District 3 | La SS Beinheim sort la tête de l’eau en disposant du SC Rittershoffen

A l’occasion d’un match en retard comptant pour la 14e journée de championnat en District 3, la Société Sportive de Beinheim (11e) accueillait le Sporting Club de Rittershoffen (7e) pour une rencontre au combien importante pour les locaux, ces derniers devant à tout prix se sortir de la zone rouge face à des adversaires n’étant pas à encore à l’abri de la relégation. Après une première période se soldant par un court avantage en faveur des locaux, ces derniers allaient faire le break avant que les visiteurs ne réduisent la marque pour finalement voir Weigel Maxime s’offrir un quadruplé, ce qui permit à son équipe de largement s’imposer et de sortir de la zone rouge en prenant désormais quatre points d’avance sur le premier relégable! Résumé de cette rencontre…

SS BEINHEIM 1 5
SC RITTERSHOFFEN 1 1

SS Beinheim 1 – SC Rittershoffen 1 | La feuille de match

SS Beinheim 1

ECKERT Manuel – BARON Mael, WAGNER Jonas, COLSON Victor, KLEIN Frédéric – MEYER Lucas, BEUSHAUSEN John, WAHL Sébastien – WEIGEL Maxime, DIETENBECK Steeve, DELGADO Vincent
Remplaçants: HOLOTA Florian, STREISSEL Gabriel, SARBACHER Mike
Dirigeants: BUSCH Gabriel, ENGLENDER Benjamin
Entraîneur/Joueur: WAHL Sébastien

SC Rittershoffen 1

FEBER David – BALL Corentin, CHARNEAU Bernard, GOLITIN Axel, REMPP Stéphane – FASSEL Dylan, HAAR Loan, KARL Julien – ROTT Marc-Antoine, KARL Sylvain, HOEHN Jonathan
Remplaçants: HEYD Lucas, SCHMITT Jérémie
Dirigeant: MENGES Didier
Entraîneur: MENGES Jérémy

Arbitre: GIERINGER Sira (Allemagne)

