District 7 | L’ASC Hinterfeld 2 tenue en échec par l’AS Salmbach 2

A l’occasion d’un match en retard comptant pour la 5e journée de championnat en District 7 (Gr C), l’ASC Hinterfeld 2 accueillait l’AS Salmbach 2 afin de profiter de la réception d’un relégable pour prendre des points précieux pouvant leur permettre à terme de recoller au trio de tête. Après une première période se soldant par un score de parité (1-1), les deux formations allaient se neutraliser au cours du seconde acte avant de se diriger vers le partage des points. Résumé de cette rencontre…

ASC HINTERFELD 2 1
AS SALMBACH 2 1

ASC Hinterfeld 2 – AS Salmbach 2 | La feuille de match

ASC Hinterfeld 2

KEMPF Régis – MUNZ Fabrice, FUCHS Régis, WAHL Steve, FUCHS Mathieu – KLIPFEL Yannick, POTIER Tony, RINGWALD Michaël – WAMBST Stéphane, ARTI Selahattin, MAZY Mickaël
Remplaçants: SCHITTLY Frédéric, DAPP Sébastien, FRANK Nicolas
Dirigeants: JUCHS Dominique, EDER François
Entraîneur: FRANK Damien

AS Salmbach 2

FINCK Frédéric – DOMMANGE Thibault, FORSTER Adrien, STRIEBIG Johannes, STRIEBIG François – MARGRAFF François, NUZZACI Bruno, BRENCKLE Marc – GRAMFORT Kévin, MAZERAND David, OBERNESSER Julien
Remplaçants: BURCKBUCHLER Martin, STECK Fabrice, SCHAUER Guillaume
Dirigeant: MESSMER Clément
Entraîneur: MESSMER Martial

Arbitre: WAECHTER Serge

ASC Hinterfeld 2 – AS Salmbach 2 | Le résumé du match

A l’occasion d’un match en retard comptant pour la 5e journée de championnat en District 7 (Gr C), l’ASC Hinterfeld 2 accueillait l’AS Salmbach 2 afin de profiter de la réception d’un relégable pour prendre des points précieux pouvant leur permettre à terme de recoller au trio de tête. C’est dans ce contexte que le coup d’envoi de la rencontre put être donné avec, dès les premières minutes de jeu, une période d’observation s’installant dans l’entre-jeu étant entrecoupée de quelques incursions éparses, ces dernières se soldant toutes par des échecs. Il fallut attendre la 5e minute de jeu pour voir une première action visiteuse notable se développer sur la droite grâce à ce débordement de Brenckle Marc dans ce couloir se concluant par une faute d’Arti Selahattin à hauteur des 25m, ce qui occasionna un coup franc que la victime du méfait se chargea de botter en direction de la niche devant laquelle Kempf Régis se déploya pour écarter le danger en corner, ce qui laissa place à un coup de pied de coin que Mazerand David se chargea de botter de la droite en direction de l’entrée de la surface de réparation à hauteur de laquelle Munz Fabrice renvoya le danger de la tête en étant relayé par l’un de ses milieux de terrain, on jouait la 5e minute de jeu. Suite au renvoi défensif précédent, les locaux allaient partir en contre dans l’axe grâce à cette remontée de balle de Ringwald Michaël précédant une passe en profondeur en faveur de Mazy Mickaël, l’attaquant ayant à peine le temps de contrôler le ballon qu’il se fit prendre en position de hors-jeu, on jouait la 6e minute de jeu. Consécutivement à l’exécution du coup franc indirect précédent, les deux équipes allaient se neutraliser pendant plusieurs minutes avant que les bleus ne soient en mesure de repartir à l’attaque sur la gauche mais cette dernière fut annihilée par l’arrière-garde locale qui relança ensuite le ballon sur la droite en faveur de Mazy Mickaël et l’attaquant se rendit finalement coupable d’une faute de main à hauteur des 30m, ce qui amena un coup franc que Mazerand David se chargea de botter en direction de l’entrée de la surface de réparation à hauteur de laquelle Ringwald Michaël renvoya le danger de la tête, on jouait la 9e minute de jeu. Quadrillant parfaitement le terrain, les visiteurs n’eurent aucun mal à remettre le pied sur le ballon suite au renvoi défensif précédent, grâce notamment à Gramfort Kévin, ce dernier se frayant ensuite un chemin sur la droite avant de se faire stopper irrégulièrement dans sa progression par Potier Tony à hauteur des 30m, ce qui occasionna un coup franc que Mazerand David se chargea de botter en direction du premier poteau pour la tête de Brenckle Marc passant à gauche du but de Kempf Régis, on jouait la 10e minute de jeu. Alors qu’on atteignait le premier quart d’heure de jeu, les hommes de Messmer Martial allaient persévérer dans leurs efforts jusqu’à se retrouver dans une position favorable pour lancer un assaut sur la droite grâce au concours de Dommange Thibault, le défenseur interceptant une passe approximative adverse avant de répondre à l’appel en profondeur dans le couloir en faveur de Nuzzaci Bruno, l’ailier déboulant ensuite dans le couloir avant de songer à émettre un centre étant totalement loupé, la défense locale pouvant finalement renvoyer le danger sans problème. Loin de vouloir subir la fougue visiteuse, les hommes de Frank Damien allaient parvenir à investir la moitié de terrain adverse avant de trouver une ouverture sur la droite par l’intermédiaire d’Arti Selahattin, le meneur de jeu débordant dans le couloir avec Margraff François dans les talons, le milieu défensif visiteur se rendant ensuite coupable d’une faute sur l’assaillant à hauteur des 20m, ce qui occasionna un coup franc que Mazy Mickaël se chargea de botter au-dessus d’un mur de deux joueurs et en direction du second poteau à hauteur duquel Finck Frédéric s’imposa en patron, on jouait la 17e minute de jeu.

