U15/D1 | L’entente EVAN impuissant face au FC Selestat

A l’occasion d’un match en retard comptant pour la 5e journée de championnat chez les U15/District 1 (Groupe A), l’entente EVAN accueillait le FC Selestat avec la ferme intention de finir la phase aller avec une victoire dans la musette après un mois de novembre assez chaotique au cours duquel ils ont enregistrés qu’un seul point. Après une première période se soldant par un avantage confortable en faveur des Selestadiens (1-3), les hommes de Klein Maximilien allaient parvenir à réduire la marque avant de voir leurs adversaires s’offrir le break sur le coup d’envoi suivant, ces derniers enfonçant ensuite le clou à deux reprises au cours des dix dernières minutes, ce qui leur permit de s’offrir une large victoire sur ce score de 2-6! Résumé de cette rencontre…

SCHLEITHAL/EEVAN 15 2
FC SELESTAT 15 6

Schleithal/Eevan 15 – FC Selestat 15 | La feuille de match

Schleithal/Eevan 15

WITZ Florian – MASTIO Cédric, WELTER Bastien, GRASS Benjamin, BENNACAR Senni – BAESSLER Mathieu, HUCK Nathan, ERHARD Elias – HOYNDORF Joe, ZERR Lilian, DALL’AGNOL Thomas
Remplaçants: BURCK Lucas, MERCIER Maël, RUBY Nicolas
Dirigeant: BASTIAN Denis
Entraîneur: KLEIN Maximilien

FC Selestat 15

YILDIZ Ummeyir – DUGENNE Emilio, MUHR Adrien, OUAJI Rayan, WEIBEL Mattéo – ALVES Enzo, ZIANI Hugo, JUNG Jean-Baptiste – REINSBACH Valentin, KARABAY Jiyan, JESTER Pierrick
Remplaçants: SCHMITT Lenny, OHNET Pierrick, LAURENT Kévin
Dirigeant: ZIANI Rachid
Entraîneur: TRINDADE Paulo
Assistant: OTZENBERGER Nicolas

