Régionale 3 | Match nul équitable entre l’US Schleithal et l’AS Strasbourg

canard

A l’occasion de la 14e journée de championnat en Régionale 3 (Gr L), l’US Schleithal accueillait l’AS Strasbourg pour une rencontre devant permettre aux jaunes et noirs ne s’installer dans la première partie de tableau à la faveur d’une victoire ce jour face à des Strasbourgeois pouvant ravir la première place au FC Schweighouse/s/Moder en cas de succès combiné à une contre-performance de ces derniers face à l’AS Hunspach. Après une première période au cours de laquelle les deux équipes se neutralisèrent (0-0), ces dernières allaient faire jeu égal lors du second acte en ayant une occasion franche chacune afin de tenter de faire pencher la balance en leur faveur mais ce fut finalement le partage des points qui les attendaient au bout du temps additionnel. Résumé de cette rencontre…

US SCHLEITHAL 1 0
AS STRASBOURG 1 0

US Schleithal 1 – AS Strasbourg 1 | La feuille de match

US Schleithal 1

STEINER Donovan – BOEHM Alexis, LIENHARDT Johann, VETTER Marvin, HIEBEL Anthony – HIEBEL Steeve, HEMMERLE Julien, JUNG Maxime – SCHMITT Jonas, SCHMITT Geoffrey, PFAFF Quentin
Remplaçants: BURCK Matthieu, LIENHARDT Joey, CAMOLLI Joël
Dirigeant: STROHM Jean-Jacques
Entraîneur/Joueur: CAMOLLI Joël

AS Strasbourg

FERRAZ Hugo – MOUTAMA CALY Bertrand, GAAB François-Xavier, DOVCIK Marek, SCHNEIDER Lucas – MARTIN Victor, DE LUCA Fabio, ROUSSEAU Grégoire – GRANGIER Julien, CHAUSSEC Julien, AMAANAN Mohamed
Remplaçants: RITO Mathieu, SCHNEIDER Tom
Dirigeante: BLANC Maryse
Entraîneur: WITZ Bernard, HAESSLER Jean-Christophe (A)

