District 9 | L’entente Munchhausen/M. 3 confirme face à l’entente Aschbach/O. 3

A l’occasion d’un match en retard comptant pour la 9e journée de championnat en District 9 (Gr C), l’entente Munchhausen/Mothern 3 accueillait le FC Aschbach/Oberroedern 3 pour une rencontre que les locaux comptaient remporter afin de rester en contact avec le leader après la victoire de ce dernier la veille face au FR Schoenenbourg/M. 3 (7-2), et ce, face à l’avant-dernier de la classe. Après une première période se soldant par un court avantage en faveur des locaux (1-0), ces derniers allaient faire le break non loin du dernier quart d’heure de jeu avant qu’ils n’aggravent le score à l’entame des arrêts de jeu. Résumé de cette rencontre…

MUNCHHAUSEN/MOTHERN 3 3
ASCHBACH/OBERROEDERN 3 0

Munchhausen/M. 3 – Aschbach/O. 3 | La feuille de match

Munchhausen/M. 3

GILLES Yannick – RUCK Jérôme, HERRMANN Nicolas, FABACHER Thierry, GENTES Cédric – SCHMITT Dominique, MOOG Jean, MANGOLD Timothée – SCHMITT Christophe, WEISSENBURGER Alan, WEISSENBURGER Kévin
Remplaçants: BEYER Anthony, BLAES Cédric, KUBLER Jérémy
Dirigeant: IMBERY Jonathan
Entraîneur: GERBER Joseph
Assistant: KRAEMER Yannick

Aschbach/O. 3

DUPLAT Alexandre – MARZOLF Thierry, SCHWEICKERT Olivier, BLATT Corentin, AMANN Thomas – LANG Vincent, MUNGAY Christian, HEINTZ Christophe – PARIS Stéphane, KLEHAMMER Didier, WALTER Alexis
Remplaçants: HOEHN Aurélien, KLEHAMMER Benoît
Dirigeant: PHILIPPS Claude
Entraîneur: EISELE Pierre

Arbitres: M VELTZ Vincent (bénévole) assisté de MM GERBER Robert et NEFF André (bénévoles)