Dans la foulée du dégagement du portier visiteur, ses partenaires allaient mener un contre express voyant Mazerand David partir à toutes enjambées dans le couloir droit avant de se faire reprendre irrégulièrement à dix mètres du poteau de corner, ce qui amena un coup franc que la victime du méfait se chargea de botter en direction du point de penalty à hauteur duquel Kempf Régis écarta le danger d’une main ferme en étant ensuite suppléé par l’un de ses défenseurs, on jouait la 18e minute de jeu. Au cours des minutes suivantes, les débats allaient essentiellement s’orienter au milieu de terrain et, après d’âpres duels, les noirs tirèrent leur épingle du jeu grâce à ce bon ratissage de Mazy Mickaël précédant une passe en profondeur dans l’axe en faveur de Wambst Stéphane, l’attaquant se frayant un chemin dans la masse avant de conclure son petit festival par une frappe des 20m étant détournée en corner par Striebig François, ce qui laissa place à un coup de pied de coin que Mazy Mickaël se chargea de botter de la gauche en direction du point de penalty à hauteur duquel Fuchs Mathieu plaça une tête passant au-dessus du but de Finck Frédéric, on jouait la 20e minute de jeu. Suite à l’exécution du renvoi aux 5.5m précédent, les débats allaient baisser en intensité pendant plusieurs minutes avant que les locaux ne profitent d’une série d’approximations adverses afin de reprendre la direction des opérations grâce notamment à Potier Tony, l’ailier héritant du ballon sur la droite avant de tenter de déborder dans le couloir mais ce fut sans compter sur Forster Adrien, le défenseur se rendant coupable d’une faute sur l’assaillant à hauteur des 40m, ce qui amena un coup franc que Ringwald Michaël se chargea de botter en direction de la surface de réparation avant que l’arrière-garde locale ne s’arrange pour renvoyer le danger hors de sa zone d’inconfort, on jouait la 24e minute de jeu. Consécutivement au renvoi défensif précédent, les Salmbachois allaient tenter de procéder en contre grâce à cette remontée de balle de Brenckle Marc précédant une passe en profondeur sur la droite en faveur de Nuzzaci Bruno mais l’ailier se fit finalement prendre en position de hors-jeu à hauteur des 25m, on jouait la 25e minute de jeu. Alors qu’on se dirigeait doucement vers la demi-heure de jeu, les débats allaient se rééquilibrer dans l’entre-jeu avant que les noirs ne décident de passer la vitesse suivante grâce à cette récupération du cuir sur la gauche d’Arti Selahattin, le meneur de jeu profitant ensuite d’un boulevard dans le couloir pour y déborder et, en croisant la route de Striebig Johannes, l’assaillant se fit déstabiliser à hauteur des 35m, ce qui occasionna un coup franc que Mazy Mickaël se chargea de botter face à un mur de deux joueurs mais sa frappe fut détournée dans l’axe par l’un de ses éléments, ce qui permit à Wahl Steve de récupérer le cuir afin de le remiser dans le paquet au milieu duquel Finck Frédéric intervint pour capter le ballon, on jouait la 29e minute de jeu. Veillant ensuite à ne pas commettre d’impair, les bleus allaient résister à la fougue retrouvée de leurs adversaires pendant plusieurs minutes avant qu’un exploit personnel d’Arti Selahattin sur la droite ne voit le meneur de jeu local conclure son festival par un centre/tir finissant dans le petit filet gauche du but de Finck Frédéric, on jouait la 35e minute de jeu, 1-0! Accusant le coup suite au but encaissé précédemment, les bleus allaient avoir du mal à redémarrer mais, en faisant preuve de caractère, ils allaient se remobiliser à tous les étages afin de se remettre sur les rails et, par la force des choses, ils allaient parvenir à reprendre le contrôle du cuir au milieu de terrain avant qu’un décalage sur la gauche n’intervienne en faveur de Brenckle Marc, ce dernier tentant ensuite de déborder dans le couloir mais le milieu offensif visiteur se fit prendre en sandwich entre Mazy Mickaël et Ringwald Michaël à hauteur des 40m, ce qui occasionna un coup franc que Mazerand David se chargea de botter en direction du point de penalty à hauteur duquel Wahl Steve détourna le ballon de la tête en corner, ce qui laissa place à un coup de pied de coin que Mazerand David se chargea de botter tendu devant le but mais le ballon transperça la meute de joueurs avant de finir sa course en sortie de but, on jouait la 39e minute de jeu.