Arbitres: M RENNIE Lucien assisté de MM PLACE Alexandre et ERDINC Onder

US Schleithal 1 – AS Strasbourg 1 | Le résumé du match

A l’occasion de la 14e journée de championnat en Régionale 3 (Gr L), l’US Schleithal accueillait l’AS Strasbourg pour une rencontre devant permettre aux jaunes et noirs ne s’installer dans la première partie de tableau à la faveur d’une victoire ce jour face à des Strasbourgeois pouvant ravir la première place au FC Schweighouse/s/Moder en cas de succès combiné à une contre-performance de ces derniers face à l’AS Hunspach. C’est dans ce contexte que le coup d’envoi de la rencontre put être donné par Rennie Lucien avec, dès la première minute de jeu, une première action locale voyant le jour sur le côté droite grâce à Lienhardt Johann, le défenseur s’emmenant le ballon dans le couloir avant de se faire reprendre irrégulièrement par Dovcik Marak à hauteur des 30m, ce qui occasionna un coup franc que Schmitt Geoffrey se chargea de transformer en direction du second poteau devant lequel un défenseur veillait au grain et put renvoyer le danger bien assez loin de sa zone d’inconfort. Restants positionnés dans la moitié de terrain visiteuse, les jaunes et noirs n’eurent aucun mal à remettre le pied sur le ballon, notamment grâce à Hemmerle Julien, ce dernier déboulant dans le couloir gauche avant d’envoyer le ballon dans le paquet au point de penalty pour finalement voir un défenseur concéder un corner que Schmitt Geoffrey se chargea de botter de la droite en direction du premier poteau pour la reprise de Pfaff Quentin passant au-dessus de la cible, on jouait la 2e minute de jeu. Se remobilisant suite au renvoi aux 5.5m de leur gardien, les Strasbourgeois allaient faire ressortir leur bloc avant de se heurter à un bon foyer de résistance au milieu de terrain et, après d’âpres combats pour la conquête du ballon, les locaux parvinrent à tirer leur épingle du jeu grâce à Hiebel Steeve, ce dernier se défaisant de son adversaire direct avant d’être en mesure de lancer Jung Maxime sur la droite, le milieu offensif déboulant dans le couloir avant de conclure le mouvement par une frappe croisée des 16m passant à gauche de la cible, on jouait la 5e minute de jeu. Rentrés tambour battant dans cette rencontre, les hommes de Camolli Joël ne laissèrent rien au hasard au milieu de terrain et, après avoir donné la chasse au porteur du ballon, ces derniers allaient obtenir une touche sur le côté gauche pour une remise en jeu étant rapidement effectuée par Lienhardt Johann dans la course de Hemmerle Julien, l’ailier passant en revue Dovcik Marek avant de songer à émettre une frappe des 20m filant au-dessus de la cage gardée par Ferraz Hugo, on jouait la 7e minute de jeu. Loin d’être résignés à se faire dominer de la sorte, les blancs et rouges profitèrent du renvoi aux 5.5m de leur gardien afin d’investir la moitié de terrain adverse par la droite grâce notamment à Rousseau Grégoire, ce dernier débordant dans le couloir avant d’obtenir un corner face à Lienhardt Johann pour un coup de pied de coin que l’assaillant se chargea de botter de la droite en direction du second poteau pour la tête de Amaanan Mohamed mais l’attaquant commit une faute au préalable sur Schmitt Geoffrey, on jouait la 9e minute de jeu. Après un bref moment d’accalmie au milieu de terrain au cours duquel les deux formations se disputèrent la possession du ballon, les jaunes et noirs entrevirent une fenêtre de tir par l’intermédiaire de Schmitt Jonas, l’attaquant trouvant Lienhardt Johann en profondeur sur la gauche, le défenseur poussant son effort jusqu’aux confins de ce couloir afin d’émettre un centre en direction du premier poteau à hauteur duquel Ferraz Hugo put se saisir du cuir, on jouait la 12e minute de jeu. Suite au dégagement de ce dernier, les deux équipes allaient se neutraliser dans l’entre-jeu pendant quelques minutes, le temps nécessaire aux locaux pour envisager un nouvel assaut sur la gauche par l’intermédiaire de Hemmerle Julien, ce dernier déboulant dans le couloir avant de se faire reprendre irrégulièrement par De Luca Fabio à hauteur des 25m, ce qui occasionna un coup franc que Schmitt Geoffrey se chargea de botter en direction du second poteau pour la tête de Hemmerle Julien passant à droite de la cible, on jouait la 18e minute de jeu. Consécutivement au renvoi aux 5.5m effectué par Ferraz Hugo, les blancs et rouges allaient s’appliquer pour conserver le ballon et, de fil en aiguille, ils allaient parvenir à gagner du terrain, notamment sur la droite grâce à Rousseau Grégoire, le milieu offensif s’offrant une percée dans le couloir avant de se faire reprendre irrégulièrement par Lienhardt Johann à hauteur des 20m, ce qui amena un coup franc que la victime du méfait se chargea de jouer court avec Moutama Caly Bertrand, ce dernier n’hésitant pas à expédier un centre en direction du second poteau pour la tête de Amaanan Mohamed passant à gauche du but gardé par Steiner Donovan, on jouait la 21e minute de jeu.

