Coupe Decathlon, Tour 2 | Les doublures du FC Seltz se qualifient pour le 3e tour

Pour le compte du deuxième tour de la Coupe Decathlon, l’entente Mothern/Munchhausen accueillait leurs voisins du FC Seltz 2 pour une rencontre aux allures de derby. Malgré un très bon début de match des locaux, le réalisme allait rapidement choisir son camp et c’est en toute logique que les doublures du FC Seltz allaient remporter ce match sur le score sans appel de 0-5. Résumé de la rencontre…

Mothern/Munchhausen 2 – Seltz 2 | La feuille de match

Mothern/Munchhausen 2

HEINRICH Flavien – SCHANN Lucas, MEICHEL Stephane, STOLTZ Thibaut, KNAUB Arnaud – JOERGER Alain, BEYER Anthony, SCHMALTZ Manuel – FRITZ David, SCHUCKE Matthieu, GERBER Loïc
Remplaçants: HEINTZ Philippe, SCHEHR Manuel, WEISSENBURGER Kevin
Dirigeants: GABEL Serge, NEICHEL Lionel

Seltz 2

KLEIN Mathias – NOLD Ludovic, GABEL Maxime, WOLFF Loïc, PETRAZOLLER Aurélien – OLLAND Maxime, SORELLI David, JAMAL Yassine – KUNTZ Vivien, GROSJEAN Thibaud, FEIST Tanguy
Remplaçant: KLEIN Alexandre
Dirigeants: WELTER Thomas, FETTIG Stephane

Mothern/Munchhausen 2 – Seltz 2 | Le film du match

Pendant les premières minutes de la rencontre, personne n’aurait dit que trois divisions séparaient les deux équipes tellement les jaunes et bleus mordaient dans le ballon pour essayer de faire la différence d’emblée. On n’attendra pas la fin de la 2e minute de jeu pour qu’une passe lumineuse distillée par Stoltz Thibaut en direction de Gerber Loïc ne mette ce dernier en position favorable pour adresser une frappe puissante qui viendra raser le montant droit de Klein Mathias. Malgré les très bonnes dispositions des locaux en ce début de rencontre, c’est un peu contre le cours du jeu que les visiteurs allaient ouvrir le score par l’intermédiaire de Jamal Yassine qui héritera d’un très bon ballon donné par Kuntz Vivien sur le côté gauche avant d’adresser une frappe qui viendra mourir dans le petit filet opposé, on jouait la 6e minute de jeu, 0-1!

Les ententistes n’allaient pas baisser la tête pour autant et continueront se porter de l’avant pour tenter de percer une défense verte bien organisée. Sur un débordement de Gerber Loïc sur le côté droit, ce dernier obtiendra un coup de pied de coin qui sera tiré par Schmaltz Manuel pour Joerger Alain qui manquera sa frappe qui s’en ira en sortie de but, on jouait la 9e minute de jeu. A la 19e minute de jeu, un premier coup du sort interviendra suite à ce coup franc tiré par Joerger Alain du milieu de terrain plein axe en direction de Gerber Loïc qui enverra un missile sur le poteau extérieur gauche de Klein Mathias. Avec une pléiade de coups de pied arrêtés, l’assistance pensait que cela allait quand même finir par rentrer avant la mi-temps mais sur cette nouvelle tentative de Schmaltz Manuel aux 20m légèrement excentré à gauche son coup de pied passera au ras du poteau droit de Klein Mathias.

Malgré l’hégémonie des locaux dans la possession de balle, l’éclair de génie de Kuntz Vivien viendra glacer les ardeurs des ententistes après qu’il ait réceptionné un très bon ballon en profondeur de Wolff Loic qui lui permis de se présenter face à Heinrich Flavien parti à sa rencontre à l’entrée de ses 16m avant d’éviter tour à tour le portier et un dernier défenseur venu à la rescousse pour finalement pousser le ballon dans le but vide du plat du pied, on jouait la 37e minute de jeu, 0-2! C’est alors que les premiers signes de fatigue et d’agacement allaient faire leur apparition chez les visiteurs qui n’allaient pas enterrer leurs ambitions de qualification aussi facilement en continuant à se procurer des opportunités avec notamment ce coup franc tiré par Schmaltz Manuel légèrement excentré aux 20m à droite mais sa tentative passera à côté du but de Klein Mathias.

Tout juste avant la fin de la première période, nous assisterons au tournant de la rencontre avec ce but refusé pour les ententistes suite à une charge supposée sur le gardien visiteur, le tout ponctué par le but de Joerger Alain sur une frappe qui viendra se loger sous la barre transversale, on jouait la 44e minute de jeu. Dans la réalité des faits, c’est un vert qui avait bousculé Klein Mathias pendant sa tentative de dégagement de la tête mais Gass Marc quoi qu’il arrive prit la décision d’un renvoi défensif pour la charge ce qui eut pour vocation de souffler une vague de contestations passagère. Quoi qu’il en soit, les 22 acteurs allaient rentrer aux vestiaires pour la mi-temps avec cet avantage au score de deux buts à mettre à l’actif des visiteurs.

Au retour des vestiaires, les locaux allaient à nouveau se mettre d’attaque pour réduire la marque mais en vain avec une ligne défensive verte ayant décidé de jouer un cran plus haut, leur permettant ainsi de plus facilement contrer toute velléités offensives adverses. Les jaunes et bleus allaient tout de même parvenir à déborder sur les côtés mais la charnière centrale veillait au grain et parvenait à se dégager proprement. Les moyens physiques des locaux commençant à diminuer, des espaces allaient se créer, ce qui allait être du vrai pain béni pour Feist Tanguy et ses comparses sur le front de l’attaque, bénédiction qui allait être agrémenté d’un vrai « café/crème » lorsque Sorelli David lança Jamal Yassine sur le côté droit, ce dernier se jouant de trois défenseurs par des crochets ravageurs avant d’adresser une frappe plein de détermination qui fera trembler les filets alors que Heinrich Flavien était masqué par une forêt de jambes, on jouait la 61e minute de jeu, 0-3!

La messe semblant être dite à partir de l’heure de jeu, les locaux allaient reculer de plus belle ce qui permis aux verts de se lancer pleinement à l’attaque ce qui occasionna une pléiade de vagues offensives dont l’une d’entre elles fut ponctuée par une frappe sèche de Olland Maxime qui sera écarté par Heinrich Flavien directement sur Sorelli David qui suivait en embuscade pour glisser le ballon au fond du but vide, on jouait la 67e minute de jeu, 0-4! Le festival offensif des verts allait trouver sa finalité sur un débordement de Jamal Yassine sur le côté droit avant que ce dernier n’adresse une passe en retrait pour Sorelli David qui reprit le cuir par une frappe à mi-hauteur qui trompera la vigilance d’Heinrich Flavien, on jouait la 74e minute de jeu, 0-5 score final!

Lors de leurs prochaines sorties respectives en championnat, les réservistes de l’entente Mothern/Munchhausen se déplaceront chez les doublures de l’entente Oberroedern/Aschbach ce dimanche à 10h00 tandis que les réservistes du FC Seltz accueilleront l’équipe fanion de l’AS Forstfeld ce dimanche à 15h00.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.