District 9 | L’AS Betschdorf 3 prend le meilleur sur le FC Niedermodern 3

canard

A l’occasion de la 8e journée de championnat en District 9 (Gr C), l’AS Betschdorf 3 accueillait le FC Niedermodern 3 pour une rencontre que les locaux comptaient bien négocier afin de rester au contact du podium malgré les matchs en retard de leurs concurrents, et ce, face à des adversaires étant capables de renverser la hiérarchie comme ce fut le cas du côté de Preuschdorf (victoire 0-2). Après une première période se soldant par un court avantage en faveur des locaux, ces derniers allaient faire le break à vingt minutes du terme avant que leurs adversaires ne réduisent la marque, les « Potiers » gérant ensuite leur court avantage jusqu’au coup de sifflet final. Résumé de cette rencontre…

AS BETSCHDORF 3 2
FC NIEDERMODERN 3 1

AS Betschdorf 3 – FC Niedermodern 3 | La feuille de match

AS Betschdorf 3

PHILIPPS Nicolas – KUNTZ Yann, NOVAIS Anthony, HEINRICH Sébastien, FEY Luc – SCHMITTER William, COMARMOND Bruno, CHARNEAU Bernard – KIEFFER Bertrand (C), WAGNER Alexis, PORTAL Julien
Remplaçants: FENNINGER Alexis, RIDEL Didier, BAUER Jonathan
Entraîneur: WURTH Sébastien

FC Niedermodern 3

SCHMITT Anthony – WOLFF Bruno, EYERMANN Marc, FATH Loïc, BUR Julien – WOLFF Matthieu (C), OZTURK Ismayil, SCHNEIDER Stéphane – CHAMANT Antoine, BERNHARDT Romain, KRIEGER Brice
Remplaçants: BRAHIM AZZOUZ Djillali, KOEHLER Antoine, HEINRICH Cédric
Dirigeant: SANCHEZ FERNANDES Luc
Entraîneur: ENGER Patrick

Arbitre: WURTH Sébastien (bénévole)