Dans la foulée du renvoi aux 5.5m exécuté par ce dernier, ses partenaires s’en remirent aux multiples talents de Pfaff Quentin pour apporter le danger sur la gauche et, après une longue chevauchée de plusieurs mètres dans ce couloir, Moutama Caly Bertrand n’eut pas d’autre choix que de commettre une faute sur l’assaillant à hauteur des 20m pour un coup franc que Schmitt Geoffrey se chargea de jouer dans l’axe à l’entrée de la surface de réparation pour le renvoi défensif de la tête de Moutama Caly Bertrand, on jouait la 23e minute de jeu. Exerçant un pressing assez haut, les locaux allaient reprendre possession du cuir aux 30m par l’intermédiaire de Jung Maxime, ce dernier faisant le nécessaire pour obtenir un corner face à Grangier Julien pour un coup de pied de coin que Schmitt Geoffrey se chargea de botter en direction du point de penalty pour la tête de Hiebel Anthony passant à gauche de la cible, on jouait la 24e minute de jeu. Quelques peu timorés jusqu’alors, les hommes de Witz Bernard allaient se retrousser les manches afin de sortir de cette mauvaise spirale en rehaussant leur niveau de jeu, ce qui allait rapidement se ressentir suite à cette interception du cuir sur la gauche de la part de Amaanan Mohamed, l’attaquant partant ensuite à toute allure dans le couloir afin d’émettre un centre en direction du premier poteau à hauteur duquel un défenseur renvoya le danger dans l’axe et directement dans les pieds de Martin Victor qui ne se fit pas prier pour expédier une frappe finissant dans les gants de Steiner Donovan, on jouait la 26e minute de jeu. Alors qu’on se dirigeait progressivement vers la demi-heure de jeu, les jaunes et noirs reprirent leur marche en avant en mettant de la percussion dans leurs initiatives à l’image de cette percée rageuse sur la gauche de Lienhardt Johann étant stoppée nette par l’intervention salutaire mais irrégulière de Dovcik Marek à hauteur des 25m, ce qui occasionna un coup franc que la victime du méfait se chargea de botter au-dessus d’un mur d’un joueur et en direction du second poteau à hauteur duquel aucun de ses partenaires ne fut en mesure de couper la trajectoire du ballon, ce dernier filant finalement en sortie de but. Quadrillant parfaitement le terrain, les jaunes et noirs allaient éprouver aucun mal à récupérer le ballon sur la gauche grâce à Lienhardt Johann, ce dernier se prenant le temps de lever la tête avant de répondre parfaitement à l’appel en profondeur de Pfaff Quentin mais l’attaquant se fit prendre en position de hors-jeu à hauteur des 25m, on jouait la 31e minute de jeu. Irrésistibles depuis le coup d’envoi, les locaux allaient continuer sur leur lancée en se jetant sur tous les ballons et cette abnégation allait leur permettre d’envisager une nouvelle offensive par la gauche grâce à Schmitt Geoffrey, le meneur de jeu faisant parler sa vivacité avant de se retrouver bien entouré mais, d’un coup d’oeil, il put remiser le cuir en retrait pour Schmitt Jonas qui, des 16m, expédia une frappe puissante forçant Ferraz Hugo à la parade pour écarter le ballon en corner, pour un coup de pied de coin que Schmitt Geoffrey se chargea de botter de la gauche en direction du second poteau à hauteur duquel Hiebel Anthony fut un chouia trop court pour espérer reprendre le ballon de la tête, le ballon filant finalement en touche sur la droite, on jouait la 33e minute de jeu. Bien que les visiteurs rassemblèrent toutes leurs forces afin de contenir la fougue locale hors de leurs derniers retranchements, ces derniers constatèrent que leurs efforts ne furent pas vain puisque, suite à un nouvel assaut lancé sur la gauche par Lienhardt Johann, ce dernier fut coupé dans son élan par Grangier Julien à hauteur de la ligne médiane, ce qui amena un coup franc que la victime du méfait se chargea de jouer en retrait avec Vetter Marvin, ce dernier prolongeant le cuir vers Hiebel Anthony qui, sous la menace de Amaanan Mohamed, n’eut pas d’autre choix que de jouer le ballon vers son gardien, on jouait la 35e minute de jeu.