Arbitre: WIESEN Julien

Schleithal/Eevan 15 – FC Selestat 15 | Le résumé du match

A l’occasion d’un match en retard comptant pour la 5e journée de championnat chez les U15/District 1 (Groupe A), l’entente EVAN accueillait le FC Selestat avec la ferme intention de finir la phase aller avec une victoire dans la musette après un mois de novembre assez chaotique au cours duquel ils ont enregistrés qu’un seul point. C’est dans ce contexte que le coup d’envoi put être donné par Wiesen Julien avec, dès les premières minutes de jeu, une période de neutralisation entre les deux équipes se concluant par une première action visiteuse se développant sur la droite et au terme de laquelle l’arrière-garde locale allait être contrainte de concéder un premier corner, ce qui laissa place à un coup de pied de coin que Schmitt Lenny se chargea de botter de la droite en direction du point de penalty à hauteur duquel Weibel Mattéo effleura le ballon de la tête avant qu’un défenseur ne dévie malencontreusement le ballon vers son but mais par miracle, Erhard Elias ( ?) traînait sur la ligne de but afin de renvoyer le danger à la hâte sous la pression d’un assaillant, on jouait la 4e minute de jeu. Suite à cette première alerte sur le but local, les oranges allaient tout mettre en œuvre pour contrecarrer les initiatives adverses au milieu de terrain avant qu’une maladresse de leur part ne permette à Karabay Jiyan de s’emparer du cuir sur la droite avant de répondre à l’appel de Dugenne Emilio, ce dernier déboulant le long de la ligne de touche en ponctuant sa chevauchée par un centre en retrait en direction de Jung Jean-Baptiste qui, des 16m, arma une frappe étant déviée par une défenseur, Alves Enzo récupérant ensuite à droite du but afin d’armer une frappe forçant Witz Florian à la parade pour écarter le danger en corner pour une intervention laissant place à un coup de pied de coin que Jung Jean-Baptiste se chargea de botter de la gauche en direction du premier poteau devant lequel un défenseur fut le plus prompt pour renvoyer le danger bien assez loin de leur but, on jouait la 6e minute de jeu. Quadrillant parfaitement le terrain, les visiteurs n’eurent aucun mal à remettre le pied sur le ballon grâce notamment à l’interception du cuir de Ziani Hugo à hauteur des 35m précédant une passe en profondeur dans l’axe en faveur de Jung Jean-Baptiste, l’attaquant profitant ensuite de la petitesse du portier local pour décocher une frappe finissant au fond des filets, on jouait la 7e minute de jeu, 0-1! Consécutivement à l’engagement des protégés de Klein Maximilien, ces derniers allaient tenter de résister à leurs adversaires au milieu de terrain avant de devoir battre en retraite sous leur pression et, après avoir courbés l’échine pendant un court instant, ils purent procéder en contre par l’intermédiaire de Erhard Elias, le milieu offensif s’offrant une percée dans l’axe avant de répondre à l’appel sur sa droite de Dall’Agnol Thomas, l’attaquant ne se faisant pas prier pour décocher une frappe croisée des 16m passant finalement à gauche de la cible, on jouait la 9e minute de jeu. Alors qu’on atteignait progressivement le premier quart d’heure de jeu, les Selestadiens demeuraient à la manœuvre dans le camp adverse et, suite à une bonne combinaison sur la droite, Karabay Jiyan hérita du ballon dans l’axe avant de voir sa frappe être contrée par un défenseur, le cuir revenant sur la droite et directement dans les pieds de Dugenne Emilio, ce dernier n’hésitant pas à émettre un centre en direction du point de penalty pour la reprise de Muhr Adrien étant détournée en corner par un défenseur, ce qui laissa place à un coup de pied de coin que Jung Jean-Baptiste se chargea de botter rentrant de la gauche et il fallut l’intervention d’Erhard Elias sur sa ligne pour écarter le ballon de la tête en étant relayé par l’un de ses milieux de terrain, on jouait la 16e minute de jeu. Prenant leurs hôtes en étau dans leurs derniers 30m, les blancs et violets allaient dominer leur sujet en faisant tourner le ballon sur la largeur sans pour autant trouver une bonne ouverture que ce soit dans l’axe ou sur les ailes, ce qui permit enfin aux ententistes de reprendre le contrôle du cuir afin de mener un assaut sur la droite par l’intermédiaire de Mastio Cédric, le défenseur déboulant dans le couloir avant d’obtenir un corner face à Jester Pierrick, ce qui laissa place à un coup de pied de coin que Erhard Elias se chargea de botter en retrait de la droite en direction de l’entrée de la surface de réparation pour Zerr Lilian, le meneur de jeu s’emmêlant les crayons sous la pression d’un adversaire, l’arrière-garde visiteuse pouvant ensuite renvoyer le danger bien assez loin de sa zone d’inconfort, on jouait la 18e minute de jeu.