AS Betschdorf 3 – FC Niedermodern 3 | Le résumé du match

A l’occasion de la 8e journée de championnat en District 9 (Gr C), l’AS Betschdorf 3 accueillait le FC Niedermodern 3 pour une rencontre que les locaux comptaient bien négocier afin de rester au contact du podium malgré les matchs en retard de leurs concurrents, et ce, face à des adversaires étant capables de renverser la hiérarchie comme ce fut le cas du côté de Preuschdorf (victoire 0-2). C’est dans ce contexte que le coup d’envoi de la rencontre put être donné par Wurth Sébastien avec, dès la deuxième minute de jeu, une première action visiteuse se développant sur la gauche par l’intermédiaire de Krieger Brice, l’attaquant chapardant le ballon dans les pieds de son adversaire direct avant de répondre à l’appel en profondeur dans le couloir de Wolff Matthieu, ce dernier y débordant afin de se mettre dans de bonnes dispositions pour expédier un centre en retrait pour Chamant Antoine qui, des 16m, reprit le cuir d’une frappe étant détournée en corner par Fey Luc, ce qui laissa place à un coup de pied de coin que Bernhardt Romain se chargea de botter de la droite en direction du premier poteau pour la reprise de Chamant Antoine finissant tout droit dans les gants de Philipps Nicolas. Suite au dégagement de ce dernier, ses partenaires menèrent un contre express amenant l’arrière-garde adverse à concéder un corner que Portal Julien se chargea de botter de la gauche en direction du premier poteau à hauteur duquel Wolff Bruno renvoya le danger en étant relayé par Schneider Stéphane, on jouait la 3e minute de jeu. Consécutivement au renvoi défensif précédent, les deux équipes allaient se neutraliser dans l’entre-jeu pendant quelques minutes, le temps nécessaire aux visiteurs pour envisager un nouvel assaut sur la gauche par l’intermédiaire de Krieger Brice, l’attaquant débordant dans le couloir gauche avant d’obtenir un corner face à Kuntz Yann, pour un coup de pied de coin que Bernhardt Romain se chargea de botter de la gauche en direction du second poteau à hauteur duquel un défenseur local veillant au grain pour renvoyer le danger bien assez loin de sa zone d’inconfort, on jouait la 6e minute de jeu. Au cours des minutes suivantes, les deux équipes allaient se retrouver au milieu de terrain pour une série de duels finissant par tourner en faveur des locaux, Schmitter William interceptant le ballon sur la droite avant de profiter d’un boulevard dans le couloir pour y débouler mais ce fut sans compter sur Fath Loïc, le défenseur commettant une faute sur l’assaillant à hauteur des 20m, ce qui occasionna un coup franc que Charneau Bernard se chargea de botter en direction du second poteau à hauteur duquel Schmitt Anthony repoussa le danger sur la gauche et directement dans les pieds de Ridel Didier qui, des 16m, reprit le cuir d’une frappe étant contrée par un défenseur, le ballon finissant finalement sa course en touche sur la gauche, on jouait la 8e minute de jeu. Dans la foulée de l’exécution de la rentrée de touche précédente, les Niedermodernois allaient faire ressortir leur bloc afin de favoriser une offensive sur la droite grâce au concours de Wolff Bruno, le défenseur temporisant un court instant avant de répondre à l’appel en profondeur de Bernhardt Romain, le meneur de jeu débordant le long