Munchhausen/M. 3 – Aschbach/O. 3 | Le résumé du match

A l’occasion d’un match en retard comptant pour la 9e journée de championnat en District 9 (Gr C), l’entente Munchhausen/Mothern 3 accueillait le FC Aschbach/Oberroedern 3 pour une rencontre que les locaux comptaient remporter afin de rester en contact avec le leader après la victoire de ce dernier la veille face au FR Schoenenbourg/M. 3 (7-2), et ce, face à l’avant-dernier de la classe. C’est dans ce contexte que le coup d’envoi de la rencontre put être donné par Veltz Vincent avec, dès les premières minutes de jeu, une période d’observation se mettant en place dans l’entre-jeu et au cours de laquelle les deux équipes tentèrent quelques incursions, ces dernières restant vaines jusqu’à la 6e minute de jeu et cette action locale se développant sur la gauche par l’intermédiaire de Schmitt Christophe, l’attaquant déboulant dans le couloir avant de ponctuer sa course par un centre en direction du premier poteau devant lequel Duplat Alexandre s’imposa en patron. Suite au dégagement de ce dernier, les débats du milieu de terrain allaient tourner court puisque les locaux repartirent pour un assaut sur la gauche grâce à Weissenburger Alan, le meneur de jeu débordant jusqu’aux 20m à hauteur desquels Heintz Christophe commit une faute sur l’assaillant, ce qui occasionna un coup franc que Moog Jean se chargea de botter au-dessus d’un mur de quatre joueurs et directement au-dessus du but adverse, on jouait la 7e minute de jeu. Consécutivement au renvoi aux 5.5m suivant, les deux équipes allaient se faire front pendant quelques minutes au milieu de terrain avant que les locaux ne ressortent vainqueurs des duels, ces derniers investissant la moitié de terrain adverse pour enfin voir Schmitt Christophe hériter du ballon sur la gauche, l’attaquant déboulant ensuite dans le couloir afin d’expédier un centre en direction du second poteau à hauteur duquel un défenseur renvoya le danger sur la droite et directement dans les pieds de Weissenburger Alan, le meneur de jeu ne se faisant pas prier pour reprendre le cuir d’une frappe des 16m filant directement au-dessus du but de Duplat Alexandre, on jouait la 8e minute de jeu. Ayant laissés passer l’orage, les jaunes et bleus allaient parvenir à ressortir de l’ornière grâce à cette réception du cuir sur la gauche de Walter Alexis précédant une percée de ce dernier sur la droite se concluant par un corner face à Herrmann Nicolas, ce qui laissa place à un coup de pied de coin que l’assaillant se chargea de botter de la droite en direction du point de penalty pour la tête défensive de Fabacher Thierry, on jouait la 9e minute de jeu. Au cours des minutes suivantes, les deux formations allaient se neutraliser dans l’entre-jeu avant que les locaux n’entrevoient une fenêtre de tir dans l’axe voyant Schmitt Dominique s’y offrir une percée étant conclue par une passe sur la droite en faveur de Moog Jean, l’ailier ne se faisant pas prier pour expédier une frappe tendue des 20m finissant dans la lucarne gauche, on jouait la 11e minute de jeu, 1-0! Etant désormais au pied du mur, les visiteurs allaient profiter de leur engagement pour investir le camp adverse avant qu’un très bon décalage sur la droite n’intervienne en faveur de Walter Alexis, l’attaquant débordant dans le couloir afin de se mettre dans de bonnes dispositions afin d’envoyer un centre en direction du point de penalty à hauteur duquel Fabacher Thierry veillait au grain en pouvant renvoyer le danger, on jouait la 12e minute de jeu. Dans la foulée du renvoi défensif précédent, les débats allaient nettement baisser en intensité et, après quelques minutes passées à se partager la possession du cuir dans l’entre-jeu, les visiteurs allaient parvenir à tirer leur épingle du jeu dans l’axe par l’intermédiaire de Amann Thomas, le défenseur central remontant le terrain sur plusieurs mètres avant de se faire faucher dans le rond central par Schmitt Christophe, ce qui amena un coup franc que Paris Stéphane se chargea de jouer sur la gauche en direction de Klehammer Didier, le meneur de jeu perdant le cuir dans le couloir avant qu’il ne revienne dans l’axe et dans les pieds de Mungay Christian, ce dernier l’expédiant ensuite en direction du second poteau pour la reprise de Walter Régis étant contrée puis renvoyée par l’arrière-garde locale, on jouait la 18e minute de jeu. Suite au renvoi défensif précédent, les bleus et noirs allaient se remettre dans le sens de la marche en lançant une offensive par la droite grâce à Moog Jean, ce dernier déboulant dans ce couloir avant de résoudre à émettre une passe en retrait pour Weissenburger Alan, le meneur de jeu n’hésitant pas à émettre un centre en direction du premier poteau à hauteur duquel Duplat Alexandre capta le ballon sans soucis, on jouait la 19e minute.

