupable d’une faute de main à hauteur des 25m, ce qui occasionna un coup franc que Marzolf Louis se chargea de botter en direction de l’entrée de la surface de réparation à hauteur duquel Marchal Lucas intervint pour renvoyer le danger bien assez loin de son but, on jouait la 16e minute de jeu.

Reprenant progressivement la direction des opération, les bleus allaient se heurter à une bonne résistance des milieux de terrain adverse avant que Fontaine Yann ne parvienne à passer dans un trou de souris afin de trouver Koch Mickaël sur le côté gauche, le milieu offensif s’avançant le ballon jusqu’à hauteur des 20m pour enfin le voir expédier un centre en direction du point de penalty à hauteur duquel Meissel Pascal se déploya pour capter le ballon, on jouait la 20e minute de jeu. Suite au dégagement de ce dernier, les visiteurs n’eurent aucun mal à remettre le pied sur le ballon sur la droite grâce à cette réception du cuir de Marchal Lucas précédant un bon décalage sur le côté gauche en faveur de Koch Mickaël, ce dernier s’offrant une percée de quelques mètres dans le couloir avant de répondre à l’appel en profondeur dans l’axe de Giagnorio Andréa, ce dernier ne se faisant pas prier pour offrir le break à son équipe d’une frappe limpide se logeant au fond des filets, on jouait la 21e minute de jeu, 0-2! Accusant le coup suite à ce second but encaissé, les verts allaient laisser la libre entreprise à leurs adversaires dès leur engagement, ce qui favorisa le développement d’une offensive dans l’axe grâce à cette interception du cuir de Marchal Lucas précédant une percée de ce dernier l’amenant à répondre à l’appel en profondeur de Koch Mickaël mais le milieu offensif se fit prendre au piège du hors-jeu à hauteur des 25m, on jouait la 22e minute de jeu. Consécutivement à l’exécution du coup franc indirect précédent, les deux équipes allaient se donner rendez-vous dans l’entre-jeu pour une série de duels finissant par tourner en faveur des locaux grâce notamment à Billmann Franck, l’attaquant parvenant à s’échapper sur la droite avant de se faire sécher par Guthmuller Quentin à hauteur des 20m, ce qui occasionna un coup franc que Westermeyer Marty se chargea de botter en direction du point de penalty à hauteur duquel Guthmuller Quentin se rattrapa de sa bourde en renvoyant le danger de la tête en étant relayé par l’un de ses milieux de terrain, on jouait la 25e minute de jeu. Quadrillant parfaitement le terrain, les locaux allaient se jeter sur tous les ballons comme des morts de faim avant de finir par reprendre le contrôle du cuir sur la gauche par l’intermédiaire de Billmann Julien, ce dernier passant la ligne médiane avant de lancer Westermeyer Marty en profondeur dans le couloir, l’ailier y débordant avant d’obtenir un corner face à Brenner Julien, ce qui laissa place à un coup de pied de coin que Marzolf Louis se chargea de botter de la gauche en direction du second poteau à hauteur duquel un défenseur renvoya le danger dans l’axe et directement dans les pieds de Beringer Raphaël qui, des 16m, ne se fit pas prier pour reprendre le cuir d’une frappe passant finalement au-dessus du but de Cannet Denis, on jouait la 27e minute de jeu. Dans la foulée du renvoi aux 5.5m effectué par ce dernier, ses partenaires allaient investir durablement le camp adverse avant de s’y heurter à une défense compacte mettant tout en oeuvre pour ne pas céder une troisième fois et, après d’âpres duels, les locaux purent dégager le ballon en touche sur la gauche avant qu’un premier changement n’intervienne du côté du banc visiteur avec la sortie de Granmasson Mathieu et, au cours de ce dernier, l’attaquant prétexta à l’arbitre de lui parler d’un mauvais ton, le directeur de jeu lui signifiant ensuite une exclusion temporaire de dix minutes avec un changement n’ayant finalement pas lieu, ce qui laissa les bleus évoluer à dix contre onze, on jouait la 32e minute de jeu. Suite à l’exécution de la rentrée de touche précédente, les verts allaient pouvoir faire ressortir leur bloc afin de mener une offensive sur la gauche par l’intermédiaire de Westermeyer Marty, l’ailier déboulant le long de la ligne de touche avant de se faire reprendre irrégulièrement par Giagnorio Andréa à hauteur des 16m, ce qui occasionna un coup franc que Marzolf Louis se chargea de botter en direction de la gauche de la surface de réparation, zone dans laquelle Brenner Julien veillait au grain en parvenant à renvoyer le danger, on jouait la 33e minute de jeu.