de la ligne de touche afin de conclure sa chevauchée par un centre en direction du premier poteau à hauteur duquel Ozturk Ismayil nous gratifia d’une aile de pigeon avant que le ballon ne soit capté sans problème par Philipps Nicolas, on jouait la 9e minute de jeu. Suite au dégagement de ce dernier, les débats allaient se figer au milieu de terrain pendant quelques minutes avant que les doublures betschdorfoises ne soient en mesure de repartir à l’attaque par la gauche grâce à Ridel Didier, ce dernier débordant à toute vitesse dans le couloir avant de se faire stopper irrégulièrement dans sa progression par Fath Loïc à hauteur des 30m, ce qui occasionna un coup franc que Charneau Bernard se chargea de botter en direction du premier poteau à hauteur duquel Portal Julien fut un chouia trop court pour couper la trajectoire du cuir, Schmitt Anthony pouvant finalement s’emparer du ballon, on jouait la 12e minute de jeu. Alors qu’on atteignait le premier quart d’heure de jeu, les noirs demeuraient à la manœuvre dans la moitié de terrain visiteuse et, suite à un bon décalage sur la droite en faveur de Kuntz Yann, le défenseur déborda dans le couloir avant d’expédier un centre en retrait en direction du second poteau pour la frappe de Kieffer Bertrand heurtant le poteau droit, le ballon revenant ensuite dans les pieds de Portal Julien, l’attaquant ne se faisant pas prier pour le reprendre d’une frappe étant finalement contrée puis renvoyée par un défenseur. Consécutivement au renvoi défensif précédent, les bleus et noirs allaient investir la moitié de terrain locale avant qu’un très bon décalage sur la droite n’intervienne en faveur de Wolff Matthieu, le milieu défensif débordant ensuite dans le couloir tout en redressant sa course dans la surface de réparation pour finalement voir Schmitter William commettre l’irréparable en y fauchant l’assaillant, ce qui amena un penalty que la victime du méfait se chargea de botter loin au-dessus du cadre, on jouait la 16e minute de jeu. Dans la foulée du renvoi aux 5.5m suivant, les deux équipes allaient se partager tour à tour la possession du ballon dans l’entre-jeu avant que les visiteurs ne passent à la vitesse suivante grâce à Bernhardt Romain, le meneur de jeu s’engouffrant dans le couloir droit avec Schmitter William dans les talons, le milieu défensif faisant ensuite l’effort de pousser le ballon en corner, ce qui laissa place à un coup de pied de coin que Schneider Stéphane se chargea de botter de la droite en direction du point de penalty à hauteur duquel Comarmond Bruno renvoya le ballon de la tête en étant relayé par l’un de ses attaquants, on jouait la 19e minute de jeu. Au cours des trois minutes suivantes, les locaux investirent le camp adverse en y multipliant les incursions, ces dernières restants vaines faute de maladresse et, progressivement, les bleus et noirs allaient reprendre la direction des opérations par l’intermédiaire de Schneider Stéphane, ce dernier interceptant le cuir dans l’axe avant d’enchaîner par une percée au cours duquel il élimina plusieurs joueurs pour enfin le voir décaler le ballon sur la droite en faveur de Chamant Antoine, l’attaquant enchaînant finalement par un centre étant complètement dévissé et terminant sa course derrière le but local, on jouait la 22e minute de jeu.