Consécutivement au dégagement de ce dernier, les locaux n’eurent aucun mal à remettre le pied sur le ballon avant qu’un très bon décalage sur la droite n’intervienne en faveur de Moog Jean, l’ailier déboulant ensuite dans le couloir afin de se mettre dans de bonnes dispositions pour expédier un centre en direction du second poteau à hauteur duquel Weissenburger Alan remisa le ballon en direction du poteau opposé devant lequel Blatt Corentin renvoya le danger avec autorité, on jouait la 20e minute de jeu. Au cours des minutes suivantes, les actions notables allaient se raréfier, les deux équipes s’enlisant dans une série de duels sporadiques dans l’entre-jeu avant que les visiteurs ne parviennent à ressortir vainqueurs de l’attroupement par l’intermédiaire de Klehammer Didier, le meneur de jeu entamant une percée dans l’axe étant rapidement et irrégulièrement annihilée par Weissenburger Alan à hauteur des 40m, ce qui amena un coup franc que Amann Thomas se chargea de botter en direction du poteau gauche à hauteur duquel Schmitt Dominique enleva le danger de la tête en étant relayé par l’un de ses compères du milieu de terrain, on jouait la 26e minute de jeu. Alors qu’on atteignait la demi-heure de jeu, on retrouvait les locaux à la manœuvre dans la moitié de terrain adverse grâce à cette remontée de balle sur la gauche de Weissenburger Kévin précédant un une/deux avec Schmitt Dominique, ce dernier lui remisant parfaitement le ballon afin de le voir se l’emmener jusqu’à l’entrée de la surface de réparation à hauteur de laquelle l’attaquant décocha une frappe passant finalement à gauche de la cible. Suite au renvoi aux 5.5m suivant, les débats allaient se rééquilibrer au milieu de terrain avant que les bleus et noirs n’entrevoient une fenêtre de tir sur la droite grâce à Schmitt Dominique, le milieu offensif répondant à l’appel en profondeur de Mangold Timothée avant de le voir prolonger la trajectoire du cuir dans la course de Moog Jean mais sa passe fut trop profonde et le ballon mourut en sortie de but, on jouait la 32e minute de jeu. Rentrant ensuite dans les dix dernières minutes de jeu de ce premier acte, les deux formations allaient se neutraliser dans l’entre-jeu jusqu’à ce que les visiteurs ne soient en mesure de lancer un assaut par la gauche et, suite à l’interception du cuir de Fabacher Thierry, le défenseur local loupa son dégagement, ce qui profita à Paris Stéphane, ce dernier tentant ensuite sa chance d’une frappe étant repoussée sur la gauche par Gilles Yannick et, après un léger cafouillage à hauteur des 20m, le ballon revint dans les pieds de Walter Alexis, ce dernier tentant ensuite une frappe des 16m alors que l’attaquant avait été signalé en position de hors-jeu au préalable. Quadrillant parfaitement le terrain, les visiteurs n’eurent aucun mal à remettre le pied sur le ballon suite à l’exécution du coup franc indirect précédent, grâce notamment à Mungay Christian, l’ailier profitant ensuite d’un boulevard sur le flanc droit pour s’y engouffrer avant de ponctuer sa course par un centre en direction du second poteau pour la reprise de Walter Alexis passant très nettement au-dessus du but de Gilles Yannick, on jouait la 36e minute de jeu. Consécutivement au renvoi aux 5.5m suivant, les deux équipes allaient lever le pied au milieu de terrain pendant quelques minutes, le temps nécessaire aux visiteurs pour envisager une nouvelle offensive sur la droite grâce à Mungay Christian, l’ailier débordant dans ce couloir avant que Weissenburger Kévin ne se rende coupable d’une faute sur l’assaillant à hauteur des 30m, ce qui occasionna un coup franc que Schweickert Olivier se chargea de botter d’une frappe brossée en direction du second poteau à hauteur duquel aucun de ses partenaires ne fut en mesure de couper la trajectoire du cuir, ce dernier mourant finalement en sortie de but, on jouait la 39e minute de jeu. Dans la foulée du renvoi aux 5.5m précédent, Lang Vincent allait être à la réception du ballon dans l’axe avant de se frayer un chemin dans la masse afin de le glisser devant lui pour Walter Alexis, l’attaquant butant ensuite sur Fabacher Thierry, le défenseur pouvant renvoyer le danger bien assez loin de sa zone d’inconfort, on jouait la 40e minute de jeu. Mettant tout en œuvre sur le front de l’attaque afin de tenter d’égaliser, les visiteurs allaient se jeter sur tous les ballons, ce qui allait finalement être bénéfique puisqu’ils allaient en ratisser un dans le rond central grâce à Mungay Christian, ce dernier ayant à peine le temps de songer à ce qu’il allait faire du cuir qu’il se fit reprendre irrégulièrement par Moog Jean, ce qui occasionna un coup franc que Amann Thomas se chargea de botter en direction de l’entrée de la surface de réparation à hauteur de laquelle Weissenburger Alan renvoya le ballon directement dans les pieds de Heintz Christophe qui, des 25m, ne se fit pas prier pour le reprendre d’une frappe passant au-dessus du but de Gilles Yannick, on jouait la 43e minute de jeu. Suite au renvoi aux 5.5m suivant, de derniers duels eurent lieu dans l’entre-jeu avant que l’arbitre ne renvoie les 22 acteurs aux vestiaires pour la pause.