Dans la foulée de la relance du portier local, les jaunes et noirs ne brûlèrent pas d’étapes en faisant circuler le ballon sur la largeur pour ainsi mieux envisager un envahissement de la moitié de terrain adverse mais, face à des adversaires montrant désormais les crocs, la tâche allait s’avérer rude, notamment sur cette action voyant Pfaff Quentin se faire sécher sur la droite à hauteur des 40m, ce qui occasionna un nouveau coup franc que Schmitt Geoffrey se chargea de botter en direction du point de penalty pour la tête de Hiebel Anthony étant écartée en corner devant le poteau droit par Schneider Lucas pour un coup de pied de coin que Schmitt Geoffrey se chargea de botter de la droite en direction du premier poteau pour la tête de Hiebel Anthony échouant à droite de la cible, on jouait la 37e minute de jeu. Consécutivement au renvoi aux 5.5m effectué par le dernier rempart visiteur, ses coéquipiers allaient tenter d’apporter le danger dans le camp adverse mais en vain, les jaunes et noirs faisant bloc pour ainsi repartir à l’attaque par la droite grâce à Jung Maxime, ce dernier s’offrant une longue chevauchée le conduisant à se faire faucher à hauteur des 20m par Schneider Lucas, ce qui amena un coup franc que Schmitt Geoffrey se chargea de botter au-dessus d’un mur de deux joueurs et en direction du point de penalty à hauteur duquel la défense visiteuse renvoya tant bien que mal le danger dans l’axe et directement dans les pieds de Jung Maxime qui reprit le cuir d’une frappe étant contrée par un défenseur, on jouait la 39e minute de jeu. Alors qu’on rentrait dans les cinq dernières minutes de jeu de ce premier acte, les blancs et rouges sortirent de l’ornière par la droite grâce notamment à Moutama Caly Bertrand, le défenseur ayant à peine le temps de franchir la ligne médiane qu’il se fit reprendre irrégulièrement par Hemmerle Julien, ce qui amena un coup franc que Dovcik Marek se chargea de jouer court pour Grangier Julien, l’attaquant répondant ensuite à l’appel en profondeur dans le couloir de Rousseau Grégoire mais ce dernier se fit prendre au piège du hors-jeu à hauteur des 25m, on jouait la 42e minute de jeu. Suite à l’exécution du coup franc indirect précédent, les jaunes et noirs monopolisèrent le ballon au milieu de terrain avant d’envisager un assaut par la gauche grâce à Lienhardt Johann, le défenseur lançant  Pfaff Quentin en profondeur dans le couloir avant de le voir émettre un centre en direction du second poteau pour Jung Maxime, ce dernier tentant de reprendre le cuir en commettant une faute sur son adversaire direct, ce qui permit à Ferraz Hugo de bénéficier d’un coup franc, on jouait la 44e minute de jeu. Dans la foulée de l’exécution du coup de pied arrêté précédent, les blancs et rouges se projetèrent dans la moitié de terrain adverse par la gauche par l’intermédiaire de Amaanan Mohamed, ce dernier donnant du fil à retordre à ses vis-à-vis dans le couloir avant de se heurter à Boehm Martin, le défenseur commettant une faute sur l’assaillant à hauteur des 25m pour un coup franc que Schneider Lucas se chargea de botter en direction du premier poteau pour la tête de Grangier Julien étant écartée en corner par Steiner Donovan pour un coup de pied de coin que Amaanan Mohamed se chargea de botter de la gauche en direction du point de penalty pour la tête de De Luca Fabio passant à droite de la cible, on jouait la 45e minute de jeu. Alors qu’on rentrait dans le temps additionnel de ce premier acte, les visiteurs demeuraient dans le camp local en essayant de trouver une ouverture avant le retour aux vestiaires mais, face à des adversaires en ordre de bataille, la tâche allait être ardue à l’image de ce duel opposant Amaanan Mohamed à Hemmerle Julien et se soldant par une faute de ce dernier sur la droite à hauteur des 40m occasionnant un coup franc que De Luca Fabio se chargea de jouer court avec Dovcik Marek, ce dernier s’avançant le ballon dans l’axe avant d’expédier une frappe étant captée sans problème par Steiner Donovan. Suite au dégagement de ce dernier, de derniers duels eurent lieu au milieu de terrain avant que l’arbitre ne renvoie les 22 acteurs aux vestiaires pour la pause.

Les débats allaient se rééquilibrer en seconde période sans pour autant voir l’une ou l’autre formation prendre l’avantage