SS Beinheim 1 – SC Rittershoffen 1 | Le résumé du match

A l’occasion d’un match en retard comptant pour la 14e journée de championnat en District 3, la Société Sportive de Beinheim (11e) accueillait le Sporting Club de Rittershoffen (7e) pour une rencontre au combien importante pour les locaux, ces derniers devant à tout prix se sortir de la zone rouge face à des adversaires n’étant pas à encore à l’abri de la relégation. C’est dans ce contexte que le coup d’envoi de la rencontre put être donné par Gieringen Sira (Allemagne) avec, dès les premières minutes de jeu, une période d’observation s’installant dans l’entre-jeu avant que les locaux ne soient les premiers à se montrer incisifs à l’image de cette interception du cuir de Beushausen John précédant une passe lumineuse dans le couloir droit en faveur de Baron Maël, le défenseur s’emmenant le ballon sur plusieurs mètres avant de le remiser à sa gauche pour Weigel Maxime, l’attaquant répondant ensuite parfaitement à l’appel dans le dos des défenseurs de Delgado Vincent, ce dernier pénétrant dans la surface de réparation avant de s’y faire déstabiliser par Ball Corentin (?) et, après un court moment d’hésitation, l’arbitre accorda un penalty que Weigel Maxime se chargea de transformer victorieusement, on jouait la 6e minute de jeu, 1-0! Désormais au pied du mur, les visiteurs profitèrent de leur engagement pour tenter de développer une action mais ce fut sans compter sur l’arrière-garde locale, cette dernière étant solidaire et impénétrable, si bien qu’elle put ressortir le ballon afin de voir Beushausen John en hériter sur le côté droit, ce dernier parvenant à se retourner avant de le transmettre en profondeur pour Weigel Maxime qui ne se fit pas prier pour expédier un centre en direction du second poteau à hauteur duquel Delgado Vincent fut un chouia trop court pour couper la trajectoire du cuir, ce dernier mourant finalement en sortie de but, on jouait la 8e minute de jeu. Consécutivement au renvoi aux 5.5m effectué par Feber David, les deux équipes allaient se neutraliser au milieu de terrain pendant quelques minutes, le temps nécessaire aux bleus pour envisager un assaut dans l’axe par l’intermédiaire de Hoehn Jonathan, ce dernier faussant compagnie à son adversaire direct avant de décaler le ballon à sa gauche pour Rott Marc-Antoine, l’attaquant n’hésitant pas à envoyer Fassel Dylan au charbon devant lui mais le milieu défensif se fit prendre en position de hors-jeu à hauteur des 16m, on jouait la 12e minute de jeu. Dans la foulée de l’exécution du coup franc indirect précédent, les rouges et noirs se remirent dans le sens de la marche avant que les bleus ne fassent bloc pour retarder leurs intentions mais, suite à une passe en retrait de Haar Loan vers son gardien, Weigel Maxime fit preuve d’opportunisme en coupant la transmission pour finalement pénétrer dans la surface de réparation et émettre une frappe à ras-de-terre étant captée au sol par le portier visiteur, on jouait la 13e minute de jeu. Alors qu’on atteignait le premier quart d’heure de jeu, les locaux demeuraient à la manoeuvre dans la moitié de terrain adverse à l’image de cette récupération du cuir de Sarbacher Mike sur la gauche précédant un débordement dans le couloir l’amenant à se faire faucher par Haar Loan à l’extrême limite de la surface de réparation, ce qui occasionna un très bon coup franc que Beushausen John se chargea de transformer en direction du point de penalty à hauteur duquel un défenseur renvoya le danger sur la droite et directement dans les pieds de Beushausen John qui n’hésita pas à expédier un centre en direction du second poteau à hauteur duquel la défense visiteuse fut la plus prompte pour renvoyer le danger bien assez loin de sa zone d’inconfort. Suite au renvoi défensif précédent, les bleus menèrent un contre express amenant, en dernier lieu, Ball Corentin à déborder dans le couloir droit avant d’émettre un centre pour Rott Marc-Antoine qui, dans son élan, se rendit coupable d’un excès d’engagement alors qu’un défenseur cherchait à renvoyer le danger, on jouait la 17e minute de jeu.