Bien que surpris par la combativité de leurs adversaires en première période, les locaux allaient parvenir à prendre le large en seconde période

De retour sur la pelouse, les deux formations étaient parées pour le coup d’envoi du second acte avec, dès la 46e minute de jeu, une première action locale se développant sur la droite par l’intermédiaire de Moog Jean, ce dernier s’offrant un petit festival dans le couloir avant de songer à émettre une passe en retrait dans l’axe en faveur de Weissenburger Kévin, ce dernier reprenant le cuir d’une frappe des 25m passant finalement à droite de la cible. Loin de vouloir subir tout au long de ce second acte, les visiteurs allaient proposer une bonne résistance au milieu de terrain avant que Lang Vincent n’ait pas d’autre choix que de remiser le ballon vers son gardien mais sa passe ne fut pas assez appuyée, Schmitt Dominique en profitant ensuite pour s’en emparer afin de se l’emmener jusqu’aux 20m desquels il décocha une frappe passant finalement à droite du but de Duplat Alexandre, on jouait la 48e minute de jeu. Continuant à donner la chasse aux porteurs du ballon, les bleus et noirs allaient finalement parvenir à en ratisser un sur la droite par l’intermédiaire de Weissenburger Alan, le meneur de jeu se l’emmenant ensuite sur quelques mètres pour enfin le voir adresser une passe lumineuse dans l’axe en faveur de Schmitt Dominique, le milieu défensif glissant ensuite le ballon dans un trou de souris pour Weissenburger Kévin, l’attaquant n’hésitant pas à prendre sa chance d’une frappe à bout portant s’envolant finalement au-dessus du but adverse, on jouait la 50e minute de jeu. Après un début de seconde période démarrant pied au plancher, les deux formations allaient ensuite se neutraliser dans l’entre-jeu pendant quelques minutes, le temps nécessaire aux locaux pour entrevoir une nouvel assaut sur la droite par l’intermédiaire de Schmitt Dominique, ce dernier répondant à l’appel en profondeur de Fabacher Thierry, l’attaquant débordant dans le couloir en concluant sa chevauchée par un centre en direction du second poteau à hauteur duquel Marzolf Thierry dégagea le ballon à la hâte face à la menace d’un assaillant, on jouait la 53e minute de jeu. La domination locale atteignit son paroxysme à la 54e minute de jeu suite à cette offensive initiée sur la droite par Beyer Anthony, le nouvel entrant s’emmenant le ballon dans le couloir avant d’envoyer une passe en profondeur dans le dos des défenseurs en faveur de Moog Jean, l’ailier se faisant ensuite prendre en position de hors-jeu à hauteur des 25m. Alors qu’on atteignait l’heure de jeu, les jaunes et bleus allaient reprendre du poil de la bête, ce qui allait leur permettre de faire ressortir son bloc afin de favoriser une action collective dans l’axe forçant l’arrière-garde adverse à commettre une faute à l’entrée de la surface de réparation, ce qui occasionna un coup franc que Marzolf Thierry se chargea de botter en direction du poteau droite à hauteur duquel Walter Alexis plaça une tête étant captée non sans mal par Gilles Yannick. Suite au dégagement de ce dernier, les deux équipes allaient se livrer d’âpres duels dans l’entre-jeu pendant quelques minutes avant de voir les locaux en ressortir vainqueurs grâce notamment à Schmitt Dominique, le milieu défensif débordant ensuite dans ce couloir avant de voir Heintz Christophe se rendre coupable d’une faute sur l’assaillant à hauteur des 30m, ce qui occasionna un coup franc que Mungay Christian se chargea de jouer court avec Klehammer Didier, le meneur de jeu tentant finalement sa chance d’une frappe des 20m étant contrée puis renvoyée par Gentes Cédric, on jouait la 62e minute de jeu.

