D1/A, Gr B | L’entente Mothern/Emm arrache le nul au bout du suspens

Cette 8e journée de championnat de D1/A nous offrait le match au sommet du Groupe B entre le leader mothernois et leurs dauphins seebachois. Après une rencontre digne d’un match de coupe qui aura vu les jaunes et noirs mener la danse grâce à un penalty en première période, les bleus égaliseront dans les arrêts de jeu par un éclair de génie de Baumann Jeffrey. Résumé de ce match haletant…

Mothern/Emm 1 – Seebach 1 | La feuille de match

Mothern/Emm 1

SCHMALTZ Simon – KLEIN Olivier, HERRMANN Mathieu, SCHMITT Dominique, LEONHARD Raphael – SCHIEHL Evan, ROTFRISCH Gilles, LEONHARD Anthony – SCHMITT Jonas, BENDER Philippe, ZIMMERMANN Franck
Remplaçants: WASSER Andy, BAUMANN Jeffrey, KNAUB Anthony
Dirigeants: BEYER Anthony, FUCHS Bruno
Entraîneur: SCHMITT Dominique

Seebach 1

SCHNEIDER Nicolas – FRISON Guillaume, FRISON Arsene, FRITSCH Julien, ROTT Stanislas – HAHN Stephane, HICKEL Yann, ROTT Lucas – HAHN Sebastien, KAIDARI Karim, LEROUX Alexis
Remplaçants: ANSTAETT Daniel, STAUB Jonathan, STEINBRUNN Laurent
Dirigeant: BEILL François

Mothern/Emm 1 – Seebach 1 | Le film du match

A l’occasion de ce choc de la D1/A entre le leader mothernois et le dauphin seebachois, l’assistance avait fait le déplacement au stade en masse pour cette rencontre au combien importante pour des locaux pouvant prendre jusqu’à neuf point d’écart avec leurs adversaires du jour si une victoire avait été à la clé ce jour. C’est dans la ferveur populaire et dans l’application faisant leur force que les bleus seront les premiers à se mettre en lumière avec une domination dans la possession dès l’entame de la partie mais les approximations dans les passes locales permettront aux visiteurs de récupérer le cuir non sans avoir eu besoin de batailler pour pouvoir se dégager proprement. Pour illustration des difficultés mothernoises à trouver l’ouverture, nous prendront ce corner intervenant à la 11e minute de jeu qui sera tiré de la gauche vers la droite par Rotfrisch Gilles vers le deuxième poteau au niveau duquel Frison Arsène pu écarter le ballon en touche sans subir plus de pression que cela.

Après un combat de haut vol au milieu de terrain, les jaunes et noirs parviendront à s’extirper de l’étau bleu avant que Hahn Sebastien ne bénéficie du cuir sur le côté gauche pour ensuite pénétrer dans la surface sous la pression de Raphael Leonhard et ce dernier déstabilisa l’attaquant offrant un penalty pour les visiteurs malgré les protestations passagères des bleus et la râles émanant de l’assistance. En bon capitaine, Rott Stanislas se chargea de le tirer et sa tentative prendra le gardien local à contre-pied pour l’ouverture du score, on jouait la 13e minute de jeu, 0-1!

Il faudra attendre la 17e minute de jeu pour observer une franche réaction des hommes de Dominique Schmitt qui obtiendront un coup franc suite à une faute de Fritsch Julien sur Zimmermann Franck aux 25m plein axe et la tentative de Leonhard Anthony atterrira directement dans les gants du gardien, ce dernier rassurant toute sa défense pour le coup. Dos au mur, les Mothernois allaient continuer à travailler autour de la surface de réparation adverse et ils parviendront à obtenir des situations intéressantes avec notamment ce corner tiré de la gauche vers la droite par Gilles Rotfrisch qui trouvera Klein Olivier au second poteau et ce dernier expédiera une frappe qui finira au-dessus de la barre transversale de Schneider Nicolas, on jouait la 22e minute de jeu. Sur le renvoi aux 5.5m suivant, Leroux Alexis sera mis dans de bonnes dispositions pour déborder sur le côté droit et sa chevauchée fut ponctuée par un centre qui trouvera le coup de pied défensif d’Olivier Klein qui avait suivi la petite affaire, on jouait la 23e minute de jeu.

Animés d’une conviction à toutes épreuves, les jaunes et noirs allaient demeurer dans la partie de terrain adverse en tentant de bousculer les certitudes locales et cette stratégie s’avéra payante avec notamment cette frappe plein axe de Hickel Yvan qui contraindra le gardien local à la parade pour écarter le danger en corner. Sur le coup de pied de coin suivant, Hickel Yvan trouvera la tête de Rott Lucas et le coup de boule de ce dernier termina sa course en sortie de but, on jouait la 25e minute de jeu. A la 31e minute de jeu, les bleus se trouvait à l’attaque par l’intermédiaire d’Evan Schiehl et sur une offensive rondement menée, ce dernier décala Gilles Rotfrisch et l’attaquant tenta un crochet à l’entrée des 16m mais ce dernier se fit accrocher par un défenseur, ce qui aurait pu/aurait dû offrir un penalty pour les locaux mais il en fut rien, le jeu suivait son cours malgré les protestations générales.