Rentrant dans les cinq dernières minutes de jeu de cette première période, les deux équipes allaient se faire front au milieu de terrain avant que les locaux ne parviennent à tirer leur épingle du jeu dans l’axe grâce à cette interception du cuir de Mazy Mickaël dans le rond central précédant une faute de Dommange Thibault sur ce dernier à hauteur des 40m occasionnant un coup franc que Fuchs Mathieu se chargea de botter d’une frappe passant loin à gauche de la cible. Donnant ensuite la chasse au porteur du ballon, les noirs n’allaient avoir aucun mal à remettre le pied sur le ballon grâce à ce bon ratissage sur la gauche d’Arti Selahattin précédant une faute de Brenckle Marc sur ce dernier à hauteur des 40m occasionnant un nouveau coup franc que Fuchs Mathieu se chargea de botter en direction du point de penalty à hauteur duquel Striebig François renvoya le danger avec autorité, on jouait la 41e minute de jeu. Mettant ensuite tout en œuvre pour tenter d’égaliser avant la pause, les bleus allaient parvenir à investir la moitié de terrain adverse avant de se faire prendre à revers sur la droite grâce à cette interception du cuir de Frank Nicolas précédant un débordement de ce dernier dans le couloir avec Forster Adrien dans les talons, le défenseur se rendant finalement coupable d’une faute sur l’assaillant à dix mètres du poteau de corner, ce qui amena un coup franc que la victime du méfait se chargea de botter en direction du second poteau pour la reprise de Mazy Mickaël étant détournée en corner par un défenseur, ce qui laissa place à un coup de pied de coin que Mazy Mickaël se chargea de botter de la gauche en direction du premier poteau devant lequel Mazerand David veillait au grain en renvoyant le danger bien assez loin de sa zone d’inconfort, on jouait la 44e minute de jeu. Dans la foulée du renvoi défensif précédent, les bleus allaient faire ressortir leur bloc, ce qui leur permit de faire reculer les débats au milieu de terrain et, après une lutte sans partage dans cette zone de jeu, les bleus allaient finir par prendre le dessus grâce à ce bon ratissage dans l’axe de Nuzzaci Bruno précédant une faute de Klipfel Yannick occasionnant un coup franc que Mazerand David se chargea de botter en direction du point de penalty à hauteur duquel Fuchs Mathieu intervint pour détourner le ballon en corner, ce qui laissa place à un coup de pied de coin que Mazerand David se chargea de botter rentrant de la gauche pour la tête de Dommange Thibault finissant au fond des filets, on jouait la 46e minute de jeu, 1-1! Faisant ensuite preuve d’orgueil, les noirs allaient profiter de leur engagement pour mener un assaut express sur la gauche grâce à ce débordement de Mazy Mickaël amenant l’attaquant à pénétrer dans la surface de réparation pour finalement s’y heurter à l’intervention décisive de Striebig François, le défenseur central écartant le ballon en corner, ce qui laissa place à un coup de pied de coin que l’assaillant se chargea de botter en direction du premier poteau à hauteur duquel un défenseur renvoya le danger dans l’axe et directement dans les pieds de Ringwald Michaël, le milieu offensif local ne se faisant pas prier pour expédier une frappe des 20m passant à droite du but de Finck Frédéric, on jouait la 47e minute de jeu. Consécutivement au renvoi aux 5.5m précédent, les débats du milieu de terrain allaient tourner court, les locaux mettant rapidement le pied sur le ballon avant d’enchaîner par une nouvelle offensive voyant Ringwald Michaël hériter du ballon sur la gauche, le milieu offensif débordant ensuite dans le couloir avant de voir Dommange Thibault intervenir pour détourner le ballon en corner, pour un coup de pied de coin qu’Arti Selahattin se chargea de botter de la gauche en direction du second poteau à hauteur duquel Fuchs Mathieu plaça une tête étant déviée en corner par Brenckle Marc, ce qui laissa place à un nouveau coup de pied de coin que Frank Nicolas se chargea de botter de la droite en direction du point de penalty à hauteur duquel Striebig François effleura le ballon avant que l’un de ses compères du milieu de terrain ne parvienne à le renvoyer au second poteau, on jouait la 48e minute de jeu. Dans la foulée du renvoi défensif précédent, l’arbitre renvoya les 22 acteurs aux vestiaires pour la pause.