Suite au renvoi aux 5.5m suivant, les noirs allaient dominer les débats du milieu de terrain avant de lancer un assaut dans l’axe par l’intermédiaire de Schmitter William, le milieu défensif répondant à l’appel dans l’axe de Kieffer Bertrand, l’attaquant contrôlant ensuite le ballon à hauteur des 25m afin de le distribuer en profondeur sur la droite en faveur de Comarmond Bruno qui ne se fit pas prier pour expédier un centre en retrait en direction de Kieffer Bertrand qui, des 16m, reprit le cuir d’une frappe finissant directement dans les gants de Schmitt Anthony, on jouait la 24e minute de jeu. Consécutivement au dégagement de ce dernier, ses partenaires allaient contenir la fougue retrouvée de leurs adversaires avant de devoir battre en retraite suite à l’interception du cuir dans l’axe de Kieffer Bertrand précédant un bon décalage sur la gauche en faveur de Heinrich Sébastien, le défenseur débordant ensuite dans le couloir avant d’obtenir un corner que Charneau Bernard se chargea de botter de la droite en direction du premier poteau devant lequel Bur Julien renvoya le danger avec autorité, on jouait la 27e minute de jeu. Quadrillant parfaitement le terrain, les « Potiers » n’eurent aucun mal à remettre le pied sur le ballon suite au renvoi défensif précédent, grâce notamment à cette récupération du cuir de Kieffer Bertrand précédant une passe en profondeur sur la gauche en faveur de Ridel Didier, ce dernier débordant dans le couloir avant de pénétrer dans la surface de réparation pour finalement le voir expédier une frappe croisée mourant dans le petit filet droit du but adverse, on jouait la 28e minute de jeu, 1-0! Alors qu’on atteignait la demi-heure de jeu, les deux équipes allaient se neutraliser dans l’entre-jeu pendant quelques minutes, le temps nécessaire aux visiteurs pour envisager un nouvel assaut dans l’axe par l’intermédiaire de Brahim Azzouz Djillali, ce dernier se frayant un chemin dans la masse avant de conclure son raid solitaire par une frappe des 16m étant contrée par un défenseur, le ballon revenant ensuite dans les pieds de Schneider Stéphane qui, des 20m, ne se fit pas prier pour expédier une frappe passant loin à droite de la cible, on jouait la 33e minute de jeu. Mettant ensuite tout en œuvre pour conserver leur court avantage au score face à des bleus n’exerçant pas une pression terrible sur le porteur du ballon, les hommes de Wurth Sébastien allaient finir par se faire prendre à revers sur la droite grâce à ce débordement de Chamant Antoine se ponctuant par un centre en direction du second poteau à hauteur duquel Ozturk Ismayil fut un poil trop court pour couper la trajectoire du ballon, ce dernier mourant finalement en sortie de but, on jouait la 36e minute de jeu. Suite au renvoi aux 5.5m précédent, les débats du milieu de terrain allaient tourner court puisque les visiteurs allaient rapidement en ressortir vainqueurs grâce à Chamant Antoine, l’attaquant profitant d’un boulevard sur la droite pour s’y engouffrer jusqu’à se retrouver dans de bonnes dispositions pour expédier un centre en direction du point de penalty pour la tête de Krieger Brice passant au-dessus du but de Philipps Nicolas, on jouait la 37e minute de jeu. Donnant ensuite la chasse au porteur du ballon, les hommes d’Enger Patrick allaient parvenir à ratisser un bon ballon sur la droite par l’intermédiaire de Heinrich Cédric, ce dernier ne perdant pas de temps pour répondre à l’appel en profondeur dans le couloir de Brahim Azzouz Djillali, ce dernier débordant le long de la ligne de touche avant d’émettre un centre en direction du premier poteau à hauteur duquel Philipps Nicolas s’imposa en patron, on jouait la 38e minute de jeu. Rentrant dans les cinq dernières minutes de jeu de cette première période, les deux équipes allaient se faire front au milieu de terrain pendant un court instant avant que les bleus et noirs ne soient en mesure de repartir à l’attaque sur la gauche par l’intermédiaire de Ozturk Ismayil, l’ailier s’avançant le ballon sur plusieurs mètres pour ensuite le voir décaler le ballon à sa droite pour Schneider Stéphane, le milieu offensif prolongeant la trajectoire du cuir sur la droite pour Brahim Azzouz Djillali mais ce dernier eut à peine le temps de contrôler le ballon qu’il se fit prendre en position de hors-jeu à hauteur des 16m. Cette très bonne séquence visiteuse atteignit son paroxysme à la 42e minute de jeu suite à cette nouvelle offensive dans l’axe menée par Brahim Azzouz Djillali, l’attaquant poussant son effort jusqu’aux 16m avant de n’avoir aucun autre choix que de remiser le cuir en retrait pour Ozturk Ismayil, ce dernier n’hésitant pas à armer une frappe étant captée en extension sur sa ligne par Philipps Nicolas. Loin de vouloir se laisser dominer de la sorte, les locaux allaient se remobiliser à tous les étages pour pouvoir enfin refranchir la ligne médiane dans l’axe grâce à Fenninger Alexis, ce dernier se défaisant de son adversaire direct avant de répondre à l’appel en profondeur sur la gauche de Ridel Didier, l’attaquant s’emmenant le ballon jusqu’aux 16m desquels il expédia une frappe étant repoussée par Schmitt Anthony, le portier visiteur étant ensuite relayé par l’un de ses défenseurs, on jouait la 43e minute de jeu. Menant un pressing assez haut sur le porteur du ballon, les locaux n’allaient pas tarder à reprendre le contrôle du cuir dans l’axe grâce à Wagner Alexis, le meneur de jeu s’offrant une percée sur la droite l’amenant à talonner le ballon dans l’axe en faveur de Charneau Bernard qui, des 25m, reprit le cuir d’une frappe passant loin à gauche du but de Schmitt Anthony, on jouait la 44e minute de jeu. Dans la foulée de l’exécution du renvoi aux 5.5m suivant, quelques duels eurent lieu au milieu de terrain avant que l’arbitre bénévole ne renvoie les 22 acteurs aux vestiaires pour la pause.