Au cours de cette séquence qui voyait les deux équipes se projeter d’un but à l’autre, on retrouvait ensuite les locaux en position de force sur le front de l’attaque grâce à cette récupération du cuir de Wahl Sébastien, le milieu offensif s’offrant une percée dans l’axe avant qu’il ne se fasse reprendre irrégulièrement par Hoehn Jonathan à hauteur des 25m, ce qui amena un coup franc que Dietenbeck Steeve se chargea de jouer sur la gauche et dans la course de Wagner Jonas, ce dernier prenant son adversaire direct de vitesse avant d’adresser un centre en extension en direction du second poteau à hauteur duquel Charneau Bernard renvoya le danger aux avants-postes, on jouait la 18e minute de jeu. Consécutivement au renvoi défensif précédent, les bleus se démenèrent pour s’accaparer le ballon sur la droite avant qu’ils n’obtiennent une touche pour une remise en jeu étant rapidement effectuée par Ball Corentin dans la course de Hoehn Jonathan qui, ainsi servi, décocha une frappe des 20m étant renvoyée en deux temps par Klein Frédéric, on jouait la 19e minute de jeu. Faisant preuve de solidité à l’arrière, les Beinheimois purent repartir de l’avant par la droite mais, suite à une action rondement menée dans le couloir, la patrouille adverse vint y faire le ménage en commettant une faute en passant, ce qui occasionna un coup franc que Dietenbeck Steeve se chargea de jouer en profondeur le long de la ligne de touche en faveur de Baron Maël mais sa remise fut trop fuyante, ce qui permit à un défenseur de protéger sa sortie de l’aire de jeu sous la pression de l’assaillant, on jouait la 20e minute de jeu. Dans la foulée du renvoi aux 5.5m exécuté par Feber David, les deux équipes allaient se livrer un bras de fer au milieu de terrain avant que les visiteurs ne parviennent à tirer leur épingle du jeu par l’intermédiaire de Rempp Stéphane, ce dernier gagnant son duel avant de décaler le ballon sur la droite et dans la course de Karl Julien qui déborda afin d’expédier un centre en direction du second poteau à hauteur duquel Rott Marc-Antoine fut un poil trop court pour espérer couper la trajectoire du cuir, ce dernier filant en sortie de but, on jouait la 23e minute de jeu. Quadrillant parfaitement le terrain, les bleus et blancs n’eurent aucun mal à remettre le pied sur le ballon avant de le faire tourner entre leurs lignes afin de développer une offensive voyant Ball Corentin être mis dans de bonnes dispositions sur la droite avant qu’il ne déboule dans le couloir pour finalement obtenir un corner face à Sarbacher Mike pour un coup de pied de coin que Hoehn Jonathan se chargea de botter de la droite en direction du second poteau devant lequel Baron Maël renvoya le ballon de la tête en étant relayé par l’un de ses milieux de terrain, on jouait la 25e minute de jeu. Ayants laissés passer l’orage, les rouges et noirs purent ressortir de leurs derniers retranchements en veillant à ne sauter aucune étape dans la construction d’une nouvelle action voyant Dietenbeck Steeve hériter du ballon sur la gauche avant qu’il ne se l’emmène pour ainsi le distribuer sur la droite pour Wahl Sébastien, le milieu offensif glissant ensuite le ballon dans le dos des défenseurs pour Weigel Maxime mais l’attaquant se fit prendre en position de hors-jeu à hauteur du point de penalty, on jouait la 27e minute de jeu. Atteignant désormais la demi-heure de jeu, les deux formations allaient marquer le pas dans l’entre-jeu, les locaux mettant tout en oeuvre pour conserver leur avantage au score face à des bleus et blancs déterminés à chercher l’égalisation avant le retour au vestiaires et c’est dans ce contexte que ces derniers allaient exercer un pressing efficace sur le porteur du ballon, ce qui allait leur permettre de repartir à l’attaque dans l’axe grâce à Karl Sylvain, le meneur de jeu s’y offrant une percée avant de se faire reprendre irrégulièrement par Colson Victor à hauteur des 30m pour un coup franc que Haar Loan se chargea de transformer en direction du point de penalty à hauteur duquel Eckert Manuel put se saisir tranquillement du ballon, on jouait la 33e minute de jeu.