Au cours du second acte, les deux équipes se ne neutralisèrent avant de se quitter dos à dos 

De retour sur la pelouse, les deux formations étaient parées pour le coup d’envoi du second acte avec, dès la 47e minute de jeu, une première action locale voyant le jour dans l’axe par l’intermédiaire de Klipfel Yannick, ce dernier s’y offrant une percée avant d’enchaîner par une frappe étant détournée en corner par Striebig François, ce qui laissa place à un coup de pied de coin que Mazy Mickaël se chargea de botter de la droite en direction du premier poteau devant lequel Striebig François renvoya le danger de la tête en étant relayé par l’un de ses milieux de terrain. Suite au renvoi défensif précédent, les débats allaient s’orienter au milieu de terrain pendant quelques minutes, le temps nécessaire aux noirs pour repartir à l’attaque grâce à Arti Selahattin, le meneur de jeu se prenant le temps de lever la tête afin de répondre à l’appel en profondeur de Mazy Mickaël, l’attaquant déboulant dans le couloir en ponctuant sa course par un centre en direction du second poteau à hauteur duquel Brenckle Marc écarta le danger en corner, ce qui laissa place à un corner que Frank Nicolas se chargea de botter de la droite en direction du premier poteau pour la tête d’Arti Selahattin passant finalement à droite de la cible, on jouait la 49e minute de jeu. Au cours des minutes suivantes, les deux formations allaient se disputer le ballon dans l’entre-jeu avant que les bleus ne parviennent à tirer leur épingle du jeu grâce à ce bon ratissage de Mazerand David précédant une passe en profondeur sur la droite en faveur de Steck Fabrice, le nouvel entrant déboulant ensuite dans le couloir avant de se mettre dans de bonnes dispositions pour expédier un centre en direction du point de penalty à hauteur duquel Kempf Regis s’imposa en patron, on jouait la 51e minute de jeu. Consécutivement au dégagement du portier local, les deux formations allaient se neutraliser pendant cinq minutes dans l’entre-jeu avant que les locaux n’entrevoient une fenêtre de tir dans l’axe voyant Arti Selahattin en profiter pour s’y offrir une percée étant stoppée irrégulièrement par Striebig Johannes à hauteur des 30m, ce qui occasionna un coup franc que Klipfel Yannick se chargea de botter en direction du point de penalty mais sa remise transperça la meute de joueurs présente devant le but avant que Finck Frédéric ne capte le ballon devant son poteau droit, on jouait la 56e minute de jeu. Dans la foulée du dégagement du gardien visiteur, les deux formations allaient se faire front au milieu de terrain pendant un court instant avant que la lutte ne tourne finalement à l’avantage des locaux grâce au concours de Munz Fabrice, le défenseur interceptant le cuir sur la droite afin d’enchaîner par une passe en profondeur dans le couloir en faveur de Wambst Stéphane, l’attaquant ayant à peine le temps de contrôler le cuir aux 20m qu’il se fit prendre en position de hors-jeu, on jouait la 58e minute de jeu. Alors qu’on atteignait l’heure de jeu, les locaux allaient persévérer sur le front de l’attaque à l’image de ce débordement sur la gauche de Wambst Stéphane étant annihilé irrégulièrement par Striebig Johannes à hauteur des 30m, ce qui amena un nouveau coup franc que Mazy Mickaël se chargea de botter en direction du second poteau à hauteur duquel il ne trouva aucun partenaire, le ballon filant directement en sortie de but. Suite au renvoi aux 5.5m suivant, la pression locale allaient s’accentuer en exponentielle et, après s’être heurtés à une bonne résistance visiteuse au milieu de terrain, les hommes de Frank Damien allaient pouvoir s’extirper de l’attroupement dans l’axe grâce à Klipfel Yannick, le milieu défensif s’offrant ensuite une percée dans l’axe avant de se faire reprendre irrégulièrement par Obernesser Julien à hauteur des 25m, ce qui amena un coup franc que Ringwald Michaël se chargea de botter en direction de la niche pour l’arrêt de Finck Frédéric, on jouait la 62e minute de jeu.