De retour sur la pelouse, les deux formations étaient parées pour le coup d’envoi du second acte avec, dès les premières minutes de jeu, une période de neutralisation ayant lieu au milieu de terrain avant que les jaunes et noirs ne soient les premiers à se mettre en lumière suite à cette touche obtenue à gauche et rapidement effectuée par Lienhardt Johann en direction de Schmitt Jonas qui lui remisa le ballon aux 20m avant qu’il ne songe à émettre un centre en direction du point de penalty à hauteur duquel Ferraz Hugo s’imposa en patron, on jouait la 49e minute de jeu. Restants positionnés aux avants-postes, les locaux allaient exercer un pressing payant sur le porteur du ballon avant qu’une opportunité ne s’offre à eux dans l’axe grâce à cette récupération du cuir de Hemmerle Julien, ce dernier se l’avançant sur quelques mètres avant qu’il ne se fasse reprendre irrégulièrement par Dovcik Marek à hauteur des 25m, ce qui occasionna un coup franc que Schmitt Geoffrey se chargea de botter à droite d’un mur de quatre joueurs et directement dans les gants de Ferraz Hugo, on jouait la 51e minute de jeu. Suite au dégagement de ce dernier, ses partenaires allaient profiter des espaces laissés vacants sur le front de l’attaque pour s’y faufiler à l’image de cette remontée de balle sur la gauche de la part de Grangier Julien précédent une passe lumineuse dans l’axe en faveur de Dovcik Marek, le défenseur prolongeant le ballon dans la course de Rousseau Grégoire qui conclut le mouvement d’une frappe des 20m passant loin au-dessus de la cible, on jouait la 52e minute de jeu. Faisant en sorte de demeurer dans une bonne spirale, les blancs et rouges allaient se jeter sur tous les ballons comme des morts de faim jusqu’à être en mesure de s’en emparer sur la droite grâce à Amaanan Mohamed, ce dernier chapardant le ballon dans les pieds de Schmitt Geoffrey avant de se l’emmener sur quelques mètres afin de prendre sa chance d’une frappe des 20m passant loin au-dessus du cadre, on jouait la 54e minute de jeu. Le retour aux affaires des visiteurs n’allait pas s’arrêter en si bon chemin puisqu’on les retrouvait rapidement en position de force dans l’axe grâce à cette récupération du cuir de De Luca Fabio, ce dernier répondant ensuite parfaitement à l’appel d’Amaanan Mohamed sur la gauche, l’attaquant se prenant le temps de lever la tête avant de songer à mettre Schneider Tom dans de bonnes dispositions dans l’axe mais ce dernier se fit prendre au piège du hors-jeu à hauteur des 20m, on jouait la 55e minute de jeu. Consécutivement à l’exécution du coup franc indirect précédent, des débats de haute lutte eurent lieu au milieu de terrain avant que les visiteurs n’entrevoient une fenêtre de tir sur la droite grâce à Moutama Caly Bertrand, le défenseur lançant Rousseau Grégoire en profondeur dans le couloir avant de le voir émettre un centre en direction du second poteau pour Schneider Tom qui contrôla le ballon avant de temporiser pour finalement le remiser en retrait pour la frappe de Rousseau Grégoire étant déviée en corner par un défenseur pour un coup de pied de coin que Rousseau Grégoire se chargea de botter de la droite en direction du point de penalty à hauteur duquel Steiner Donovan put se saisir du cuir, on jouait la 57e minute de jeu. Après cette très bonne séquence visiteuse, les jaunes et noirs profitèrent du dégagement de leur gardien pour faire ressortir leur bloc afin d’apporter le danger aux avants-postes, notamment par l’intermédiaire de Schmitt Geoffrey, ce dernier s’offrant une percée dans l’axe avant de lancer Schmitt Jonas en profondeur sur la droite, l’attaquant poussant son effort dans le couloir afin d’expédier un centre en direction du point de penalty à hauteur duquel Ferraz Hugo s’imposa au sol, on jouait la 58e minute de jeu. Dans la foulée du dégagement de ce dernier, les locaux allaient remettre le pied sur le ballon grâce à Schmitt Geoffrey, ce dernier s’avançant le ballon dans l’axe avant de le distribuer sur sa gauche pour Hemmerle Julien, l’ailier obtenant une touche étant rapidement effectuée mais elle fut mal négociée, ce qui permit à Rousseau Grégoire de récupérer le cuir avant de répondre parfaitement à l’appel en profondeur dans le couloir de Dovcik Marek, le défenseur débordant sur la droite avant de ponctuer sa course par un centre en direction du premier poteau à hauteur duquel Steiner Donovan capta le ballon en extension, on jouait la 59e minute de jeu.