Dans la foulée du renvoi défensif précédent, les oranges allaient serrer les dents au milieu de terrain afin de faire jeu égal avec leurs adversaires mais ce fut peine perdue, les attaquants visiteurs développant une action sur la gauche avant qu’un très bon décalage dans l’axe en faveur de Karabay Jiyan ne permette à ce dernier de résister à la charge d’un défenseur avant qu’il ne glisse le ballon devant lui pour Dugenne Emilio, ce dernier ne se faisant pas prier pour tenter sa chance d’une frappe des 16m faisant mouche, on jouait la 22e minute de jeu, 0-2! Accusant le coup suite au break précédemment concédé, les locaux allaient laisser la libre entreprise à leurs adversaires ce qui allait engendrer une période de domination stérile des visiteurs et, après quelques minutes passées à tenter d’enfoncer un peu plus le clou, cette période allait brusquement être marquée par un contre mené sur la gauche par les locaux, ces derniers misant tout sur leur meneur de jeu pour apporter le danger dans le couloir et, en bout de course, ce dernier obtint un corner face à Weibel Mattéo, ce qui laissa place à un coup de pied de coin que Erhard Elias se chargea de botter de la gauche en direction du second poteau pour la reprise de Bennacar Senni étant contrée puis renvoyée par un défenseur, on jouait la 29e minute de jeu. Rentrant ensuite dans les dix dernières minutes de jeu de cette première période, les deux équipes allaient se neutraliser dans l’entre-jeu pendant quelques minutes avant que les ententistes ne passent la vitesse suivante sur la gauche par l’intermédiaire de Hoyndorf Joe, ce dernier distribuant le cuir dans le couloir pour Erhard Elias avant de le voir décaler le ballon sur sa droite pour Zerr Lilian, le meneur de jeu finissant par obtenir une touche face à Weibel Mattéo pour une remise en jeu étant mal négociée par Welter Bastien, le défenseur rendant directement le ballon à ses adversaires, on jouait la 33e minute de jeu. Ayant parfaitement gérés la courte séquence locale, les visiteurs allaient faire ressortir leur bloc avant qu’une très bonne résistance adverse ne les bloque dans leur élan mais ce fut sans compter sur l’abnégation de Dugenne Emilio, ce dernier ratissant le ballon dans l’axe à hauteur de la ligne médiane avant qu’il ne lance Jung Jean-Baptiste en profondeur sur la gauche, l’attaquant s’emmenant le ballon jusqu’aux 16m desquels il décocha une frappe étant détournée sur la gauche par Mastio Cédric, les blancs et violets tentant ensuite de combiner non loin du poteau de corner mais les Oranges allaient faire le nécessaire pour renvoyer définitivement le danger, on jouait la 36e minute de jeu. Au cours des minutes suivantes, les débats allaient essentiellement se cantonner au milieu de terrain, zone de jeu dans laquelle les deux équipes allaient se livrer d’âpres duels avant que Dugenne Emilio n’hérite du ballon sur la droite à hauteur de la ligne médiane, ce dernier se prenant le temps de lever la tête avant de répondre à l’appel en profondeur de Schmitt Lenny, l’ailier déboulant dans le couloir en ponctuant sa course par un centre en direction du premier poteau pour la reprise victorieuse du plat du pied de Jung Baptiste laissant Witz Florian vissé sur ses appuis, on jouait la 38e minute de jeu, 0-3! N’ayant plus rien à perdre dans cette partie, les locaux allaient profiter de leur engagement pour investir durablement la moitié de terrain adverse mais, face à des adversaires faisant preuve de détermination, la tâche allait s’avérer coton mais, suite à un bon ratissage de Hoyndorf Joe à hauteur de la ligne médiane, l’attaquant enchaîna par une passe millimétrée sur la droite en faveur de Ruby Nicolas, l’ailier débordant dans le couloir avant de se faire accrocher par Jester Pierrick à hauteur des 16m, ce qui occasionna un coup franc que Erhard Elias se chargea de botter en direction du point de penalty pour la tête de Hoyndorf Joe prenant victorieusement le portier adverse à contre-pied, on jouait la 40e minute de jeu, 1-3! Suite à l’engagement des visiteurs, c’est des ententistes galvanisés par leur récent exploit qui allaient donner la chasse au porteur du ballon avant que la situation ne s’enlise dans l’entre-jeu jusqu’à ce que l’arbitre ne renvoie les 22 acteurs aux vestiaires pour la pause.

A l’entame du dernier quart d’heure, les locaux allaient reprendre espoir en réduisant la marque avant que les Sélestadiens ne finissent par prendre le large

De retour sur la pelouse, les deux formations étaient parées pour le coup d’envoi du second acte avec, dès les premières minutes de jeu, une période de neutralisation ayant lieu dans l’entre-jeu, cette dernière laissant ensuite place à une première action locale se développant dans l’axe grâce à Mercier Maël, l’attaquant se frayant un chemin dans la masse avant de se heurter à Weibel Mattéo, le défenseur central se rendant ensuite coupable d’une faute sur l’assaillant à l’entrée du rectangle, ce qui occasionna un coup franc que Huck Nathan se chargea de botter d’une frappe étant trop enlevée pour qu’elle accroche le cadre, on jouait la 44e minute de jeu. Suite au renvoi aux 5.5m suivant, les débats allaient essentiellement se concentrer au milieu de terrain et, après d’âpres duels, les visiteurs tirèrent leur épingle du jeu sur la droite grâce notamment à Jung Jean-Baptiste, l’attaquant déboulant dans le couloir tout en redressant légèrement sa course dans l’axe afin de pénétrer dans la surface de réparation dans laquelle il crocheta le portier adverse étant parti à l’aventure avant de conclure sa chevauchée par une frappe filant au-dessus de la cible alors que le but était grand ouvert, on jouait la 46e minute de jeu. Bénéficiant d’un sursit suite à l’action précédente, les protégés de Klein Maximilien allaient tout mettre en œuvre pour contrecarrer les initiatives adverses au milieu de terrain avant qu’ils finissent par battre en retraite suite à cette interception du cuir sur la droite de Jung Jean-Baptiste précédant un débordement de l’attaquant dans le couloir étant ponctué par un centre en retrait en direction de l’entrée de la surface de réparation pour Reinsbach Valentin, l’attaquant loupant ensuite sa reprise avant que le ballon n’arrive dans les pieds de Karabay Jiyan, ce dernier se rendant finalement coupable d’un mauvais choix en voulant remiser le ballon à Reinsbach Valentin plutôt que d’armer une frappe, la défense locale pouvant finalement renvoyer assez facilement le danger hors de sa zone d’inconfort, on jouait la 50e minute de jeu. Au cours des minutes suivantes, les débats allaient se rééquilibrer, ce qui permit aux locaux de reprendre un peu d’assurance afin de lutter plus sereinement face à des adversaires étant mieux armés qu’eux et, après quelques minutes passées à leur barrer la route, les ententistes durent se résoudre à battre en retraite suite à une récupération du cuir sur la droite de Schmitt Lenny précédant un débordement dans le couloir droit amenant l’ailier à le conclure par un centre tendu devant le but pour Ohnet Pierrick qui, libre de tout marquage, reprit le cuir d’une frappe cognant la barre transversale, le ballon revenant ensuite au second poteau et directement dans les pieds de Laurent Kévin qui ne se fit pas prier pour placer un plat du pied en extension passant au-dessus du but de Witz Florian, on jouait la 54e minute de jeu. Consécutivement au renvoi aux 5.5m suivant, les locaux allaient faire une brève apparition dans le camp visiteur mais, face à des adversaires étant parfaitement organisés, la tâche allaient s’avérer délicate et, après avoir butés à plusieurs reprises sur l’arrière-garde sélestadienne ils durent se replier en bon ordre afin d’enrailler la contre-attaque suivante, les blancs et violets investissant la moitié de terrain locale avant qu’Ohnet Pierrick n’hérite du ballon dans l’axe, l’attaquant pénétrant ensuite dans la surface de réparation dans laquelle il se fit déstabiliser par Huck Nathan, ce qui occasionna un penalty que Ziani Hugo se chargea de botter à ras-de-terre sur la gauche mais Witz Florian plongea du bon côté afin de capter le ballon au sol, on jouait la 57e minute de jeu.