Les locaux firent le break à l’entame des vingt dernières minutes avant que les visiteurs ne réduisent la marque à huit minutes du terme

De retour sur la pelouse, les deux formations étaient parées pour le coup d’envoi du second acte avec, dès la 48e minute de jeu, une première incursion visiteuse se développant sur le côté droit par l’intermédiaire de Bernhardt Romain, le meneur de jeu débordant dans le couloir avant d’obtenir un corner face à Novais Anthony, ce qui laissa place à un coup de pied de coin que l’assaillant se chargea de botter de la droite en direction du point de penalty à hauteur duquel Philipps Nicolas écarta le danger en étant relayé par l’un de ses défenseurs. Suite au renvoi défensif précédent, les débats allaient se figer dans l’entre-jeu pendant quelques minutes, le temps nécessaire aux visiteurs pour envisager un nouvel assaut sur la droite grâce à Ozturk Ismayil, l’ailier chapardant le ballon dans les pieds de Heinrich Sébastien avant de s’embarquer dans une série de dribbles l’amenant à conclure son petit festival par une frappe des 16m finissant directement dans les gants de Philipps Nicolas, on jouait la 51e minute de jeu. S’attelant ensuite à contrecarrer les moindres initiatives adverses, les locaux allaient relever leur niveau de jeu jusqu’à ce que leurs vis-à-vis ne repartent à l’attaque sur la droite grâce à Schneider Stéphane, le milieu offensif déboulant dans le couloir droit avant d’obtenir un corner face à Novais Anthony, pour un coup de pied de coin que Schneider Stéphane se chargea de botter de la droite en direction du second poteau pour la reprise d’Eyermann Marc étant contrée puis renvoyée par un défenseur, on jouait la 54e minute de jeu. Alors qu’on atteignait l’heure de jeu, les noirs sortirent de l’ornière en lançant une première action construite sur la droite grâce à cette interception du cuir sur la droite de Wagner Alexis précédant une passe en profondeur dans le couloir en faveur de Ridel Didier, l’attaquant concluant le mouvement par une frappe des 25m passant loin au-dessus du but adverse. Consécutivement au renvoi aux 5.5m suivant, les deux formations allaient se neutraliser dans l’entre-jeu pendant quelques minutes avant que les Niedermodernois ne se retrouvent à la manœuvre dans la moitié de terrain locale par l’intermédiaire de Schneider Stéphane, le milieu offensif s’engageant dans le couloir droit avant d’obtenir un corner face à Fey Luc, ce qui laissa place à un coup de pied de coin que l’assaillant se chargea de botter de la droite en direction du second poteau pour la tête de Fath Loïc passant au-dessus du but local, on jouait la 63e minute de jeu. Dans la foulée du renvoi aux 5.5m suivant, les locaux procédèrent en contre par l’intermédiaire de Charneau Bernard, ce dernier héritant du ballon dans l’axe avant qu’il ne réponde à l’appel en profondeur sur la droite de Ridel Didier, l’attaquant s’emmenant le ballon jusqu’à hauteur des 20m desquels il expédia une frappe passant finalement à gauche de la cible, on jouait la 64e minute de jeu. Dominant les débats suivants pendant quelques minutes, les « Potiers » allaient finir par lancer un assaut sur la gauche par l’intermédiaire de Charneau Bernard, ce dernier débordant dans le couloir avant de se faire reprendre irrégulièrement par Wolff Matthieu à hauteur des 35m, ce qui occasionna un coup franc que Wagner Alexis se chargea de botter en direction de l’entrée de la surface de réparation à hauteur de laquelle Bur Julien renvoya le danger de la tête en étant relayé par l’un de ses attaquants, on jouait la 68e minute de jeu. Quadrillant parfaitement le terrain, les Betschdorfois n’allaient pas tarder à remettre le pied sur le ballon grâce à cette récupération du cuir sur la droite de Schmitter William, le milieu défensif temporisant un court instant avant de lancer Bauer Jonathan en profondeur dans le couloir, le nouvel entrant n’hésitant pas à émettre un centre en direction du premier poteau pour la reprise de Charneau Bernard passant au-dessus du but de Schmitt Anthony, on jouait la 69e minute de jeu. Suite au renvoi aux 5.5m suivant, les débats allaient essentiellement se concentrer au milieu de terrain et, après une lutte sans partage dans cette zone de jeu, les noirs allaient pouvoir envisager une nouvelle offensive dans l’axe par l’intermédiaire de Wagner Alexis, le meneur de jeu s’y offrant une percée précédant un très bon décalage sur la droite en faveur de Ridel Didier, ce dernier déboulant dans le couloir tout en redressant légèrement sa course dans l’axe afin de se mettre dans de bonnes dispositions pour expédier une frappe des 16m se logeant entre le portier adverse et son poteau gauche, on jouait la 71e minute de jeu, 2-0!