Dans la foulée du dégagement de ce dernier, les visiteurs allaient se jeter sur tous les ballons comme des morts de faim avant qu’il ne reprennent la direction du jeu par la droite grâce à Rott Marc-Antoine, l’attaquant tentant de transpercer la défense avant d’obtenir un corner face à Klein Frédéric pour un coup de pied de coin que Hoehn Jonathan se chargea de botter en direction du second poteau à hauteur duquel la défense locale renvoya le danger sur la gauche et directement dans les pieds de Karl Sylvain qui ne se fit pas prier pour reprendre le cuir d’une frappe des 20m passant loin au-dessus de la cible, on jouait la 34e minute de jeu. Suite au renvoi aux 5.5m précédent, les rouges allaient s’offrir une apparition dans le camp adverse avant de devoir battre en retraite suite à cet assaut initié sur la droite par Karl Sylvain, le meneur de jeu se prenant le temps de lever la tête afin de parfaitement répondre à l’appel en profondeur de Ball Corentin, ce dernier poussant son effort jusqu’aux confins de ce couloir afin d’émettre un centre en direction du second poteau à hauteur duquel Wagner Jonas écarta in-extremis le danger sous la pression de Rott Marc-Antoine, on jouait la 37e minute de jeu. Faisant désormais le siège des derniers retranchements locaux, les hommes de Menges Jérémy allaient redoubler d’énergie afin de trouver une ouverture et, dans cette entreprise, ces derniers allaient finir par irriter les défenseurs adverses à l’image de cette intervention rugueuse de Wahl Sébastien sur Hoehn Jonathan à hauteur des 20m, ce qui valut un coup franc plein axe en faveur de Fassel Dylan, le milieu défensif expédiant le ballon à gauche d’un mur de quatre joueurs et à gauche du cadre, on jouait la 38e minute de jeu. Alors qu’on rentrait dans les cinq dernières minutes de cette première période, les rouges et noirs allaient profiter de tous les espaces laissés vacants à tous les étages pour s’y faufiler, ce qui amena Beushausen John à s’offrir une percée plein axe pour finalement le voir décaler le ballon sur la gauche pour Weigel Maxime, l’attaquant s’avançant le ballon sur quelques mètres avant de manquer de timing pour remiser le ballon dans l’axe pour Beushausen John, ce dernier se faisant finalement prendre en position de hors-jeu alors qu’il y avait sans doute mieux à faire. Etant passés à deux doigts de la catastrophe, les visiteurs rehaussèrent leur niveau de jeu, ce qui favorisa une action menée sur la droite par Karl Julien, ce dernier prenant Baron Maël de vitesse avant que le défenseur ne talonne l’assaillant jusqu’à parvenir à pousser le ballon en corner pour un coup de pied de coin que Charneau Bernard se chargea de botter de la droite en direction du premier poteau devant lequel Wagner Jonas écarta le ballon en touche sur la gauche on jouait la 41e minute de jeu. Suite à la remise en jeu précédente, Karl Julien allait hériter du ballon avant de passer en force pour finalement se heurter à l’intervention impeccable de Wagner Jonas, le défenseur renvoyant le ballon en corner pour un coup de pied de coin que Charneau Bernard se chargea de botter en direction du point de penalty pour la reprise de Fassel Dylan passant à droite de la cible, on jouait la 42e minute de jeu. Consécutivement au renvoi aux 5.5m effectué par Eckert Manuel, ses partenaires s’offrirent un dernière offensive sur la gauche par l’intermédiaire de Wagner Jonas, le défenseur débordant dans le couloir avant de distribuer le ballon dans l’axe pour Sarbacher Mike mais ce dernier se fit prendre en position de hors-jeu à hauteur des 16m, on jouait la 44e minute de jeu. Dans la foulée de l’exécution du coup franc indirect précédent, les visiteurs se heurtèrent à un bon foyer de résistance au milieu de terrain et, au terme d’âpres duels, Gieringer Sira renvoya les deux formations aux vestiaires pour la pause.

La paire Weigel/Dietenbeck, duo gagnant pour un succès haut la main offrant de belles perspectives d’avenir dans la division à la SS Beinheim