Après avoir déjà bien bataillés depuis le coup d’envoi, les deux équipes allaient afficher les premiers signes de fatigue, ce qui se fit ressentir dans les duels, ces derniers étant souvent sporadiques et entrecoupés de quelques maladresses de part et d’autres et, suite à l’un d’entre-eux finissant par tourner à l’avantage des visiteurs, Klehammer Didier en profita pour déborder sur la gauche avant qu’il se fasse prendre en sandwich entre Weissenburger Alan et Fabacher Thierry à hauteur des 35m, ce qui amena un coup franc que Schweickert Olivier se chargea de botter en direction de l’entrée de la surface de réparation à hauteur de laquelle Fabacher Thierry renvoya le danger directement dans les pieds de Schweickert Olivier, le défenseur ne se faisant pas prier pour remiser le cuir dans le paquet pour la tête de Klehammer Didier passant finalement à gauche de la cible, on jouait la 66e minute de jeu. Mettant tout en œuvre pour demeurer dans la moitié de terrain locale, les jaunes et bleus n’allaient pas tarder à remettre le pied sur le ballon sur la droite grâce au concours de Marzolf Thierry, le défenseur se prenant le temps de lever la tête tout en s’avançant le ballon dans le couloir avant de répondre à l’appel en profondeur de Blatt Corentin, le défenseur se défaisant de son adversaire direct pour ensuite le voir tenter sa chance d’une frappe présomptueuse des 25m passant finalement au-dessus du but local, on jouait la 67e minute de jeu. Au cours des cinq minutes suivantes, les débats rebaissèrent en intensité au milieu de terrain, les locaux y faisant le nécessaire pour préserver leur score face à des adversaires ne donnant pas le moindre signe de révolte et, après ce statu quo, les locaux décidèrent de passer la vitesse suivante sur la gauche grâce à cette interception du cuir de Beyer Anthony précédant une passe en profondeur dans le couloir en faveur de Weissenburger Alan, le meneur de jeu pénétrant dans la surface de réparation pour ensuite battre le portier adverse d’une frappe puissante ne lui laissant aucune chance, on jouait la 72e minute de jeu, 2-0! Dans la foulée de l’engagement suivant, les visiteurs allaient en profiter pour faire une brève apparition dans la moitié de terrain locale grâce à cette action voyant Mungay Christan hériter du ballon sur la droite avant qu’il ne réponde à l’appel en profondeur de Walter Alexis, l’attaquant ayant à peine le temps de contrôler le ballon aux 16m qu’il se fit prendre en position de hors-jeu, on jouait la 73e minute de jeu. Alors qu’on rentrait dans le dernier quart d’heure de jeu de cette partie, les locaux allaient s’offrir une situation intéressante sur le front de l’attaque à l’image de cette remontée de balle sur la gauche de Schmitt Dominique précédant une passe en profondeur en faveur de Mangold Timothée, l’attaquant déboulant dans le couloir tout en redressant sa course dans la surface de réparation afin d’y décocher une frappe passant finalement au-dessus de la cage de Duplat Alexandre. Consécutivement au renvoi aux 5.5m suivant, les jaunes et bleus allaient proposer une résistance acharnée dans l’entre-jeu mais cela s’avéra insuffisant, leurs adversaires parvenant à échapper à leur vigilance afin de mener un assaut sur la droite par l’intermédiaire de Weissenburger Alan, le meneur lançant Schmitt Dominique dans le couloir afin de le voir conclure sa chevauchée par un centre en retrait en direction de l’entrée de la surface de réparation à hauteur de laquelle Moog Jean reprit le cuir d’une frappe tendue passant au-dessus du but adverse, on jouait la 77e minute de jeu.