Consécutivement au renvoi défensif précédent, les verts allaient parvenir à remettre le pied sur le ballon sur la droite grâce à cette réception du cuir de Rott Yann précédant un débordement dans le couloir amenant le défenseur à émettre un centre en direction du premier poteau pour la reprise de Hinnewinkel Antoine heurtant le poteau droit avant qu’un défenseur ne renvoie le ballon à la hâte sous la pression d’un adversaire, on jouait la 34e minute de jeu. Dans la foulée de la grosse occasion locale précédente, les bleus s’attelèrent à contenir la fougue locale assez loin de leur but et, après plusieurs minutes passées à lutter contre leurs déferlantes, les Schirrheinois durent se replier en bon ordre suite à une récupération du cuir de Billmann Franck dans l’axe, l’attaquant ayant ensuite à peine le temps de franchir la ligne médiane qu’il se fit déstabiliser par Marchal Lucas, ce qui occasionna un coup franc que Beringer Raphaël se chargea de botter en direction de l’entrée de la surface de réparation pour Billmann Franck, l’attaquant temporisant un court instant avant de décaler le cuir à sa gauche pour Billmann Julien qui ne se fit pas prier pour le reprendre d’une frappe des 16m finissant sa course au fond des filets, on jouait la 37e minute de jeu, 1-2! Suite à l’engagement des visiteurs, ces derniers firent preuve d’orgueil en investissant la moitié de terrain adverse dans l’axe grâce à Giagnorio Andréa, le meneur de jeu se frayant un chemin dans la masse avant de répondre à l’appel de Koch Mickaël sur la droite, ce dernier ayant à peine le temps de contrôler le ballon qu’il se fit prendre en position de hors-jeu à hauteur des 20m, on jouait la 38e minute de jeu. Alors qu’on rentrait dans les cinq dernières minutes de jeu de ce premier acte, la pression visiteuse allait s’accentuer en exponentielle, ce qui allait semer un vent de panique dans les rangs locaux, les verts resserrant ensuite les lignes dans leurs derniers 30m, notamment suite à cette interception du cuir sur la gauche de Eder Mickaël précédant un débordement de ce dernier dans le couloir avant qu’il n’ait pas d’autres solutions que de remiser le ballon en retrait en faveur de Moritz Yannis qui, des 20m, n’hésita pas à reprendre le cuir d’une frappe passant finalement au-dessus du but de Meissel Pascal, on jouait la 40e minute de jeu. Consécutivement à l’exécution du renvoi aux 5.5m précédent, les débats allaient s’intensifier au milieu de terrain avant que les visiteurs ne trouvent les ressources nécessaires pour repartir à l’attaque dans l’axe avant que le ballon ne soit récupéré par Beringer Raphaël, ce dernier tergiversant un peu trop face au pressing de Giagnorio Andréa, le meneur de jeu parvenant finalement à lui chiper le ballon avant de contourner le portier local d’un crochet trop long permettant à Beringer Luc d’empêcher l’assaillant d’armer sa frappe dans de bonnes conditions alors que le but était grand ouvert, on jouait la 41e minute de jeu. Dans la foulée de l’intervention salutaire de Beringer Luc, ce dernier ressortit de ses derniers retranchements balle au pied en remontant le terrain par la gauche avant de répondre à l’appel en profondeur de Billmann Franck dans le couloir mais l’attaquant se fit prendre en position de hors-jeu à hauteur des 20m, on jouait la 42e minute de jeu. Quadrillant parfaitement le terrain, les locaux n’eurent aucun mal à remettre le pied sur le ballon suite à l’exécution du coup franc indirect précédent, grâce notamment à Billmann Franck, l’attaquant contrôlant le ballon dans l’axe avant de répondre à l’appel de Westermeyer Marty sur la gauche, l’ailier débordant dans le couloir avant de pousser le ballon dans la course de Hinnewinkel Antoine, ce dernier reprenant le cuir d’une frappe des 16m étant finalement captée en extension par Cannet Denis, on jouait la 43e minute de jeu. Jouant la dernière minute de jeu de cette première période, les Schirrheinois allaient se permettre une dernière incursion dans la moitié de terrain adverse grâce notamment à Schirck Jason, ce dernier naviguant entre plusieurs adversaires avant de se faire sécher par Beringer Luc à hauteur des 20m et, suite à cette intervention radicale du défenseur, Koch Mickaël demanda des explications avec trop de véhémence, ce qui lui valut un deuxième carton jaune synonyme d’exclusion et, après que le joueur ait quitté le terrain, le jeu allait pouvoir reprendre par un coup franc que Giognorio Andréa se chargea de botter au-dessus d’un mur de trois joueurs et directement à gauche du but adverse. Suite à cette dernière occasion locale, de derniers duels eurent lieu dans l’entre-jeu avant que l’arbitre ne renvoie les 22 acteurs aux vestiaires pour la pause.