De retour sur la pelouse, les deux formations étaient parées pour le coup d’envoi du second acte avec, dès la 46e minute de jeu, une première action locale voyant le jour par la gauche grâce à Beushausen John, ce dernier débordant dans le couloir avant de glisser le ballon dans le dos des défenseurs pour Dietenbeck Steeve qui repiqua sa course dans la surface de réparation avant d’ouvrir son pied pour placer victorieusement le ballon dans le petit filet droit, 2-0! Cueillis à froid, les bleus et blancs allaient accuser le coup et laisser la libre entreprise à leurs adversaires, ce qui amena fatalement un nouvel assaut par la droite par l’intermédiaire de Weigel Maxime, l’attaquant lançant Beushausen John dans le couloir droit avant qu’il ne soit en mesure d’expédier un centre en direction du point de penalty pour Colson Victor qui, dos au but, tenta de remiser le cuir en retrait pour Dietenbeck Steeve mais un défenseur coupa la transmission et ressortit le ballon hors de sa zone d’inconfort, on jouait la 49e minute de jeu. Suite à l’action précédente, les visiteurs allaient investir le camp adverse par la droite grâce à cette récupération du cuir de Karl Sylvain, le meneur de jeu s’emmenant ensuite le ballon sur quelques mètres avant d’émettre une passe en profondeur dans le couloir pour Karl Julien, le milieu offensif déboulant le long de la ligne de touche avant de ponctuer sa chevauchée par un centre en direction du second poteau à hauteur duquel il ne trouva aucun partenaire, le ballon filant directement en sortie de but, on jouait la 50e minute de jeu. Quadrillant parfaitement le terrain, les visiteurs n’eurent aucun mal à remettre le pied sur le ballon suite au renvoi aux 5.5m précédent avant de le faire tourner entre leurs lignes pour finalement obtenir une touche sur la gauche pour une remise en jeu que Heyd Lucas se chargea d’effectuer dans la course de Fassel Dylan, le milieu défensif débordant dans le couloir avant d’expédier un centre en direction du second poteau à hauteur duquel Wagner Jonas renvoya le danger de la tête, on jouait la 52e minute de jeu. Donnant la chasse au porteur du ballon, les hommes de Menges Jérémy allaient faire en sorte de récupérer le ballon sur la gauche par l’intermédiaire de Hoehn Jonathan, l’attaquant se défaisant de son adversaire direct avant d’enchaîner par une chevauchée le conduisant à obtenir un corner face à Sarbacher Mike pour un coup de pied de coin que Hoehn Jonathan se chargea de botter de la gauche vers la droite pour la reprise des 16m de Karl Julien étant contrée par un défenseur, on jouait la 54e minute de jeu. A force de persévérance sur le front de l’attaque, les bleus et blancs allaient parvenir à réduire l’écart grâce à cette offensive impliquant Karl Julien et Ball Corentin, le premier interceptant le cuir sur la droite avant de parfaitement servir le second afin de le voir contourner la défense pour finalement émettre un centre en direction du premier poteau pour la tête victorieuse de Rott Marc-Antoine, on jouait la 55e minute de jeu, 2-1! Suite à leur engagement, les rouges et noirs allaient éteindre le feu en se remettant dans le sens de la marche par l’intermédiaire de Baron Maël, le défenseur profitant d’un boulevard sur la droite pour s’y insérer avant que Heyd Lucas ne se rende coupable d’une faute sur l’assaillant à hauteur des 20m, ce qui occasionna un coup franc que Karl Julien se chargea de jouer sur la largeur mais Ball Corentin anticipa parfaitement le mouvement en parvenant à renvoyer le danger de la tête en étant ensuite relayé par l’un de ses milieux de terrain, on jouait la 57e minute de jeu. Loin d’abdiquer sur le front de l’attaque, les Beinheimois allaient exercer un pressing payant sur le porteur du ballon, ce qui engendra une nouvelle action menée sur la gauche par Dietenbeck Steeve, ce dernier héritant d’un bon ballon avant de s’offrir un face à face avec Feber David pour finalement voir sa frappe échouer sur l’extérieur du poteau gauche alors que Gieringer Sira avait signalé une position de hors-jeu au préalable, on jouait la 58e minute de jeu. Consécutivement à l’exécution du coup franc indirect précédent, les visiteurs allaient gagner le combat du milieu de terrain avant de développer un bon mouvement grâce à cette percée de Karl Sylvain dans l’axe l’amenant à lancer Fassel Dylan sur la droite, le milieu défensif se mettant ensuite dans de bonnes dispositions afin d’envoyer un centre en direction du point de penalty pour le renvoi défensif sous forme de chandelle de Colson Victor, on jouait la 59e minute de jeu. Alors qu’on atteignait l’heure de jeu, les locaux se retrouvaient en position de force sur le front de l’attaque par l’intermédiaire de Dietenbeck Steeve, le meneur de jeu déboulant dans le couloir gauche avant d’expédier un centre en direction du premier poteau devant lequel un défenseur renvoya le danger dans l’axe et directement dans les pieds de Sarbacher Mike qui, des 16m, reprit le cuir d’une frappe passant à droite de la cible. Dans la foulée du renvoi aux 5.5m précédent, les deux équipes se retrouvèrent au milieu de terrain afin d’y disputer la possession du cuir avant que ce dernier ne parvienne à Wagner Jonas sur la gauche, le défenseur se prenant le temps de lever la tête afin de mettre Dietenbeck Steeve dans de bonnes dispositions dans le couloir afin qu’il puisse expédier un centre en direction du premier poteau à hauteur duquel le portier adverse s’imposa avec brio, on jouait la 61e minute de jeu.

