District 5 | L’AS Hunspach 2 fait le job face à l’entente Lampertsloch/Merkwiller

canard

A l’occasion de la 14e journée de championnat en District 5 (Gr B), les doublures de l’AS Hunspach accueillaient l’entente Lampertsloch/Merkwiller pour une rencontre pouvant permettre aux locaux de garder le contact avec le leader face à des adversaires pouvant encore prétendre à jouer les troubles fête dans le haut du classement avant le clap de fin. Après une première période se soldant par un court avantage en faveur des locaux, ces derniers allaient corser l’addition à deux reprises lors du second acte, ce qui leur permit de s’adjuger une nette victoire face à l’un de leurs adversaires direct pour la course à la montée. Résumé de cette rencontre…

AS HUNSPACH 2 3
LAMPERTSLOCH/MERKWILLER 1 0

AS Hunspach 2 – Lampertsloch/Merkwiller 1 | La feuille de match

AS Hunspach 2

TREGER Thibaut – BILLMANN Cyril, FRISON Théo, JAEGER Adrien, WERLY Mathieu – SPIELMANN Jacky, JUNG Sébastien, RENCKERT Julien – SCHORN Eric, GROSCLAUDE Esteban, BILLMANN Simon
Remplaçants: BILLMANN Jérôme, SCHIMPF Thomas, GUTH Julien
Dirigeants: RENCKERT Rudy, MULLER Julien
Entraîneur/Joueur: GUTH Julien

Lampertsloch/Merkwiller 1

CUNTZ Lionel – SCHUHLER Thibault, HERRMANN Ludovic, JUNG Denis, HEMMERLE Johann – CONUECAR Enzo, GROLL Jérémy, WOELFFEL Sylvain – HAUSHALTER Régis, GIBERT Baptiste, LEICHTNAM Damien
Remplaçants: SCHELL Joris, HELFRICH Quentin, GROLL Mickaël
Dirigeant: FISCHER Johan
Entraîneur/Joueur: SCHELL Joris

AS Hunspach 2 – Lampertsloch/Merkwiller 1 | Le résumé du match

A l’occasion de la 14e journée de championnat en District 5 (Gr B), les doublures de l’AS Hunspach accueillaient l’entente Lampertsloch/Merkwiller pour une rencontre pouvant permettre aux locaux de garder le contact avec le leader face à des adversaires pouvant encore prétendre à jouer les troubles fête dans le haut du classement avant le clap de fin. C’est dans ce contexte que le coup d’envoi put être donné avec, dès les premières minutes de jeu, une période de neutralisation voyant le jour au milieu de terrain et, après quelques minutes de jeu passées dans cette configuration, les locaux furent les premiers à se mettre en lumière grâce à cette déviation de la tête de Billmann Cyril sur la droite et directement dans les pieds de Schorn Eric, ce dernier temporisant un court instant avant de lancer Billmann Cyril en profondeur dans le couloir mais le défenseur se fit prendre au piège du hors-jeu à hauteur des 20m, on jouait la 6e minute de jeu. Suite au coup franc indirect précédent, les hommes de Guth Julien allait donner la chasse au porteur du ballon avant d’en reprendre possession sur la droite et, après avoir malmenés les défenseurs adverses, ces derniers allaient obtenir un corner que Billmann Simon se chargea de botter rentrant de la droite mais sa remise échoua au-dessus du but de Cuntz Lionel, on jouait