Consécutivement au dégagement de ce dernier, les bleus allaient pouvoir réinvestir la moitié de terrain adverse avant d’y faire tourner le ballon sur la largeur jusqu’à ce que Obernesser Julien n’hérite du ballon sur la gauche à hauteur de la ligne médiane, l’attaquant tentant ensuite de se défaire de Munz Fabrice mais en vain, le défenseur se rendant coupable d’une faute sur ce dernier, ce qui occasionna un coup franc que Ringwald Michaël se chargea de botter en direction de l’entrée de la surface de réparation mais le ballon ne trouva pas preneur, Finck Frédéric pouvant cueillir tranquillement le ballon, on jouait la 64e minute de jeu. Dans la foulée du dégagement du portier local, les bleus ressortirent rapidement vainqueurs des débats du milieu de terrain avant qu’un très bon décalage n’intervienne sur la droite en faveur de Steck Fabrice, ce dernier débordant ensuite dans le couloir pour finalement le voir se faire déstabiliser par Klipfel Yannick à hauteur des 35m, ce qui occasionna un coup franc que Mazerand David se chargea de botter en direction de la surface de réparation dans laquelle la défense locale s’arrangea pour renvoyer le danger bien assez loin de sa zone d’inconfort, on jouait la 65e minute de jeu. Faisant preuve d’insistance sur le front de l’attaque, les bleus allaient donner la chasse au porteur du ballon jusqu’à parvenir à remettre le pied dessus sur la gauche grâce au concours de Forster Adrien, ce dernier remontant ensuite le ballon sur quelques mètres avant de répondre à l’appel en profondeur dans le couloir d’Obernesser Julien, l’attaquant déboulant le long de la ligne de touche en ponctuant sa course par un centre en direction du premier poteau à hauteur duquel Wahl Steve fut le plus prompt pour renvoyer le danger bien assez loin de son but, on jouait la 66e minute de jeu. Suite au renvoi défensif précédent, les noirs allaient mener un contre express par l’intermédiaire de Fuchs Mathieu, le défenseur central trouvant Ringwald Michaël sur la gauche mais le milieu offensif se fit prendre en position de hors-jeu à hauteur des 25m, on jouait la 67e minute de jeu. Au cours des minutes suivantes les débats allaient nettement baisser en intensité dans l’entre-jeu avant que les noirs ne parviennent à se donner un coup de fouet pour rehausser leur niveau de jeu afin de mener un assaut sur la gauche par l’intermédiaire de Ringwald Michaël, le milieu offensif s’engageant dans le couloir avant de se faire sécher par Striebig Johannes à hauteur des 20m, ce qui occasionna un coup franc que Mazy Mickaël se chargea de botter d’une frappe à ras-de-terre étant détournée par le mur, Klipfel Yannick récupérant le ballon aux 20m afin d’enchaîner par une frappe étant contrée par un défenseur, Fuchs Mathieu suivant ensuite en embuscade pour expédier une frappe des 16m passant finalement à droite de la cible, on jouait la 71e minute de jeu. Tenant bon à l’arrière, les doublures salmbachoises allaient tout mettre en œuvre pour préserver ce match nul quitte à faire le dos rond à maintes reprises pendant quelques minutes avant qu’ils puissent enfin investir la moitié de terrain adverse par la gauche grâce à Schauer Guillaume, ce dernier s’engageant dans le couloir avant de se faire faucher par Fuchs Mathieu, ce qui occasionna un coup franc que Brenckle Marc se chargea de botter en direction de l’entrée de la surface de réparation à hauteur de laquelle il ne trouva aucun partenaire, Kempf Régis pouvant finalement cueillir le ballon sans problème, on jouait la 80e minute de jeu.