Après un premier quart d’heure s’étant déroulé sur un rythme effréné, les deux formations allaient finir par lever le pied dans l’entre-jeu pendant quelques minutes avant que les rouges et noirs ne profitent d’une fenêtre de tir sur la droite permettant à Weigel Maxime d’apporter le danger sur une défense adverse aux abois s’en remettant à Golitin Axel pour écarter le ballon en corner pour un coup de pied de coin que Dietenbeck Steeve se chargea de botter de la droite en direction du point de penalty à hauteur duquel Feber David se déploya pour écarter le danger avant que le ballon ne revienne dans les pieds de Wahl Sébastien, ce dernier le reprenant d’une frappe passant loin au-dessus du cadre, on jouait la 64e minute de jeu. Dans la foulée du renvoi aux 5.5m précédent, les deux équipes allaient se livrer un bras de fer au milieu de terrain pendant un court instant avant que les bleus et blancs ne soient contraints de reculer suite à cette récupération du cuir de Dietenbeck Steeve précédant une passe dans l’axe en faveur de Weigel Maxime, l’attaquant ayant à peine le temps de contrôler le cuir aux 20m qu’il se fit prendre en position de hors-jeu, on jouait la 67e minute de jeu. Effectuant rapidement ce coup franc indirect, tout laissait penser que les visiteurs confondirent vitesse et précipitation puisque leurs vis-à-vis allaient pouvoir reprendre la direction des opérations par la gauche grâce à cette interception du cuir de Wagner Jonas, le défenseur lançant ensuite Dietenbeck Steeve dans le couloir avant de le voir émettre un centre en retrait dans l’axe pour Weigel Maxime qui, des 16m, expédia une frappe étant contrée par un défenseur, on jouait la 68e minute de jeu. Ayants laissés passer l’orage, les Rittershoffenois purent enfin sortir de l’ornière dans l’axe grâce à cette remontée de balle de Hoehn Jonathan précédant un bon décalage sur la gauche dans la course de Haar Loan, ce dernier déboulant dans le couloir avant d’être en mesure d’expédier un centre en direction du point de penalty à hauteur duquel la défense locale renvoya le danger en touche sur la gauche, on jouait la 69e minute de jeu. Suite à l’exécution de la remise en jeu précédente, les rouges et noirs firent le nécessaire pour reprendre le contrôle du cuir avant qu’il ne transite sur la droite pour Wagner Jonas, le défenseur remontant le terrain balle au pied avant de l’envoyer en profondeur dans le couloir pour Dietenbeck Steeve, ce dernier passant en revue plusieurs défenseurs tout en pénétrant dans la surface de réparation pour finalement se faire sécher par Heyd Lucas et Gieringer Sira n’hésita pas à désigner le point de penalty pour un coup de pied de réparation que Weigel Maxime se chargea de transformer victorieusement en prenant Feber David à contre-pied, on jouait la 71e minute de jeu, 3-1! Ayants faits le break, les locaux allaient tâcher de défendre leur avantage au score notamment sur cette action amenant Rempp Stéphane à apporter son concours sur le front de l’attaque en s’offrant une percée sur la droite avant d’enchaîner par un décalage dans l’axe en faveur de Schmitt Jérémie qui, en une touche de balle, transmis le cuir devant lui pour Hoehn Jonathan, l’attaquant n’hésitant pas à le reprendre d’une frappe étant trop enlevée pour espérer accrocher le cadre, on jouait la 73e minute de jeu. Alors qu’on atteignait le dernier quart d’heure de jeu de cette partie, les locaux allaient se retrouver en périphérie de la surface de réparation adverse afin de débuter un siège permettant à Beushausen John de trouver une ouverture sur la gauche en parvenant à mettre Baron Maël dans de bonnes dispositions dans le dos des défenseurs afin qu’il expédie un centre en direction du second poteau pour la reprise victorieuse de Weigel Maxime, 4-1! Suite à l’engagement des visiteurs, ces derniers semblaient ne plus être dans le coup à l’image de cette perte de balle sur la gauche permettant à Wagner Jonas de lancer Holota Florian sur la gauche, ce dernier se défaisant de son adversaire direct avant d’émettre un centre en direction du premier poteau à hauteur duquel Beushausen John se fit prendre en position de hors-jeu, on jouait la 76e minute de jeu. En pleine bourre au cours de cette séquence, les rouge et noirs allaient continuer de mettre leurs adversaires sous pression à l’image de ce débordement sur la gauche de Dietenbeck Steeve se soldant par un corner face à Charneau Bernard pour un coup de pied de coin que l’assaillant se chargea d’expédier en direction du second poteau pour la tête victorieuse de Weigel Maxime, on jouait la 77e minute de jeu, 5-1!