la 8e minute de jeu. Restants campés dans la moitié de terrain visiteuse, les rouges n’eurent aucun mal de remettre le pied sur le ballon au milieu de terrain par l’intermédiaire de Renckert Julien, ce dernier tentant d’enchaîner par un débordement sur la gauche avant de se faire faucher par Conuecar Enzo à hauteur des 40m, ce qui occasionna un coup franc que Frison Théo se chargea de transformer mais son tir fut contré du dos en touche par Gibert Baptiste, on jouait la 9e minute de jeu. Dans la foulée de la remise en jeu précédente, les verts parvinrent à prendre contrôle du cuir par l’intermédiaire de Haushalter Régis, l’attaquant s’offrant une longue chevauchée dans le couloir gauche avant de la conclure par un centre en direction du second poteau pour Gibert Baptiste qui se rendit coupable d’une faute sur Frison Théo, on jouait la 10e minute de jeu. Consécutivement à l’exécution du coup franc précédent, les deux équipes allaient se faire front dans l’entre-jeu pendant quelques minutes, le temps nécessaire aux doublures hunspachoises pour développer une nouvelle offensive dans l’axe grâce à Grosclaude Esteban, le meneur de jeu s’avançant le ballon sur quelques mètres avant de le distribuer sur la droite et dans la course de Billmann Cyril, le défenseur ne se faisant pas prier pour expédier un centre en direction du premier poteau devant lequel Cuntz Lionel veillait au grain et put s’emparer du ballon, on jouait la 15e minute de jeu. Suite au dégagement de ce dernier, ses coéquipiers allaient faire jeu égal avec leurs vis-à-vis mais, face à des locaux montrant les crocs, les tâches offensives allaient se montrer délicates et, suite à une série d’approximations au milieu de terrain, les rouges reprirent le jeu à leur compte avant qu’un très bon décalage ne se créé sur la droite en faveur de Schorn Eric, l’attaquant déboulant dans le couloir afin d’émettre un centre en direction du second poteau pour Billmann Simon qui, gêné par un défenseur ne put couper la trajectoire du ballon mais il fit tout de même l’effort de le récupérer non loin du poteau de corner gauche pour finalement envoyer un centre en direction du point de penalty à hauteur duquel Cuntz Lionel s’imposa avec brio, on jouait la 18e minute de jeu. Loin de vouloir se contenter de subir tout au long de la rencontre, les visiteurs profitèrent du dégagement de leur gardien afin de produire un peu de jeu au milieu de terrain et, de fil en aiguille, ils allaient pouvoir développer une action par la gauche grâce à ce très bon service en faveur de Haushalter Régis dans ce couloir, ce dernier y déboulant avant d’obtenir un corner face à Werly Mathieu pour un coup de pied de coin que l’assaillant se chargea de botter de la gauche en direction du point de penalty mais sa remise fut trop fuyante et les rouges purent repartir de l’avant en passant par leur flanc gauche, on jouait la 21e minute de jeu.

