D3/A, Gr C | Le FC Hoffen s’adjuge sa première victoire de la saison

A l’occasion de cette 5e journée de championnat de Division 3, le FC Hoffen offrait l’hospitalité au FC Néewiller pour essayer d’accrocher une première victoire cette saison. Après une pléiade d’occasions franches de part et d’autres, les locaux auront finalement raison des visiteurs et finiront par s’imposer sur le score de 3-0. Résumé de la rencontre…

Hoffen 1 – Néewiller 1 | La feuille de match

Hoffen 1

VOLKHEIMER Anthony – BELKHADIR Mourad, JUNG Loïc, FISCHER Yves, NIESS Marc – ARBOGAST Olivier, CLAUSS David, STOETZEL Mikael – HELLER Joan, BECK Nicolas, CURTET Jacques
Remplaçants: FOUILLOUSE Arnaud, JUNG Daniel, HELLER Sacha
Dirigeant: WAGNER Jonathan
Entraineur: VOGEL Marc

Néewiller 1

STAHL Michel – BOEGE Gavin, HUST Daniel, BAUMANN Gregory, BODET Frederic – OESTERLE Kevin, RIEDINGER Lucas, VILLETTE Adrien – MULLER Raphael, LOTFI Anoir, XHINDOLI Aldo
Remplaçant: WOLFF Kevin
Dirigeant: FRITZ Matthieu

Hoffen 1 – Néewiller | Le film du match

Un temps pressenti comme étant un des favoris pour la remontée directe en D2/A, le FC Hoffen abordait cette rencontre avec une épée de Damoclès au-dessus de la tête de chaque joueurs après un mauvais début de championnat avec deux défaites pour autant de rencontres disputées cette saison. A l’occasion de la réception du FC Néewiller, les hommes de Vogel Marc avaient à cœur de redorer le blason devant leur public qui avait quelque peu déserté la main courante. Avec toutes ces données d’avant match, ce sera bel et bien les locaux qui seront les premiers à se procurer des occasions avec notamment cette frappe de Heller Joan consécutive à une longue transversale émise par Fischer Yves qui sera captée sans soucis par Stahl Michel, on jouait la 4e minute de jeu.

Avec une possession de balle penchant nettement en faveur des rouges et blancs, les vagues offensives allaient se succéder mais sans succès dans le dernier geste, ce qui permettra au dernier rempart bleu de dégager son équipe à chaque fois. Il faudra attendre la 16e minute de jeu pour que la première occasion nette des locaux se fasse sentir notamment sur cette frappe de Belkhadir Mourad qui viendra mourir sur la barre transversale de Stahl après avoir éliminé plusieurs joueurs. Cette première frayeur sonna la révolte néewilleroise avec cet assaut sur l’autre but à la 18e minute de jeu après que Lotfi Anoir ait lancé Villette Adrien dans la profondeur, ce dernier adressant une frappe qui sera écartée en corner. Sur le coup de pied de coin tiré par Villette, Jacques Curtet ne parviendra pas à dégager le ballon proprement, ce qui profitera à Hust Daniel qui frappera au-dessus du but de Volkheimer.

Non résolus à subir un système d’attaque/défense tout au long de la rencontre, les néewillerois allait continuer à se porter de l’avant, bien aidés par une défense ayant retrouvé toutes ses facultés. Les débats du milieu de terrain allaient être plutôt équilibrés mais les bleus allaient parvenir à se dégager de la muraille rouge aux encablures de la 30e minute de jeu lorsque Baumann Gregory adressa une longue transversale qui loba Niess Marc et, au deuxième poteau, Xhindoli Aldo libre de tout marquage émettra une frappe puissante mais trop enlevée qui finira au-dessus du but de Volkheimer. Dans la foulée, Villette Adrien bénéficiera d’un mauvais renvoi de Jacques Curtet et il frappera dans le cuir en première intention mais sa tentative rasera le montant droit de Volkheimer, on jouait alors la 32e minute de jeu.

La domination bleue sur la fin de la première mi-temps atteindra son paroxysme à la 43e minute de jeu lorsque Villette Adrien décala Lotfi Anoir à l’entrée des 16m, ce dernier plaça une frappe à ras-de-terre qui cogna le montant gauche de Volkheimer qui fut tout heureux de récupérer le ballon après être resté vissé sur ses appuis. C’est sur ce score nul et vierge que Recai Kurtar siffla la mi-temps, permettant aux deux formations de se remettre d’aplomb pour la suite des débats.

Un éclair de génie de Heller Joan débloquera la situation

De retour en état de grâce en seconde période, les rouges et blancs allaient priver les visiteurs de ballons sans toutefois être transcendants devant le but de Stahl. Cette domination stérile se traduira par des frappes qui rateront la mire, soit par de bonnes interventions du gardien du temple bleu soit (pour la majeure partie des cas) par manque de réalisme dans le dernier geste de la part de la triplette offensive locale. Il faudra attendre une énième tentative d’Heller Joan pour voir les filets trembler pour l’ouverture du score de Hoffen après que David Clauss l’ait lancé dans l’intervalle avant qu’il se retourne et place une frappe qui viendra se loger dans le petit filet droit du but de Stahl, on jouait la 68e minute de jeu, 1-0!

Les visiteurs, accusant le coup après l’ouverture du score, allaient s’en remettre à de longs dégagements qui n’arrivèrent pas dans les pieds de leurs attaquants, ce qui avait pour conséquence d’offrir du pain béni dans les relances locales. Dans ce contexte où les ballons allaient de plus en plus avoir du mal à franchir le milieu de terrain, les vagues offensives locales allaient se succéder et, sur l’une d’entre-elles, Heller Joan buttera sur une défense bleue aux aguets mais sur cette relance, Niess Marc reprendra instantanément le cuir pour le remettre dans le paquet en adressant un dégagement puissant des 45m et le ballon arrivera dans la surface de réparation adverse, parvenant à lober Stahl Michel sur un rebond capricieux, ce dernier parvenant à toucher le cuir du bout des doigts avant que le ballon ne finisse sa course dans le but vide, on jouait la 85e minute de jeu, 2-0!

Démoralisés par ce but casquette, les bleus allaient abandonner la rencontre à quelques exceptions près et allaient à nouveau encaisser un but par l’intermédiaire de Jung Daniel qui bénéficiera d’un ballon en profondeur sur le flanc droit émis par Heller Joan avant d’éliminer le gardien pour finalement placer un plat du pied victorieux, on jouait la 89e minute de jeu, 3-0 score final. Cette rencontre aurait pu finir sur un score de baby-foot tellement les opportunités furent nombreuses de part et d’autres mais les locaux furent plus réalistes que les visiteurs ce jour, ce qui permet au FC Hoffen de s’adjuger une première victoire cette saison qui devrait leur permettre d’envisager la suite avec un peu plus de sérénité.

Lors des prochaines échéances en championnat, le FC Hoffen accueillera l’entente Niederroedern/Schaffhouse tandis que le FC Néewiller accueillera le FC Gries. Les deux rencontres sont fixées au 15 octobre prochain à 15h00.

 



Soyez le premier à commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.