District 4 | L’AS Hatten impuissant face aux doublures schweighousoises

canard

A l’occasion de la 8e journée de championnat en District 4 (Gr B), l’AS Hatten accueillait le FC Schweighouse/s/Moder 2 pour une rencontre pouvant permettre aux visiteurs de s’emparer de la place de leader en faveur d’une victoire ce jour, et ce, face à des locaux devant veiller à prendre le large avec la zone rouge afin d’envisager la trêve hivernale avec un peu plus de sérénité. Après une première période se soldant par un net avantage en faveur des doublures Schweighousoises (0-2), ces derniers allaient enfoncer le clou au retour des vestiaires avant que les locaux ne réduisent la marque à la 71e minute de jeu, les bleus et rouges inscrivant ensuite une quatrième réalisation à l’entame du dernier quart d’heure de jeu, ce qui leur permit finalement de prendre les commandes du Groupe B. Résumé de cette rencontre…

AS HATTEN 1 1
FC SCHWEIGHOUSE/S/MODER 2 4

AS Hatten 1 – FC Schweighouse/s/M. 2 | La feuille de match

AS Hatten 1

LINCK Mickaël – BRENCKLE Léo, ROSIQUE Romain, RAPP Thibault, MEYER Noah – BAUER Kelian, EISELE Yann, BOLLMANN Kévin – SCHAEFFER Nicolas, KUHN Joël, CHARNEAU Kévin
Remplaçants: FALEMPIN Cédric, WEBER Robin
Dirigeant: BAUER Joël
Entraîneur: BURCKBUCHLER Bruno

FC Schweighouse/s/Moder 2

RIQUET Geoffrey – CROMER Loïc, ERBRECH Dylan, GASSMANN Arnaud, GRASSER Nicolas – GOTTIE Thierry, JAVEGNY Noah, LEBOLD Quentin – CHEVALIER Thomas, RECHT Patrick, MALLO Raphaël
Remplaçants: REYMANN Patrick, LEBOLD Timothée
Dirigeant: GULDNER Philippe
Entraîneur: ZIMMER Tharcisse