N’ayant plus rien à perdre dans cette rencontre, les bleus et blancs profitèrent de leur engagement pour investir la moitié de terrain adverse et, après avoir butés plusieurs fois sur leurs vis-à-vis, ils parvinrent enfin à trouver une ouverture sur la gauche par l’intermédiaire de Haar Loan, ce dernier déboulant dans le couloir avant de trouver un corner face à Baron Maël pour un coup de pied de coin que l’assaillant se chargea de botter en retrait de la gauche en direction de l’entrée de la surface de réparation à hauteur duquel Wagner Jonas se rendit coupable d’une faute de main dans la surface de réparation, ce qui amena un penalty que Fassel Dylan se chargea de transformer mais Eckert Manuel choisit la bonne option en plongeant sur la gauche pour repousser le cuir, on jouait la 79e minute de jeu. Rentrants dans les dix dernières minutes de jeu de cette rencontre, les hommes de Wahl Sébastien reprirent le dessus sur leurs adversaires en les faisant reculer dans leur moitié de terrain en menant un contre express par la droite voyant Holota Florian hériter du ballon avant qu’il ne lance Weigel Maxime devant lui, l’attaquant ne se faisant pas prier pour expédier un centre en direction du second poteau pour la reprise de Beushausen John étant déviée en corner par Charneau Bernard pour un coup de pied de coin que Dietenbeck Steeve se chargea de botter en retrait de la droite pour Wahl Sébastien qui, des 20m, expédia le ballon en direction du poteau gauche devant lequel Ball Corentin enleva le danger avant que son gardien ne puisse se saisir du ballon. Consécutivement au dégagement du portier visiteur, ses partenaires n’allaient pas parvenir à franchir la ligne médiane sous la pression de leurs vis-à-vis qui, de fil en aiguille, allaient reprendre le contrôle du cuir sur la gauche par l’intermédiaire de Holota Florian, ce dernier s’avançant le ballon dans le couloir avant de lancer Weigel Maxime en profondeur, l’attaquant n’hésitant pas à reprendre le cuir d’une frappe des 16m trouvant le petit filet extérieur gauche du but adverse, on jouait la 81e minute de jeu. Dans la foulée de l’exécution du renvoi aux 5.5m précédent, Wagner Jonas intercepta le cuir dans l’axe avant de répondre parfaitement à l’appel en profondeur de Weigel Maxime, l’attaquant fixant son adversaire direct avant de décaler le cuir sur la droite pour Beushausen John qui, voyant un défenseur revenir sur lui, initia un une deux avec Dietenbeck Steeve qui lui remisa parfaitement pour finalement voir Charneau Bernard intervenir pour écarter le ballon en corner pour un coup de pied de coin que Dietenbeck Steeve se chargea de jouer à la Reimoise de la droite pour Beushausen John mais la combinaison ne donna rien au final hormis un renvoi défensif de l’arrière-garde visiteuse, on jouait la 82e minute de jeu. Alors qu’on rentrait dans les cinq dernières minutes de jeu de cette partie, les locaux demeuraient à la manoeuvre dans les derniers retranchements adverses grâce notamment à cette récupération du cuir sur la gauche de