Evoluants à onze contre dix, les locaux égalisèrent à l’entame des dix dernières minutes de jeu avant qu’une tête rageuse de Schirck Jason n’offre définitivement la qualification aux visiteurs

De retour sur la pelouse, les deux formations étaient parées pour le coup d’envoi du second acte avec, dès la 47e minute de jeu, une première action locale se développant sur la gauche grâce à cette interception du cuir de Wolff Alexandre précédant une passe en profondeur en faveur de Fontaine Yann, l’ailier déboulant dans le couloir avant de se confronter à un défenseur qui, en faisant un usage intelligent de son corps, conduisit l’assaillant à pousser le ballon en sortie de but. Suite au renvoi aux 5.5m suivant, les deux formations allaient se neutraliser pendant quelques minutes dans l’entre-jeu avant que les verts ne soient en mesure de repartir de l’avant en menant une action collective amenant Eder Mickaël à se rendre coupable d’une faute de main sur la droite et à l’extrême limite de la surface de réparation, ce qui occasionna un coup franc que Marzolf Louis (?) se chargea de botter en retrait en direction de l’entrée de la surface de réparation pour Rott Yann qui, après s’être extrait d’un léger cafouillage, parvint à remiser le cuir en retrait sur la droite pour Westermeyer Marty, l’ailier ne se faisant pas prier pour expédier un centre en direction du point de penalty pour la reprise de Billmann Patrick filant directement dans les gants de Cannet Denis, on jouait la 51e minute de jeu. Consécutivement au dégagement de ce dernier, ses partenaires allaient avoir beaucoup de mal à contenir la fougue adverse au milieu de terrain et, réduits à dix contre onze depuis la fin de la première période, ils durent finalement reculer sous la pression locale s’illustrant par un débordement sur la gauche de Westermeyer Marty se concluant par une faute de Giagnorio Andréa à hauteur des 25m, ce qui amena un coup franc que Wolff Alexandre se chargea de jouer court avec Marzolf Louis, ce dernier perdant ensuite rapidement le cuir face à son adversaire direct qui put relancer proprement le ballon, on jouait la 52e minute de jeu. Dans la foulée du renvoi défensif précédent, les deux équipes allaient se livrer d’âpres duels dans l’entre-jeu avant que les verts ne soient les plus à même de développer une nouvelle offensive sur la gauche grâce à cette récupération du cuir de Billmann Julien précédant une passe en profondeur dans le couloir en faveur de Billmann Franck, l’attaquant débordant à toutes enjambées dans le couloir avant que l’assaillant ne se fasse tacler le ballon par Dillmann Von Bonn Alexandre, ce dernier obtenant finalement un renvoi aux 5.5m, on jouait la 54e minute de jeu. Suite au renvoi aux 5.5m suivant les deux formations allaient s’enliser dans des débats de haute lutte dans l’entre-jeu pendant quelques minutes, le temps nécessaire aux verts pour entrevoir une fenêtre de tir par la droite grâce à ce déboulé de Rott Yann le conduisant à émettre une passe en retrait en faveur de Billmann Julien, le meneur de jeu reprenant le cuir d’une frappe des 20m forçant le portier adverse à la parade pour écarter le danger en corner, pour un coup de pied de coin que Marzolf Louis se chargea de botter de la gauche en direction du second poteau pour Billmann Patrick qui faute de mieux remisa le ballon en retrait mais un défenseur coupa la transmission du ballon en corner pour un second coup de pied de coin de rang que Westermeyer Marty se chargea de botter de la droite en direction du premier poteau pour la tête de Billmann Franck étant contrée par un défenseur, on jouait la 59e minute de jeu. Alors qu’on atteignait l’heure de jeu, les locaux demeuraient à la manoeuvre dans le camp adverse grâce à ce débordement sur la droite de Westermeyer Marty se soldant par un entre de ce dernier en direction du second poteau à hauteur duquel un défenseur renvoya le danger sur la gauche et directement dans les pieds de Hinnewinkel Antoine, l’attaquant ne se faisant pas prier pour reprendre le cuir d’une frappe des 20m heurtant l’arrête droite du but adverse avant que la défense ne renvoie le danger à la hâte, on jouait la 61e minute de jeu.