Arbitre: LOGEL Charles

AS Hatten 1 – FC Schweighouse/s/M. 2 | Le résumé du match

A l’occasion de la 8e journée de championnat en District 4 (Gr B), l’AS Hatten accueillait le FC Schweighouse/s/Moder 2 pour une rencontre pouvant permettre aux visiteurs de s’emparer de la place de leader en faveur d’une victoire ce jour, et ce, face à des locaux devant veiller à prendre le large avec la zone rouge afin d’envisager la trêve hivernale avec un peu plus de sérénité. C’est dans ce contexte que le coup d’envoi de la rencontre put être donné par Logel Charles avec, dès les premières minutes de jeu, une période d’observation s’installant dans l’entre-jeu avant que les bleus ne soient les premiers à se mettre en lumière dans l’axe grâce à cette interception du cuir de Grasser Nicolas précédant une passe en profondeur dans l’axe en faveur de Chevalier Thomas, l’attaquant s’y offrant ensuite une percée dans la masse étant conclue par une frappe des 16m finissant dans les gants de Linck Mickaël, on jouait la 4e minute de jeu. Suite au dégagement de ce dernier, les deux équipes allaient se neutraliser dans l’entre-jeu pendant quelques minutes, ce statu quo étant entrecoupé de quelques incursions de part et d’autre mais aucune de ces dernières n’aboutirent à quelque chose de concret. Il fallut attendre la 10e minute de jeu pour voir les visiteurs se créer une énorme occasion suite à cette action étant initiée dans l’axe par Lebold Quentin, le milieu offensif s’y avançant le ballon sur quelques mètres avant de lancer Recht Patrick en profondeur sur la gauche, le meneur de jeu déboulant dans le couloir tout en redressant sa course en direction de la surface de réparation dans laquelle il expédia une frappe s’écrasant sur le poteau gauche, le ballon étant ensuite renvoyée à la hâte par un défenseur. Consécutivement au renvoi défensif précédent, les jaunes et noirs allaient avoir un peu de mal à poser leur jeu face au pressing adverse et, suite à une perte de balle dans l’axe, les visiteurs en profitèrent pour reprendre le contrôle du cuir par l’intermédiaire de Gottie Thierry, le milieu défensif ne se faisant pas prier pour répondre à l’appel en profondeur de Chevalier Thomas, l’attaquant enchaînant ensuite par une frappe des 20m passant finalement au-dessus du but local, on jouait la 12e minute de jeu. Dans la foulée du renvoi aux 5.5m suivant, les doublures schweighousoises allaient laisser peu de place aux doutes en se donnant les moyens d’être à la réception du cuir au milieu de terrain grâce à Recht Patrick, le meneur de jeu se prenant le temps de lever la tête afin de lancer Mallo Raphaël en profondeur sur la gauche, l’attaquant déboulant dans le couloir avant de conclure sa chevauchée par une frappe passant à gauche de la cible, on jouait la 13e minute de jeu. Au cours des cinq minutes suivantes, les jaunes et noirs allaient se ressaisir en contrecarrant les initiatives adverses afin de se projeter vers l’avant mais suite à quelques maladresses dans les derniers 25m adverses, les bleus finirent par reprendre la direction des opérations grâce notamment à Grasser Nicolas, le défenseur central remontant le ballon sur la gauche avant de lancer Erbrech Dylan en profondeur dans le couloir, ce dernier y débordant jusqu’à qu’il soit en mesure d’adresser un centre rentrant en direction de la niche devant laquelle Linck Mickaël s’imposa en patron, on jouait la 18e minute de jeu. Suite au dégagement de ce dernier, les deux équipes allaient se faire front au milieu de terrain pendant quelques minutes, le temps nécessaire aux visiteurs pour envisager une nouvelle offensive dans l’axe grâce à Chevalier Thomas, l’attaquant s’y frayant un chemin avant de se faire stopper irrégulièrement dans son élan par Bauer Kelian à hauteur des 25m, ce qui occasionna un coup franc que Grasser Nicolas se chargea de botter à gauche d’un mur de deux joueurs et à gauche de la cage adverse, on jouait la 20e minute de jeu. Consécutivement au renvoi aux 5.5m suivant, les débats allaient se cantonner au milieu de terrain et, après d’âpres duels, les visiteurs en ressortirent vainqueurs grâce au concours de Cromer Loïc, le défenseur s’engageant ensuite dans le couloir droit avant de conclure sa course folle par une frappe des 20m étant détournée en corner par Meyer Noah, ce qui laissa place à un coup de pied de coin que Chevalier Thomas se chargea de botter de la gauche en direction du premier poteau à hauteur duquel Linck Mickaël cueillit le ballon sans problèmes, on jouait la 22e minute de jeu. Ayant laissés passer l’orage, les locaux allaient profiter du dégagement de leur gardien pour investir la moitié de terrain adverse et, après y avoir fait tourner le ballon, Kuhn Joël en hérita dans l’axe avant qu’il ne réponde à l’appel en profondeur sur la droite de Charneau Kévin, l’attaquant ayant à peine le temps de contrôler le ballon qu’il se fit prendre en position de hors-jeu à hauteur des 25m, on jouait la 23e minute de jeu.