Wagner Jonas précédent un débordement de ce dernier l’amenant à émettre une passe dans l’axe pour Dietenbeck Steeve qui, en une touche de balle, lança Beushausen John dans le dos des défenseurs mais il se fit prendre en position de hors-jeu à hauteur des 16m, on jouait la 86e minute de jeu. Consécutivement à l’exécution du coup franc indirect précédent, les bleus et blancs parvinrent enfin à ressortir de l’ornière grâce à l’abnégation de Schmitt Jérémie, ce dernier déboulant sur la droite avant de trouver un corner face à Wagner Jonas pour un coup de pied de coin que Charneau Bernard se chargea de botter en direction du second poteau à hauteur duquel aucun de ses partenaires ne fut en mesure de couper la trajectoire du ballon, Streissel Gabriel pouvant finalement renvoyer le danger en touche sur la gauche, on jouait la 87e minute de jeu. Dans la foulée de la remise en jeu précédente, les visiteurs firent preuve d’application à l’image de cette récupération du cuir de Karl Julien précédant une passe millimétrée dans l’axe en faveur de Haar Loan lui permettant de prolonger le ballon sur la gauche et dans la course de Fassel Dylan, le milieu défensif remisant ensuite le ballon en retrait pour la frappe de Charneau Bernard étant contrée par la défense locale, on jouait la 88e minute de jeu. Suite au renvoi défensif précédent, les bleus et blancs allaient faire le nécessaire pour garder le contrôle des opérations grâce notamment à cette interception du cuir sur la gauche de Haar Loan précédant un débordement de ce dernier l’amenant à obtenir un corner face à Streissel Gabriel pour un coup de pied de coin que l’assaillant se chargea de botter de la gauche en direction du premier poteau à hauteur duquel Hoehn Jonathan rata son contrôle, ce qui permit à Colson Victor de dégager le ballon bien assez loin de sa zone d’inconfort, on jouait la 89e minute de jeu. Rentrants dans la dernière minute de jeu du temps réglementaire, les rouges et noirs se permirent un dernier assaut dans l’axe par l’intermédiaire de Weigel Maxime, le serial buteur lançant son meneur de jeu dans l’axe avant de le voir reprendre le ballon d’une frappe des 16m étant déviée en corner par Charneau Bernard pour un coup de pied de coin que l’assaillant se chargea de jouer à la Reimoise de la droite avec Beushausen John qui, après avoir temporisé, lui remisa le cuir en retrait avant qu’il ne perde le contrôle du cuir sous la pression d’un défenseur. Dans la foulée de l’action précédente, de derniers duels animèrent la fin de partie avant que Gieringer Sira ne mette un terme à la rencontre en scellant ainsi le large succès de la SS Beinheim sur le SC Rittershoffen sur ce score de 5-1!

2 Commentaires

  1. Beaucoup trop de fautes d’orthographes, de grammaires ainsi que de conjugaisons c’est dommage…

    • Bonsoir Sabri,
      Je te prierais de bien vouloir ne pas me parler de fautes d’orthographe, de grammaire ou de conjugaison quand toi même tu en fais trois dans une même phrase…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.