Alors qu’on atteignait l’heure de jeu, les blancs et rouges demeuraient en position de force dans la moitié de terrain adverse et, suite à une action rondement menée dans l’axe, ces derniers obtinrent un corner que Rousseau Grégoire se chargea de botter de la gauche en direction du second poteau pour Martin Victor qui, dans sa tentative d’interception, commit une faute sur son adversaire direct. Après avoir bien bataillées depuis le retour des vestiaires, les deux formations allaient ensuite se neutraliser pendant quelques minutes dans l’entre-jeu, le temps nécessaire aux hommes de Camolli Joël pour envisager une nouvel assaut par la gauche grâce à Hemmerle Julien, ce dernier se prenant le temps de lever la tête pour ainsi parfaitement servir Pfaff Quentin en profondeur dans le couloir mais l’attaquant se fit prendre au piège du hors-jeu à hauteur des 25m, on jouait la 67e minute de jeu. Suite à l’exécution du coup franc indirect précédent, les deux équipes allaient se livrer à un bras de fer dans l’entre-jeu sous une pluie battante pendant quelques minutes avant de revoir les locaux à la manoeuvre dans l’axe par l’intermédiaire de Hemmerle Julien, ce dernier faussant compagnie à son vis-à-vis avant de décaler le ballon sur la gauche en faveur de Lienhardt Joey, le nouvel entrant faisant le nécessaire pour obtenir un corner que Schmitt Geoffrey se chargea de botter de la gauche en direction du second poteau à hauteur duquel Schneider Lucas intervint pour écarter le danger en corner pour un coup de pied de coin que Lienhardt Joey se chargea de botter de la droite en direction du premier poteau à hauteur duquel Amaanan Mohamed enleva tant bien que mal le ballon, ce qui aboutit à un léger cafouillage à hauteur des 20m avant que Jung Maxime ne tire son épingle du jeu en se décalant le ballon pour finalement émettre une frappe passant à gauche de la cible, on jouait la 71e minute de jeu. Consécutivement au renvoi aux 5.5m effectué par le dernier rempart visiteur, ses partenaires allaient investir le camp adverse par la gauche grâce notamment à Dovcik Marek, le défenseur débordant dans le couloir avant de se faire reprendre irrégulièrement par Schmitt Geoffrey à hauteur des 25m, ce qui occasionna un coup franc que Rousseau Grégoire se chargea de transformer en direction de la niche pour le renvoi des poings de Steiner Donovan, on jouait la 72e minute de jeu. Alors qu’on atteignait le dernier quart d’heure de jeu de cette partie, les locaux allaient mettre les bouchées doubles sur le front de l’attaque en étant bien aidés par leur défense évoluant assez haut à l’image de cette récupération du cuir sur la droite de la part de Boehm Martin, le défenseur s’avançant le ballon dans le couloir avant d’initier un une/deux avec Schmitt Jonas, ce dernier lui remisant parfaitement le ballon aux 20m afin qu’il expédie une frappe étant repoussée par Ferraz Hugo dans l’axe pour la reprise de Jung Maxime étant contrée par la défense visiteuse, le ballon revenant sur la gauche, zone dans laquelle eut lieu un léger cafouillage au terme duquel Schmitt Jonas prit sa chance d’une frappe étant renvoyée sur la droite par un défenseur avant qu’une faute visiteuse n’intervienne à hauteur des 25m, ce qui amena un coup franc que Schmitt Geoffrey se chargea de botter au-dessus d’un mur de deux joueurs et au-dessus de la cible. Loin d’abdiquer sur le front de l’attaque, les jaunes et noirs exercèrent ensuite un pressing payant sur le porteur du ballon, ce qui permit à Schmitt Geoffrey de récupérer le ballon sur la droite avant de lancer Boehm Martin dans le couloir, ce dernier s’emmenant le ballon en prenant soin de redresser sa course afin de crocheter le portier adverse sorti à sa rencontre pour finalement expédier une frappe passant à droite de la cible, on jouait la 77e minute de jeu. Quadrillant parfaitement le terrain, les locaux n’eurent aucune difficulté à remettre le pied sur le ballon suite au renvoi aux 5.5m précédent, grâce notamment à Hemmerle Julien, ce dernier s’avançant le ballon dans l’axe avant de le décaler à sa gauche pour Schmitt Jonas qui ne se fit pas prier pour expédier une frappe des 16m finissant dans les gants de Ferraz Hugo, on jouait la 78e minute de jeu.