Dans la foulée de l’exécution du coup franc indirect précédent, les jaunes et noirs allaient donner la chasse au porteur du ballon et, alors qu’ils accomplissaient cette tâche vainement, les bleus profitèrent des nombreux espaces afin de procéder en contre par l’intermédiaire de Gottie Thierry, le milieu défensif s’avançant le ballon dans l’axe avant de le glisser sur la gauche et dans le dos des défenseurs en faveur de Recht Patrick mais le meneur de jeu se fit prendre en position de hors-jeu à hauteur des 20m, on jouait la 25e minute de jeu. Suite à l’exécution du coup franc indirect suivant, les débats allaient se figer dans l’entre-jeu, les jaunes et noirs y donnant le meilleur d’eux-mêmes afin d’effacer leur déficit physique face à des adversaires conquérants et, à force d’abnégation, ils parvinrent à s’accaparer le ballon sur la gauche grâce à Rosique Romain, le défenseur le remontant le long de la ligne de touche pour ensuite le distribuer dans l’axe en faveur de Kuhn Joël, le meneur de jeu lançant ensuite Charneau Kévin en profondeur sur la gauche, l’attaquant déboulant dans le couloir avant de ponctuer sa course par un centre en direction du point de penalty à hauteur duquel Grasser Nicolas renvoya le danger de la tête en étant relayé par l’un de ses milieux de terrain, on jouait la 29e minute de jeu. Alors qu’on atteignait la demi-heure de jeu, les bleus allaient reprendre le contrôle des opérations au milieu de terrain grâce notamment à Javegny Noah, l’ailier passant la ligne médiane dans l’axe avant de répondre à l’appel en profondeur sur la droite de Lebold Quentin, le milieu offensif débordant dans le couloir en ponctuant sa course par un centre en direction du second poteau mais sa remise fut trop fuyante et, suite à un bel effort de Gottie Thierry, ce dernier récupéra le ballon sur la gauche afin de le remiser dans le paquet au milieu duquel Recht Patrick nous gratifia d’une bicyclette alors qu’il fut signalé en position de hors-jeu au préalable, on jouait la 31e minute de jeu. Consécutivement à l’exécution du coup franc indirect précédent, les visiteurs allaient exercer un pressing payant sur le porteur du ballon, ce qui allait s’illustrer par un bon ratissage sur la droite de Chevalier Thomas (?), l’attaquant débordant ensuite le long de la ligne de touche avant que la patrouille adverse ne commette une faute sur l’assaillant à hauteur des 30m, ce qui amena un coup franc que Grasser Nicolas se chargea de botter en direction du second poteau à hauteur duquel le portier local écarta le danger d’une main ferme avant d’être suppléé par l’un de ses défenseurs, on jouait la 32e minute de jeu. Quadrillant parfaitement le terrain, les visiteurs n’eurent aucun mal à remettre le pied sur le ballon suite au renvoi défensif précédent, grâce notamment à Javegny Noah, ce dernier étant idéalement servi dans l’axe avant de partir à toute allure vers le but avec Meyer Noah dans les talons, Linck Mickaël sortant ensuite de son but pour devancer l’assaillant en dégageant maladroitement le ballon sur Meyer Noah, ce dernier filant ensuite en corner pour un coup de pied de coin que Chevalier Thomas se chargea de botter de la droite en direction du premier poteau à hauteur duquel Eisele Yann renvoya le danger de la tête en étant relayé par l’un de ses défenseurs, on jouait la 33e minute de jeu. A force de persévérance sur le front de l’attaque, les visiteurs parvinrent enfin à débloquer la situation suite à cette action voyant Recht Patrick profiter d’un boulevard sur la gauche pour y déborder avant qu’il n’obtienne un corner face à Bauer Kelian, ce qui laissa place à un coup de pied de coin que Lebold Quentin se chargea de botter de la gauche en direction du premier poteau pour la tête de Cromer Loïc trouvant victorieusement le petit filet droit du but local, on jouait la 34e minute de jeu, 0-1! Suite à leur engagement, les locaux allaient investir la moitié de terrain adverse dans l’axe par l’intermédiaire de Kuhn Joël, ce dernier s’enfonçant jusqu’à hauteur des 30m avant de se faire déstabiliser par Grasser Nicolas, ce qui occasionna un coup franc que Bollmann Kévin se chargea de botter sur la droite de la surface de réparation, zone dans laquelle Grasser Nicolas enleva le danger de la tête en étant relayé par l’un de ses milieux de terrain, on jouait la 35e minute de jeu.