Insatiables dans toutes leurs entreprises, les verts allaient ensuite donner la chasse au porteur du ballon pendant un court instant avant que Westermeyer Marty ne ratisse un bon ballon sur la gauche pour ensuite le voir déborder sur quelques mètres dans le couloir afin de répondre à l’appel dans l’axe de Billmann Patrick, ce dernier reprenant le cuir d’une frappe des 25m passant finalement à gauche de la cible, on jouait la 63e minute de jeu. Suite au renvoi aux 5.5m suivant, les débats allaient tourner court au milieu de terrain grâce à des locaux répondant présent dans les duels, ces derniers s’en remettant ensuite à Billmann Patrick pour ressortir de l’attroupement sur la droite pour ensuite le voir enchaîner par un débordement dans le couloir l’amenant à décaler le ballon dans l’axe pour Billmann Julien qui reprit le cuir d’une frappe des 20m finissant sa course loin à droite de la cible, on jouait la 64e minute de jeu. Consécutivement au renvoi aux 5.5m suivant, les débats allaient momentanément se rééquilibrer dans l’entre-jeu avant que les verts n’entrevoient une fenêtre de tir par la droite grâce à Westermeyer Marty, l’ailier déboulant sur la droite avant de se faire reprendre irrégulièrement par Giagnorio Andréa à hauteur des 25m, ce qui occasionna un coup franc que la victime du méfait se chargea de botter en direction de l’entrée de la surface de réparation pour la tête de Billmann Patrick étant détournée en corner par un défenseur, ce qui laissa place à un coup de pied de coin que Marzolf Louis se chargea de botter de la gauche en direction du second poteau pour la reprise de Billmann Patrick atterrissant sur la barre transversale avant que Guthmuller Quentin ne renvoie le danger bien assez loin de son but, on jouait la 66e minute de jeu. Dans la foulée de la chaude alerte précédente, les deux équipes allaient se neutraliser pendant quelques minutes, le temps nécessaire pour les bleus d’envisager un assaut dans l’axe par l’intermédiaire de Marchal Lucas, le défenseur interceptant le ballon dans l’axe avant de répondre parfaitement à l’appel en profondeur de Schirck Jason, ce dernier se frayant un chemin dans la masse avant qu’il ne conclut le mouvement par une frappe des 20m étant repoussée par Meissel Pascal, le portier local étant ensuite relayé par l’un de ses défenseurs qui put renvoyer le danger aux avants-postes, on jouait la 74e minute de jeu. Alors qu’on rentrait dans le dernier quart d’heure de jeu de cette partie, les bleus allaient rehausser leur niveau de jeu, ce qui se traduisit par une nouvelle incursion trouvant sa source dans l’axe grâce à cette remontée de balle de Schirck Jason précédant une passe en profondeur sur la gauche en faveur de Marchal Lucas, le défenseur partant balle au pied avant de pénétrer dans la surface de réparation pour finalement se heurter à l’intervention de Meissel Pascal, ce dernier écartant le danger en corner, pour un coup de pied de coin que Giagnorio Andréa se chargea de botter de la gauche en direction du point de penalty pour la tête de Marchal Lucas heurtant le haut de la barre transversale avant que le cuir ne file en sortie de but, on jouait la 76e minute de jeu. Quadrillant parfaitement le terrain, les visiteurs n’eurent aucun mal à remettre le pied sur le ballon suite au renvoi aux 5.5m précédent, grâce notamment à Schirck Jason, ce dernier faisant ensuite tourner le cuir sur la largeur avant qu’il ne lui revienne sur la gauche, l’attaquant enchaînant par un débordement le long de la ligne de touche avant de se faire reprendre irrégulièrement par Wolff Alexandre à hauteur des 25m, ce qui occasionna un coup franc que Giagnorio Andréa se chargea de botter en direction de l’entrée de la surface de réparation à hauteur de laquelle il ne trouva aucun partenaire, la défense locale pouvant renvoyer le danger sans soucis, on jouait la 78e minute de jeu.