Ne laissant ensuite plus rien au hasard au milieu de terrain, les bleus et noirs allaient rapidement remettre le pied sur le ballon sur la gauche par l’intermédiaire de Weissenburger Alan, ce dernier déboulant ensuite dans ce couloir pour enfin songer à émettre une passe en retrait dans l’axe en faveur de Moog Jean qui, des 20m, reprit le cuir d’une frappe passant au-dessus du but de Duplat Alexandre, on jouait la 78e minute de jeu. Rentrant dans les dix dernières minutes de jeu, les deux formations allaient se faire front au milieu de terrain avant que les locaux ne soient contraints de se replier dans leurs derniers retranchements suite à un assaut collectif mené dans l’axe aboutissant à un dégagement à la hâte de Gilles Yannick, le ballon revenant ensuite sur la gauche et directement dans les pieds de Klehammer Benoît, ce dernier tentant ensuite de lober le gardien adverse il put se saisir tranquillement du ballon à deux mètres de sa ligne. Consécutivement au dégagement de ce dernier, les débats du milieu de terrain allaient tourner court puisque que les visiteurs furent les plus prompts à s’emparer du cuir afin de mener une offensive dans l’axe par l’intermédiaire de Klehammer Benoît, ce dernier répondant à l’appel dans l’axe de Walter Alexis, l’attaquant se frayant un chemin dans la masse avant de conclure sa chevauchée par une frappe des 20m étant renvoyée en deux temps par le portier adverse, on jouait la 81e minute de jeu. Au cours des cinq minutes suivantes, les locaux allaient se contenter de gérer leur confortable avantage avant que leurs adversaires ne fassent preuve d’orgueil en s’engageant pour un baroud d’honneur à l’image de cette action étant initiée sur la droite par Klehammer Didier, le meneur de jeu s’avançant le ballon dans le couloir avant de le glisser en profondeur pour Walter Alexis, l’attaquant se faisant finalement prendre en position de hors-jeu à hauteur des 16m, on jouait la 86e minute de jeu. Ne relâchant pas leurs efforts sur le front de l’attaque, les hommes d’Eisele Pierre allaient parvenir à ratisser un ballon sur la gauche grâce à Schweickert Olivier, le défenseur s’offrant ensuite un déboulé dans le couloir gauche étant conclu par une passe en retrait en faveur de Hoehn Aurélien, ce dernier ne se faisant pas prier pour pénétrer dans la surface de réparation pour y décocher une frappe étant contrée puis renvoyée par un défenseur, on jouait la 88e minute de jeu. Dans la foulée du renvoi défensif précédent, Klehammer Didier fut à la réception du cuir sur la droite avant de faire en sorte d’obtenir un corner face à Gentes Cédric, ce qui laissa place à un coup de pied de coin que Paris Stéphane se chargea de botter de la gauche en direction du premier poteau devant lequel un défenseur veillait au grain en renvoyant le danger bien assez loin de sa zone d’inconfort, on jouait la 89e minute de jeu. Alors qu’on rentrait dans les arrêts de jeu, les bleus et noirs allaient enfin parvenir à ressortir de l’ornière en profitant de la désorganisation adverse ayant engendré de nombreux espaces, ces derniers étant bien exploités par Schmitt Dominique, le milieu défensif lançant ensuite Weissenburger Alan en profondeur sur la gauche avant de le voir émettre un centre en direction du premier poteau pour la reprise de Blaes Cédric forçant Duplat Alexandre à se déployer pour repousser le danger sur la gauche et directement dans les pieds de Kubler Jérémy, ce dernier reprenant le cuir d’une frappe des 25m passant finalement au-dessus de la cible, on jouait la 91e minute de jeu. Acculant leurs adversaires dans leurs derniers retranchements, les locaux allaient se permettre un dernier assaut dans l’axe grâce à cette interception du cuir de Blaes Cédric (?) précédant une passe lumineuse en faveur de Schmitt Dominique, ce dernier n’hésitant pas à émettre une frappe des 25m dont la trajectoire fut mal jugée par Duplat Alexandre, le portier visiteur se faisant lober avant qu’il ne ramasse le ballon au fond de ses filets, on jouait la 93e minute de jeu, 3-0 score final!



Soyez le premier à commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.