Consécutivement au renvoi défensif précédent, les bleus allaient procéder en contre par l’intermédiaire d’Erbrech Dylan, le défenseur débordant dans le couloir gauche avant d’obtenir un corner face à Eisele Yann, ce qui laissa place à un coup de pied de coin que Mallo Raphaël se chargea de botter de la gauche en direction du premier poteau à hauteur duquel Rosique Romain enleva difficilement le ballon de la tête avant que Linck Mickaël n’attrape le ballon juste devant un assaillant, on jouait la 36e minute de jeu. Dans la foulée du dégagement du dernier rempart local, les visiteurs allaient être à la réception du cuir dans l’entre-jeu avant qu’une passe approximative de leur part ne soit intercepté sur la droite par Eisele Yann, l’ailier s’engouffrant ensuite dans le couloir en ponctuant sa course par un centre en direction du premier poteau à hauteur duquel Riquet Geoffrey capta le ballon sans soucis, on jouait la 37e minute de jeu. Restant à la manœuvre dans la moitié de terrain visiteuse, les hommes de Burckbuchler Bruno allaient récupérer le ballon dans l’axe par l’intermédiaire de Kuhn Joël, le meneur de jeu se prenant ensuite le temps de lever la tête avant de répondre à l’appel en profondeur d’Eisele Yann mais la passe fut trop appuyée, ce qui permit à Riquet Geoffrey d’être sur le ballon avant que l’assaillant n’ait le temps de le contrôler, on jouait la 38e minute de jeu. Ayant laissés passer l’orage, les doublures schweighousoises allaient se remettre dans le sens de la marche en faisant ressortir leur bloc, ce qui favorisa un assaut voyant le jour sur la droite grâce au concours de Gassmann Arnaud, ce dernier remontant le ballon sur son flanc avant de décaler le ballon à sa gauche pour Mallo Raphaël, l’attaquant lançant ensuite Javegny Noah en profondeur dans le couloir droit, l’ailier y déboulant avant de ponctuer sa course par un centre en direction du second poteau à hauteur duquel Chevalier Thomas passa au travers, Linck Mickaël pouvant ensuite intervenir pour capter le ballon, on jouait la 39e minute de jeu. Rentrant dans les cinq dernières minutes de jeu de ce premier acte, les jaunes et noirs allaient tout mettre en œuvre pour tenter de regagner les vestiaires sur un score de parité à l’image de cette offensive se développant sur la droite par l’intermédiaire de Kuhn Joël, le meneur de jeu prenant son adversaire direct de vitesse dans le couloir avant qu’il ne se mette dans de bonnes dispositions pour expédier un centre en direction du premier poteau à hauteur duquel Cromer Loïc écarta le danger en corner, ce qui laissa place à un coup de pied de coin qu’Eisele Yann se chargea de botter de la droite en direction du premier poteau devant lequel Gottie Thierry renvoya le danger de la tête en étant relayé par l’un de ses milieux de terrain, on jouait la 40e minute de jeu. Suite au renvoi défensif précédent, une situation de contre en faveur des visiteurs allait se développer sur la droite grâce au concours de Cromer Loïc, le défenseur remontant le ballon le long de la ligne de touche avant de lancer Javegny Noah dans l’axe, ce dernier s’emmenant le ballon jusque dans la surface de réparation dans laquelle il trompa la vigilance de Linck Mickaël d’une frappe tendue faisant trembler les filets, on jouait la 41e minute de jeu, 0-2! Accusant le coup suite au break validé par leurs adversaires, les Hattenois allaient subir la fougue de leurs vis-à-vis jusqu’à ce que le ballon ne revienne dans les pieds de Grasser Nicolas, le défenseur central se prenant le temps de lever la tête afin de parfaitement servir le cuir sur la droite en faveur de Mallo Raphaël, l’attaquant déboulant dans le couloir avant de ponctuer sa course par un centre en direction du second poteau pour la tête de Gottie Thierry finissant dans les gants de Linck Mickaël, on jouait la 42e minute de jeu. Ne perdant pas de temps pour effectuer sa relance, le portier local trouva l’un de ses partenaires dans l’axe mais, surpris par le pressing exercé par Javegny Noah, ce dernier perdit le ballon avant de voir son adversaire décaler le ballon sur la gauche en faveur de Chevalier Thomas, l’attaquant ne se faisant pas prier pour reprendre le cuir d’une frappe passant finalement à gauche de la cage locale, on jouait la 43e minute de jeu. Dans la foulée du renvoi aux 5.5m suivant, les locaux se permirent un dernier assaut sur la gauche grâce à cette remontée de balle de Rosique Romain précédant une passe en profondeur en faveur d’Eisele Yann mais la passe fut trop appuyée et Riquet Geoffrey put donc s’imposer juste devant l’assaillant, on jouait la 44e minute de jeu. Suite au dégagement de ce dernier, quelques duels eurent lieu dans l’entre-jeu avant que l’arbitre ne renvoie les 22 acteurs aux vestiaires pour la pause.