Alors qu’on atteignait l’heure de jeu, les ententistes allaient continuer de serrer les dents malgré les quelques prouesses individuelles entraperçues lors des quelques duels suivant le dernier exploit de leur gardien avant que leurs adversaires ne parviennent à ratisser un bon ballon sur la gauche par l’intermédiaire de Jung Jean-Baptiste, l’attaquant s’offrant ensuite une embardée dans ce couloir avant que Ruby Nicolas ne se rende coupable d’une faute sur l’assaillant à hauteur des 16m, ce qui amena un coup franc que Ziani Hugo se chargea de botter d’une frappe brossée heurtant l’équerre gauche du but local avant que le ballon ne meure en sortie de but. Ayant laissés passer l’orage, les locaux allaient faire ressortir leur bloc afin de se plonger dans le vif du sujet au milieu de terrain en se heurtant à une résistance féroce de leurs adversaires, ces derniers parvenant provisoirement à reprendre la direction des opérations dans l’axe avant que l’un de leurs milieux de terrain ne se rende coupable d’une passe approximative permettant à Erhard Elias de s’offrir une percée dans la masse l’amenant à se présenter face au portier adverse étant sorti à l’aventure à la limite du rectangle mais le milieu offensif vit sa frappe être détournée par Yildiz Ummeyir en direction du poteau gauche devant lequel l’un de ses défenseurs renvoya le danger avec autorité, on jouait la 62e minute de jeu. Alors qu’on rentrait dans le dernier quart d’heure de jeu de cette rencontre, les oranges allaient faire le siège de la moitié de terrain adverse avant qu’une action collective se développant sur la droite n’aboutisse par un corner qu’Erhard Elias se chargea de botter de la droite en direction du second poteau à hauteur duquel Bennacar Senni reprit le cuir d’une tête rageuse finissant au fond des filets, 2-3! Suite à l’engagement suivant, les ententistes allaient demeurer dans l’euphorie de leur précédent exploit avant qu’un assaut adverse dans l’axe ne se solde par une faute évitable à hauteur des 25m occasionnant un coup franc que Ziani Hugo se chargea de botter d’une frappe heurtant l‘intérieur du poteau gauche avant que le ballon ne finisse sa course au fond des filets, on jouait la 66e minute de jeu, 2-4! Accusant le coup suite au but précédemment encaissé, les oranges allaient laisser la libre entreprise à leurs adversaires, ce qui leur permit de développer leur jeu dans la moitié de terrain locale et, suite à un très bon décalage sur la gauche en faveur de Jung Jean-Baptiste, l’attaquant déborda dans le couloir tout en redressant sa course dans la surface de réparation afin d’ouvrir son pied pour battre le portier local étant resté vissé sur ses appuis, on jouait la 69e minute de jeu, 2-5! Rentrant dans les dix dernières minutes de jeu de cette partie, les deux formations allaient se donner rendez-vous au milieu de terrain afin de se disputer la possession du cuir pendant un court instant, le temps nécessaire aux visiteurs pour prendre le dessus sur leurs adversaires en développant une action dans l’axe aboutissant sur une interception du cuir de Witz Florian à hauteur du point de penalty, le portier local loupant ensuite son dégagement dans l’axe, Ohnet Pierrick réceptionnant le ballon de la tête aux 30m avant de trouver Dugenne Emilio sur sa gauche, ce dernier tentant ensuite de prendre son adversaire direct de vitesse tout en pénétrant dans la surface de réparation mais le défenseur local fit parfaitement son travail en empêchant l’assaillant d’armer une frappe dans les meilleures conditions, cette dernière étant finalement trop écrasée pour inquiéter Witz Florian, le dernier rempart local accompagnant le ballon en sortie de but, on jouait la 71e minute de jeu.