Dans la foulée de l’action précédente, les débats allaient se fermer dans l’entre-jeu mais les Hunspachois purent faire confiance à leur triplette offensive pour user de leur technique afin de trouver une ouverture sur la droite grâce à Billmann Simon, ce dernier profitant d’un boulevard dans l’axe pour y lancer Schorn Eric, ce dernier prolongeant le cuir sur la gauche et dans la course de Grosclaude Esteban qui n’hésita pas à le reprendre d’une frappe finissant dans les gants de Cuntz Lionel, on jouait la 25e minute de jeu. Alors qu’on se dirigeait tout doucement vers la demi-heure de jeu, les rouges accentuèrent leur pression sur leurs adversaires, ce qui allait semer un vent de panique dans les derniers retranchements adverses à l’image de ce débordement à droite de la surface de réparation de Grosclaude Esteban, ce dernier tentant de remiser le ballon dans le paquet avant que Jung Denis ne se rende coupable d’une main, ce qui entraîna un penalty que Billmann Simon se chargea de transformer victorieusement en prenant Cuntz Lionel à contre-pied, on jouait la 30e minute de jeu, 1-0! Frustrés mais pas abattus, les verts profitèrent de leur engagement pour investir la moitié de terrain locale par la droite grâce à Helfrich Quentin, ce dernier débordant dans le couloir avant de se faire reprendre irrégulièrement par Frison Théo à hauteur des 20m, ce qui occasionna un coup franc que Hemmerle Johann se chargea de botter en direction du point de penalty à hauteur duquel Gibert Baptiste fut un poil trop court pour reprendre le cuir, ce dernier filant au second poteau devant lequel un léger cafouillage eut lieu, Treger Thibaut se mêlant à l’attroupement pour finalement s’emparer du ballon, on jouait la 32e minute de jeu. Suite au dégagement de ce dernier, ses partenaires allaient tenter de procéder en contre mais les verts allaient faire preuve de solidarité au milieu de terrain pour éviter de se prendre un deuxième pion, ce qui referma à nouveau cette rencontre et, après plusieurs minutes passées à se disputer le ballon dans l’entre-jeu, les locaux profitèrent d’une fenêtre de tir dans l’axe grâce à ce très bon ballon distribué par Billmann Simon en faveur de Schorn Eric, le feu follet rouge se faisant prendre en position de hors-jeu à hauteur des 25m alors que Hemmerle Johann avait dévié la trajectoire du cuir de la tête au préalable, on jouait la 37e minute de jeu. Se contentant aisément de leur avantage au score, les rouges allaient gérer les minutes suivantes du mieux que ce peut face à des verts manquant cruellement de ce petit plus pouvant leur permettre de recoller au score avant le retour aux vestiaires et, après quelques instants passés à se partager la possession du cuir au milieu de terrain, les locaux parvinrent enfin à lancer un nouvel assaut par la droite grâce notamment à Grosclaude Esteban, le meneur de jeu lançant Schorn Eric en profondeur dans le dos des défenseurs mais l’attaquant se fit prendre au piège du hors-jeu à hauteur des 25m, on jouait la 44e minute de jeu. Quadrillant parfaitement le terrain, les Hunspachois n’eurent aucun mal à remettre rapidement le pied sur le ballon suite au coup franc indirect précédent, à l’image de cette récupération sur la droite de la part de Billmann Cyril, ce dernier obtenant ensuite une touche pour une remise en jeu étant rapidement effectué dans la course de Grosclaude Esteban, ce dernier déboulant dans le couloir afin d’émettre un centre en direction du second poteau pour Schorn Eric qui, après avoir contrôlé le cuir, se le fit subtiliser par Leichtnam Damien, on jouait la 46e minute de jeu. Consécutivement au renvoi défensif précédent, l’arbitre renvoya les 22 acteurs aux vestiaires pour la pause.