Au cours du second acte, les visiteurs allaient dominer leur sujet face à des hôtes manquant d’inspiration

De retour sur la pelouse, les deux formations étaient parées pour le coup d’envoi du second acte avec, dès les premières minutes de jeu, une période de neutralisation ayant lieu dans l’entre-jeu avant que les jaunes et noirs ne passent la vitesse suivante en s’extirpant de cette situation grâce à Charneau Kévin, l’attaquant déboulant ensuite dans le couloir droit avant d’obtenir un corner face à Gassmann Arnaud, ce qui laissa place à un coup de pied de coin que Bollmann Kévin se chargea de botter de la droite en direction du point de penalty à hauteur duquel Erbrech Dylan renvoya le danger bien assez loin de sa zone d’inconfort, on jouait la 49e minute de jeu. Suite au renvoi défensif précédent, les bleus allaient mener un contre express voyant Javegny Noah lancer Mallo Raphaël dans l’axe, l’attaquant s’y avançant le ballon pour ensuite le décaler sur la droite pour Chevalier Thomas, l’attaquant pénétrant dans la surface de réparation afin d’émettre une frappe trompant la vigilance de Linck Mickaël, on jouait la 50e minute de jeu, 0-3! Consécutivement à leur engagement, les hommes de Burckbuchler Bruno investirent la moitié de terrain adverse avant qu’un très bon décalage n’intervienne sur la droite en faveur de Charneau Kévin, l’attaquant débordant dans le couloir avant de ponctuer sa course par un centre étant dévié par Grasser Nicolas en direction de son gardien qui put se saisir du cuir sans difficulté, on jouait la 52e minute de jeu. Dans la foulée du dégagement du portier visiteur, les deux formations allaient se livrer d’âpres duels dans l’entre-jeu avant que les locaux ne parviennent à en ressortir vainqueurs grâce notamment à Bollmann Kévin, le milieu offensif s’engouffrant ensuite dans le couloir droit avant de se faire stopper irrégulièrement dans sa progression par Gassmann Arnaud, ce qui occasionna un coup franc que Bauer Kelian se chargea de botter directement au-dessus du but de Riquet Geoffrey, on jouait la 54e minute de jeu. Suite au renvoi aux 5.5m suivant, les débats allaient se figer au milieu de terrain, les visiteurs gérant leur confortable avantage face à des locaux faisant preuve d’attentisme et, après trois minutes passées dans cette situation, les bleus allaient passer la vitesse suivante sur la gauche grâce à cette percée de Javegny Noah se soldant par une faute de Rosique Romain à hauteur des 25m, ce qui occasionna un coup franc que Lebold Quentin se chargea de botter en direction du premier poteau pour la tête de Cromer Loïc passant à gauche de la cible, on jouait la 57e minute de jeu. Ne tardant pas à effectuer sa remise en jeu, Linck Mickaël trouva Kuhn Joël au milieu de terrain avant que le meneur de jeu ne passe la ligne médiane pour ensuite le voir décaler le ballon sur la gauche en faveur de Schaeffer Nicolas, l’attaquant déboulant dans le couloir en concluant sa chevauchée par une frappe étant détournée en corner par un défenseur, ce qui laissa place à un coup de pied de coin que l’assaillant se chargea de botter de la gauche en direction du premier poteau devant lequel Erbrech Dylan veillait au grain en pouvant renvoyer le danger bien assez loin de sa zone d’inconfort, on jouait la 58e minute de jeu. Alors qu’on atteignait l’heure de jeu, les doublures schweighousoises allaient reprendre la direction du jeu en poussant leurs hôtes dans leurs derniers retranchements avant de faire circuler le ballon sur la largeur jusqu’à qu’il parviennent à trouver une ouverture sur la droite grâce à ce très bon décalage sur la droite en faveur de Chevalier Thomas précédant une passe en profondeur en faveur de Reymann Patrick, ce dernier ne se faisant pas prier pour reprendre le cuir d’une frappe des 16m passant finalement à gauche du but adverse, on jouait la 63e minute de jeu.