Au cours des minutes suivantes, les ententistes allaient se retrousser les manches dans tous les compartiments du jeu, ce qui allait être bénéfique puisque ce retour aux affaires leur permit d’investir le camp adverse par la droite grâce notamment à Hoyndorf Joe, l’attaquant tentant de déborder dans le couloir mais ce fut sans compter sur Ouaji Rayan, le défenseur commettant une faute sur l’assaillant à hauteur des 40m, ce qui occasionna un coup franc que Erhard Elias se chargea de botter en direction du point de penalty à hauteur duquel Ouaji Rayan renvoya difficilement le danger, Bennacar Senni surgissant ensuite dans la meute afin de tenter de mettre le pied sur le ballon mais le défenseur local se rendit finalement coupable d’une faute sur Ouaji Rayan, ce qui permit à la défense visiteuse de se donner de l’air, on jouait la 74e minute de jeu. Donnant ensuite la chasse au porteur du ballon, les locaux n’allaient pas tarder à en ratisser un sur la droite par l’intermédiaire de Baessler Mathieu, le milieu défensif se faisant ensuite déstabiliser par Laurent Kévin à hauteur de la ligne médiane, ce qui occasionna un coup franc étant rapidement effectué en direction de l’entrée de la surface de réparation à hauteur de laquelle Yildiz Ummeyir sortit de sa niche pour se coucher sur le ballon juste devant un assaillant, on jouait la 76e minute de jeu. Consécutivement au dégagement de ce dernier, ses partenaires allaient mener un contre express forçant l’arrière-garde locale à concéder un corner, ce qui laissa place à un coup de pied de coin que Laurent Kévin se chargea de botter de la gauche en direction du premier poteau pour la tête de Alves Enzo manquant le cadre, le milieu défensif visiteur tentant ensuite d’éviter au ballon de sortir des limites du terrain mais, bien encadré par deux défenseurs, ces derniers obtinrent finalement un renvoi aux 5.5m, on jouait la 77e minute de jeu. Dans la foulée de la relance suivante, les blancs et violets n’eurent aucun mal à remettre le pied sur le ballon par l’intermédiaire de Schmitt Lenny, ce dernier réceptionnant le cuir sur la droite avant de tenter de se défaire de Baessler Mathieu mais ce dernier se rendit coupable d’une faute sur son adversaire, ce qui occasionna un coup franc que Weibel Mattéo se chargea de botter en direction de l’entrée du rectangle à hauteur duquel un défenseur renvoya péniblement le danger, le ballon revenant ensuite dans les pieds de Dugenne Emilio qui, des 16m, reprit le cuir d’une frappe mi coup de pied/mi extérieur du pied finissant sa course à droite de la cible, on jouait la 78e minute de jeu. Rentrant des deux pieds dans les arrêts de jeu de cette seconde période, les deux équipes allaient se donner le change dans l’entre-jeu pendant un court instant avant que les visiteurs ne parviennent à s’extirper de l’attroupement sur la gauche par l’intermédiaire de Dugenne Emilio, ce dernier distribuant le ballon dans l’axe en faveur de Ziani Hugo, le milieu offensif ne se faisant pas prier pour glisser le ballon dans le dos des défenseurs pour Laurent Kévin qui, après avoir pénétré dans la surface de réparation, enchaîna par une frappe lobant Witz Florian et finissan au fond des filets, on jouait la 82e minute de jeu, 2-6 score final!



Soyez le premier à commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.