Les Hunspachois tuèrent tous les espoirs de leurs adversaires au cours du second acte

De retour sur la pelouse, les deux formations étaient parées pour le coup d’envoi du second acte avec, dès les premières minutes de jeu, une période de neutralisation intervenant au milieu de terrain avant que les locaux ne parviennent à tirer leur épingle du jeu par la gauche grâce à Spielmann Jacky, le milieu défensif s’engageant dans le couloir avant de se faire reprendre illégalement par Leichtnam Damien à hauteur des 35m, ce qui occasionna un coup franc que Frison Théo se chargea de jouer court dans l’axe pour Schorn Eric, l’attaquant n’hésitant pas à lancer Billmann Simon dans l’intervalle face à lui, ce dernier concluant le mouvement par une frappe étant stoppée par Cuntz Lionel, on jouait la 49e minute de jeu. Restants campés dans le camp visiteur, les locaux allaient exercer un pressing sur le porteur du ballon pendant un court instant avant de reprendre la direction des opérations dans l’axe grâce à la récupération du cuir de Grosclaude Esteban, le meneur de jeu servant ensuite parfaitement le ballon sur sa gauche et dans la course de Schorn Eric qui, des 20m, décocha une frappe étant écartée par Cuntz Lionel puis renvoyé par l’un de ses défenseurs, on jouait la 51e minute de jeu. Consécutivement au renvoi défensif précédent, les verts sortirent la tête de l’eau par l’intermédiaire de Groll Mickaël, ce dernier contrôlant le ballon au milieu de terrain avant de lancer Haushalter Régis dans l’axe, l’attaquant s’y offrant une percée le conduisant à émettre une frappe des 16m passant loin à droite de la cible, on jouait la 52e minute de jeu. La rencontre s’animant progressivement, les rouges allaient avoir plus de difficultés à s’approcher du but adverse et c’est dans ce contexte que les visiteurs allaient pouvoir développer un peu de jeu, notamment grâce à cette remontée de balle de Haushalter Régis par la droite, l’attaquant le délivrant ensuite dans l’axe pour Groll Mickaël avant de le voir tenter sa chance d’une frappe passant au-dessus du but de Treger Thibaut, on jouait la 55e minute de jeu. Au cours de cette phase de jeu qui voyait les deux équipes se transporter d’un but à l’autre, on retrouvait dans la foulée les rouges à la manoeuvre dans le camp adverse et, suite à une action naissante sur la gauche, la patrouille verte fit le ménage dans le couloir en se rendant coupable d’une faute à hauteur des 40m, ce qui occasionna un coup franc que Frison Théo se chargea de jouer dans la profondeur pour Billmann Simon, l’attaquant ne se faisant pas prier pour expédier un centre en direction du point de penalty à hauteur duquel Cuntz Lionel intervint pour capter le ballon, on jouait la 57e minute de jeu. Alors qu’on atteignait l’heure de jeu, les ententistes allaient rehausser leur niveau de jeu afin de pousser leurs hôtes dans leurs derniers retranchements et, après avoir mis sous pression Renckert Julien, ce dernier remisa le cuir en retrait vers son gardien qui tenta de lui remettre mais, suite à une bonne lecture de jeu de la part de Schuhler Thibault, ce dernier intercepta le ballon pour finalement s’en aller vers le but et décaler le ballon sur sa gauche pour Helfrich Quentin qui, sous la pression d’un défenseur, perdit le contrôle du cuir alors qu’il s’apprêtait à armer sa frappe. Suite à l’interception précédente, les rouges allaient mener un contre express amenant, en dernier lieu, Schorn Eric à être servi dans l’axe avant d’obtenir un corner face à Leichtnam Damien pour un coup de pied de coin que Schorn Eric se chargea de jouer à la Reimoise de la gauche en direction de Spielmann Jacky, ce dernier envoyant un centre en direction du point de penalty pour Werly Mathieu qui remisa le ballon pour Schorn Eric, l’attaquant le reprenant d’une frappe étant contrée par la défense visiteuse, on jouait la 61e minute de jeu. Après un début de second acte se jouant sur un rythme effréné, les deux équipes allaient marquer le pas dans l’entre-jeu pendant quelques minutes, le temps nécessaire aux locaux pour lancer un assaut par la gauche grâce à Jung Sébastien, ce dernier lançant Schorn Eric dans le couloir avant de le voir obtenir un corner que Billmann Simon se chargea de botter de la gauche en direction du point de penalty pour la tête de Grosclaude Esteban étant repoussée par Cuntz Lionel sur la gauche avant que Schimpf Thomas ne surgisse et place une tête victorieuse, on jouait la 66e minute de jeu, 2-0! Accusant le coup suite à ce nouveau but encaissé, les verts se remirent rapidement en ordre de bataille afin de conjurer le mauvais sort, à l’image de cette action rondement menée dans l’axe et amenant la patrouille visiteuse à commettre une faute à hauteur des 35m, ce qui amena un coup franc que Jung Denis se chargea de jouer dans le dos des défenseurs sur la gauche en faveur de Haushalter Régis qui fut pris en position de hors-jeu, on jouait la 68e minute de jeu. Dans la foulée de l’exécution du coup franc indirect précédent, les locaux allaient monopoliser le ballon au milieu de terrain pendant un court instant avant d’envisager une nouvelle offensive par la droite grâce à Schimpf Thomas, ce dernier débordant dans le couloir avant d’obtenir un corner face à Herrmann Ludovic pour un coup de pied de coin que Billmann Simon se chargea de botter mais sa remise fut totalement loupée et finit sa course directement en sortie de but, on jouait la 71e minute de jeu.