Au cours de cette phase de jeu voyant les deux équipes se projeter d’un but à l’autre, on retrouvait à présent les jaunes et noirs à la manœuvre dans l’axe grâce à Bauer Kelian, le milieu défensif étant parfaitement encadré par Gottie Thierry avant que ce dernier ne se rende coupable d’une petite faute sur son vis-à-vis à hauteur des 40m, ce qui amena un coup franc que Rapp Thibault se chargea de jouer court avec Kuhn Joël, le meneur de jeu s’enfonçant ensuite dans l’axe avant de se résoudre à remiser le cuir en retrait sur la droite pour Brenckle Léo, le défenseur tentant ensuite de lui glisser le cuir dans le dos des défenseurs mais cette transmission de balle fut coupée par Gottie Jérémy, le milieu défensif enchaînant ensuite par un long dégagement vers l’avant, on jouait la 65e minute de jeu. Suite au renvoi défensif précédent, les deux équipes allaient se neutraliser dans l’entre-jeu pendant quelques minutes, le temps nécessaire aux locaux pour envisager un nouvel assaut sur la gauche par l’intermédiaire de Rosique Romain, le défenseur franchissant la ligne médiane avant de répondre parfaitement à l’appel de Schaeffer Nicolas, l’attaquant s’emmenant le ballon jusqu’aux 20m desquels il décocha une frappe heurtant la barre transversale avant que le ballon ne revienne sur la droite de la surface de réparation, Eisele Yann faisant l’effort d’aller le récupérer afin de le remiser en retrait pour la reprise de Kuhn Joël étant contrée puis renvoyée par un défenseur, on jouait la 68e minute de jeu. Bien que menés largement au score, les jaunes et noirs n’allaient pas baisser les bras à l’image de cette nouvelle action voyant Schaeffer Nicolas hériter du ballon sur la gauche avant de répondre à l’appel en profondeur dans le couloir d’Eisele Yann, l’ailier y déboulant pour ensuite songer à décaler légèrement le ballon sur sa gauche pour Kuhn Joël qui, des 16m, expédia un centre lobant Riquet Geoffrey au premier poteau avant qu’Eisele Yann n’ait plus qu’à glisser le ballon au fond des filets, on jouait la 71e minute de jeu, 1-3! Revigorés par leur réduction du score, les locaux allaient reprendre espoir à l’image de ce pressing terrible exercé sur le porteur du ballon leur permettant finalement d’en ratisser un sur la droite par l’intermédiaire d’Eisele Yann, l’ailier déboulant ensuite le long de la ligne de touche avant de se faire faucher par Erbrech Dylan à hauteur des 40m, ce qui occasionna un coup franc que Rapp Thibault se chargea de botter en direction de l’entrée de la surface de réparation pour Rapp Thibault, ce dernier contrôlant le ballon avant d’enchaîner par une bon décalage dans l’axe en faveur de Schaeffer Nicolas, l’attaquant n’ayant finalement pas le temps d’armer sa frappe sous la pression d’un défenseur, on jouait la 73e minute de jeu. Alors qu’on rentrait dans le dernier quart d’heure de jeu, les visiteurs allaient reprendre la direction des opérations au milieu de terrain grâce notamment à Chevalier Thomas, l’attaquant s’avançant le ballon sur la droite avant de répondre à l’appel en profondeur de Mallo Raphaël dans le couloir, ce dernier y débordant tout en redressant sa course dans la surface de réparation avant d’émettre une frappe finissant sa course au fond des filets, 1-4! N’ayant plus le moindre espoir, les jaunes et noirs allaient relâcher leurs efforts suite à leur engagement, ce qui allait permettre à leurs vis-à-vis d’envisager un nouvel assaut sur la gauche à l’issue duquel la patrouille locale se rendit coupable d’une faute à hauteur des 25m occasionnant un coup franc que Erbrech Dylan se chargea de botter en direction de l’entrée de la surface de réparation à hauteur de laquelle Rapp Thibault renvoya le danger avec autorité, on jouait la 77e minute de jeu. Donnant ensuite la chasse au porteur du ballon, les hommes de Zimmer Tharcisse n’allaient pas tarder à en ratisser un sur la gauche grâce à Mallo Raphaël, l’attaquant naviguant ensuite entre les défenseurs avant d’obtenir un corner face à Brenckle Léo, ce qui laissa place à un coup de pied de coin que l’assaillant se chargea de botter de la gauche en direction du second poteau pour la tête de Gottie Thierry passant à droite de la cible, on jouait la 78e minute de jeu.