En toute fin de première période, les bleus pousseront pour revenir au score avant la mi-temps et la pression exercée sur une défense jaune accusant le coup sera récompensée en partie par ce corner tiré de la droite vers la gauche par Rotfrisch Gilles qui trouva la tête d’Olivier Klein et la tentative de ce dernier allait taper le montant droit de Schneider Nicolas avant que le portier ne puisse se saisir sereinement du cuir. C’est suite à cette occasion en or pour les locaux que Patrick Wiesen siffla la mi-temps laissant les bleus à leurs stratégies pour espérer faire sauter le verrou jaune et noir lors du second acte.

Un éclair de génie de Baumann Jeffrey en fin de match limitera la casse

Contrairement à ce que la fin de première période laissait croire, ce sera bel et bien les jaunes et noirs qui seront les premiers à se montrer dangereux en début de deuxième mi-temps avec notamment ce débordement de Leroux Alexis sur le côté droit, ce dernier centrant en bout de course pour Staub Jonathan au second poteau qui dévissa quelque peu sa frappe qui viendra mourir à côté du but de Schmaltz Simon, on jouait la 53e minute de jeu. Contraint de rapidement réagir pour éviter l’enlisement, les bleus allaient mettre du cœur à l’ouvrage et parviendront à trouver le front de l’attaque notamment en sautant les lignes et c’est à cette occasion que Leonhard Raphael récupéra le cuir côté gauche avant d’adresser un centre pour Zimmermann Franck et ce dernier frappa directement sur Schneider Nicolas qui se coucha sur le ballon, on jouait la 63e minute de jeu.

C’est à ce moment-là de la partie que le double rideau défensif très resserré des jaunes et noirs allait s’avérer cruel pour des bleus qui trouvaient toujours un pied, une jambe ou autre tête d’un adversaire pour contrer chacune de leurs passes. Malgré tout, l’acharnement des Mothernois allaient être ponctué de quelques succès, notamment avec ce débordement de Leonhard Anthony côté droit qui verra sa tentative de centre coupée en corner par Rott Stanislas à l’heure de jeu. Le coup de pied consécutif à cette action trouvera directement les gants de Schneider Nicolas qui renvoya le cuir dans l’autre camp pour permettre à ses joueurs de remonter d’un cran. Mais ce sera sans compter sur une défense bleue évoluant très haut et qui, de ce fait, récupéra rapidement la possession de balle pour permettre à Bender Philippe d’être dans de bonnes dispositions dans l’axe pour émette une frappe pleine de détermination qui vint cogner le poteau gauche du but visiteur avant que la défense adverse ne puisse se dégager, on jouait la 67e minute de jeu.

Eprouvant toutes les peines du monde à se défaire de l’héroïsme défensif des visiteurs, les bleus allaient s’en remettre à de petites erreurs de jugement de leurs adversaires, notamment avec cette faute de Frison Guillaume sur Herrmann Mathieu à 25m sur le côté gauche, pour s’essayer sur coup de pied arrêté mais le tir de Leonhard Anthony passera au-dessus du but de Nicolas Schneider, on jouait la 71e minute de jeu. La réponse à cette énième occasion bleue ne se fit pas attendre puisque sur le dégagement, Alexis Leroux partit en contre sur le flanc droit et, en bout de course, il, adressa un centre lumineux pour Staub Jonathan qui avait suivi et ce dernier décochera une frappe qui viendra raser le poteau gauche de Schmaltz Simon, on jouait la 73e minute de jeu.

Arriva la 83e minute de jeu et ce corner tiré de la droite vers la gauche par Bender Philippe pour Zimmermann Franck au premier poteau et ce dernier envoya une frappe dans l’angle fermé et Nicolas Schneider s’employa en deux temps à l’arrêter sur sa ligne. L’assistance tentait d’influencer l’arbitre sur la possibilité que le ballon ait entièrement franchi la ligne de but mais ce dernier resta inflexible quant à sa décision sur la poursuite du jeu. La fin du temps réglementaire commençait à se profiler et les bleus ne trouvaient pas la faille face à cette muraille jaune et noire qui ne semblait pas vouloir rompre mais un dernier débordement de Wasser Andy sur le côté gauche offrit un corner pour les bleus que Rotfrisch Gilles se chargea de tirer dans le paquet au point de penalty, tentative qui fut un temps repoussé par un seebachois avant de revenir sur Schmitt Dominique à l’entrée des 16m, ce dernier adressant une frappe que les défenseurs contrèrent avant de pouvoir se dégager proprement, on jouait la 89e minute de jeu.

Fraîchement rentré en jeu quelques minutes auparavant, Baumann Jeffrey se révèlera être l’homme de la situation en parvenant à trouver l’ouverture là ou bien d’autres joueurs avaient échoués en bénéficiant d’une passe lumineuse de Leonhard Raphael sur le côté gauche lui permettant de pénétrer dans la surface de réparation avant d’enrouler une frappe à la Thierry Henry pour l’égalisation de son équipe devant un public en liesse et un Nicolas Schneider restant allongé à terre de dépit, on jouait la 92e minute de jeu, 1-1! Peu de temps après l’engagement, Patrick Wiesen mit un terme à ce match épique digne des plus grands matchs de coupe.

A la sortie du terrain des vingt-deux acteurs, les sentiments étaient diverses et variés avec notamment de la frustration dans les rangs visiteurs et un match nul ayant le gout d’une défaite pour des bleus regagnant les vestiaires la tête basse mais toujours leaders avec six points d’avance sur leurs adversaires du jour.

Lors de la prochaine journée de championnat se disputant ce dimanche à 14h30, l’entente Mothern/Munchhausen se déplacera du côté de Rittershoffen tandis que l’AS Seebach accueillera l’entente Schoenenbourg/Memmelshoffen.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.