Alors qu’on atteignait progressivement le dernier quart d’heure de jeu, les rouges se retrouvaient en position de force dans la moitié de terrain visiteuse grâce notamment à cette récupération du cuir dans l’axe de la part de Renckert Julien, ce dernier répondant parfaitement à l’appel en profondeur de Billmann Simon, l’attaquant s’emmenant ensuite le ballon jusqu’aux 16m avant de se le faire chaparder par Hemmerle Johann. Quadrillant parfaitement le terrain, les verts ne tardèrent pas à reprendre possession du cuir à l’image de cette récupération de Jung Sébastien dans l’axe, ce dernier lançant ensuite Schimpf Thomas en profondeur dans l’axe mais l’attaquant se fit prendre en position de hors-jeu à hauteur des 30m, on jouait la 76e minute de jeu. Suite à l’exécution du coup franc indirect précédent, les ententistes sortirent de l’ornière par la droite grâce à Gibert Baptiste, l’attaquant s’enfonçant dans le couloir avant de se faire reprendre irrégulièrement par Werly Mathieu, ce qui occasionna un coup franc que Groll Mickaël se chargea de botter au-dessus d’un mur d’un joueur et en direction de l’entrée de la surface de réparation pour la déviation de Hemmerle Johann permettant à Gibert Baptiste de reprendre le cuir d’une tête passant à gauche de la cible, on jouait la 77e minute de jeu. Consécutivement au renvoi aux 5.5m effectué par le portier local, les débats allaient se rééquilibrer au milieu de terrain avant que les rouges ne fassent progressivement reculer leurs adversaires et, suite à un contact entre Jaeger Adrien et Haushalter Régis (?), les verts obtinrent un coup franc à hauteur des 20m et c’est Gibert Baptiste qui se chargea de le botter à gauche d’un mur de deux joueurs et en direction du premier poteau à hauteur duquel Werly Mathieu écarta le danger en corner pour un coup de pied de coin que Haushalter Régis se chargea de botter de la droite en direction du second poteau à hauteur duquel un défenseur écarta le danger sur la gauche et directement dans les pieds de Herrmann Ludovic, ce dernier tentant sa chance d’une frappe étant contrée en corner par un défenseur pour un nouveau coup de pied de coin que Haushalter Régis se chargea de botter rentrant de la droite en direction du second poteau mais aucun de ses partenaires ne fut en mesure de couper la trajectoire du ballon, ce dernier mourant finalement en sortie de but, on jouait la 82e minute de jeu. Alors qu’on rentrait désormais dans les cinq dernières minutes de jeu de cette partie, Gibert Baptise péta un plomb sur la gauche en se faisant justice soit même en réponse à un accrochage avec son adversaire direct, ce qui lui valut un deuxième carton jaune synonyme d’expulsion. Evoluant désormais en infériorité numérique, les verts larguèrent les dernières cartouches dans la bataille notamment grâce à l’abnégation de Haushalter Régis, ce dernier répondant à l’appel en profondeur dans l’axe de Hemmerle Johann mais ce dernier se fit prendre en position de hors-jeu à hauteur des 35m, on jouait la 85e minute de jeu. Ne se croyant pas encore à l’abri d’un coup d’éclat de la part des ententistes, les Hunspachois reprirent la direction des opérations afin de contenir la fougue de leurs adversaires bien assez loin de leur zone d’inconfort en faisant tourner le ballon pour mieux envisager un nouvel assaut dans l’axe grâce notamment à Spielmann Jacky, le milieu défensif faisant en sorte d’obtenir un corner face à Helfrich Quentin pour un coup de pied de coin que Renckert Julien se chargea de botter de la droite en direction du second poteau à hauteur duquel Woelffel Sylvain renvoya le danger, on jouait la 87e minute de jeu. Il fallut attendre la 88e minute de jeu pour voir les rouges se mettre définitivement à l’abri grâce à cet assaut lancé dans l’axe par Schimpf Thomas, ce dernier s’emmenant le ballon sur quelques mètres avant de le glisser dans la surface de réparation pour Grosclaude Esteban qui remisa le ballon vers le poteau gauche à hauteur duquel Billmann Jérôme n’eut plus qu’à pousser le ballon au fond des filets, on jouait la 49e minute de jeu, 3-0! N’ayant plus rien à perdre dans cette partie, les visiteurs tentèrent un dernier baroud d’honneur dans le camp adverse grâce notamment à Schuhler Thibault, ce dernier donnant le meilleur de lui même sur la droite afin d’obtenir un corner face à Schorn Eric pour un coup de pied de coin que l’assaillant se chargea de botter de la droite en direction du premier poteau pour la reprise de Hemmerle Johann passant au-dessus de la cible, on jouait la 90e minute de jeu. Suite au renvoi aux 5.5m exécuté par Treger Thibaut, les verts firent un pressing payant sur le porteur du ballon, notamment par l’intermédiaire de Schuhler Thibault, le défenseur récupérant le ballon sur la gauche avant de se l’emmener sur quelques mètres pour ainsi le distribuer dans la course de Haushalter Régis, l’attaquant se faisant prendre en position de hors jeu à hauteur des 20m, on jouait la 91e minute de jeu. Dans la foulée de l’exécution du coup franc indirect précédent, de derniers duels eurent lieu au milieu de terrain avant que l’arbitre ne siffle la fin de la rencontre en scellant ainsi la large victoire de l’AS Hunspach 2 sur l’entente Lampertsloch/Merkwiller sur ce score de 3-0!



Soyez le premier à commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.