Loin de vouloir subir les assaut de leurs adversaires jusqu’au coup de sifflet final, les jaunes et noirs allaient se ressaisir en faisant ressortir leur bloc afin de permettre à leur attaquants de s’exprimer dans le couloir gauche mais ce fut sans compter sur la patrouille adverse, cette dernière y faisant le ménage en commettant une faute à hauteur des 30m, ce qui occasionna un coup franc que Meyer Noah se chargea de botter en direction du premier poteau à hauteur duquel Cromer Loïc dévia le ballon vers son gardien, ce dernier pouvant s’emparer du cuir non sans difficulté, on jouait la 79e minute de jeu. Rentrant dans les dix dernières minutes de jeu de cette partie, les deux formations allaient se donner rendez-vous au milieu de terrain, zone de jeu dans laquelle ils allaient se disputer la conquête du ballon avant que les locaux ne parviennent à ressortir vainqueurs des duels grâce à cette interception du cuir de Meyer Noah dans l’axe précédant une courte percée étant annihilée irrégulièrement par Lebold Timothée à hauteur des 40m, ce qui occasionna un coup franc que Rapp Thibault se chargea de botter en direction de l’entrée de la surface de réparation à hauteur de laquelle Grasser Nicolas écarta le danger de la tête en étant relayé par l’un de ses milieux de terrain, on jouait la 82e minute de jeu. Restant actifs dans la moitié de terrain visiteuse, les Hattenois allaient se jeter sur tous les ballons comme des morts de faim, ce qui allait permettre à Falempin Cédric de s’emparer du cuir sur la gauche avant d’obtenir un corner face à Erbrech Dylan, pour un coup de pied de coin que Schaeffer Nicolas se chargea de botter de la gauche en direction du premier poteau à hauteur duquel Bollmann Kévin dévia le ballon de la tête en direction du second poteau devant lequel Lebold Quentin intervint pour écarter le danger de la tête en étant relayé par l’un de ses défenseurs, on jouait la 83e minute de jeu. Continuant de rôder dans les derniers 40m adverses, les hommes de Burckbuchler Bruno allaient parvenir à reprendre le contrôle du cuir sur la droite grâce à cette récupération de Schaeffer Nicolas précédant une passe dans l’axe en faveur de Kuhn Joël, le meneur de jeu temporisant un court instant avant de lui remiser en profondeur dans le couloir droit, l’attaquant ne se faisant pas prier pour expédier un centre en direction du point de penalty à hauteur duquel Erbrech Dylan fut le plus prompt pour renvoyer le danger bien assez loin de sa zone d’inconfort, on jouait la 84e minute de jeu. Alors qu’on rentrait dans les cinq dernières minutes de jeu de cette partie, les visiteurs allaient se remettre dans le sens de la marche par l’intermédiaire de Reymann Patrick, ce dernier remontant le ballon sur la droite avant de lancer Mallo Raphaël dans l’axe, l’attaquant se frayant ensuite un chemin dans la masse pour finalement le voir pénétrer dans la surface de réparation pour y décocher une frappe étant parfaitement captée par Linck Mickaël, on jouait la 86e minute de jeu. Au cours des minutes suivantes, les débats baissèrent nettement en intensité dans l’entre-jeu, les bleus se contentant de gérer leur confortable avantage face à des jaunes et noirs n’ayant plus aucun espoir, ce qui se traduisit par une nouvelle offensive visiteuse se développant sur la gauche avant que Brenckle Léo ne s’interpose en renvoyant le danger directement dans les pieds de Reymann Patrick, ce dernier s’emmenant le ballon jusqu’aux 16m desquels il expédia une frappe finissant directement dans les gants de Linck Mickaël, on jouait la 90e minute de jeu. Suite au dégagement de ce dernier, d’âpres duels s’engagèrent au milieu de terrain et, après plusieurs minutes de lutte, les jaunes et noirs parvinrent à s’extirper de l’attroupement par la droite grâce à Schaeffer Nicolas, l’attaquant débordant dans le couloir avant qu’il ne soit stoppé irrégulièrement dans son élan par Gassmann Arnaud, ce qui occasionna un coup franc que Meyer Noah se chargea de botter en direction de l’entrée de la surface de réparation à hauteur de laquelle Gassmann Arnaud intervint pour renvoyer le danger bien assez loin de sa zone d’inconfort, on jouait la 93e minute de jeu. Consécutivement au renvoi défensif précédent, de derniers duels allaient animer les dernières secondes de jeu avant que Logel Charles ne mette un terme à la rencontre en scellant ainsi la large victoire décrochée par le FC Schweighouse/s/Moder 2 face à des vaillants Hattenois sur ce score de 1-4 !



Soyez le premier à commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.