Suite au renvoi défensif précédent, les verts allaient procéder en contre par l’intermédiaire de Westermeyer Marty, ce dernier héritant du cuir sur la droite avant de parfaitement répondre à l’appel en profondeur de Billmann Franck, ce dernier s’emmenant le ballon jusqu’aux 16m à l’entrée desquels il contourna le portier adverse avant de glisser le ballon au fond des filets, on jouait la 79e minute de jeu, 2-2! Croyant en un petit exploit devenant à nouveau possible, les verts allaient s’atteler à défendre ce match nul en contrecarrant la moindre initiative adverse dans l’entre-jeu avant d’être contraints de reculer sous la pression adverse s’illustrant par un débordement sur la droite de Brenner Julien, le défenseur se heurtant ensuite à l’intervention illicite de Marzolf Louis à hauteur des 25m, ce qui occasionna un coup franc que la victime du méfait se chargea de botter en direction du second poteau pour la tête de Schirck Jason ne laissant aucune chance à Meissel Pascal, on jouait la 83e minute de jeu, 2-3! Etant à nouveau menés au score, les locaux allaient profiter de leur engagement pour investir la moitié de terrain adverse par l’intermédiaire de Westermeyer Marty, l’ailier s’insérant dans le couloir droit avant de distribuer le ballon en profondeur dans le couloir en faveur de Billmann Franck, l’attaquant débordant le long de la ligne de touche avant de ponctuer sa course par un centre en direction du point de penalty à hauteur duquel Cannet Denis s’imposa avec brio, on jouait la 84e minute de jeu. Rentrant dans les cinq dernières minutes de jeu de cette partie, les deux équipes allaient se retrouver au milieu de terrain pour une série de duels finissant par tourner en faveur des locaux grâce notamment à Billmann Franck, l’attaquant s’échappant sur le côté gauche avant d’obtenir un corner face à Guthmuller Quentin, ce qui laissa place à un coup de pied de coin que Marzolf Louis se chargea de botter de la gauche en direction du second poteau à hauteur duquel un défenseur fut le plus prompt pour renvoyer le danger en deux temps, on jouait la 86e minute de jeu. Faisant ensuite en sorte de contenir les initiatives locales assez loin de leur but pendant les deux minutes suivantes, les bleus finirent par se faire prendre à revers par leurs hôtes, ces derniers développant une phase offensive sur la droite avant que l’arrière-garde visiteuse ne soit contraint de concéder un corner, pour un coup de pied de coin que Roehrig Antoine se chargea de botter rentrant de la droite et le ballon finit sa course à gauche de la cage de Cannet Denis, ce dernier ne perdant pas de temps pour effectuer sa relance sur la droite et directement dans les pieds de Brenner Julien, le défenseur partant ensuite à toutes enjambées dans le couloir en poussant sa course jusque dans ses confins pour finalement songer à émettre une passe en retrait dans l’axe pour personne, un défenseur coupant cette transmission de balle avant qu’elle arrive à bonne destination, on jouait la 88e minute de jeu. Dans la foulée du renvoi défensif précédent, les deux équipes allaient se retrouver dans l’entre-jeu pour des duels intenses au terme desquels les verts purent repartir à l’attaque par la droite avant que la patrouille adverse n’y vienne faire le ménage en commettant une faute à hauteur des 25m, ce qui occasionna un coup franc que Billmann Simon se chargea de botter en direction du point de penalty à hauteur duquel Brenner Julien renvoya le danger de la tête en étant relayé par l’un de ses milieux de terrain, on jouait la 91e minute de jeu. Suite au renvoi défensif précédent, les locaux n’eurent aucun mal à remettre le pied sur le ballon avant qu’un nouvel assaut ne voit le jour dans l’axe mais là encore, la patrouille visiteuse se rendit coupable d’une faute à hauteur des 25m et c’est Marzolf Louis qui se chargea de le botter au-dessus d’un mur de deux joueurs et en direction du premier poteau à hauteur duquel Beringer Raphaël reprit le cuir d’une tête forçant le portier adverse à la parade pour écarter le danger en corner, pour un coup de pied de coin que Billmann Simon se chargea de botter de la droite en direction du premier poteau à hauteur duquel un défenseur veillait au grain en parvenant à dégager le danger, on jouait la 93e minute de jeu. Consécutivement au renvoi défensif précédent, de derniers duels allaient avoir lieu dans la moitié de terrain visiteuse avant que Hailoui Bouchaib ne mette un terme à la rencontre en scellant ainsi la qualification du FCE Schirrhein décrochée sur la pelouse de l’AS Hunspach sur ce score de 2-3!

Soyez le premier à commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.