Accusant le coup suite à cette nouvelle réalisation concédée, les visiteurs engagèrent avant de laisser la libre entreprise à leurs hôtes, ces derniers ne se faisant pas prier pour développer une offensive sur la gauche par l’intermédiaire de Charneau Bernard, le milieu offensif s’avançant le ballon dans le couloir avant de répondre à l’appel en profondeur de Wagner Alexis, le meneur de jeu partant ensuite à toutes enjambées vers le but adverse pour finalement le voir contourner le portier adverse sorti à sa rencontre et buter sur Bur Julien, le défenseur central écartant le ballon en corner, ce qui laissa place à un coup de pied de coin que Charneau Bernard se chargea de botter de la droite en direction du point de penalty à hauteur duquel Schmitt Anthony enleva le danger d’une main ferme en direction de Comarmond Bruno, ce dernier décalant ensuite le ballon sur la droite afin de voir son meneur de jeu expédier un centre en retrait en faveur de Portal Julien, l’attaquant envoyant une frappe étant détournée sur la droite et directement dans les pieds de Wagner Alexis, le meneur de jeu n’hésitant pas à remiser le ballon en direction du second poteau à hauteur duquel aucun de ses partenaires ne fut en mesure de couper la trajectoire du ballon, le cuir filant finalement en sortie de but, on jouait la 73e minute de jeu. Alors qu’on rentrait dans le dernier quart d’heure de jeu de cette partie, les bleus et noirs allaient tout mettre en œuvre pour stopper l’hémorragie, ce qui allait favoriser une incursion sur la droite grâce au concours de Wolff Bruno, le défenseur s’avançant le ballon sur ce flanc avant de le distribuer en profondeur en faveur de Bernhardt Romain, le meneur de jeu ne se faisant pas prier pour expédier un centre en retrait en faveur de Schneider Stéphane, ce dernier reprenant le cuir d’une frappe étant contrée par un défenseur, Krieger Brice allant ensuite au combat pour conquérir le ballon afin de le décaler sur la gauche pour Fath Loïc, le défenseur le reprenant finalement d’une frappe étant stoppée en deux temps par Philipps Nicolas. Au cours des sept minutes suivantes, les noirs allaient gérer leur confortable avantage avant que leurs adversaires ne les troublent dans leur quiétude en reprenant la direction des opération sur la droite grâce à Chamant Antoine, l’attaquant déboulant dans ce couloir en ponctuant sa course par un centre en direction du second poteau pour la reprise de Ozturk Ismayil faisant trembler les filets, on jouait la 82e minute de jeu, 2-1! Le match étant totalement relancé, les locaux furent acculés dans leurs derniers retranchement face à des adversaires faisant preuve de mordant pour tenter de chercher l’égalisation et, suite à une offensive rondement menée sur la droite, Schmitter William intervint pour tenter d’y mettre un terme mais, dans son engagement, il se rendit coupable d’une faute de main à hauteur des 25m, ce qui occasionna un coup franc que Wolff Matthieu se chargea de botter en direction du second poteau à hauteur duquel Philipps Nicolas éprouva quelques difficultés à enlever le ballon, ce qui occasionna un cafouillage au terme duquel un défenseur put finalement renvoyer le ballon bien assez loin de sa zone d’inconfort, on jouait la 84e minute de jeu. Au cours des six minutes suivantes, les premiers signes de fatigue allaient commencer à faire leur apparition, ce qui allaient occasionner de nombreuses maladresses de part et d’autre et, avec la force du désespoir, les visiteurs allaient donner un dernier coup de rein sur la droite par l’intermédiaire de Schneider Stéphane, le milieu offensif débordant dans le couloir en ponctuant sa course par un centre en direction du point de penalty à hauteur duquel Fey Luc veillait au grain en pouvant renvoyer le danger bien assez loin de son but, on jouait la 90e minute de jeu. Consécutivement au renvoi défensif précédent, de dernier duels animèrent cette fin de rencontre avant que Wurth Sébastien ne mette un terme à la rencontre en scellant la victoire de l’AS Betschdorf 3 sur le FC Niedermodern 3 sur ce score de 2-1!



Soyez le premier à commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.