Alors qu’on rentrait dans les dix dernières minutes de jeu de cette rencontre, les locaux allaient redoubler d’ingéniosité pour trouver une ouverture et, après cinq minutes passées dans cette configuration de jeu, ils s’en remirent aux multiples talents de Hemmerle Julien, ce dernier chapardant le ballon à son adversaire direct avant de lancer Schmitt Goeffrey sur la gauche mais le meneur de jeu se fit prendre au piège du hors-jeu à hauteur des 25m, on jouait la 83e minute de jeu. Après avoir subis lors des vagues offensives adverses, les blancs et rouges ressortirent de l’ornière par la droite grâce à cette chevauchée de Moutama Caly Bertrand l’amenant à émettre un centre en direction du point de penalty à hauteur duquel Burck Matthieu veillait au grain en pouvant écarter le danger avec autorité, on jouait la 86e minute de jeu. Consécutivement à l’action précédente, les jaunes et noirs allaient remonter le ballon en veillant à ne sauter aucune étape dans la construction du jeu et, suite à un très bon service sur la droite en faveur de Lienhardt Joey, ce dernier déborda avant d’expédier un centre en direction du point de penalty à hauteur duquel Schmitt Geoffrey fut un chouia trop court et le ballon arriva au second poteau pour Joël Camolli qui, surpris par un rebond capricieux, ne put reprendre le cuir dans de bonnes dispositions, ce dernier échouant finalement en sortie de but, on jouait la 88e minute de jeu. Loin de se démobiliser, les locaux passèrent outre leur grosse occasion précédente afin de tout mettre en oeuvre pour récupérer le ballon sur la gauche mais ce fut sans compter sur la patrouille locale, cette dernière faisant le ménage dans le couloir avant de se rendre coupable d’une faute à hauteur des 35m, ce qui occasionna un coup franc que Schmitt Goeffrey se chargea de botter en direction du premier poteau devant lequel Dovcik Marek renvoya le ballon de la tête en étant suppléé par l’un de ses compères du milieu de terrain, on jouait la 89e minute de jeu. Acculés dans leurs derniers retranchements, les Strasbourgeois allaient s’organiser pour essayer de mettre à mal cette nouvelle offensive initiée sur la gauche par Lienhardt Joey, ce dernier voyant sa passe dans la surface de réparation être coupée par Amaanan Mohamed avant que le ballon ne revienne dans les pieds de Pfaff Quentin qui, instinctivement, trouva Camolli Joël dans la surface de réparation mais l’attaquant ne put exploiter le cuir dans de bonnes conditions, la défense visiteuse pouvant finalement se donner de l’air, on jouait la 90e minute de jeu. Alors qu’on rentrait des deux pieds dans le temps additionnel de ce second acte, les visiteurs s’offrirent une dernière action par l’intermédiaire de Dovcik Marek, le défenseur lançant Amaanan Mohamed en profondeur dans l’axe avant que l’attaquant ne décoche une frappe étant repoussée avec brio par Steiner Donovan directement dans les pieds de l’assaillant qui retenta sa chance d’une frappe étant contrée en corner par Hiebel Anthony pour un coup de pied de coin que Amaanan Mohamed se chargea de botter de la droite en retrait aux 20m pour Grangier Julien qui n’hésita pas à émettre une frappe finissant dans les gants de Steiner Donovan, on jouait la 92e minute de jeu. Dans la foulée du dégagement de ce dernier, les jaunes et noirs procédèrent en contre par la droite grâce à Lienhardt Joey, l’ailier faisant parler sa vivacité afin de contraindre Dovcik Marek à concéder un corner que Schmitt Geoffrey se chargea de botter de la gauche en direction du point de penalty à hauteur duquel Ferraz Hugo bondit plus haut que tout le monde afin de s’accaparer le ballon, on jouait la 93e minute de jeu. Donnant ensuite la chasse au porteur du ballon, les locaux allaient obtenir un touche sur la droite et c’est Schmitt Goeffrey qui se chargea d’effectuer la remise en jeu en retrait pour Burck Matthieu, ce dernier expédiant ensuite un bon ballon sur la gauche et dans le dos des défenseurs pour Camolli Joël mais l’attaquant se fit prendre en position de hors-jeu à hauteur des 16m, on jouait la 94e minute de jeu. Dans la foulée de l’exécution du coup franc indirect précédent, Rennie Lucien siffla la fin de la partie en scellant ainsi le bon match nul décroché par l’US Schleithal face à des Strasbourgeois lâchant deux points précieux pour la course à la montée.




Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.