Consécutivement au dégagement du portier local, ses partenaires allaient se remettre dans le sens de la marche sur la gauche avant de se mettre à la faute non loin de l’arrête gauche de la surface de réparation et, après une énième contestation de Wambst Stéphane, ce dernier écopa d’une exclusion temporaire, on jouait la 81e minute de jeu. Evoluant désormais à onze contre dix, les bleus n’allaient pas pour autant en profiter pour dominer les débats, bien au contraire, puisque les locaux allaient mettre les bouchées doubles afin de tenter de faire la décision à l’image de ce bon ratissage sur cuir sur la droite de Dapp Sébastien précédant une passe en profondeur dans le couloir en faveur de Mazy Mickaël, l’attaquant débordant le long de la ligne de touche afin de se mettre dans de bonnes dispositions pour expédier un centre en direction de l’entrée de la surface de réparation à hauteur de laquelle Striebig Johannes renvoya le danger de la tête en étant relayé par l’un de ses milieux de terrain, on jouait la 83e minute de jeu. Tentant ensuite de procéder en contre, les bleus allaient confondre vitesse et précipitation et suite à un mauvais enchaînement au milieu de terrain, ils commirent un excès d’engagement dans le rond central ce qui amena un coup franc que Fuchs Mathieu se chargea de botter en direction de l’entrée de la surface de réparation à hauteur de laquelle Striebig Johannes renvoya le danger dans l’axe et directement dans les pieds d’Arti Selahattin, le meneur de jeu ne se faisant pas prier pour expédier une frappe puissante étant stoppée en deux temps par Finck Frédéric, on jouait la 84e minute de jeu. Rentrant dans les cinq dernières minutes de jeu de cette partie, les deux formations allaient se donner le change au milieu de terrain avant que les visiteurs ne parviennent à tirer leur épingle du jeu en ressortant vainqueurs des duels grâce à Obernesser Julien, ce dernier trouvant ensuite Steck Fabrice en profondeur dans le couloir droit, l’ailier s’avançant le ballon sur plusieurs mètres avant de tenter sa chance d’une frappe des 20m étant contrée puis renvoyée par Klipfel Yannick alors que Steck Fabrice se rendait coupable d’un excès d’engagement dans un même temps, on jouait la 87e minute de jeu. Alors qu’on rentrait dans le temps additionnel de ce second acte, les noirs allaient tout mettre en œuvre afin de faire la décision à l’image de cette récupération du cuir sur la gauche de Dapp Sébastien précédant une passe en profondeur en faveur de Schittly Frédéric, l’attaquant se faisant finalement prendre en position de hors-jeu à hauteur des 20m alors qu’il prétendait ne pas l’être, on jouait la 92e minute de jeu. Au moment où l’arbitre regardait son chronomètre avec insistance, les locaux allaient se permettre une dernière action sur la gauche grâce à de débordement de Dapp Sébastien étant ponctué par une passe en retrait dans l’axe en faveur de Ringwald Michaël qui, des 20m, reprit le cuir d’une frappe finissant directement dans les gants de Finck Frédéric, on jouait la 93e minute de jeu. Dans la foulée du dégagement du dernier rempart visiteur, Waechter Serge mit un terme à la rencontre en scellant ainsi le match nul entre ces deux équipes, ces dernières se quittant dos à dos sur ce score de 1-1!



Soyez le premier à commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.